Édition du
23 March 2017

Quinze jeunes munis d'armes blanches dépouillent les passagers Attaque d’un bus en plein jour

Les assaillants ont dépouillé les passagers de leurs biens, des téléphones portables surtout, mais de l’argent également et les bijoux des femmes qui se trouvaient dans le bus lors de cette attaque.

06 Avril 2010, Le jour d’Algérie

Quatorze jeunes, tous munis d’armes blanches, couteaux et épées en particulier, ont attaqué avant-hier un bus privé assurant la ligne Eucalyptus-La Glacière.

L’attaque s’est produite à 9h00 du matin à un arrêt de bus et ce, au niveau de la localité de La Glacière, un quartier très affecté par plusieurs agressions, souvent faites par des gangs issus de différents quartiers de la banlieue.

Les assaillants ont dépouillé les passagers de leurs biens, des téléphones portables surtout, mais de l’argent également et les bijoux des femmes qui se trouvaient dans le bus lors de cette attaque, selon les témoignages que nous avons pu recueillir auprès de quelques passagers.

Certaines victimes sont toujours sous le choc après ce qu’elles ont vécu. L’un des passagers nous a relaté les faits de cette matinée cauchemardesque : «Comme chaque matin, j’ai pris le bus pour Bachdjarrah, car j’habite dans la commune des Eucalyptus.

Mais, avant-hier c’était différent, un groupe de jeunes au nombre de quatorze, ont envahi le bus qui nous transportait vers La Glacière. Ils se sont répartis en deux groupes, le premier au nombre de six personnes a investi l’intérieur du bus, muni d’armes blanches pour faire peur aux passagers. Quant au deuxième groupe au nombre de huit personnes, il est resté à l’extérieur, sûrement pour surveiller les alentours, au cas où la police arriverait», nous raconte ce passager.

Ce dernier ajoute également : «Une fois les six jeunes montés dans le bus, ils nous ont demandé de leur donner tout ce que nous possédons, téléphones portables et argent. Les femmes aussi ont été sévèrement interpellées par les assaillants pour leurs bijoux.

Ils nous ont délesté de tous nos biens, moi par exemple ils m’ont pris mon téléphone portable pour lequel j’ai durement économisé pour l’acheter. Ils ont pris également 3 200 DA que j’avais dans ma poche».

Une fois le «butin de guerre» pris, les jeunes ont pris la fuite. Selon les passagers, ce n’est pas la première fois que cela arrive, depuis l’année dernière les agressions sur ce tronçon ont sensiblement augmenté, mais pour cette fois-ci, le nombre des agresseurs est très important et inquiétant à la fois. Toujours selon le témoignage de certains passagers, les agresseurs sont très jeunes, certains sont même âgés de moins de 18 ans.

C’est très inquiétant, lance un citoyen de La Glacière. Un autre passager, sous le choc, après ce qu’il venait de vivre raconte lui aussi : «La seule chose qui restera gravée dans ma mémoire c’est la dimension des couteaux qui sont utilisés par ces agresseurs. Il faut voir pour comprendre le degré de la menace. Moi, personnellement, je n’ai jamais vu de toute ma vie d’aussi grands couteaux.

Face à cela, des jeunes personnes de 18 à 32 ans qui possèdent ces armes blanches, la situation est très grave, il faut que la police fasse quelque chose pour arrêter cette hémorragie.» Justement, après cette attaque, les policiers se sont déplacés sur le lieu, une enquête a été déjà ouverte pour identifier les auteurs de cette nouvelle et spectaculaire agression.

Pour rappel, la localité de La Glacière a toujours été le théâtre de plusieurs agressions parfois spectaculaires. Le 6 novembre dernier, un homme âgé d’une cinquantaine d’années a été mortellement poignardé par des jeunes, qui lui ont pris tout son argent.

Le crime s’est produit à quelques mètres du marché communal menant vers La Glacière. Cet horrible crime avait plongé tous les habitants dans la tristesse, certains ont revécu d’autres tristes souvenirs durant les années passées toujours au même endroit. Ici, racontent les gens, les vols et les agressions sont presque quotidiens, ils se sont même développés au fil des années et aujourd’hui ils sont devenus plus importants.

Sofiane Abi


Nombre de lectures : 1999
12 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Z
    9 avril 2010 at 23 h 25 min - Reply

    Notre police n’est malheureusement bonne que pour matraquer les manifestants pacifistes ne portant pas d’armes blanches ! Allah ghaleb… débrouillez-vous!




    0
  • solo
    10 avril 2010 at 0 h 44 min - Reply

    voila un autre genre de terrorisme.la releve est desormais garantie.




    0
  • karima
    10 avril 2010 at 6 h 26 min - Reply

    J’attends les avis de mes concitoyens et apres je donnerai le mien.




    0
  • El-chambit
    10 avril 2010 at 10 h 39 min - Reply

    C’est peut-être là, le « recyclage » des fameuses colonnes infernales des « patriotes », ces tontons macoutes « lâchement » abandonnés par leurs maîtres qui les ont jetés après « services » rendus ?
    Ces brigands de grands chemins, détrousseurs de la veuve et de l’orphelin, pillards de tombes, ces gibiers de potence retournent tout naturellement vaquer à leurs sales besognes avec la bénédiction –absolution de leurs anciens recruteurs de la bande des éradicateurs.




    0
  • nomade
    10 avril 2010 at 11 h 16 min - Reply

    des jeunes prets a tout pour survivre dans ce guepier , fruit de la promotion lacoste et des mercenaires au pouvoir.on voit bien qu’ils ont sauve leur republique infernale ,
    facilement malleable, facilement achetable, ces jeunes sont de futurs caids du millieu a defaut d’etre de
    pseudo-islamistes poseurs de bombes au nom de l’islam .il suffit que quelqu’un les recupere pour en faire de vrais monstres.peut etre le drs va y penser.




    0
  • le kabyle
    10 avril 2010 at 11 h 25 min - Reply

    I-NA-DMI-SSI-BLE !!! Manifestement, le D.R.S. cherche, à présent, à instaurer par TOUS LES MOYENS : la TERREUR et la PEUR ! Encore et toujours, au sein du peuple Algérien mais sous une nouvelle forme ! Pour mieux le mâter et le maintenir en laisse ad vitam eternam…

    Car, comment peut-il se faire qu’en plein jour et en pleine capitale, comme Alger ! Qui plus est… Une nouvelle forme de terrorisme puisse être intaller en toute quiétude par le D.R.S. ??? Et le malheur, c’est que nous continuons de rester là, passifs, sans réagir comme des gourdes ! How come, bon dieu de bon dieu !!!

    Ces gens là vont finir, un jour, par nous faire sortir de chez nous, en plein jour ! Pour nous détrousser et faire ce qu’ils veulent de nos femmes et de nos enfants !!!

    Comment pouvons-nous, à présent, rester de la sorte sans réagir ?

    C’est tout simplement I-NI-MA-GI-NA-BLE !!!

    Yal khawa afatnou !!! L’heure est trés, trés grave pour nous… L’heure de la VERITE est venue !!! Si aujourd’hui ça brûle chez le voisin, demain et immanquablement l’incendie éclatera CHEZ NOUS, dans notre propre maison !!! C’est plus que sûr et certain… IL N’Y A PLUS AUCUN DOUTE, à présent !

    Soyons dès lors, TOUS solidaires contre ces mutants du D.R.S. venus d’un autre monde, chers concitoyens !!!

    Car ils nous extermineront TOUS, et un par un ! Si nous ne bougerons pas, en les laissant faire CE QU’ils veulent, COMME ils veulent, QUAND ils veulent et OU ils veulent !!!

    Voilà l’avis d’un de vos concitoyens, chère Karima !

    BISHKEK a bougé pour sauver son pays et son peuple, pourquoi pas NOUS ?

    Tanmirth.




    0
  • ankarba
    10 avril 2010 at 11 h 53 min - Reply

    Les agressions se généralisent un peu partout. Les automobilistes se font attaquer et détrousser à quelques pas des forces de (l’in)sécurité au niveau des barrages à l’entrée d’Alger (voir barrage Reghaia:http://www.facebook.com/group.php?v=wall&gid=50952932645), barrages qui sont installés depuis presque 20 ans sans aucune justification qui tienne la route, générant des bouchons surréalistes, une pollution indescriptible et le plus graves ces agressions qui sont devenus courantes.
    Avec tous ça, les gens ont de la peine à s’organiser pour manifester leur colère vis à vis de tous ce qui arrive dans ce pays qui va contre le mur à 200 km/h.

    La question qui me taraude l’esprit est comment faire pour créer un embryon de protestation citoyenne organisée?
    Comment faire pour que des actions telles celui de l’appel pour une journée sans achat ne reste pas lettre morte (ou presque) et ne restent pas supportées par des élites (intellectuels, journalistes, etc.) mais reprises par la population.
    Ces mouvements même si pour beaucoup de personnes ne serrent à rien (divers avis de citoyens)sont pour moi très importants pour plusieurs raisons:
    – Il permettent de passer un message à la mafia au pouvoir que le peuple peut s’unir et qu’ils ne peuvent pas faire absolument ce qu’ils veulent (comme c’est maintenant)
    – C’est un exercice du combat non violent que les Algériens ne connaissent pas par opposition à d’autres pays (par exemple le cas actuel de la Thaïlande est très instructif). On dit c’est une question de tempérament, l’Algérien ne dit rien ou s’il « dit » quelque chose, ils cassent tous. Je pense que c’est vrai! Mais il faut que ça change, si on veut éviter de faire ce que la junte au pouvoir veut qu’on fasse et pour laquelle ils se sont bien préparer (quelques centaines de milliers de force de sécurité)
    – Permet de casser la spirale de la peur du pouvoir en place qui bloque les citoyens même pour des protestations très humbles
    – Donne de l’espoir en un avenir meilleur au lieu du désespoir et du fatalisme qui règne actuellement.

    Je sais que c’est théorique tous ça et que la pratique n’est pas simple est semée d’embûches mais c’est les petites gouttes qui font les fleuves.

    Merci pour vos commentaires




    0
  • sofiane
    10 avril 2010 at 12 h 14 min - Reply

    Les épisodes de violence dans la capitale sont annonciateur de quel que chose seul les instigateurs connaissent. Les cries de voyous durant les nuits, les attaques en plein jours et quoi d’autres. Une explosion provoquée et contrôlée ? Pour faire avorter el hamla qui débarrassera l’Algérie de la pègre. Les instigateurs sont les tortionnaires octobre, l’axe négative du pouvoir, les traites et les mercenaires. Le message de l’axe négative c’est moi ou le déluge, soyons vigilent peuple




    0
  • zapata
    10 avril 2010 at 12 h 37 min - Reply

    c’est une stratègie du pouvoir laisser le peuple dèvorer par lui mème vous ne voulez pas voter alors vous aurez les emmèrdemments partout le clan de ouèjda vèrsion nèdromma le peuple est troupeau pas plus.




    0
  • nomade
    10 avril 2010 at 20 h 48 min - Reply

    le role de la police en algerie:
    le petit policier de la route cherche les vendeurs a la sauvette pour leur subtiliser des produits,le vendeur de poulets du coin pour lui confisquer un poulet,cherche les fils a papa conducteurs sans permis pour les taxer a 1000 da le coup de filet, arrete les automobilistes de la gente fiminime pour se rincer les yeux.
    le policier plus haut:
    celui qui delivre des autorisations ,les fiches de police pour le passeport celui la taxe les algeriens en difficulte a raison 5000 da et plus la fiche .

    plut haut:
    le commissaire cherche a desosser les entrepreneurs travaillants dans les locaux du commissariat: la rentree scolaire arrive, l’aid el -adha pointe et je n’ai pas e quoi acheter le mouton….

    plus haut :
    le divisionnaire se lie d’amitie avec les grands industriels et s’affiche avec eux ouvertement.

    plus haut:
    le dgsn se faut assassiner

    plut haut:
    le ministre de la terreur zerhouni,
    tout le monde est courant du passeport « pluviometrique » oblige les algeriens a devoiler les composantes de leur moelle epiniere.

    enfin le chef des chefs policiers, fakhamatouhou , est porte disparu!!!




    0
  • mohamed
    11 avril 2010 at 12 h 09 min - Reply

    السلام عليكم هذ الاختطفات و الالعتداءات كلها اعمال مدبر لها من هذ السلطة المتسلطة على رقابنا ….لا حول ولا قوة الا بالله العظيم




    0
  • karima
    12 avril 2010 at 6 h 42 min - Reply

    Voila, moi par contre je vous blame les hommes, je blame les parents qui ont perdu beaucoup de leur autorite et qui laisse allez pour des raisons diverses.Pourquoi je blame les hommes, la rue dans notre societe vous appartient beaucoup plus.Vous passez plus de temps dans les quartiers que chez vous.En somme , vous ne savez pas vraiment ce qui se passe chez vous , vous ignorez comment les enfants agissent, est-ce qu’il travaille, ou ils vont, qu’est-ce qu’ils font…etc.Ce n’est pas mon imagination c’est la realite sur le terrain.D’ailleurs quand je sors faire le marche,surtout les vendredis, je prends le soin de me mettre au bord du trottoir, genne par toute cette presence masculine, je dois preciser que elhamdouAllah, ces hommes restent tjours polis car je suis du quartier, mais c’est quand meme genant.Encore une fois, pourquoi les hommes,comme ils sont presque majoritaire sur les places publiques, ils ne font rien pour aider ou arranger les choses.Mon example, une fois a BabeLoud, je me dirigeais vers l’arret de bus,Basta Ali, c’etait en 1995 ou quelque chose comme ca,et subitement une un souffle fort derriere, ca m’a pris beaucoup de temps pour l’oublier,c’etait un jeune qui venait de battre le record du monde pour me voler une chaine en or que j’avais au cou, de grace epargnez-moi l’histoire de : il fallait pas porter cette chaine, c’est un argument faible et il reflete un manque d’intelligence.Ils etaient des milliers a etre temoins et personne n’a bouge.Ils se sont plutot payes ma tete em disant que je pouvais le trouver a cette endroit.Enfin, comme j’ai horreur du sentiment de defaite, je me suis dirigee vers la grande-poste et la j’ai mis des arrhes pour me payer une autre chaine.C’etait ma facon de dire a celui qui m’a vole que Rabi yakhlef.Le meme probleme vecu par ma soeur en 2006 mais elle c’etait son portable.Devant un groupe d’hommes qui sont restes froids devant cette agresssion pourtant ils etaient plus nombreux que le voleur.Personne n’a bouge et la l’agression s’est produite a Elbiar.La morale, si tu laisses aller, si tu n’aides pas , si tu crois que tu es l’abri toi et ta famille, si tu te trouves des arguments pour expliquer ta nonchalance,si tu ne realises pas que ton bonheur,honneur et bien-etre sont lies a ceux de la communaute, tu fais fausse route.Maintenant, on agresse pas que les femmes comme avnt mais vous agresse vous aussi, dois-je me rejouir en vous disant que vous payez pour votre absence de la vrai vie collective.Un jour, a Londres, j’ai vu un homme sortir de sa maison en courant, vous savez pourquoi, simplement parce qu’il a vu un garcon s’accroche a une branche et qu’il voulait la casser.N’est ce pas un act de justice qu’il vient d’exhiber.Nous on dit : kam toudinou toudan,les Anglais disent : what goes aroud comes around, je traduis : wach yrouh yweli.Sans rancune une Algerienne qui pleure son pays.Excusez les erreurs comme je fais vite et je n’ai pas le temps pour verifier.Salutations




    0
  • Congrès du Changement Démocratique