Édition du
24 March 2017

Algérie : L'Etat policier se met en place

In site de Radio Kalima

Lundi 05 avril 2010

Dans un entretien accordé à Radio kalima en février 2010 Maître Ali Yahia Abdenour, président d’honneur de la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a exprimé ses craintes de voir l’Algérie se transformer en une dictature policière.

Il a cité le nombres de policiers qui a été multiplié par huit en 15ans, de même que le nombre de gendarmes à tel point qu’aujourd’hui, certains sont payés en restant chez eux à la maison, en attendant la construction d’infrastructures pour les accueillir (nouveaux commissariats de police, centres d’hébergements, nouvelles casernes de gendarmerie etc…).
Avec cette histoire de passeport biométrique, qu’annonce fièrement le ministre de l’intérieure les contours de ce régime policier se font plus précis. En effet, les informations exigées pour l’obtention du fameux passeport biométrique, sont proprement effarantes. Cela ressemble à une grande opération de fichage de la population. On demande même aux citoyens qui veulent obtenir un passeport, qui est rappelons le un droit, de citer des personnes avec lesquelles elles ont fait leur études ou des camarades de promo pour ceux qui ont accompli leur service militaires.
Lors de la présentation du nouveau passeport, Yazid Zerhouni, le ministre de l’intérieure avait déclaré « ce nouveau passeport n’est pas seulement une avancée technologique, mais il va faire changer les mentalités ». On n’avait pas très bien compris le lien entre une démarche strictement administrative et le changement des mentalités. Avec ce document, c’est beaucoup plus clair.
Y. ElMizrani


Nombre de lectures : 2353
23 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • el-amel
    5 avril 2010 at 22 h 08 min - Reply

    Pour son passeport à lui, est-ce qu’il mentionnera Hattab à qui il aurait parlé. Il devrait commencer par changer sa mentalité pour comprendre qu’il doit partir; 200 000 morts et plus de 20 000 disparus, voilà votre page d’Histoire!




    0
  • tarek ibn ziad
    5 avril 2010 at 22 h 08 min - Reply

    salam alaikoum
    impossible d(ouvrir le lien pour voir le monstre que zerhouni nous a pondu




    0
  • solo
    5 avril 2010 at 22 h 36 min - Reply

    Policier il l’est deja FASCISTE pour bientot.




    0
  • Mohamed Nassim
    5 avril 2010 at 23 h 16 min - Reply

    C’est une operation de fichage caracteristique d’ un regime plus que fachist. C’est avec ces DINOSAURES que notre pauvre pay avancera.




    0
  • liberté
    6 avril 2010 at 7 h 15 min - Reply

    Vous savez cz qui reste à faire?

    Un soulévement populaire dans toute l’Algérie pour dire NON au DRS.

    Salam




    0
  • Meskine
    6 avril 2010 at 13 h 27 min - Reply

    Je n’arrive pas a comprendre, notre état est connu pour son experience en ce qui concerne le camouffelage et l’opacité, avec une tres grande agilité pour ce qu’on appelle le refroidissement du peuple, pourquoi en ce momoent tres délicat de la vie de l’algérie decide t-il de déclancher ou même de laisser aller beaucoups d’affaires en même temps: les déclarations sur les détournements, des preuves sur une guerre au sérail, des lois de finances meurtrières pour l’industrie si jeune en algérie, des hausses énormes de prix, des grèves enchainnées, des émeutes partout…. etc
    ce n’est pas un hasard, car notre etat est hasardeux dans sa gestion de tout sauf de son avenir .. en tous les cas ca me rappele octobre 84, rien n’était laissé au hasard
    est ce une prépation à un nouveau systeme, ou est ce de la poudre aux yeux pour cacher d’autres affaires plus dangeureuses?
    Rabi yesselek hwalna




    0
  • zapata
    6 avril 2010 at 14 h 46 min - Reply

    c’est quoi cette philosophie cette fois si il n’a yaura plus le djbel c’est la guèrre dans les villes il veulent commencer une nouvelle rèvolution




    0
  • Beznassi
    6 avril 2010 at 15 h 51 min - Reply

    Algerie = Liban II ( guerre des villes)




    0
  • PhD
    6 avril 2010 at 19 h 56 min - Reply

    L’Algérien est COLONISABLE. Pour un passeport, il vendrait meme sa mere.
    Conclusion : toutes les informations demandées pour ce passeport (s’il est avéré que l’info soit vraie) seront fournies par le demandeur.




    0
  • karima
    6 avril 2010 at 20 h 34 min - Reply

    J’ai lu a peu pres ce qu’il faut et les informations requises dans le quotidien d’Oran.J’avoue que je ne trouve rien d’anormal dans ces formulaires sauf le nom de personnes avec lesquelles on a fait l’universite ou le service militaire.Le reste est plutot logique,d’ailleurs ces formulaires me font rappeler les formulaires en Angleterre, je pourrai dire que c’est presque une copie du systeme Anglais.Il faut etre logique dans les analyses.Les craintes de monsieur Yahya Abdenour sont fondees surtout en ce qui concerne le nombre de policier ou de gendarmes mais le passport c’est plutot de la paranoia




    0
  • le kabyle
    6 avril 2010 at 22 h 26 min - Reply

    Aprés l’Etat militaire voici l’Etat Policier ! Oups… l’Etat militaro-policier !!!

    Comme si UN ne nous suffisait donc pas déjà, voilà qu’à présent  »ILS » se mettent à DEUX sur nous pour nous dégommer définitivement de la surface de la terre… Et le comble, pour notre propre malheur, nous ne bougeons même pas le petit doigt pour sauver notre misérable  »frissa » !!!

    Chers compatriotes, par quel daâwassou ou opération du Saint Esprit sommes-nous frappés, aujourd’hui ? Et jusqu’à quand, allons-nous continuer de subir et rester dans cette fausse attitude de frustrés permanents, soumis pieds et poings liés à nos dictateurs sanguinaires qui nous vouent aux plus pires gémonies ? JUSQU’A QUAND ???




    0
  • citoyen
    6 avril 2010 at 22 h 56 min - Reply

    l etat policie se met en place??? allons donc sa fe presque 50ans qu il est la la seule difference c qu il est pire que les annés de plomb rebbi istar ils font tres mal a l algerie dommage.je le constate chaque jour dans ma ville.




    0
  • solo
    7 avril 2010 at 0 h 13 min - Reply

    Lenine definisait un pays policier,c’est un pays ou le salaire d’un policier est superieur a celui d’un enseignant.




    0
  • lemgabri
    7 avril 2010 at 0 h 37 min - Reply
  • lemgabri
    7 avril 2010 at 0 h 38 min - Reply

    À peine lancée, l’opération d’introduction de la carte d’identité et du passeport biométriques suscite controverse, inquiétude et incompréhension. Censée alléger les procédures jusque-là utilisées pour l’obtention de ces documents, l’opération s’est avérée trop lourde, trop compliquée et, plus grave, critiquée de partout.

    Il y a eu, d’abord, la levée de boucliers des islamistes contre l’exigence d’ôter le voile et la barbe pour la photo biométrique. Mais, au-delà du débat idéologique, la nouvelle procédure pose des problèmes, que ce soit en matière d’alourdissement de la procédure d’obtention de ces documents indispensables, ou en ce qui concerne la nature des changements opérés à la faveur de cette nouvelle procédure.
    Le citoyen devrait, désormais, fournir douze documents administratifs pour l’obtention de la carte d’identité et du passeport biométriques. L’introduction du nouvel extrait de naissance n°12 S (spécial) devrait résoudre bon nombre de problèmes, puisque ce document, signé par le président de l’APC, est donné une fois dans la vie du citoyen. Or, alors que l’opération des documents biométriques est lancée, des mairies ne disposent toujours pas de ce fameux document. Plusieurs citoyens ayant déposé leur dossier “biométrique” ont du mal à se procurer, auprès de leur commune de naissance, ce fameux n°12 S. Force est de constater que l’administration centrale a mis la charrue avant les bœufs dans cette opération.
    L’autre complication concerne l’exigence de fournir, outre l’extrait de naissance du père, celui de la mère, le certificat de nationalité et la carte du groupe sanguin. À la lecture de la liste des documents à fournir, il y a lieu de noter que la procédure a été considérablement alourdie. Ceci pour la forme. Quant au fond, c’est beaucoup plus compliqué et pose de sérieux problèmes. Il y a un sentiment d’intrusion flagrante dans la vie privée des citoyens. Le formulaire à remplir ressemble à une fiche de police, ou à la fameuse “fiche bleue” réservée aux cadres de l’État. On y trouve des questions relatives au cursus scolaire, professionnel, mais surtout l’exigence de trouver un “répondant” qui se porte garant sur chaque demandeur de ces documents biométriques. Dans chaque étape du formulaire, il est demandé au requérant de citer un ou plusieurs amis de classe, de travail ou de contingent (service militaire), avec leurs adresses, leurs téléphones et leurs adresse e-mail. Une situation que l’on ne trouve nulle part ailleurs et qui obligerait les Algériens à déclarer leurs amis proches et lointains, leurs collègues de travail et même les amis de passage, pour le cas du service national ou du cursus scolaire. Mais, dans le cas où un citoyen n’aurait fait ni étude ni service militaire, et n’aurait pas de travail, le nouveau formulaire ne semble pas en faire cas, tout comme il ne fait pas cas des possibilités d’oubli, en raison de l’âge avancé, ou du changement de lieu de résidence, par exemple.
    La même situation se présente pour un citoyen retraité, qui est né dans un village reculé et à qui l’on demande de se remémorer son école primaire, ses amis de classe, ceux du service national et des collègues de travail.
    Cette façon de s’introduire dans la vie privée des gens est inquiétante à plus d’un titre, dans la mesure où elle constitue une atteinte flagrante aux droits civiques. De quel droit demande-t-on le cursus professionnel d’un citoyen pour l’établissement d’un document administratif ? De quel droit demande-t-on la liste de ses amis ? Est-ce une façon de “classer” les citoyens ? Si ce n’est pas de l’inquisition, ça y ressemble, en tous les cas.

    http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=133563&titre=Formulaire%20ou%20intrusion%20%20dans%20la%20vie%20priv%E9e%20!




    0
  • lemgabri
    7 avril 2010 at 0 h 51 min - Reply

    La sardine d’avril de Mr Zerhouni

    Exclusif!!! selon le site de Mr zerhouni http://www.interieur.gov.dz/RGPH/frmItem.aspx?html=8

    la nouvelle carte d’identité « biographique » va nous couter 2000 DA …!!!!!!

    Ah oui, selon les propos de ce même Zerhouni, ils n’ont tjrs pas les machines nécessaires pour établir ce genre de documents !!!




    0
  • Rachid
    7 avril 2010 at 3 h 04 min - Reply

    @ fakhamatouhou et sa tribu,
    je jure devant Dieu que, tant que vous serez à la place que vous usurpez et que vous occupez illégitimement, jamais je ne me plierai à votre ridicule sénilité et à votre mégalomanie! Jamais vous n’aurez les renseignements que vous demandez pour l’établissement de ma CNI ou de mon passeport. Jamais vous ne les aurez parce que tant que vous serez de ce monde et à ce poste, moi je rennonce à mon algérianité et préfère opter pour la vie clandestine dans mon propre pays. Il est impossible que je puisse désormais me réclamer de cette algérianité que vous êtes venu souiller de votre haine profonde et maladive ! Il est impossible que vous soyez un algérien, j’en ai maintenant la profonde conviction. Le colonialisme n’a pas fait hier ce que vous voulez nous faire subir aujourd’hui ! Vous êtes le pire ennemi de ce pays et de ce peuple ! Puisse le Tout-Puissant nous libérer à jamais de vos méfaits et de ceux des vôtres… Amiiiiiiiine.
    Hassbouna Allah wa nîma el-wakil !




    0
  • Si Tchad
    7 avril 2010 at 8 h 30 min - Reply

    Je ne sais plus qui a dit: je prefere les chats aux chiens car il n’y a pas de « chats policiers »…

    Si Tchad




    0
  • moufdi
    7 avril 2010 at 10 h 44 min - Reply

    salam,
    je me rappelle qu’en 1992-93…le regime demandait aux citoyens algeriens (en directe en TV)dans des communiques de denoncer n’importe quelle personne dont ils croient est active ou sympatisante au FIS ils disaient dans les communiques :il se pourrait qu’il est votre voisin,votre imam,votre enseignant etc…et bien entendu des algerien le faisaient contre d’autres gratuitement et pouratant on ne leur promettait rien en contre partie et surtout pas de passeport …aujourd’hui la delation est anonyme les algeriens rempliront un imprime et ils obtiendront un passeport biometrique wow ils le feront sans hesiter -hacha rjal-




    0
  • karima
    7 avril 2010 at 13 h 55 min - Reply

    @Lemgabri, je ne savais pas que le 12 s ( act de naissance) doit se faire signer par missiou lmir, la c’est ouvrir la voie a la corruption,car lmirette chez nous c’est l’histoire de Boubagra quand il s’est mis a dancer le twist dans un de ces films.Lemgabri je ne parlais du temps de delivrance mais plutot des formulaires a remplir. Rabi yarham Hassan Elhassani l’acteur et tous ceux qui nous ont precedes.Salutations




    0
  • karima
    7 avril 2010 at 14 h 07 min - Reply

    @lemgabri, pour faire un passport britannique, il est exige d’avoir un repondant qui se porte garant et cette personne ou ces personnes doivent vous avoir connu au moins pendant deux ans.Juste pour rectifier ce qu’a ete dit dans l’article :surtout l’exigence de trouver un “répondant” qui se porte garant sur chaque demandeur de ces documents biométriques et :une situation que l’on ne trouve nulle part ailleurs.Coyez-moi tout les Etats sont policier a des degres differents.Salutations




    0
  • BRAHIM
    7 avril 2010 at 16 h 43 min - Reply

    L’Etat policier NE SE MET PAS en place. Il a été mis déjà en place dès le 19 mars 1962. GRANDE NUANCE ! L’Etat policier ne fait qu’agrandir son maillage territorial, se renforcer et se perfectionner pour être de plus en plus repressif. Ce sont là les priorités du régime pour son maintien et pour stopper les révoltes quotidiennes à répétition observables dans toutes les régions du pays et pour se prémunir contre la GRANDE REVOLTE INELUCTABLE (tôt ou tard) du peuple algérien. J’espère que notre peuple, qui commence à se réveiller et qui cerne de mieux en mieux les machinationns et les manigances politiques et économiques, aura raison le plus tôt possible de l’entêtement de ces autocrates « dinosauresques » pour imposer le changement vers l’Etat de droit, la démocratie et la liberté.




    0
  • ahmed
    7 avril 2010 at 18 h 55 min - Reply

    a l’heure d’internet,de parabole,twiter,faceboock,de hollding sur l’information qui circule plus vite que le vent,cette gérontocratie on toujour trois quart de retard par raport a notre époque,ils se croient qu’en est toujours en 62 ou bien en 1920.
    Peut-etre dans les jours a venir nous verrons la PM circuler dans les rues,les cinéma,les gares,les plages pour museler tout le monde comme a la vielle époque.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique