Édition du
21 July 2017

Wel Fahem yefhèm

Water-Didie-SWind


Nombre de lectures : 1596
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • el-amel
    6 avril 2010 at 20 h 01 min - Reply

    « Ils » se partagent la cagnotte de 150 Milliards de Dollards et « ils » nous occupent avec leur feuilleton sur la corruption.




    0
  • Mohamed Nassim
    6 avril 2010 at 21 h 49 min - Reply

    entrain de couler (ou sombrer) avec tout ce qui se trouve dessus, y compris les almalhoufine eli mayacheb3ouch malgre qu’ils ont tout vole.




    0
  • wahid
    6 avril 2010 at 22 h 00 min - Reply

    m onsieur db ,je voudrais vous posé une question vous qui etiez journaliste a el watan :Pourquoi les journaux algeriens ,quand ils révélent un affaire judiciaire ,et dans n’importe quel délit ,que se soit la corruption,les violences,vols ,banditisme,pédophilie ,ils ne donnent jamais les noms et prénoms des concernés ,sauf des initials,alors qu’en europe c’est tout le contraire si vous etes moin qu’accusé c’est tout le monde qu’il le saura avec le nom et le prénom complet. merçi de bien vouloir me repondre.

    Adm: J’étais à Liberté et accessoirement dans d’autres journaux où j’écrivais sous des pseudonymes. Pour les initiales, je n’en sais pas plus que vous. Je suppose que c’est un usage qui est censé se conformer à la présomption d’innocence. DB




    0
  • Résigné
    6 avril 2010 at 22 h 01 min - Reply

    Permettez Monsieur DB que complète le proverbe ou la maxime ?
    …aghyoul yewhem

    avec tous mes respects aux lecteurs,




    0
  • citoyen
    6 avril 2010 at 22 h 45 min - Reply

    jettez mon pays dans de l eau pure et vous verrez les parasites qui le colonisent s en echappé mais ou est cette eau benite???????????????? parceque la c l epuisement j ai fait tizi alger en 8H QUI DIS MIEUX.




    0
  • nomade
    7 avril 2010 at 1 h 35 min - Reply

    l’algerie,la proie, coule et les
    rapaces-charognards ne la lachent pas prise.

    @ wahid:
    je me suis souvent pose la meme question.
    ils donnent toujours les initiales des criminels.
    dans d’autres pays , la presse divulgue le nom , prenom et le lieu de residence des criminels , surtout a leur sortie de prison.
    dans le notre on donne les initiales ou bien on dit: tel directeur ou tel secretaire de tel ministere.
    les criminels ont trouve la parade pour s’entre couvrir.




    0
  • Fahem D.
    7 avril 2010 at 4 h 01 min - Reply

    Sa7itu toutes et tous,
    Sa7a 7 D. B. (7 di bi à l’anglo) l 3ziz,

    Tefa7a m 3end l 7d.b … ma tculich

    Le mécano des âmes (psych…), que l’on est, loin des blogs, a remarqué au 1er texte lu de l’autorité toujours sympathique et bien intentionnée, combien son sens de l’humour était hors impairs.
    Dans cette très belle image, il y’en a poutant, une belle et bonne de paire.
    Les pommes demeurent insubmersibles quelle que soit la force du lanceur. Il n’en est malheureusement (?) et injustement (ah ce Créateur avec ses histoires de pommes) pas de même de la pierre et du galet qui, par symétrie (enfin un peu de justice), quelle que soit l’adresse de son auteur, finira toujours à la fin du plus durable des ricochets par sombrer. À pic.
    La pomme aura gagné sur toute la ligne, puisque non seulement elle aura reçu un bain qui l’aura non seulement purifiée mais aussi et surtout débarrassé de ses parasites que constitue l »’armée » de fourmis noires et voraces.
    C’êut été tout à fait autrement si, c’étaient les abeilles de la pollinisation qui auraient été noyées. Mais le Ciel dans son infinie générosité, ayant fait de la malus (pomme en latin), le fruit de la genèse, non seulement l’a protégée du mal d’où qu’il vienne même diluvien, elle, en la faisant flotter mais aussi en munissant d’ailes les apis (abeilles en latin) qui sont ses amies divinement symbiotiques. C’est pour cela que je ne pense jamais à mal ni à malice, quand on me parle de malus ou de pomme d’api. Entre parenthèse, une pomme d’api, est comme tu le sais, n’est pas une créature de labo, hybridant la pomme à l’abeille. Celle là porterait le nom copyright de labomme.
    En attendant, quand l’heure de la transition tant souhaitée, par tous les enfants du même peuple que nous sommes, sonnera, je t’invite dès maintenant à nous lancer dans une affaire juteuse: on créera une galette à base de compote de pommes qui permettra de faire des ricochets sans jamais aller par le fond.
    Cette compagnie entre les 2 potes que nous sommes, je suggère à ton autorité de boss (et non de bosse 7edba) toujours sympathique et toujours bien intentionnée, le nom de Comp. Potes
    Merci pour le clin d’oeil, ça nous change un peu des nouvelles pas toujours 7luwate w bninate.

    De Fa7em le gazuz carbonique à son 7dibu l 3ziz.

    Dziri encore plus nor malus que jamais.




    0
  • js
    7 avril 2010 at 11 h 12 min - Reply

    C’est la pomme de la discorde ? On ne risque pas en effet de trouver deux avis convergents.

    Le contexte étant LQA, il s’agirait de l’Algérie.

    Donc ce que dit Fahem, inspiré de la bible, ne s’y applique pas, car il est admis généralement que l’Algérie, ne croit pas dans sa majoirité à la bible, voire à quoi que ce soit d’après certains.

    Une pomme qui est à l’eau. Cela me rappelle les koans du boudisme zen.On doit y méditer et non pas y chercher une solution logique. Il n’y en a pas.

    Si on doit faire une réponse « intellectuelle »‘ je me poserais les questions suivantes: Y elle tombée seule parceque ayant perdu la puissance qui la maintenait attachée à l’arbre à force d’etre rongée, minée de l’intérieur ou parceque quelqu’un se l’est appropriée et veut la manger, alors il la lave et la débarasse de sa vermine.

    Ou bien s’agit encore d’une expérience de laboratoire pour voir comment se comporteraient les fourmis, ce que d’autres croient que nous sommes, qui en font leur nation ?

    Ce que je retiens c’est toute action engendre une réaction dont la durée s’inscrit dans le temps et finit par avoir lieu nécessairement.

    Une pomme qui coule, un navire qui coule, un pays qui coule, tout ce qui coule doit nécessairement renvoyer à la surface les signes de sa détresse.

    ——–

    Tentative de réponse à la question pourquoi la presse ne divulgue pas les noms:
    *****************
    L’herbe chez le voisin est toujours plus verte.

    Un criminel est celui qui a été condamné par une justice indépendante et qui n’a plus de voies de recours. Celui la on peut divulguer son nom, car il est avéré que c’est un criminel.

    Par contre avant qu’il ne soit condamné par une justice indépendante, lorsqu’il est simplement prévenu de quelque chose qu’il a pu ne pas commettre et pour laquelle la justice peut l’élargir, comme il est considéré constitutionnellement comme innocent jusqu’a preuve du contraire, on ne peut aller le mettre dos au mur et dire: il est coupable. Car au cas ou sa condamnation n’a pas lieu, il aurait été diffamé. Ces principes sont admis partout dans le monde et spécialement dans les démocraties « d’ailleurs ».

    La différence, c’est que la bas, la presse fait confiance a la police judiciaire et fonde sa décision sur le travail de cette police pour affirmer des choses dont elle prend la responsabilité et qui pourraient se retourner contre elle au cas ou la justice désavouerait la police judiciaire, cas très rare « là bas » mais très fréquent chez nous.

    J’espère avoir répondu à la question, ce qui devrait pouvoir relancer le débat de plus belle.




    0
  • wahid
    7 avril 2010 at 12 h 30 min - Reply

    en france meme présumé innoncent ,on dit tel personne est mis en examen,et meme les témoins sont cités avec leurs noms et prénoms,ont est pas plus democratique que la france.
    Souvenez-vous l’affaire tapi OM VA,ou l’affaire du sang contaminé ou tout le monde défilés devant les tribunaux du simple temoin jusqu’au 1 ministre fabius,l’affaire de villepin clearstream,l’affaire dutrout……je crois que nomade @a raison c’est pour proteger la race de chien ,et jeter au orties les honnetes gens.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique