Édition du
30 March 2017

Santé : Barkat déclare la grève illégale

El Watan, 15 mars 2010

Après le ministre de l’Education nationale, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a aussi emprunté le ton de la menace.

En marge de l’inauguration du 1er Salon international du générique, Saïd Barkat a affirmé que « la justice a tranché et déclaré la grève du SNPSP et du SNPSSP illégale et nous allons prendre les dispositions nécessaires ». Le même responsable a souligné que parmi les revendications de l’intersyndicale, à savoir le Syndicat des praticiens de santé publique et le Syndicat des praticiens spécialistes de santé publique, « certaines sont légitimes, même très légitimes » et sur lesquelles son département est prêt à négocier, mais qu’il en existe d’autres « carrément illogiques, en contradiction avec la loi et le règlement de la Fonction publique ».

Le ministre cite parmi les revendications qu’il qualifie d’« illogiques » celle relative au logement de fonction. « Ce n’est pas normal que des médecins demandent la cession définitive de logements de fonction à leur profit », dit-il en notant que « la seule issue à cette crise qui persiste depuis plus de trois mois réside dans le dialogue, mais ce dialogue exige un minimum de réserve et l’aptitude à faire des concessions ». Le ministre a par ailleurs annoncé que les importateurs conditionneurs de médicaments génériques ont un délai d’une année pour se mettre à la production soit jusqu’à février ou mars de l’année prochaine. Le ministre a expliqué que cette mesure s’inscrit dans la nouvelle politique de promotion du médicament générique, qui a permis de relever la consommation de ce dernier de manière notable au cours des 5 dernières années.

« La consommation du médicament générique a enregistré un bond de 10% en une seule année, passant de 28 à 38% entre 2008 et 2009 », a précisé M. Barkat. Et d’ajouter : « Nous ferons tout pour que le générique soit le premier produit en Algérie. » « Cette mesure n’arrange pas certaines personnes, qui préfèrent qu’on reste au stade importation-emballage. Ces personnes veulent gagner de l’argent très rapidement sans fournir beaucoup d’efforts. Elles se contentent d’importer des médicaments et de les emballer en Algérie. elles n’ont même pas besoin de personnel qualifié pour cela », a-t-il ajouté.

Par R. N.


Nombre de lectures : 1112
2 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • citoyen
    15 mars 2010 at 12 h 01 min - Reply

    yakhi allo la justice ???oui je vous fax un bon de commande oui pas de probleme, pour???illegalite de tt greves ok sa marche allez c parti. bravo la justice algerienne bravo.je suis tres rassuré.




    0
  • Si Tchad
    15 mars 2010 at 14 h 52 min - Reply

    En tout cas le minstre de la santé a une santé abondante. Cursus idéal: allez vous engraisser au ministére de l’agriculture, puis ensuite allez vous refaire une santé au ministére de la santé. Pour terminer, me je le vois au ministére des finances.
    Pour ramasser ce qui reste.

    Si Tchad




    0
  • Congrès du Changement Démocratique