Édition du
25 March 2017

Cette intelligence qui fait peur au pouvoir

In Algerie-focus.com

L’Algérie a raté son rendez-vous avec le progrès. Encore une fois.

Le deuxième mandat de Bouteflika (le 3ème aussi) était l’occasion propice pour promouvoir l’intelligence et passer de l’ère de la rente pétrolière à celle du génie humain du 21 ème siècle.

La conjoncture était pourtant favorable à l’investissement dans la matière grise; l’argent du pétrole coulant à flot dans les caisses de l’Etat. De quoi mettre à contribution le savoir faire et les compétences des enfants prodiges de l’Algérie et opérer une transition naturelle, qui aurait permis à l’Algérie d’amorcer sa sortie de l’atonie qui frappe les pays tiers.

Mais non, comme toujours la médiocratie et la gabegie ont tué dans l’œuf toutes velléités de changement. On continue à nourrir le peuple de discours populistes et de réformettes. On ne voit grand que pour construire le plus haut minaret du monde, mais petit quand il s’agit de promouvoir l’épanouissement intellectuel. En un mot, on sacrifie les perspectives d’avenir pour faire du sur place.

Pourquoi ? Parce que la science, la recherche, la réflexion, le libre arbitre, la contemplation philosophique, le débat politique, l’organisation civile et tutti quanti. En somme tout ce qui permet à une nation de prendre le train en marche et d’avancer, fait peur au pouvoir en place: un peuple qui pense est un peuple qui demande des comptes, c’est à dire un peuple qui représente un risque réel pour la survie du régime, estime-t-on.

Alors, on fait comme si: on nomme des ministres pour faire de l’esbroufe patriotique de « la préférence nationale », on feint de s’intéresser à notre matière grise qui fuit à l’étranger, en oubliant à l’occasion celle restée au pays. C’est le paradoxe des royaumes complexés, où le roi pour se sentir roi, s’entoure de courtisans gagnés à sa cause et tient la dragée haute aux esprits éveillés.

Qui a dit: « deux choses sont infinies: l’univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas acquis la certitude absolue. » ? Albert Einstein.

Pauvre Einstein, qu’est-ce qu’il aurait dit s’il avait vécu en Algérie ?

Fayçal Anseur


Nombre de lectures : 2105
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • BRAHIM
    29 mars 2010 at 18 h 27 min - Reply

    Je suis désolé mais Fayçal Anseur soulève un problème important qui touchent tous les pays arabes: la situation de regression « inconsciente » dans laquelle les despotes et les dirigeants arabes maintiennent leur population et leur pays.




    0
  • still
    29 mars 2010 at 21 h 49 min - Reply

    Finalement, les Accords d’Evian n’ont fait qu’arrêter le cours de la Révolution avec en sus , le démantèlement irréversible de l’organisation physique et morale de celle-ci.Tout est a refaire.




    0
  • le kabyle
    29 mars 2010 at 23 h 09 min - Reply

    Excellent écrit Monsieur ANSEUR Fayçal ! Vous êtes vraiment à féliciter ! En effet, l’INTELLIGENCE a toujours fait, fait et fera toujours PEUR au pouvoir algérien en place qui voit en cette intelligence intellectuelle algérienne le primat de sa propre destruction. Hélas ! Ce pouvoir, et TOUT pouvoir s’est toujours malheureusement bâti sur l’AVOIR et la force brutal au détriment du SAVOIR. Car l’AVOIR a toujours conduit au POUVOIR mais le SAVOIR n’a jamais conduit au POUVOIR à notre grand dam ! Par AVOIR, il faut entendre la mafia MILITARO-FINANCIERE qui tient
    l’Algérie entre ses griffes depuis 62 et même bien avant… ainsi que d’autres pays du tiers monde et les pays Occidentaux même, tel que le complexe militaro-industriel, et donc, forcément, FINANCIER avec tout le lobbying qui en découle et qui existe à tous les niveaux de ces types de sociétés et plus particulièrement les States….. C’est en somme le cycle de l’absurde et du combat manichéen perpétuel de l’homme contre l’homme. De l’homme intelligent-intellectuel mais malheureusement faible, détroussé, dépouillé et exploité jusqu’à la moelle par l’homme  »fort » mais sans scrupule, le militaro-financier qui détient, en réalité, tout le pouvoir voire TOUS LES POUVOIRS !

    Que l’intelligent-intellectuel Algérien, ce SAVOIR du peuple Algérien, ait le courage de se révolter, contre le POUVOIR du mal, le militaro-financier !!! Mais que cette révolte ne soit pas simplement métaphysique mais une révolte Historique ! Celle qui cherche une légitilité politique pour défaire et prendre la place du pouvoir en place, afin qu’elle devienne comme finalité une REVOLUTION ! LA REVOLUTION DU PEUPLE ALGERIEN !!! Tanmirth g’ma.




    0
  • polemiste
    29 mars 2010 at 23 h 51 min - Reply

    je m’en fiche des pays arabes ou autres.Seule l’Algérie m’interesse.




    0
  • js
    30 mars 2010 at 10 h 00 min - Reply

    @BRAHIM.

    Tu as parfaitement raison. Les peuples de notre région doivent casser les entraves, se débarrasser de leurs pharaons et contruire un bloc uni en mesure de préserver leurs intérets au long terme.




    0
  • Koulou
    30 mars 2010 at 18 h 46 min - Reply

    L’Algérien, pour tout ceux qui qui doutent encore de sa virilité, a été conditionné et castré à vie depuis l’indépendance en 1962. Ces gens-là même qui nous gouvernent avaient planifié la destruction de tout ce qui est Algérien;sa culture son éthique,ses valeurs morales et son intelligence. Tout à été approprié par ses mêmes personnes qui l’ont planifié un demi-siècle auparavant. L’Algérien est devenu un être passif que même sa propre intelligence joue contre lui.Les seuls personnes qui ont pu s’extirper de l’emprise de leurs destructeurs vivent recroqueviller sur eux-mêmes ou à l’éxile forcé. Nous sommes devenus des cobailles dociles qui se détruisent par eux-mêmes ou par les manipulations diverses des gens qui détiennent le monopole et l’Anti-dôte au cas ou il y aurait une effervéscence de la masse qui déborde de le sens contraire de leur aspirations. Souvenez-vous, pour les personnes qui ont conservé encore leur intélligences intacts,les discours de ses mêmes sangsues qui nous gouvernent de leurs desseins politiques d’antan;le discours de CHADLI en 1979 en est encore témoin: LE FILS DE FELLAH RESTERA TOUJOURS FELLAH, ce qui sous entend que nous sommes et resteront toujours leurs valets et leurs esclaves.Il n’y aura personne qui s’élèvera au dessus de leurs macabres visions sous peine de mort.Donc quand on parle d’intelligence il faut faire la part des choses. Une intelligenge doit impérativement s’accompagner d’une sagesse qui l’empêcherait de déborder dans le sens inverse de sa vision innée et ne pas verser dans le machiavélisme qui vise la négation de toute morale. Croyez-vous qu’un animal castré puisse engendrer des progénitures; non,il n’est utile que pour sa force physique et n’est bon que pour sa viande si elle est consommable sinon elle va servir de repas pour leurs animaux domestiques.




    0
  • AS
    31 mars 2010 at 17 h 57 min - Reply

    Salaam,

    La reussite passe par l’investissement lourd,et a long erme dans la recherche , l’innvoation et la creativite… tout en laissant bien sur le champ libre a toute forme d’expression… ce qui n’est pas le cas….dommage… j’investirai bien dans le futur dans plusieurs unites de recherche pahse ! en ooncologie, faciel a mettre en place mais la mafia de la france-israel en algerie empeche tout developpment dans la recherche bio-medicale… tout est importe et vendu clees en main… le transfert de technolgoie est la clef de voute… il n’a ya aucune honte a le pratiquer, les europeens le font bien avec le japon en matiere d’ingenierie elctronique de recherche bio-medicale et nano-technologie, et la chine et les usa egalement…

    mais t’as pas envi d’investir dans un pays ou la DST de Tewfik et ses sbires pourraient te demander l’import revolutionnaire chaque mois ou attendre qu’ils te donnent des papiers administratifs pour que ton business puisse fonctionner… les marocains, tunisiens et meme egyptiens sont plus malins et laissent s’implanter qui le veut chez eux… mais ceux du bled… ne sont pas encore sortis de leurs cavernes




    0
  • Congrès du Changement Démocratique