Édition du
30 March 2017

Radio kalima censurée en Algerie

Radio kalima censurée en Algerie

Depuis la matinée du mardi 16 mars, le site radio kalima Algerie est devenu inaccessible pour de nombreuses régions en Algérie, notamment les centres urbains. A la maison de la presse Tahar Djaout à Alger, la connexion était impossible l’après midi et la soirée de mardi, mais ô miracle, les journalistes pouvaient à nouveau se connecter le mercredi en fin de matinée. Dans d’autres quartiers de la capitale, comme El-Mouradia, Hydra, El-Biar, les citoyens ne peuvent toujours pas accéder à notre site depuis mardi matin. C’est également le cas pour d’autres villes à l’intérieur du pays. Nous avons demandé à nos compatriotes qui nous ont contactés d’utiliser des proxy pour vérifier s’il s’agissait bien d’une censure. Et là ça a marché. Les autorités algériennes sont donc en train de placer des filtres pour interdire aux Algériens d’accéder aux sites internet d’informations qui visiblement ne conviennent pas à ces mêmes autorités. Et de toute évidence, Radio Kalima, ne leur convient pas. Au delà de notre cas, c’est la problématique de la censure qui se pose.
Comment accepter que des barbouzes, plus habiles à jouer du revolver et des ciseaux que de la plume, puissent décider de priver les algériens de l’accès à des sites d’information sur internet. Fort de leur inculture, les voila qu’ils retiennent en otage tout un peuple dans leur propre ignorance et décident de ce que les Algériens peuvent lire ou écouter.
Que craignent ils donc? Que nous ne dévoilions leurs pratiques de rapines? Que les Algériens se rendent comptent que ceux qui les gouvernent n’ont pas pour principale préoccupation les intérêts de l’Algérie mais le pillage de ses richesses?

— Yahia Bounouar

http://www.kalimadz.com


Nombre de lectures : 1353
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Rédaction
    17 mars 2010 at 18 h 59 min - Reply

    En publiant sous toutes réserves l’information hier soir, nous avions pensé naïvement qu’il ne s’agirait peut-être que d’un simple incident technique. Et voila que vous nous confirmez, mon cher Yahia, la censure de votre jeune site. Ainsi progressivement, le pouvoir illégitime est en train de tenter d’étouffer les voix libres qui refusent l’illégitimité, la dictature, la hogra et l’unanimisme. Après le site de Rachad, voici que celui de Radio Kalima est interdit aux Algériens. Mais en vain ! On peut censurer des sites mais on ne peut censurer des idées ! Et ce ne sont pas ces méthodes staliniennes éculées qui freineront la longue marche des Algériennes et Algériens dignes vers la libération et le changement.
    Vous avez notre indéfectible soutien.
    La Rédaction LQA




    0
  • intrus
    17 mars 2010 at 19 h 14 min - Reply

    MEA CULPA

    ==================
    On peut tous se tromper cher frère.
    L’essentiel pour nous est d’éviter de nous entredéchirer et de nous diviser sur des questions politiciennes et idéologiques superficielles. Ce sont nos chicayates qui font la force de ce régime. Hier c’était le site de Rachad, aujourd’hui c’est celui de Radio Kalima, demain peut-être LQA. Nous ne devons pas verser dans l’indignation sélective et nous devons dénoncer toute atteinte à la liberté d’expression, quelqu’en soit la victime. Nous appartenons à des chapelles politiques différentes et c’est tout à fait normal et naturel, mais nous sommes tous des ALGERIENS et nous luttons tous pour une Algérie de toutes et de tous, sans exclusion.
    Fraternellement.
    Salah-Eddine




    0
  • fateh
    17 mars 2010 at 19 h 17 min - Reply

    I THINK IT’S TIME TO CHANGE THE NAME OF ALGERIA BY :
    NORTH BOUTEF KOREPUBLIC

    ALLAH IDAMARKOUM YA HOUKAM AL33RR




    0
  • h’mida
    17 mars 2010 at 20 h 00 min - Reply

    il suffit de télécharger ça. aucun filtre n’y resiste…software phase en Chine…les blaireaux qui pensent censurer en ubuland ne sont pas sorti de l’auberge. A transmettre!
    http://www.erights.net/ et il y en a plein d’autres sur le www.




    0
  • Aziz
    17 mars 2010 at 21 h 06 min - Reply

    Ils peuvent censurer les sites, mais ils ne vont jamais réussir à censurer la flamme de l’espérance qui réside en nous pour le changement. Ce pouvoir illégitime, corrupteur, est vraisemblablement effrayé, par notre détermination pour mobiliser les Algériennes et les Algériens pour le changement. La lutte continue, soyons solidaires.

    Fraternellement,

    Aziz




    0
  • still
    17 mars 2010 at 22 h 40 min - Reply

    C’est un cauchemar!A croire que nous sommes toujours sous la colonisation française qui tente encore de nous empêcher de nous libérer, de nous regrouper, de revendiquer nos droits,de dire tout haut ce que nous pensons,…
    Dans le temps, on pouvait au moins monter au maquis ou l’on ne trouvait que des « fellagas » purs et durs.Aujourd’hui le maquis pourtant presque nu a cause des incendies provoques a longueur d’été, est infeste de toutes sortes faux, de vrais-faux et de faux -vrais…
    J’allais dire il restait le verbe écrit ou parle,oui mais seulement le verbe qui loue les « qualités » du Calife.Retour au temps des poètes du palais!




    0
  • Yahia Bounouar
    18 mars 2010 at 10 h 43 min - Reply

    Chers amis, je vous informe que le blocage est maintenant total. Plus personne ne peut se connecter à partir de l’Algérie.




    0
  • Allergie
    18 mars 2010 at 12 h 33 min - Reply

    Dés qu’un gouvernement commence à censurer, cela veut dire qu’il craint le message!
    Vive Radio Kalima !




    0
  • Meskine
    18 mars 2010 at 13 h 08 min - Reply

    Salam alikoom,

    Je sais que c’est l’intérêt de ce débat, mais on peut toujours accéder à ces sites en utilisant des site web proxy, c’est connu c’est vite et gratuit, qui détournent les serveurs locaux gérés par le DRS à Alger, savez vous qu’en Tunisie tout est censuré même le Youtube!!!! nos pays sont gérés par des dictateurs préhistoriques qui combattent l’information comme la peste, les pays occidentaux y trouvent leurs intérêts, donc toute opposition honnête doit combattre tout un monde pour se libérer, chose très difficile avec des peuples aussi ignorants et futiles que les nôtres!!!
    pas pessimiste mais réaliste!! on doit travailler durement les gars!!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique