Édition du
28 March 2017

Boumerdès : Émeute à Zemmouri après une bavure policière

La mort, avant-hier en fin de journée, d’un jeune de la localité de Zemmouri, tué par une patrouille de police dans la forêt de Chouicha, sur le littoral, à 12 km à l’est de Boumerdès, a semé l’émoi et la consternation dans la ville.

Des jeunes sont sortis, mercredi en début de soirée, juste après la mort de leur camarade, crier leur colère en fermant la RN24 à la circulation. Hier, ils sont revenus à la charge juste après l’enterrement de leur camarade, B. Hamza, 22 ans. En effet, ils se sont rassemblés devant le commissariat de police de la ville avant d’être dispersés à coups de bombe lacrymogène et de tirs de sommation. Ils se sont dirigés ensuite vers le siège de la BMPJ, dont relèveraient les éléments de la patrouille incriminée, mais ils ont été repoussés par les forces de l’ordre.

En ville, nous avons assisté à des escarmouches au niveau de la rue principale ; des jeunes s’attaquaient, à l’aide de projectiles, aux véhicules de police qui les pourchassaient. Des poteaux électriques ont été arrachés et mis en travers de la route afin d’empêcher les mouvements des forces de l’ordre. L’arrivée de renforts a dissuadé les jeunes de poursuivre les affrontements. En fin de journée, le calme était revenu. Selon des témoignages recueillis auprès des habitants, les policiers ont ouvert le feu sur des jeunes qui prenaient la fuite à leur arrivée sur les lieux et B. Hamza, « qui faisait du footing, précise-t-on, a été tué de trois balles dans le dos ».

Par K. O.


Nombre de lectures : 2558
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • citoyen
    23 avril 2010 at 15 h 25 min - Reply

    chaque jour que dieu fait dans cette terre qui est devenue maudite des jeunes tombe, un autre guermah encore et encore et encore.
    partez messieurs partez sa suffit!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




    0
  • brahmi16
    23 avril 2010 at 19 h 38 min - Reply

    Bavure ? Mais vous plaisantez!!! trois balles dans le dos et l’ on ose parler de bavure, le pauvre Massinissa GUERMAH ,EGALEMENT a été victime de bavures .Systematiquement des gens sont tues,et parfois dans l’ anonymat le plus complet,uniquement parce qu’ ils font du jogging.Les auteurs ne sont ni inquiétés, ni poursuivis ,ils jouissent d’une impunité de facto.Avons nous entendus, ne serait ce qu’ une fois ,un agent de securité eprouver des remords apres avoir descendu un innocent par erreur?L’ algerie n ‘arrete pas de pleurer ses milliers de citoyens, victimes de « bavures » programmées.le cauchemard continue .ET Dire que les auteurs de ces crimes contre l’ humanité Continuent de gèrer nos vies ,quelle horreur.




    0
  • moufdi
    23 avril 2010 at 20 h 51 min - Reply

    salam, En Algerie la police (en general)est un corps de voyous -je me rappelle des annees 90-98 ,deux policies sur dix recrutes sont des repris de justice-certains d’entre eux demandent reintegration dans le corps apres avoir ete radies du temps de tounsi- et nous tous algeriens savont bien comment ils traitaient les citoyens sans etre du tout inquietes.je connais personnellement des ex agents de recherche des annees 90 qui ont ete promus au grade de lieutenant et meme commissaire de surete urbaine -ils avaient fait a l’epoque la sale besogne ! les voyous policiers qui ont assassines le jeune B.Hamza Allah yerhamou ne seront pas inquietes ils ne feront meme pas l’objet d’un proces verbal d’audition ils sont libres et leurs chefs a leur tete le DGSN ou zerhouni sont fiers d’eux!!alors lisez comment notre AFP traite les policiers anglais dans l’affaire du pilote algerien accuse a tort : »La police britannique avait enfoncé la porte de son appartement à Colnbrook (Berkshire, ouest de Londres) et l’avait interpellé sans ménagement en lui pointant un revolver sur la tête.

    Emmené nu dans la voiture des policiers, Lotfi Raissi n’avait été libéré que quatre mois et demi plus tard terrorisme: »
    la police britannique AVAIT ENFONCE LA PORTE DE SON APPARTEMENT EN LUI POINTANT UN REVOLVER SUR LA TETE …en algerie SILENCE LA POLICE TUE …3ICH TCHOUF




    0
  • hamid
    24 avril 2010 at 22 h 24 min - Reply

    Premièrement le lieu dit chouicha est le fief du terrorisme et le lieu ou le jeune hamza est mort se trouve a l’entrée de la foret de zemmouri du coté de zemmouri el bahri ou de zemmouri ville ou se trouve des cafés est des endroits de détentes souvent utilisées par des famille passagères
    les émeutes ne sont pas liées a la mort du jeune hamza seulement mais aussi au 7 autres cas passe inaperçus ressemblant plus au moins a celui de ce dernier jeune sauf que ce dernier aimé par l’ensemble des jeune de son âge et ceux qui le connaissaient et c’est la goute qui débordas le vase en plus du mépris de l’état qui avec les informations fausses données par les journaux ont fait de cette région un lieu ou le bébé a la naissance est un terroriste je vous pose la question suivante et si quelqu’un peut me répondre je lui serait reconnaissant
    A zemmouri et depuis 1990 il y’a eu combien d’acte terroriste bombe assassina …
    bentalha combien
    chrarba combien
    kalitous combien
    laraba combien
    Allez faire un tour dans ces région ou la mission de ceux qui nourrissaient le terrorisme est termine terrain, appartement habitat vendu
    Pourquoi zemmouri on veut la classée comme tel
    La mission n’est pas terminée
    Terrain pas encore vendus
    Les gens n’ont pas encore quitté leurs maisons
    La région doit être balayée de ces minables créatures qui ne doivent pas vivre dans une région promu touristique
    Ils ne méritent pas cette région il faut chasser les gens qui l’habite pou leurs laissé la place a eux et a leurs progéniture
    Oui on leurs laissera la place mais il faut d’abord qu’ils nous enterrent
    expliqué moi une chose cette foret qui est aussi dangereuse comment ce fait t’il qu’il y’a des centres de vacance travaillant tout le long de l’année et servant a accueillir des couples a qui on ne demande même pas de livret de famille comme c’est le cas de tout les hôtels de l’Algérie
    Comment ce fait t’il qu’a l’extrémité de cette foret un champ de course abrites des chevaux et éleveurs de chevaux de course et travaillant a longueur d’année
    Comment ces gens la n’ont jamais signalé un incident
    Comment hamza pouvait s’arrêter a l’appel d’un type armé habillé en civil voiture civil
    Oui bien sur après les faux barrages des terroristes en tenue c’est le tour des faux barrage des policiers sans tenue
    Quel différence de l’ordre donné par la France au forces de l’ordre de se barricader dans leurs caserne et l’ordre donné au forces de l’ordre d’aujourd’hui de mettre des blocs de pierres et s’enfermer et laissé la population a son sort vol agression …
    A quoi sert cette force qui au lieu de faire respecté l’ordre méprise une population sans discrimination mettant tout le monde dans le même sac les traitant de terroristes et tirant sur tout ce qui bouge et ces policiers a la gâchette facile
    Demandé a un spécialiste a quel distance doit on ce trouver et tirer sur quelqu’un avec un pistolet pour que la balle lui traverse le crane de la nuque et sortant du front
    Et demandé vous que pouvait faire ce policier pour métrise le jeune hamza a cette distance et demandé vous pourquoi plusieurs balles et pourquoi la balle dans la tète et tiré par derrière
    Au temps des cow boy ou la loi était la loi de la jungle et celui qui tir dans le dos et classé comme un lâche
    je suis fatigué d’écrire de réfléchir de pensé et même de vivre a vous de jugé qui doit être classé terroriste un état de non droit écrasant les loi créer par lui même matraquant les médecin terrorisant les enseignant mentir au peuple et lâchant des force d’anti ordre pour faire peur a une population toute entière et la terrorisant, alors que des terroristes repentis vivant comme des roi âpres tout ce qu’ils ont fait subir a cette état et a cette population
    J’ai compris maintenant la phrase de quelqu’un qui n’a pus résister et traversa l’océan pour ne plus y revenir
    « Un jour viendra, ils vous diront choisissez nous ou le terrorisme » et vous leurs dirait « bien sur vous pas le terrorisme s’il vous plait »
    et moi aujourd’hui je vous dirait je leur dit non a vous non au terrorisme laissez nous en paix allez choisir une autre terre pour y faire un site de richard comme celui de kalitous chrarba etc ne nous quitterons cette région que dans un mètre de draps blanc pour cela c’est pas le terrorisme que vous avait créer qui nous chassera c’est pas le malaise des barrage qui nous chassera c’est pas vos rumeurs qui nous chasserons c’est pas pour sauver nos vies que nous partirons c’est pour notre honneur que nous resterons.
    Nos grands père la France n’a pas réussit a les délogeait de leurs terres et nous resterons et pas un pouvoir sur terre qui nous enlèvera ce droit de rester chez nous dans notre terre qui nous revient de droit de citoyen algérien ni le terrorisme ni le pouvoir sauf s’ils viennent nous tué jusqu’au dernier.
    C’est un message à toute l’Algérie et j’espère qu’il sera lu par le plus grand nombre possible de personnes




    0
  • Guerrière de la lumière
    25 avril 2010 at 14 h 42 min - Reply

    j’allais présenter mes condoléances à la famille de la victime de cette ènieme bavure…., quand je me suis rendu-compte que c’est mon petit frère que j’ai perdu ….
    Je te pleure petit frère du fond de mon âme, du fond de mon coeur…
    Pardon de ne pas avoir su te protéger!

    Qui sera le prochain sur cette liste macabre?

    Me reste t-il que ses yeux fatigués pour pleurrer tout mes frères et soeurs disparus…

    Ai-je vendu mon âme, ma conscience au diable?

    Pourquoi je ne réagi pas? qu’elle est cet électrochoque qu’il me faudra pour revenir à la vie?
    Où est ce déjà trop tard? suis-je morte? dites le moi !!! répondez ……




    0
  • mafia boy
    25 avril 2010 at 22 h 38 min - Reply

    un corps qui est mal formé et ses éléments qui ont été pris la main dans le sac dans des affaires de terrorisme, ventes d’armes, drogues, prostitution, corruption, comment voulez vous que ce corps puisse donner la sécurité? le meilleur élément de ce corps possede le niveau de SANA EL OULA IBTIDAI, un autre octobre s’impose mais pas comme le premier




    0
  • Rédaction
    28 avril 2010 at 22 h 26 min - Reply

    Emeutes de Zemmouri: Le policier et trois émeutiers sous mandat de dépôt

    par K. R., Le Quotidien d’Oran, 28 avril 2010

    Trente-trois personnes, dont le policier présumé auteur du coup de feu qui a entraîné la mort du jeune Hamza, ont été présentés devant le juge d’instruction près du tribunal de Boumerdès, dans le cadre de l’affaire des évènements qui ont secoué récemment la localité de Zemmouri. Selon des sources proches du dossier, le policier a été placé sous mandat de dépôt ainsi que trois jeunes inculpés d’attroupement, dégradation de biens publics et agression contre les forces de l’ordre. Dix autres manifestants ont été placés sous contrôle judiciaire alors que le reste a été mis en liberté. Concernant les trois jeunes écroués, notre source indique qu’elles seront jugées mardi 11 mai 2010, par le tribunal de Boumerdès. Pour rappel, la paisible ville de Zemmouri a été, deux jours durant, le théâtre de violents affrontements qui ont opposé des manifestants aux services de sécurité.

    A l’origine de cette manifestation, la mort du jeune B. Moussa de Zemmouri, âgé de 22 ans, atteint par balles tirées par des policiers en civil qui effectuaient une mission, au niveau de la forêt du Sahel, à 22 km du chef-lieu communal de Zemmouri. Des proches de la victime avancent la thèse d’une bavure affirmant qu’au moment de l’interpellation de la victime, celle-ci ne pouvait en aucun cas entendre les appels des policiers étant donné qu’elle s’adonnait à son footing quotidien et qu’en plus, elle avait sur les deux oreilles les écouteurs d’un walkman. Selon la version des services de sécurité, il s’agit ni plus ni moins, que d’une tentative de fuite. La victime aurait refusé d’obtempérer aux ordres des policiers qui ont soutenu que «B.M était attablé avec d’autres personnes et lorsqu’il a constaté notre présence, il a tenté de fuir». Dans son intervention, avant-hier, lors d’une session de l’APW, le wali de Boumerdès a affirmé qu’une seule balle avait atteint la victime, au niveau de la nuque.

    Dans la même soirée, les évènements ont pris une autre tournure avec de violents affrontements qui se sont poursuivis jusqu’à une heure tardive de la soirée du mercredi à jeudi derniers, avec le blocage de la RN 24, reliant Zemmouri à Boumerdès.

    Le lendemain matin les manifestants sont de nouveau revenus à la charge. La tension était montée d’un cran, surtout après l’enterrement du jeune B.M. Des vagues de jeunes surexcités s’en sont pris principalement aux édifices publics à l’image du siège de la BMPJ, de l’ADE et aussi à la centrale de béton de la société «Cosider». Le siège de l’ADE a été ravagé par un incendie tandis que plusieurs véhicules stationnés le long de la rue menant à la mairie, ont été saccagés presque totalement. Des renforts ont été aussitôt dépêchés sur les lieux. Les affrontements ont fait au moins 7 blessés dont 3 policiers et 4 civils.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique