Édition du
23 March 2017

Incendie à la sûreté de wilaya d’Alger détruit 3.000 dossiers de corruption

07 March, 2010 11:58:00
Ennahar

Des dossiers détruits concernent des affaires qu’Ali Tounsi avait soumises aux enquêtes ces dix dernières années. Les services de la protection civile ont sauvé 2500 dossiers. . et le procureur de la république ordonne l’ouverture d’une enquête.

Les services des archives de la sûreté de wilaya d’Alger a fait l’objet d’un terrible incendie jeudi  dernier détruisant une grande partie des dossiers juridiques relatifs à des affaires de corruption sur lesquels la police judiciaires était en train d’enquêter depuis ces dernières années sur ordre de l’ancien directeur général de la sûreté nationale, le Colonel Ali Tounsi.
Selon des sources concordantes, l’incendie se serait déclaré jeudi à midi mais tenu secret dans le but d’éviter qu’il soit médiatisé. Il a touché plus de 3000 dossiers de justices, totalement détruits par le feu, alors que deux mille cinq cent autres dossiers ont pu être sauvés grâce à l’intervention rapide des services de la protection civile qui ont réussi à éteindre le feu rapidement.
Les mêmes sources ajoutent qu’une enquête judiciaires à été ouverte sur ordre du procureur de la république, près le tribunal de Sidi M’hamed pour connaître les conditions et causes de cet incident ainsi que pour déterminer si l’incendie n’était pas un acte criminel, surtout que beaucoup de signes laissent croire que c’est le cas et l’objectif n’est autre que de détruire des preuves.
Concernant ces dossier, nos sources ont fait savoir que ceux-ci, au nombre de trois mille, concernent des enquêtes de la police judiciaire dans des affaires de corruption, que le défunt Colonel Ali Tounsi avait ordonné pendant les dix dernières années. Des enquêtes classées, d’autres toujours en cours en plus d’autres dossier relatifs aux PV d’audience dans des affaires épineuses de corruption.
Les dossiers détruits concernent généralement des affaires en cours de procédure par les services de la police judiciaire du temps où le commissaire divisionnaire Abdelaziz Affani était responsable de la police judiciaire à Alger. Les dossiers détruits ne concernent pas uniquement les enquêtes ouvertes par la police judiciaires de la sûreté d’Alger mais aussi les enquêtes ouvertes sur ordre de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN),  qui  sont généralement menées par les services de la police judiciaires de la sûreté d’Alger vu que la DGSN ne possède pas de dispositifs d’enquête hormis les dépassements des agents de police et surtout après la dissolution de l’office de lutte contre le crime organisé de Châteauneuf.
Selon des sources bien informées du sujet, vu la sensibilité des dossiers détruits ainsi que ceux sauvés, le site touché par cet incendie représente la boîte noire des cercles de la corruption en Algérie, étant donné que toutes les preuves et les documents qui impliquent les personnes dans ces affaires se trouvaient au service des archives de la sûreté d’Alger. Cela laisse croire qu’il y a une intention criminelle derrière cet incident.
Cet incendie survient quelques jours après l’assassinat du Colonel Ali Tounsi pour des raisons encore inconnues. Ce laps de temps court entre l’incendie et l’assassinat du colonel Ali Tounsi ouvre la voie beaucoup de questions et d’interprétations, surtout que le défunt Colonel était derrière l’ouverture des enquêtes dans la majorité des dossiers qui ont été détruits dans l’incendie.

Ennahar/ Ismaïl Fellah


Nombre de lectures : 5065
22 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Benihammad
    8 mars 2010 at 15 h 07 min - Reply

    Francis Ford Coppola a fait un chef d’oeuvre avec la série du Parrain (3 épisodes),mais l’Algérie,grace à ses « talents »,a pris la relève et a surpassée le réalisateur américain,tant bien par la production de centaines d’épisodes de qualités que par la sortie de la fiction pour un « tournage en live ».
    Premier épisode du « Parrain algérien » en octobre 1988 et le dernier en date: »Ali Tounsi ».
    El Mouradia Western Production est là pour vous « divertir ».




    0
  • fateh
    8 mars 2010 at 16 h 21 min - Reply

    Il y A EU EGALEMENT UN INCENDIE DANS LES ARCHIVES DE LA BEA DURANT LES ANNEES 1980, DU TEMPS DU REGNE DE CHADLI…. A RAPPELER EGALEMENT L’INCENDIE DURANT LA MEME PERIODE DU DEPOT DE PIECES DETACHEES A ROUIBA …
    EN SOMME EN ALGERIE POUR ENTERRER UN PROBLEME, ON BRULE LES DOSSIERS QU’ILS SOIENT DANS LES ARCHIVES OU DANS LES BUREAUX DES COMMISSIONS…
    COMME L’A SI BIEN MR.BENIHAMMAD, F.F.COPPOLA A TOUT CE QU’IL FAUT POUR FAIRE DES CHEFS D’OEUVRES SANS DEPENSER $ 1, IL FAUT L’INVITER AVEC SCORCESE, CA SERA CERTAINEMENT BENEFIQUE POUR LE PANTIN D’ELMOURADIA ET SA FAMILLE SANS BIEN SURE OUBLIER NOTRE PROTECTEUR DRS.




    0
  • ahmed
    8 mars 2010 at 17 h 50 min - Reply

    apres 50 ans d’independance on a construit une «  ZRIBA« 




    0
  • Yacine
    8 mars 2010 at 17 h 53 min - Reply

    Au sujet de l’incendie, ils ont dit …

    Taïb Belaïz : « c’est normal! Les incendies ont toujours fait partie de la vie de l’Homme. Dieu a parler plusieurs fois du brasier de l’enfer… Alors ne me la ramenez pas encore ».

    Zerhouni : « l’incendie des archives de la DGSN est un pièce kabuki qui a mal tourné. ».

    Chekib Khelil : « Vous me connaissez tous. Qui de vous connaît la famille de Ali Tounsi? »

    Ghoul : « Moi, j’éteins l’incendie et les chiens aboient »




    0
  • abder
    8 mars 2010 at 18 h 21 min - Reply

    L’auteur de l’article(journaliste)veut nous faire croire que tounsi traquait les corrompus et corrupteurs; mon oeil!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




    0
  • el-amel
    8 mars 2010 at 19 h 11 min - Reply

    Mais il ne pourra pas bruler l’Affaire Khalifa!




    0
  • karima
    8 mars 2010 at 19 h 11 min - Reply

    Et les disquettes c’est l’air de l’informatique.Avec les disquettes, il y aura moins de paperasse, moins de poussiere, c’est facile a cacher et leger a prendre.Entre nous, nous etions, nous sommes et nous prions fort Dieu qu’on ne restera pas a la phase des enquetes. Trois mille enquetes plus une, celle de l’incendie.Ils devrait se secouer un peu.Salutations




    0
  • Yacine
    8 mars 2010 at 19 h 16 min - Reply

    Nouvelles déclarations de Zerhouni:

    « le responsable de l’incendie était dans un état démentiel. »

    « Il n’y avait pas de témoins »

    « La justice va faire son travail »




    0
  • nomade
    8 mars 2010 at 19 h 19 min - Reply

    sans oublier la destruction des dossiers de corruption detenus par la sm juste apres l’eviction du patriote kasdi merbah de cette institution par le harki larbi belkheir et sa marionnette chadli khmissi benjdid.




    0
  • gharib
    8 mars 2010 at 20 h 27 min - Reply

    votre naivete apporte de l’eau a la source de ces combinateurs a deux sous.des dossiers de coruptions,vous blaguez ou quoi.Reveillez vous les gars.comme ce mr qui cite « le patriote » kasdi merbah.c grace a des commentaires pareils,que le pouvoir prepare sa politique pour le siecle a venir.Le drs doit se regaler de telles lectures.Helas,dire que c’est des gens instruit qui frequente ce site,que dire alors de la populasse …si vous croyez vraiment qu’ils vont s’entretuer ;je parle des clans ;pour que vous recoltiez quoi que se soit,ma foi,vous les prenez pour des imbeciles,et croyez moi ils sont loin de l’etre.




    0
  • Si Tchad
    8 mars 2010 at 22 h 24 min - Reply

    Messieurs du DRS: Prenez votre temps pour enqueter sur tous les scandales…Pas de precipitation…

    Y a pas l’feu….

    Ah si! au secours…..

    Si Tchad




    0
  • still
    8 mars 2010 at 22 h 26 min - Reply

    Brules ou simplement classes, les dossiers de corruption, de crimes et autres détournements de deniers publiques ne sont rendus publiques que pour discréditer un rival ou éliminer un témoin.Et, justement, ces dossiers étaient des témoins muets attendant qu’un magistrat intègre leur rende la parole.Leur incendie équivaut a l’élimination de témoins.
    Quant a vouloir rendre un hommage posthume a Ali Tounsi pour avoir été derrière l’ouverture des enquêtes étoffant ces dossiers incendies,on peut toujours lui en vouloir, post-mortem ,de ne pas avoir révélé leur contenu.




    0
  • Si Salah
    8 mars 2010 at 22 h 41 min - Reply

    Avant il y avait Belkheir qui distribuait la rente avec un doigté sublime…il savait tout sur tous…et quand quelques gradés n’aiment pas la donne, Belkheir allait vite voir des etrangers pour leur dire que c’etaient les generaux qui tuaient, et tout rentrait dans l’ordre…

    Mais depuis qu’il a été evacué d’urgence à Al Alia, il y a plein de Belkheir-wanna-be, aussi betes et primaires les uns que les autres…Que voulez-vous, il faut 30 à 40 ans pour faire un Belkheir…

    Donc ca devait commencer comme ca…et ce n’est qu’un debut…

    Si Salah




    0
  • nomade
    9 mars 2010 at 0 h 43 min - Reply

    tous ceux qui se font tue par hizb franca sont des patriotes. tout est relatif sur l’echelle du patriotisme..
    kasdi merbah s’est fait assassine du fait qu’il detenait des dossiers de corruption.et si tu hais ce personnage pour des raisons obscures c’est ton probleme .




    0
  • tighiltfd
    9 mars 2010 at 3 h 14 min - Reply

    Une petite idee:
    Et si on sort tous dans les rues le même jour dans toute l’algerie, qu’est ce que vous en dite mes amis. Il faut juste fixer la date. Vous croyez que ce régime va rester? Le reste du boulot c’est aux bonnes volontés de le mener.
    Amicalement.




    0
  • kamel
    9 mars 2010 at 14 h 13 min - Reply

    lisez les livres de FERHAT ABASS l ‘autopsie d’une guèrre , et l ‘independance confisquè vous comprenez très bien pourquoi l ‘algèrie est arrivè a ce stade..c’est la malchance du pètrole qui à toujours
    ètè en faveur de ce règime




    0
  • Horr
    10 mars 2010 at 7 h 18 min - Reply

    Tounsi luttait contre la corruption ha ha ha (fou rire) et depuis dix (10) ans svp !!!

    L’Etat algérien ne lutte pas contre la corruption, il n’aime pas et n’emploiera jamais des gens qui luttent contre la corruption, c’est la règle. Par contre il règle les comptes.

    Commençons par nous poser la question suivante: A qui appartient (ou par qui est financé) le quotidien « En nahar ». Quant on trouve la réponse, le reste devient un jeu d’enfant.

    En Algérie la tradition veut que quant on a des dossiers on les cache dans des coffres situés dans des endroits « sécurisés » et non pas dans les archives. Ces dossiers ne doivent en aucun cas être mis à la disposition de la justice ou de la presse. Ils doivent être utilisés pour neutraliser la partie adverse. Dans la langue de molière cela s’appelle le chantage. Mais il se trouve qu’en Algérie tout le monde tient un ou plusieurs dossiers sur l’autre, c’est la république couscoussière de la compromission.

    Des dossiers de corruption dans les archives quelle contradiction ou plutôt quelle révélation! messieurs d’En nahar on archive pas des affaires en cours.




    0
  • Arezki Nait Amar
    10 mars 2010 at 20 h 02 min - Reply

    @ Horr

    Salutations fraternelles,

    Vous avez entièrement raison !Ali Tounsi n’a jamais lutté contre la corruption !Certes,ses services chargés de cette mission conpulsent des dossiers sur des personnalités corrompues mais il ne peut pas les mettre de son propre chef en action !Il faut attendre l’aval soit du DRS soit du cabinet du Président qui dispose d’un pouvoir réel comme au temps du Général Larbi Belkheir!
    Deuxièmement,on archive pas des dossiers d’actualité et qui n’ont pas connus de dénouement !On les laisse en instance.
    Troisièmement,certains journaux,comme Ennahar,sont contraints de s’ériger en porte-parole du DRS car ils reçoivent de lui des subsides en dinars et en devises qui proviennent de la caisse noire sans compter l’attribution d’espace publicitaire et l’occtroi de logements aux plumistes du canard .
    La vigilance est de rigueur,chers frères et soeurs !




    0
  • rezki
    10 mars 2010 at 21 h 26 min - Reply

    @nomade,
    le chahid KASDI MERBAH a été assassiné parcequ’il avait trouvé la solution pour l’arret de l’effusion de sang dès le début de la crise,il avait meme lancé un appel le 13 juillet 1993,zeroual que je mets au défi de me contre dire, etait a l’époque ministre de la défense et était au courant des démarches de SI MERBAH.
    apres le retour de SI MERBAH le 20 aout 1993 de son voyage en suisse, ou il a rencontré des cadres du FIS ,il fut lachement et effroyablement assassiné en compagnie de son frère le DR KHALEF abdelaziz,de son fils Hakim ,son chauffeur AIT MEKIDECHE lhachmi,et un fidel ami NASRI abdelaziz.
    la virité éclatera tot ou tard.
    vive l’ALGERIE
    gloire a nos martyrs.




    0
  • youyoubbb
    17 mars 2010 at 13 h 04 min - Reply

    allez voir aupres de l’apc d’el harrach la mafia
    de l’immobilier




    0
  • youyoubbb
    17 mars 2010 at 13 h 10 min - Reply

    si vous etes des vrais responsables depeche une commissin d’enquete aupres du wali delegue et l’apc vous trouverez le trafic des logements sociaux




    0
  • nomade
    17 mars 2010 at 17 h 39 min - Reply

    @rezki:
    je le savais ,que l’algerie ne se relevera plus apres l’assassinat de si boumedienne et de si kasdi merbah,
    le complot contre le peuple algerien se confirme a chaque lever du soleil.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique