Édition du
24 July 2017

Chant des Aurès…


En ces terres parfois écorchées, ou les ocres violents éblouissent l’oeil, et parfois palpitantes de vie, sous les frondaisons des cédraies millénaires, un chant langoureux apaise la colère d’hommes à jamais rebelles, et ils se désaltèrent aux ruisseaux qui descendent du Chélia enneigé…


Nombre de lectures : 3266
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • D B
    17 avril 2010 at 18 h 46 min - Reply

    Que ceux qui ne connaissent pas bien les Aurès ne soient pas étonnés d’entendre des paroles en chaoui et d’autres en arabe. Certains chants chaouias passent ainsi de l’une à l’autre langue, tout naturellement.
    DB




    0
  • BRAHIM
    17 avril 2010 at 19 h 46 min - Reply

    @DB, je connais ce « gateway » dont tu parles comme on dit en Anglais. Ma vie d’étudiant « à la con » à la fac d’Alger de la fin des années 60, m’a fait découvrir toutes les richesses de notre pays que le pouvoir veut effacer(eraser en Anglais) à jamais au profit d’une seule « culture importée »… de je ne sais d’où !!! Thank you Sir !




    0
  • Sharif Hussein
    17 avril 2010 at 20 h 42 min - Reply

    La Cahouia au Maroc c’est cette région qui a pour chef-lieu Casablanca.
    Dans cette région on trouve une localité appelée le MZAB.
    Je n’ai pas une idée du comment sont-ils finis dans les plaines marocaines.
    Les chaouis marocains ne parlent plus la Tamazight.On ne peut pas dire qu’ils parlent l’arabe,puisque leurs Darija-comme une partie des marocains- est un mélange de tamazight et de l’arabe,une synthèse des deux.
    Leurs chants caractéristiques c’est la »3ayta »,qui signifie « l’appelle » en français ou le « Nnidaa’e » en arabe.
    Cette « 3yta » n’est autre que la version des plaines de la « tamawayt » des amazighophones des montagnes les plus proches.
    « tamawayt »aussi est l’equivalent amzigh de « l’appelle » ou « Nnidaa’e » en arabe.

    Les chaouis marocains en revanche n’ont pas cette réputation d’etre des « tetes dures »,meme si DRISS LBASSRI,l’ex ministre de l’intérieur qui etait un chaoui,faisait exception.

    Wallaho a3lamo wassalaam.




    0
  • Camélia Benelmir Zinai
    27 juillet 2012 at 23 h 05 min - Reply

    J’en suis fière de plus en plus…hélas,je n’ai pas eu l’honneur de naître sur les terres de mes aïeux.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique