Édition du
29 March 2017

Suite aux dernières émeutes qui ont secoué Alger : Plus de 40 arrestations dont 7 mineurs

Suite aux dernières émeutes qui ont secoué Alger
Plus de 40 arrestations dont 7 mineurs
Par : N. B., Liberté, 23 mars 2010

Les émeutes qu’ont connues, dernièrement, les localités de Birkhadem, Gué de Constantine et les Eucalyptus, enflammant une partie d’Alger, pour dénoncer les conditions de précarité et la malvie auxquelles sont confrontés les jeunes, ont conduit à l’arrestation de pas moins de 40 émeutiers.
Présentés devant la justice pour “attroupement illégal” et “atteinte à l’ordre public et destruction de biens publics”, 9 des mis en cause ont été écroués et 7 mineurs impliqués comparaîtront en citation directe.
Le plus grand nombre d’arrestations d’émeutiers, cette fin de semaine, a été enregistré dans le plus grand bidonville haï Ramli, commune de Gué de Constantine. Les services de sécurité ont procédé à l’arrestation de 23 personnes impliquées de destruction de biens publics en l’occurrence la société Kahrakib qui a été saccagée ainsi que de sabotage des trains électriques. Présentés devant le procureur au niveau du tribunal de Hussein-Dey , 9 émeutiers ont été écroués et 7 autres mineurs vont comparaître en citation directe. Huit autres émeutiers arrêtés à haï Joumhouria, (commune d’Eucalyptus) pour attroupement illégal au niveau de la RN 61 et la RW 168 n’ont eu qu’une citation directe par le procureur du tribunal d’El-Harrach.
Par ailleurs, 5 autres personnes arrêtées à Birkhadem pour attroupement illégal sur la RN 63 ont été présentées devant le procureur de Bir-Mourad-Raïs. Les mis en cause ont été libérés pour comparaître en citation directe à l’audience. Les services de sécurité chargés du maintien de l’ordre public ainsi que les élus locaux ont reçu des instructions pour favoriser le dialogue et une prise en charge des problèmes.


Nombre de lectures : 1958
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique