Édition du
29 July 2017

Hôtel Sheraton d'Oran: Pas de chèque à bled Mickey !

Le Directeur Belge de l’hôtel Sheraton d’Oran a décidé que tout paiement effectué dans ce « prestigieux » établissement, que ce soit nuitée, repas, ou autre dépense, doit s’effectuer uniquement en espèces.
Cela se passe en Algérie, bien sûr, notre chère république couscoussière, hacha el couscous, où n’importe quel quidam, pourvu qu’il vienne d’outremer, peut prendre les décisions les plus absurdes qui soient.

Donc, dans cet Hôtel, où le prix d’une nuitée moyenne dépasse les 12 000 dinars, pensez à prendre un camion en monnaie de 01 dinars, si vous devez y séjourner une semaine. Juste pour lui donner une bonne leçon de respect, à ce Directeur qui aime les espèces sonnantes. Mais ce serait étonnant que cela se produise, puisque cet Hôtel, comme tous les « palaces » algériens, est devenu une antre pour beggaras. C’est pour cela que cette humiliante condition n’a choqué personne.


Nombre de lectures : 2117
15 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • citoyen
    13 avril 2010 at 15 h 37 min - Reply

    normale kho,200000morts normal kho,reprresion, fuite des capitaux, assasinat, terrorisme,non gestion,FUITE DES CERVEAUX,………………ENCORE ET TOUJOURS NORMAL KHO.DESOLE MICKEY ETAIS UNE CREATION DU FABULEUX WALT DISNEY CEUX LA NI CREATION NI REFLEXION ECHKARRA Berk………………………beurk.




    0
  • BRAHIM
    13 avril 2010 at 16 h 33 min - Reply

    @DB, « cette humiliante condition n’a choqué personne » comme vous dîtes parce que le payement en numéraire est le plus sûr et c’est le moyen de règlement général dans tout le pays. Moi par exemple, depuis que je suis né (il y a belle lurette) le seul VRAI chèque que j’ai utilisé et dont j’ai souvenance, c’est pour acheter une voiture à Sonacome (chèque certifié par la banque) à l’époque où c’était cette société qui vendait les voitures importées. Les autres chèques que j’ai signés au porteur ce sont ceux qui me servaient à rembourser les sommes empruntées chez des amis et qui m’ont fait confiance. En lisant votre post, cela m’a fait pensé à un internaute qui me reprocher de faire remarquer que nous ne sommes même pas capable de fabriquer une bicyclette. Comment être fier de son pays quand, après 50 ans d’indépendance, il n’existe pas encore de système monétaire et bancaire crédible et fiable, comment être fier de son pays quand, après 50 ans d’indépendance, on est incapable de faire des trottoirs au norme comme dans le dernier des pays du monde, comment être fier de son pays quand, après 50 ans d’indépendance, on est incapable de construire des abris bus esthétiques et au norme, comment être fier de son pays quand, après 50 ans d’indépendance, on n’a pas encore informatiser l’Etat civil algérien etc… etc…etc… Comme vous voyez je ne critique pas parce qu’on est pas en mesure de construire nous même notre métro, notre voiture ou notre raffinerie de pétrole ! Non, je ne parle que de la capacité qu’on devrait avoir à faire des trottoirs au norme, des routes bitumées au norme ou d’exiger le paiement par chèque. J’arrête là car je sens que je vais recevoir une avalanche d’injures comme : harkis, anti-arabes, anti-musulmans, non patriotes, hizb frança, ennemi extérieur, etc… etc..




    0
  • le kabyle
    13 avril 2010 at 17 h 13 min - Reply

    Yal khawa c’est normal ! Cette personne essaye de gérer, de façon rationnelle, un bien à elle confiée par ses propres employeurs, dans un pays totalement irrationnel ! Car, situé en dehors de toute normativité de gestion rationnelle et ce, dans tous les domaines de notre vie sociale…

    Cette personne veut gérer un bien dont elle est seule responsable et, pour lequel, perçoit un salaire de ses propres employeurs. Parce qu’elle a, tout simplement, des comptes à rendre à qui de droit, ses supérieurs hiérarchiques.

    Donc, même si cette mesure ne nous plaît pas et attire les foudres de notre hyre, elle n’a pourtant absolument rien de choquant ! Sur le plan gestionnaire…

    Au demeurant, nous connaissons parfaitement les  »traditions » et pratiques malsaines de nos begarras et hallabas qui pillulent et infestent ces lieux, généralement, en cherchant toujours à bouffer TOUT mais à l’oeil… sans payer le sou !

    Je trouve cette décision et l’acte de gestion qui en découle tout à fait concordants, et une excellente chose en soi !

    Celà nous change drôlement, en tout cas, de la gestion  »à peu priste » qui à cours anormalement chez nous…

    UNE DECISION RATIONNELLE DANS LE PAYS DE L’IRRATIONNEL…..




    0
  • Rbaoui
    13 avril 2010 at 17 h 25 min - Reply

    @le kabyle
    Je pense tout simplement que ce Belge s’est pris pour Tintin au Congo !




    0
  • diegol
    13 avril 2010 at 17 h 32 min - Reply

    @BRAHIM
    « j’arrête là car je sens que je vais recevoir une avalanche d’injures comme : harkis, anti-arabes, anti-musulmans, non patriotes, hizb frança, ennemi extérieur, etc… etc.. »

    je croit que mentir et dire que tout va bien dans notre chère l’Algérie est vraiment hizb frança ,ennemi intérieur ,non patriotes, anti-musulmans(mentir est pécher non) ect ..




    0
  • intrus
    13 avril 2010 at 18 h 52 min - Reply

    essayez dans n’importe entreprise algérienne (privée ou publique) qui vend des marchandises ou des services, en tant qu’une personne physique, pour acheter ou bénéficier d’un service, et présentez un chèque à la caisse et vous verrez le visage réticent qui recule d’un pas en arrière comme s’il voyait pestiféré en face de lui.




    0
  • js
    13 avril 2010 at 19 h 05 min - Reply

    C’est la faute du chèque ou du cheikh.

    Le chèque a besoin pour transférer de la valeur d’un climat social, administratif et judiciaire qui n’existe pas.

    Le climat social, administratif et judiciaire en Algérie permet comme aux tintins de jouer aux zorros fi bled miki pour amalgamer certaines expressions, sans que un Nikel conque (je n’ai pas résisté, comprenne qui pourra) vient leur signifier qu’ils sont fi bled (houm ou hem) ouachi hadha.




    0
  • Sharif Hussein
    13 avril 2010 at 19 h 11 min - Reply

    En Europe aussi il ya des commerces qui n’acceptent pas,où se mefient des chèques et des cartes bancaires,les stations d’essence entre autres.

    Pour notre cas je pense que le coupable est à chercher de la part d’un systéme bancaire Algérien de type soviètique des plus archaiques,et surtout de la part d’un gouvernement incapable de le dynamiser et le modérniser 30 ans aprés le soit-disant passage de l’economie stalinènne de Bouhkarrouba à « l’economie de marché ».
    J’ai lu quelque part qu’en Algérie les paiments par chèques sont problèmatiques,quasi impossibles et très risqués.Les cartes bancaires,denrée rare,disribuées aux comptes gouttes par les banques et la première carte VISA aurait été emise pour la première fois par une banque de la place en 2009.
    Si tout ça est vrai,ça signifie que l’Algérie a été tirée trop vers le bas par les médiocres.

    Au Maroc par exemple,la carte bancaire est largement vulgarisée,6 millions de cartes circulent dans le pays et les paiments par cartes en forte progréssion.
    Le tout a été possible grace à un système bancaire qui a désormais peux de chose à envier à celui européen.
    Et ce n’est pas une question de privé où de public puisque les banques publiques sont aussi pérformantes que les privées.La banque populaire au Maroc en est un exemple.

    Wallaho a3lamo wassalam.




    0
  • le kabyle
    13 avril 2010 at 19 h 28 min - Reply

    @Rbaoui.
    Vous devez avoir, trés certainement, parfaitement raison. Surtout avec l’image actuelle que nous donnons au monde qui nous perçoit tous comme de véritables pygmés… anthropophages s’entend. Plus personne ne nous respecte, même plus chez nous…!!! C’est grave, n’est-ce pas ! Ne le croyez-vous pas ? Où est la faute ? Et sur qui pèse-t-elle, surtout ???




    0
  • moufdi
    13 avril 2010 at 20 h 10 min - Reply

    salam,
    j aurais peut etre pris la meme decision a sa place vu qu’on est en algerie -le cheque n’offre aucune garantie de credit -il faut d’abord qu’il soit certifie par la banque et comme nous le savons tous qu’un agent peut le faire pour n’import quel client (avec une chipa bien entendu-el batal mebtoul)quoi encore pas de carte de credit ,pas de carte bancaire deja y a pas de banque en algerie alors il faut juste accepter du cash non?




    0
  • Mohamed Nassim
    13 avril 2010 at 20 h 41 min - Reply

    Personellement je trouve pas ca choquant, au contraire vue le bas niveau (plutot mediocre) dans lequel se situe le system banquaire Algerien comme tous les autres secteurs d’ailleurs. Etant donne que ce responsable n’est pas en mesure de rehausser le niveau du system financier Algerien a son niveau, il a opte pour se rabaisser et s’adapter au bas niveau. Mr. Brahim je ne pense pas qu’il ya quelqu’un qui va vous traiter de ce que vous avez mentionne a l’exception des opportunistes que le system a fait et fait toujours profiter.




    0
  • Alilou
    14 avril 2010 at 0 h 55 min - Reply

    J’ai lu ton post @Brahim, alors on va etre 2 a etyre insulté de la meme maniere, car je suis d’accord avec vous, moi aussi ca fait belle lurette que je pietine sur terre comme un troubadour d’un pays a un autre.
    On ne fabrique que des intestins chez nous, des tubes digestifs. Ce n’est pas faute de matiere grise, car cette derniere est au service d’autres nations qui ont su en profiter, ceux qui sont des vrais citoyens de leur nation, ils pensent a leur biens mais aussi au bien du developpement de leur nation et le bien etre des autres. Chez nous c’est l’inverse c’est le bien etre personnel qui passe en premier.

    J’ai cru entendre un jour que l’amour de sa patrie vient de la foie en Dieu, si c’est le cas, alors nous sommes a coté du lampadaire pas de la plaque.

    Ali qui navique au radar.




    0
  • Guerrière de la lumière
    14 avril 2010 at 13 h 47 min - Reply

    Je crois tout simplement que ce Belge connaît très bien ses arrivistes, et ne veut pas qu’on lui fasse le coup des chèques en bois, surtout quand ils boient et abois(les arrivistes, les beggars, les kerrouchs, les ch’karaas quoi!!!!) Voilà tout!




    0
  • le kabyle
    14 avril 2010 at 18 h 25 min - Reply

    Ceci n’est point une histoire belge !
    Qui est contée
    Chaque soir, dans le noir
    Aux petits enfants de la ville de Liège !

    Ceci, est une histoire malheureusement vraie !
    Contée par les pages d’une lointaine contrée,
    Sur leurs propres gens trés justement appelés
    Les nains, au pays des Pieds Nickelés !!!

    Leur peuple qui de tout temps
    A été fourvoyé !
    Ne sait plus, aujourd’hui, malheureusement,
    A quel saint se vouer !

    Il eût beau gémir, crier et aboyer
    Sur son sort misérable
    Lâchement, par les siens, abandonné
    Tel un chien errant dans les rues, dévoyé
    Que plus personne, dès lors, n’osa réclamer !

    Ce peuple, qui,
    De guerre lasse !
    Dont les aspirations furent illégitimement étouffées
    Se résoud, pieds et poings liés,
    A son terrible sort, Hélas !

    Qu’à tel point,
    Un Belge !
    Venu du Plat Pays
    Osa, avec force audace !
    Donner des ordres
    Aux habitants

    De ce qui était,
    A s’y méprendre,
    Un grand pays !
    Que l’on appelait, jadis,
    Si fièrement,

    L’ALGERIE !!!

    Dont les habitants
    Devenus, depuis…
    Subitement des nains,
    Habilement manipulés
    Par les mains des siens,
    Qui n’étaient pourtant hier
    Que de simples bouviers
    Devenus, aujourd’hui,
    Les Pieds Nickelés !!!

    le kabyle.

    Tanmirth !




    0
  • Rbaoui
    14 avril 2010 at 22 h 03 min - Reply

    Sheraton puts a very heavy emphasis on details and proving that the little things matter in order to guarantee customer satisfaction. When customers enter a Sheraton Hotel and Resort location, they are immediately approached by a greeting team member. Customers can expect kind gestures from Sheraton staff. They have taken a step forward from simply opening the door or helping with luggage to offering the morning paper without having to ask for it. Complimentary coffee and stamped postcards to send home to loved ones is another way to give Sheraton customers a warm and comfortable experience.

    Le Danemark ferme certaines de ses ambassades

    mercredi 14 avril 2010, 20:44
    Le Danemark a décidé de fermer ses ambassades en Algérie, Jordanie, Bosnie, Nicaragua ainsi que son consulat général à Hongkong pour des raisons d’économies et de coûts élevés de sécurité pour empêcher des actes terroristes, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères. Les représentations diplomatiques à Amman et à Alger seront fermées courant 2010, celle de Sarajevo en 2011 et Hongkong en 2012. Le pays scandinave ouvrira en revanche une ambassade à Abou Dhabi aux Emirats arabes unis (EAU). Ces fermetures permettront de réaliser des économies nettes de 129 millions de couronnes (17,3 millions d’euros) dans les trois années à venir. Evoquant notamment la fermeture de l’ambassade à Alger, le ministère a constaté que « les dépenses étaient devenues trop élevées », pour assurer sa sécurité. Mais le Danemark fera « des efforts particuliers pour garder les bonnes relations diplomatiques avec l’Algérie (…) et les intérêts danois dans ce pays seront assurés par une autre représentation de la région ou par un ambassadeur itinérant basé à Copenhague », selon le ministère danois.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique