Édition du
28 July 2017

Grévistes de la faim dans l’enceinte de la Radio : Les autorités mobilisent les forces de sécurité et les délogent

El Khabar, 9 mars 2010
Le Wali de la wilaya d’Alger a procédé, hier, à une heure tardive de la soirée, à l’évacuation des personnels grévistes de la faim de l’intérieur des salles de rédaction de la Radio nationale, de la rue Zabana.

Ces journalistes s’étaient réunis, hier, pour la deuxième journée consécutive pour soutenir leurs collègues en grève de la fin à la Radio EL Bahdja où ils revendiquent leur confirmation dans leur travail en qualité de permanents et non de contractuels comme c’est le cas maintenant. Ils dénoncent les conditions de salaires et de travail qu’ils considèrent comme « esclavagistes »

Les grévistes et les journalistes qui les soutiennent ont dénoncé l’intervention de la police et ont décidé de se rassembler samedi prochain « en étant plus nombreux et plus solidaires »

Les responsables de la Radio continuent à déclarer à qui veut les entendre que la question des recrutements ne dépend toujours pas de leur administration

Cette grève est un précédent dans le secteur public de l’information depuis le décret portant code de l’information qui date maintenant de deux décennies.


Nombre de lectures : 826
UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • zapata
    9 mars 2010 at 14 h 37 min - Reply

    zeroual c’est un militaire mais il est plus dèmocrate que boutèf car le premier rèflichi par clèmence et le dernier par arrogance




    0
  • Congrès du Changement Démocratique