Édition du
22 July 2017

Les couacs du nouveau code de la route

El Watan 02 avril 2010

Depuis l’application du nouveau code de la route, les automobilistes se plaignent des punitions infligées. Pour de drôles d’accusations : vitres teintées. Port la djellaba. Téléphone en stationnement.

« J’ai garé ma voiture place des Martyrs pour répondre au téléphone. Ca m’a coûté 2000 DA ! » Abdelkader, la trentaine, est furieux. D’autant que la police lui a aussi retiré son permis malgré ses protestations. Motif mentionné sur le procès-verbal : stationnement abusif. Il n’existe pourtant pas de panneau interdisant le stationnement ni même l’arrêt. Mais comme lui a répondu l’agent, « c’est connu internationalement : il est interdit de se garer sur la place des Martyrs ». « Le montant de l’amende est excessif ! Je suis fonctionnaire et cela représente une semaine du budget pour la famille ! », précise-t-il.

Depuis l’entrée en vigueur, mi-février, dernier, des nouvelles dispositions du code de la route, de nombreux conducteurs s’interrogent sur les nouvelles sanctions et surtout sur… la façon de les appliquer. « Je me suis fait verbaliser parce que la vitre arrière de ma voiture est teintée, raconte Naïm. Je veux bien comprendre que les films opaques que l’on colle sur les vitres soient interdits, mais la mienne est teintée d’origine ! Alors qu’est-ce que je dois faire ? La casser ? » L’agent n’a pas su lui répondre. Mais a maintenu l’amende.

Un peu sale

Mourad, lui, s’est vu retirer son permis de conduire pour avoir franchi une ligne continue à la sortie d’une bretelle au niveau du pont de Bab Ezzouar où un point de contrôle de police est installé. « A cause du barrage de police, un immense embouteillage se forme quotidiennement. Mais la bretelle de sortie reste libre. Pour m’y engager alors que la voie est dégagée, je ne vais quand même pas attendre bêtement derrière un bouchon… Non vraiment, c’est de la hogra ! » Là encore, l’agent de police ne voulait rien entendre. Nasser, chauffeur dans une entreprise, a aussi appris à ses dépens que la police ne plaisante pas avec le nouveau code de la route. « J’ai dû prendre trois mois de congé en entamant mon quota des deux prochaines années, raconte-t-il. Tout ça parce que j’ai dépassé une ligne continue en freinant pour éviter une collision avec la voiture d’en face. J’ai essayé d’expliquer cela au policier. Mais il n’a rien voulu savoir ! Je dois maintenant payer 4000 DA dans les dix jours ! » Un peu salé.

Plus étonnant : ammi Saïd, chauffeur de taxi entre Mostaganem et Oran, a aussi écopé de 2000 DA d’amende sous prétexte qu’il portait… une djellaba. « Depuis quand est-ce interdit par la loi ?, s’interroge-t-il. Si c’est le cas, on devrait mieux nous informer ! » Le permis de conduire est devenu « un carton rouge pour dégager de la circulation », ironisent des conducteurs.

Par Zouheir Aït Mouhoub


Nombre de lectures : 6382
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • karima
    2 avril 2010 at 10 h 00 min - Reply

    Je n’accuse personne mais ils chantent tous leur innocence.Nous nous connaissons tous alors pas la peine.Arretez de conduire comme des imbeciles et c’est tout,les choses s’arrangeront.Le terrorisme a trouve refuge chez nous car nous impulsifs et pas organises, ce n’est pas une fatalite on a qu’a change nos habitudes.




    0
  • Mahgour
    2 avril 2010 at 10 h 44 min - Reply

    ill est interdit de se garer sur la place des Martyrs, meme si ce n’est pas mentionné, eh oui les martyre sont entérré la ou vous etes garé? Ya rabi wache derna fi had el bled pour meritter tous ca?




    0
  • Rabinho
    2 avril 2010 at 22 h 07 min - Reply

    La manière est importante dans le traitement d’autant plus entre êtres humaines !
    Le retrait du permis de conduire contre le payement de l’amende représente un chantage légalisé par l’état . C’est une manière archaïque du moyen age ! et c’est une preuve flagrante de l’incompétence de l’état qui dispose de moyens technologiques modernes !

    Une hypothèse : L’erreur est humaine ! Si vous vous trouvez à Oran et que vous êtes résident à Constantine et que vous n’avez pas assez d’argent sur vous pour payer 2000 DA ( la plus petite contravention ) , comment faire ?
    Est ce que l’état , qui a les moyens , envoie votre permis de conduire à votre lieu de résidence ? Non !
    Dans ce simple cas ; est ce raisonnable de la part de l’état ? Vous risquez de payer l’amende 5 ou 10 fois plus chère ! ! !

    Et le délais de 10 jours est une infraction en elle-même vis à vis des lois internationales !
    Même un juge ne peut exiger un délais court pour qu’un accusé condamné paye une amende !

    Notre état , par son incompétence , est entrain de nous malmener et nous manquer de respect !

    Y a-t-il assez de parkings payants au centre ville d’Alger ? Y a-t-il des parkings au centre ville dans d’autres régions ?
    Pourquoi nous payons la vignette alors que la majorité des routes laissent à désirer !

    Et vous , tout simplement vous jetez le discrédit sur le simple citoyen ! C’est très facile et comme toujours en Algérie , la faute incombe au citoyen !

    Franchement l’Algérie est un pays de dictateur à tout les niveaux ! c’est une culture encrée dans la tête de tout le monde , même ceux qui sont sensés êtres des défendeurs de la démocratie !

    Svp un peu de respect pour ce peuple et pour vous même !

    Le simple citoyen s’accommode et s’adapte aux différentes conditions offertes à lui !
    Nous somme un peuple comme tout le monde , nous somme apte au développement au sens large du terme et nous en avons les capacités , si et seulement si nos gouverneurs étaient les hommes qu’il fallait aux postes qu’il fallait !

    Sincèrement Rabinho !




    0
  • brahim KF
    3 avril 2010 at 14 h 30 min - Reply

    c’est du racket tout simplement. je me suis fait retirer mon permis dans la wilaya de batna que j’ai eu le malheur d’aller visiter avec en prime une amende de 4000 dinars pour ne pas avoir arrêté la voiture devant un stop en rase campagne. parce que pour les gendarmes devant un stop il faut couper le contact. au lieu de veiller sur la sécurité des citoyens qui se font agresser à chaque coin de rue, qui se font kidnapper ils embêtent ce peuple entré dans le coma le plus profond jusqu’à oublier que les les services de sécurité sont à leur service.
    et le plus grave je dois aller récupérer mon permis dans une vingtaine de jours alors que j’habite à 600 Kms. Alors chers automobilistes évitez la wilaya de batna.




    0
  • abdekka
    3 avril 2010 at 23 h 23 min - Reply

    J’ai entendu aujued’hui a la radio les responsables de la police dire clairement que la Djelaba n’est pas interdite au Volant. Les flics qui sont sur le terrains doivent aller étudier ce nouveau code avant de faire n’importe quoi.




    0
  • karima
    4 avril 2010 at 17 h 59 min - Reply

    Si nous sommes tous innocents, comment expliquer le nombre d’accidents qui est l’un des plus eleve au monde , la ce n’est pas une estimation mais une realite, en somme un fait.Il se trouve peut-etre que notre police n’est pas lucide comme elle n’incrimine que les innocents.




    0
  • zapata
    6 avril 2010 at 14 h 51 min - Reply

    c’est la vengeance pur et dur du système contre le petit peuple mais ça va payer trop chère.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique