Édition du
26 July 2017

Congres international sur le Gaz :Une curieuse disposition de Chakib Khalil

Pourquoi paye-t- on euro en Algérie ?

Le ministère de l’Energie a imposé aux opérateurs algériens voulant participer au « congrès international sur le gaz naturel, GNL 16 », qui sera tenu à Oran, dans quelques jours, le payement de deux mille euros au profit d’une entreprise Britannique, chargée de l’organisation de ce congrès. Certains parmi eux se demandent pourquoi payer en euros et non pas en dinars et pourquoi paye-t-on cette compagnie Britannique au lieu du ministère de l’Energie. Cela a poussé certains à penser que le propriétaire de cette entreprise Britannique est algérien et qu’il est également le fils du ministre.

El Khabar


Nombre de lectures : 2107
15 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • El Houari
    8 avril 2010 at 10 h 02 min - Reply

    Il faudra auditer toutes les sociétés Algériennes qui payent ces frais en euros.

    C’est une participation au transfert illicite de devises.

    L’Algérie est faite pour être pillée par tous les moyens

    je vois aussi une autres solution pour appliquer les instruction du Ministre c’est de payer a l’avenir les Algeriens en euros.




    0
  • Alilou
    8 avril 2010 at 11 h 25 min - Reply

    Je viens de lire ce matin qu »au kirdjistan la population qui en avait marre de la ccrruption et de la hoggra s’est soulevee et a degager le gouvernement en place.
    Je continu a fumer du thé car le cauchemard continu chez nous en lisant des choses pareilles.




    0
  • l.leila
    8 avril 2010 at 11 h 33 min - Reply

    C’est le moment ou jamais ! La vache laitière est encore en bonne santé. Sait-on jamais!!!




    0
  • citoyen
    8 avril 2010 at 11 h 49 min - Reply

    pourquoi s arrete en si bon chemin ,assure une retraite doré du coté de santa monica en pensant au peuple « sale,miserable,feneant » qui a permis tt sa,atess atesss mazel lhal triste sire triste pays aussi.




    0
  • Guerrière de la lumière
    8 avril 2010 at 13 h 27 min - Reply

    YA YEMA !!! C’est quoi encore cette histoire?
    HABITOU T’HABLOUNA ????




    0
  • khaled
    8 avril 2010 at 16 h 11 min - Reply

    Une petite techerche sur le net. La companie qui organise cette rencontre est:
    ITE Algérie

    World Trade Centre Association Algeria
    70, Chemin Larbi Allik – Hydra – Alger
    BP No.539
    Algeria

    Tel: +213 (0)17 00 88 88
    Fax: +213 (0)17 00 88 99

    ouhila.djebari@ite-exhibitions.com
    C’est leur bureau d’Alger.




    0
  • nomade
    8 avril 2010 at 17 h 44 min - Reply

    un congres qui se passe chez nous et on paye en devises la participation a une conpagnie etrangere .
    c’est le comble!!!
    ou sont passe les anciens moujahidines et je ne parle pas des faussaires.




    0
  • Un Algerien Imigre
    8 avril 2010 at 18 h 38 min - Reply

    Qui est le pays le plus riche au monde ?????
    1 Arabie saoudite
    2 USA
    3 Chine
    4 Algerie

    reponse : Algerie depuis 1962 en Vollleeeeee Vollleeee vollllleee et les caisses sont toujours Pleines , To Be continued

    Inchallah Les Algerien vont faire comme au Kyrgystan ou pour koi pas comme en Tailand . Inchallah y a rabi .




    0
  • Djamel Eddine
    8 avril 2010 at 19 h 34 min - Reply

    Construire a raison de $500M du dudget SonaPrivate, de quoi construire 3 hopitaux equipe avec les dernieres technolgies de pointe en medecine.
    Exploiter une fois termine au profit d’une compagnie britanique (soit disant britanique)

    En parler sur les journaux pour vous donner le doigt (hachakoum)

    De quoi faire rire ou vomir (afakoum) et ca continue..

    Je rejoin Alilou dans sa fume, lakouba lina inchallah tout comme au kirdjistan ce matin




    0
  • Ammisaid
    9 avril 2010 at 8 h 00 min - Reply

    Les dollars et les euros de l’Algérie sont comme le peuple Algérien, ils tentent par tout les moyens de quitter notre pays. Ils sont terrorisés par notre pouvoir. Ils préfèrent finir dans les ventres des Américains et des occidentaux en général quand dans les ventres infernaux de nos généraux et de nos gouvernants. Ils ont plus d’humanité et de coeur qu’eux, donc, je les comprends. Il parait même que le diable Algérien vit clandestinement dans un pays étranger. Lui, aussi, a peur d’être fliqué, fiché et assassiné par les démons qui nous gouvernent.
    Fraternellement Wa Allah yestar El ouma




    0
  • Rabinho
    9 avril 2010 at 14 h 21 min - Reply

    C’est toujours ces MALGaches qui n’ont ni honneur ni dignité ni scrupule ni quoi que se soit !
    C’est la pire des races sur toute la planète ! mêmes les diables ne peuvent pas concurrencer avec eux !

    Qu’attendant nous pour faire quelque chose ?

    Organisons une manifestation de protestation le jour de ce congrès ! contre ce de ministre qui , en dépit de tout , continue de prendre les Algériens pour des cons !

    Ces MALGaches , sont pires que n’importe quel colonialisme au monde ! Une petite poignée d’imbéciles commande la destinée de tout un peuple livré à lui-même et sans aucune conscience !

    Du fait qu’il est Américain , par sa double nationalité , ce ministre se sent bien protégé et ose piller l’Algérie au grand jour , au su et au vu de tous ! et sans aucune inquiétude !

    N’avons nous pas des clairvoyants qui puissent nous aider et nous proposer quoi faire comme réaction pratique et intelligente afin de stopper ce genre de comportement ?

    De ma part je suggère une manif , de la part des nos étudiants surtout et de la masse ensuite , devant les lieux de cet éventuel congrès !

    Sincèrement Rabinho !




    0
  • iker
    9 avril 2010 at 17 h 25 min - Reply

    VIVENT LES KHIRGIS, LES THAILLANDAIS À QUI LE TOUR?




    0
  • Djamel Eddine
    9 avril 2010 at 20 h 19 min - Reply

    @ Mr Rabinho

    Je supporte votre idee de faire le tawaf autour des voleurs pour ne pas leurs laisser d’issue et inviter les medias a y couvrire les grandes banners. Mais croyez moi, reallement Zerhouni va agir comme un « Z » du Zele et va jetter des jeunes en prison pour trouble de l’ordre publique. Ce type na aucun sens de civisme ou de droits d’expression du refus de la population. Le matraquage du corps medical ne s’est jamais vue au monde, cela ma laisser comprendre que la seule solution contre ces habsines n’est pas par le civisme, mais par le style d’hier a Tailand ou a cette etat de l’ex russie ou le peuple a matraque avec ferveur le ministre de l’interieur jusu’a sa mort. On a afaire a des abusifs sans aucun sens de communication a part la hrawa et la balle Tbahdila !




    0
  • jila
    9 avril 2010 at 21 h 06 min - Reply

    Pardon pôur la longueur du message mais tout y est!!!!!!!

    Stratégies de manipulation
    Les stratégies et les techniques des Maitres du Monde
    pour la manipulation de l’opinion publique et de la société…
    1 La stratégie de la diversion

    Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes.
    La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique.

    « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » (extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »)

    2 Créer des problèmes, puis offrir des solutions
    Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore: créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

    3 La stratégie du dégradé
    Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution si ils avaient été appliqués brutalement.

    4 La stratégie du différé
    Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.
    Exemple récent: le passage à l’Euro et la perte de la souveraineté monétaire et économique ont été acceptés par les pays Européens en 1994-95 pour une application en 2001. Autre exemple: les accords multilatéraux du FTAA que les USA ont imposé en 2001 aux pays du continent américain pourtant réticents, en concédant une application différée à 2005.

    5 S’adresser au public comme à des enfants en bas-age
    La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Exemple typique: la campagne TV française pour le passage à l’Euro (« les jours euro »). Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi?
    « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans. » (cf. « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »)

    6 Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion
    Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

    7 Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise
    Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage.
    « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être de la plus pauvre sorte, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. »
    (cf. « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »)

    8 Encourager le public à se complaire dans la médiocrité
    Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

    9 Remplacer la révolte par la culpabilité

    Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

    10 Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes
    Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

    Les projets des Maitres du Monde
    Stratégies pour un contrôle global de la société

    Les projets et les objectifs des « Maitres du Monde » pour le contrôle des individus et de la société…
    Certains projets concernent notre futur proche. D’autres sont déjà devenus une réalité…

    les projets
    Stades de réalisation
    5 – projet totalement réalisé
    4 – majoritairement réalisé
    3 – partiellement réalisé
    2 – début de réalisation
    1- stade préliminaire
    les objectifs
    (bénéfices attendus
    pour le contrôle social)
    les moyens utilisés
    Degrés de mise en application
    5 – totale
    4 – majoritaire
    3 – avancée
    2 – partielle
    1- préliminaire

    Manipulations génétiques
    Fin de la procréation humaine naturelle

    Création d’humains génétiquement modifiés, clonage
    Fin de la procréation naturelle et libre.
    Réalisation du « meilleur des mondes » d’Aldous Huxley

    Horizon de réalisation: 2020
    Obtention de l’accord du public: très difficile
    Stade de réalisation: 1

    OBJECTIFS
    Développement d’un nouveau marché: celui des enfants-produits, vendus sur catalogue, avec des qualités physiques et psychiques proportionnelles à leur prix de vente (enfants beaux et intelligents vendus très cher pour les riches, enfants laids et bêtes vendus moins cher pour les pauvres…)
    Création d’humains mutants spécialisés, adaptés au travail et au rang social qu’on leur destine.
    Modification génétique de la « nature humaine »
    Création d’humains aux facultés intellectuelles « bridées »
    Limitation génétique du libre-arbitre, de l’anticonformisme, de l’imagination…
    Limitation de l’aptitude au bonheur, du sentiment d’union avec les autres ou avec la nature MOYENS UTILISES
    Diffusion massive dans l’environnement de pesticides, PCB (polychlorobiphényles), et autres polluants connus pour leurs effets d’augmentation de la stérilité masculine.
    Lorsque suffisamment d’humains seront stériles, le seul choix sera de recourir à la procréation artificielle.
    Degré d’application: 4

    Banaliser le recours aux techniques de procréation artificielle, en les justifiant par des motivations médicales: bébés-éprouvette, mères porteuses, couveuses pour bébés prématurés nés à 6 mois…
    Degré d’application: 3
    Banaliser les manipulations génétiques justifiées par des motivations médicales (thérapies géniques, prévention génétique des maladies)
    Degré d’application: 2

    Les moyen ultimes:

    Proposer aux populations d’échanger la liberté de procréer contre l’accès à la « pilule d’immortalité » ou de « super-longévité » que les laboratoires ont déjà mise au point (à partir d’un cocktail d’hormones, de vitamines, d’oligo-éléments, d’anti-oxydants, et de certains extraits végétaux).

    Compte-tenu des problèmes démographiques que causerait cette future pilule, son accès serait réservé aux personnes qui auront accepté de se faire stériliser.

    A terme, l’égoïsme des gens leur fera choisir la « vie éternelle » plutôt que la possibilité d’avoir des enfants naturels. D’autre part, la tentation d’accepter sera renforcée par la possibilité de choisir sur catalogue les caractéristiques de son enfant.
    Degré d’application: 0

    Utiliser des virus manipulés génétiquement pour greffer des gènes modifiés dans l’ADN des individus, à leur insu et contre leur volonté. La mutation génétique se propagerait exactement comme une épidémie.

    Les laboratoires pharmaceutiques pourraient aussi utiliser cette méthode pour créer de nouvelles maladies dont ils seraient les seuls à vendre le remède…
    Degré d’application: 1

    Rendre floue la frontière entre le vivant et le non-vivant
    Augmenter la confusion du public sur ce qui distingue les êtres vivants et les machines.
    Horizon de réalisation: 2000
    Obtention de l’accord du public: assez aisée
    Stade de réalisation: 3

    OBJECTIFS
    Obtenir une acceptation plus facile des manipulations génétiques et des futurs implants MOYENS UTILISES
    Banaliser et multiplier les machines qui imitent l’apparence ou le comportement des êtres vivants:
    – robots-jouets, tamagoshis
    – réalités virtuelles, artefacts, avatars…
    – animateurs TV virtuels
    – au cinéma: personnages androïdes ou porteurs d’implants bioniques, créatures mi-hommes mi-machines…
    Degré d’application: 3

    Implants
    Faire entrer les machines dans les corps

    Horizon de réalisation: 2010
    Obtention de l’accord du public: difficile
    Stade de réalisation: 2

    OBJECTIFS
    Contrôle des corps et des esprits par des implants électroniques et des prothèses bioniques
    Création d’humains aux fonctions modifiées
    Préparer le terrain pour que le public accepte les futurs implants de localisation et d’identification greffés sous la peau
    Généralisation du recours aux implants par les salariés pour accroître leurs performances professionnelles (implants neuronaux pour accroître la mémoire et les capacités de calcul, implants bioniques pour accroître la force ou les capacités physiques…)
    Bientôt, le recours à des « implants professionnels » sera indispensable pour avoir des chances de trouver un travail.
    voir l’article « Vers un contrôle social bionique »

    MOYENS UTILISES
    Banaliser les implants à usage médical, afin de diminuer la méfiance instinctive du public à l’égard de l’intrusion de la machine dans le corps.
    Degré d’application: 4

    Promouvoir la mode des piercings, pour habituer le public à l’intrusion des objets matériels dans le corps.
    Degré d’application: 5

    Rendre obligatoire les implants pour l’identification des animaux domestiques.
    Degré d’application: 4

    Organiser (ou laisser s’organiser) un attentat nucléaire dans une ville occidentale pour rendre obligatoires les implants de localisation et d’identification pour chaque individu, au nom de la « sécurité » et de la « lutte contre le terrorisme ».
    Degré d’application: 3

    Traçabilité totale des individus

    Horizon de réalisation: 2000
    Obtention de l’accord du public: aisée
    Stade de réalisation: 4
    OBJECTIFS
    Obtenir une connaissance précise du « profil » de chaque individu: opinions, comportements, déplacements, fréquentations, habitudes, standard de vie…
    Pouvoir localiser chaque individu avec précision et en temps réel, où qu’il se trouve. MOYENS UTILISES
    Fichiers informatiques, cartes de crédit, téléphones portables, Internet, réseau Echelon… Tous les moyens actuels de surveillance électronique sont détaillés sur la page « Une liberté sous surveillance électronique »…
    Degré d’application: 5

    Placer une balise de localisation par satellite sur les toutes les voitures.
    Aux Etats-Unis, les voitures produites par certaines marques intègrent déjà ce système, qui est présenté au consommateur comme un avantage pour sa sécurité en cas d’accident (la balise avertit automatiquement le centre de secours et transmet la localisation précise de l’accident)
    L’adhésion du public sera obtenue à coup sûr grâce à une promesse de réduction des cotisations d’assurance: la balise réduira en effet les vols de voiture, celles-ci pouvant être instantanément localisées.
    Degré d’application: 3
    Développer des systèmes individuels de localisation et d’identification: collier ou bracelet électronique, implant électronique placé sous la peau, ou tatouage sur la peau d’un code barre invisible à la lumière ordinaire (lisible par un scanner)

    Aux Etats-Unis ou en France, le bracelet électronique est déjà expérimenté sur des prisonniers en liberté surveillée.

    L’implant de localisation existe également: de la taille d’un grain de riz, la puce « Digital Angel » est fabriquée par la société Applied Digital Solutions (ADSX) qui édite un site spécial consacré à Digital Angel.

    Plus fort encore, une autre société dénommée « Alien Technology » (sic!) produit depuis 2002 une micro-puce de la taille d’un grain de sable (environ 100 microns de coté). Cette technologie a été mise au point au Centre Auto-ID, un laboratoire installé au sein du MIT (Massachusetts Institute of Technology), et financé par d’importants industriels, parmi lesquels Gillette, Procter & Gamble
    d’application: 2

    Généralisation de la monnaie électronique

    Horizon de réalisation: 2010
    Obtention de l’accord du public: facile
    Stade de réalisation: 4 OBJECTIFS
    Traçabilité totale des achats effectués par les individus. Connaissance accrue de leur comportement et de leur profil social et culturel.

    Association automatique de consommateurs identifiés par leur carte à des produits identifiés par le code-barre.
    Possibilité de « débrancher » un individu gênant des systèmes informatiques, et de lui couper tout accès à la consommation (y compris pour les produits nécessaires à la survie quotidienne).
    Possibilité d’enlever toute existence économique à un individu.

    MOYENS UTILISES
    Populariser les cartes de crédit, en mettant l’accent sur leur facilité d’utilisation
    Degré d’application: 5
    Lancer le porte-monnaie électronique, appelé à remplacer totalement l’argent liquide
    Degré d’application: 2
    Mettre en avant les problèmes de sécurité et de coût liés au transport et à la fabrication de l’argent liquide. Démontrer que l’argent liquide est devenu obsolète à l’age du numérique.
    Degré d’application: 2

    Abêtisation de la population

    Horizon de réalisation: 1990
    Obtention de l’accord du public: très facile
    Stade de réalisation: 5

    OBJECTIFS
    Empêcher le public de réfléchir et de se poser intelligemment des questions sur sa condition, et sur la manière dont la société est organisée et dirigée.
    Rendre le public plus facilement manipulable en affaiblissant ses capacités d’analyse et de sens critique MOYENS UTILISES
    Diffuser massivement des programmes TV débilitants
    Noyer les informations et connaissances importantes dans un flot d’informations insignifiantes. Censure par le trop-plein d’informations.
    Promouvoir des loisirs de masse débilitants
    Encourager la consommation de tranquillisants et somnifères
    Autoriser sans restriction la consommation d’alcool, et le vendre à un prix accessible aux plus défavorisés.
    Faire en sorte que l’éducation donnée aux « couches inférieures » soit du plus bas niveau possible.
    Réduire le budget de l’éducation publique, et laisser se développer dans les écoles des conditions de chaos et d’insécurité qui rendent impossible un enseignement de qualité.
    Limiter la diffusion des connaissances scientifiques (en particulier dans les domaines de la physique quantique, de la neurobiologie, et surtout de la cybernétique – la science du contrôle des systèmes vivants ou non-vivants).
    Limiter aussi la diffusion des concepts les plus puissants concernant l’économie, la sociologie, ou la philosophie.

    Parler au public de technologie plutôt que de science.

    Degré d’application: 5

    Affaiblir les énergies individuelles

    Horizon de réalisation: 1990
    Obtention de l’accord du public: facile
    Stade de réalisation: 5

    OBJECTIFS
    Les biologistes ont démontré que le stress et un faible niveau d’énergie physique et mentale permettent d’obtenir l’inhibition de l’action (voir les ouvrages du neurobiologiste Henri Laborit, ou le film d’Alain Resnais « Mon oncle d’Amérique »)
    L’inhibition de l’action diminue la capacité de réaction des individus, et rend leur rébellion plus improbable.
    Affaiblir les énergies individuelles permet aussi de diminuer les capacités de réflexion et d’organisation de la population. MOYENS UTILISES
    Augmenter le niveau de stress des individus.
    Rendre leur survie économique de plus en plus difficile et précaire (renforcement de la « pression économique »)
    Créer des environnements urbains laids et déshumanisés, et d’où la nature est totalement absente

    Maintenir des conditions stressantes dans les transports en commun et la circulation automobile.

    Laisser se développer une violence urbaine permanente dans les quartiers défavorisés.
    Laisser augmenter la pollution
    Rendre les gens à demi-malades, grâce à l’alimentation industrielle. Puis, agraver leur état grâce aux effets secondaires des médicaments censés les soigner. L’industrie agro-alimentaire et l’industrie pharmaceutique se donnent la main et partagent les mêmes intérêts… (tout cela étant financé par les populations, via les systèmes d’assurance-maladie)
    Encourager la consommation de somnifères et de tranquillisants.
    Autoriser sans restriction la consommation d’alcool
    Saturer l’espace par des rayonnements électromagnétiques nuisibles au fonctionnement du cerveau: émetteurs pour les téléphones portables, ondes hertziennes, lignes électriques à haute tension…

    Degré d’application: 5

    Anéantissement du pouvoir des états

    Horizon de réalisation: 1995
    Obtention de l’accord du public: facile
    Stade de réalisation: 4

    OBJECTIFS
    voir l’article « Le pouvoir a déjà changé de mains »
    MOYENS UTILISES
    voir l’article « Le pouvoir a déjà changé de mains »

    Création d’armées et de polices privées

    Horizon de réalisation: 2020
    Obtention de l’accord du public: difficile
    Stade de réalisation: 1
    OBJECTIFS
    Donner aux grandes multinationales la possibilité de défendre directement leurs intérêts dans le monde, en attaquant les états qui ne se plieront pas aux règles du nouvel ordre économique.
    Une armée privée existe déjà au Etats-Unis. Il s’agit des sociétés DynCorp, CACI, et MPRI, prototypes des futures armées privées.
    Dyncorp est intervenu dans de nombreuses régions où les États-Unis souhaitaient intervenir militairement sans en porter la responsabilité directe (en Amérique du Sud, au Soudan, au Koweït, en Indonésie, au Kosovo, en Irak…). Les armées privées (appelées « sous-traitants » par le Pentagone) représentent 10% des effectifs américains envoyés en Irak.
    MOYENS UTILISES
    Commencer par banaliser l’existence de polices et milices privées, pour les résidences ou les quartiers les plus riches
    Degré d’application: 2
    Renforcer la propagande pour une économie ultra-libérale, et présenter l’idée d’armée privées comme un moyen de diminuer le coût des armées tout en améliorant leur efficacité, grâce au principe d’économies d’échelle (en louant les services d’armées privées, les états n’auront plus besoin d’entretenir en permanence une armée nationale dont l’utilisation effective n’est que ponctuelle)
    Degré d’application: 2

    Mind Control
    Technologies de contrôle des esprits

    Horizon de réalisation: 2005
    Obtention de l’accord du public: facile (grâce à son ignorance scientifique)
    Stade de réalisation: 2

    les antennes du projet HAARP en Alaska

    OBJECTIFS
    Contrôle ultime des individus
    Contrôle électronique de l’humeur et du comportement des populations
    Possibilité d’influencer une foule, en la rendant apathique, ou au contraire subitement violente (des tests ont peut-être été effectués au Rwanda, au Burundi, et en ex-Yougoslavie) MOYENS UTILISES
    Emission d’ondes psychotroniques (ondes basse fréquence ou très haute fréquence, capables d’influencer le fonctionnement du cerveau en interférant avec les ondes utilisées par les processus cérébraux).
    En cours d’expérimentation: le projet HAARP développé par l’armée américaine à Gakona en Alaska, et les expériences menées sur la base américaine de Pine Gap en Australie.
    Degré d’application: 3

    Contaminer l’eau et les aliments avec des molécules agissant sur l’humeur et sur l’esprit.
    Degré d’application: ?
    Diffuser dans l’eau ou les aliments des micro-robots (ou « nano-machines ») invisibles à l’oeil nu. Une fois dans le corps, des centaines de micro-robots porteurs d’une micro-puce électronique pourraient aller se greffer sur les neurones pour en prendre le contrôle.

    Des nano-robots invisibles à l’oeil nu ont déjà été produits, et l’interfaçage neurone-microprocesseur a déjà été expérimenté avec succès en laboratoire.
    La technologie des micro-processeurs ultra-miniaturisés est également maitrisée depuis quelques années.
    Degré d’application: 1

    Destruction de la nature sauvage

    Horizon de réalisation: 2000
    Obtention de l’accord du public: facile
    Stade de réalisation: 4

    OBJECTIFS
    voir l’article « La destruction de la nature est voulue »
    MOYENS UTILISES
    voir l’article « La destruction de la nature est voulue »

    Black-out sur les extra-terrestres

    Horizon de réalisation: 1950
    Stade de réalisation: 5 OBJECTIFS
    Empêcher le public de rêver d’une autre référence que l’ordre social actuel, et l’empêcher d’élargir son horizon intellectuel et conceptuel. Ne pas laisser le champ de conscience des individus s’étendre au-delà de notre planète et de son ordre social. MOYENS UTILISES
    Décrédibiliser les témoignages à propos des OVNI. Décrédibiliser les scientifiques qui se risqueraient à travailler sur le sujet.
    Infiltrer les associations d’ufologues afin que leur discours et leur action soit caricaturale et ne puissent être pris au sérieux.
    Maintenir le secret militaire sur les observations effectuées par des pilotes de l’armée ou certains astronautes.
    Classer « top secret » les contacts déjà établis avec d’autres civilisations depuis les années 50 (depuis que notre planète a attiré des visiteurs, en se faisant repérer depuis l’espace les émissions hertziennes et par les explosions atomiques: bombes de Hiroshima et Nagasaki, mais aussi les quelques 600 explosions atmosphériques réalisés pour les tests militaires jusque dans les années 70)
    Degré d’applica




    0
  • zapata
    12 avril 2010 at 10 h 00 min - Reply

    les sociètès secrètes qui sont representè par mr chakib and co corporation ce n’est pas le fruit d’un hasard notre pètrole et ces dèrivès personne ne sait rèellemment ou va l’argent et comment se fond les transactions..les puits qui ne sont pas dèclarès les banques secrètes crèes par le lobby militaro politiques (mafieux sous couvert de la lègitimitè d ‘etats) sinom pourquoi ils lâchent pas ce pouvoir? SEULEMMENT A FORCE DE GARDER TOUT IL RISQUERONT DE PERDRE TOUS c’est une loi divine.ce congrès c’est de la poudre au yeux..le gaz est une source comme les autres ènèrgis ça sert a quoi de faire tout ce tappages.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique