Édition du
21 July 2017

Capitaine Haroun : Vérités sur le pouvoir réel النقيب هارون: حقائق حول السلطة الحقيقية


This div will be replaced



Nombre de lectures : 8380
20 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • karima
    17 mars 2010 at 15 h 52 min - Reply

    Avant de dire quoi que ce soit,donnez-nous un apercu de ce qu’il est.Je l’ai ecoute, ila l’air plausible mais comment verifier s’il dit vrai.




    0
  • selim
    17 mars 2010 at 18 h 02 min - Reply

    Il est tout de même curieux de lire des avis jetant le discredit sur des personnes qui disent tout simplement la verité. Ce que dit monsieur haroun aurait pu etre deviner par un simple brainstorming. Un pays trés riche comme l’algerie se fait rabaisser à un niveau d’un pays de pauvreté inimaginable. Un pouvoir qui menace des travailleur plongé dans une misere profonde et les fait chanter.Personne ne jette de doute la dessus. Ce que dit monsieur haroun c’est juste un simple eclaircissement d’une réalité opaque entretenu par le cancer de l’algerie,à savoir le régime algerien. Bon vent monsieur haroun et au MAOL.




    0
  • Mohsen
    17 mars 2010 at 19 h 38 min - Reply

    @ Sélim

    Décodage de 25 techniques
    de désinformation.
    Voici quelques techniques courantes utilisées par différents organes de pouvoir – publics ou privés – cherchant à occulter des vérités qui dérangent. Il est utile de garder ces concepts à l’esprit lors de la lecture d’informations relatives à des sujets controversés (ils sont nombreux) … pour autant, règle n°1, que vous sachiez même qu’ils le sont. Faites le test. Vous serez sans doute surpris de constater à quel point ces procédés percolent au travers de nombre de propos tenus par des instances officielles, des « experts » et par extension de nombreux médias ou commentateurs.

    Technique n°1 : Évitement Ne pas écouter la controverse, ne pas la voir, ne pas en parler. Si elle n’est pas rapportée, elle n’existe pas et il n’y a pas lieu de s’en occuper.

    Technique n°2 : Superficialité N’aborder la controverse qu’en périphérie, sur des points mineurs voire pittoresques. Eviter soigneusement les points clés de l’argumentation.

    Technique n°3 : Indignation Rejeter le sujet de façon indignée (« jamais une chose pareille ne serait possible »). Jouer sur le sentiment d’incrédulité (« il y aurait eu des fuites », « ça se saurait », …)

    Technique n°4 : Rumeur Considérer la controverse comme une rumeur de plus, sans fondements, quels que soient les arguments présentés.

    Technique n°5 : Homme de paille Présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée, en sélectionnant son argument le plus faible, en amplifiant sa portée puis en le détruisant.
    Technique n°6 : Messager Décrédibiliser le porteur du message. Par extension, associer les opposants à des dénominations impopulaires telles que « excentrique », « extrême-droite », « gauchiste », « terroriste », « conspirationniste », « radical », « fanatique », ou même « blonde » etc.

    Technique n°7 : Biais Exacerber tous les faits qui pourraient donner à penser que l’opposant opère en dissimulant ses véritables intentions ou est sujet à tout autre forme de biais.

    Technique n°8 : Confusion Quelque soit le niveau de la polémique mais sans y faire référence, confirmer la thèse officielle par un communiqué laconique sur une nouvelle étude favorable et rassurante.

    Technique n°9 : Autorité S’associer à l’autorité (organismes internationaux etc.) et présenter ses arguments avec suffisamment de jargon, de détails techniques et de sources pour les crédibiliser.

    Technique n°10 : Innocence Faire l’innocent. Quelle que soit la solidité des arguments de l’opposant, éviter la discussion en leur contestant toute crédibilité, toute existence de preuves, toute logique ou tout sens. Mélanger le tout pour un maximum d’efficacité.

    Technique n°11 : Amalgame Associer les charges de l’opposant à des charges farfelues facilement réfutables, qu’elles soient antérieures ou le fait d’autres opposants. En y étant associées, les charges subséquentes, quelle que soit leur validité, sont alors beaucoup plus facilement discréditées.

    Technique n°12 : Diviser Diviser pour mieux régner et par extension mettre l’accent sur les différences entre les différents courants des opposants et l’impression de chaos que cela procure.

    Technique n°13 : Pseudo-débat Présenter la version de l’opposant en premier lieu puis démentir par une succession de déclarations issues de sources faisant apparemment autorité.

    Technique n°14 : Confession Admettre avec candeur que des manquements (mineurs) ont été identifiés et que des solutions ont été apportées. Les opposants cependant en ont tiré parti pour gonfler la controverse et tenter de démontrer ce qui n’existe pas.

    Technique n°15 : Édulcorer Utiliser des termes techniques sans contenu émotif pour décrire le problème.

    Technique n°16 : Énigme Les énigmes n’ont pas de solution. Étant donné la multitude des paramètres, des intervenants et de leurs interactions, le sujet est bien trop complexe pour ne pouvoir être jamais résolu. Une technique couramment utilisée pour décourager ceux qui cherchent à suivre…

    Technique n°17 : Solution complète Éviter le problème en exigeant de l’opposant qu’il fournisse une solution complète à la résolution de la controverse.

    Technique n° 18 : Omission Omettre des preuves, des publications ou des témoignages contraires. S’ils n’existent pas, ce ne sont pas des faits, et le sujet ne doit pas être couvert.

    Technique n°19 : Sang froid Amener l’opposant à argumenter dans une position difficile et jouer sur sa perte de sang froid pour le dé-crédibiliser.

    Technique n°20 : Expertise « You don’t bite de hand that feeds you », disent les Anglais. Créer son propre groupe d’experts et le financer directement ou indirectement.

    Technique n°21 : Preuve impossible
    Ignorer les preuves présentées par l’opposant comme étant non pertinentes et lui demander des preuves inaccessibles, que ce soit matériellement (non disponibles ou soustraites au regard du public), techniquement (années de recherche) ou financièrement.

    Technique n° 22 : Déni Dénier toute crédibilité ou être extrêmement critique vis à vis de publications, de témoignages ou même de propos officiels d’organes de pouvoir, en les désignant comme des « sources non valides » ou « des éléments sortis de leur contexte ».

    Technique n0 23:fausses preuves Introduire des éléments contradictoires par rapport à l’argument de l’opposant, au besoin en fabriquant de fausses preuves, par exemple sous la forme d’études scientifiques au protocole particulièrement étudié. Technique n°24 :Grand jury
    Organiser un grand jury ou des états généraux avec tous les atours de la consultation la plus large et la plus ouverte qui soient. Neutraliser ensuite les sujets qui fâchent et présenter le rapport final comme étant l’état du consensus général.
    Technique n°25 : Diversion et distraction Créer l’évènement ailleurs pour distraire et écarter l’attention du public.

    http://www.lacausedupeuple.com/documentaires/2008/09/26/desinformation-orwell-se-retourne-sa-tombe




    0
  • elmimouni
    17 mars 2010 at 21 h 03 min - Reply

    un colonel de la drs qui ne savait rien,un capitaine qui en sait trop….




    0
  • karima
    17 mars 2010 at 21 h 14 min - Reply

    Si vous faites allusion a ce que j’ai dit, vous faites fausse route.J’ai bien precise que j’ai trouve les dires de monsieur Haroun plausibles.Maintenant si au lieu d’informer plus vous vous mettez sur la defensive, la bataille gagne de tout un peuple parait plutot lointaine.




    0
  • karima
    17 mars 2010 at 21 h 30 min - Reply

    Une chose qui a frappe monsieur Haroun et qui m’a assome c’est le jour ou j’ai vu la video de Ferhat Mehenni parlant de l’autonomie de la Kabylie devant une assemblee au USA.Je ne sais pas si c’etais l’ONU ou AUTRE CHOSE A VOUS DE VERIFIER,SURFER LE NET.uN AVIS PERSONEL, fERHAT mEHENNI EST UN TRAITRE DE LA PREMIERE CATEGORIE ET IL DOIT ETRE JUGER COMME TEL.En Algerie il y a un seul peule couvert d’une culture diverse, riche et belle.Ferhat vas au diable,traitre.Je suis Kabyle automatiquement Algerienne.Tahya bled baba ou yemme, freres ou hbabi.Que Dieu libere l’Algerie des mains de traitres.Comme a dit monsieur Haroun il y a des hommes et j’y crois.




    0
  • Rabinho
    18 mars 2010 at 2 h 39 min - Reply

    Appel à nos savants Algériens !
    Nous Algériens sommes tous d’accord sur un même consensus , nous avons assez de ce qui se passe en Algérie comme corruption , oppression , injustice , mauvaise gestion ou mauvaise gouvernance et nous voyons l’avenir de nos enfants en noir …etc , mais le problème important ; c’est comment remédier à ces phénomènes sans trop de dégâts ?
    Au point ou nous en sommes , il est impossible de sortir de cette crise sans dégâts ! il y a un prix a payer ! Lequel ? Comment ? Sur quelle échéance ?…etc.
    En regardant les 6 vidéos de Monsieur Haroun , je conclue que ces militaires ne peuvent nous aider qu’en renseignements , ce qui déjà précieux pour nous !
    Mais en action , pour faire changer l’état des choses , je ne vois aucune partie capable de faire quoi que se soit , mis à part la révolte populaire générale qui reste l’ultime solution !
    Cette révolte populaire ne peut venir que spontanément et a besoin d’un certain nombre de facteurs qui doivent se réunir ensembles à un moment bien déterminé !
    Selon ces facteurs propres à chaque peuple , la révolte est systématiquement périodique . Le facteur important est le degré culturel qui reflète le degré de conscience , puis en suite viennent d’autres facteurs que les spécialistes peuvent nous les énumérer .
    A mon avis , dans notre cas Algériens , la périodicité de notre révolte spontanée est de 20 à 25 ans , presque le temps d’une génération !
    Dans toute l’histoire de l’humanité , les leaders ( les savants ) sont indispensables pour guider la masse dans son mouvement de développement social , culturel , économique …etc , mais il faut d’abord que ces leaders aient la confiance de la masse ! chose dont nous rêvons d’avoir car il faut préciser que non seulement notre peuple ( la masse ) est d’un niveau culturel assez médiocre et en plus a perdu confiance totalement , on erre sans repère !
    Ce que fait LQA est formidable , mais demeure insuffisant pour toucher une large population !
    Cependant je fais appelle à toutes les forces culturelles Algériennes , savantes en particulier , de nous venir en aide et s’émerger afin de guider ce merveilleux peuple qui a toutes les qualités dont vous en faites une preuve irréfutable pour un avenir meilleur et pour cesser surtout ce calvaire qui nous et vous fait mal même de loin !
    L’Algérie sortira certainement de sa crise , c’est inéluctable ! Soyez parmi les vôtres dont vous en émerveillez avec beaucoup de fierté en donnant sens à votre vie !
    Ce qui se passe en ces derniers temps , avec les grèves des travailleurs de différents secteurs , laisse percevoir qu’il y a un début du mouvement contestataire , il y a un autre 5 Oct 88 qui se prépare , mais nous le voulons sans trop de dégâts et surtout qu’il finisse entre les bonnes mains !
    Les divergences sont une richesse pas un obstacle , fructifions les en complémentarité et pas en choc !




    0
  • tacili
    18 mars 2010 at 13 h 15 min - Reply

    Bonjour,

    Comment bien communiquer sans trop dévoiler : Tel est le dilemme des agents des services de sécurité qui sortent de l’anonymat.Faire de la politique n’est pas leur fort, cela va de soi.

    Néanmoins M.Haroun force l’admiration et le respect. C’est un homme sincère et mérite tout le soutien possible.




    0
  • samir
    18 mars 2010 at 14 h 04 min - Reply

    tout d’abord je partage l’avis de karima en ce qui concerne monsieur haroun.plus d’une fois le MAOL a apporté les preuves de ce qu’il avancé car il y va de leur crédibilité au yeux du peuple.On doute difficilement d’une personne qui a tout abandonné et qui a choisit l’exile alors qu’il aurait pu faire partie de cette clique de voyous au pouvoir d’autant plus qu’il faisait partie du DRS.Ceci étant dit, quel algerien ne ressent pas en lui cette haine vis à vis du régime en place alors que les richesses de notre pays sont entre les mains de voyous? comment ne pas ressentir de haine alors que tout un peuple est otage d’une oligarchie depuis prés de 50 ans? comment ne pas ressentir de haine alors que les algeriens ne parviennent pas à joindre les deux bouts en milieu de mois pendant que d’autres, sans scrupules aucuns, se permettent de s’approprier des richesses qui ne leur appartient pas?comment ne pas ressentir de haine alors que cette clique de voyous et depuis 62 n’a pas cessé d’humilié tout un peuple en cherchant à l’avilir?comment ne pas ressentir de haine alors que nos enfants et petits enfants sont condamnés à vivre esclaves d’un régime totalement deconnecté du réel?pourquoi nos enfants devraient encore subir ce que nous avons subis et continuons à subir comme privation de libérté et d’humanité?les mots ne sont pas assez forts pour exprimé ce que nous ressentons comme mepris pour ce régime.La decennie qui s’annonce verra sans aucun doute la fin tragique du régime car les generations d’aujourd’hui et celles de demain n’auront plus rien à perdre en investissant la rue pour réclamer leur dû.ces generations n’ont pas d’avenir et ce n’est pas les fausses promesses de la clique de voyous au pouvoir qui calmera les esprits déja surchauffés.demain le peuple investira la rue et alors ni 88 ni 92 ne se renouvellera car cette fois ci l’armée sera appelée comme d’habitude au secours du régime agonisant avec comme difference les fusils pointés vers ce même regime et non plus contre le peuple.L’espoir est grand de voir la glorieuse anp se mettre au service du peuple algerien alors que cette même armée est constituée du peuple lui même et que nombre d’officiers, sous officiers et djounouds subissent les mêmes privations que des millions d’algeriens.au travers ce forum, je souhaiterais lancé un appel au forces militaires toutes disciplines confondus les abjurant de se mettre du côté du peuple le moment venu afin de redorer l’image de notre armée ternie par cette clique de voyous.cette humble contribution devrait être meditée par tout le corps militaire.
    Officiers,Sous-officiers ,Djounouds de la glorieuse ANP
    Aujourd’hui l’Algérie est arrivée à la croisée des chemins. Un choix historique doit être fait pour en finir avec toute cette anarchie que nous connaissons. D’ouest en est, du nord au sud , dans toutes les déchras, dans tous les douars, dans toutes les villes du pays les mêmes questions reviennent : Qui pourra mettre fin au despotisme, au totalitarisme, au bradage de nos richesses par la clique de voyous qui s’est approprié sans état d’âme, sans aucune pitié, sans respect pour nos martyres, le pouvoir depuis 1962 ? Qui aura l’honneur de rendre au peuple algérien et par la même occasion à ce grand pays qu’est l’Algérie, sa dignité ? Nos richesses acquises à la suite d’innombrables sacrifices depuis le début de la colonisation à aujourd’hui sont la propriété d’une oligarchie dont les noms ne sont pas inconnus du peuple algérien. Jamais dans toute sa longue histoire l’algérien ne s’est senti aussi humilié, aussi attaqué dans son intégrité personnelle, aussi rabaissé qu’il ne l’est aujourd’hui. Ce régime s’est donné pour mission d’avilir tout un peuple et de le dépouiller de toutes ses richesses en usant des procèdes les plus macabres. C’est vers vous, officiers, sous-officiers, djounouds, que notre peuple lance un cris de désespoir enveloppé de haine envers cette clique. C’est sur vos épaules que repose en partie le règlement définitif de cette crise. Vous êtes issus du peuple et votre mission et de le protéger contre toute attaque intérieure et extérieure. Ce pays est notre pays par conséquent le votre. Comment peut on rester aussi passif devant tant de gâchis ? Comment peut on accepter au nom du droit militaire à l’obéissance de regarder se désintégrer jour après jour ce que nos aïeuls, nos pères, nos grands pères, ont mis des siècles à bâtir ? Notre devoir est de vous rappeler la noble mission pour laquelle vous avez prêter serment lors de votre engagement. Vous vous êtes engagé à protéger le peuple algérien contre toute agression et non pas protéger les bourreaux du peuple. Vous vous êtes engagé à protéger la république et non à protéger l’oligarchie. Vous vous êtes engage à protéger les richesses de l’Algérie contre tout pillage et non encourager la clique de voyous à se partager les richesses. Plus que jamais vous avez la lourde mais non moins honorable mission de rétablir la dignité de tout un pays. Le salut ne viendra pas de la classe politique toute tendance confondue vue leur implication directe ou indirecte dans le drame que vit l’algérie. Le salut ne viendra pas de ce président marionnette dont les jours sont désormais comptés et dont la succession risque de replonger l’Algérie dans les oubliettes de l’histoire pour longtemps encore alors que la même clique de voyous continuera à s’enrichir au détriment du peuple algérien et par conséquent au votre.
    Officiers, Sous-officiers, Djounouds vous êtes les illustres héritiers des valeureux moudjahidines de la glorieuse ALN. Vous n’êtes pas les vulgaires gardiens d’un ordre politique agonisant. L’Algérie mérite mieux que cela. Vous n’êtes pas les serviteurs d’une clique de voyous qui ne respecte ni religion ni traditions. Vos familles méritent le respect et tous les honneurs d’avoir confiés leurs enfants à cette noble institution . Cette clique de voyous s’acharne à souiller le nom de l’institution militaire en l’engageant dans des affrontements avec le peuple algérien, peuple dont vous êtes issus alors que ces derniers ont délibérément fais le choix de refuser d’en faire partie.
    Officiers, Sous-officiers, Djounouds, l’heure n’est plus à dénoncer les scandales politico financiers tant ils sont nombreux. La clique de voyous n’est plus crédible en annonçant tambour battant qu’elle part en croisade contre la corruption alors que ce sont eux les corrompus. Ce sont des manœuvres politiciennes orchestrées pour apaisées la gronde populaire. Ne soyez pas complices de ses voyous qui veulent vous compromettre dans cette tragédie par de basses attributions matérielles.
    Officiers, Sous-officiers, Djounouds, sachez que la situation de notre pays vous dégage du serment d’allégeance envers l’état algérien actuel car ce dernier est reconnu coupable depuis 50 ans d’avoir :
    1- appauvri économiquement les algériens en leur fermant toutes les voies honnêtes de subsistance et en encourageant la corruption à tout les niveaux de l’état.
    2- Plonger les algériens dans l’ignorance intellectuelle en s’obstinant à adopter des systèmes pédagogiques dont les échecs avères à l’étranger ont fini par être abandonnés par leurs propres instigateurs.
    3- S’approprier les richesses du sous sol algérien en s’enrichissant au détriment du peuple qui lui continue à souffrir quotidiennement pour joindre les deux bouts
    4- Pousser au désespoir hommes femmes et enfants à risquer leur propres vies pour aller chercher un semblant de dignité à l’étranger (haragas). C’est une image que l’on aurait jamais pu penser voir un jour en Algérie .Nos aïeux doivent se retourner dans leurs tombes.
    5- Favoriser l’incompétence en poussant les élites soit au départ à l’étranger, soit à se corrompre pour survivre ou tout simplement en favorisant le clientélisme

    Et la liste est longue. Mais le plus grave délit reste la trahison envers tous les martyres qui ont versés leur sang pour que vive les algériens sous un régime leur garantissant justice sociale et liberté.
    Officiers, Sous-officiers, Djounouds, sachez que le peuple algérien est fière de son armée tout en reconnaissant qu’une clique de voyous mal intentionnée s’est appropriée des honneurs et des titres qui ne leur reviennent pas. Les algériens attendent de vous le signal annonciateur qui mettra fin au cauchemar. Le peuple sera à vos côtés le moment venu. Le peuple algérien avec l’aide de son armée nationale est prêt à en finir avec ce régime. L’Algérie est un vivier ou l’on pourra puiser les compétences qui assureront la relève. Les hommes et les femmes de ce merveilleux pays n’attendent qu’à être utiles pour relever les défis de la décennie qui s’annonce. Faites en sorte de ne pas décevoir les millions de nos compatriotes qui attendent de vous un nouvel appel de novembre 54.
    Gloire à nos martyres et que vive l’Algérie
    signé: un citoyen jaloux de son heritage civilisationnel




    0
  • elmimouni
    18 mars 2010 at 19 h 45 min - Reply

    j’ai ecoute un certain Lahbib sur tv rachad,et j’ai ecoute « le capitaine HAROUN »,et vous l’avez surement fait vous aussi et vous avez surement remarque que ces deux messsieurs s’en prennent surtout a bouteflika,et aux MORTS,belkheir,gle smain ,et q7ue les secrets qu’ils nous revelent sont ceux ceux de polichinelle.il y a un dicton qui dit que « le pire des esclaves,c’est l’esclave qui se croit libre… »a mediter mes amis




    0
  • maimonide
    18 mars 2010 at 21 h 48 min - Reply

    @ elmimouni

    Marhba bik fi LQA.




    0
  • tacili
    18 mars 2010 at 22 h 34 min - Reply

    @elmimouni

    Peut etre que aviez eu des trous de memoire lorsque M.Haroun parlait de Toufik de Tartag et de Nezzar…ils sont tous vivants n’est ce pas ?

    Quant aux secrets de polichinelle peut etre que vous pouuvez nous gratifier de quelques scoops au lieu de citer des proverbes a mauvais escient.

    Merci




    0
  • elmimouni
    18 mars 2010 at 22 h 58 min - Reply

    je vais eclairer votre lonterne,par une anectdote.vous savez pourquoi on a invente l’uniforme?non.et bien juste pour pouvoir se mettre en civil et passer inapercu…a mediter




    0
  • elmimouni
    18 mars 2010 at 23 h 12 min - Reply

    @maimonide ou ibn maimoun,je vous remercie pour votre accueil.




    0
  • nomade
    19 mars 2010 at 0 h 52 min - Reply

    les declarations du patriote haroun hocine sur la chaine el-hiwar confirment mes convictions que toufik et sa meute de criminels sont au service du mossad et la finance sioniste internationale.
    son allegence totale et sa soumission sans bornes a ses proxenetes etrangers expliquent sa longevite a son poste.
    si ce toufik avait la fibre patriotique et defendait les interets des algeriens , il serait liquide il y a un bon bout de temps.
    tant qu’il sert les interets de ses maitres il aura la vie sauve.
    je salue mr. HAROUN pour son courage et je lui dis qu’il y aura toujours des imbeciles et des couards qui vous denigreront mais je suis certain qu’il n’ont pas votre courage.
    vive l’algerie libre et debarassee des mercenaires de tous bords




    0
  • noureldoudja
    21 mars 2010 at 8 h 37 min - Reply

    Bonjour,
    Il est quand même curieux de lire certains avis uniquement pour jetter le discredit sur Mr Haroune ???? Pour distraire et ecarter l’attention du public de l’essentiel ?
    Comment peut-on douter d’une personne ne demandant juste JUSITCE et rien que JUSTICE.
    Justice soit faite pour que l’algerie retouve son HONNEUR.
    Justice soit faite pour que notre Algerie, notre beau pays devenu un pays de mirages pour sa jeunesse,un pays de possessions abusives ,de mensonges ou les hontes sont bues comme sont tus tous les térribles secrets devient un paus de DROIT
    JUSTICE soit faite pour que le peuple retrouve sa liberté volée et devient CITOYEN LIBRE car il est toujours prisonnier dans une cellule à ciel ouvert!!!

    Je suis une algerienne triste de voire l’état transformer et méprisant mes soeurs, freres algeriens en les transformant en un grand appreil digestif ,en les parasitant avec tous les problemes du quotidien.
    Merci Mr Hroune et AL LAH ykhatare amtelek.
    Je conclue en disant « L’union fait la force » .




    0
  • Mohamed123
    22 mars 2010 at 1 h 41 min - Reply

    @karima
    Le capitaine Haroun n’a pas besoin d’être présenté yahadrou a’lih af3alou. Samraoui et autres anciens moukhabarat témoignent de cetde cet homme, de son honnêteté et de son amour pour son pays.




    0
  • samir
    24 mars 2010 at 23 h 55 min - Reply
  • el manfi
    20 avril 2010 at 20 h 38 min - Reply

    allo allo,
    moi ce que je ne comprend qui croire, une chose est sur le mal est fait, les traces sont visible.
    que voulez vous moi j’ai pris ma valise il ya de cela 1/4 de siecle, je ne denigre personne,je suis partie car je me sent pas bien.m haroun faite autant et laisse le reste car ce n,est pas bien de jetter de la poudre a un peuple qui est deja aveugle.




    0
  • noureldouja
    22 avril 2010 at 8 h 42 min - Reply

    Bonjour monsieur el menfi,
    par votre pseudo, il etait inutile de préciser que vous avez quitté votre pays l’algerie.

    Le systeme vous a fait fuire…et pourtant, au lieu d’une célébration assumée de nos richesses suite à l’indépendance , ce systeme sans moralité aucune a produit juste une situation de conflits frileux,craintifs,larvés entre citoyens,engendrant ainsi un manque de CONFIANCE en soi et d’autrui, manque de confiance en l’avenir.
    Ainsi le doute , la crainte et la méfiance colonisent sensiblement le coeur et l’esprit de nos freres et soeurs algeriens.
    Comment sortir de la prison individualiste? Comment retrouver le goût de l’interrogation, de la CRITIQUE CONSTRUCTIVE?
    Pour cela il nous faut des HOMMES tel que monsieur Haroune,comme un miroir qui nous renvoit notre reflet NEGATIF, dont la différence nous permet de nous définir .
    Ces HOMMES nous aide à se mettre en route , se poser les questions essentielles .
    Ils font que nous rappeler de revenir à quelques vérités élémentaires, simples et profondes comme COMMENT SE REAPPROPRIER CETTE NOTION D’UN HOMME LIBRE, LE DEVOIR,DROIT,HONNEUR,COURAGE,RESISTANCE,SACRIFICE,LE RESPECT DE LA DIFFERNCE,LE RESPECT DE L »AUTRE,LA JUSTICE ET ENCORE JUSTICE .
    Alors monsieur el menfi la fuite n’a jamais été une chose à crier sur les toits comme vous le faite , l’individualisme n’a jamais été une fiereté encore moins de le conseiller.
    Il est triste de vivre des années 1/4 de siecle sans avoir des projets pour aider les autres, pour son pays , pour son peuple que vous décrivez d’aveugle et surtout ne dite pas que vous êtes mieux là ou vous êtes comme le proverbe dit  » un petit chez soi qu’un grand chez les autres » .
    Car là ou VOUS etes vous n’avez aucune racine, aucune histoire ,aucune attache à la cette terre que vous avait choisi pour consommer sans trop regarder autour de vous et JAMAIS vous vous sentirez comme chez vous la terre de vos encetre.
    Arreter d’observer le monde par votre fenetre, il faut commencer humblement par accepter de n’avoir que des points de vue et éviter de donner des conseils encore moins de semer le doute sur l’intégrité de Mr Haroune qu’il jette la poudre a un peuple déja aveugle comme vous le dite, ila le meritte d’essayer d’etre au moins d’essayer d’ouvrir les yeux , à apporter de la lumiere à ce ppeuple qui dans l’obscurité aveugle.
    AL LAH YARSAK L’ALGERIE DES HOMMES ET DES FEMMES pour que notre patrie reste unie, forte par sa constitution qui protegera le faible comme le riche.
    C




    0
  • Congrès du Changement Démocratique