Édition du
23 July 2017

Mecili : pas de non-lieu pour le diplomate algérien, désormais témoin assisté

PARIS — Les juges chargés de l’enquête sur l’assassinat de l’opposant algérien Ali Mecili en 1987 à Paris ont refusé d’ordonner un non-lieu en faveur du diplomate Mohamed Ziane Hasseni qui avait déposé une requête en ce sens, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, confirmant une information du Monde.

Le diplomate algérien passe en revanche du statut de mis en examen à celui de témoin assisté en raison de l’insuffisance des charges pesant contre lui, a précisé son avocat Jean-Louis Pelletier.

Le statut de témoin assisté est à mi-chemin entre celui de simple témoin et celui de mis en examen.

M. Hasseni, qui s’affirme depuis son interpellation victime d’une homonymie, avait déposé fin août une requête aux fins de non-lieu et le parquet de Paris avait décidé début février de soutenir cette requête.

« Nous allons faire appel de cette décision. En expliquant qu’aucun élément avéré ne met hors de cause M. Hasseni, les juges opèrent un renversement de la charge de la preuve inadmissible », a dit Me Pelletier.

Plus de vingt ans après l’assassinat de l’avocat algérien dans le centre de Paris, cette affaire avait connu un rebondissement avec l’interpellation à Marseille, le 14 août 2008, de M. Hasseni, chef du protocole du ministère algérien des Affaires étrangères.

Visé par un mandat d’arrêt international, M. Hasseni était désigné par un ancien officier des services secrets algériens, Mohamed Samraoui, réfugié en Allemagne, comme le commanditaire de l’assassinat d’Ali Mecili, avocat de 47 ans exilé en France depuis 1965.

Mais M. Samraoui était en partie revenu sur ses déclarations lors d’une confrontation avec M. Hasseni organisée le 4 juin par visio-conférence.

Le diplomate avait été mis en examen pour complicité d’assassinat et placé sous un contrôle judiciaire qui lui a un temps imposé de rester en France.

Les juges Alain Philibeaux et Corinne Goetzmann ont estimé « un peu prématuré d’ordonner un non-lieu alors que le témoin principal a dit avoir subi des pressions. Ils veulent prendre le temps de poursuivre leurs investigations », a estimé de son côté Antoine Comte, avocat de la famille Mecili.

(AFP)


Nombre de lectures : 1306
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • citoyen
    1 avril 2010 at 13 h 08 min - Reply

    je me receuille sur la memoire de maitre ali meccili et tt les chouhadas de la democratie, pourvu que la justice se fasse.(francaise bien sur).




    0
  • Djamel Eddine
    1 avril 2010 at 16 h 33 min - Reply

    On dirait qu’on lit nos penses et nos souhaits sur ce site du LQA !




    0
  • Résigné
    1 avril 2010 at 19 h 03 min - Reply

    Le site  »agir pour l’algerie »sera réactivé pour les besoins.




    0
  • MH99
    2 avril 2010 at 13 h 13 min - Reply

    By MH99

    Rien qu’a regarder le visage de cette personne [diplomate! Ziane Hasseni] qu’il soit coupable ou non-coupable: la photo donne la nausee. De l’attitude de cette personne (sur la photo) se degage (si analyse via sociologue/psychologue, etc..) l’arrogance!? genre petit minable parasite « plein d’air/ballon de baudruche!? » vicelard-antipathique made-in fonctionnaire (algerianus-sapiens) plus il s’y degage (de cette photo) une atmosphere de voyoucratie/voyou-diplomatie/ [propulse par l’apres 62] avec bedaine (signe d’auto-suffisance et de richesse en graisse!/syndrome-metabolique!?: je ne sais si cette image/interpretation via bedaine des annees 60 etc.. existe encore? en Algerie. Bref etant depuis une quarantaine d’annees a des milliers de KM de l’Algerie: Rien qu’en regardant la photo de cet homo-algerianus de la voyoucratie devenu responsable-diplomate!? comment?.. alors cette photo m’a rappelee des souvenirs lugubres-cauchemardesque [de fonctionnaires voyous/ agressifs-ordurieux/diplomates! nauseabonds c.a.d des voyous instinctifs parasites en mission de voyoucratie a l’etranger aux frais de la rente petroliere] qui donnent la nausee/ca donne envie de vomir ..!

    Salutations,
    MH99




    0
  • K..Seddikik
    3 avril 2010 at 18 h 59 min - Reply

    On affirme de partout que le Colonel M.Samraoui serait revenu sur ses accusations,qu’il serait menacé (ce n’est pas une surprise -quoique nous sommes habitués aux marchandages) et enfin qu’il n’est plus aussi sûr d’identifier Hassani-son ancien collègue de la fameuse SM.
    Qu’en est-il au juste? Mr Samraoui nous doit une explication!
    Salutations KS.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique