Édition du
22 July 2017

Le Mak. Qui sont derrière? Et dans quel but?

Par Zehira Houfani

Le projet du MAK est en soi un danger. Non pas parce qu’il parle d’autonomie régionale dans un cadre fédérateur, mais surtout par les interférences étrangères qui s’y inscrivent en filigrane de ce projet. Comment peut-il en être autrement? En 60 ans «d’indépendance » les puissances occidentales n’ont jamais fait le moindre geste sincère pour aider l’une ou l’autre de leurs anciennes colonies. Ni en terme de développement réel, ni en terme de droits de l’homme, ni en quoi que ce soit. Elles sont partie prenante des faillites de ces pays. Elles ont sacrifié le bien-être des populations pour booster leurs intérêts économiques, culturels et stratégiques. Autant dire, qu’elles ont continué à exploiter ces anciennes colonies à distance en plaçant des gouvernements de «paille » qui s’indigneront de temps à autre sur les scènes internationales pour, à la fois, donner le change et tromper leur peuple.

Aujourd’hui, il est vrai que le monde change et que l’équilibre, autant politique qu’économique, est en train de changer avec l’avènement de nouveaux joueurs qui menacent à court et moyen terme l’hégémonie occidentale sur bien des régions du monde, surtout celles disposant de ressources énergétiques et autres. L’Algérie n’est pas en reste. Et les Algériens qui désirent réellement un changement politique dans leur pays risquent de se retrouver, encore une fois, dépouillés de leurs droits et soumis par tout un arsenal de mesures contraires à leurs aspirations. Le projet du MAK n’est pas indemne de ce grand complot qui se trame par l’Occident pour faire face aux puissances émergentes. Et dans ce duel des grands, les populations locales feront les frais. Comme à l’accoutumée.

Pour toutes ces raisons, je lance un appel à tous les Kabyles sincères qui refusent que le devenir de leur peuple et de leur pays soit conçu dans des officines secrètes (locales ou internationales) et pour qu’ils exigent la publication immédiate de toute la documentation reliée au projet du Mouvement pour l’autonomie kabyle. Nous entendons par là l’ensemble du projet, étape par étape, jusqu’à l’aboutissement extrême dont nous avons été témoins.

Nous exigeons de M. Ferhat Mhenni, responsable et porte parole de ce projet :

1) De cesser de parler en notre nom, tant et aussi longtemps qu’il ne sera pas mandaté à cet effet par la majorité d’entre-nous;
2) De rendre publiques ses tractations avec des partenaires étrangers dans ce projet qui concerne toute la société algérienne;
3) De rendre publics ses appuis dans le sérail politique algérien

Par la présente, nous dénions également aux pays étrangers le droit de décider de l’avenir des Kabyles et de leur pays.

J’invite les internautes à enrichir ce texte afin d’en faire une pétition si LQA veut l’endosser.

Zehira Houfani.

==================

Nous remercions notre soeur Zehira Houfani pour cette proposition de pétition que nous approuvons et encourageons pour faire barrière à tous les aventuriers politiques instrumentalisés par les laboratoires internes et externes qui voudraient transformer notre Algérie, Une et Indivisible, en un vaste champs d’expérimentation boulitique.  Nous la soumettons à enrichissement à nos compatriotes, avant sa finalisation.

La Rédaction LQA


Nombre de lectures : 115633
275 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • eldjouher
    29 avril 2010 at 23 h 24 min - Reply

    Sincerement madmoiselle en est en 2010,vous trouverez les réponses a vos questions sur le site du mak, si c’est le mossad,dst,cia,le maroc…………absolument tout.




    0
    • allouche
      2 mars 2015 at 20 h 29 min - Reply

      Mr Ferhath M’henni n’a pas connu le colonialisme Francais , n’a pas connu les tueries terroristes passées , mais ce sieur s’autoproclame président des Kabyles . C’est son droit de s’autoproclamé opposant mais toujours est il qu’en Kabylie , il est inconnu au bataillon des opposants dignes qui menent la lutte à l’intérieur au risque de leur vie. Alors qu’il cesse de gesticuler dans les Bars de St-Denis à Paris.




      1
  • Ammisaid
    29 avril 2010 at 23 h 51 min - Reply

    Nous devons être tolérants et accueillants tout en restant vigilants. Le MAK est là, il a des adeptes et ils militent. Ils sont des Algériens et elles sont des Algériennes, avant de les dénoncer voire des les combattre, essayant d’inviter un membre de la direction du MAK pour en savoir plus, pour en débattre et pour les juger. Il doit y avoir parmi nous quelqu’un qui connaît Ferhat où un membre important de son mouvement. Nous devons, normalement, essayer d’interroger tous les opposants, tous les dirigeants de parti, de responsables d’associations…qui s’opposent au pouvoir. Évitons, c’est mon humble avis, les accusations graves de ça ou de cela.
    Les déclarations et les positions extrêmes sont devenus une réalité dans notre pays. A causes de ces dernières l’Algérie a payé un prix très fort: le prix du sang, de la chair et de la vie.
    Nous sommes sensés être un peuple. Mais, la réalité tant à nous démontrer le contraire. Sauf les zawalis pensent intérêt général, nous les autres, chacun défend son territoire: idéologique, cultuel, regional, linguistique…Rares sont, encore, les voix de l’élites qui pensent et qui épousent les désirs profonds du peuple, de la partie fragile du peuple, cette partie qu est réduit au silence et qui est appelée à offrir aux uns et autres ses fils et ses filles pour défendre, maintenant souvent jusqu’à la mort, leurs intérêts particuliers.
    De qui est composé le système: le Drs, le pouvoir, la justice, l’armée…? De chaouis, de kabyles, d’arabes, de berberophones, d’arabophes, de francophones, de ceux qui sont proches de l’orient ou de l’occident, de croyants pratiquants et non pratiquants, de personnes de toutes les régions, d’intellectuels et d’ignorants…
    Mais dans le fond, ils sont tous et toutes d’accord pour nous voler, nous dominer e nous humilier. Ils sont différents mais très unis. La diversité chez eux est une réalité. Ils sont dirigés par qui: la dst, la cia, le mossad…? Ils composent avec eux. Chacun prend la part qui lui revient. Peuvent-ils exister sans servir les intérêts de ceux qui les aident à se maintenir au pouvoir et de ceux qui nous vendent, presque tout ? C’est impossible ! Les services secrets de tous les pays défendent les intérêts de leurs peuples respectifs, sauf ceux qui soutiennent le pouvoir au détriment des intérêts de leurs peuples. C’est le cas de pratiquement tous les pays où régnent des dictatures et des tyrannies et cela quelque soit l’idéologie. C’est le cas de l’Algérie, du Maroc, de La Tunisie, la lybie…pratiquement tous les pays arabes et africains.
    Dénonçons mais n’oublions pas d’essayer de réunir tous les Algériens et toutes les Algériennes que désirent une Algérie telle qu’elle a été désiré par l’appel du 19 mars et avant par nos aînées.
    Wa Allahou A3lam
    Fraternellement à toutes et à tous




    4
    • ait said
      14 février 2012 at 19 h 43 min - Reply

      je remercier ami said .




      0
    • allouche
      26 juin 2015 at 9 h 13 min - Reply

      TOUT A FAIT D’ACCORD ! N’ONT PAS SEULEMENT NOS AINES , MAIS LE PEUPLE ENTIER S’EST SACRIFIE , CAR L’ UN SANS L’AUTRE , L’ALGERIE SERAIT ENCORE FRANCAISE . C’EST VRAI , L’ INDEPENDANCE S’EST MARIEE A UN VAUTOUR , QU’ELLE A ENGENDRER DES CORBEAUX ET QU’IL FAILLE ENCORE SE MOBILISER POUR LES CHASSES DE L’INTERIEUR ET NON PAS AVEC LES FANTOMES CREES PAR L’OCCIDENT NEO-COLONS .




      1
  • karima
    30 avril 2010 at 0 h 14 min - Reply

    Je suis la premiere a dire et a signer cette petition.Hamlagh tamourthiw.




    0
  • Mustapha si montreal
    30 avril 2010 at 1 h 07 min - Reply

    Azul, En tant que Kabyle, j’attendais avec impatience une telle initiative pour barrer la route à ceux qui veulent balkanyser notre chère région et y mettre encore plus de sang et de souffrance, Il est temps que Ferhat comprenne que personne ne l’a mandaté pour parler au nom des kabyles, il faut qu’il sache que la majorité des kabyles sont contre son projet suicidaire.
    SVP dites nous comment pourvoir signer cette pétition si elle est mise en ligne.

    Atchidir thmurth nlekvayel, atchidir ljair azizen.

    Thanmirth nwen




    2
  • Saïghi Djaballah
    30 avril 2010 at 3 h 12 min - Reply

    Toute mes remerciements à Zehira. À mon avis, cet individu ne mérite pas aussi d’importance et les algériens ne sont pas stupides pour tomber dans ce genre de pièges ou suivre de tels individus.




    0
  • foxbat
    30 avril 2010 at 5 h 59 min - Reply

    le mak est un piège pour détruire l’Algérie et attiser les graines de haines entre compatriotes.
    il est clair que le mossad et quelques autres officines sont derrière pour faire en sorte d’appliquer a l’Algérie le même processus qu’a l’Irak.un morcellement qui affaiblirait le pays pour qu’il ne pèse plus rien.ce plan diabolique devrait nous inciter a plus de vigilance car en plus de tout ça je suis sur qu’il y a au sein régime quelques complices de cette machination.
    je suis de bejaia, ville de tolérance,tout les gens que je connais ne sont pas dupes et réfutent catégoriquement cette dérive,et rejettent les apprentis sorciers du mak qui reçoivent des ordres de Paris dans des salons ou il y a une forte odeur d’alcool…
    déjà qu’entre kabyles nous ne formons pas un ensemble homogène,car différents(rien d’anormal en somme).outre le fait que nous ne sommes pas de la même tribu d’un point de vue anthropologique,(iguawawen pour la haute kabylie, et ketama pour la basse kabylie).
    bref mhenni ne représente que ceux qui le paye grassement pour la sale besogne qu’il est entrain d’accomplir.
    le problème de tout les Algériens c’est la vermine qui tient le pouvoir et rien d’autre,les bouter d’Alger est la seule solution pour un avenir meilleur.
    mon grand père athirhem rebi n’est pas mort en chahid pour la kabylie mais pour l’Algérie,que je revendique en tant que kabyle d’Alger a tammanrasset.pas question d’une scission par respect a nos valeureux chouhadas.
    diviser pour régner est la devise de la mafia transnationale ne l’oublions pas !




    1
  • Votre nom…
    30 avril 2010 at 8 h 13 min - Reply

    Azul merci Mme Houfani pour cette initiative, pour l’enrichir et la metre en oeuvre je suggere que tous les algeriens algeriennes d’inonder par courriel par courrier l’adresse de ce MAk Mouvement Anti Kabyle.
    et le boycotter la ou il prendra le micro.
    Car un projet destructeur diviseur ne serre qu’une tierce puissance.
    C’est ce qu’on appelle l’ironie du sort, on se bat pour notre liberté du joug dictatoriel du pouvoir ,on se retrouve avec deux ennemis d’algerie. Yakhi hala yakhi
    Aghisthar rabi




    1
  • Mokrane
    30 avril 2010 at 8 h 25 min - Reply

    De grâce, arrêttons cette paranoia! Et voilá que vous aussi vous trempez dans la soupe du complot étranger.
    Vos revendications que je partage sont légitimes et nécessaires. Il est imminent que Mr. Mhenni agisse dans la transparence s’il veut être crédible. Mais je vous assure que la communauté Imazighen n’est ni dupe ni bête pour se laissez entrainer dans une aventure des plus incertaines. Les revendications de Mr. Mhenni sont justes, le chemin qu’il entame est faux. D’ailleurs savez-vous ce que Mr. Mhenni, comme beaucoup d’autres algeriens, a endurer dans les geôles d’Alger óu il lui était interdit de parler avec sa femme et ses enfants en Kabyle, leur langue ancestrale et j’en passe.
    Alors s’il vous-plait, chers ami(e)s même si comme moi vous ne partagez pas les idées de Mr. Mhenni, ayez
    tout au moins un peu de respect pour sa douleur.
    La communauté kabyle n’a pas besoin de se justifier,
    ni de prouver son algerianité. Elle est en elle-même
    l’Algerie.
    Salam aleikoum.




    3
  • tawenza
    30 avril 2010 at 8 h 45 min - Reply

    je ne partage pas tout le texte mais, je souscris à la partie du message destiné à ferhat et ses soutiens. Oui ferhat parle pour lui, il exprime sa désespérance.




    0
    • aziz
      9 septembre 2014 at 13 h 29 min - Reply

      barkawth thourarth s’ethmesth la kabylie restera toujour algerienne les gens qui parlent de se projet c’est des destructeurs manipuler je suis kabyle j’aime mon pays j’aime ma langue je ne peut vivre sans thakvaylith mais il faut vraiment étre fou pour accepter un tel projet




      2
    • larab
      25 mai 2015 at 8 h 27 min - Reply

      Ferhat ne parle pas de sa desesperance comme vous le penser ,chère madame,il ne veut et on ne veut pas être a la merci des mafieux .




      3
  • kim
    30 avril 2010 at 9 h 33 min - Reply

    amisaid@
    AHHHHHHHHHHHH ,si tout les algeriens avaient de la « hikma » et la ponderation qui est la votre!!!!
    100000000fois merçi ammisaid pour votre sagesse légendaire ,c’est bien amisaid vos doses de postes adoucissent le linge algerien.




    0
  • afarhoune
    30 avril 2010 at 9 h 58 min - Reply

    Le danger sur l’unité de l’Algerie nous vient de nos gouvernants qui dilapident nos richesses, ils font et feront tout pour qu’on s’entretuent afin qu’ils restent toujours maitres du tresor public!!
    Le jour ou la justice et l’égalité soient instaurées mêmem Farhat changera ses idées, sinon même les nons kabyles vont se maniferster et ce jour là!! ghir rabi liyestar!




    3
  • benamina
    30 avril 2010 at 11 h 07 min - Reply

    le MAk n’est pas une création ex-nihilo. c’est l’aboutissement d’un processus né d’une problématique psychosociologique et linguistique datant de la première moitié du siècle dernier. d’autres la situent(la problématique)bien avant, dès 1830 (mythe kabyle de la colonisation).d’autres la situent encore plus loin, bien avant la colonisation (enclavement linguistique tracée par le relief). après l’indépendance le mouvement d’expression politique de cette tendance psychosociologique a été mal traité et maltraité par le pouvoir en place. et de développement en développement, de crise en crise le mal a abouti à la radicalisation que constitue aujourd’hui le MAK. et s’il n’est pas traité, au plus vite, par une démocratisation réelle et une rupture totale avec les pratiques politiques en cours (surtout depuis 1999)et ainsi permettre à tous les constituants sociologiques et politiques de s’exprimer librement, chacun selon ses aspirations et son poids démographique, le mal risque de dégénérer vers l’irréparable et même, je le crains, rabi yester, le tragique et irréparable. tous çà pour dire que la France, le sionisme et le makhzen marocain n’interviennent pas directement (à ce stade) mais observent avec attention et même délectation (pour le makhzen)en aidant bien sûr médiatiquement. ce qui a empêché l’envenimement précoce du mal et partant l’intervention directe, lourde et visible de l’étranger, c’est, d’une part, la ruse du pouvoir qui a intégré dès le départ en son sein ( et dans sa périphérie) en grand nombre (et même en surnombre) des éléments que les opposants appellent les KDS, d’autre part, la présence encore à ce jour de patriotes sincères au sein du peuple et la ‘vie’ du souvenir des terribles souffrances communes, des sacrifices communs immenses et du combat héroïque symbiotique contre le colonialisme.Hélas, la vivacité du souvenir et les hommes qui le porte ne sont pas éternels. Aujourd’hui il n y a rien à exiger ni de mehenni ni de ses troupes. Ils sont rétifs, fermés et réfractaires à tout raisonnement. De même que le pouvoir dans ses spheres de décideurs (présidence et drs) n’est pas encore sensibilisé à l’urgence de la situation, préoccupé qu’il est à la recherche des équilibres et arrangements. Ce qu’il faut, à mon avis, c’est d’agir en direction de la base des partis alibis du pouvoir (fln, rnd et hamas), des partis présents à l’apn et les personnalités indépendantes pour faire pression sur le pouvoir pour une ouverture réelle, durable, sérieuse et garantie du champ politique susceptible de désarmer politiquement les aventuriers du MAK et les éloigner du champ (géographique et humain) sur lequel ils comptent s’implanter en force et agir au grand jour.




    0
  • Kaci Tizi Ouzou
    30 avril 2010 at 11 h 31 min - Reply

    Devoir de mémoire :

    Ainsi, le maréchal Lyautey, connu pour être un homme «respectueux» des coutumes locales, écrivait dans une circulaire de 1925 :

    «Nous n’avons pas à enseigner l’arabe à des populations qui s’en sont toujours passé. L’arabe est facteur d’islamisation, puisqu’il est la langue du Coran, et notre intérêt nous commande de faire évoluer les Berbères hors du cadre de l’Islam».)




    4
  • l.leila
    30 avril 2010 at 11 h 58 min - Reply

    Souvenons-nous que les individus qui ont toujours gouverné le pays, avaient bien précisé que si on les obligeait à quitter le pouvoir, ils mettraient l’Algérie en sang. Il y’ a de quoi s’interroger. oui, Rabi yester!




    0
  • l.leila
    30 avril 2010 at 12 h 07 min - Reply

    Je rejoins l’avis de notre frère Ammissaid concernant l’invitation d’un responsable du MAK.




    0
  • Kaci Tizi Ouzou
    30 avril 2010 at 12 h 53 min - Reply

    BILLET D’HUMOUR .
    – De la « géopolitique » loufoque.
    Trouvé ce texte sur: http://takelsertit.pbworks.com/
    ——————————–
    Anṣuf yes-wen γer udeg n Takelsertit.

    Takelsertit (géopolitique) d tussna ay yeqqaren γef wassaγen (relations) gar tmura/akal ed nnfeε ay yellan deg-sen(t) akked tsertit (politique), am wakk-n ay teqqar γef wassaγen gar Yiwunak (Ddulat) ed temsizzelt gar-asen akk-n yal yiwen deg-sen ad yaweḍ γer nnfeε-nnes deg kra n tama n umaḍal.
    Adeg-a ad tafem deg-s imagraden (articles) γef tkelsertit (géopolitique). Ad teγrem deg-s γef tedyanin timeqranin ara iḍerrun deg umaḍal ed deg yal tamurt.
    Adeg-nneγ yettḍafar, daγen, tasertit n ussemḍel (mondialisation) ed lateṛ ameqran ay yes d-tgellu γef yiγerfan (ccuεub) n umaḍal. Ad neḍfer, deg udeg-nneγ tilufa n yal tamurt, yal aγref, i wakk-n ad nefhem ugar ay-n la iḍerrun deg umaḍal n wass-a.
    Adeg-nneγ nga-t s tmaziγt akk-n ad nesnerni iles-nneγ ed ad t-nessezg akk-n ad nessiwel yes-s γef tγawsiwin yerzan amaḍal. Nnig way-a, nebγa ad neg ifadden i medden akk-n ad qqaren ed ad ttarun s tmaziγt.

    Tanemmirt
    Omar MOUFFOK
    ————————-

    Remarque: Non !, ce n’est pas un message codé. Ni de l’Amérindien Navajos ou de l’Inuit du Pôle Nord d’ailleurs . Tout faux ! C’est du berbère latinisé selon notre « linguiste » , Mr Omar Mouffok . Bien.

    Mais voilà : je suis moi-même berbérophone et j’avoue humblement y perdre mon…..kabyle ! Sans jeu de mots mais, n’est-ce pas un peu « loufoque » que tout cela? Si d’aventure, il se trouve quelque « expert » de passage pour traduire, par simple curiosité, j’aimerai bien savoir de quoi il retourne ! Ugh!




    0
  • amazígh
    30 avril 2010 at 13 h 57 min - Reply

    lírez le Projet pour l’autonomie de la Kabylie (PAK)avant de jeter votre vínín sur les kabyles et le MAK.

    Amendé et adopté au Congrès constitutif d’Ighil Ali le 14 août 2007.

    TIMANIT I TMURT N YEQVAYLIYEN
    MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE DE LA KABYLIE
    (M. A. K)

    PROJET POUR L’AUTONOMIE DE LA KABYLIE

    Préambule

    1. Considérant l’identité et la forte personnalité du peuple kabyle façonnées et affirmées au fil des siècles à travers une langue et une culture de la grande famille amazigh, une organisation sociopolitique à nulle autre pareille et un attachement séculaire aux valeurs de liberté, de respect d’autrui et de solidarité avec les Autres,

    2. Considérant le rôle de premier plan joué par la Kabylie dans le mouvement national algérien et la guerre d’indépendance dans laquelle elle s’était massivement engagée,

    3. Considérant l’exclusion de la kabylité dans la définition de l’algerianité et les discriminations officielles, en tous genres, frappant les Kabyles depuis l’indépendance nationale,

    4. Considérant l’isolement politique national de la Kabylie, de la rébellion du FFS en 1963 au « printemps noir » qui l’endeuille depuis avril 2001 en passant par le « printemps berbère » de 1980, le boycott scolaire de 1994-95, la révolte populaire suscitée par l’assassinat de MATOUB Lounes…

    5. Considérant le divorce politique consommé entre la Kabylie et le pouvoir algérien du fait du recours de ce dernier à la répression permanente contre elle, depuis quarante ans, et l’utilisation des armes de guerre durant le printemps noir contre ses enfants,

    6. Considérant le Congrès de la SOUMMAM de 1956 qui avait consacré le principe de l’AUTONOMIE DES WILAYA,

    7. Considérant la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, la Déclaration de fribourg et la Charte Droits des Peuples adoptée à Alger en 1976,

    8. Considérant la réémergence des « archs » kabyles en tant que mouvement citoyen limité à la Kabylie et la plate-forme d’El Kseur dont la satisfaction pleine et entière ne peut se faire que dans un cadre d’autonomie régionale,

    9. Sachant que chaque autonomie régionale existante de par le monde est le produit de l’Histoire de son peuple,

    10. Considérant les expériences catalane, flamande, écossaise, galloise, sarde, québécoise,

    11. Dans le souci de sauvegarder l’intégrité territoriale de l’Algérie et de mettre un terme à cette confrontation permanente entre le pouvoir algérien et cette région du pays, le Congrès Constitutif du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, du 14/08/2007 à Ighil Ali, adopte ce Projet pour l’Autonomie de la Kabylie (P.A.K).

    Chapitre I : Définition

    1. Par sa langue, sa culture et son Histoire, le PEUPLE KABYLE s’est forgé une identité et une personnalité très prononcées.

    2. Les Kabyles sont citoyens d’Algérie et appartiennent tous à la famille des AMAZIGH ou « hommes libres ».

    3. La Kabylie est leur première patrie. Elle recouvre l’espace historique de l’ex Wilaya III ajusté aux réalités sociolinguistiques de la région.

    4. Le kabyle est sa langue officielle. Toutefois, la Kabylie dispensera à ses enfants toutes les langues nécessaires à son épanouissement et à son rayonnement culturel, économique, social et politique.

    Chapitre II : Valeurs

    1. La Kabylie autonome consacrera le respect des Droits Humains, sans distinction de sexe, de race, de langue ou de religion. Par conséquent, le code de la famille y sera abrogé, la polygamie n’aura plus sa raison d’être et le statut personnel sera régi par des lois civiles égalitaires.

    2. La liberté de culte et la liberté de conscience y seront garanties et les religions relèveront du domaine privé.

    3. La démocratie est le système politique qui régira le fonctionnement de ses institutions élues.

    4. La Kabylie restera solidaire du reste des Algériennes et des Algériens ainsi que des Amazigh dans leur combat pour leurs droits culturels et politiques.

    5. La Kabylie sera davantage ouverte aux Algériens et l’Algérie aux Kabyles.

    Chapitre III : Autonomie régionale

    1. En tant que région, en tant que peuple et en tant que nation, la Kabylie doit disposer de son autonomie régionale.

    2. L’autonomie régionale se traduira par la mise sur pied, en Kabylie, d’un Etat à travers l’élection d’un parlement régional qui, en fonction de sa majorité politique, élira un chef de l’exécutif pour former un gouvernement local.

    3. D’autres institutions nécessaires à l’encadrement de la région pourront être créées comme un conseil constitutionnel, un sénat, des organes de contrôle des exécutifs locaux.

    4. Les Assemblées Populaires Communales actuelles seront remplacées par les Ârchs où chaque village, chaque quartier (institutions de base de l’autonomie kabyle) seront représentés proportionnellement au nombre de leurs habitants.

    5. La Kabylie aura, également, le droit à ses propres armoiries et à son drapeau qui flottera aux côtés du drapeau algérien.

    6. Les domaines de compétence de l’Etat régional kabyle seront ceux de la vie quotidienne ayant trait à la sécurité civile, l’éducation, la culture, la santé, la justice et les droits humains, l’information et les médias, les transports et leurs infrastructures, les finances et la fiscalité, le budget et l’économie en général, l’environnement et l’aménagement du territoire.

    7. L’Etat central gardera l’exclusivité de la défense nationale, l’émission de la monnaie et la définition de la politique étrangère dans le respect des intérêts moraux et matériels du peuple kabyle. Il aura, aussi, un rôle de régulation et de péréquation économiques entre les régions du pays.

    Chapitre IV : Modalités

    1. L’autonomie régionale sera proclamée à la suite d’un référendum organisé en Kabylie.

    2. Son contenu sera négocié, avec le pouvoir central, par des délégués élus à cet effet.

    3. Une Constituante pourra, alors, être convoquée pour rédiger la Constitution kabyle sur la base de l’accord ainsi conclu.

    4. Ce projet exige d’être consacré par une révision constitutionnelle qui mettra la Loi fondamentale du pays, au diapason de la réalité en Kabylie.




    2
  • Résigné
    30 avril 2010 at 14 h 12 min - Reply

    Je suis d’accord avec l’analyse de @benamina, malheureusement, la psychosociologie de cette région échappe apparemment à @zehira houfani et c’est pour ça que sa théorie de complot aura les effets inverses à ceux escomptés.
    Les évènements qu’on qualifie souvent de  »berbéristes » ont souvent fait l’objet de récupération, mais parler de manipulation est une insulte aux milliers si ce n’est des millions de personnes.
    Toutes les  »révolutions » algériennes ont été récupérées et j’en doute qu’elles soient manipulées, au départ, dire le contraire serait un aveu terrible sur la  »ghachiisation » du peuple algérien.
    La révolution de 1954, la glorieuse, a été récupérée par les planqués d’Oujda et Ghardimaou, Celle de 1980 par les laics et celle de 1988 par les islamistes.




    2
  • Lounas Ouchaabane
    30 avril 2010 at 14 h 13 min - Reply

    Sachez monsieur Amazigh qu’il n’y a pas de peuple kabyle ou mozabite ou chaoui ou targui. Il y a en Algérie un seul peuple, il est ALGERIEN. En tant que kabyle, je dénonce cette politique fractionnelle et je soutiens cette pétition de notre compatriote Houfani. Il n’est pas question qu’une poignée d’extrémistes manipulés nous prennent, nous kabyles, en otages et entrainent notre Algérie dans une nouvelle guerre civile. L’expérience de la minorité extrémiste dite islamiste nous suffit. Le régime n’attend que cela pour faire encore une fois couler le sang algérien.
    Tanmirth felawan.




    1
  • tawenza
    30 avril 2010 at 14 h 23 min - Reply

    c’est quoi « le congrès constitutif » du bourg de ighil ali ? est-il représentatif de quelque chose ? peut-on savoir quelles sont les personnes qui ont participé à ce congrès ? comment et par qui elles ont été choisies ?




    0
  • abdeliw
    30 avril 2010 at 14 h 34 min - Reply

    moi je suis un kabyle je rejette les idées de l’autonomie mais je suis pour la féderalisation des potentialité humaines algériennes localement .
    le système en place est contre cette gestion de proximité car elle va de pair avec la démocratie.
    personne ne peut donner une leçon de nationalisme à un kabyle et ferhat qui a un actif de frondeur contre le pouvoir éloquent .Regardez un peu son parcours dans la lutte pour la démocratie et la liberté …..
    il a le courage de présenter un projet qui selon sa vision peut libérer l’Algérie des mains des fossoyeurs du progrès au lieu de s’alarmer;il faut trouver d’autres projets et de la richesse de ces réflexions que l’Algérie se prospèrera….vive la liberté d’expression et la démocratie et vive l’Algérie libérée des prédateurs et les nouveaux riches sur le dos du peuple …




    1
  • D B
    30 avril 2010 at 14 h 46 min - Reply

    @résigné
    Je me demande pourquoi dans cette histoire certaines personnes procèdent d’une inversion de ce qui est dit, comme pour faire dire aux gens ce qu’ils n’ont pas dit. Personne n’a dit que les Kabyles sont manipulés, et le MAK le sait très ben, puisqu’il n’a pas réussi à mobiliser derrière lui une majorité de Kabyles. Il le sait d’autant plus, et nous aussi, et tout le monde aussi, qu’il a lancé un appel à la grève générale dans toute la Kabylie, et à des marches grandioses, pour la commémoration du printemps noir, et que, résultat des courses, son appel a été massivement ignoré. Aucune grève et à peine quelques centaines de marcheurs sous sa bannière, dans toute la Kabylie. Et, au lieu d’en tirer les conclusions qui s’y imposaient, le Président du MAK annonce le plus sérieusement du monde que le mot d’ordre de grève à été suivi et que plus de 90 000 marcheurs ont défilé sous sa bannière.C’est ce qu’on appelle une fuite en avant, pour le moins. Et ce n’est pas la première fois. Chaque échec a été travesti en victoire éclatante, les chiffres ont toujours été multipliés par cent, comme si les communiqués de victoire étaient destinés aux habitants d’une autre planète.
    Il savait pourtant que tous les Kabyles ont vu, de leurs propres yeux, que cela n’était pas vrai. Mais il semble vraisemblablement que le MAK ne se soucie plus de sa crédibilité dans la Kabylie. Ces chiffres, comme l’a relevé un citoyen, sur un autre site, sont vraisemblablement destinés à un autre usage: Convaincre de puissants protecteurs qui jouent la carte du MAK que celui-ci est réellement représentatif. Qu’il est massivement suivi par la Kabylie. Cette initiative de Madame Houfani Zehira, elle même Kabyle, et dont personne n’oserait douter de son profond attachement à son pays, cherche justement, non pas seulement à conjurer les périls, mais aussi à rétablir la vérité sur la représentativité réelle du MAK en Kabylie, et sur la nature de ceux qui le soutiennent, et qui le financent. Et c’est cela qui fait monter au créneau tous ceux qui veulent continuer à jouer à colin maillard.
    Les faits sont là ! Le MAK tient un double discours, où il cache ses velléités séparatistes derrière un projet d’autonomie qui ressemble étrangement à une indépendance, hormis celle financière, il use de la haine, de l’islamophobie, de l’arabophobie, pour désigner les Kabyles à la vindicte générale, et il construit tout un discours sur des mensonges éhontés.
    Un nombre incalculable de vidéos, de textes, de conférences, où le mensonge, le travestissement de la réalité, pour présenter la Kabylie comme une enclave peuplée d’une minorité persécutée, où l’islam est perçu comme l’ennemi, où les chrétiens Kabyles, « de plus en plus nombreux », sont l’objet de persécutions, et une infinité de contre-vérités dont je ne ferais pas le bilan ici, sont consultables par tout le monde. Donc, si l’on veut appréhender le problème dans ses données véritables, c’est plutôt Monsieur Meheni qui méprise les Kabyles, et non pas ceux qui le dénoncent lui. Puisqu’il les utilise, qu’il les met en péril, qu’il se sert d’eux, et qu’il ment effrontément en leur nom.
    Dans une de ses vidéos, et pour répondre aux questionnements de l’assistance qui semblait ne pas comprendre qui l’avait désigné pour représenter tous les Kabyles, il dira, avec un aplomb incroyable: « J’ai été désigné par l’histoire ». Faut le faire !
    Pour ma part, j’ai bien peur que cette histoire ne finisse par tourner au drame. Une chose est sûre, néanmoins. Le plus grand gagnant dans cette tragi-comédie est le régime qui nous opprime tous. Voilà que la région la plus contestataire, et je dirais même la plus politisée, du pays, est devenue, comme par hasard, après tout ce qu’elle a dû subir, le champ d’une nouvelle expérimentation, non seulement pour la couper irrémédiablement du reste du pays, mais aussi, et surtout, en son sein même, où les apprentis sorciers tentent de semer une discorde intégrale, pour la neutraliser définitivement. Les militants du MAK qui vivent à l’étranger, et dont les enfants sont à l’abri, dont l’avenir est assuré, et dont la Kabylie n’est qu’un pays de vacances, ne sont pas concernés, bien sûr, par le péril qui guette.
    Franchement, je ne voudrais pas être à la place de Monsieur Meheni. L’avenir nous dira.




    0
  • Youcef
    30 avril 2010 at 14 h 48 min - Reply

    J´ai remarqué que tous les mouvements non agrées sont immédiatement taxés de mercenaires à la solde d´une force étrangère. Si Ferhat s´est positionné très (à gauche… droite? je ne sais trop quoi) c´est à cause du vérouillage politique actuellement en vigueur. A vouloir pousser les gens jusque dans leurs derniers retranchements le pouvoir a engendré les extremises les plus radicaux (l´aventure du FIS est encore dans les esprits et elle n´est pas enterrée!). Si je puis me permettre la comparaison, cela ressemble un peu à l´histoire des catalans, basques et autres corses qui ont sombré dans la violence faute d´oreilles attentives. Alors doit on blâmer Ferhat pour ses discours aventuristes ou le pouvoir qui ne le laisse pas s´exprimer, comme d´ailleurs tous les mouvements non encore agrées? L´erreur de Ferhat est de décreter des décisions aussi graves au nom de millions de personnes qui ne font pas tous partie de son mouvement politique et qui ne sont pas nécessairement d accord avec ses méthodes, même si l´objectif recherché peut trouver échos. C´est la politique du fait accompli: tu es kabyle donc tu es concerné! En ce qui me concerne je ne revendique pas la kabylie, mais toute l´Algérie. Du moins si c´est l´amazighité qui est recherchée. Maintenant si nous avons affaire à un projet de réforme d´ordre organisationnel ou économique, cela peut se discuter. Les partis agrées sont mieux placés pour porter cette revendication là où il faut. En dehors de ce cadre l´appel de Ferhat va êter facilement assimilé à un appel à la guerre civile. Et çà on en a marre!




    0
  • rachid 2
    30 avril 2010 at 14 h 52 min - Reply

    Plutot on chasses ces criminels et manipulateurs du pouvoir plutot il n’y aura ni de MAK ni de MIK … trouvez vous normal qe les harkis gouvernent notre notre pays …




    3
  • Résigné
    30 avril 2010 at 15 h 56 min - Reply

    @D.B
    Si vous ne croyez pas à la théorie du  »Kabyle manipulé » alors, il n’y a pas lieu de s’alarmer et de mettre un article à la une du site. D’autant plus, que vous affirmez que la majorité des kabyles n’ont pas suivi l’appel du MAK.
    Un non-évènement ne dois pas faire l’évènement.




    3
  • benamina
    30 avril 2010 at 16 h 32 min - Reply

    Ya amazigh an3al el chitane, arrete de cafouiller!! Personne éjecte son venin sur les kabyles. Pourquoi cette hypersensibilité à fleur de peau . si le MAK est composé à 100% de kabyles, les kabyles ne sont pas à 100% MAKistes. Quant à ton texte, ce n’est que de la tchatche. Nous, nous jugeons sur les intentions avouées, les opinions exprimées sans ambages et clairement sur des sites du MAK, les velléités et menaces affirmées sans honte ni ménagements. Si Ton mehenni est un démocrate pacifique et rassembleur, pourquoi alors il s’offusque que des algériens des ‘autres régions’ viennent vivre, travailler et habiter à tizi ouzou et bejaia ( ce qui est leur droit le plus absolu prescrit par toutes les lois du pays), pourquoi il a institué une carte d’identité kabyle (en français de surcroit)? pourquoi un hymne national kabyle ? pourquoi un drapeau national kabyle? pourquoi parler d’une ambassade d’israel à tizi ouzou?




    0
  • PhD
    30 avril 2010 at 17 h 40 min - Reply

    Ca sent la manip a plein nez. Le colon divisait pour mieux régner. Et comme on n’a pas beaucoup évolué depuis….Une fois le chomage proscrit, une fois la rente distribuée équitablement, une fois le respect accordé a tous et toutes, quelle que soit leur origine, l’Algerie n’aura aucun besoin d’un MAK quelconque. Fakou.




    0
  • brahmi16
    30 avril 2010 at 18 h 10 min - Reply

    Vous savez nous ne savons plus qui dit la verité ET QUI MENT.Dans ce pays qui est passé maitre dans l’ art de la manipulation,Qui croire? Avec un pouvoir machiavelique, des charognards à tout coin de rue,une justice aux ordres,une armée qui obeit aveuglemment aux plus forts??Nous avons été trahis maintes fois meme par ceux avec qui nous etions unis par les liens du sang. J’ AI l’ impression d’ etre dans un navire en perdition ou sur une navette spatiale derivant dans le cosmos infini,c’ est terrifiant, surtout pour les gens qui se battent pour des valeurs humanistes.Les generations futures,notamment celles qui ont une certaine morale, vivront le calvaire.




    0
  • aziz
    30 avril 2010 at 18 h 32 min - Reply

    a MME ZEHIRA HOUFANI : en lisant votre commentaire j’ai déduis que vous ne connaissez pas du tout la kabylie
    ainsi que les kabyles j’aime profondemment mon pays
    et FERHAT AUSSI aime profondemment sa patrie et personne
    ne le paie pour cela ni le MOUSSAD NI FRANCA NI CIA
    NI PERSONNE mais puisque vous voulez savoir les dessous et qui est derrière je vais vous le dire Mme
    ceux sont les gens comme vous et pourquoi quand la kabylie souffre personne ne leve le petit doit
    et dire basta la hogra envers nos freres kabyles
    c’est uniquement les kabyles qui descendent
    dans la rue dans les kabyles n’ont pas besoin de donneurs de leçon mais pour le MOUSSAD la CIA ect
    dont vous taxez FERHAT il a l’habitude Mme en 1980
    il l’ont taxé de plus que ça ils ont dit meme que
    les kabyles ont brulé le drapeau et le coran
    alors laissez les kabyles prendre leur destin en main
    mais ce que je peux vous assurer Mme meme si l’autonomie y est les kabyles ne laisseront aucun
    étranger franchir les frontières de toute l’ALGERIE
    si vous connaissez Mme l’histoire de l’ALGERIE
    vous n’allez qu’a voir qui a intervenu en 1963 quand
    les marocains voulaient prendre TINDOUF, BECHAR et jusqu’a BENI OUNIF nous aimons notre patrie MME
    mais personne n’a revendiqué nos droits à notre
    place depuis l’indépendance et maintenant vous demndez
    aux kabyles de signer votre petition allons mme
    d’abord allez signer la pétition pour demander
    qui a tué les 126 jeunes meme pas marié durant le printemps noir allez faire signer la pétition pour
    demander qui a tué MATOUB l’éspoir de la KABYLE
    à ce moment là Mme je serais le premier à signer
    votre pétition CONTRE FERHAT IMAZIGHEN

    A LA REDACTION MAINTENANT SVP NE CENSUREZ PAS mon commentaire




    5
  • Malek
    30 avril 2010 at 18 h 51 min - Reply

    Bonjour,
    Pour répondre à Zéhira, je lui poserai quelques questions :
    – Qui a mandaté Krim Belkacem
    – Qui a mandaté Amirouche
    – qui a mandaté Larbi ben mhidi

    Pourquoi vous n’êtes pas prompt à faire des pétitions contre ce régime qui nous agace depuis 50 ans. Car le vrai problème est là. Bouteflika qui tord le cou de la constitution pour un nouveau mandaté.
    Si le régime est démocratique
    Si il y a alternance au pouvoir
    Si les Algeriens sont libres de s’exprimer
    Si la television est ouverte à tous
    Si …
    Si ….
    Alors on n’aura pas besoin du MAK
    et l’Algérie sera bien meilleure.
    Mais pour l’instant on a besoin du MAK. Au moins pour susciter un débat.
    Merci
    Malek de Montréal




    3
    • rafik
      26 juillet 2014 at 14 h 30 min - Reply

      oui Krim Belkacem, Amirouche et Larbi ben mhidi étaient mandatés. Ils avait leur place dans l’organigramme du FLN et de l’ALN qui étaient soutenu par une majorité des Algériens




      0
  • Mohamed J.
    30 avril 2010 at 19 h 01 min - Reply

    Ces querelles qui font de la pub gratuite au mak sont elles utiles ? L’autonomie est une affaire sérieuse qu’on ne décide pas sans le peuple. Je parle du peuple Algérien car le peuple Kabyle en fait partie. Je ne vois pas la Kabylie se séparer de l’Algérie sans l’aval du peuple Algérien et se retrouver sans ressources. Si elle doit le faire c’est donc avec cet aval. Ce qui suppose que l’Algérie aura opté pour la décentralisation politique. La décentralisation politique suppose que la défense, les affaires étrangères, notamment sont du ressort de l’Etat fédéral. Mais la constitution d’un Etat fédéral en Algérie, après plus de quarante ans de chaos pourrait elle aboutir à quelque chose de stable. Avant de constituer un Etat fédéral n’est il pas plus urgent de reconstruire l’homme Algérien.

    Nous sommes dans un forum virtuel et nous n’arretons pas de nous étriper virtuellement, pensez vous que dans la réalité cela va changer ?




    0
  • Mohamed J.
    30 avril 2010 at 19 h 17 min - Reply

    @ Résigné.
    Ce que dit D.B. c’est que toute action produit une réaction en sens inverse de meme amplitude et risque de conduire à l’escalade et à la dégénrescence de la nation algérienne dans le climat socio-politique actuel putréfié.




    0
  • moufdi
    30 avril 2010 at 20 h 36 min - Reply

    salam,
    meheni le guitariste de quartier qui n’arrive pas a rassembler plus de 500 kabyles parle d’hymne national,carte d’identite kabyle,drapeau kabyle et enfin ambassade d’israel a tizi ouzou et certain commentateurs (qui n’ont pas le courage de dire qu’ils sont du MAK) essayent de nous faire croire que leur meheni et ses sypatisants ne sont pas separatistes LES KABYLES SYMPATISANTS DU MAK SONT SEPARATISTES leur ennemi est l’islam et la langue arabe.L’Algerie est musulmane et indivisible.
    un remerciement a notre soeur Zehira Houfani barak Allahou fik.




    0
  • aziz
    30 avril 2010 at 20 h 46 min - Reply

    à MOHAMED .J
    je vous pose uniquement une question et répondez moi
    sincerement : si vous demandez votre part à votre père
    est ce que vous avez besoin de l’aval de vos frères?




    0
    • rafik
      26 juillet 2014 at 14 h 28 min - Reply

      Quelle part ? héritage ? demander votre part à votre père alors qu’il est vivant ! L’Algérie est vivante, tahia Djazaier (je suis algérois d’origine kabyle)




      0
  • MissTmourt
    30 avril 2010 at 21 h 00 min - Reply

    @Malek

    Comparer Amirouche, Belkacem, Ben Mhidi à Mehenni, on aura tout vu !!!

    Tu veux savoir la différence entre eux ? Les uns représentaient le peuple, l’autre que lui-même….je te laisse deviner qui est qui….

    Enfin, tu dois comprendre, toi les autres makistes qui nous lisent, que Mehenni ne représente que lui-même, qu’il n’a aucune légitimité pour se déclarer président d’un Etat Kabyle qu’il veut séparer de l’Algerie. On n’est pas dans une cour de récréation où on joue à qui sera le chef !!!

    Honnêtement, ce qui se passe avec le MAK me confirme le niveau intellectuellement trés bas de ces militants et cadres. Avec cette annonce farfelue de GPK, tout être normal se réveillerait et comprendrait le ridicule d’un tel projet, surtout la façon dont il est amené, mais on dirait que non !!! On voit certain nous parler d’autonomie et nous présenter des documents de 2007 alors que Mehenni depuis un bon moment déjà parle d’Etat Kabyle, d’ouverture d’ambassade israelienne, rencontre des officiels marocains trop content de se venger de l’algerie vis-à-vis du Sahara.

    De deux choses l’une soit vous êtes de mauvaise foi, soit vous ne savez pas lire et comprendre les objectifs du mouvement que vous soutenez. Dans les deux cas, c’est grave….

    Sincèrement, comment prendre au sérieux une personne, peu importe sa profession, qui s’autoproclame Président d’une région qui non seulement ne lui a rien demandé mais qui en plus se moque totalement de son existence ?? Et vous avez l’outrecuidance de nous dire qu’on ne connaît pas la kabylie ??? Le MAK représente autant les kabyles que le PAGS représentaient les travailleurs algeriens….c’est dire.

    Une petite anedcote pour finir :

    Un jour Mehenni, de son QG parisien, a voulu déterrer la tombe de Cheikh El Hasnaoui sur l’ile de la Réunion où il est enterré pour ramener sa dépouille en kabylie. Encore une fois personne n’a rien demandé à Mehenni mais cela allait à l’encontre de la volonté de Hasnaoui qui souhaitait reposé prés de sa femme sur l’Île de la Réunion. Evidemment ce projet farfelu, comme tant d’autres, n’est pas allé à son terme. Et certains me demande pourquoi je m’interroge sur la santé mentale du « pseudo-prézidane » de la Kabylie ?




    0
  • jila
    30 avril 2010 at 21 h 46 min - Reply
  • S.M.C.
    30 avril 2010 at 21 h 54 min - Reply

    Je suis surpris et choque par la video de UTUBE attachee a l’article de Mr. Benachehnou illustrant l’amour et l’attachement, que porte le groupe Mak, a Israel et le mepris aux Musulmans, particulierement les Arabes.

    Etant Berbere Algerien, je n’est aucun doute, l’autonomie de la Kabylie sera une grand catastrophe contre l’Algerie. La Kabylie est une region tres desheritiee, sa separation du reste du pays est un crime contre la population locale et un appel a l’ingerence etrangere dans les affaires interieures de notre pays. C’est similaire a celle de Kudistan en Irak ou le Mossad est devenu le conseiller principal de la region. Sauf que Kurdistan est tres riche en petrole, mais pas la Kabylie. La Kabylie est la region de grand patriotes Algeriens (tres nombreux a nommer) et ses enfants ont toujours combattus pour le pays entier. De grace Mr. Mhenni et Cie; ne jouer pas avec le feu, les Algeriens ont payes un enorme prix pour son integrite et la majorite ecrasante ne sera jamais disposee a diviser le pays.




    0
  • arezki
    30 avril 2010 at 22 h 10 min - Reply

    je suis kabyle et fière de l’etre,fière de ce que mes ancètres ont donné à cette algerie qui aujourd’hui plurielle avec ses deux composantes arabo berbère,et alors ,c’est pas à nous de demander l’autonomie,c’est aux pions de la france et de l’occident en général de fouttre le camps de ma terre avant qu’il ne soit trop tard pour eux,car leur fin approche,elle est à nous cette algerie entière ,je n’ai pas à demander d’autonomie ,c’est vrais que depuis 1962,aucun de nos dirrigents n’a été capable d’aimer cette algerie meurtrie pour qui on a faussé son histoire,merci mr ferhat mhenni j’ai beaucoup de respect pour vous mais laissez moi décider de mon sort et surtout laisser mon algerie qui est aussi la votre complete et indestructible,sans:BOUTEFLIKA-OUYAHIA L’IRANIEN-TOU-GHOUL- DE BARKAT……AUSSI LES MOINS QUE RIEN LES VENDUS DE GENERAUX.PAS TOUS si non l’algerie serai cao.
    je vous suiverai si vous m’apellez pour la grande révolution qui peine à éclater,contre ces oujdistes et les sanguinaires islamistes et leurs créateurs »la sm »le TPSA qui verra le jour dès que le peuple pourra décider de son sort;mais attention cette fois ci pas questions que les kabyles aillent tous seuls au front il faut que toutes les régions algerienne soient au rendez vous le jour jjjjjjjjjjj
    nchallah il est proche.
    y’a klabs frança votre fin aproche à grand pas .
    l’algerie n’est pas le rwanda il n’y’aura ni toutsi ni outous,nous sommes et nous serons tous algeriens,après on parlera d’un état fédéral,une fois la démocratie rétablie et le pays entre de bonnes mains de v rais algeriens qui l’aimeront.0
    merci infiniment chers compatriotes.




    0
  • amar
    30 avril 2010 at 22 h 54 min - Reply

    Salam : ceux qui disent qu’on’ est pas sortie de la colonisation ont raison je doute fort que Ferhat utilisé par quiconque force étrangère car si ma mémoire est bonne chaque fois que quelqu’un essaie de faire quelque chose dans ce Bled en le taxe de travailler pour les étrangers on se place toujours inferieurs, influençables, manipulables, …etc. par les autres le premier parti en Kabylie est le FFS ses sympathisants ont été taxés de ce genre d’accusations jusqu’au 1989 après c’est le tour de Saïd Sadi lui aussi est accusé de travailler pour la France a plusieurs reprises surtout quand il prend des positions qui n’arrange pas le système (ex la sortie de son dernier livre) si c’est le contraire il prends des positions qui arrange le système tout baigne a rien a signaler ait Ahmed aussi n’a pas échappé a ces accusations et pourtant nul ne peut contester son nationalisme et pourtant ce n’est pas nouveaux il est accusé de traitre a maintes reprises certains députés ont même demandé de le déchoir de sa nationalité algérienne je me souviens de la déclaration de st Egidio certains trouvaient comme preuve cette association catholique pour quoi ils se sont réunis dans des locaux de cette association catholique vous avez une mémoire courte je dirai a ceux qui dénoncent le complot regardez plutôt du coté du pouvoir vous en verrai vraiment des complots de tout genres contre l’Algérie a titre d’exemple les officiels de Ghardaïa utilise le racisme ouvertement sans soucie contre nos frères Mzab demandez a notre ami docteur fakhar il vous dira plus sur cette compagne qui trouve ces racines en Algérie souvent j’ai lu des articles sur des algériens manipulés par makhzen marocains d’autres par les juifs ouvrez bien vos yeux cet appel au complot a été utilisé par le pouvoir depuis longtemps contre les kabyles et depuis quelque années contre les mzabes mais vous n’avez rien vu bien sur par contre vous verrai tout les faits et les gestes de Ferhat MAK qui est la suite logique de la politique de haine cultiver par nos responsables Ferhat est une victimes peut être un jour nos frères mzabes demanderont aux instances étrangères de les protéger ce jour là vous allez appeler encors a la manipulation je doute fort que cet espace est réservé aux citoyens mais plutôt aux agents de DRS qui puent Ferhat est partie en Israël donc c’est une preuve donc il est coupable et cette déclaration de ce fameux ministre israéliens vous pensez qu’ils stupides ou quoi de plus pensez vous qu’il va dire je ne suis pas content Ferhat je l’aime pas il est méchant vraiment vous me faite rire vous pensez que vos officiels n’ont jamais eu de contacte avec Israël peut etre eux sont majeurs ils savent ce qu’ils font et les autres c’est des mineurs influençables et vous vous précipitez a l’accuser de tout les maux comme si tout ce beau monde a eu les autorisations a le faire sans soucie mais non les vrais coupables sont ceux qui gèrent nos vie a el mouradia au dessus de nos tète ils continuent ils vont continuer a le faire car en face il y a rien absolument riens ils ont falsifiés l’histoire tuer des algériens par milliers detruit les valeurs morales en prix inestimables Ferhat est un algérien a réagie a sa façon interviewez le avant de l’accuser avec cette mentalité nous n’allons pas plus loin créer la démocratie hélas .je rejoint ami Saïd dans sa proposition si non changez de sujet vaux mieux pour tout le monde ne jouez pas au grand sauveteur de l’Algérie qui attends depuis des lustres un sauveteur je pense qu’ils sont en vois de disparition .donnez nous des info et laisser nous juger si c’est un complot ou pas




    0
  • Ghani
    1 mai 2010 at 5 h 53 min - Reply

    Mme Houfani,

    Avez vous signé une pétition en 2001, comme l’ont fait beaucoup de compatriotes (berberophones et arabophones) demandant le massacre de jeunes kabyles ?




    0
  • ali
    1 mai 2010 at 6 h 25 min - Reply

    un grand merci pour l’internaute AZIZ.
    on taxe toujours les kabyles de main de l’etranger pour camouffler les injustices qu’ils subissent.




    0
  • soumamer
    1 mai 2010 at 9 h 49 min - Reply

    Mr aziz,il parait que les 126 jeunes ont plus de valeur que les 500000(certes des bébés 1jour au vieillards) ?




    0
  • radjef said
    1 mai 2010 at 12 h 13 min - Reply

    Bonjour tout le monde.@ Z Houfani, bonjour Mme. La source de tous les extremismes et de toutes violences, se trouve au coeur du pouvoir, c’est a dire l’armée. Pour que ces extremismes, ces violences et ces haines cessent, il faut que ce systeme disparaisse…Ferhat demande a se separer du reste du pays parcequ’il pense que le regime est en train de depouiller la Kabylie de sa citoyenneté, de ses valeurs, de ses reves…Mais dans ce regime totalitaire, il y a des Kabyles. Pas des KDS, c’est a dire des kabyles de service, mais des kabyles sans lesquels ce systeme ne tiendrait pas deux minutes debout.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    1 mai 2010 at 12 h 26 min - Reply

    Je voudrais d’abord remercier notre sœur, Zehira Houfani pour cet article d’actualité courageux.
    L’Histoire – je veux dire celle des grands faits historiques – a toujours été le produit, non pas d’une seule ou de circonstances isolées, mais nécessairement d’une conjonction de plusieurs circonstances. — S’agissant de la situation de notre pays aujourd’hui, nous n’avons hélas que l’embarras du choix :
    – Un pouvoir illégitime, corrompu, félon et soumis aux influences de l’étranger ;
    – Un chef de l’Exécutif sénile et diminué physiquement et aussi malade mentalement, maintenu à bouts de bras par la camorra de l’ombre – généraux putschistes et Drs – qui y trouvent leurs comptes ;
    – Une classe politique opportuniste, véreuse et totalement soumise à la tyrannie ;
    – Une opposition de façade, manipulée par le jeu de l’argent et du chantage ;
    – Une classe intellectuelle, en grande partie composée d’intellectuels « organiques », acceptant d’être stipendiés par le pouvoir ;
    – Une opposition intellectuelle réelle mais minoritaire et divisée, tant sur les projets de société que sur les moyens de lutte contre le pouvoir en place ;
    – Une Ecole en faillite pédagogique et morale depuis plus de deux décennies, qui ne produit plus d’élites ;
    – Pour couronner le tout, un climat de luttes géostratégiques mondiales mettant en présence les Etats-Unis ou la Chine, l’UE ou la Russie et où des pays comme le nôtre – sur notre Continent comme au Moyen Orient – font désormais figure de futurs néo-protectorats, relevant de telle ou telle zone d’influence politico économique.

    C’est à travers ce large éventail de circonstances que nous devons juger de la démarche de M. Ferhat Mehenni, le leader du M.A.K. – En prenant soin de la rattacher comme il se doit, à la parution simultanée du livre de M. Saïd Sadi, intitulé : « Une vie, deux morts, un testament » et où le leader du R.C.D. poursuit son long itinéraire personnel, en s’instituant psychanalyste de l’Histoire de l’Algérie, à travers le prisme soigneusement biseauté de tous ceux qui, des deux cotés de la Méditerranée, s’acharnent à saper, à déformer, à diffamer, à rabaisser la grande Révolution Algérienne de 1954 mère de la plus prestigieuse des Guerres de Libération contre le colonialisme. Une Révolution Algérienne – et tant pis pour ceux qui boycottent le terme de « Révolution » depuis la forfaiture du voyage officiel de Chadli chez son « ami » Mitterrand – dont on cherche à sceller la mort et le discrédit, au moyen d’accusations, qu’elles fussent mensongères, vraisemblables, ou mêmes réelles, savamment instillées contre certains de ses acteurs, voire de ses héros de premier ordre, dont on veut aujourd’hui, souiller la mémoire, et à travers eux, une des pages les plus glorieuses de l’Histoire nationale qui dérange terriblement l’ancienne puissance coloniale en tant que cette même page, contient en creux – si l’on ose dire – les révélations au grand jour, des Crimes de Guerre et des Crimes contre l’Humanité de l’ancienne puissance coloniale, aussi bien durant la période d’occupation que durant la Guerre de Libération./
    Les fautes, les dérives, les crimes supposés ou réels dont on accuse certains grands acteurs de notre Histoire récente, qu’ils s’appellent Amirouche ou Boumédiène, Boussouf ou Krime Belkacem, pour ne citer que ceux-là, doivent rester du ressort exclusif des historiens, pas des politiciens.
    Bien entendu, une telle attitude devant la manipulation et l’exploitation politique de ce triste évènement, ne doit en rien empêcher – si nous étions dans une République digne de ce nom – que l’épisode inadmissible de la sépulture « oubliée » du grand chef de guerre, le Colonel Amirouche, fasse immédiatement l’objet d’une Commission nationale d’enquête, dûment habilitée à faire comparaître et à auditionner tous les Commandants qui se sont succédés à la tête de la Gendarmerie nationale, de 1962 à nos jours. Ils sont vivants et ils ne sont pas au-dessus de la Loi.




    0
  • waghzen
    1 mai 2010 at 14 h 26 min - Reply

    Slt, en lisant l’article et les commentaires je tire trois points essentiels:
    Le premier point : je suis d’accord pour signer la pétition mais on va faire trois pétition à l’echelle national. Une pétition pour l’officialisation de tamazight à coté de notre chère langue arabe.
    Une autre pour demander une enquète sur tous les massacres commis par le pouvoir(bentlha, rais,relizane et les 126 jeunes kabyles en 2001).
    Le 2éme point, un éclaircissement, concernant une eventuel intervention étrangère. Que les choses soient bien claires, si les puissances étrangères voudraient diviser l’algère ce n’est pas pour affaiblir l’islam ni l’attaquer. Ça n’a rien avoir avec la religion car si c’est le cas, ils commenceraient à le chasser de leurs pays ou on trouve une mosquée dans chaque coin de rue, même dans les plus grandes métropoles du monde.
    Les américains et les occidentaux s’en foutent de l’islam, ce qui les interêssent c’est le dollar. Donc, l’algérie est un pays trés riche, malgré que les occidentaux ont tous eu leurs part du marché mais ils veulent prendre toute la galette, mettre la main sur le pétrole et les mines.
    Le troisième point, j’ai remarqué certaines personnes parlent de Ferhat comme si ce monsieur, est juste un poête qui n’a pas de niveau ni de culture.
    Alors je rappele à certains que Ferhat est liciencé en sciences politiques des années 1980, il etait un cadre de l’etat avant d’aller s’exiler en france.
    S’il est manipulé par les services secrets étrangers, ce n’est pas parce qu’il naif c’est parce qu’il accepte certaines concessions avec ces services.
    Autre chose, vos yeux sont braqués sur ferhat ou au moment ou l’ennemi du peuple algerien se la coule douce dans les salons de l’occident.
    Donc, il ne faut se tromper de cible, Ferhat n’est pas l’ennemi des algeriens ni de l’islam, notre ennemi d’hier est celui d’aujourd’hui, veut dire la mafia et ses généraux.
    Fraternellement.




    0
  • Malek
    1 mai 2010 at 14 h 45 min - Reply

    @misstmourth

    Je ne suis pas du MAK.
    Ce que je voulais dire par mon analyse; est que tous les révolutionnaires du monde (castro, che guevara, lenine),tous les putschistes et dictateurs du monde (Hitler, pinochet…) n’ont jamais demandé de mandat au peuple, mais ils avaient une certaine idée qu’ils veulent réaliser et souvent ils ont réussi.
    Bref
    Pour revenir au MAK, disant que le MAK est le résultat logique de la dégradation de la situation en Algérie. Et je dirai même que ça aurai pu être pire. Les Algériens ont voté pour Bouteflika au dernière élections après avoir tordu le cou à la constitution sous les applaudissements des Algériens (vous), et vous voyez le résultat : corruption, dégradation, absence de l’État. Les personnes qui ont voté pour lui ne réagissent pas pour lui demander des comptes. Et comme la nature a horreur du vide, il y a le MAK et même le MAC (mouvement autonomie des chaouis) et je ne sais pas encore l’avenir qcq il nous réserve.
    Alors si vous voulez avancer, je demande à zahira et toutes les personnes de ce forum et à tous les Algériens de faire une pétition pour demander des comptes au gouvernement et à Bouteflika.

    Merci




    1
  • berzidane
    1 mai 2010 at 15 h 05 min - Reply

    Bouteflika il insulte, il accuse la france de crime contre le colonialisme a constantine il se fait applaudis par nos compatriotes ,une semaine plus tard il va se soigner en france en cachette,sauf que des journaux influents en france on dit que les insultent de boutef été déstinés a la consomation local,une veritable humiliation ,une preuve de flagant délit de colaboration ,le plus grave est que tout le monde s’offusque sur ferhat qui au passage « n’a pas serrer la main d’yhoud BARAK » lors de l’enterrement de hassan 2,la kabylie a toujour servis de souffre douleur a ce pouvoir oujdiste illégitme en 1963,en1980,en1986,88,90,2001…..etc.
    Aujourd’hui à nous les omar el bachir ,les mosqués a 5milliard,l’iran,les herraga ,les supporteurs ou les moutons au soudan , et a eux les beaux quartiers de paris ,londre ,caracasse,monaco et peut-etre meme tel-avive




    0
  • Abdelkader DEHBI
    1 mai 2010 at 16 h 09 min - Reply

    Je voudrais que l’on excuse ma digression par rapport au sujet soulevé par notre sœur Zehira Houfani et revenir donc à la question – souvent récurrente – relative au statut de la Kabylie et aux récentes déclarations de M. Ferhat Mehenni à propos de l’autonomie de la Kabylie, pour dire ceci : C’est au Peuple algérien et à lui seul, qu’il appartient de se prononcer par voie référendaire, sur le statut d’autonomie régionale de telle ou telle région du pays qui sollicite un tel statut. Si le Peuple algérien devait un jour se prononcer positivement dès la première consultation de ce genre, en faveur de telle ou telle région – disons ici, la Kabylie – alors, il n’y aura plus aucune raison pour ne pas en conclure logiquement, qu’il y a une réelle volonté chez le Peuple algérien, pour procéder à la définition et à l’organisation territoriale de l’ensemble des régions de notre pays, sous forme d’entités autonomes, sur des bases objectives d’ordre géographique, socio-économique et culturel.
    Le tout, est de lever l’obstacle majeur qui constitue le préalable des préalables en mobilisant ce grand peuple algérien contre la tyrannie d’un régime illégitime, criminel et corrompu qui a conduit notre pays, dans la grave situation de décomposition où il se trouve aujourd’hui. Quand ce régime criminel sera aboli – et il le sera, comme cela est inscrit dans le sens de l’Histoire – et que la souveraineté nationale sera passée entre les mains d’une authentique représentation nationale, alors à ce moment-là, et seulement à ce moment-là, nous pourrions parler d’organisation institutionnelle du pays.
    Quand un corps est gravement malade, pour ne pas dire agonisant, il est mortel de chercher à en amputer un membre pour sauver seulement ce membre. L’Algérie, c’est la Kabylie et la Kabylie c’est l’Algérie.




    0
  • addadi
    1 mai 2010 at 16 h 28 min - Reply

    la proclamation du GPK par un ancien chanteur à partir de la capitale Française n’est pas dénuée d’arrières-pensées et ce fut un projet murement refléchi et conscienceusement étudié dans les labos de la DST,du Mossad et de la CIA.L’Algerie dispose d’énormes ressources du sous-sol et autres et se retrouve dans le viseur de plusieurs pays hégémoniques qui ne cherchent que l’occasion propice pour y fouiner leur nez.Des partis politiques représentatifs dans la région n’ont pas osé s’engager dans la voie de la scission,alors que cette dernière émane d’un individu qui a profité de la commémoration du printemps bérbère pour s’auto-proclamer leader d’un région connue par son histoire et ses positions anti-colonialistes devant un silence consternant de ces partis.L’heure est grave et demeurer passif devant de tels dépassements est plus dangereux encore,car laisser le terrain libre à une marionnette jouer avec la souverainté de notre pays dépasse tout entendement;il ne suffit pas de signer une pétition ( qui est utile d’ailleurs) pour s’opposer à ce vassal mais on doit nous engager tous et sans aucune résérve pour détruire toute idée de partition d’ou qu’elle vienne.Mobilisons-nous et agissons dans l’interet de notre pays.




    0
  • rabeh
    1 mai 2010 at 17 h 48 min - Reply

    ADDADI@
    Je refute categoriquement la denomination de l’algerie a des ressources etc…plus tot le groupe oujda a des ressources et j’en suis sur a 100% que l’ensemble des algeriens qui sont d’accord.
    juste un exemple la gréce qui est qui n’a aucune ressource naturelle et qui est en faillite en depot de bilan, l’europe a éxiger d’elle a ce que le smic grec soit réduit a 700euro/mois,en lui injectant 40 milliard d’euro pour l’année 2010, l’équivalent a70,000dinar algerien ou 7million de centimes /mois
    Alors que la republique de club des pins font des rentes annuél de 60à 80 MILLIARD de dollar et tout le monde veux fuir le pays???
    Peut-etre que ferhat veux creer un électrochoc national pour que toute l’algerie se souléve contre ces néo-colonialiste!!!!et sincerement vue son parcour et celui de sa famille je ne doute pas un seul instant de son amour a son pays sont grand pere ,son pere et aujourd’hui son fils sont tous mort pour ce pays.et je comprend parfaitement les algeriens arabophone qui ne le connaisse pas ,je leur dirais simplement que meme boudiaf les algeriens l’on découvert a la derniere minute,
    « ferhat est l’un des fondateur de la ligue ALGERIENNE et non kabyle des droits de l’homme. » alors je doute qu’il soit séparatiste ou raciste,tout au contraire il aime son pays et il est prés a recevoir des coups meme de votre part .




    0
  • nomade
    1 mai 2010 at 18 h 12 min - Reply

    les gens/groupes qui sont derriere le mak sont connus:
    1)les genocidaires , la junte des dafistes ,leurs ayants droits (les harkis qui se sont enrichi dans le cafouillage de la guerre civile) et qui veulent echapper a toute justice populaire avec la disloquation notre pays.
    2)les revenchards ,les nostalgiques de l’algerie francaise qui n’ont pas , a ce jour, digere la l’independance de l’algerie , l’oas , les pieds noirs etc.
    3) ceux qui cherchent toutes les failles dans une nation pour les exploiter a des fins economiques et hegemoniques: usa.
    4)ceux qui ,pour leur supprematie regionale, veulent que tout pays arabe ou musulman stagne,regresse ,ne verra jamais un developpement scientifique et technologique: mossad et israel.
    5) les charognards, ceux qui n’attendent que l’affaiblissement de leur adversaire,si tu me creve un oeil (sahara occidental), je te creve le tien (kabylie) : le makhzen marocain .

    Je suis pour un systeme federal a l’image de l’uk , l’ allemagne ,le canada ou chaque region elise ses deputes et son premier ministre , ses regions seront autonomes. Il faut abondonner le systeme presidentiel photocopie sur le france .
    Ces deputes et premier ministres sont choisis de leur propre region.
    Il faut abolir ce systeme qui nous parachute des walis qui viennent d’ailleurs, que la population ne connait pas et qui vont favoriser les algeriens de leur region ou de leur ethnie (logements, marches).
    L’example de ce wali kabyle dans la wilaya de constantine dans les annees 80 du nom de « sidi said » , sidhoum et pas mon sidi. ce wali a attribue des magasins a des kabyles venus specialement pour cette affaire , qui les ont revendu et reparti.
    Il n y a qu’un seul qui est reste , reski , qui gere une epicerie.
    Tout ca s’est passe dans la daira du khroub , les magasins se situent a la sortie sud de la ville du khroub .
    Reski est un algerien , il a le droit de posperer la ou il veut en algerie.
    Les pratiques des officiels algeriens , arabes ou kabyles, sont identiques.ils sortent tous de la memes ecole des crapules.




    0
  • Adel
    1 mai 2010 at 18 h 22 min - Reply

    Ce n’est pas le fait que la Kabylie puisse se séparer de l’Algérie qui me dérange car, après tout, si les Kabyles ne veulent plus être Algériens, qui peut les en empêcher? Au 21ème siècle, une nation ne se construit pas par la force. C’est plutôt une profonde tristesse qui m’envahit. Car, il faut bien comprendre
    que dans les années 20, des ouvriers émigrés venant de toutes les régions d’Algérie – dont Messali, le Tlemcenien, et Imache et Radjef, les Kabyles – avaient formé un parti politique, l’Étoile Nord Africaine, et milité côte à côte pour l’indépendance de l’Algérie, alors que leurs descendants, 85 ans après, n’arrivent pas à vivre ensemble dans l’Algérie indépendante. Quelle terrible régression!

    Il est clair que quelque chose ne tourne pas rond. Disons-le tout net: les Kabyles d’aujourd’hui se sentent trahis par le reste des Algériens. Pire, même, ils se sentent opprimés par eux. Par le passé, les militants de gauche situaient clairement l’oppresseur comme étant le pouvoir, représenté par Ben Bella, Boumédiène, la SM, etc. Aujourd’hui, l’ancien militant de gauche devenu «séparatiste» – Ferhat Mehenni, en l’occurrence – désigne l’oppresseur comme étant l’Arabo-musulman. Il y a là un glissement qui me semble être une immense injustice à l’égard des populations de toutes les régions d’Algérie qui subissent le joug du pouvoir mafieux tout autant que les Kabyles. Que la conscience politique soit atrophiée, cela est une évidence. La solution n’est cependant pas dans le repli sur une identité kabyle mythique, mais dans l’ouverture, le dialogue et la négociation avec tous les patriotes sincères désireux de faire sortir l’Algérie de l’ornière. Le défi que doivent relever tous les pays musulmans est le même, du Maroc à l’Indonésie. Le devoir de tous les militants de gauche et démocrates authentiques et de participer à cette tâche exaltante qui est la construction d’une citoyenneté véritable dans les pays musulmans et non pas de s’enfermer dans des ghetto afin de se préserver de la «masse fanatisée». Le seul combat qui vaille la peine d’être mené est celui qui libérera les plus humbles de leurs chaînes, qu’elles soient matérielles ou morales. Ce n’est pas l’islam qui empêche les Algériens d’aller de l’avant mais le pouvoir tyrannique soutenu malheureusement par une minorité qui ne retient de la modernité que ce qui l’arrange, qui a perverti toutes les valeurs de cette modernité et les a rendues impopulaires aux yeux des couches défavorisées qui n’aspirent pourtant qu’à la liberté, à l’égalité et à la fraternité.




    0
  • Ammisaid
    1 mai 2010 at 18 h 47 min - Reply

    Supposons que Ferhat Mehenni n’existe pas
    Supposons que Saïd Sadi n’existe pas
    Supposons que Ali Belhadj n’existe pas
    Supposons que Anwar heddam n’existe pas
    Supposons que le problème Kabyle n’existe pas
    Supposons que Benbitour n’existe pas
    Supposons que Le problème mozabite n’existe pas
    Supposons que Mr Aït Ahmed n’existe pas
    Supposons que les Laïcs n’existent pas
    Supposons que les islamistes n’existent
    Supposons que les bandits de nos villages n’existent pas
    Supposons que le mouvement rachad n’existe pas
    Supposons que la LAADH de bouchaoui n’existe pas
    Supposons que Arzeki Aït Larbi n’existe pas
    Supposons que les initiateurs de l’appel 19 mars n’existent pas
    Supposons que tout ceux qui s’étaient opposés au système et qui étaient supprimés, comme vous le savez, n’avaient jamais existé…
    Supposons…
    Nous aurions eu Un DRS de toute beauté, de toute bonté, de toute pureté, de tranquillité…Ils auraient pompés le pétrole sans se casser la tête, ils auraient tout prix et nous n’aurions rien dit. Il n’y aurait ni main étrangère,ni décennie noire, ni octobre, ni maquis du FFS, ni morts, ni blessés, ni exilés, ni assassinés, ni emprisonnés, ni torturés, ni élections, ni violes des constitutions…Ils veulent l’Algérie, donnons à ceux qui savent comment la dépecer et rentrons dormir dans nos foyers…
    Le DRS et les Clans ont des très beaux jours devant eux. De toutes les façons ses le fils du peuple qui vont être sacrifiés, c’est l’argent de l’Algérie qui va être dilapidé…de toutes les façons, le risque ne sera jamais de leurs côtés. Ils ont traversé toutes les tragédies de l’Algérie en toute sécurité.
    Fraternellement
    Supposons que tout le monde est d’accord avec le DRS ou que le DRS n’existe pas




    1
  • Aicha Aboumohammad
    1 mai 2010 at 19 h 17 min - Reply

    AHHH! C’est Ferhat Mhenni, l’homme integre, fondateur de la ligue des droit de l’homme qui vous menace ? Je ne le savais pas. Je pensais que c’était le DRS, Bouteflika et les généraux au gros ventres! Mais je suis nul comme mec. Ok Donc le mot d’ordre est de detester Ferhat Mhenni l’homme politique Kabyle et le poete qui a chanté avec derwiche l’Egypteien! Je vais commencer à le detester dés ce soir. Mais, dites-nous svp, y a-t-il une pétition sur l’assassinat de Matoub, boudiaf, les égorgements de bébés et l’assassinat à ml’arme de guerre des 128 manifestants Kabyles ?




    0
  • Salah-Eddine SIDHOUM
    1 mai 2010 at 19 h 36 min - Reply

    Il semble que certains compatriotes confondent critiques et insultes. Mme Houfani et Mr Benchenouf ont abordé la question de « l’autonomie » de la Kabylie et ont franchement et courageusement incisé l’abcès et tiré la sonnette d’alarme quant à cet aventurisme politique qui voudrait faire de notre Kabylie une entité « autonome », entreprise inconsciente qui en réalité cache des desseins inavoués que seuls leurs auteurs et certaines chancelleries étrangères (et principalement françaises) connaissent quant à eux parfaitement bien. Un torrent d’insultes, d’invectives et de jugements péremptoires et tendancieux est versé contre les auteurs des articles. Des intervenants anonymes s’autoproclamant tuteurs de la Kabylie et porte-paroles du « peuple kabyle », se permettent, faute d’arguments politiques de verser dans l’ignoble insulte. Entretenant sciemment l’amalgame entre les extrémistes berbéristes et les kabyles (dont nous faisons partie), ils crient au scandale. Pour eux, la condamnation de cet extrémisme séparatiste (appelons-le par son nom) par la majorité des intervenants dont de nombreux kabyles, signifie la condamnation de tous les kabyles. Archifaux ! Aucun commentaire n’a désigné du doigt les compatriotes kabyles, mais a désigné la minorité extrémiste kabyle qui voudrait prendre en otage notre Kabylie ALGERIENNE. Nous sommes en Algérie et nous vivons la triste réalité algérienne faite de heurs et de malheurs quotidiens. J’ai eu l’occasion au cours de ces dernières 72 heures de m’entretenir avec deux amis de très longue date, militants de la 1ere heure du mouvement berbère et anciens détenus d’avril 80 (qui n’ont pas été « retournés » à Berrouaghia et qui n’ont pas servi de laquais aux putschistes de 92). Scandalisés par cet aventurisme politique, tous deux avaient la même conclusion : « Tout cela relève de la pathologie psychiatique plutôt que de la pratique politique ». Je crois que cela résume toute cette agitation, surtout quand c’est dit par deux personnalités politiques qui ont fait leurs preuves durant les années de plomb. Et ce ne sont pas de petits apprentis-sorciers qui mettront en doute l’engagement pour la cause berbère authentique de ces deux grands messieurs.
    A l’inverse, nous mettons au défi quiconque qui trouvera un seul terme sur le site portant atteinte à la dignité de Mr Mehenni. Ce dernier peut être notre adversaire politique mais jamais notre ennemi. Notre charte est claire sur ce point et c’est sans état d’âme que nous supprimons les insultes, invectives et jugements tendancieux de tous bords.
    Il n’est pas question pour nous, au nom d’une démocratie fumeuse et frelatée de se taire et encore moins de cautionner des dérives aventuristes de ceux qui voudraient embraser l’Algérie et la balkaniser. Cette levée de boucliers, ces gesticulations gratuites et ces vociférations contre nous signifient que nous sommes sur la bonne voie. Celle du rassemblement des Algériennes et des Algériens dignes et libres en vue du changement et de l’instauration de l’Etat de Droit dans une Algérie où l’Algérianité sera une réalité et non un fond de commerce utilisé par des ultraminorités sans ancrage populaire, n’en déplaise aux extrémistes de tous bords qui voudraient monopoliser la démocratie, l’Islam ou nos cultures et langues nationales. Ce ne sont pas ces hurlements qui freineront notre élan et notre action sur le terrain en vue de la mobilisation des volontés sincères. Et les réalités du terrain sont là, palpables. Nous luttons avec nos modestes moyens politiques de bord, à visage découvert et dans la clarté et la transparence la plus totale. Nous ne sommes pas des adeptes du grenouillage politique et de la nage en eau trouble.
    « La politique est une réflexion sur la manière de SERVIR le peuple. La boulitique est une somme de hurlements et de gesticulations pour SE SERVIR du peuple ».
    Salah-Eddine SIDHOUM




    0
  • Yacine
    1 mai 2010 at 19 h 50 min - Reply

    Cher frère Salah-Eddine, vous auriez dû aussi retirer et censurer les insultes de M. Dehbi à mon encontre sauf si vous reconnaissez que j’ai mal agit en parlant de la charia..

    J’ai répondu à son ami Mohamed J, et j’espère que mon message soit publié puisqu’il le défend et se moque de mon indignation.

    M. Benchenouf, s’est indigné quand il a été attaqué sur le sit le Matin Dz. Et le site a admis la faute et retiré le commeaire en questiuon. Pourquoi pas les internautes anonyme?

    C’est injuste!

    ==============
    Mettons de côté mon cher frère, toutes ces susceptibilités qui nous mènent nulle part. Et je le dis aussi à mon frère Mohamed. Notre maison Algérie risque d’imploser et nous, nous nous confinons dans des débats qui nous avancent nullement. Nous aurons l’occasion de débattre de ces questions de fiqh et de philosophie, demain, dans une Algérie sereine et libre.
    Au nom des fibres patriotiques et des valeurs nationales qui nous lient, mettons un terme à tout cela. Et surtout pas de rancune entre nous tous.
    Fraternellement.
    Salah-Eddine




    0
  • MEMET2
    1 mai 2010 at 20 h 14 min - Reply

    Monsieur sidhoum c’est un beau discour plein de bon sens ,de patriotisme sauf que tous cela est dans la forme ,dans le fond en retombe toujour dans nos travers ,il ya 2 militant etc…les ambassades notament française……………vous meme vous avoué je vous cite : »entreprise inconsciente qui en réalité cache des desseins inavoués que SEUL vous dites bien que SEUL les auteurs et certaines chanceleries étrangeres notament française connaissent quant a eux parfaitement bien ». IL est ou le concret dans tout cela ??? LA MATIERE DOCTEUR??.




    0
  • Ammisaid
    1 mai 2010 at 20 h 45 min - Reply

    La Kabylie ne sera jamais autonome. Un jour ou l’autre c’est la Numidie qui sera ressuscitée. Thamzghat dans toute sa diversité et sa fraternité. Mais ce pouvoir est prêt à pousser les autonomistes aux extrêmes comme il l’avait fait avec le FIS, avec le FFS, avec les jeunes d’octobre, du printemps kabyles…pour faire couler le sang, pour se repositionner, pour faire la purge parmi les humbles et modérés, pour terroriser le peuple, pour gagner 10 à 20 ans d’années de tranquillité…
    Aucun pays et aucun service de sécurité étranger ne pourra profiter de l’Algérie et de ses richesses sont l’accord du système. C’est lui qui est responsable de toutes nos divisions, de nos haines, de nos méfiances et de nos peurs. Ils les entretiennent par tous les moyens. Ils utilisent des aventuriers, des intellectuels, des militaires, des civiles…pour nous empêcher de relever la tête et de s’unir pour le seul objectif qui pourra réunir le peuple: la libération de l’Algérie des mains de ce pouvoir pervers qui est prêt à tout pour se maintenir au pouvoir.
    Pour qui travail les Dafistes, les clans…qui composent le système ? Pour la cia, la dst, le makhzan, le mossad, pour l’egypte, l’orient, l’occident, les russ…alors, tous ceux qui travaillent pour le système travaillent en même temps pour eux et vice versa.
    Si l’opposition sincère, Algérienne dans toute sa diversité et sa tolérance et patiente dans son combat reste ouverte et accueillante pour toutes les bonnes volontés, il n’y a aucune raison d’avoir peur d’une future explosion de l’Algérie. Mais, si personne n’arrive à réaliser cette unité tant attendue, alors tous ces aventuriers et ces extrémistes de toutes les tendances, auront toute l’attitude pour continuer à détruire l’Algérie et son peuple.
    Au frère Sidhoum, ceux qui ont été retournés à Berrouaghia, sont depuis, c’est simple des agents de la sécurité militaire. Rien d’autres !
    Fraternellement




    0
  • Abdelkader DEHBI
    1 mai 2010 at 20 h 56 min - Reply

    @ — Yacine : — Merci de m’indiquer exactement, en « copie-collée » le passage et la référence de l’écrit où je vous aurais « insulté » parce que vous n’avez pas cessé tout au long de vos derniers commentaires d’en faire une sorte d’obsession que je n’arrive pas à m’expliquer.




    0
  • Samy
    1 mai 2010 at 21 h 17 min - Reply

    Ma mère est Kabyle et mon père est arabe que dois-je comprendre???




    0
  • Yacine
    1 mai 2010 at 21 h 30 min - Reply

    @ M. Dehbi

    Je vous répondrai demain dans le topic de

    « Chiche, M. le Ministre des passeports, disons-nous la vérité, toute la vérité entre Algériens !
    »
    Je ne voudrais pas alourdir le topic actuel avec ce problème.




    0
  • SAID
    1 mai 2010 at 22 h 27 min - Reply

    Bonsoir
    j’aurais souhaiter qu’un debat puisse s’ouvrir sur la genese du putch de 92; des responsabilités des uns et des autres, du role des medias dans cette « khalota », ensuite de la fameuse « moussalaha votée par les algeriens », son application et son POURQUOI ?
    De ce debat, on comprendra peut etre AUSSI le pourquoi de l’existence d’un FERHAT MEHENNI et d’un ALI BENHADJ.




    0
  • SAID
    1 mai 2010 at 22 h 44 min - Reply

    D’aprés ksentini et bouteflika tout est réglé par la reconciliation nationale votée par les algeriens : Personne ne demande de compte à personne !
    Qu’en pensez-vous ? Je souhaite qu’un debat puisse s’ouvrir sur ce sujet.
    Ainsi on pourra peut etre comprendre l’existence d’un Ferhat Mehenni et d’un Ali Benhadj.
    merci




    0
  • Benhabra brahim
    2 mai 2010 at 9 h 21 min - Reply

    Que desire Mr.Mehenni??..Que nous les autres Algeriens devrons partir!!!!..Nous partirons Mr.Mehenni a seguia el hamra et oued eddahb….Parceque pas un seul Algerien ne pourra lever ne serait ce le petit doigt envers un autre algerien d origine berbere ou inversement!!!!…Le projet du MAK ou le projet de « l amnistie generale » ne sont rien d autre qu une tentative pour essayer d ABROGER la declaration de NOVEMBRE 54………..




    0
  • Tazbent
    2 mai 2010 at 9 h 45 min - Reply

    J’ai connu le grand Irak , maintenant,il ne l’est plus !
    Ses élites sont massacrées ,celles en vie, crèvent la dalle,beaucoup se sont suicidés, quant au petit peuple, il continue de fournir les trous du sol;quelques fois en fosse commune.
    Le grand Irak, WAMA ADRAKA MIN AL IRAK, aujourd’hui, ils sont la risée des arabes et des chiites et des kurdes, car ils sont contraints de traiter avec leurs agresseurs qui leur volent leurs matières premières.

    Donc, des canailles, sans vergogne veulent plier le pays et le rendre aux années préhistoriques parce qu’ils ne mesurent pas la portée de leur aventurusme.

    Le Gvmt doit faire une mise au point sur ce qui se trame ici et là afin de barrer la route aux mercenaires,avant que ca pourrit pour n’avoir pas à le regretter.
    UNE MISE AU POINT, très breve par ailleurs doit être lue à la télé, à l’intention des algériens pour dire que les algériens savent à quoi s’en tenir et qu’ils ne sert à rien de faire qui puisse ébranler leur volonté de se dresser comme un seul homme, devant quiconque, oserait s’y frotter à son honneur.




    0
  • ahmed
    2 mai 2010 at 9 h 56 min - Reply

    J’ai remarquer que les algeriens n’aime pas lire ,a propos du mak ils ont des statuts « dont amazigh ont a posté le préambule un peu plus en haut »,je pense qu’il faudrait s’en tenir a cela car c’est le plus important ,ensuite ce qui se dit sur youtub ou ailleur ce ne sont que des joutes verbales,sinon a lire le statut le mak est tres claire en ce qui concerne les compétences de l’etat autonome,le territoire national etc..il suffit de lire, je pense meme que c’est une tres bonne idée et que ferhat a une longeur d’avance sur tout le monde,j’ai l’impression que c’est comme en religion personne ne connait le contenu et c’est tout le monde qui lance des fetwa,de ce fait je comprend chawki amri qui dit que quand les algeriens entendent autonomie,etat,drapeau,armoiries,c’est tout le monde qui paniquent,alors que les etats régionaux éxistent un peu partout en europe et ailleur.




    0
  • arezki
    2 mai 2010 at 14 h 03 min - Reply

    Monsieur sidhoum
    D’abord si vous voulait combattre politiquement et PRIORITAIREMENT quelq’un c’est bien le pouvoir de oujda en place, et non pas ferhat mhenni,jamais le mak ne c’est pretendu representer les kabyles mais une partie ne serait ce minoritaire si vous le voulez mais des kabyles du mak dont il est le fondateur et le president ,ferhat souhaite proposé par voie R E F E R E N D A I R E son projet a l’ensemble de la kabylie IL N’IMPOSE PAS l’autonomie a la kabylie il propose democratiquement si les kabyles en veulent ou non.

    ===================
    Evitons encore une fois les amalgames, mon cher compatriote. Evitons aussi de nous tromper encore une fois de cible. Nous ne combattons pas Mr Mehenni mais les idées séparatistes. De quel droit et qui a délégué ce mouvement dit autonomiste à proclamer un gouvernement provisoire, à parler de « peuple kabyle », à appeler à « l’autonomie » de notre Kabylie et à parler de représentations diplomatiques (!!?) en Kabylie, comme s’il s’agissait d’un Etat dans un Etat. N’est-ce pas parler au nom des kabyles et les engager dans cet aventurisme politique que d’avancer de telles choses?
    De quel droit ce mouvement voudrait proposer un référendum à la population kabyle? Au nom de qui et de quoi? Que représente-t-il?
    En suivant ce raisonnement, n’importe quel groupuscule proposera aussi un référendum sur l’autonomie d’Annaba, du M’zab, de Tipaza et des Aurès ! Et pourquoi pas?
    Seuls les représentants légitimes du peuple souverain pourront proposer demain une politique de décentralisation ou ce qu’a appelé notre frère aîné Hocine Aït Ahmed, la régionalisation positive, applicable à toute l’Algérie.
    Soyons sérieux et évitons les dérives qui risquent d’être sanglantes à l’avenir, avec ce système déliquescent qui risque d’embraser le pays pour sauver ses privilèges, comme il l’a fait un certain mois de janvier 92.
    Cordialement.
    Salah-Eddine




    0
  • nordine
    2 mai 2010 at 14 h 33 min - Reply

    J’ai du mal à croire que Ferhat récidive encore une fois pour entrainer la kabylie dans des avenues sombres comme il a déja fait lors de la grève du cartable…
    c’est lui même qui a été reçu par Zeroual et annonça la fin de cette grève qui n’a rien donné.
    on l’a même vu dans l’avion d’air france qui a été détourné, comme si de rien n’était , aller passer les fêtes de fin d’année à paris alors que des milliers de kabyles souffraient de cette grève presque imposée .
    Maintenant , il va plus loin avec son MAK, GPK … ca ne servira que les plans du pouvoir .
    la kabylie a toujours servi de bouée de secours au pouvoir algérien .
    les exemples sont nombreux: kidnapping de matoub lounés , puis son assassinat , printemps noir 2001…
    il faut être fou pour ne pas comprendre que les services algeriens ont les mains propres dans toutes ces affaires.

    Inévitablement cette histoire du GPK ne fera qu’atiser le feu en kabylie et créer encore d’autres divisions.

    Mais qui a mandaté Ferhat à parler au nom de tous les kabyles !!!
    il peut bien s’exprimer au nom de ses quelques centaines d’adèptes mais de là à parler au nom de toute la kabylie c’est vraiment de la manipulation et de la prétention.
    C’est bien le même réflexe du pouvoir qui parle au nom du peuple et qui ne l’ écoute jamais.

    La majorité de ces gens vivent en france loin de la réalité kabyle et algérienne . l’histoire se répète . l’indépendance de l’Algérie a été bien confisquée par ceux qui suivaient la guerre de l’exterieur. Alors amusez vous bien dans les sallons de Paris et attendez que le kabyle qui souffre se sacrifie pour qu’un jour Mr Ferhat jouisse de l’autonomie de la kabylie…pardon , de son village illoula … dont il serait peut être le chef de tribu….car il y a bien plus sage que lui dans son village.




    0
  • bibi
    2 mai 2010 at 15 h 30 min - Reply

    Monsieur farhat, si vous voulez vivre dans les montagnes et vous nourrir d’olives, c’est votre problème. Pour moi toute l’Algérie est berbère et grâce à dieu tous les berbères Kabyles vivent en Algérie sauf vous.




    0
  • Abdou
    2 mai 2010 at 15 h 41 min - Reply

    L’Algérie c’est notre pays, l’Islam notre religion et l’arabe notre langue.A moins que ça soit dans un autre ordre.De toute façon quelle soit la manière dont on les place, c’est le triptyque dans lequel la majorité d’entre nous se reconnaissent.Peu importe d’où l’on provient. Est-ce que Obama revendique sa Kenyacité? est-ce que Sarkozy pleure sa Magyarité? est-ce que Bouteflika regrette sa berbérité?Non!ce qui compte c’est l’amour de ce qu’on considère comme son pays et comment contribuer à sa construction. Car c’est-là que notre descendance est appelée à vivre. Le reste comme ce MAK, ce ne sont que des querelles inutiles et destructrice. Oui, je signe votre pétition et merci à Mr Dehbi pour ses interventions.




    0
  • jamel
    2 mai 2010 at 16 h 55 min - Reply

    je suis algèrien sans hypocrètie je n’ai jamais ètè fière d’ètre algèrien j’ai passè des douleurs dans ce pays et j’ai trop souffèrt…vous ètes une race ingouvernnable ordonnè dans le dèsordre ègocentrique.. ..vous aimez vivre dans l ‘èsprit du culte…….l ‘humanitè est une utopie pour vous..vous vous haissez gratuitemment..vous ètes un peuple frimeur……ni m’henni ni ce règime et ni et ni me donnera une qualitè de vie comme les nation qui se rèspècte…..ferhat abasse avait raison de dire j’ai cherchè la nation algèrienne j’ai parlè avrc les mort….les algèriens qui profitent de cette algèrie sont 200 familles pauvre peuple……on vit une fois ceux qui peuvent quitter ce pays qu’il le face cette terre et une tèrre ratè pour ces enfants.




    0
  • sliman
    2 mai 2010 at 17 h 00 min - Reply

    Madam Zehira Houfani,
    vous dites au sujet des puissances occidentales:
    [Autant dire, qu’elles ont continué à exploiter ces anciennes colonies à distance en plaçant des gouvernements de «paille » qui s’indigneront de temps à autre sur les scènes internationales pour, à la fois, donner le change et tromper leur peuple.]

    L’Algérie serait donc gouvernée depuis 62 par certaines puissances occidentales hostiles en sous-traitant la gouvernance à un régime traitre.

    Je veux bien vous croire, mais dans ce cas, pourquoi tant de réactions véhémentes envers le MAK, pourquoi tant d’hostilité envers ce mouvement alors qu’il n’est qu’un détail par rapport à la trahison du régime qui dure depuis 62?
    Vous a-t-on d’ailleurs entendu vous plaindre du régime qui a tué, massacré, pillé depuis 62?
    Soubhan ellah… certains decouvrent leur nationalisme un matin en se levant uniquement lorsqu’ils entendent parler de la Kabylie.

    Je ne suis pas autonomiste, mais tant que vous attaquerez ce mouvement sous le prisme de l’antikabylisme, vous aurez perdu d’avance.
    Le MAK, contrairement à vous, avance des arguments clairs, un projet d’autonomie des régions dans le cadre d’une Algérie unie…
    Si vous y répondez autrement, vous n’irez pas loin et vous ne ferez que le renforcer.




    0
  • Chaavane
    2 mai 2010 at 17 h 21 min - Reply

    Ferhat n’a aucune espèce de légitimité et n’a absolument pas été mandaté pour parler au nom des kabyles….. Non seulement il prend cette liberté de le faire mais partout il clame des mensonge éhontés pour plaire à ses pourvoyeurs de fonds. Ainsi pour lui et ses sympathisants la kabylie est colonisée par les arabes, les kabyles sont laiques, il existe des kabyles de toutes les religions et certains de ses partisans vont même jusqu’à se prétendre d’une descendance juive ils creusent l’histoire pour aller ramener des écrits des ennemis de l’algérie datant d’il y’a plusieurs milliers d’années!!!!! Et ils oublient l’histoire de leurs pères de leurs mères, ils oublient Krim, Abane, amirouche et tant d’autres, ils oublient ‘CHEIKH ahaddad’, ils oublient lala fadhma nsoumer, ils oublient que tous ces gens ont combattu sous la bannière de ‘la ilah ila allah mohamed rassoulou allah’, ils oublient que leurs propres parents, ils les ont trouvé faire la prière et ramadan mais ces insensés, ces sans coeurs, ces irrespectueux prétendent qu’ils ont été bernés et préférent remonter 3000 ans en arrière à une époque paienne pour chercher des valeurs révolues et préhistoriques! Ils oublient que la FRANCE appelaient nos parents ‘indigènes’ qu’ils leur demandent ce qu’était le colonialisme, ce qu’était la faim mais surtout qu’il demande à l’ancien colonisateur pourquoi pendant 130 ans ils étaient aveugles et ne voyaient aucune différence entre kabyles et autres algériens mais que soudain ils voient les kabyles d’un autre oeil oh la la, démocrates, laiques, facile d’intégration, ….

    Bref, moi je sais que mes grands parents kabyles dorment tranquilles.

    SVP, commencez cette pétition le plus vite possible afin de remettre ce chanteur à sa place!

    Chaavane Akvaiyli si montreal.




    0
  • El Houari
    2 mai 2010 at 18 h 13 min - Reply

    amazígh, Nous livre un document très important, et je le remercie pour cet acte de partage pour mieux comprendre ce qui se passe en Algérie, Merci encore amazígh.
    J’ai surtout apprécié le Chapitre IV : Modalités
    1. L’autonomie régionale sera proclamée à la suite d’un référendum organisé en Kabylie.
    2. Son contenu sera négocié, avec le pouvoir central, par des délégués élus à cet effet.
    3. Une Constituante pourra, alors, être convoquée pour rédiger la Constitution kabyle sur la base de l’accord ainsi conclu.
    4. Ce projet exige d’être consacré par une révision constitutionnelle qui mettra la Loi fondamentale du pays, au diapason de la réalité en Kabylie.
    Qui est bafoue par Meheni qui décide tout seul ou avec le gouvernement français de créer un gouvernement en France, et la en effet les questions posées prennent toutes leurs importance et signification.
    Ce monsieur se voit déjà le nouveau sous dictateur, et pourquoi pas le césar Algérien.




    0
  • Yidir At mammar
    2 mai 2010 at 18 h 28 min - Reply

    Je sais que mon commentaire sera de nouveau censuré mais je le fais sachant qu’il sera de tout façon lu par Dr Sidhoum. Je respecte votre engagement pour l’avènement d’une véritable démocratie dans notre pays comme je respecte la persévérance avec la quelle vous menez votre combat malgré les aléas et les obstacles.
    Il m’est arrivé de ne pas comprendre le souci qui vous guidait en défendant telle ou telle option. D’où ma réserve par rapport à certains points de vos contributions que je lis avec une attention certaine.
    Je ne veux pas ici aborder la question de l’autonomie de la Kabylie. Je maintiens qu’il s’agit juste d’une proposition politique qui doit être appréhendée avec sérénité pour éviter des travers malheureux dont nous pourrions faire l’économie. Nous avons besoin d’être solidaires les uns des autres même si nous divergeons profondément tant nous avons à cœur l’avènement d’une société de justice, de progrès et de démocratie.
    Vous avez choisi, Dr Sidhoum, de crier vous aussi haro sur l’autonomie à l’instar de Mr Benchenouf et Mme Houfani Zehira. Vous assumez le fait de dresser un barrage contre cette idée diabolique qui naquit selon vos dires dans les laboratoires du Mosad et les services secrets occidentaux.
    Vous l’affirmez avec un tel aplomb et une telle assurance que vous semblez en détenir les preuves.
    Dans la foulée, vous semblez perdre la sérénité (et même le sens la mesure, oserais-je dire) qui vous caractérisait tant en acceptant que des commentaires soient censurés. Je sais que vous-même en avez souffert dans le passé et vous en souffrez encore mais vous avez pris sur vous que d’autres la subissent sur votre site.
    Faut-il préciser que mes commentaires suite aux articles de Mr Benchenouf et Mme Houfani ne contenaient ni insulte ni invective. J’abhorre l’une comme l’autre pour me permettre un quelconque dérapage.
    Quant à ces deux militants de la cause berbère que vous citez en renfort, j’aurais tant aimé qu’il éclairent nos lanternes par des contributions dépassionnées et ne pas choisir l’anonymat alors que la question mérite les éclairages de gens avertis comme eux.
    Respectueusement, même si vous me censurez encore.

    ==============
    Oui, mon cher compatriote, nous assumons sans état d’âme la censure des commentaires qui portent atteinte à la dignité de nos concitoyen(ne)s, les propos racistes et les jugements péremptoires et tendancieux. Sur ce site, nous débattons fraternellement des problèmes qui se posent à notre malheureux pays avec des idées et des arguments, pas avec des insultes et des invectives. Ce n’est pas être contre la démocratie et la liberté d’expression que de supprimer tous les propos injurieux et racistes. Et cette voyoucratie sans foi ni loi doit applaudir des mains et des pieds en voyant des algériens s’enfoncer dans ces divisions artificielles provoquées par les extrémistes de tous bords et savamment attisées et entretenues par les labos de la fitna.
    Allah Yahdina Adjma’ines.
    Le dicton de nos aïeux : « avava awathnagh, ammi a’akalnagh » nous sied admirablement bien en ces moments de discorde.
    Cordialement.
    Salah-Eddine




    0
  • Sliman
    2 mai 2010 at 19 h 16 min - Reply

    @ abdou,
    [L’Algérie c’est notre pays, l’Islam notre religion et l’arabe notre langue]

    A une autre époque, certains algériens disaient La france est notre pays, Liberbté, égalité fraternité… nous sommes tous français et blablabla…

    si tous les algériens avaient réagi comme vous le faites, nous serions encore sous occupation (quoique nous le sommes toujours)…

    Nous sommes en 2010. L’amazigh est une langue NATIONALE (grace au sacrifice de milliers de kabyles morts et blessés). Cette langue est la votre aussi que vous le vouliez ou non… comme l’arabe est la mienne que je veuille ou non…

    si il existe aujourd’hui des autonomistes ou séparatistes, c’est à cause d’algériens comme vous qui veulent construire une Algérie en rejetant les amazighs…
    Tant que vous rejetterez cette part de l’identité algérienne qui est l’amazighité, c’est l’algérianité que vous rejetterez…
    Alors arrêtez de fustiger le MAK ou Ferhat Mhenni, vous êtes les seuls responsables de la situation…
    Militez avec nous pour la reconnaissance de l’identité algérienne basée sur l’amazighité, l’arabité et l’islam… soutenez l’officialisation de tamazight, appropriez-vous la langue amazigh, militez pour l’instauration de la démocratie… et là, vous verrez que les autonomistes n’auront aucune raison d’exister!!!

    =======
    Mon cher frère,
    Je partage personnellement une grande partie de votre commentaire.
    La minorité qui disait durant la nuit coloniale que la France est notre pays et qui parlait de « liberté, égalité et fraternité », est celle-là même qui dirige depuis l’indépendance et en sous-main notre malheureuse Algérie et qui considère notre peuple comme une populace qu’il faut maintenir sous le joug de l’ignorance et du gourdin.
    Notre Algérianité est indissociable. On ne peut parler d’Islamité et d’arabité sans l’amazighité et l’inverse est tout aussi valable.
    Oui c’est le système qui entretient par ses intrigues et ses dénis les extrémismes de tous bords. Awlad França la coloniale ont très bien assimilé la devise de leur mère-patrie : « diviser pour régner ».
    Oui libérons notre Algérie de ce régime illégitime et criminel et instaurons un Etat de Droit où les libertés démocratiques ne seront pas de vains slogans creux et « vous verrez que les autonomistes n’auront aucune raison d’exister!!! » pour reprendre vos propres termes que j’approuve sans hésitation.
    Ne nous trompons pas encore une fois de cible. Traitons les causes et non les conséquences de cette grave crise politique qui perdure depuis 62. Avons-nous la volonté et le courage de le faire sincèrement, sans aucun calcul politicien? ………………
    Fraternellement.
    Salah-Eddine




    0
  • houda
    2 mai 2010 at 20 h 19 min - Reply

    bonsoir tout le monde
    personnellement je ne connais pas Mhenni, tout ce que j’ai appris sur lui ça et là est qu’il veut séparer la kabylie du reste de l’Algérie, est-ce vrai ou faux ?. Certaines personnes le défendent âprement peut -être qu’ils le connaissent de près, je propose alors à la rédaction pour éviter tout malentendu ou mensonges à son égard et par impartialité, d’interviewer Mhenni en personne et surtout lui poser des questions très claires concernant l’islam, les arabes, Israel entre autres afin de lever tout équivoque, et là on verra plus clair.




    0
  • aziz
    2 mai 2010 at 21 h 23 min - Reply

    je pose la question à MR. SIDHOUM
    pour cette panique MR SIDHOUM pourquoi vous
    avez tous peur du fedéralisme et pourtant le congrés
    de la soummam l’a cité avant l’indépendance et pour que
    chaque région donne son meillieurs d’elle meme et l’algerie s’epanouira les frères quand il sont tous
    dans une maison chaqu’un laisse le travail a l’autre
    et ce dernier ne finira jamais
    je vais raconter cette histoire vraie à AMISSAID
    ce qui nous arrivé à moi et mes frères avant de partager notre frere s’est remarié quatre fois
    et à chaque fois qu’il divorce il oblige notre
    pere à lui ramener une autre femme dans les semaines
    qui suivent si non il ne travaille pas mais croyez
    moi AMMISSAID que de puis notre partage en 1973
    il est toujours avec sa dernière femme et pour etre
    sincères avec vous les précedentes sont meilleures
    que celle ci
    alors depuis ce temps là mon père ellah irahmou
    quand il voit un père malheureux il lui conseille
    de proceder au partage de ses enfants

    alors déduisez ce que vous voulez MR SIDHOUM mais
    c’est mon histoire vrai
    ========

    Evitez de travestir l’Histoire et de tripoter la plateforme de la Soummam. Il n’a jamais été question de ce que vous appelez « fédéralisme » dans ce document historique.
    Il est question d’une fédération nord -africaine. Il est écrit noir sur blanc :
    « L’Afrique du nord est un TOUT par : la géographie, l’histoire, la langue, la civilisation, le devenir »
    « Cette solidarité doit donc se traduire naturellement dans la création d’une Fédération des trois Etats nord-Africains ».
    Tout comme ce document de la Soummam précise clairement que « La révolution Algérienne veut conquérir l’indépendance nationale pour installer une République démocratique et sociale garantissant une véritable égalité entre tous les citoyens d’une MÊME PATRIE sans discrimination. »
    Evitons de balancer de fausses données historiques pour justifier l’aventurisme d’aujourd’hui.
    Cordialement.
    Salah-Eddine.




    0
  • Zehira HOUFANI
    2 mai 2010 at 21 h 54 min - Reply

    Bonjour à tous,
    J’ai lu les commentaires des sœurs et frères sur le sujet de la pétition MAK et j’aimerais ajouter quelques précisions.
    Disons avant tout que cette contribution n’est pas dirigée contre des personnes. Elle répond a un souci de transparence autour d’un projet qui concerne tous les Algériens, en particulier les Kabyles qu’il prétend représenter quand M. Mhenni sollicite l’appui des pays étranger.
    Nous savons que tout projet a besoin d’un contexte pour se justifier et celui du MAK s’appuie sur deux facteurs : exogène (contexte international décrit dans le premier message) et endogène (la situation désastreuse de l’Algérie et le ras-le-bol des Kabyles). Nous sommes d’accord que c’est le pouvoir qui est la source de toutes les dérives qui frappent notre pays. Et au sein de ce pouvoir maléfique, se trouvent des Kabyles sans lesquels effectivement, il s’écroulerait. Mais comme tout pouvoir totalitaire, il est prêt à tout sacrifier pour perdurer. Ne minimisons pas sa capacité de manipulation, elle n’a pas de limite et le contexte algérien offre des filons très rentables en terme d’exploitation politique, citons la religion, la culture amazigh (avec ses variantes régionales) la langue, etc. Après le filon islamiste, voilà que se présente la bouée MAK qui lui permettra de surfer sur les vagues de protestation qui le menacent d’effondrement.
    L’histoire et l’actualité nous apprennent qu’aucun peuple n’est vacciné contre la manipulation. Pas même les plus développés. Et ce n’est pas une insulte, une simple réalité. Pensons aux mensonges des administrations américaine et britannique pour leurrer l’opinion publique (interne et externe). Même le plus grand journal américain (New York Times) a dû faire un mea culpa pour ne pas avoir fait preuve de lucidité devant la propagande. Si cela arrive dans ces pays, que penser alors du contexte algérien où le concept de la transparence est banni?
    Quant à dire que la dernière sortie du MAK n’a rien d’un événement, je suis désolée, pour ceux qui le pensent car pour moi, la création en terre française d’un gouvernement kabyle provisoire est une décision lourde de sens qui heurte ma mémoire d’Algérienne. Comment ne pas s’en révolter quand on sait le prix fort que les Kabyles ont payé pour justement libérer leur pays de la France coloniale. Rien que la symbolique de la chose suffit pour s’interroger sur la finalité du projet sans ajouter le soutien suspect de la France et d’Isarel. De nombreux Kabyles ont pris part aux grands rassemblements de Montréal pour dénoncer les crimes israéliens et américains au Moyen Orient tandis que le MAK a soutenu ces crimes.
    Je suis Kabyle et je connais mon peuple, assez en tout cas pour savoir qu’il a les mêmes aspirations que les autres Algériens, même s’il les revendique plus fort. Les Kabyles aspirent à un État de droit où chaque citoyen se sente chez lui, respecté et fier de son appartenance kabyle algérienne. Ils savent que le véritable obstacle à l’accomplissement de cet idéal, c’est le pouvoir et ses relais en Algérie et ailleurs.
    Ceux qui veulent le bien de l’Algérie et de leur peuple devraient accorder leur violon pour une action concertée dirigée contre le pouvoir pour imposer le changement démocratique. « Le préalable dont parle le frère Dehbi ». C’est le travail que font beaucoup d’Algériens dont la famille LQA. Et en attendant que ce rêve se réalise, soyons vigilants pour que notre indépendance ne soit pas confisquée une seconde fois.
    Enfin, je me joins au frère Sidhoum pour inviter les internautes à débattre sereinement et faire des propositions sans verser dans la haine et l’insulte. Je respecte les droits de la personne et je demande à la coordination de ne pas publier de messages qui portent atteinte à l’intégrité des gens quelle que soit leur vision des choses. La liberté de pensée et d’expression n’a rien à voir avec l’insulte. Aussi, j’ajoute pour plus de clarté que je n’ai aucune prétention politique, cela ne m’intéresse pas, malgré mon attachement au FFS.




    0
  • Ammisaid
    2 mai 2010 at 23 h 53 min - Reply

    Assalam, azul, bonsoir
    Il ne faut pas oublié que nos problèmes sont profonds. Le demi siècle de dictature tyrannique que nous avions subi a fait des dégâts inimaginable dans nos esprits, nos coeurs et nos corps, dans nos relations, dans nos désirs, nos rêves…
    L’Algérien est malade, déséquilibré et déstabilisé. Il refuse de rester naïf.
    Cette naïveté qui lui a fait subir des souffrances terribles. Qui suivre ? Qui croire ? Qui lui veut vraiment du bien ? Qui ne cherche pas à l’utiliser, à la manipuler et à se servir pour les sombres désir de pouvoir ?
    Musulman, il l’est, mais pourquoi, il n’est pas laissé exercer tranquillement sa religion comme ses ancêtres (ouvrez lui des écoles, il l’apprendra, il le comprendra, il l’utilisera dans ses actes, ses idées, ses lois… !)?
    Berbère, il l’est, mais pourquoi, toutes ces conditions futiles et débiles pour qu’il puisse l’étudier, l’apprendre, la promouvoir et la partager avec tous les Algériens et toutes les Algériennes (ouvrez lui des écoles, il l’apprendra…!)?
    Arabe, il l’est, mais pourquoi, il doit le répéter sans arrêt, montrer patte blanche, se justifier, la defendre au lieu de l’enseigner convenablement et simplement par des hommes et femmes qui la maîtrisent bien et qui l’aiment sincèrement…
    Cette Algérianité qui nous avait lié comme les cinq doigts d’une main est devenue notre problème essentiel, la source de nos haines et de nos querelles masturbatoires et faussement jouissif et les causes de nos tragédies.
    Toutes nos souffrances des plus douces aux plus douloureuses ont pour sources ou raisons notre diversité, notre indépendance, notre glorieuse révolution, notre fraternité millénaire, notre culture et nos richesses matérielles divines (40 milliards minimum depuis plus de 10 ans offerts par le désert et les ouvriers du Sud). C’est incroyable, non ! Je ne comprends pas ! Je suis sidéré par ce que j’ai vu, ce que je vois et ce que je risque de voir et revoir, encore et encore ! Abouh Ayinslman, abouh, abouh ! Je ne sais pas d’où vient cette malédiction !
    Ils ont volé la révolution, ils ont volé notre indépendance, ils ont volés nos richesses, ils ont détruit nos valeurs, simplement, en nous divisant et en nous utilisant les uns contre les autres, jusqu’au sang, au viol, au torture…
    C’est les mêmes, les mêmes méthodes, les mêmes discours, les mêmes mensonges, les mêmes promesses…les mêmes qui sont encore là et qui ont formés de milliers de nos frères et nos soeurs pour devenir plus pires, plus pervers et plus dangereux qu’ils étaient eux avec nous.
    Il n’avait pas honte, ni froid aux yeux, en assassinant l’un des pères fondateurs de la révolution, en direct à la télé, après qu’ils s’étaient rendu compte qu’ils nous pouvaient le manipuler, l’utiliser et le contrôler pour les servir comme le fait depuis plus de 10 ans sa Fakhamatouhou. Ceux qu’ils avaient assassiné n’étaient pas des riens, ils avaient l’Algérie dans la peau et ils sentaient le peuple comme s’il rythmait les battements de leurs coeurs : Abane, Chabanni, Krim, Khider, Amirouche, Si Elhouas…hachani, matoub, liebes, boukhoubza, djaout, mekbel, Alloula
    Ceux qu’ils avaient mis en résidence surveillé ou poussé à l’exil, n’étaient pas des fous du pouvoir, ils étaient des hommes complets, sages et érudits: Ferhat, benkheda, Aït Ahmed, des milliers de medecins, de journalistes, de cadres de haut niveau, d’intellectuels, d’ouvriers spécialisés…
    Détruisez tout sur votre passage et semez partout la suspicion, la terreur, la méfiance, la haine, l’intolérance…
    Tuez toutes les têtes qui refusent de se prosterner
    Coupez toutes les mains qui refusent de nous applaudir et de nous servir…
    Massacrez tout ce qui peut nous contester, nous dévoiler, nous menacer, nous gêner…
    Normalement, je suis Algérien doit suffire à dire ce que je suis. La seule question qui mérite d’être celle-ci: que dois-je faire pour servir l’Algérie sans lui rien exiger, sans vouloir la changer et surtout sans imposer aux uns et autres ce qui me semble être la vérité. Le respect de la dignité de l’autre précède la recherche de la vérité. La vérité est le but ultime de toute idée. Je n’ai pas envie de commencer par la cime, je dois essayer de monter, marche après marche, avec patience et amour pour ceux qui je vais croiser et je suis me soucier, uniquement et avant tout, de l’intérêt général. Le seul intérêt de toute vraie communauté basée sur la fraternité, la liberté et la solidarité.
    Quand toutes les issues sont fermées, se suicidez ou tuez pour s’en sortir devient une banalité.
    Qui vous nous dit que demain un mozabite ou un chaoui ou un algérois ou un constantinois ou un oranais…ne va demander une autonomie et ne créera pas un gouvernement autonome ?
    Si nous continuons comme ça et avec eux, nous arriverons vite à des déclarations d’autonomie individuelle.
    Je réclame moi aussi mon autonomie, je vais créer un état en moi qui sera comme l’Algérie de l’appel du 19 mars, je serai le président, le ministre, l’armée, la police, la frontière, la constitution, la justice, le peuple…
    Ce n’est pas l’Arabe, ni le Kabyle, ni l’Islam, ni amar bouzouar qui est en danger, c’est l’Algérie entière qui l’est. C’est elle qu’il faut sauver des mains de ceux qui ne veulent pas la lâcher et ensuite de la remettre à ceux qui veulent la construire sans rien rejeter de ce qu’elle est: riche, belle et diverse. La liberté est essentielle pour l’humanité, il ne faut pas la brimer, il faut plutôt l’aider à se développer, à mûrir et à se diffuser pour que cesse la Fitna qu’inventent ceux qui n’aiment que la liberté de dominer ceux qu’ils considèrent comme de la populace sans dignité, sans droits et sans maturité.
    Fraternellement




    0
  • Bird
    3 mai 2010 at 0 h 07 min - Reply

    J’espère vivement que mon commentaire sera publié, car j’ai mal de voir le peuple malmené comme un troupeau.
    Voici une triste vérité qui devient une tragédie :
    Il fut un temps quand les kabyles manifestaient leur mécontentement vis vis du système, l’on pouvait entendre certaines réactions verbales des autres comme
    ah.. wallah k’bayel fhoul et en les kabyles naissait un espoir qu’un jour les autres les rejoindraient enfin.
    Hélas, après 48 ans passés, les kabyles ont commencé à comprendre qu’ils se trompent peut être de partenaires qui ne sont que leurs compatriotes, alors ils se sont décidé à agir seuls avant qu’il ne soit vraiment trop tard pour leur dignité qu’ils chérissent tant, car attendre les autres, c’est comme attendre le jour où les nations arabes se décideraient à libérer leurs frères palestiniens du colon Israélien.
    Warakoum ya r’djel ???? ettes ettes mazal elhal !!!




    0
  • Chaavane
    3 mai 2010 at 0 h 27 min - Reply

    Mme Houfani, vos paroles vous honorent et votre analyse est criante de vérité, étant moi même kabyle et ayant vécu les événements malhereux du pringtemps noir (2001 – 2003), je ne voudrai plus pour rien au monde voir le sang de jeunes kabyles pour la plupart démunis versé à nouveau alors que ceux qui les envoient comme chaire à canaux sont bien à l’abris à l’étranger avec leurs familles et leur enfants et que le seule ‘risque’ qu’il prendront sera une promenade dans paris, londres ou montreal pour dénoncer le régime…. Durant ces événements j’ai vu et personne ne peut me contredire sur cette vérité que ceux qui sont sortis affronter les gendarmes sont les jeunes les plus défavorisés, ceux que la vie n’a pas ménagé, les chomeurs et les laissés pour comptes, les jeunes du cadi, de cité million, des genets, de nouvelle ville, des jeunes issus des cités populaires et des villages défavorisés, j’ai vu aussi une jeunesse kabyle ‘dorée’ regarder et commenter les événements de loin de leurs villas hupées, j’ai même vu des chauvins berbérites sermoner leurs frères, leurs enfants et leur intimer l’ordre de rentrer à la maison quand les enfants des ‘baraques’ affrontaient les gendarmes!
    Voilà, je ne crois plus aux discours hypocrites des sois disant combattants de la culuture et de la langue berbère, ces deux entités comme l’islam devront être protégées et personne, personne ne devra les utiliser à des fins politiques d’autent plus que tamazight est déjà langue nationale et que le combat pacifique continue pour qu’elle soit un jour langue officielle dans l’Algérie entière avec l’avénement d’un réel réfime démocratique…. Je ne pense pas que cette culture ni cette langue vaille la peine qu’il y’ait encore mort violente dans notre chère région et c’est pour cela qu’il faut à tout pris barrer la route à Ferhat et à ses partisans du MAK qui, j’en suis sûr et certain voudraient absolument voir la kabylie à feu et à sang pour crier au meurtre à l’étranger, d’ailleurs dans une de ses déclaration, il a même indiqué qu’il appelerait à désobeissance civile pour aboutir!!! heureusement qu’il n’en a absolument pas les moyens car grace à dieu, ses partisans ne sont encore que quelques milliers et que la majorité des kabyles sont toujours attachés à l’Algérie…..
    Malheureusement aussi, ce mouvement gagne du terrain surtout à l’étranger ou beaucoup deviennent soudain ‘courageux’ car ne risquant absolument rien. Il faut de l’action pour bloquer son élan favorisé par un pouvoir algérien mafieux et assassin…..
    Il nous faut agir car les paroles ne signifient absolument rien, il faut que la kabylie marche contre l’autonomie, il faut que le monde entier sachent ce que sont les vrais kabyles, il faut que ce mouvement n’ait plus d’écoute nul part et il faut protéger la kabylie, la culture et la langue berbère de ce mouvement extrémiste.

    Nous attendons avec impatience le lancement de la pétition.




    0
  • BELILHACENE
    3 mai 2010 at 10 h 00 min - Reply

    http://www.tamurt.info/benchenouf-ou-le-goebbels-algerien,427.html?lang=fr

    ==================
    Quelles insanités de la part de ceux qui voudraient nous donner des leçons de démocratie et de modernité à partir de…Paris! Nous laissons le soin à nos chers compatriotes de juger en leur âme et conscience de ce fascisme odieux qui ne passera jamais en Algérie, terre de résistance des Hommes Libres.
    Salah-Eddine Sidhoum




    0
  • zapata
    3 mai 2010 at 12 h 08 min - Reply

    l’algèrie est un pays qui n’a pas de chance car ceux qui veulent changer tèrminerons toujours par un èsprit de tyran et ceux qui paye la facture ne seront mème ècrit dans la littèrature.




    0
  • Yidir At mammar
    3 mai 2010 at 12 h 18 min - Reply

    Pour les insultes et les invectives, soyez certain, Dr Sidhoum, que je suis entièrement d’accord avec vous. J’en suis moi-même écœuré quelque soit, par ailleurs, le sujet abordé. Quant aux propos racistes et les jugements péremptoires et tendancieux, permettez-moi de vous dire qu’ils doivent être soumis au jugement de l’homme pour les considérer comme tels. Or, le jugement de l’homme; quelque soit son intégrité ou son impartialité, peut s’avérer subjectif et c’est le début de la dérive vers la censure bête et méchante.
    Je considère, pour ma part, qu’avancer des faits et les prêter à quelqu’un sans apporter la moindre preuve est pire que tendancieux, c’est tout simplement de la malhonnêteté pour faire admettre un argument.
    Discutons donc du fond du problème et ne lâchons pas la proie pour l’ombre et, surtout, étayons nos dires par des preuves et tout rentrera dans l’ordre. C’est faire le contraire qui fera l’affaire du pouvoir
    qui, à mon sens, n’est pas aussi exalté par cette idée d’autonomie comme veulent nous le faire admettre certains intervenants. Il faudra aussi en discuter par l’argumentaire et non par des affirmations péremptoires. Cordialement et respectueusement .




    0
  • LEMILITANTSANSFRONTIERES
    3 mai 2010 at 13 h 37 min - Reply

    Enfin, d’après ce que j’ai lu, en général, la compréhension du triste problème qui est le nôtre est un peu plus clarifiée. L’intervention de la majorité des intervenants est au niveau de l’événement. La prise de conscience s’affiche clairement. CHAAVANE et Bird , pour ne citer que ces honorables intervenants qui voient effectivement très juste en disant : pour l’un qu’il faut se protéger de ce mouvement extrémiste et pour l’autre qu’il a mal de voir le peuple malmené comme un troupeau . J’adhère à leur sincère réflexions et j’ajoute moi aussi : Notre jeunesse innocente risque encore de payer le prix fort. Alors, LA PÉTITION doit être lancée et, ce à travers différents sites qui seront reliés par des liens .Il faut mettre le MAK devant ses responsabilités et lui démontrer ainsi qu’à ceux qui sont derrière lui toute l’aberration de leurs prétentions par le nombre de signataires et l’intervention de toutes les personnalités du pays. Ces dernières sont sommées de se déclarer afin de ne point laisser le vide à ceux qui ne vivent que de manipulations et du malheur d’autrui. . Voilà qui est dit et voilà aussi que chacun de nous est mis en face de son devoir de citoyen

    LEMILITANTSANSFRONTIERES




    0
  • iker20
    3 mai 2010 at 18 h 22 min - Reply

    En periode de troubles sociaux-politiques l’Etat bandit et crapule fabrique de la diversion utile à l’humiliation d’une nation privée de sa souveraineté, salir sa religion ses langues son patrimoine culturel.
    Acheter ou payer pour l’écrasement de toute dissidence, neutraliser tout ce qui bouge,c’est dans ce contexte que s’inscrit le nouveau relais kabyle le mak réactionnaire, proche de l’extrême droite européenne.
    aprés le duo utile RCD/ISLAMISME RADICAL,voici venu le duo infernal KABYLES(MAK)/NON KABYLES.
    la presse aux ordres prépare le terrain et oriente les esprits.




    0
  • S.M.C.
    3 mai 2010 at 19 h 37 min - Reply

    @Yidir At mammar. A lire votre commentaire, vous me donnez l’impression que vous etes assez raisonnable, malheureusement vous sous estimez les consequences d’une Algerie divisee, particulierement a cette epoque ou l’unification du pays est une necessite absolue pour revendiquer la democratie, piece maitresse a la solution du probleme Algerien. Certainement, il ne vous echappe pas que la revendication du MAK appuyee par Israel, certains politiciens (racistes) francais et autres enmies du peuple Algerien, ne peut etre positive pour notre pays. Tout ce que cette demande de petition encourage est de faire opposition a l’atteinte de l’integrite de l’Algerie sans defendre l’actuel ou le future regime. Le probleme de la Kabylie n’est certainement pas unique en Algerie et nous le savons tous, les disparites economiques constituents seulement un segment parmis plusieurs autres dans plusieurs regions desheritiees au Nord et au Sud du pays. La notion de resoudre les problemes de la Kabylie par l’independance est totalement fausse et manque de credibile. Les berberes de Kabylie comme les berberes d’Annaba ou d’Oran sont les berberes de l’Algerie, leurs problemes sont les memes.




    0
  • Belaïd Sidahmed
    3 mai 2010 at 21 h 24 min - Reply

    Communiqué du Collectif Tafsut 2010 : Scandaleuse récupération !

    Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie vient de commettre un communiqué de presse dans lequel nous pouvons lire : « Hier, en effet, à Paris, plus de 5000 personnes avaient répondu à notre appel. Le MAK tient à les féliciter pour leur mobilisation et leur adhésion à notre initiative ». Le Collectif Tafsut 2010 organisateur du rassemblement du 18 avril 2010 à Paris tient a rétablir la vérité. tafsut n imazighen 2010L’initiative de cette manifestation a été prise par une trentaine d’associations qui ont décidé d’agir de façon unitaire à l’occasion de ce trentième anniversaire d’avril 1980. Depuis dix mois, elles travaillent à la réussite de ce rassemblement avec le souci d’en faire un espace d’expression pour tous ceux qui le souhaitent.
    Hier, lors du rassemblement, pas moins de seize intervenants (représentants d’associations, personnalités, artistes), venus des quatre coins de l’Hexagone, se sont exprimés sur la tribune.

    Suite à la réussite de cette action, le MAK qui a rejoint le Collectif quelques mois après sa constitution, tente, depuis hier dimanche 18 avril, d’instrumentaliser et de récupérer le travail sincère d’associations et de militants venus préserver et poursuivre le combat initié par le Printemps 1980.

    Le Collectif Tafsut 2010 tient à dénoncer ces manœuvres et cette grossière manipulation qui relèvent de pratiques qui n’honorent ni le MAK ni son président.

    Paris, le 19 avril 2010.
    Le Collectif Tafsut 2010

    ________

    Vive le gouvernement provisoire de la triche et de la récupération. Vous faites honte aux vrais kabyles irgazen qui luttent pour une algérie indivisible et démocratique.
    Thanmirth




    0
  • D B
    3 mai 2010 at 21 h 25 min - Reply

    Voici la réponse que j’ai envoyée à l’auteur de ce texte: http://www.tamurt.info/benchenouf-ou-le-goebbels-algerien,427.html?lang=fr

    « Tout ce qui est excessif est insignifiant »
    Des amis m’ont signalé votre pamphlet-dois-je le qualifier autrement ?- dans lequel vous m’affublez du titre de « Goebbels algérien ». Vous n’y allez pas avec le dos de la cuiller, vous ! En tout cas, le lien de votre texte est en ligne sur LQA.
    Je ne m’attarderai pas outre-mesure sur vos excès de langage, à la limite du délire, mais je veux vous dire que vous auriez mieux servi votre cause, si tant est que vous croyez servir une cause, et mieux respecté vos propres militants, en allant au fond du problème, plutôt que de servir cette soupe de haine irraisonnée. Si vous ne le saviez déjà, le MAK ne parvient pas à s’ancrer en Kabylie, parce que justement le discours de ses dirigeants, ambivalent lorsqu’il n’est pas ambigu, fondé sur le mensonge et la victimisation outrancière, porte en lui-même sa propre antidote. C’est cela qui a éveillé ma curiosité, et qui m’a poussé à me poser des questions. Je me suis dit que Monsieur Meheni savait que ce qu’il disait, et qui allait en contre sens de la vérité, était entendu par tous les Kabyles. Pourtant cela ne l’empêchait pas de se répandre en contre vérités de toutes sortes. Comme si l’opinion des Kabyles l’indifférait.
    Et, tout naturellement, je me suis demandé à qui étaient donc destinés ses discours, dans ce cas. Quand on transforme une marche qui a mobilisé à peine quelques centaines de militants en une marche grandiose de dizaines de milliers de Kabyles enthousiastes, sachant que tous les Kabyles ont vu ce qu’il en était vraiment, il faut donc s’attendre au retour de manivelle, surtout de la part de gens qu’on a fait marcher dans les communiqués, alors qu’ils sont restés sur les trottoirs. Parce qu’ils ne veulent plus être embarqués dans des manipulations dont les desseins leur échappent, par des leaders qui sont ailleurs.
    Un mouvement politique, quel qu’il soit, s’il tend à des objectifs nobles et réellement sincères, est embrassé tout naturellement par ceux dont il se fait le défenseur et le porte-drapeau. Les gens le sentent instinctivement, et se rallient à la cause qui sublime leur devenir, et qui combat leur oppression. Demandez au FFS d’appeler à une marche, et vous verrez des centaines, et non des dizaines, de milliers de gens le suivre. Si vous ne savez pas pourquoi, c’est que vous ne savez rien de la situation en Kabylie, et encore moins en Algérie.
    Dans le cas du MAK, et les exemples fourmillent, où le discours est trouble, où des les accointances de ses leaders ne sont pas lisibles, pour le moins, et où la haine est de mise, omniprésente. Même à l’encontre des Palestiniens avec lesquels le MAK se fourvoie dans des surenchères de la victimisation. Et il vous échappe que si les Algériens, ainsi que tous les peuples du monde, sont affectés par la souffrance des Palestiniens, ce n’est ni parce qu’ils sont musulmans, ni parce qu’ils sont arabes. Personnellement, et je suis sincère, si les juifs avaient subi des Palestiniens ce qu’ils font subir à ces derniers, je me serais tenu, sans aucune hésitation, et sans aucun état d’âme, aux côtés des juifs.
    C’est cette disposition à l’humanité et à la justice, qui fait toute la différence entre vous et moi.
    Vous dites que je suis anti-kabyle. Comment, et par quelle contorsion mentale, pour ne pas dire par quelle malhonnêteté, avez-vous tiré une telle conclusion ?
    Mais si vous étiez sincère, au moment où vous lanciez une telle accusation, laissez-moi vous dire que ma mère est berbère, une Chaouia de Batna, remplie de son identité et de sa mémoire millénaire, et qui nous a élevé dans la fierté de sa race. Mais pour elle, musulmane apaisée, l’islam et l’arabité n’étaient pas en contradiction avec son identité profonde. Et je suis en parfait accord avec elle, sur ce sujet. A plus forte raison que l’histoire, une autre histoire qui est distillée dans vos forums, montre les Arabes et les musulmans sous un autre angle que celui qui est le vôtre. Vos militants fanatisés dans l’islamophobie et l’arabophobie, savent-ils seulement que ce sont les berbères islamisés qui ont islamisé l’Afrique du Nord, et non les armées de Okba ibnou Naffaa ? Le savent-ils seulement ?
    Quoi qu’il en soit, et sans qu’il soit besoin de répondre à toutes les turpitudes dont vous me créditez, je vous signale que j’ai toujours défendu mes idées sans ravaler ma propre personne à ce que je méprise le plus au monde. La vulgarité !
    Je suis naturellement bien élevé et je ne me permettrai jamais, malgré les injures dont vous m’accablez, et les mauvais procès que vous me faites, de répondre à l’hystérie par l’hystérie. J’ai toujours signé de mon nom toutes mes contributions, et j’apparais dans mes vidéos sans masque. J’assume tout ce que je dis, et tout ce que je fais, et je ne me dérobe devant quiconque. Et si je m’expose continuellement à des attaques déloyales, comme la vôtre, c’est parce que je crois de mon devoir d’homme de me dresser contre tout ce qui menace mon peuple, dont les Kabyles sont une composante pleine et entière, indissociable, comme un organe vital l’est au corps tout entier. Et ne me dites pas qu’autonomie ne veut pas dire séparatisme, parce que vous seriez démenti par les propres louvoiements de vos propres leaders. Déclarations à l’appui.
    Je continue de croire que l’Algérie est une Nation, et qu’elle ne sera jamais démembrée. Et presque tous les Kabyles, si l’on excepte quelques agités, dans le sens psychiatrique du terme, pensent la même chose. De toute façon, vous le saviez déjà. Reste à savoir pourquoi vous n’en tenez pas compte.
    D.Benchenouf




    0
  • Arezki Nait Amar
    3 mai 2010 at 22 h 10 min - Reply

    Cher D.B ,

    Tous les intervenants sur ce site connaissent votre valeur,votre intégrité intellectuelle,votre compétence,votre militantisme pour une Algérie authentiquement démocratique,alors laisssez braire ces ânes!Vous connaissez bien la règle qui consiste à dire que celui qui est à cours d’arguments se met à insulter,invectiver et à calomnier son adversaire !
    Alors,je vous prie,cher frère D.B ,de ne pas tomber dans le piège de ces provocateurs qui ne valent pas un sou troué !




    0
  • Abdelkader DEHBI
    3 mai 2010 at 22 h 18 min - Reply

    Cher Si Djamaleddine : D’expérience, et si d’aventure, tu m’avais demandé mon avis, avant d’écrire ton article, puis, l’ayant écrit, avant de répondre aux insultes haineuses et gratuites dont tu as écopé, je t’aurai décommandé de le faire. Tu ne sembles pas avoir retenu la leçon de ce qui m’était arrivé quand je me suis fait agonir d’injures, dans les colonnes du Matin, juste pour avoir accusé un certain Arezki Aït Larbi de « berbériste », comme si c’était-là une insulte. – Dieu merci,le destin de l’Algérie et de toutes les régions qui la composent,à commencer par la Kabylie, ne se joue pas dans les officines parisiennes, pas plus que dans certains salons de grands hôtels de New York, de Tel Aviv ou de Londres.. Pas plus qu’il ne saurait se jouer à Riadh, au Caire ou à Tripoli, pour faire bonne mesure. — Le destin de l’Algérie est entre les mains de Dieu et du seul Peuple Algérien. Toute cette agitation autour des propres gesticulations de M. Ferhat Mehenni ne peuvent que servir conjoncturellement le pouvoir en place. Un pouvoir illégitime, corrompu et félon, prêt à toutes les manipulations et à toutes les forfaitures, pour prolonger sa mainmise sur le pays, sur nos libertés et sur les ressources de la Nation.




    0
  • ghani
    3 mai 2010 at 22 h 53 min - Reply

    M. Benchenouf, je suis contre les insultes proferés contre vous dans tamurt… Mais je me demande pourquoi vous avez posté le lien alors que vous censurez des messages ne partageant pas votre paranoia et vous invitant à dévoiler vos sources.

    On dirait que les insultes de tamurt…font votre affaire

    DB: Non Monsieur, cela ne fait pas mon affaire. Figurez-vous, que comme tout être humain normalement constitué, et qui ne fait pas partie de la tribu des kafzines, la notoriété qui se fait aux dépens de ma dignité n’est pas une affaire, pour vous reprendre. J’ai demandé à Salah Eddine de passer ce lien, pour que vous, et tous ceux qui font la vie de cet espace, puissiez vous rendre compte de tout ce que nous endurons, tous ceux, désintéresses, qui ne craignent pas de s’exposer à l’injure et à l’infamie, pour la seule raison qu’ils se tiennent aux côtés de leur patrie meurtrie. C’est Salah Eddine qui modère les commentaires. Je m’interdis personnellement d’y toucher, sauf lorsque pour des raisons impérieuses il ne peut le faire lui-même. Ceci procède d’une éthique que lui et moi connaissons. Mais personnellement, je suis d’avis que tous les commentaires aient droit au chapitre, s’ils reposent sur l’argument et la sincérité. Par contre, je ne comprendrais pas que des gens que leurs pseudonymes, et leur discours, désignent comme des séparatistes, haineux qui de plus est, puissent venir semer le malaise dans cet espace qui se veut une famille, où chaque membre dit ce qu’il a à dire, tant qu’il n’insulte pas les règles de bienséance qui ont cours dans toute « djemaa » ou toute « tadjmaat » qui se respecte. Est-ce de la paranoïa ? A vous de me le dire.




    0
  • Ammisaid
    3 mai 2010 at 23 h 03 min - Reply

    Cher frère Djamel,
    Nous savons qui tu es et nous savons que tu es au dessus de cette plume haineuse, vulgaire et extrémiste qui a essayé de te salir. Laissons les dans leurs délires, laissons les construire leur peuple, leur état et leur, je ne sais quoi dans leurs imaginaires. L’Algérie est et sera diverse ou elle ne sera pas. Ses ennemis sont nombreux et ils ne cherchent qu’à la voler. Les extrémistes sont sourds, aveugles et ne sont intéressés que par eux mêmes.
    LQA parle du présent et de l’avenir, l’unité est son but et une Algérie libre, fraternelle, juste et prospère est sa finalité. Merci pour tout ce qui tu fais pour l’Algérie et pour nous qui avons trouvé chez toi: respect, tolérance, sérieux, courage et fraternité.
    Respectueusement et fraternellement
    Continuons à rêver du jour où tu viendras Goûter nos figues trempées de l’huile d’olive non melangée et accompagnées daghroum bouhri (galette spéciale et succulente).




    0
  • Afrox
    3 mai 2010 at 23 h 10 min - Reply

    Azul.
    Vous voulez rassembler les algériens? c’est tout à votre honneur. Il se trouve qu’il y a des algériens qui se reconnaissent en le MAK, par la force des choses. Que devriez vous faire pour les rassembler avec le reste des algériens?
    c’est là justement qu’il est mal-adroit de porter des jugement sur pas seulement le mouvement mais surtout envers ces partisans.
    Il y a deux manières de faire les choses soi on s’écoute et là il y aura, peut être, une porte de salut pour tous soi on s’invective et là rien n’est garanti.
    Nier l’existence la composante makiste en Kabylie ne règle rien. ils sont là ils existent malgré leur nombre réduit mais une chose est sur, cela on le constate chaque jour, il sont de plus en plus nombreux contrairement aux partis traditionnels et là le mots « traditionnel » tombe vraiment à pic.
    Les distances sont tellement énormes pour être appréciés pour une personne qui au long d’une vie a milité pour toute une nation et un jeune qui n’aura connu dans sa vie que mépris et humiliations. Encore moins pour ceux qui se permettent … « les algériens d’outre-mer » de quels bores qu’ils soient.




    0
  • Zehira Houfani
    4 mai 2010 at 3 h 39 min - Reply

    @ frère D.B.
    C’est vraiment un réservoir de haine et d’insultes que ce type. Un tel délire ne peut venir que d’un voyou. C’est un langage de voyou. Et ça se prétend être des politiciens! Des leaders kabyles! Lui répondre serait lui faire un cadeau. Et pareil individu ne mérite même pas cinq minutes de mon temps. Et puisque le respect ne semble pas de leur domaine, laissons-les faire de la haine et l’insulte la « carte de visite » du MAK.




    0
  • batni
    4 mai 2010 at 3 h 56 min - Reply

    A Mme Houfani,
    La majorité des personnes, respectables aux demeurant, qui ont postés des commentaires sur ce topic, ont-ils dèja participés aux féstivités du 20 avril ou autres manifestations pour l’officalisation et la généralisation de la langue Thamazight?
    Mes respects,




    0
  • Da Rabah
    4 mai 2010 at 6 h 48 min - Reply

    Un extrêmisme en chasse un autre ! Non! Vraiment je ne rejoins pas du tout cette dame qui verse dans l’extrêmisme . Nous avons été formatés par le parti unique durant des decennies et je peux dire (au risque de me tromper) que le formatage est réussi. En Algérie, nous stagnons et nous jouissons de notre stagnation. Dès qu’il y a une nouvelle idée, on sort nos griffes et on la rejette sans même savoir ce que véhicule cette idée. S’il vous plait, ne diabolisons pas les gens et cessons de leur trouver des crochets avec les puissances étrangères en faisant de nos intellectuels les éternels mineurs et des manipulables à souhait.
    Avant de condamner quelqu’un, il faut d’abord l’écouter et le comprendre. Une fois qu’on l’aura compris, on ne peut plus le condamner.
    Amicalement




    0
  • houda
    4 mai 2010 at 9 h 29 min - Reply

    Bonjour à tous
    Je me solidarise avec Mr Benchennouf contre la bêtise humaine. C’est connu , l’insulte est l’argument du faible. Certaines gens sont affublées d’un jugement obtus on n’y peut rien pour eux, n’en ayez cure car le peuple sait distinguer le bon grain de l’ivraie.




    0
  • Tazbent
    4 mai 2010 at 10 h 16 min - Reply

    Soeur Houfani,
    Il y’a une année déjà, j’ai apporté ma modeste contribution par le biais du matindz, implorant Ferhat Mehenni à se remettre en question et par delà, faire acte de repentence pour se reconcilier avec sa région, ses proches et son pays.

    Certes les dégâts qu’il a générés sont insignifiants mais toujours est ‘il qu’on lui doit une certaine considération symbolique soit elle afin de calmer ses ardeurs car il a besoin d’être aidé.
    Seul,il ne peut le faire vu sa position peu reluisante,position qui le propulse dans des cas extrêmes à s’allier avec le diable pour assouvir ses desseins débiles.

    Mme, je suis d’accord avec tout ce que vous dites et c’est ce qu’il fallait dire à l’endroit de petits apprentis sorciers tels ces égarés du Mak,à la connotion déjà nauséabonde;seulement,je trouve opportun d’aider à l’apaisement et faire en sorte que cette situation malheureuse ne puisse accaparer nos esprits car, comme disait l’autre  » El mend’ba Kebira Oua el miyette Far « .

    L’Algérie est un grand pays, si grand avec ses hommes et ses femmes, sa majorité berbère et nos frères de toutes tendances, qu’il est suffisamment capable de barrer la route à quiconque qui viendrait à toucher à son unité ni à la quiétude du peuple algérien.

    Il se trouve toujours quelqu’un prêt à faire du bien; qu’il pauffine une stratégie et ramener l’égaré au bercail et qu’on n’en finisse.




    0
  • Chaavane
    4 mai 2010 at 12 h 57 min - Reply

    Monsieur Benchenouf, il vous faut absolument persévérer parceque vous êtes dans le vrai et ils sont dans l’erreur, Ces extrémistes n’ont que l’insulte pour répondre aux gens spécialement ce Mekadem dont j’ai deja lu certains articles sur le matin. C’est eux maintenant qu’ils sentent qu’il y’a une réponse citoyenne à leurs divagations qui paniquent et qui perdent les pédales et qui ont peur de perdre ce pourquoi ils ont crée leur mouvement l’argent!
    Leurs réponses sont toujours les même, nous somme tous du DRS du régime, arabobaathiste, islamiste et j’en passe, tout ce qui leur est différent est forcément mauvais et vendu même les plus grands noms de kabylie.
    Allons de l’avant avec la pétition, leurs insultes ne fait qu’indiquer que nous somme dans la bonne voix et je suggére d’ajouter au texte une partie qui appel à la non utilisation et la politisation des langue et culture amazigh qui est devenue un fond de commerce pour des illuminés à commencer par Ferhat.

    Pour ceux qui le défendent, je répondrai, ce n’est pas nous qui le condamnons, c’est lui même qui s’est comdamné en ramenant une idée ‘HARKISTE’ et en distillant des mensonges au mépris des kabyles et de la kabylie, qui sans avoir eu aucune quittance décide pour 10 millions de kabyles….

    Vive la kabylie, vive l’algérie entière des montagnes du djurdjura jusqu’au fin fond du sahara comme le disait feu Matoub qui s’il était encore de ce monde aurait remis le chanteur chef du MAK à sa place voilà longtemps!




    0
  • Meriem
    4 mai 2010 at 13 h 01 min - Reply

    Si la dmocratie exixtait en algérie de telles revendications n’auraient pas lieu. Balayons devant la porte algérie




    0
  • tarik
    4 mai 2010 at 13 h 21 min - Reply

    je regrette vivement les commentaires injurieux et orduriers des intervenants de ce journal,le texte en lui meme je le trouve correct,mais il faut dire aussi que vous vous etes attaquer frontalement au mak et en la personne du « chanteur »,sans auncun arguments valable a part des cojonctures ou des vidéo kabyle qui n’engage que leur personnes ,alors que l’opposition doit ce concerter pour chasser la junte au pouvoir et non se diviser




    0
  • waghzen
    4 mai 2010 at 14 h 12 min - Reply

    J’aimerais intervenir une 2éme fois si vous le permettez, non pour commenter l’article mais dénoncer les commentaires dans certains sites qui se disent kabyles. Que nous soyons pour l’autonomie ou non, chacun de nous sera responsable des conséquences de son choix. Mais ce que je vous demande(à ces gens qui se disent kabyles), d’arrêter d’insulter les gens qui ont des idées différentes. Arrêter de verser dans la haine et la xénophbie. Etant kabyle, dans notre socièté les insultes sont passibles d’amendes dans les comités de village, qui existent jusqu,à présent dans notre chère kabylie à moins que je suis un faux kabyle. Cette compagne d’insultes anti-arabe et anti-kabyle qui ne partage pas leurs convisctions est etrangère à notre culture. Ces gens la ne représentent ni la kabylie ni les kabyles. Pour cela , il faut trés vigilant, de ne pas tomber dans le jeu des ces intrus à la kabylie. Je doute fortement que ces personnes qui se comptent sur le bout des doights, ont des intentions méchantes . et la question que je me pose et je pose à tout le monde, pourquoi ces sites là publient des messages haineux??( il y’a bien anguille sous roche).




    0
  • pixies
    4 mai 2010 at 14 h 47 min - Reply

    Monsieur D.Benchenouf, une question me taraude:
    Si un jour, les kabyles venaient à voter -majoritairement et démocratiquement- pour l’autonomie, vous qui croyez à une Algérie JAMAIS démembrée, vous feriez quoi ?
    Vous appellerez à rétablir l’ordre par la violence ?

    DB: Je vous réponds à chaud et comme je le pense. Il est possible,en effet que les Kabyles, et les autres régions du pays, optent pour une autonomie de gestion, voire pour une organisation fédérale. Mais cela ne peut se faire que dans un climat apaisé, et rassembleur, dans un esprit d’efficacité, voire même dans le désir d’affirmation de spécificités régionales. Cela peut devenir possible.
    Mais je ne crois pas que les Kabyles, ou n’importe laquelle de nos communautés nationales veuille se séparer de la mère patrie. C’est ce que je pense.




    0
  • zapata
    4 mai 2010 at 14 h 55 min - Reply

    les grands hommes de la kabylie n’ont jamais pensèe a crèer une autonomie car ils savent très bien que limitè une règion stratègique par son poid historique et politique est un dèsastre..l’algèrie sans la kabylie c’est comme le corps sans la tète et la kabylie sans l’algèrie c’est le corps sans le coeur..hommage à ferhat abasse et abane ramdane et tout les brâves de l’algèrie.




    0
  • MissTmourt
    4 mai 2010 at 17 h 09 min - Reply

    La véritable idéologie du MAK

    Aux avocats du MAK,

    Il est évident, à la lecture de vos messages, moralistes et moralisateurs à souhaits, qui viennent à la défense de ce pauvre mouvement « démocratique » injustement critiqué que serait le MAK, que vous ne savez pas de quoi vous parlez.

    Si vous aviez un tant soit peu étudié, ne serait ce que les sites internet qui gravitent dans cette mouvance séparatiste, les arguments des « Makistes », vous auriez compris, et là je me fis à votre sagacité, que tout ce qui motivent leur velléités sécessionniste repose sur la prémisse suivante: les arabes en particulier et les musulmans en général, sont des arriérés obscurantiste aux mœurs barbares et nous, kabyles sommes des modernes éclairés. Et, en nous séparant de ces sauvages, nous allons nous développer et nous épanouir.

    C’est sur ce type de raisonnement que repose leur volonté de séparation et rien d’autres. En tant que « démocrate pratiquant », pour reprendre notre cher Salahdine Sidhoum, je ne peux cautionner un parti composé de racistes avec des idées racistes !! Surtout quand ce parti prétend parler en mon nom et au nom de ma région alors que je sais pertinemment qu’il ne représente rien.

    Notre condamnation du MAK est une condamnation de ses idées racistes, xénophobes et islamophobe. Tout personne éprise de justice et d’humanité devrait condamner ces idées extrémistes. Alors de grâce, mettez votre naïveté de côté et arrêtez de nous faire croire que combattre et dénoncer le MAK c’est dénoncer tamazight ou les kabyles dans leur ensemble et dans leur être. Ne faites pas semblant de croire que dénoncer le MAK c’est être jacobin et refuser de discuter un système fédéral.

    Non messieurs, il ne s’agit pas du tout de tout cela. Le véritable débat est ailleurs. Le MAK, avec son idéologie, réactualise les vieux clichés coloniaux d’infériorité génétiques des arabes et des musulmans actuellement portés en poupe par une extrême droite européenne alliée aux sionistes. Le MAK n’est qu’un proxy de ceux qui militent pour un clash des civilisations et promeuvent la domination occidentale. Pour le MAK parler arabe est une honte, parler français est un honneur, d’ailleurs tous leurs discours écrits ou orales sont dans cette langue. Pour eux, Zidane qui ne parle pas un mot de kabyle mais le français est un kabyle. Mais un algérois kabyle qui ne maîtrise que l’arabe n’est pas un vrai kabyle. Alors à qui profite le crime ?? Le MAK est effectivement un cheval de Troie, mais celui de la domination culturelle et idéologique de Fafa. l’épanouissement de Tamazight n’est qu’un leurre.

    En conclusion, la pseudo-autonomie prônée par le MAK, très mal expliqué d’ailleurs tant dans ses moyens de réalisations que dans ses objectifs (Etat Kabyle indépendant ou région autonome au sein de l’algerie ? Cela dépend des jours selon le MAK), non seulement est le fait d’amateurs (leurs documents sont remplis de non-sens, la première étant de parler de peuple algérien et de peuple kabyle comme si ceux-ci étaient différents) mais n’est en réalité qu’un paravent, à l’échelle algerienne, des débats islamophobes qui agite la scène internationale.

    Hier, les partisans de ceux que Belaid Abdessalam avait appelé les « laicos-assimilationistes », utilisaient des vecteurs comme le communisme, la laicité ou parfois le berberisme pour combattre la langue arabe et l’Islam, aujourd’hui on a recours à une version racialo-berberiste mais qui en fait n’est que l’aboutissement du travail de sape des valeurs algeriennes entreprises par certains mouvement d’extreme gauche occidentalisé comme le PAGS (il n’est pas étonnent d’ailleurs que Mehenni viennent de l’extrême gauche).

    Le MAK n’est que l’aboutissement de cette idéologie issue des années coloniales qui veut que l’arabo-musulman représente le mal, que l’occidental représente le bien et que le kabyle, génétiquement, serait plus proche de l’occidental. Nos aînés ont su contrecarrer ces plans de haines et de divisions mais le clan d’Oujda, véritable traitre à la nation, s’est toujours réjouit de ces points de divisions et de tensions pour asseoir son pouvoir. Religion, Langue, tout est bon pour occuper les algériens pendant qu’eux volent nos richesses.

    Le MAK, sur le plan interne, n’est qu’un allié objectif et utile du pouvoir qu’il prétend combattre. Et, à l’international, n’est qu’un jouet entre les mains de ceux qui aliment le clash des civilisations. Dans un cas comme dans l’autre, ce mouvement n’amène et n’apporte rien de positif.




    0
  • anouar
    4 mai 2010 at 17 h 54 min - Reply

    je suis un kabyle et je n adhere jamais pour cette idee .dite a ferhat qui vous a mondate pour representer la kabylie .

    ===============
    S’il vous plait. Du respect et pas d’atteinte à la mémoire des morts.
    La Rédaction LQA




    0
  • BRAHIM
    4 mai 2010 at 19 h 47 min - Reply

    Bonjour chers amis internautes.
    Comme vous l’aurez certainement remarqué, je ne suis pas intervenu du tout sur l’article intitulé : « Le MAK, qui sont derrière, et dans quel but ». Vu que la question est extrêmement sensible pour des raisons historiques et politiques, j’ai toujours suggéré depuis toujours au modérateur de notre site LQA de ne pas soulever ce type de sujet extrêmement complexe et âpre. Car sous « Mehenni et le MAK » il y a, en fait, la question de la reconnaissance véritable de la langue amazighe et de sa prise en charge réelle et authentique (sur le plan politique et budgétaire) par l’ÉTAT ALGERIEN. Les raisons de certaines réactions épidermiques et maladroites des « imazighènes » d’Algérie, particulièrement les kabyles, sont à la fois historiques et politiques. On ne peut pas en effet éluder la « chasse aux Kabyles » menée par l’ENA, PPA-MTLD juste après la seconde guerre mondiale et le ravage de la pensée UNIQUE menaient par le pouvoir et le FLN dès le lendemain de l’indépendance. C’est vrai que ce ne sont pas seulement les kabyles qui ont été les seules victimes de la pensée unique, mais cette pensée unique a eu des conséquences désastreuses sur tout le peuple algérien à des niveaux différents. Les conséquences se sont faites sentir de manière de dramatique depuis ces repères historiques et vont en s’aggravent de jour en jour.
    Après réflexion, il me paraît finalement plus pragmatique de lancer ce genre de débat dès maintenant plutôt que de le reporter à plus tard. C’est vrai que ce genre de débat risque de démobiliser certains patriotes par rapport à notre objectif n°1 : l’union générale et pacifique pour le changement de régime c’est-à-dire le projet que partage la majorité des internautes de toute tendance de notre site LQA. Aussi, il ne faut pas hésiter à répéter, à chaque détour de nos commentaires, que NOTRE COMBAT PREMIER c’est le changement du régime et la construction d’une société réellement démocratiques respectueuses de toutes ses composantes et de tous ses enfants. Même si certains d’entre nous passent trop facilement à l’insulte, à l’invective et au manque de respect, attitudes condamnables et inacceptables par ailleurs, il semble que ce débat s’avère au bout du compte quand même nécessaire. Mais alors ce débat doit se faire dans la sérénité et le respect de tout un chacun. Et il faut remettre les choses à plat sur tous les aspects et les enjeux en rapport avec la liberté et la démocratie. Si l’arabe et l’islam sont considérés comme « sacré » pour certains algériens, pourquoi cela ne serait pas le cas pour Tamazight ???? Et je vais plus loin : pourquoi LA LIBERTE (au sens humain et terrestre du terme) n’est pas, elle aussi, considérée, comme « sacrée » combien même nous sommes en terre d’islam. Le sacré a toujours une origine naissant d’une tradition ethnique ou mythologique, religieuse ou idéologique alors pourquoi ne pas considérée LES LIBERTES INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES comme faisant partie du « sacré » de la marche de l’humanité. Grandes questions n’est-ce pas !! Mais au fonds des choses, le mobile de mon intervention est celui de lancer un appel aux partisans de la scission, du fédéralisme, de l’indépendance ou de l’autonomie de la Kabylie (et que sais-je encore !) pour leur dire qu’il ne faut pas faire l’erreur de parasiter ou de compliquer la tâche du mouvement pour le changement qui est en train de se constituer petit à petit et difficilement. Je leur demande de prendre conscience de la gravité de la situation que vit notre pays. Leur revendication légitime de la reconnaissance de la culture et de la langue tamazight peut se faire en toute légitimité tout en s’appuyant sur les différents mouvements citoyens qui existent ou qui peuvent se créer ici ou là (exemple de l’appel au algériens publié dans LQA) pour fédérer les efforts dans la perspective de faire chuter ce régime. Ce serait immensément constructif que les mouvements culturels berbères (kabyles, Chaouias, Mozabites etc… etc..) s’allient avec les divers mouvements citoyens partisans du changement pacifique et hostiles au pouvoir en place pour renforcer le combat pour la construction d’une nouvelle république. Il est temps que les hommes honnêtes et patriotes du camp des « arabo-islamistes » invétérés et des « amazihistes » invétérés prennent conscience que la vraie sacralité c’est notre pays l’Algérie. Si on n’a pas compris cela, point de sortie de crise. Et j’ajoute un mot pour les amateurs d’une Kabylie séparée du reste de notre pays, ne vous fourguaient pas dans cette perspective, tentez encore un dernier combat pour une Algérie unie authentiquement libre et démocratique. Et si par malheur le mouvement qui arrivera au pouvoir après la chute de celui en place venait à rééditer les mêmes erreurs politiques que le FLN en replongeant le pays dans la même idéologie arabo-islamique intégrale non respectueuse de la diversité culturelle algérienne et non respectueuses des minorités alors là je serais parmi les premiers kabyles à prendre le maquis et à combattre, par les armes réelles du désespoir, l’indépendance de la Kabylie en compagnie du MAK ou de quelqu’un d’autres. C’est vrai qu’on ne peut pas attendre indéfiniment « godot ». Chers frères kabyles, réfléchissez bien à ces questions de hautes importances. Je voudrais finir en disant à mes amis internautes kabyles que le problème de l’Algérie ce n’est pas les estimables Docteur Salah-Eddine SIDHOUM , coordinateur de l’Appel du 19 mars 2009 ou journaliste Benchennouf. Je suis un algérien qui a du sang kabyle dans le sang, mais avant tout du sang algérien et je peux vous dire pour avoir fréquenté ce site depuis son premier nom « Tahia Bladi », que c’est deux personnes sont d’une sincérité, d’une intégrité et d’une volonté réelle de changement sans pareil. Je vous prie de me croire car je l’ai constaté après plusieurs interventions de leur part. Et donc, je vous en prie arrêtez d’injurier ces deux personnes car vous faîtes fausse route.
    A tous mes frères algériens, je vous dis tenez bon, combattez pour UNE Algérie démocratique unie tout simplement, car un jour ou l’autre cette Algérie vous sera reconnaissante. Je vous embrasse tous.




    0
  • MH99
    4 mai 2010 at 20 h 21 min - Reply

    By MH99

    Bonjour,

    Apres un long periple et avant de repartir de nouveau (pour job & conf.)j’ai tenu a envoyer a Mr Benchenouf ce message, ci-dessous:

    Veuillez Mr Benchenouf negliger tout propos/textes injurieux/ordurieux voir minable [propos et textes a la portee de tout individu/individus « semblant avoir plein de temps libre!? » stimules par la haine de la nuit des temps et/ou par des pretentions?/ou reve pensant etre important? ou pourvu d’un High IQ? , IQ excite par des causes historique?/ou via attrappe-nigauds? « cherchant consciemment?/inconsciemment? a compenser? frustrations? ou echecs? de la vie?, ou cherchant-avidite supplementaire?/insatiabilite? ou reve? de dominer .. ..? »: though no-one know about him/them around the concrete-efficient leading world/such the great china next new number one super-power , india,.. no-one thus know about him/them around the concrete-world « except in some excited local zone of the mediterraneen zone « depassee » going towards the downstream « the obsoletism » in this 21century », guided by the technology & science of the 21century and by the concrete high-tech-economy/added-values outputs of the great china etc.. and not the « aboiements-parlottes stimules par du temps libre?.. »] provenant d’une quelconque meute en furie.

    Mr Benchenouf: Trouvez ci-inclus mon soutien pour vos prises de positions/articles bases/refletant la convivialite, la rationalite et l’ouverture d’esprit.

    La meute excitee ou/et incontrolable s’epuisera dans l’espace-temps [instead of trying/probably a dream? to try to create some GNP surplus by fabricating some processors!/nano-devices/electric-cars etc.. or only « during the huge free time de la meute? » fabricating?/producing? some food/agriculture products with competitive prices and quality plus packaging ..and selling?? it to the G7 countries /and to China-India-Brazil-Malaysia-South Korea…!, or to try to show their High-IQ/and high excitement/hatred?-leading to synapses/brain’s high energy?! activity?/potential? front of the Chinese-India scientists in USA, etc… outside of the western mediterraneen zone « excitee de chauffe-dans le sable » in the down-stream front of the « infernal » pressure from the great china, etc… « le pillier vacille »/or outside of the Quebec zone chauffante!of those last 20years/previously quiet..! et qui chauffe sur place actuellement .. ].

    Salutations,
    A la prochaine dans quelques semaines..
    MH99




    0
  • LEMILITANTSANSFRONTIERES
    4 mai 2010 at 21 h 15 min - Reply

    Bonsoir!
    Bien parlé, bien dit, très bien raisonné Chers Tous ! Je rejoins vos réflexions, vos mises en garde et suggestions. Je rejoins entièrement votre appui à notre Cher Benchenouf qui doit se sentir encore plus grand et plus grandi puisque ceux qui ne veulent que le mal à notre pays et à notre jeunesse se sentent offusqués,lésés par le simple fait qu’il y ait eu un Homme qui s’est opposé à leur idée folle, un Homme qui fut aussitôt rejoint par des dizaines( pour le moment) d’hommes et de femmes sincères qui aiment et qui veulent défendre leur pays,sa jeunesse et son unité contre toute tentative de division. Le discours haineux qu’il nous a été donné de lire reflète combien les êtres honnêtes, justes et sincères peuvent déranger . Donc, persévérons dans notre démarche et n’attachons guère d’importance à ceux qui ne pensent qu’à accentuer la faillite d’un pays et à se vouloir un meilleur sort combien même il faut prendre le Diable comme ami. Ma Chère Zéhira ne TE sens point outrée outre mesure par ce langage fielleux (si TU as lu) qui ne peut guère t’atteindre car TU fais partie de ces algériennes qui ont commencé le combat depuis fort longtemps et en des moments bien plus difficiles, et TU continues encore. Merci.
    A l’exemple de mon frère BRAHIM, je vous embrasse tous. LEMILITANTANTSANSFRONTIERES




    0
  • Zineb Azouz
    4 mai 2010 at 21 h 24 min - Reply

    Mme Houfani,
    Votre papier est exemplaire, exhaustif et d’une grande qualité. Merci.

    Djamal Eddine,
    Je viens de consulter le site de tamurt, je ne sais pas de quel tamurt il est question, mais j’ai rarement vu un espace aussi obscène et aussi limité, c’est trop d’honneur que tu leur fais en t’adressant à ces restes psychotiques.

    Pourquoi te traiter de goebbels ? ils ont Aussaresses, Massu, le Bachagha Boualem ? ils font pitié !

    Tu as mon indéfectible soutien,
    Cordialement,
    ZA




    0
  • l.leila
    4 mai 2010 at 23 h 25 min - Reply

    Bonsoir,
    @ Frère BENCHENOUF: vous avez ostensiblement tout mon soutien.

    Haine, mensonges, insultes…De toutes ces bassesses, j’ai seulement retenu que notre frère Djamal Eddine est un agent du pouvoir. Il est l’homme de Toufik!!!
    Allons cher frère, vous infiltrez l’Equipe LQA ?! Je comprends tout à présent!

    Mes salutations aux Patriotes.




    0
  • benamina
    5 mai 2010 at 0 h 30 min - Reply

    La nébuleuse du MAK est traversée par des courants contradictoires constitués d’un magma hétéroclite et confus. 70% de sa troupe se trouve dans la diaspora, surtout parmi les sans-papiers, sans-repères(notre ami internaute LD dixit), originaires de régions kabylophones, exilés aigris des événements de 1980 et 2001, jeunes européens nés de mariages mixtes(kabyles-européens) à la recherche de repères et conditionnés par le discours et les rengaines d’aigreur, de frustration et de nostalgie du parent algérien. Les irréductibles, les plus virulents et les plus extrémistes (indépendantistes jusqu’au bout des ongles) sont les plus actifs et les plus manifestes à travers leurs interventions et leurs fréquentations assidues des sites pro ou sympathisants du mouvement. Même ferhat mehenni n’arrive pas à maitriser leur emportement et leur fureur. Déjà l’été dernier il a eu à subir une fronde et un chahut tapageur des éléments les plus hargneux de son staff, à travers internet, bien sûr, qui lui en voulaient de ne pas trop faire pour l’avancée de la cause. Ils se sont attaqués même à sa vie privée en lui reprochant d’avoir enterré son défunt fils selon le rite musulman et ont même déterré des ragots sur ses neveux (du coté de sa sœur séparée de son mari) qui, semble-il, au retour de chaque visite chez leur famille maternelle, se montraient pointilleux et hésitants sur les habitudes alimentaires (hallal, consommation de porcs et même le jeun). C’est peut–être ce qui a précipité la dernière escalade de mehenni.




    0
  • Zehira Houfani
    5 mai 2010 at 3 h 35 min - Reply

    Merci à vous Zineb, et à tous les frères et soeurs pour leur soutien.




    0
  • pixies
    5 mai 2010 at 10 h 10 min - Reply

    Si climat apaisé et rassembleur y avait, les kabyles ne demanderaient probablement pas l’autonomie.
    Mon premier message n’est pas passé, dans lequel je mettais fortement en doute vos accusations de manipulation étrangère sur le MAK. (On dirait que c’est le pouvoir qui parle)
    Sur cet espace, tout les participants voient le monde comme un gigantesque complot. Les choses peuvent parfois s’expliquer simplement, mais quand la réponse ne vous satisfait pas ou vous échappe, vous inventez des histoires (non prouvées).
    L’algérie de la révolution, c’est fini. Si vous persistez à voir l’algérie juste comme une terre de martyrs, vous excluez de ce fait, la jeune génération (qui certes devrait honorer ces martyrs mais rien de plus)




    0
  • bouyilès
    5 mai 2010 at 10 h 46 min - Reply

    Je suis tout à fait d’accord avec les arguments et recommandations développés par Brahim.
    Si nous sommes sur ce site c’est parce que nous accordons une priorité à certaines questions que nous jugeons tous primordiales pour le changement.Nous connaissons tous la sincérité de DB et savons qu’il défends des idées et une ligne de conduite sans aucune arrière-pensée politicienne et que ses positions ont respectables à un plus haut point.Je dirais même que DB n’est pas du tout un politicien et qu’il a le même tempérament que Ferhat qu’il attaque sur le seul plan des idées.Pour cela il a toute mon estime.
    Il y a des politiciens,par contre, qui s’adonnent au jeu des alliances et au pragmatisme de circonstance pour atteindre leur objectif:c’est leur façon de faire et je leur souhaite bonne chance même si parfois je ne suis pas au diapason de leurs convictions.
    Il y a des gens sincères et rêveurs:ils rêvent d’un pays débarrassé de toutes ses tares et où il ferait bon y vivre,on le sens dans la chaleur de leurs interventions qui viennent vraiment du fond du coeur et qui relèguent toutes les manoeuvres politiciennes au secvond plan.
    Il y a des gens qui sont régulièrement sur ce site en leur qualité de surveillant général et ils n’interviennent que pour attaquer dans un seul sens,vous les reconnaitrez facilement et ils attaquent toujours au vu des dossiers qu’ils ont entre les yeux:ils puisent même dans la vie intimes des gens qu’ils veulent salir et ils sont trés bien informés.Ces gens là me rébutent,et vous constaterez qu’ils ne font jamais avancer le débat d’idées.
    Il y a une catégorie spéciale d’envoyés trés spéciaux avec résidence extra-muros qui mettent leur grain de sel ,histoire de s’imprégner de ce qui se passe ici, et se découvrent tout d’un coup une fibre patriotique aiguisée qu’ils ne croyaient pas posséder quand ils avaient déserté ce pays pour le laisser aux mains des incendiaires.
    Il y a les paumés d’ici qui ont en marre et qui veulent que ça change tout simplement.Ils ont en marre de ces voleurs,ils ont en marre de ces diificultés au quotidien eux qui doivent trimer dur pour ramener de qoui manger à leurs enfants.Ces paumés auxquels on dénie même ce droit au minimum :une route bloquée par là,une grève par ci,des barrages interminables à tous les coins et recoins,des flambées de prix par là,des attentes interminables devant tel guichet,etc.Le calvaire au quotidien,quoi.Et ces gens là,loin de Paris,Genève,Londres ou Montréal ont un besoin vital de changement.Ces gens là vous disent:proposez-nous la voie,qu’elle vienne de X ou de Y ,pourvu qu’elle soit démocratique ,on est preneur de tout ,l’essentiel est que le changement survienne,surtout ne vous battez pas entre vous,battez-vous contre l’inertie de ce pouvoir en place.Le problème est pourtant si simple,mais la solution n’arrive pas.




    0
  • kenza
    5 mai 2010 at 11 h 50 min - Reply

    vous avez l’art et la maniére d’inverser les roles,repondez sur le fond ,c’est quoi cette histoire d’arme et de benbella etc…??donnez un argument valable au moin un seul argument,ne vous réferez pas sur les postes d’individus déranger qui malheureusement se sont attaquer au patronyme de monsieur benchenouf mais sur le fond, il ya multitudes de questions sans pratiquement aucune réponses,que des invectives.
    Et en tant qu’algerien j’estime que l’auteur a raison de dire que ce n’est pas une raison d’accusé l’ensemble du mak a cause d’une vidéo d’un malade, car dans ce cas il faudrat prendre aussi les vidéo kabylophobe et en va pas en finir avec les conneries,mais il faut aller dans le fond et ainsi élever le débat,l’auteur vous a mis au défi sur une multitude de question sur l’accoitance du mak avec israel etc…et au risque de vous heurter pour nous kabyles discuter avec israel ou autres n’est pas une forfaiture,et d’ailleur les egyptiens ont une ambassade d’israel sur leur territoire, alors que pour la plus part d’algeriens arabophones le fait d’évoquer juste israel est déja un crime de lest majéster,apprenons a etre tolérant et respectueux « n’est ce pas la toute la spécificité entre arabophone et kabylophone?? ».donnez nous une solution autre que l’autonomie régionale ou féderal.




    0
  • Nekini
    5 mai 2010 at 13 h 07 min - Reply

    @Kenza, l’autonomie n’est pas une solution pour les différentes raisons suivantes :
    1 – Dans un pays comme l’algérie avec un régime totalitaire tel que le notre, elle ne peut aboutir qu’après des multitudes de souffrances pour le peuple algérien et des rivières de sang qui coulera partout en algérie.
    2 – L’autonomie n’est pas la solution parceque le peuple algérien est un même peuple et rare sont les autonomies baties sur l’appartenance raciale et ethnique qui sont une réussite, vous donnez toujours l’exemple du canada, des états unis, ces deux pays sont composés d’états qui étaient séparés à l’origine, complètement séparés et qui se sont unis par la suite pour des raison économiques, ce qui n’est pas le cas de la kabylie.
    3 – L’autonomie n’est pas une solution parceque personne pas même le MAK ne peut en ce moment tracer des frontières exactes de cette kabylie parceque et de 1, les kabyles sont partout en algérie et de deux la kabylie est peuplée d’algériens d’autres régions à l’image de Boumerdes, de Bouira, de Sétif et de BBA.
    – L’autonomie n’est pas une solution parceque c’est une solution égoiste, n’en plaise à votre discours et celui de votre chef, c’est toutes les régions d’algérie qui souffrent des mêmes souffrances et c’est toute l’algérie qui doit être sauvée et les aspirations des kabyles sont les mêmes que celles de tous les algériens.
    – L’autonomie n’est pas une solution parceque les arguments avancés pour la promouvoir sont mensengers, l’état algérien n’est pas gouverné par ‘les arabes’ mais par des gens issus de toutes les régions du pays y compris de kabylie, l’état algérien n’est pas un état islamiste, La kabylie a certes beaucoup lutté et a beaucoup donné à l’algérie mais pourquoi dites vous qu’elle est fatiguée, que c’est la seule région frondeuses???? à l’image doctobre 88, pratiquement toutes les régions d’algérie se sont révoltés depuis 1962.
    – L’autonomie n’est pas la solution parcequ’elle est pronée par une minorité qui n’a aucun droit de parler au nom de tous les kabyles et parcequ’elle n’a jamais été soumise à approbation.
    – L’autonomie n’est pas une solution parcequ’elle est batie sur des mensonges et qu’elle exclut tout kabyle différent d’une certaine ‘vision’ fausse de la kabylité! Le peuple kabyle est musulman, il n’est ni laic, ni chrétien, ni juif et tout discours qui affirme le contraire est un pur mensonge, la kabylie a le plus grand nombre de mosquée en algérie et c’est ses habitants qui les ont construites.
    – L’autonomie n’est pas la solution parcequ’elle aboutira même sans intervention de l’état, elle aboutira à une guerre fratricide entre les kabyles eux même, il y’a des kabyles qui ne céderont pas une once de leur islamité.
    – L’autonomie n’est pas la solution parcequ’elle est batue sur des idées xénophobes, arabophobes et islamophobes, parcequ’elle prone des idées racistes et parcequ’elle est prête à s’allier au diable pour aboutir au mépris de la justice et au mépris de tout discernement.
    – L’autonomie n’est pas une solution parceque s’allier à Israel et cherche d’autres soutiens étrangers est tout simplement un signe de ‘harkisme’. l’égypte est un régime tout aussi autoritaire que le régime algérien, si elle a accepté une ambassade d’israel sur son territoire c’est au mépris de son peuple et sans son aval et si Ferhat est allé en ISRAEL et a promis l’installation d’une ambassade en ‘kabylie’ ca n’engage que lui même, c’est un acte d’un autoritaire inqualifiable car personne ne lui a donné de quittance pour parler en notre nom et il n’a pas consulté les kabyles pour promettre de telles sottises!
    – L’autonomie n’est pas la solution parceque contrairement à ce qu’affirme ferhat, les elections ont de tout temps été truquées en algérie et il n y’a aucun moyen de savoir si d’autres régions ont voté pour les partis kabyles ou pas (encore un mensonge éhonté!).

    – L’autonomie n’est pas la solution pour des centaines d’autres raisons parmi les quelles, l’histoire travestie par le MAK pour ses intérets, parler au nom de tous les kabyles alors qu’il y’en a parmi ces kabyles tel que moi qui vomissent ce mouvement, parler au noms des martyrs alors qu’aucun des martyrs n’est mort pour ce mouvement ni pour ses idées etc ..etc …etc …

    La solution est de continuer la lutte pour libérer toutes les régions d’algérie et pour batir une algérie démocratique des montagnes du djurdjura jusqu’au fin fond du sahara! La solution c’est aussi de faire attention à tous les dangers qui guette notre patrie et notre région y compris le danger que représente le MAK, la solution est de lui barrer la route et de l’empêcher d’embrigader d’autres jeunes en kabylie tout comme l’a fait le FIS il y a quelques années.




    0
  • Chaavane
    5 mai 2010 at 13 h 10 min - Reply

    @Kenza, avant d’appeler à la tolérance et au respect, il faut l’être soit mème! le MAK n’a rien d’un mouvement tolérant, c’est un mouvement raciste semblable à tous les mouvements fascistes connus à nos jours, pour t’en convaincre t’a qu’à sillonner internet pour voir les insultes qu’il profère sur les arabes, l’islam, le prophète de l’islam, dieu et j’en passe! c’est pour cela qu’il est tout sauf une solution!

    Un kabyle musulman qui ne lâchera pas un gramme de son islamité!




    0
  • Dudesert
    5 mai 2010 at 14 h 57 min - Reply

    Bonjour
    je continue ….
    1- L’autonomie n’est pas la solution pour la kabylie surtout constituée uniquement de Tizi-Ouzou, Bejaia et Une partie de Bouira et de Boumerdes. C’est la Région dont l’autonomie économique est la plus fragile en Algérie.
    2- L’autonomie n’est pas la solution pour les kabyles parce que les fondements ayant fait leur force et aidé à vivre dans ce relief ont été détruit par la France et le pouvoir central. Surtout la France et ça continue.
    3- L’autonomie n’est pas la solution pour la kabylie parce que les initiateurs n’ont capitalisé aucune réussite en matière de militantisme ou d’organisation.
    4- L’autonomie n’est pas la solution pour les kabyles parce que les éléments présentés comme constitutifs de la kabylie n’ont été validé par aucune autorité intellectuelle de référence : sociologue; historien, …..
    5- L’autonomie n’est pas la solution parce que hormis Béjaia qui a connu une civilisation, historiquement la kabylie n’a jamais présenté un espace de développement comme on veut le prétendre : le tombeau de Massinissa est à KHROUB, St augustin est de souk ahras, Apulée est de annaba – si je ne me trompe pas- JUBA est de Tipasa…..
    Aussi …
    1- Accuser les autres Régions de ne rien faire pour libérer l’Algérie du système est mal connaitre et l’Algérie et les Algériens .
    2- La kabylie est rebelle et frondeuse Mais …..Elle le fait plus par réaction et manipulation que par des actions autonomes, préparées et réfléchis.
    3- La kabylie est plus manipulable que les autres Régions … Ce qui ne constitue nullement un levier pour assurer une autonomie
    4- Que peut on attendre de militants qui passaient leur temps dans les cités universitaires en dissertant faussement sur des théories politiques et économiques.. et empêchant les étudiants de s’occuper D’ABORD DE LEURS ÉTUDES ET D’AVOIR LEURS DIPLÔMES DANS LES DÉLAIS. Oui que de talents, d’intelligences sont restés 10 voir 12 ans pour terminer un ingéniorat, d’autres n’ont jamais terminer leurs études?
    5- Qu’attendre de militants qui n’ont jamais fait action de volontariat dans leur village.

    etc etc
    Que dieu nous préserve de ces aventuriers




    0
  • Résigné
    5 mai 2010 at 15 h 02 min - Reply

    Keep going, tiens bon Mr D.B. Je vous lis sur ce site de LQA depuis plus d’un an et je veux vous témoigner ma solidarité car vous êtes un homme juste.
    En un an, je n’ai jamais décelé un moindre écart raciste ou sectaire dans vos écris.
    Quand aux critiques, tout le monde est libre d’en porter sur n’importe quel sujet ou personne dans la mesure ou celles-ci ne portent pas atteinte à sa dignité.




    0
  • Le Kabyle
    5 mai 2010 at 15 h 33 min - Reply

    Certains semblent, malheureusement, trés mal s’accommoder des vérités historiques et des jugements que notre Histoire porte sur les traitres de notre Glorieuse Révolution… Mais le temps fera son oeuvre immanquablement. Qu’on le veuille ou non !

    C’est parce que nous n’avons pas assaini nos rangs dés 1962 que l’Algérie est devenue ce qu’elle est, aujourd’hui, une véritable écurie d’Augias !

    Alors continuons, cher Monsieur, de nous voiler la face et les résultats sont connus d’avance. Les démons du passé qui nous habitent ne serons jamais exhorcisés et nous détruiront TOUS autant que nous sommes… La preuve !

    Un pays exangue par la faute de mercenaires dafistes qui ont vendu l’Algérie et le Peuple Algérien ! Et ce chanteur, meme pas d’opérette, qui s’apprete toute honte bue à diviser et bruler l’Algérie pour des « ambitions » purement personnelles sans relations aucunes avec les intérets de l’Algérie et encore moins de la Kabylie ou du Peuple Kabyle ! Qui l’a d’abord mandaté pour parler au nom de TOUS les Kabyles ? En tant que KABYLE, je n’ai point autorisé ce monsieur à parler en mon propre nom ! Cet individu doit etre combattu par tous les moyens !!!




    0
  • Abdelkader DEHBI
    5 mai 2010 at 16 h 15 min - Reply

    @ — Dudesert :

    Merci pour ce commentaire dont tout à la fois, le caractère factuel, la qualité de l’argumentaire et l’originalité pédagogique sont imparables.
    Si les médias de notre pays – tous supports confondus – étaient dédiés au service de la nation et non pas au service des usurpateurs corrompus et félons qui sont à la tête de ce pays, un seul débat télévisé, entre patriotes et séparatistes suffirait à envoyer les tenants de l’aventurisme du MAK à la poubelle.




    0
  • zapata
    5 mai 2010 at 20 h 07 min - Reply

    l inde possède 23 langues officièlle et plus de 1000 dialèctes et il n’arrive a communiquer rien qu’avec l ‘anglais…supposons que la moitiè des indous ne connaissent pas l’anglais? par quoi il vont communiquer? ET supposons mr m’hènni ira en inde pour faire ça compagne politique il va trouver une seule solution pour communiquer avec les indous c’est le langage des sourds muèts alors il commence à entrainner en algèrie d’abord puis il commence son marathon…..le tapis rouge c’est très joli a marcher sur lui seulemment en 2010 tout les algèriens veulent avoir cette chance mais qui va sacrifier l’autre?




    0
  • houda
    5 mai 2010 at 20 h 14 min - Reply

    Bonsoir à tous
    Tant qu’il y aura Chaavane, Nekini, Le kabyle, Dudesert, Khellil, Zenati tous les kabyles sincères, honnêtes et responsables, j’ai pas peur pour mon pays.
    tout mon respect, à tous




    0
  • ELHOURYA
    5 mai 2010 at 20 h 15 min - Reply

    NON A MHENNI FERHAT ET SES ACOLYTES AU POUVOIR !!!
    A BAS LE MAK

    A BAS SES COMBINES QUI N’ABOUTIRONT JAMAIS CAR ON NE LAISSERA PAS FAIRE NOUS TOUS ET TOUTES ALGERIENS BERBERO-ARABO-MUSULMANS !
    ALGERIENNE DE TIZI-GHENIF




    0
  • Khattab
    5 mai 2010 at 22 h 18 min - Reply

    A Zehira Houfani : je ne voudrais pas diminuer de votre initiative, mais je pense qu’elle est tombée à un moment où un terrible scandale vient d’être révélé par le livre de Saïd Saadi, à savoir la séquestration pendant 18 années des cadavres des valeureux Colonels Amir ouche et El Haouès. Maintenant, nous sommes informés, on ne peut pas dire qu’on ne savait pas. Il faut agir : c’est qui est urgent aujourd’hui, c’est de signer une pétition pour exiger de l’Etat algérien des excuses et la repentance pour ce qui a été fait aux deux valeureux Chahids, stockés avec les archives de la Gendarmerie Nationale, et ce, sur ordre de Boumediene, le Chef de l’Etat de l’époque. Mr Dehbi a demandé une commission d’enquête, je lui réponds « chiche ». Qu’on commence à enquêter même en dehors de l’Etat. Je lui réponds aussi que c’est Chadli qu’il voue aux gémonies (Bouteflika aussi hait Chadli), c’est Chadli qui a organisé des funérailles nationales aux deux Colonels de l’ALN : si Boumediene était vivant, les deux cadavres seraient toujours avec les archives dans la cave de la caserne Ali-KHodja.




    0
  • BOUARABA
    6 mai 2010 at 1 h 30 min - Reply

    Ferhat,de quel droit tu parles au nom des Kabyles?
    Qui t’as mandaté?
    On te laisse Ta Maraghna (ton village) et fait de lui ce que tu veux.




    0
  • el-amel
    6 mai 2010 at 10 h 46 min - Reply

    à un colloque récent sur la Méditerranée, la focalisation portera sur la politique de Obama, notamment la « main tendue »au monde arabo-musulman, la question du proche-orient et du gel de la colonisation « il faut se calmer, être patient » disait un intervenant à son encontre. La question sur la Méditerranée est le projet de l’upm pour la fondation du nouvel ordre mondial. La première étape passe par la construction européenne pour le « message que l’Europe peut apporter au monde » en mettant au pas les réticents et la crise qui secoue le berceau de la civilisation occidentale ne semble pas répondre à cette aspiration; pour le proche orient, un intervenant ump disait qu’il fallait « maintenir le drame sous contrôle pendant ce temps le projet méditerranéen se concrétise » l’upm qui est considéré comme un « espace de paix, de prospérité et d’échanges » et comme l’Algérie boude ce projet qui est en fait un projet économique, il faut créer un désordre qui servirait les pro-upmistes et des patrons algériens ne sont pas contre ce projet bien au contraire, ferhat est encore l’instrument utilisé, la grève du cartable a marqué des familles qui ont vécu des drames, combien d’élèves ont été sacrifiés, lui ses enfants il les a protégés, le MAK est une création du régime qui a son siège à Paris, chaque parrain à une équipe sur place. Quant à la question amazigh, pourquoi passer par la France pour en parler ? Il faut se battre pour les libertés en Algérie.




    0
  • mouna
    6 mai 2010 at 16 h 53 min - Reply

    1- Le MAK propose un un projet politique qu’on doit respecter en tant que tel. Si une majorité de kabyles pense qu’il est viable et qu’il est le seul systeme qui garantit leur epanouissement et le respect de leurs interets et bien ils sont libres de leur choix.

    2- Ceux qui sont contre ce projet ils ont le droit de le critiquer et n’ont qu’à militer pour convaincre les kabyles des bienfaits des theses algerianistes.

    3- L’histoire nous a prouvé qu’on n’arrete jamais le cours de l’histoire avec des diatribes et des insultes et des projets volontaristes de pétition, etc. Si la Kabylie est arrivée aujourd hui à envisager la solution de prendre son destion en main il doit y avoir des raisons objectives que ne voulons pas regarder en face et qui nous échappent à cause de notre entetement et notre chauvinisme aveugle.

    4- Un pays se construit en permanence et rien n’est jamais acquis pour toujours. L’Algerie constuite par de grands efforts et de grands esprits pourrait être perdue à cause de petites cervelles inconscientes et ignares.

    Que les échanges et luttes politiques se fassent dans le respect et sans animosité.




    0
  • moura
    6 mai 2010 at 17 h 48 min - Reply

    J’attendais qu’un participant aux negociations sur les suites de la greve du cartable pour apporter plus de precisins,helas.etant proche des deux delegations et independant(depuis la scission du MCB en deux j’ai quitté le MCB,SADEK akrour a essayé de reconstruire le mcb,jonction des deux mcb,coordination et commissions ,en vain).d’abord Ferhat m’henni n’est pas responsable de la greve du cartable,il a contribué.aux negociations,Djamel zenati pour la coordination et ould ali el hadi pour la commission MCB ont été roulé ensemble par le premier ministre(qui a reçu des instructions de ne pas aller au dela de la creation du HCA) et les divergences de ould ali el hadi et zenati ont failli arrivé aux mains.djamel zenati a quitté les negociations(c’est pour cette raison que la coordination MCB,version FFS a appellé a la poursuite de la greve;et les commissions MCB,version RCD a appellé a l’arret de la greve et meme voulu enterrer le 20 avril pour le remùplacer par le 22 avril,qui pour eux est une avancée considerable alors que pour le FFS c’est une catastrophe.libre à celui qui veut faire porter le chapeau à Ferhat mhenni,mais la verité est ailleur.




    0
  • zehira Houfani
    6 mai 2010 at 18 h 23 min - Reply

    @Khattab
    D’abord l’initiative ne m’appartient pas, elle est celle de tous les Algériens soucieux du devenir de leur peuple et de l’intégrité de leur pays. Je m’incline respectueusement devant la mémoire de nos 2 vaillants chahids Amirouche et El-Haoues, et aucun pardon aussi tardif, advenant qu’il y’en ai un, ne compensera la malfaisance du pouvoir dans ce dossier, en particulier, et dans sa désastreuse gouvernance. Aussi l’urgence me semble-t-il est de s’unir pour le seul vrai objectif, à savoir mettre ce pouvoir hors d’état de nuire à notre peuple et à notre pays et à notre histoire. Il n’y a qu’une Algérie libre et démocratique qui saura rendre le respect et la dignité à ses valeureux enfants.

    Alors plutôt que de nous diviser en tribus faisant le jeu de nos ennemis et dans ce cas des assassins de Amirouche et El-Haoues, essayons d’être à la hauteur de notre histoire et arrachons l’Algérie des mains de ses destructeurs que personnalise le pouvoir. Que penseraient ces deux chahids, de la création d’un gouvernement kabyle provisoire sur la terre de leur bourreau colonial? C’est cela qui m’a choqué et non le projet d’autonomie, en tant que tel.




    0
  • radjef said
    6 mai 2010 at 20 h 15 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Le probleme de l’Algerie n’est pas dans Ferhat ou Ali Belhadj. Je connais les deux personnes et je les salue au passage. Le probleme dans notre pays est dans l’ANP. Chere soeur Houfani, il suffit que l’ANP accepte de rentrer dans les casernes pour que le terrorisme et les extremismes cessent de respirer. Il ne faut pas nous voiler la face, comme il ne faut pas non plus remuer le couteau dans la plaie ou nous inciter à la pratique d’un certain masochisme intellectuel…Je connais Ferhat depuis mon jeune age…Aujourd’hui je me sens plus proche de vous que de Ferhat, mais je refuse de condamner Ferhat. J’estime que Ferhat est victime de sa sincireté lorsqu’il a rejoint les rangs du RCD.Il n’a pas su faire la distinction entre l’art, la vertuosité et la politique. Mais une fois de plus notre mal ne se trouve ni dans Ali Belhadj, ni dans Ferhat M’henni et encore moins dans dans nos amis Sidhoum et Benchenouf. Il est dans l’ANP qui detient la totalité du pouvoir depuis la guerre de liberation à ce jour. L’ANP doit restituer la souveraineté du peuple qu’elle retient en otage depuis plus d’un demi siecle; il faut egalement que la presse algérienne s’eleve aux grandes necessités au lieu de jouer à la p…




    0
  • hocbeg
    6 mai 2010 at 21 h 44 min - Reply

    bonsoir à tous.

    Vous m’excuserez d’être terre à terre car je ne suis ni un professionnel de la parole ni de l’écrit.

    d’abord pourquoi l’autonomie et de quelle autonomie parle-on?.
    En quoi la Kabylie aura-t-elle intérêt à être autonome ou séparée du reste de l’Algérie ?
    tout est question d’intérêts, je suppose!!

    Pour mieux justement défendre leurs intérêts, sous d’autres cieux, ce sont carrément des pays qui se regroupent dans des ensembles géostratégiques.

    En tant que Kabyles, on devrait se poser la question suivante: qu’a t-on à gagner en suivant les autonomistes ? et qu’a -t-on à perdre?. Nous aurons certainement à enseigner à nos enfants tamazight et la rendre obligatoire à l’école et après ??

    Soyons sincères, tamazight est actuellement enseignée en Kabylie et ça n’a pas réglé pour autant les véritables problèmes de notre région.

    aussi, que diront les autres régions de notre pays qui ont des richesses naturelles telles que la mitidja et le sud ?.

    les autonomistes me dirons que ce volet n’est pas concerné par leur programme et il n’est pas question de l’autonomie économique et financière. Mais vous prenez les autres pour des cons ou quoi !?

    Savez vous que rares sont les opérateurs économiques qui cherchent à s’installer en Kabylie ? et même les entreprises appartenant aux Kabyles cherchent des « cieux plus cléments » pour travailler normalement ?. Une bonne partie d’entre elles ont délocalisé!!.

    C’est vrai que notre région a donné beaucoup durant la guerre d’ALGERIE pour la libération de toute l’Algérie, c’est un fait historique et personne ne peut nous y soustraire!! C’est ça l’Algérien Kabyle.

    Nos frères Arabophones du reste d’Algérie (qui sont aussi berbères) veulent qu’on reste ensemble, et ils ne veulent pas nous laisser seuls !!( je ne parle pas du pouvoir).
    Sous d’autres cieux, d’autres peuples ,auraient dis : bon débarras!!.

    Mon sentiment est que les Algériens ne pourront jamais se séparer, car nous sommes ensembles avec nos défauts et nos qualités depuis des millénaires. Ce n’est ni ferhat et encore moins les MAKistes ( qui vivent tous ou presque à l’étranger) qui réussiront à le faire.




    0
  • Zehira Houfani
    6 mai 2010 at 22 h 24 min - Reply

    @ frère Radjef,

    « L’ANP doit restituer la souveraineté du peuple qu’elle retient en otage depuis plus d’un demi siecle »

    Tout à fait d’accord sur ce point encore faut-il qu’elle ait devant elle un front d’Algériens unis et forts pour imposer la volonté du peuple. Hélas, on en est encore loin.




    0
  • samir
    7 mai 2010 at 1 h 34 min - Reply

    je pense que ses accusations sont injustes et infondées, il ya qu’en algerie qu’on associe tjrs la main etrangere qui s’interfferre aux affaires algerienne , et c’est depuis 62 qu’on nous chante ce pretexte pour nous nous endormireet nous faire peurre ,et du coup se maintenire au po uvoire .le pire ennemi que l’algerie des 4 coin du pays a connue est bien le clan d’oujda .




    0
  • l.leila
    7 mai 2010 at 9 h 40 min - Reply

    Bonjour,

    @ Frère hocbeg, j’ai posé le problème à une compatriote, membre d’une association oeuvrant pour l’autonomie de la Kabylie, et sa réponse était la suivante sans aucun détour:
     » Nous haïssons tellement les Arabes, qu’on ne veut plus les voir; excusez-moi, mais je n’ai pas besoin de vous donner d’autres arguments. Et puis nous pourrons vivre largement du tourisme, nous avons une belle région. »
    Oui, je partage tout à fait votre avis, je pense tout simplement que c’est de l’inconscience. Car au lieu de chercher à nous unir afin de faire face à l’ogre qui nous tient dans ses griffes, nous nous divisons pour le bonheur de ceux qui convoitent le pays qu’ils qualifient d’ailleurs, sans aucune gène, de pays vierge et très riche. C’est à dire, heureux celui qui arrivera le premier à le prendre!

    @ frère samir, premettez-moi de vous répondre qu’entre nous, le clan d’oujda n’est qu’une couverture. Soyons certains que si les hommes de l’ombre voulaient rétablir un certain ordre, ils le feraient sans aucun problème. Malheureusement pour nous TOUS, ce sont eux qui font la pluie, les orages et la foudre. Et pourtant ils sont natifs du pays.

    Mes salutations




    0
  • Menad
    7 mai 2010 at 10 h 46 min - Reply

    I.leila,

    Ah bon ? Et quelle est cette association ? on peut avoir le nom ? Car on sait que le MAK s’interdit les associations satellites pour eviter ce genrs de problêmes justement. Et avez-vous lu un texte officiel du MAK appellant à la haine racial comme vous le faites vous contre Amirouche Abane et tout les Kabyles vivants ou morts ? J’attends la réponse.




    0
  • l.leila
    7 mai 2010 at 11 h 42 min - Reply

    Rebonjour,
    Frère Menad, je n’appelle pas à la haine! J’ai toujours appelé à l’union et à la solidarité de tous les Algériens, frères et soeurs. Selon moi, il faut dire les choses afin d’éviter certaines erreurs. Mon objectif est celui d’appeler à une prise de conscience, car quoi qu’on pense bien faire, la situation n’est pas aussi simple. Il y aura certainement des guerres de frontières, un déchirement du peuple algérien tellement métissé, et autres conséquences. A mes yeux, nous sommes un peuple de même sang! il y a dans certains milieux une haine réelle, non pas à cacher mais à dénoncer pour le bien de notre cher pays.
    Fraternellement




    0
  • Djamila
    7 mai 2010 at 11 h 51 min - Reply

    le MAK en kabylie !
    On pousse les gens a être des boucs-émissaires de la solde de qq.aventuriers de la politique , comme celle fut avec le FIS .A quoi joue Ferhat ?la question posée la journaliste est la notre aussi , ou étaient ces gens quand l’Algérie était à feu et à sang ?J’aimerais bien avoir la réponse de Ferhat ; Sa tache consiste à brouiller la piste aux kabyles des vrais problèmes de la nation kabyle .Alors Meheni dites-nous comme disait un vieux adage algérien : » je mâche les épines des autres avec mes dents. »?




    0
  • Alilou
    7 mai 2010 at 12 h 09 min - Reply

    Bonjour a toutes et a tous,

    @Radjef,

    J’aimerai bien savoir qui aura le courage de demande, meme pas d’aller affronter cet ANP et lui dire de rentrer dans les casernes.

    Pour le reste ca m’ettonnerai vraiment qu’on arrivera un jour, de mon vivant, a voir le bout du tunnel a force de lire des commentaire plein de haine.

    Je l’ai deja ecris ddans le Matin.DZ, il n’existe pas un seul algerien qui n’a pas de haine dans son coeur.

    La ou il ya de la haine il n’y a point de lumiere.

    Je reste dans mon tunnel a fumer du thé, le cauchemard continu……

    PS: @ Radje, je souhaite une reponse a ma question. MERCI

    Salutations Ali le pointu




    0
  • benamina
    7 mai 2010 at 12 h 20 min - Reply

    3 caractéristiques constantes chez les MAKistes: 1/ les mensonges et contrevérités les plus grossiers et les + surréalistes sur l’histoire(de l’Algérie), la situation et le poids(du mouvement) et les perspectives qu’il miroite. Mensonges et contrevérités dits et répétés à outrance sans honte, ni gêne jusqu’à (croire)laisser des traces chez les crédules prêts à tous gober(mentir, mentir, il en restera toujours quelque chose). 2/ invectives, insultes, imprécations et anathèmes contre tout contradicteur ou objecteur, pour dissuader et éloigner tous débatteur, tout intervenant qui met à nu ces mensonges et contrevérités, et ainsi les laisser seuls sur le terrain. 3/ fréquentation assidue et interventions immanquables sur tous les sites, sur tous les sujets traitant de prés ou de loin de leur marotte, sous des pseudos différents pour faire croire au ( leur)nombre et l’extension et l’adhésion à leurs idées.




    0
  • pixies
    7 mai 2010 at 13 h 56 min - Reply

    Les Kabyles veulent juste plus de reconnaissance de leur culture, et qu’on arrête de les étouffer. C’est si difficile à comprendre ça ?
    Que le MAK soit représentatif ou pas, les kabyles ont toujours exprimé un souhait de plus de liberté.

    Pourquoi faut il à chaque fois sortir les grands mot: union, solidarité des algériens, une seule algérie …

    L’union des algériens viendra toute seule, une fois qu’on a pris en considération les aspirations de chaque communauté.

    Le MAK existe parcequ’il y a un vide, une frustration à combler. Se focaliser sur ce mouvement est une erreur, allez plutôt demander aux adhérents pourquoi ils ont décidé de se rallier à ce mouvement.




    0
  • soumamer
    7 mai 2010 at 16 h 34 min - Reply

    @ Samir ,tout évènement historique est soit manipulé,piloté ou téléguidé. Ceux qui sont libre sont rares voire inconnus et anonymes.
    La main de « l’étranger » on la respire comme l’air.
    Il ya les grandes nation et les républiques bananières




    0
  • MissTmourt
    7 mai 2010 at 16 h 50 min - Reply

    Aux Makistes qui nous visitent et qui veulent nous donner des leçons de démocratie,

    Est-ce que votre mouvement et à sa tête F.Mehenni, a déjà condamné publiquement, par un communiqué officiel, l’islamophobie et le racisme anti-arabe qui motivent la majorité de ses sympathisants ?

    Existe-t-il un tel communiqué ?




    0
  • iker20
    7 mai 2010 at 18 h 04 min - Reply

    @zehira, il est urgent de reprendre les luttes et de passer à l’offensive dans la lutte et dans l’analyse,par le regroupement d’une force,d’un mouvement de démocrates puissant et sérrieux, ce journal peut nous servir de tribune, dépasser vite les querelles linguistiques et sortir du dilemne identitaire.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 mai 2010 at 19 h 45 min - Reply

    Lecture pour tous :
    — Voici le lien d’un article du « Matin » où l’on peut lire en particulier, le commentaire posté par le pseudo : mox_35. Un commentaire qui constitue un véritable morceau d’anthologie du mensonge, de la désinformation et de l' »intox » digne du sinistre capitaine Leger le triste instigateur de la « bleuite », sous les ordres du colonel-criminel Godard.
    http://www.lematindz.net/news/3088-said-sadi-a-voulu-instrumentaliser-lhistoire-dans-une-vaste-operation-de-d.html




    0
  • abdel
    7 mai 2010 at 19 h 49 min - Reply

    moi, de ma part je souhaite que cet espace soit un espace de réflexion, de consultation et de proposition pour aider notre cher pays à sortir de la crise, je respect le projet de ferhat (mak) même si il m’intéresse pas. il faut laisser les gens faire des proposition pour avancer vers la démocratie. le problème des algériens ce n’est pas ferhat ou le mak, c’est la dictature en place.
    vive l’Algérie unie.
    abdel




    0
  • radjef said
    7 mai 2010 at 20 h 26 min - Reply

    Bonsoir tout le monde.@ Z Houfani, bonsoir. Mon objectif n’est pas de soutenir Ferhat.Ce dernier est incapable de mobiliser un chat et demi en Kabylie…Dans ma tête, j’ai gardé l’image d’Imazighen Imoula; le Ferhat d’aujourd’hui, je ne le reconnais pas. D’ailleurs qui est le vrai Ferhat, est ce celui qui a repris dans ses chansons Boris Vian, admiré Mammeri, Yacine et defendu dans ses chansons l’unité linguistique et identitaire du Maghreb ou bien celui qui a fait l’apologie de l’option du tout securitaire allant jusqu’a declarer qu’il vaut mieux avoir un char devant sa porte qu’un terroriste prêt a vous egorger au coin de la rue, ou encore celui qui nie son amazighité pour se contenter seulement de sa kabylité? Malheureusement pour notre ami Ferhat, il y a devant chaque porte en Kabylie un char pour nous surveiller…Malheureusement pour notre ami Ferhat la Kabylie resiste, pense et reflechit et ce n’est aujourd’hui qu’elle va renier Dib, Yacine, Wahbi, El Djermouni, L’Emir Abdelkader, Ben M’hidi… Ce qui unit le peuple algérien est plus fort de ce qui le divise. Pour ma part, sans me desolidariser de vous, je pense que notre combat doit s’orienter contre l’ANP et ses alliés de la haute finance internationale.@Alilou, bonsoir. C’est aux elites du pays de donner l’exemple. C’est aux elites de montrer au peuple le vrai ennemi; l’ennemi qui l’a spolié de sa souveraineté et de sa dignité. C’est aux elites de rompre avec ce faux semblant généralisé qui les caracterise, leurs laches connivences avec l’ordre etabli, leur silence et leur complaisance. L’ANP peut arreter 100 journalistes, tuer 300 medecins, faire disparaitre 1000 avocats, mais elle finira par rendre ce qu’elle a usurpé par la ruse, le crime et la terreur au peuple. A ce sujet, je pense que le cadre est tracé par Hocine Ait Ahmed et les initiateurs de l’Appel du 19 mars.




    0
  • BRAHIM
    7 mai 2010 at 20 h 31 min - Reply

    Monsieur Abdelkader DEHBI, il est plus sage pour notre blog de ne pas faire des références ou de mettre des liens avec le « Matin » car des cochonneries, des insanités, des insultes et des attitudes racistes sont innombrables et sans pareil sur ce site. Et tenez vous bien, ses attitudes sont de tout bord. Et je le répète de TOUT BORD , c’est-à-dire du côté des tenants de l’arabo-islamisme et du côté des tenants de l’ « amazighisme ». Il est plus sage de ne pas faire de pont avec ce journal car on n’est pas comme çà sur LQA , pour l’instant ….du moins. Si on commence à s’intéresser aux articles publiés dans le matin et sur certains autres sites … tzagate… comme disent mes amis Sétifiens. L’administrateur gagnerait à être vigilant sur cette question. LQA n’a rien à voir avec le matin. Que les internautes du matin se démerdent entre eux. Je m’excuse d’en arriver là bien que je sois pour la liberté et la démocratie mais quand çà sent mauvais vaut mieux désinfecter à l’eau de javel. Je pense que c’est important même si on doit avoir du respect pour toutes les opinions. Préservons LQA. La question qui est soulevée est très sensible et nécessite de la maturité et du discernement. Si on commence l’insulte sur LQA matefrèche ya el khaoua !Concentrons nous sur autre chose, c’est mieux….. à mon avis.

    ===========
    Soyez rassuré, mon cher Brahim. Nous ne laisserons jamais passer les insultes ou autres invectives. Nous sommes intransigeants pour cela, même si nous nous attirons parfois quelques inimitiés (que nous comprenons et pardonnons) de certains braves compatriotes excédés par la déplorable situation du pays et qui dérapent verbalement. Je crois que notre frère Si Abdelkader a voulu, par le lien joint, montrer le degré de putréfaction de certains écrits indignes publiés par certains sites. Allah Yahdina ou yahdihoum.
    Fraternellement.
    Salah-Eddine.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 mai 2010 at 21 h 46 min - Reply

    @ — BRAHIM :
    Ce qui est plus sage à mon avis, ce serait plutôt de ne pas s’ériger en censeur des lectures d’autrui et de s’abstenir d’infantiliser les visiteurs du site qui sont assez grands et certainement assez sensés pour se faire eux-mêmes leurs opinions.




    0
  • SAID
    8 mai 2010 at 0 h 23 min - Reply

    Une question à Si AEK DEHBI.

    Vous qui etes notre ainé et qui etiez proche de bouteflika un certain temps (sans arriere pensée ! je connais votre position actuelle sur lui !), pouvez vous nous dire si l’histoire de la sequestration des depouilles des deux colonels etait connue dans l’entourage des anciens moudjahidines dans les années 60 et 70 ?
    Merci pour votre reponse




    0
  • Mohamed J.
    8 mai 2010 at 9 h 27 min - Reply

    Ferhat Mehenni enlève lemasque et on voit la laideur de ses visées. Aucun Algérien digne de ce nom ne peut dire qu’il cherche l’interet du peuple algérien ou m^eme des kabyles.

    ————-
    Appel de Ferhat Mehenni (mehenni fi frança ouiharrache)

    A vous qui êtes appelés à poursuivre notre œuvre, nous savons combien est lourde la responsabilité que notre génération remet entre vos mains. Nous en connaissons le poids depuis que, très jeunes nous aussi, nous l’avons reçu de nos aînés. A votre tour, vous aurez à la léguer à vos cadets qui la remettront à vos enfants. Ainsi, de nos lointains ancêtres à nos arrières petites filles et petits fils, et ce, jusqu’à la fin des temps, chaque génération de Kabyles est anoblie par l’Histoire qui lui confie la mission de perpétuer notre souffle de vie, de dignité et de liberté de tous temps menacés par des tyrans et des envahisseurs. Vous aurez, vous aussi, à insuffler, à cette parole aux multiples accents, que nous tenons de nos Anciens, une vitalité et un dynamisme qui seront décuplés par votre descendance. Le kabyle qui fait notre originalité et notre fierté en tant que peuple, cette langue qui nous vient du fin fond des âges est malheureusement trahie par la famille amazighe qui s’est dissoute dans l’ensemble islamique. Mais nos valeurs républicaines et humanistes sont ce que nous apportons de meilleur à l’humanité. Elles expriment notre âme, notre être et notre terre face au déchaînement des hommes et des éléments dont il freine la folie en leur montrant combien notre attachement à la liberté est sans limite, notre hospitalité légendaire et notre respect des peuples civilisés.

    Malgré la falsification de l’histoire par le régime d’Alger de Ben Bella à Bouteflika le peuple Kabyle n’a jamais accepté de remplacer Saint Augustin par Abou Bakr ni de remplacer la Kahina par Hafsa ou Aicha. Malgré la répression de Boumédienne, le peuple Kabyle n’a jamais accepté de vendre sa langue Kabyle au profit de la langue Arabe du désert arabique. Malgré les massacres des islamistes algériens, la Kabylie refuse toujours de nier son passé judéo-chrétien. Aujourd’hui encore, flotte encore sous nos yeux, l’image du grand roi Massinissa qui, avait l’ambition de faire de notre terre et de notre peuple un trait d’union entre l’Orient et l’Occident, mais qu’à part les Kabyles tous les autres Amazighs ont sombré dans l’opium théocratique par lequel ils ont livré une aussi belle terre comme l’Algérie aux instincts de domination de quelques illuminés sanguinaires venus d’Arabie que le pouvoir Algérien nous présente aujourd’hui comme les fondateurs de sa grandeur et de sa fierté. Notre peuple épris d’amour et de paix était réduit malgré lui, à une vulgaire réserve de soldats qu’on levait au service de causes qui étaient jamais les siennes. Nos révoltes initiées par le vaillant Jugurtha, n’ont jamais cessé mais n’ont rien avoir avec les expéditions de mercenaires comme Tarik Ibn Ziad qu’on nous présente comme un vaillant chef amazighe alors qu’il n’était qu’un serviteur du calife Arabe d’orient. Nous sommes fiers que notre terre et notre peuple n’aient donné à l’humanité que des résistants.
    Nous n’avons pas eu à participer à la falsification de l’Histoire que les envahisseurs ont écrit pour se glorifier et nous avilir. Nous n’avons pas eu de répit pour écrire. A peine avions-nous repoussé les hordes romaines vers le Nord, dans un épuisant effort, que nous avons eu à affronter les contingents Arabes venus de l’Est pour nous imposer l’islam, violer notre terre, notre âme, et nos femmes. Dans leur fureur ils ont volé nos richesses et nos filles au nom d’un Dieu auquel ils n’y ont jamais crû eux même. Ils disaient vouloir nous apporter la liberté d’Allah et ils diabolisèrent nos femmes dont nous faisions pourtant des reines, à l’image de la Kahina. Moralement nous leur étions supérieurs. Militairement, il a fallu quelques siècles pour en venir à bout. La formation de la personnalité de la Kabylie était alors amorcée. Les Almoravides, fuyant la furie des sanguinaires religieux Almohades établis à Marrakech, apportèrent la dernière touche sociologique et humaine à l’édifice institutionnel de la Kabylie stabilisée depuis. L’Afrique du Nord, payant son inféodation aux califats moyens orientaux et à leurs insatiables besoins de richesses qui l’enlisèrent dans l’aventure de l’Andalousie, se désagrégea dans une confusion générale qui allait ouvrir la voie à une nouvelle conquête du sous-continent par les peuples d’Europe et d’Asie mineure. Dans la foulée de la Reconquista, les Espagnoles s’établirent à l’Ouest et sur la côte Kabyle et durent se replier à l’arrivée des Turcs qui établirent leur mainmise sur un territoire allant de Tunis à Tlemcen à l’exception de l’enclave kabyle. Les envahisseurs turcs n’avaient que l’insulte pour se venger de ce peuple Kabyle qui refusait leur autorité.
    C’est la France qui, après ses deux victoires sur la Kabylie, 1857 et 1871, a fait perdre à notre peuple le contrôle de son destin. Pour le reconquérir, il s’était cru dans l’obligation de se fondre dans une nouvelle identité artificielle, un nouveau pays tout aussi artificiel, un nouveau peuple dit Algérien, taillés sur mesure par la France coloniale, l’Algérie. L’engagement de la Kabylie pour l’indépendance algérienne fut franc, total et massif et ce depuis 1926 alors que les Oulémas, fondateurs du terrorisme islamiste, aujourd’hui coupeurs de têtes au nom d’Allah, dénonçaient sans vergogne les indépendantistes dans leurs écrits. L’antikabylisme prenait de l’épaisseur.
    Vous qui êtes appelés à entretenir la mémoire de nos sacrifices pour les générations qui vous suivront, sachez qu’en tant que Kabyles, nous avions oublié dans notre combat pour l’Algérie ingrate, que nous étions un peuple différend. Nous, dont les parents s’étaient sacrifiés pour l’indépendance de l’Algérie, avons grandis, comme nos aînés, dans la ferveur nationaliste et voulions faire de ce pays le notre et qui soit le plus beau et le plus prospère au monde. Notre amour pour un pays qui n’était pas le notre nous a coûté très cher ! cette patrie miroitant dans les regards trahis de nos veuves et des nos orphelins, sortie des râles de nos maquisards qui rendaient l’âme sous la torture de leurs bourreaux dans les caves du colonialisme ou, après, dans les bas-fonds de la police politique de l’indépendance. Notre attachement à cette Algérie, dont la plupart de ses libérateurs kabyles n’avaient aucun arrière pensée, était charnel. Nous luttions en Kabylie en rêvant à toute l’Algérie dont nous voulions changer le régime intégriste dictatorial en démocratie laïque, le système tortionnaire en celui des droits de l’homme, l’école théocratique en celle de la science, du progrès et de la modernité afin de mieux nous insérer dans le monde civilisé. Nous luttions pour une identité méditerranéenne collective, une amazighité libérée du joug islamique, pensant rendre service aux Algériens qui auraient enfin à partager des valeurs communes et un sentiment de fraternité retrouvée avec la fierté des mêmes origines. Notre voie était tracée par l’Etoile Nord-africaine de 1926 à travers laquelle la Kabylie s’était engagée à prendre en charge le destin de tout le sous-continent. Notre combat a, de tous temps, été généreux, orienté vers l’intérêt des autres en lieu et place de celui des Kabyles et de la Kabylie. De l’insurrection armée du FFS en 1963, au printemps noir 2001, en passant par le printemps berbère de 1980, tous les militants kabyles n’avaient d’autre objectif que de libérer l’Algérie du fanatisme islamique. Nous confondions tous, allègrement, l’Algérie et la Kabylie. C’est au terme d’un long processus que nous avons pris conscience de l’Algérie se plait dans sa misère musulmane. La Kabylie refuse alors obstinément d’être enterrée dans le ténébreux tombeau islamique. La Kabylie laïque de nature ne peut que résister à tout prix à la domination islamique pour accéder au rang de peuple civilisé, émancipé et aspirant au bonheur et à la modernité. En croyant que les Algériens étaient nos frères nous nous sommes égarés dans une impasse. Non ! vraiment ils ne sont pas nos frères ceux qui ne rêvent que de mourir pour Allah alors que le peuple Kabyle rêve de vivre pour la modernité et la laïcité.

    « Un militant ne remet pas en question sa cause ; La force d’une conviction écrase toutes le preuves de sa réfutation ». Aujourd’hui, faut-il condamner ou remercier tous ceux qui n’avaient jamais cessé de douter de notre Algériannité et de notre islamité et ce depuis l’accession de l’Algérie à son indépendance ? Doit-on incriminer ou féliciter toutes celles et tous ceux qui, de l’intérieur ou de l’extérieur de l’état algérien, dans la rue ou dans les administrations, nous rabaissaient au rang d’une insulte, d’une souillure, d’une honte nationale ou, dans le meilleur des cas, d’une menace sur l’unité du pays simplement parce que nous avons refusé d’être drogué par l’opium islamique ? En tout état de cause, le chantage exercé sur nous de choisir entre être Musulmans et donc Arabes ou ne pas être Algériens n’a plus lieu d’être car la Kabylie a décidé de n’être ni Arabe ni Musulmane comme l’a si bien clamé notre héros martyr Lounes Matoub, assassiné par le pouvoir islamique d’Alger. Dans ce pays où nous ne sommes pas des immigrants, ce pouvoir qui exige de nous d’être Arabes et Musulmans est de type colonial. Après la religion, qui l’empêcherait de nous demander de changer de langue, d’histoire et de remplacer Saint Augustin par Ibn Badis ou de remplacer l’héroïne Kahina par Aicha ou Khadidja.? Non ! Notre dignité impose que nous nous assumions dans ce que nous sommes et non dans ce que des despotes arabo-musulmans voudraient que nous devenions. Nous sommes kabyles et nous formons un peuple fier et décidé à se libérer du joug islamique et de la domination Arabe. C’est une donnée que le pouvoir algérien serait mieux inspiré d’assimiler et de consacrer par la reconnaissance de la République Kabyle et du MAK comme représentant unique et légitime du peuple Kabyle avant que les nations civilisées ne le force à le faire dans une humiliante abdication. Le pouvoir d’Alger, héritier du pouvoir colonial doit savoir qu’il est vain de tenter de résister au peuple Kabyle qui entame sa révolution finale. La proclamation du GPK, gouvernement provisoire de la Kabylie est un dernier avertissement au pouvoir colonial d’Alger avant le déclenchement de la révolution Kabyle. En avril 2001, dans l’indifférence générale, un massacre est perpétré en Kabylie par les forces gouvernementales. Le choc provoqué par ces événements nous a amenés à repenser notre démarche de façon radicalement différente. Nous nous sommes sentis trahis, exclus un peu plus de cette Algérie qui se montre compatissante à l’égard des Arabes du Moyen Orient au moment même où des mères et des pères kabyles pleurent seuls leurs enfants fauchés par des balles des gendarmes algériens. Nous avons dès lors repris un à un les éléments de notre histoire, depuis la constitution du FFS au printemps noir 2001 et chaque élément du puzzle retrouva sa place. Les Kabyles ont systématiquement été marginalisés dans leur combat pour l’Algérie : Que ce soit en 1963, ou en 2001 en passant par quatre-vingt, la création de la Ligue des Droits de l’homme en 1985, les Kabyles ont été rejetés, nos organisations politiques n’ont jamais pu fédérer une majorité d’Algériens. Après pareil constat notre réflexion s’est réorientée vers la recherche d’une solution définitive pour la kabylie. Nous voulons avant tout éviter à la Kabylie de mourir dans le suicide Algérien en offrant au peuple kabyle la possibilité de présider à son destin comme il le souhaite sans gêner les Algériens qui se disent pourtant amazighs qui acceptent la domination islamique. Mais ce que nous accepteront pas c’est que ces Algériens demandent à la Kabylie de faire partie d’une Algérie arabo-islamique car l’Algérie ne doit plus attendre que les Kabyles partagent ses aspirations en ce qui concerne sa langue, sa culture et sa religion.
    Vous qui portez, déjà, le fardeau de notre destin et qui relevez le défi de construire, aux générations futures, un avenir protégé de la violence islamiste, savez que les intérêts en jeu dépassent ceux des individus et de leurs carrières, ceux des groupes et de leurs chapelles. Aucun de nous n’a le droit de se faire passer pour prioritaire sur l’avenir du peuple kabyle. Ceux qui tenteront de détourner le combat pour des intérêts personnels subiront le même sort que ceux qui collaborent avec l’armée algérienne. Le MAK étant un mouvement pacifique mais ne restera pas éternellement les bras croisés et les combattants Kabyles défendront y compris par les armes les droits légitimes de la Kabylie et ce dans le strict principe de la légitime défense.

    Il est encore trop tôt pour se perdre dans des débats qui ne pourront être soulevés que lorsque nous aurons un Etat Kabyle propre à nous. Les problèmes idéologiques impliquant des choix de société pour la Kabylie sont importants mais pas pour l’heure. La seule ligne rouge que ne doit franchir aucun militant Kabyle est de tolérer l’islamisme. Il est clair dans les fondements de notre mouvement qu’en dehors de la pratique religieuse individuelle et discrète, aucun concession ne sera faite à l’islamisme. Une fois la Kabylie libérée chacun pourra voter pour le parti ou le candidat proche de son choix dans le cadre d’une démocratie laïque.

    Jeunes Kabyles, c’est parce que l’avenir pour lequel nous combattons vous appartiendra à vous que le MAK vous appelle à rejoindre massivement ses rangs, à soutenir le Gouvernement provisoire de la Kabylie et à respecter ses décisions. Il est de votre devoir à tous de convaincre le maximum de Kabyles à ne pas tomber dans le piège de la collaboration avec les forces de répression en commençant par refuser d’accomplir le service militaire ou de déserter des rangs de l’armée algérienne car vos balles seront dirigées contre vos frères Kabyles. Le MAK restera pacifique tant que le pouvoir algérien évite les assassinats mais qu’il soit clair dans la tête de tout combattant kabyle que le MAK n’hésitera pas à engager l’Armée de Libération de la Kabylie (ALK) dans le cadre de la légitime défense et qu’à ce moment là tous les jeunes kabyles seront mobilisés pour défendre la patrie Kabyle.

    C’est entre vos mains, jeunes kabyles, que je dépose ce message qui, pour moi, a la valeur de toutes les souffrances et de toutes les épreuves que notre peuple a eu à affronter à travers les âges. Le MAK vous fait le serment de ne jamais vous abandonner et de ne jamais abandonner la Kabylie. Nos militants et nos combattants prouveront au monde entier qu’ils ont le courage et l’engagement de leurs aînés du 1er novembre 1954 et ont la conviction de vaincre l’armée algérienne comme ont vaincu leurs parents l’armée Française. Plus de place pour la peur ni pour l’hésitation, l’heure de la liberté sonnera très prochainement, soyons tous prêts.

    VIVE LE MAK !
    VIVE L’ALK et le G.P.K !
    VIVE LA KABYLIE !

    Ferhat Mehenni
    http://forumdesdemocrates.over-blog.com/article-appel-du-mak-aux-jeunes-kabyles-50014913.html

    ============================

    Nous avons comme l’impression que des criminels souhaitent allumer un nouveau brasier dans notre malheureux pays en commençant par plonger notre Kabylie dans les abysses d’une tragédie sanglante. En cette période de fin de règne d’un régime illégitime ayant atteint sa phase terminale de son cycle naturel, des mains criminelles essaient de replonger l’Algérie dans de nouveaux drames et dont notre jeunesse sans présent ni avenir payera comme hier le prix fort. Les clans qui s’entredéchirent à l’intérieur et les reliques nostalgiques de l’Algérie de papa Outre-Méditerranée ne sont pas étrangers à ces manipulations diaboliques. Ce que nous venons de lire comme « appel aux jeunes kabyles » est extrêmement grave. Nous ne partageons pas du tout l’aventurisme politique du MAK, mais, pour une fois nous doutons des sources de cet « appel ». Il s’agit d’un véritable appel à la guerre civile ! Il est impératif que les responsables de ce mouvement apportent un démenti cinglant à ce qui s’apparente à une grossière manipulation. Nous espérons ne pas nous tromper dans notre analyse quant aux origines de cet « appel ».
    Salah-Eddine SIDHOUM.




    0
  • Ammisaid
    8 mai 2010 at 10 h 10 min - Reply

    Assalam, azul, bonjour
    Un mensonge ne peut pas prospérer si des hommes et des femmes qui savent la vérité ne la taisent pas et si d’autres ne prennent pas ce mensonge pour le porter, le nourrir, le parfaire et le diffuser.
    Une dictature tyrannique ne pas prospérer, c’est impossible, si des hommes et des femmes à tous les niveaux ne la soutiennent, ne la louent et ne la protège pas, une armée contrôlée avec des moyens financières volés au peuple et un peuple divisé au maximum, surchargé de maux et de soucis futiles et inutiles et surveillé comme le lait sur feu.
    Le peuple doit d’être surveillé,pour plusieurs raisons:
    – Recruté des courtisans, des serviteurs, des espions, des amis, des menteurs…
    – recruté des hommes qui constitueront l’appareil répressif le plus redouté, le plus rodé et le plus
    déterminé(armée, policier, juges, gendarmes…)
    – recruté des assassins qui vont tuer sans pitié, sans trace et sans procès les hommes et les hommes incontrôlables.
    – Recruté des hommes et des femmes qui vont voter ou porter les lois qui ne toucheront jamais les commanditaires de l’ombre et qui séviront sévèrement contre les plus démunis et les récalcitrants (Ministre, sénateurs, députés, walayi…)
    – recruté des hommes et des femmes qui faire diversions quand les yeux du peuple commence à regarder du côté dont sont envoyés les missiles qui les détruisent, qui les endeuillent et qui les terrorisent. Des ligues, des partis, des mouvements, des associations qu’ils dirigeront à qu’ils donneront une feuille de route qu’ils suivront jusqu’à l(l’étouffement de l’affaire déstabilisatrice et menaçante.
    Je vois l’ombre ou le squelette ou l’homme(même si je vois pas clairement son visage) qui tué ou qui torturé ou qui a violé ou qui a castré ou qui a humilié…un Algérien ou une Algérienne ou un ensemble d’Algériens(femmes, enfants, vieux ou vieilles…).
    Je le vois c’est UN ALGERIEN. Il n’y a pas de doute, notamment, depuis l’indépendance à ce jour.
    Je vois aussi le voleur, le menteur, le traître, le pervers, le tyran, le haineux, le jaloux…qui exerce sa hirfa en toute impunité, en toute jouissance et toute légalité sur l’ensemble des Algériens.
    Il est comme vous et moi, il est un Algérien avec une chachia ou sans, avec une goudoura ou avec un costume ou une tenue ou avec une djellaba, avec barbe ou sans, blanc ou brun, avec des diplômes vrais ou faux, avec hargne ou avec douceur…
    Il est un algérien manipulé par l’occident ou par l’orient, seul ou en groupe, de l’ouest ou de l’est, du nord ou du sud, harkis ou moudjahides, croyants ou non…
    Je le vois, il est un Algérien d’hier ou d’aujourd’hui, de l’intérieur ou de l’extérieur, érudits ou illettrés, riches ou pauvres…
    Je le vois, il me ressemble, il vous ressemble, c’est un Algérien, un vrai, nés à oudjda ou nés mascara ou nés sous les flancs de djurdjra ou nés dans un gourbi ou dans une villa,nés de père connu ou de père inconnu, formés à l’étranger ou formés dans une prison…
    Je le vois, c’est un Algérien, qui paye ou qui est payé pour faire du mal à l’Algérie, qui vole l’Algérie et qui enrichit les autres pays, qui se plie devant un puissant et qui enfle d’orgueil, de haine et de puissance devant celui qui est fragile, faible ou innocent…
    Je le vois sur un trône qui ne vaut rien, dans son bunker pour échapper à la mort et vivre éternel et puissant, dans un lieu où aucun Algérien n’aura le droit de pénétrer s’il n’a pas vendu son âme, sa dignité, son honneur, son identité et sa personnalité…
    Je le vois baigner dans la trahison, l’illicite, le mensonge, la perversion et l’ignorance et je vois bien qu’il n’a ni Dieu, ni valeurs, ni humanité…C’est un djahel dja-i3 (l’ignorant- misérable), il est pire qu’un Animal sauvage affamé. Il est un Algérien de la race des monstres, jouj ou majouj, adeptes de Lucifer, délices des vers et des affres de la tombe du future, bois qui alimentera le feu de l’enfer…
    Je le vois ce coeur de pierre, cette esprit programmé pour détruire, gaspiller et ne jamais réfléchir au jour où il va rencontrer son seigneur. Esprit criminel, semeur de malheurs, producteur de douleurs et convaincu d’être Dieu sur terre. Le pharaon des faibles, des veuves, des miséreux, des orphelins et de tous ceux et toutes celles qui n’ont pas la force de les combattre et puis de les jeter dehors.
    Tous ceux qui détruisent l’Algérie sont ses fils qui n’ont aucun un amour d’elle. L’Algérie c’est votre mère.
    Que dire de celui qui viole sa mère, qui massacre les fils et filles de sa mère, qui viole sa fille devant les yeux de sa mère, de son père, de son frère et des grands parents, qui vole sa mère et qui la laisse dans la mère et qui pousse sa soeur à vendre sa vertu à son frère pour nourrir sa famille…?
    La nuit quand l’obscurité s’installe tout le monde dort. Dormons durant plusieurs jours, ne sortons pas dehors, éteignons la télévision, rêvons et oublions ceux qui nous terrorisent, gratuitement, chaque jour et en pleine lumière.
    Restons chez nous, pas de travail, pas d’école, pas de parole, pas de débat, pas de visites, pas de soins,restons à la maison et faisons d’elle prison, faisons le mort, puisque c’est ce qu’ils veulent nos sauveurs, nos protecteurs, les castrateurs de notre unité, de nos rêves et de nos désirs. Mourons avant de mourir.
    Nous ne voulons plus vous voir, vous entendre et vous croire.
    Partez de cette terre de sacrifices et de martyres, partez avec vos soldats et vos dollars, partez avec votre histoire et ses gloires, partez et nous sortirons de nos foyers quand vos odeurs rejoindront vos corps.
    Vos odeurs qui sentent le sang de nos frères et soeurs, qui sentent le pus de vos fausses promesses, de vos délires sur vos exploits d’aujourd’hui et d’hier et vos mensonges qui ont nourri les ventres de ceux vous avez obliger à vous croire.
    Désobéissance civile silencieuse et pacifique comme le mort désobéit à tout ce qui existe dans l’univers. Car un mort n’a qu’une chose à faire: attendre le jugement de son seigneur pour savoir s’il va aller au paradis ou il va finir son eternité en enfer.
    Wa Allahou A3lam
    Fraternellement




    0
  • Abdelkader DEHBI
    8 mai 2010 at 10 h 28 min - Reply

    @ — SAID :
    Comme la majorité des citoyens algériens, c’est seulement à l’occasion de l’enterrement des restes du grand héros de la Révolution, que fut le Colonel Amirouche, que j’ai eu connaissance de cette malheureuse et triste affaire de sépulture « oubliée » durant des années dans les caves du Commandement de la Gendarmerie Nationale.
    – Si nous étions dans un Etat digne de ce nom, ce seraient les pseudo dirigeants au pouvoir – De Bouteflika à Toufik, en passant par leurs pantins comme les Belkhadem, les Ouyahia et autres Ziari – qui devraient descendre dans l’arène pour apporter au Peuple, des explications convaincantes sur cette malheureuse affaire. Une affaire qui sent la manipulation à cent lieues à la ronde et à travers laquelle on cherche manifestement à semer la discorde, voie la haine ente algériens, pendant que des pillards, protégés par leurs complicités avec l’étranger, continuent de piller le patrimoine de la nation.




    0
  • BRAHIM
    8 mai 2010 at 11 h 51 min - Reply

    Si @abdelkader, je ne suis pas un censeur des lectures, je dis simplement attention aux sables mouvants ! Je sais qu’au fond de vous, vous aussi, vous partagez quelque part mon souci et mon agacement pour éviter les dérives sur notre blog. Maintenant si vous penser qu’il vaut mieux tourner le couteau dans la plaie et bien allons y allégrement. Si c’est votre choix et bien tant pis. Mais attention aux dégats. Vous savez par ailleurs que ce n’est pas moi le modérateur et que je n’ai par conséquent aucun pouvoir de censure.Gardons le cap,c’est çà le plus important.Avec tout mon respect. !




    0
  • BRAHIM
    8 mai 2010 at 13 h 28 min - Reply

    Ya si @Abdelkader DEHBI, je viens de lire votre réponse à @SAID avant que je ne lise votre réponse à mon post. Je perçois en filigrane que vous estimez, en définitive, que le vrai problème de l’Algérie ce n’est pas Mehenni (qui n’arrivera jamais à son but par ailleurs) ou la question kabyle telle qu’elle est traité par certains internautes sur les blogs, mais que le vrai problème vient des rascasses pour ne pas dire des dinosaures qui nous dirigent depuis bien avant l’indépendance. Gardons le bon cap mon frère. Avec tous mes respects sincères.




    0
  • Mohand
    8 mai 2010 at 16 h 34 min - Reply

    L’auteur de commentaire et du lien relatif à l’appel
    Mohammed J publie un faux document que vous avez sans vérification repris comme véritable.
    Je sais que vous allez encore une fois supprimer mon mail, mais mon devoir est d’attirer votre attention sur cette manipulation honteuse.
    La lettre aux Jeunes Kabyles de Mehenni se trouve dans son ouvrage que vous pouvez lire sur ce lien

    http://www.scribd.com/doc/24930726/Ferhat-MEHENNI-Algerie-La-Question-Kabyle

    Lisez la lettre dont il est question , elle se trouve à la page 161 et suivante.

    En lisant le livre vous verrez que toutes les insultes et les attaques dont il est l’objet sur votre site est une injustice et une manipulation.

    Si vous êtes impartiale et juste, démocrate et libre publiez ce lien qui permettra aux Algériens concernés de se faire une juste opinion en dehors des montages malhonnetes et intentionnellement nocifs.
    Mohand.

    =====================
    Merci pour ces précisions. Notre compatriote Mohamed qui a rapporté le texte a bien donné la source de l’information en précisant le lien. Donc si désinformation il y a eu, elle ne provient ni de Mohamed et encore moins de notre site. Cela dit, vous dites bien que ce texte existe dans un livre publié par le responsable du MAK.
    Cordialement.
    La Rédaction LQA




    0
  • Abdelkader DEHBI
    8 mai 2010 at 17 h 27 min - Reply

    @ — BRAHIM :
    Vous voyez qu’au fond – au moins dans ce site – nous sommes d’accord, au moins sur un point : Que l’unité de la Nation – Peuple et Territoire – est aujourd’hui attaquée de toutes parts, ouvertement par les uns et insidieusement par les autres. Laissons donc tomber les questions subalternes pour nous concentrer sur ce qu’on peut faire, en tant que simples citoyens, pour défendre cette unité nationale.




    0
  • waghzen
    8 mai 2010 at 19 h 17 min - Reply

    Salam aalikoum.

    Permettez moi de vous faire part de ma réflexion dans ce respectueux espace libre que vous nous offrez chères frères salaheddine et compagnie, sans aucune rancune ni tendance politique ou régionaliste.
    Dans votre article Mme Houfani, vous avez posé ou supposé une probabilité , il n’y a pas de preuves tangibles.
    Moi personnellement je pense qu’il faut poser la problématique dans tous les sens, donc il faut évoquer des réalités qui se passent sur le terrain pour ne pas induire en erreur les fidèles lecteurs de votre quotidien dont je fais parti.
    Dans la création du MAK, il y’a trois probabilités : attention c’est juste des probabilités et des suppositions!!!
    1-Probablement le MAK a été initié dans l’ombre par une frange de la DRS suite aux événements de 2001, par quelques personnes dont fait partie Ferhat. Ceci dont l’ultime objectif , la radicalisation de la revendication berbère par la création d’un climat d’insécurité . Comparativement au FIS, ce schéma pourrait servir les intérêts du pouvoir pour justifier le maintien de l’etat d’urgence encore quelques années, et faire passer les contrats de gré à gré avec les compagnies étrangères(vendre le pays au moins offrant). En même temps museler la presse , réprimer tout mouvement ou activités qui pourrait nuire aux intérêts suprême de la junte.
    2-Probablement le MAK, est une suite naturelle d’événements successives en Kabylie de 1980,1998 et 2001. Reconnaissons le , la préoccupation majeure des kabyles c’est le problème identitaire, les problèmes sociaux sont secondaires, car les kabyles ont la faculté de se débrouiller pas mal pour satisfaire leurs besoins primaires. La plupart des kabyles que je connais combattent pour réhabiliter l’identité algérienne confisquée et bafouée pendant des années.
    Contrairement aux soulèvements constatées dans d’autres régions arabophones(Oran, Annaba…arris).
    Les populations de ces régions arabophones, se soulèvent pour des problèmes de chômage , de crise de logements ou d’autres injustices sociales. Nous déduisons que le problème identitaire ne les concernent pas, ils sont fiers de leurs nouvelle identité arabe, je dirais qu’ils la défendent encore mieux que les moyens orientaux. Donc, certains politiciens et intellectuelles kabyles pensent qu’il inutile de mener un combat pour que l’Algérie redevienne Amazigh, tout en respectant l’identité arabe qui est existe aussi dans ce pays. Je pense que même si demain, ce pouvoir parte , des citoyens honnêtes viennent prendre le pouvoir , l’Algérie sera toujours un pays arabe, l’Algérie appartiendra toujours au monde arabe. C’est cette réalité là que certains kabyles n’acceptent pas. Les questions que nous devons débattre sans rancune ni haine ni racisme : est ce que dans la réalité algériennes, les kabyles sont faits pour vivre avec les arabophones et accepter de céder , de noyer cette identité dans un monde arabo-musulam?
    Est-ce que vraiment notre destiné est de vivre ensemble, tout en se chicanant chaque jour et ¸un risque d’explosion à tout moment?
    Ici je ne parle pas de la religion, les kabyles n’ont pas de leçons à recevoir sur cette question , je parle explicitement de l’identité.
    Si le MAK a été crée dans ce but là, et comme tout mouvement dans le monde, il a besoin de soutien national et international.
    À l’échelle nationale, c’est sur qu’il n’a pas le soutien des partis politiques, ni d’associations culturelles.
    À l’échelle internationale , Ferhat est venu plusieurs fois au Canada, il est allé en Espagne et en Belgique. Ces visites là, à mon humble connaissance sont logiques et justifiés, étant donné que ces pays vivent harmonieusement dans un système fédéral. Ferhat n’est pas allé en cachette, il a publié tous ses déplacements à l’étranger , au vu et au su de tout le monde dans le site du MAK. A-t-il reçu le soutien des provinces qu’il a visité?
    Surement, il a reçu des soutiens politiques, il l’a même publié dans son site le soutien de la fédération flamande pour l’autonomie de la Kabylie. Quant à la visite de Ferhat, en Israël, je pense que juste des pures spéculations, on a pas de preuve. Personnellement ça m,étonnerais! Ferhat est un musulman quand même , il n’oserait pas jouer à ce jeu là.Oulah yaalame
    3-La 3éme dernière probabilité, le MAK soit une création murement réfléchi des occidentaux( lobby juif). Cela nous amènerait à un plan diabolique pour déstabiliser le pays dont l’ultime objectif est de mettre la main sur les richesse nationales. Ça pourrait même aller à une intervention militaire de l’ONU, pour soit disant protéger les peuples minoritaires. C’est pour cal, qu’il faut être vigilant, avant de s’engager dans n’importe quel mouvement à l’aveuglette( message aux makistes en passant). Si ce plan existe , la DRS, doit surement le savoir et ferait tout pour le déjouer mais comment faire barrage à ces puissances occidentales ?
    Mis à part la transparence et l’ouverture du champs politique je ne vois aucune autre alternative, surtout pas militaire. Donc, il faut donner la parole au peuple, donner le pouvoir au peuple, créer un climat de sécurité et instaurer une justice sociale.
    En conclusion, quelque soit les intentions du MAK, qui est derrière , quels sont ses objectifs à court et moyen termes, ce que je n’arrive pas à comprendre, les propos haineux de certaines personnes qui se disent du MAK. Que vous voulez mettre en exécution, un projet d’autonomie , vous êtes libres mais bon sang arrêter de porter atteinte à notre religion, d’insulter les autres qui ne sont pas de votre avis, cela s’appelle le droit à la différence.
    Tanmirt…..merci de publier




    0
  • zapata
    8 mai 2010 at 19 h 39 min - Reply

    supposons que le problème de l’anp est rèsolu …etc quèl est la solution rèel de cette algèrie?A MON AVIS
    la solution est ècrite dans les archives du congrès de la summam de 1956 primautè du politque sur le militaire et de l’intèrieur sur l ‘èxtèrieur après tout les faux calcules disparaitront et aussi la politique nèocoloniales bis appliquè par les dèsèrteurs de l’armèe française (hizb franza) les francophiles bureaucrates et leurs boys qui n’ont jamais laisser l’algèrie tranquille c’est par la lègitimitè rèvolutionnaires qu’ils sont entrain de se cacher depuis 1962….tout les algèriens savent ces vèritès et personne ne bougent car l ‘hypocrisie est le plat préféré de tous….abane ramdane n’a jamais eu la moindre idèe de diviser l’algèrie dans son programme il à pu avec son savoir faire maitre tout les tendances politique au sein du fln pour la cause de l’idèpendance et ces arrivistes veulent limiter l’algèrie à cause d’une poignée d’hommes..non c’est faux….l’algèrie est malade nous nous haissons gratuitement pour des futilités et eux sont entrain de brader nos richesses …




    0
  • Rédaction
    8 mai 2010 at 20 h 12 min - Reply

    Commentaire de Djameleddine Benchenouf à la lecture de l' »appel aux kabyles » publié sur le site « Forum des démocrates »

    Ferhat Mehenni a toujours recouru au double discours. Il parle d’autonomie aux Kabyles attachés à l’Algérie, et promet aux extrémistes de l’aile séparatiste, arabophone et islamophobe, du MAK que l’autonomie est la porte qui ouvrira sur l’indépendance.
    Le MAK organise lui même des opérations de haine contre les Kabyles, sur youtube et les forums kabylistes, pour couper les ponts entre la Kabylie et l’Algérie. En même temps qu’il stimule des attaques virulentes contre l’Islam et son prophète, dans certains forums extrémistes, dans le but de déclencher des réactions contre tous les Kabyles. On voudrait déclencher une réaction de fureur chez les musulmans algériens qu’on ne s’y prendrait pas autrement. Même dans les sites islamophobes les plus outrancièrs, les limites n’ont pas été franchies, comme elles les sont dans des forums kabylistes qui traitent le prophète de l’islam(QLSSSL) de pédophile, les musulmans qui font leur prière de p… qui lèvent leurs c… au ciel, et autres gentillesses du genre. Mais les attaques se déroulent aussi dans une autre dimension, celle du déni de l’Algérie en tant que mère patrie. Ainsi l’Algérie devient l’âne Gerry, le kharabostan, etc..

    Nous savons que ces pratiques et ce discours n’est ni fortuit, ni le fait d’excités incontrôlables. Bien au contraire, cela est le support même de la stratégie du MAK pour se rallier plus de militants.Sachant que sa représentation en Kabylie, et dans le reste de l’Algérie, est quasi insignifiante, il tente de creuser un fossé de haine entre les Kabyles et leurs compatriotes des autres régions.
    Nous croyons même savoir que cette technique est en train d’être étudiée par des spécialistes pour accélérer le processus d’affrontement. Des réactions commencent à poindre dans youtube, où des gens développent un racisme anti-kabyle, dans des vidéos émises par un certain « front arabe anti-kabyle » »
    Il semble que l’Ouest algérien, en fonction de la forte communauté Kabyle qui y vit, depuis plusieurs générations,, ait été choisi pour y porter au paroxysme ce complot machiavélique. Pendant ce temps, des sites extrémistes, spécialisés dans le discours islamophobe continuent de jeter de la dynamite dans le feu.
    Les leaders du MAK, dont on ne sait pas très bien s’ils sont conscient de tout le péril dans lequel ils vont précipiter les populations, et qui semblent mal connaître l’Algérie, et encore moins la Kabylie, puisqu’ils n’y vivent pas, ou qu’ils n’y vivent plus depuis un certain temps, semblent être entrés dans une sorte de distribution des rôles. Il se limitent, en effet, à tirer à boulets rouges sur quiconque attire l’attention sur cette grave dérive du MAK, en le traitant de raciste anti-kabyle, ou de traître s’il est lui même Kabyle.

    Concernant Mehenni, il y a deux lectures possibles:
    Soit, il est sincère, et dans ce cas il est totalement inconscient de la tragédie qu’il prépare, croyant qu’il se sert avec intelligence les forces qui le manipulent lui même.
    Soit il est parfaitement conscient de ce qu’il fait, et il remplit donc sa part du contrat,à savoir provoquer une guerre civile. Si on arrive à une situation de haine généralisée, tous les Kabyles n’auront plus d’autre choix que de rallier massivement le discours séparatiste. Ils seront contraints de se regrouper derrière le MAK, puisque le but du complot est de dresser tous les Algériens contre eux, dans toute l’Algérie. Dans ces schémas extrêmes, il n’y aura plus de place que pour la haine et la stupidité. La raison ne sera plus audible, et la parole sera à la haine irraisonnée. C’est de cette exacte manière que des guerres civiles ont éclaté, qui ont dressé les unes contre les autres des communautés au destin commun, et qui avaient cohabité pendant des siècles dans l’harmonie et la concorde.
    Le plus étonnant dans ces scénariis catastrophe, est que personne n’y sera gagnant, si ce n’est des forces qui tirent les ficelles sans se mouiller. Ni le MAK, ni Ferhat Mehenni, ni les revendications identitaires, légitimes, n’y gagneront la moindre faveur. Les anciens leaders Serbes, qui avaient déclenché la guerre civile en Yougoslavie, en attisant la haine entre les communautés, sont détestés aujourd’hui par la majorité des Serbes. Pour l’immense tragédie qu’ils ont provoquée, et la disparition d’une grande nation qui aurait pu continuer à prospérer dans sa diversité et sa richesse plurielle. On se laisse aller à imaginer ce qu’aurait pu devenir la Yougoslavie, dans le concert européen, s’il elle n’avait sombré dans la fureur et la haine.
    Cet exemple de la Yougoslavie peut sembler excessif, puisque les Algériens, toutes communautés confondues, sont musulmans à plus de 99% et que ce critère de division n’existe pas en Algérie. Mais les facteurs qui ont attisé les feux de la discorde sont les mêmes. C’est pour cela que le MAK tente de faire disparaître la valeur qui cimente l’union entre les Algériens, l’Islam, et qu’il tente d’en faire une valeur intruse, une religion imposée par la contrainte, alors que l’historien sait que la Grande Kabylie, est l’une des rares régions d’Afrique du nord à ne pas avoir été islamisée sous la contrainte, mais par des prosélytes berbères islamisés, bien après les premières incursions de Okba. Le MAK tente aussi de récupérer le passé chrétien de l’Afrique du Nord, dans cette même logique. Pourtant nous savons que, contrairement à l’ensemble de la Numidie des villes, où les populations ont été chrétiennes pendant un demi millénaire, les populations de la Grande Kabylie n’ont jamais embrassé le christianisme. Hormis les villes de la Kabylie littorale, du piémont et des villes de la petite Kabylie, les populations de la Kabylie des montagnes et de la campagne ,’ont jamais été chrétiens du temps de l’Eglise d’Afrique. C’est une certitude historique. Tout comme les autres régions montagneuses du pays. Seules les villes, dont les populations ne parlaient pas berbère, mais latin et punique, à l’instar de Saint Augustin, Donat,et bien d’autres illustres numides. Mehenni, dans ses rappels « historiques », se trompe lourdement, ou tente de tromper ceux qui boivent ses paroles.
    Cette stratégie de vouloir couper les Kabyles de l’islam, parce qu’il sait que ce ciment doit être désintégré, s’il veut parvenir à ses fins, est, en soi, un profond mépris pour ses propres militants, parce qu’il les induit dans l’erreur, en procédant à une déformation grossière de l’histoire. Les Kabyles ont massivement embrassé l’islam, parce que les prédicateurs Almoravides Almohades et Ibadites, eux même berbères,sont montés en Kabykie, non pas à la tête de « hordes musulmanes fanatiques », mais armés de leur seul bâton de pèlerin. Les nombreuses coupoles et mausolées qui parsèment la Grande et petite Kabylie, sont les sépultures de ces prédicateurs qui ont islamisé toute la Kabylie, et où ils continuent d’être vénérés. Et, il n’y a pas très longtemps, avant que la haine ne soit distillée dans les esprits ignorants, les Kabyles aimaient les Arabes, parce qu’ils y voyaient des parents de leur prophète. Les prénoms les plus prisés en Kabylie étaient Mohand(Mohamed et Fathma(Fatima). Les familles issues » des prédicateurs Ibadites, Almohades et Almoravides(Marabouts), avaient le droit de porter la particule »Si » au début de leur nom. Les grands bardes Kabyles, dans la majorité de leurs poèmes, y citaient avec déférence, le nom du prophète de l’slam, et évoquaient la fierté qu’ils ressentaient d’être musulmans. C’est cela la réelle identité Kabyle, et non celle qu’on nous présente dans les forums de la haine, ou dans les discours de Mehenni, du Kabyle occidentalisé, non par son mode de vie, mais par sa haine de l’Islam et de l’arabe. Pour le reste, les pratiques au sein de la population sont ce qu’elles sont dans les autres régions du pays. On y trouve des islamistes, des musulmans ordinaires, des non pratiquants, et même des athées. Des gens comme tout le monde, en somme.
    Il faut dire, néanmoins, que la revendication identitaire berbère, de quelque communauté soit-elle, Kabyle, Chaouia, Targuie,Mozabite, Chenouia, ou d’autres communautés, est plus que légitime. Car la langue berbère est le socle,la matrice, de notre identité commune. Mais cela ne fait pas de l’arabe l’ennemi, parce que cette langue aussi, ainsi que les apports ethniques induits par l’incursion et l’installation définitive des Banou Hillal et Soleim, est aussi un constituant de notre identité. Et si la langue berbère a été étouffée, réduite à la portion congrue, sur sa propre terre, ce n’est pas la faute des Arabes, mais des apprentis sorciers, eux mêmes berbères, comme Boumediène, qui ont tenté de l’éradiquer.
    Aujourd’hui, grâce au combat d’hommes et de femmes sincères, et à la vivacité intrinsèque de la langue berbère, la majorité des Algériens s’est éveillée à sa véritable identité, et admet que cette langue originelle de nos ancêtres a droit de cité, sur son propre terroir. Et c’est à ce moment même que des gens comme Mehenni se lancent dans un discours de surenchère suicidaire, pour dire que la reconnaissance de la langue n’est plus d’actualité.
    Et ainsi, ces questions d’identité, depuis le « complot berbère » du dahir marocain, et de l’affaire de « Mekla », en passant par les évènements de 1949, continuent de servir de prétexte à des aventuriers de tout bord, qui ne craignant pas de mettre leur propre patrie en péril, et qui, en connaissance de cause, ou à leur insu, se mettent au service de forces dont on connait les complots qu’ils ourdissant contre tout le Maghreb. Pour ma part, le MAK est entré dans cette logique de stratégie de déstabilisation en connaissance de cause. Ses accointances avec certaines forces, et l’insistance de son discours arabophobe et islamophobe, renseignent très bien sur le rôle qu’on lui fait jouer. Et qu’il joue avec zèle.
    Ses attaques contre les Palestiniens, dont on ne voit pas ce qu’ils viennent faire dans cette histoire, et ses professions de foi sur l’origine judéo-chrétienne du peuple kabyle, dont on ne comprend pas l’origine d’une assertion aussi grossière, sont des indicateurs précieux, pour qui veut comprendre ce qui agite cette formation, et sur ce qui se cache derrière ses initiatives.
    Pardon pour la longueur et les fautes éventuelles qui se trouve dans ce texte que je poste sans le relire. Pour des raisons que ne contrôle pas. Merci
    D.Benchenouf




    0
  • BRAHIM
    8 mai 2010 at 20 h 38 min - Reply

    Monsiuer @Djameleddine Benchenouf, je partage de bout en bout ton article, et pourtant « Dieu » seul sait que je suis Kabyle et athée.




    0
  • SAID
    8 mai 2010 at 23 h 20 min - Reply

    Ferhat a perdu un fils à paris. il est convaincu que c’est le pouvoir algerien qui l’a tué . il est inconsolable depuis !
    Se venger de ce pouvoir de n’importe quelle façon, quitte à entrainer le pays dans l’inconnu, semble etre sa nouvelle strategie.




    0
  • SAID
    9 mai 2010 at 0 h 23 min - Reply

    je viens de parcourir quelques pages du livre de ferhat : je confirme qu’il y’a manipulation et volonté de « foutre le feu dans la baraque ». Le ou les auteurs de cette forfaiture se situent en droite ligne dans le complot denoncé par notre compatriote DB.
    Le contenu de la lettre telle que publiée dans le forum est different de celui du livre.
    Merci MOHAND pour ta vigilance.




    0
  • hakim
    9 mai 2010 at 1 h 24 min - Reply

    PEUT-ON VOIR NOTRE VRAI ENNEMI COMMUN ET LAISSER DE COTE LES FAUX PROBLÈMES INVENTES PAR LE POUVOIR.
    PEUT-ON CESSER D’ÊTRE RACISTES ENVERS LES KABYLES, ENVERS LES TERGUIS, ETC.
    PEUT-ON ÊTRE COURAGEUX ET FORMER UN GOUVERNEMENT PROVISOIRE DANS LEQUEL IL YA FIS, FFS, MAK, ETC. TOUS CONTRE LA MAFIA.
    PEUT-ON S’UNIR POUR CHASSER LES FILS DE LA FRANCE FILS DE HARKA ET NOUVEAU-HARKAS QUI NOUS GOUVERNENT.
    EN LISANT LES RÉPONSES DES LECTEURS, JE SUIS DÉÇU DE VOIR COMBIEN NOUS SOMMES ‘HAGARINES’ ET ‘ KHEWAFINES’
    UN PEUPLE LI YEMCHI MAA EL WAKEF EST UN PEUPLE QUI DOIT DISPARAITRE.




    0
  • nomade
    9 mai 2010 at 2 h 06 min - Reply

    un jour le premier ministre malaysien a dit : « les juifs sionistes font leurs guerres par procuration « . cette strategie est toujours d’actualite , le mak et mhenni sont leurs instruments providentiels.
    ceci explique les attaques virilantes contre la palestine si lointaine de la kabylie.
    il faut faire payer a l’algerie ses positions dans « le front du refus » .
    bon dieu qu’ils sont rancuniers ses sionistes!!!!




    0
  • Mohamed J..
    9 mai 2010 at 12 h 27 min - Reply

    @ Admin.

    Le site de référence du commentaire contenant en PJ l’article concernant le MAK vient de l’enlever . L’article n’est donc plus visible à l’adresse indiquée.
    —-

    Suites… article « Appel du MAK »

    Commentaire de Si Mohamed (c’est mon nom de famille),

    Baghdadi étant mon prénom.

    Aprés avoir été agoni d’insultes diverses: terroriste, manipulateur, agent du DRS, réseau des raclures, et j’en passe, de la part de courageux anonymes, voici le message que je viens de recevoir de l’un d’entre eux (voir plus loin ).

    Ne voulant nullement jeté de l’huile sur le feu, d’un pays suffisamment déchiré…

    J’ai aussitôt supprimé l’article en question .

    Mon intention première était tout simplement de répondre à ceux qui avançaient que mon article, paru dans le Quotidien d’Oran – un appel à la raison et non à la déraison et à la haine – n’avait pas de référence.

    il en a.

    Mon ami, combattant de la première heure de la cause amazigth, a pris la responsabilité de l’écrire; et vos haineuses interventions le confirment amplement.

    Je n’ai jamais voulu convaincre ou manipuler qui que ce soit des bienfaits ou méfaits de la solution avancée par le Mak. Encore moins « diaboliser » Ferhat Mehenni, que je ne connais pas, ou participer à quelque campagne de désinformation le concernant.

    Ce sont les citoyens qui devront en juger, en toute conscience et responsabilité, le moment venu.

    Par ailleurs, la démocratie est loin d’être donnée d’emblée, au premier mouvement. Conquête réalisée au nom de la liberté, c’est un long apprentissage, fait d’écoute fraternelle et de respect mutuel. La démocratie n’a rien à voir avec les jugements de valeur à l’emporte pièce et les basses critiques.

    C’est un échange d’idées et non d’insultes!

    Désormais ce blog qui obeit à un code d’éthique valable pour tous, n’éditera aucune intervention truffée d’insultes.

    A bon entendeur salut!

    Voici le texte émanant de berkus Tiwal sollicitant la suppression de l’article.

    un commentaire vient d’être posté par Berkus Tiwal sur l’article APPEL DU MAK AUX JEUNES KABYLES, sur votre blog Réseau des Démocrates

    Extrait du commentaire:

    Mr. Baghdadli, je vous sollicite d’ôter cet article de votre blogue, car il participe à une campagne de désinformation contre le MAK et son leader Ferḥat Mehenni.
    Ce document est falsifié par votre ami ou je ne sais qui. Pour vérifier la falsification, il suffit de lire le livre de Ferhat « Algérie: La question kabyle » ou dans son dernier album 2008 où il lit
    une partie de sa lettre. Il n’a jamais appelé à prendre les armes ou fait allusion. Depuis que j’étais très jeunes, j’écoutais à ses chansons et à ses discours, je n’ai écouté que amour. Pourquoi
    vouloir le diaboliser ici?!!

    Si vous avez des arguments (de véritables arguments) pour contrer l’idée d’autonomie, ils sont les bienvenus.. mais désinformer ou émettre des articles haineux n’est pas la vertu de quelqu’un qui
    se prétend Démocrate, ou surtout de quelqu’un qui veut monter un RÉSEAU de DEMOCRATES
    Mes Salutations.
    J’espère que mon message soit pris en considération..




    0
  • Mohamed J.
    9 mai 2010 at 12 h 30 min - Reply
  • Amazigh Azoug
    9 mai 2010 at 13 h 08 min - Reply
  • Mohamed J.
    9 mai 2010 at 15 h 19 min - Reply

    C’est triste d’en arriver à s’autocensurer car la pression se fait forte par l’insulte et l’invective. L’article taxé de faux ne fait que reprendre en plus explicite des positions déjà en germe dans le livre de Ferhat Mehenni puisqu’on y lit:
    « avions-nous repoussé les hordes européennes vers le
    nord dans un effort épuisant, que nous avons eu à
    affronter les arabes venus de l’est pour, sous le prétexte de l’islam, violer notre terre et notre âme, voler
    nos richesses et nos filles au n o m d’un D i e u qu’ils
    n’ont jamais respecté. Ils disaient vouloir nous apporter la liberté d’Allah et ils diabolisèrent nos femmes
    dont nous faisions pourtant des reines, à l’image de la
    K a h i n a 2 . Moralement nous leur étions supérieurs.
    Militairement il a fallu quelques siècles pour qu’Abdel
    M o u m e n les décime en terre kabyle, qui leur était
    déjà interdite, près de Sétif. »

    Ainsi se retrouvent toutes les thèses contenues dans l’article enlevé:
    L’Islam est un prétexte.
    Les arabes sont des envahisseurs et il faut les affronter.
    Ils violent notre terre.
    Ils violent notre ame.
    Ils volent nos richesses au nom de l’Islam,
    Ils volent nos filles aun noml de l’Islam
    Ils disent apporter la parole d’Allah et diabolisent nos femmes
    Nous sommes différents puisque nous faisons de nos femmes des reines cf Kahina2
    Nous sommes supérieurs moralement. A quoi si ce n’est à l’Islam

    Quelle est la différence entre le livre et l’article ?
    .




    0
  • Amazigh Azoug
    9 mai 2010 at 17 h 52 min - Reply

    @ admin et autres!!!
    D’abord je vous remercie pour votre censure, car vous m’avez censuré 2 fois et peut être celle ci sera la troisième.
    ensuite, je défi tous les détracteurs du MAK à me trouver cette pseudo ALK!!!
    En effet, j’ai été étonné de voir que le MAK veut avoir une armée et ayant cherché sur google je n’ai trouvé que ce qui suit: http://forumdesdemocrates.over-blog.com/article-appel-du-mak-aux-jeunes-kabyles-50014913.html
    C’est le seul article!!!
    Et là je vais vous poser une question: le MAK n’a t il pas un site, alors pourquoi est ce qu’il publierait ça sur un blog?!!!
    Il est clair que c’est un faux article comme ceux qu’on faisaient produire aux GIA!!! yaw faqou
    ===============
    Reprenez mon commentaire suite à l’envoi de ce faux article par un compatriote, lui-même trompé par le site qui l’avait publié. Je crois avoir été très clair et très explicite pour dire que cela sentait non seulement la désinformation mais une grossière et dangereuse manipulation pour embraser l’Algérie en utilisant notre Kabylie. Il faudrait poser la question à ceux qui l’ont publié sur leur site. Et dans but? Je reste persuadé que ce sont les mêmes labos qui ont créé les GIA et diffusé ses communiqués qui veulent aujourd’hui lancer cette hypothétique « armée kabyle » et diffuser ces faux communiqués. Ne nous trompons pas de cible comme en 90.
    Cordialement.
    Salah-Eddine




    0
  • MissTmourt
    9 mai 2010 at 19 h 24 min - Reply

    @Amazigh Azoug

    Puisque tu sembles proche de cette mouvance, une petite question pour toi: le racisme anti-arabe du MAK et son islamophobie ne te dérange pas ?




    0
  • Tamezzought Iksellen
    10 mai 2010 at 9 h 10 min - Reply

    @ Amazigh Azoug.

    Voici ce que dit Mehenni: cf site du mak :
    « Construction d’un État kabyle »

    Les étapes nécessaires.

    Avant de parler des étapes de la construction d’un État, parlons d’abord de l’État lui-même. Qu’est-ce que c’est ? Sommairement, l’État est un ensemble d’institutions coiffées par un gouvernement disposant de la puissance publique. Celle-ci est incarnée par une armée et une administration. »

    L’armée incarne donc pour lui le GPK, alors de grace, le double langage, évitons le, il ne mène à rien, nous sommes en 2010, les gens peuvent s’informer facilement.




    0
  • tamezzought Iksellen
    10 mai 2010 at 9 h 15 min - Reply

    Au demeurant cette définition de l’Etat est fausse au regard du droit constitutionnel.Le gouvernement ne coiffe pas, il fait partie d’une institution (l’exécutif) qui a des taches spécifiques qu’elle assure sous le controle des autres institutions .




    0
  • Omar Mouffok
    12 mai 2010 at 8 h 58 min - Reply

    Kaci Tizi-Ouzou, a écrit:

    « Remarque: Non !, ce n’est pas un message codé. Ni de l’Amérindien Navajos ou de l’Inuit du Pôle Nord d’ailleurs . Tout faux ! C’est du berbère latinisé selon notre « linguiste » , Mr Omar Mouffok . Bien.
    Mais voilà : je suis moi-même berbérophone et j’avoue humblement y perdre mon…..kabyle ! Sans jeu de mots mais, n’est-ce pas un peu « loufoque » que tout cela? Si d’aventure, il se trouve quelque « expert » de passage pour traduire, par simple curiosité, j’aimerai bien savoir de quoi il retourne ! Ugh!

    Monsieur,

    Merci pour votre réaction, car, c’est la première critique que je reçois sur ce blog qui a presque 1 an d’âge (mis à part les messages de « tanemmirt » et « merci pour ton travail » que je reçois de temps à autres).

    Le blog est écrit en amazigh (de Kabylie), mais malgré l’usage de néologismes (qui sont nécessaires, car il s’agit de traductions de textes modernes avec des informations qui doivent être aussi exactes que possible – donc, sans métaphores ou tournures qui risquent de faire perdre son sens au texte original), ces mêmes néologismes sont systématiquement accompagnés de traductions entre parenthèses, pour ceux qui veulent bien lire de la géopolitique en leur langue. Donc, à mon avis, et de l’avis de tous ceux qui les lisent, il s’agit de textes accessibles.

    Deuxièmement, et pour votre information, je ne suis pas « linguiste », ni quelqu’un qui s’improvise en linguiste, mais seulement un modeste et humble membre d’un association culturelle amazighe.

    Si nos articles sont si difficiles à déchiffrer au point que vous risquiez de « perdre » votre kabyle, et si vous voulez comprendre nos textes, je vous conseille de contacter notre association qui dispense des cours de langue amazighe en salle (tous les samedis) ou par correspondance (visitez le site http://www.imedyazen.com), et bientôt par e-mail.

    Je tiens à vous signaler, Monsieur, que notre travail n’a rien de « loufoque », mais c’est des traductions qui visent à promouvoir et enrichir notre langue.

    Cordialement
    S tegmat

    http://takelsertit.pbworks.com




    0
  • Buâlem
    12 mai 2010 at 15 h 29 min - Reply

    DST, Moussade, KGB…ou après 127 morts?
    Je me demande si vous êtes vraiment consciente de ce que s’est être journaliste, il est décevant à notre époque de trouver des journalistes mal informés et essayant d’informer les autres.
    L’auteur de cet article essaye de nous apporter un éclairage par son point de vue sur la question du MAK, il se permet de lancer une enquête dans l’imaginaire.
    Je suis militant du MAK, sincère et de confession musulmane,voyez vous Madame, le MAK était une réponse d’impuissance à un régime qui assassine nos enfants avec des balles explosives, on a attendu un soutien du reste de l’Algérie en vain, ni la DST n’est le Moussad n’était là pour nous recommander une autonomie régionale…mais cette question ne semble pas vous intéresser, j’en ai pas vu la moindre émotion de votre part à l’égard de ce génocide
    Au début, j’étais content de découvrir votre journal, et voila des braves gens des algériens en majorité non kabyle qui osent affronter un pouvoir bien équipé par la plume… à ma déception je constate toujours, que tous les opposants autres que Kabyle ont toutes les qualités pour construire un pays, on acceptant les Kabyles mais pas tels qu’il sont. Vous allez oser éplucher un sentiment de racisme dans ce que j’écris, mais ça serait également dicté par votre imaginaire car je ne le suis pas, et je condamne toute forme de racisme. Je vaudrais une autonomie régionale, attaché à l’Algérie à son peuple, nous allons choisir notre système d’éducation et notre mode de gouvernance et faisant tous ce qu’on pourra pour aider le reste de l’Algérie, si ce n’est par devoir ça serait par solidarité et fraternité…il faut arriver à enlever toute confusion, dire que je ne suis pas arabe ne signifie pas : je déteste les arabes c’est du non sens, et si je dis je ne suis pas espagnole, que diriez vous je ne le suis pas et point, et vous non plus n’êtes pas américains….car la question centrale et bien là, soit on doit s’abriter derrière une seule Algérie Arabe 3 fois comme le disait Ben Bella soit on doit disparaitre… alors je vous dis, on ne vas pas disparaitre, on va construire notre propre Etat pour ne pas subir l’Etat des autres…et on fera tout pour vivre en parfaite harmonie avec vous tous.
    Fraternellement
    S tegmast




    0
  • Miel
    13 mai 2010 at 2 h 06 min - Reply

    Miss Tmourt,

    Où est ce que tu as lu un écrit officiel du MAK qui soit anti arabe ou anti islam ? J’ai cherché je n’ai pas trouvé.

    Parceque si tu me parles des internautes, tu sais tres bien que n’importe qui peut tout dire au nom du MAK et même moi je pourais signer un commentaire avec ton mesudo MissTmourt.

    Merci




    0
  • benamina
    13 mai 2010 at 9 h 14 min - Reply

    @qui nous défie de trouver un écrit ou déclaration de mehenni ou du mak qui soient anti arabe ou anti islam, quand mehenni, dans un discours filmé et documenté, s’offusque (et y voit un complot, un danger) que des algériens « des autres régions »(sic) aillent vivre, travailler et même s’installer en kabylie, c’est quoi çà, si c’est pas du racisme, du régionalisme, du sectarisme, de l’ethnicisme ?




    0
  • Mohamed J.
    13 mai 2010 at 13 h 45 min - Reply

    @ Miel.

    Tu as du mal chercher. Je cite plus haut, sur ce meme topic un passage de la bible du MAK, le « livre » de Ferhat Mehenni ou je dis (je le fais pour t’éviter de te fatiguer:

    ———————
    C’est triste d’en arriver à s’autocensurer car la pression se fait forte par l’insulte et l’invective. L’article taxé de faux ne fait que reprendre en plus explicite des positions déjà en germe dans le livre de Ferhat Mehenni puisqu’on y lit:
    « avions-nous repoussé les hordes européennes vers le
    nord dans un effort épuisant, que nous avons eu à
    affronter les arabes venus de l’est pour, sous le prétexte de l’islam, violer notre terre et notre âme, voler
    nos richesses et nos filles au n o m d’un D i e u qu’ils
    n’ont jamais respecté. Ils disaient vouloir nous apporter la liberté d’Allah et ils diabolisèrent nos femmes
    dont nous faisions pourtant des reines, à l’image de la
    K a h i n a 2 . Moralement nous leur étions supérieurs.
    Militairement il a fallu quelques siècles pour qu’Abdel
    M o u m e n les décime en terre kabyle, qui leur était
    déjà interdite, près de Sétif. »

    Ainsi se retrouvent toutes les thèses contenues dans l’article enlevé:
    L’Islam est un prétexte.
    Les arabes sont des envahisseurs et il faut les affronter.
    Ils violent notre terre.
    Ils violent notre ame.
    Ils volent nos richesses au nom de l’Islam,
    Ils volent nos filles aun noml de l’Islam
    Ils disent apporter la parole d’Allah et diabolisent nos femmes
    Nous sommes différents puisque nous faisons de nos femmes des reines cf Kahina2
    Nous sommes supérieurs moralement. A quoi si ce n’est à l’Islam

    Quelle est la différence entre le livre et l’article ?
    .




    0
  • khelifa bouaraba
    13 mai 2010 at 14 h 04 min - Reply

    Bonjour tout le monde,
    Je tiens juste à vous dire qu’avant de réagir à deux fausses informations, il faut aller vers la source; et dans le cas présent, la source c’est le site du MAK uniquement.
    Au fond, si l’Algérie contient une ou plusieurs régions autonomes n’est pas une invention en soit, puisque il y a plusieurs pays qui ont cette forme d’organisation:La chine, la France, l’Allemagne, le sénégal, l’indonésie… De grâce arrêtons mes amis d’être des superficiels mais regardons au fond: quel est le but de chaque état si ce n’est l’épanouissement de son peuple? Eh bien, moi je préfère une algérie divisée mais développée qu’à une algérie unie qui n’est qu’une coquille vide, qui réprime son peuple…Et je pense que tout homme sensé penserait ainsi sauf s’il agit avec sentimentalisme.
    Ceci dit, ce que le MAK prone, et là je vais uniquement parler en mon nom, est quelque chose de légitime et je défi tout le monde à prouver le contraire, je m’explique:
    1-L’Algérie, contrairement à ce que nos dirigeants (d’aillers comme Saddam le faisaint) essayeent de nous faire croire, n’est absolument pas un pays monolinguistique ou mono éthnique, mais au contraire, c’est un pays où il y au moins deux éthnies (deux peuples): les berbères et les arabes: les berbères (avec leurs différentes langues) et les arabes avec leurs différents dialectes mais aussi origines! Sans oublier les autres origines: turc, juif, romains, africains……Par ailleurs dans ces deux principales ethnies,les gens pratiquent plusieurs religions: Islam (Sunna,chia’a, ibadhites), christianisme (catholique,protestantisme,et les autres courants chrétiens notamment: les évangéliques et les témoins de Jéhovah, mormons) quelques juifs, et aussi beaucoup d’athés, d’agnostiques et quelques bouddhistes. Il ne faut surtout pas être borné au point de croire qu’en Algérie il n’y a qu’un seul peuple avec une seule langue et une seule religion, car ça serait mentir, et nous avons tous vu les mensonges et les dénis où ,ils nous avaient amenés, des conflits, des émeutes mais aussi et surtout 20 ans de guerres.
    2-Les kabyles sont peuple distinct: il ont leurs propre langue, leur propre vision des choses et qui très différentes du reste de l’Algérie, leur propre race et leur propre territoire: donc c’est un peuple distinct à part entière tout comme les kurde, les tébetains, les juifs ou les bosniaques par exemples.
    3- La région de la kabylie,a toujours été autonome et ceci bien avant la colonisation française de l’Algérie,puisque à l’époque ottomane,en Kabylie il y avait deux royaumes:le royaume de Koukou, en suites at ouqaci…. sur la haute kabylie et le royaume des ath abasse sur la basse kabylie.
    4- la kabylie, je pense qu’elle n’a pas de leçon de patriotisme à recevoir des autres puisque c’est le berceau du nationalisme en Algérie,n’est ce pas en Kabylie que la déclaration du premier novembre a été rédigée? n’est ce pas en kabylie que le congrès de la soummam s’est tenu? Et les dirigeants de la guerre d’algérie, n’était ils pas majoritairement kabyle: Krim, Abane, amirouche, didouche, ouamarane,ait ahmed, aissat idir…….?!! Arrêtons de prendre les kabyles pour les ennemis de l’Algérie, tout le monde sait qu’ils le sont pas!! La france, n’a t elle pas proposé l’indépendance uniquement pour la kabylie en 1958? Pourquoi les kabyles avaient ils refusé à l’époque? n’est ce pas pour l’intérêt national?
    5-Après l’indépendance, n’est ce pas la kabylie qui est restée fidèle à la déclaration du premier novembre avec ses valeurs de tolérance, de démocratie…et n’a t-elle pas payé un très lourd tribut à cause de cette engagement, et ce sous chaque régime: ben bella avec la guerre de 1963, boumèdiène avec tous les assassinats, la répression…., chadli avec le printemps berbère…, zeroual avec le boycott et l’assassinat de matoub, et le comble avec bouteflika et le printemps noir?!! Mais tout au long de ces 50 ans qu’est ce que le reste de l’algérie a fait? Il a voté pour le FIS avec les 20 annnées de guerre qui ne sont pas encore finies!!! N’est ce pas là une preuve du particularisme kabyle?!!
    6-L’autonomie de la kabylie n’est contre personne, elle n’est pas contre les autres peuples de l’algérie, ni contre l’islam comme le laissent entendre les ennemies de la vie….non l’autonomie de la kabylie n’est pas contre vous mais elle est POUR la kabylie uniquement! Et là il faut comprendre que l’autonomie est juste une manière de gérer ses affaires, puisque,dans cette région autonome ou état kabyle,la monnaie sera toujours le dinar algérien, le président sera toujours le président algérien,l’armée sera toujours la glorieuse ANP qui nous a protégé contre les islamistes,les affaires étrangères seront toujours du ressort de l’état algérien!!! Tout comme c’est le cas en espagne, en chine , USA….voilà qui est mieux clair que ça!
    7-l’autonomie de la kabylie, ni n’est une idée du maroc, ni de france, ni d’israel…mais elle est l’idée de jeune kabyles qui pendant et au lendemain du printemps noir ont compris que le combat pour l’algérie dont ils rêvent est vain face à une repression féroce et à une inertie flagrante du reste de l’algérie, c’était à ce moment là que beaucoup de kabyles étaient convaincu que seule l’autonomie de leur région au sein d’un état fédéral peut répondre à leurs préoccupations. cette idée d’autonomie (ou régionalisation, ou fédéralisme), a bien évidemment, été évoquée par le FFS, le RCD et même le FLN a une certaine époque puisque comme évoqué plus haut c’était la manière de gestion pendant le guerre de libération nationale, et comme on dit on doit pas changer une équipe qui gagne, mais malheureusement après l’indépendance, ben bella et consorts boumèdiene….ont changé une équipe qui gagne et le résultat on le voit ici!!
    Donc cet idée d’autonomie,en effet, le pouvoir le sait, est une manière de gestion très répandu dans le monde notamment dans les pays vastes mais aussi dans les pays à plusieurs composantes ethniques. Il faut que nos dirigeants soient à la hauteur de leur pays et de l’histoire, et qu’ils arrête la politique de l’autruche: voyant ce qui se passe au Soudan, et dans le cadre du grand moyen orient (qui est effectif), il faut que les dirigeants algériens soient pour une fois intelligents et gèrent ces questions d’une manière pragmatique et objective s’ils aiment vraiment leur pays, car eux le savent bien: les kabyles ne sont pas racistes et ne veulent en aucun cas diviser le pays pour le quel ils ont payé très cher, mais le pouvoir, il faut le savoir, ce n’est pas comme dans d’autre pays, car chez nous,c’est une sorte d’organisation (ou de groupes, de lobbys) qui essayent d’être en équilibre: il y a les islamistes, les démocrates….au sein du même sommet de l’état! Mais au moins, si ces personnes, mettent d’abord l’intérêt de leur pays ça sera mieux, qu’ils ne soient surtout pas trahi par une certaine illusion de force: comme c’était le cas pour Saddam, el bachir….mais qu’ils soient plutôt réalistes et pragmatiques, car il faut le dire: les kabyles sont déterminés à arracher leurs droits et d’une manière pacifique. Dans le cas où le gouvernement refuse, les kabyles seront déterminés encore plus et qui sait peut être ils ne demanderont plus une autonomie mais plutot une indépendance!! Il ne faut pas oublier que chaque peuple a le droit de gérer ses propres affaires, n’est ce pas? Donc devant l’aveuglement du pouvoir il risque d’arriver à l’Algérie ce qui est arrivé au Soudan, à l’Irak et actuellement au Yemen!! Mais si nos dirigeant sont assez perspicaces, ils vont suivre le courant de l’histoire et ainsi être à la hauteur de ces attentes du peuple kabyle, et donc de couper l’herbe sous les pieds de plusieurs risques: risque d’ingérence étrangère, risque de radicalisation du mouvement,risque de division du pays, risque de leur renversements et passage au TPI,….pourquoi ne feraient ils pas comme la chine par exemple? Car je pense qu’il serait mieux pour eux de juste réformer l’état, et donc donner plus de liberté et de prérogatives aux régions sous forme d’autonomie( projet d’ailleurs proposé par Zerhouni en 2001 ou 2002 mais remet aux calandres grecques) et ainsi deux pierre deux coups: satisfaire les revendications légitimes du peuple kabyle et se « débarrasser » du casse tête kabyle: si quelque chose se passe, au lieu que les kabyles aillent à alger et menacer de renverser tout le systèmes, ils vont juste aller à tizi et renverser leurs propres dirigeants!!!
    En fin pour ce qui croient que l’autonomie est l’idée de Ferhat uniquement ceux là se trompe, puisque, ferhat n’est en réalité que le porte parole de ce mouvement et que l’idée était celle de plusieurs personnes de kabylie notamment les jeunes torturés, blessé…lors de ces évènements car, quand ils étaient traités de telle sorte ils se sont dit que « il n’y a pas de pays qui traiterait de telle manière ses propres citoyens, et puisqu’on a traité comme ça c’est qu’on est pas des citoyens algériens et donc on va chercher notre propre citoyenneté »! c’est pour voir que les extremistes ont déjà commencé à penser à l’indépendance et ils risques d’être suivi par les modérés qui ne demandent pour l’instant qu’une autonomie! Une autre preuve, est l’exigence de départ des brigades de la gendarmerie: à cette époque, tout kabyle estimait que la départ de la gendarmerie était le début à une décolonisation.
    En conclusion, la question de l’autonomie de la kabylie n’est contre personne mais c’est une manière moderne de gérer les affaires courantes de la kabylie; et il est grand temps que les dirigeants de l’algérie cessent de dormir paisiblement dans leur coquille, et qu’il règlent une bonne fois pour toutes cette question.
    Pour plus d’information, je pense qu’il est judicieux d’aller directement à la source pour voir en quoi ça consiste: allez-y sur le site du MAK.
    Je lance, juste une invitation fraternelle à tous les acteurs de la société civile: les journaux, francophones et arabophone surtout, les bloggers, sites internet,personnalités politiques comme Ben Bitour…..à bien vouloir discuter de cet question d’une manière objective, rationnelle,respectueuse et loin de tout débat injurieux, et ceci pour le bien de notre pays pour le quel des centaines de milliers de personnes en sont morte.
    Amicalement
    Khelifa




    0
  • khelifa bouaraba
    13 mai 2010 at 14 h 08 min - Reply

    Bonjour tout le monde,
    d’abord, @benamina: donne nous, s’il te plait le lien pourqu’on puisse voir cette vidéo!Merci
    Ensuite:
    Je tiens juste à vous dire qu’avant de réagir à deux fausses informations, il faut aller vers la source; et dans le cas présent, la source c’est le site du MAK uniquement.
    Au fond, si l’Algérie contient une ou plusieurs régions autonomes n’est pas une invention en soit, puisque il y a plusieurs pays qui ont cette forme d’organisation:La chine, la France, l’Allemagne, le sénégal, l’indonésie… De grâce arrêtons mes amis d’être des superficiels mais regardons au fond: quel est le but de chaque état si ce n’est l’épanouissement de son peuple? Eh bien, moi je préfère une algérie divisée mais développée qu’à une algérie unie qui n’est qu’une coquille vide, qui réprime son peuple…Et je pense que tout homme sensé penserait ainsi sauf s’il agit avec sentimentalisme.
    Ceci dit, ce que le MAK prone, et là je vais uniquement parler en mon nom, est quelque chose de légitime et je défi tout le monde à prouver le contraire, je m’explique:
    1-L’Algérie, contrairement à ce que nos dirigeants (d’aillers comme Saddam le faisaint) essayeent de nous faire croire, n’est absolument pas un pays monolinguistique ou mono éthnique, mais au contraire, c’est un pays où il y au moins deux éthnies (deux peuples): les berbères et les arabes: les berbères (avec leurs différentes langues) et les arabes avec leurs différents dialectes mais aussi origines! Sans oublier les autres origines: turc, juif, romains, africains……Par ailleurs dans ces deux principales ethnies,les gens pratiquent plusieurs religions: Islam (Sunna,chia’a, ibadhites), christianisme (catholique,protestantisme,et les autres courants chrétiens notamment: les évangéliques et les témoins de Jéhovah, mormons) quelques juifs, et aussi beaucoup d’athés, d’agnostiques et quelques bouddhistes. Il ne faut surtout pas être borné au point de croire qu’en Algérie il n’y a qu’un seul peuple avec une seule langue et une seule religion, car ça serait mentir, et nous avons tous vu les mensonges et les dénis où ,ils nous avaient amenés, des conflits, des émeutes mais aussi et surtout 20 ans de guerres.
    2-Les kabyles sont peuple distinct: il ont leurs propre langue, leur propre vision des choses et qui très différentes du reste de l’Algérie, leur propre race et leur propre territoire: donc c’est un peuple distinct à part entière tout comme les kurde, les tébetains, les juifs ou les bosniaques par exemples.
    3- La région de la kabylie,a toujours été autonome et ceci bien avant la colonisation française de l’Algérie,puisque à l’époque ottomane,en Kabylie il y avait deux royaumes:le royaume de Koukou, en suites at ouqaci…. sur la haute kabylie et le royaume des ath abasse sur la basse kabylie.
    4- la kabylie, je pense qu’elle n’a pas de leçon de patriotisme à recevoir des autres puisque c’est le berceau du nationalisme en Algérie,n’est ce pas en Kabylie que la déclaration du premier novembre a été rédigée? n’est ce pas en kabylie que le congrès de la soummam s’est tenu? Et les dirigeants de la guerre d’algérie, n’était ils pas majoritairement kabyle: Krim, Abane, amirouche, didouche, ouamarane,ait ahmed, aissat idir…….?!! Arrêtons de prendre les kabyles pour les ennemis de l’Algérie, tout le monde sait qu’ils le sont pas!! La france, n’a t elle pas proposé l’indépendance uniquement pour la kabylie en 1958? Pourquoi les kabyles avaient ils refusé à l’époque? n’est ce pas pour l’intérêt national?
    5-Après l’indépendance, n’est ce pas la kabylie qui est restée fidèle à la déclaration du premier novembre avec ses valeurs de tolérance, de démocratie…et n’a t-elle pas payé un très lourd tribut à cause de cette engagement, et ce sous chaque régime: ben bella avec la guerre de 1963, boumèdiène avec tous les assassinats, la répression…., chadli avec le printemps berbère…, zeroual avec le boycott et l’assassinat de matoub, et le comble avec bouteflika et le printemps noir?!! Mais tout au long de ces 50 ans qu’est ce que le reste de l’algérie a fait? Il a voté pour le FIS avec les 20 annnées de guerre qui ne sont pas encore finies!!! N’est ce pas là une preuve du particularisme kabyle?!!
    6-L’autonomie de la kabylie n’est contre personne, elle n’est pas contre les autres peuples de l’algérie, ni contre l’islam comme le laissent entendre les ennemies de la vie….non l’autonomie de la kabylie n’est pas contre vous mais elle est POUR la kabylie uniquement! Et là il faut comprendre que l’autonomie est juste une manière de gérer ses affaires, puisque,dans cette région autonome ou état kabyle,la monnaie sera toujours le dinar algérien, le président sera toujours le président algérien,l’armée sera toujours la glorieuse ANP qui nous a protégé contre les islamistes,les affaires étrangères seront toujours du ressort de l’état algérien!!! Tout comme c’est le cas en espagne, en chine , USA….voilà qui est mieux clair que ça!
    7-l’autonomie de la kabylie, ni n’est une idée du maroc, ni de france, ni d’israel…mais elle est l’idée de jeune kabyles qui pendant et au lendemain du printemps noir ont compris que le combat pour l’algérie dont ils rêvent est vain face à une repression féroce et à une inertie flagrante du reste de l’algérie, c’était à ce moment là que beaucoup de kabyles étaient convaincu que seule l’autonomie de leur région au sein d’un état fédéral peut répondre à leurs préoccupations. cette idée d’autonomie (ou régionalisation, ou fédéralisme), a bien évidemment, été évoquée par le FFS, le RCD et même le FLN a une certaine époque puisque comme évoqué plus haut c’était la manière de gestion pendant le guerre de libération nationale, et comme on dit on doit pas changer une équipe qui gagne, mais malheureusement après l’indépendance, ben bella et consorts boumèdiene….ont changé une équipe qui gagne et le résultat on le voit ici!!
    Donc cet idée d’autonomie,en effet, le pouvoir le sait, est une manière de gestion très répandu dans le monde notamment dans les pays vastes mais aussi dans les pays à plusieurs composantes ethniques. Il faut que nos dirigeants soient à la hauteur de leur pays et de l’histoire, et qu’ils arrête la politique de l’autruche: voyant ce qui se passe au Soudan, et dans le cadre du grand moyen orient (qui est effectif), il faut que les dirigeants algériens soient pour une fois intelligents et gèrent ces questions d’une manière pragmatique et objective s’ils aiment vraiment leur pays, car eux le savent bien: les kabyles ne sont pas racistes et ne veulent en aucun cas diviser le pays pour le quel ils ont payé très cher, mais le pouvoir, il faut le savoir, ce n’est pas comme dans d’autre pays, car chez nous,c’est une sorte d’organisation (ou de groupes, de lobbys) qui essayent d’être en équilibre: il y a les islamistes, les démocrates….au sein du même sommet de l’état! Mais au moins, si ces personnes, mettent d’abord l’intérêt de leur pays ça sera mieux, qu’ils ne soient surtout pas trahi par une certaine illusion de force: comme c’était le cas pour Saddam, el bachir….mais qu’ils soient plutôt réalistes et pragmatiques, car il faut le dire: les kabyles sont déterminés à arracher leurs droits et d’une manière pacifique. Dans le cas où le gouvernement refuse, les kabyles seront déterminés encore plus et qui sait peut être ils ne demanderont plus une autonomie mais plutot une indépendance!! Il ne faut pas oublier que chaque peuple a le droit de gérer ses propres affaires, n’est ce pas? Donc devant l’aveuglement du pouvoir il risque d’arriver à l’Algérie ce qui est arrivé au Soudan, à l’Irak et actuellement au Yemen!! Mais si nos dirigeant sont assez perspicaces, ils vont suivre le courant de l’histoire et ainsi être à la hauteur de ces attentes du peuple kabyle, et donc de couper l’herbe sous les pieds de plusieurs risques: risque d’ingérence étrangère, risque de radicalisation du mouvement,risque de division du pays, risque de leur renversements et passage au TPI,….pourquoi ne feraient ils pas comme la chine par exemple? Car je pense qu’il serait mieux pour eux de juste réformer l’état, et donc donner plus de liberté et de prérogatives aux régions sous forme d’autonomie( projet d’ailleurs proposé par Zerhouni en 2001 ou 2002 mais remet aux calandres grecques) et ainsi deux pierre deux coups: satisfaire les revendications légitimes du peuple kabyle et se « débarrasser » du casse tête kabyle: si quelque chose se passe, au lieu que les kabyles aillent à alger et menacer de renverser tout le systèmes, ils vont juste aller à tizi et renverser leurs propres dirigeants!!!
    En fin pour ce qui croient que l’autonomie est l’idée de Ferhat uniquement ceux là se trompe, puisque, ferhat n’est en réalité que le porte parole de ce mouvement et que l’idée était celle de plusieurs personnes de kabylie notamment les jeunes torturés, blessé…lors de ces évènements car, quand ils étaient traités de telle sorte ils se sont dit que « il n’y a pas de pays qui traiterait de telle manière ses propres citoyens, et puisqu’on a traité comme ça c’est qu’on est pas des citoyens algériens et donc on va chercher notre propre citoyenneté »! c’est pour voir que les extremistes ont déjà commencé à penser à l’indépendance et ils risques d’être suivi par les modérés qui ne demandent pour l’instant qu’une autonomie! Une autre preuve, est l’exigence de départ des brigades de la gendarmerie: à cette époque, tout kabyle estimait que la départ de la gendarmerie était le début à une décolonisation.
    En conclusion, la question de l’autonomie de la kabylie n’est contre personne mais c’est une manière moderne de gérer les affaires courantes de la kabylie; et il est grand temps que les dirigeants de l’algérie cessent de dormir paisiblement dans leur coquille, et qu’il règlent une bonne fois pour toutes cette question.
    Pour plus d’information, je pense qu’il est judicieux d’aller directement à la source pour voir en quoi ça consiste: allez-y sur le site du MAK.
    Je lance, juste une invitation fraternelle à tous les acteurs de la société civile: les journaux, francophones et arabophone surtout, les bloggers, sites internet,personnalités politiques comme Ben Bitour…..à bien vouloir discuter de cet question d’une manière objective, rationnelle,respectueuse et loin de tout débat injurieux, et ceci pour le bien de notre pays pour le quel des centaines de milliers de personnes en sont morte.
    Amicalement
    Khelifa




    0
  • khelifa bouaraba
    13 mai 2010 at 14 h 32 min - Reply

    @BENAMINA et autres qui parfois accusent Ferhat et les autres kabylistes, S’IL VOUS PLAIT, quand vous dites, lu, entendu ou vu donnez nous les liens pour qu’on puisse nous aussi les voir. Merci beaucoup.
    Autre chose, l’autonomie de la kabylie n’est pas inhérente uniquement à Ferhat tout comme la révolution algérienne n’était pas l’apanage de Abane, zigoud ou autres mais c’est l’affaire de tout un peuple qui se compte à plus de 7 millions en algérie et plus de 3 millions en diaspora.
    S’il vous plait, arrêtons les insultes, les injures, parlons des idées, critiquons les idées objectivement et avec preuve et avec notre cerveau, ne tombons pas dans les pièges de ‘on a dit », » on a.. », discutons comme des gens civilisé respectueux… donnons une bonne image de nous même, de notre pays, de notre civilisation; car les injures ne mènes à rien, et je vous jure que nous les kabyles on n’est pas racistes ni rancuniers et tous ceux qui insultent les autres ne sont pas des kabyles mais ce sont des gens qui veulent nuire à notre image, je vous donne certaine preuve, nous les kabyles ne parlons nous pas arabe? Avez vous déjà vu par exemple au cours du printemps noir des gens insulté les autres? Non jamais!!! car nous ne cherchons que nos droits!! Et je sais que tous les gens des autres régions de l’Algérie quand ils viennent chez nous, ils se sentent très à l’aise et nous remercie pour l’accueil…!
    De grâce mes frères, changeons les idées, discutons,…respectueusement!! Mais ces gens qui veulent coller au kabyles le fait qu’il seraient racistes sont en réalités les ennemis de l’Algérie et des kabyles et des autres algériens car ils veulent créer des problèmes qui n’existent pas chez nous pour qu’on s’entre-tue…Donc arrêtons s’il vous plait de s’insulter, sachons aussi qu’internet, n’est pas un journal local mais c’est un instrument qui est ouvert à tout le monde donc des gens aussi loin que les neo zélandais, les chinois,….les esquimaux.. peuvent lire ce qu’on écrit ici, et donc quelle image auront ils de nous si on s’insultent?
    Donc si on discute c’est juste pour trouver de vrai solutions et pour qu’on vive en paix! Comme l’a si bien dit Matoub Lounes, il faut que chacun trouve ce qu’il cherche en son pays: si quelqu’un veut enseigner la religion à son fils qu’il le fasse mais aussi si quelqu’un veut enseigner une éducation moderne et laique à son fils qu’il en trouve!!!C’est de ça que les kabyles rêves: un pays sans exclusions,un pays libre, laique, tolérant!! Mais à défaut de pouvoir voir ça sur tout le territoire algérien, ils veulent que ça devienent réalité chez eux en kabylie, quitte que, si dans une autre régions en algérie, si ses habitant veulent appliquer la charia, c’est leur droit et les kabyles s’interfèreront jamais!!
    Merci pour votre compréhension et pour vos contributions.




    0
  • Mohamed J.
    13 mai 2010 at 16 h 47 min - Reply

    La source c’est le site du MAK uniquement ? Mais mon cher ami cette mégalomanie des gens du MAK est elle un critère de sélection et d’adhésion ? Heureusement pour nous que vous n’êtes pas nombreux et que vous ne serez jamais nombreux. Toutes les sources qui peuvent informer sont les bienvenues y compris c »elle du MAK s’il a des infos sérieuses à nous communiquer.

    Tu cites plusieurs pays ou il y a l’autonomie, mais ce que tu omet de dire, comme souvent le font les gens du MAK, c’est qu’il y a deux sortes de décentralisation dans un pays: La décentralisation politique et la décentralisation administrative. L’autonomie peut prendre une des deux formes et dans chaque forme il y a plus ou moins de liberté et de prérogatives qui peuvent aller pour la décentralisation politique jusqu’à la limite de l’appartenance à l’État fédéral. Ou se situe le mak ? Il ne l’a jamais dit et navigue à vue en prônant tantôt l’autonomie (laquelle ?) lorsqu’il y a écrit, tantôt le séparatisme, lorsqu’il y a discours non transcrit. Je crois qu’être honnête avec le peuple et lui montrer clairement ou il va est la première grande vertu en politique, on ne trompe pas les gens, on les guide vers un but clairement défini et ils adhèrent en connaissance de cause ou abandonnent.

    Moi par contre et voyant l’ambiguïté érigée en système je m’accroche à mon Algérie, unie, unique, indivise et indivisible et j’agis pour que plus jamais les politiciens ne puissent tromper leur peuple, car seul le peuple est souverain après Dieu et je lui dois obéissance et aux gens qu’il désigne en toute liberté.

    Et pour te paraphraser. ‘Et je pense que tout homme sensé penserait ainsi sauf s’il agit avec sentimentalisme ‘.

    Ce que le MAK prône il le base sur l’existence de deux peuples et c’est là ou il y a anguille sous roche: Le peuple Algérien est à 99,99 berbère bien qu’il ne soit pas berbérophone mais parle à 99,99 % une langue commune qui s’appelle la derdja et qui a des similitudes avec l’arabe mais n’est pas l’arabe puisque les pays arabes ne peuvent nous comprendre sans difficultés. Ceux qui sont arabophones sont tout aussi algériens et amazighs que les autres et ce n’est ni l’arabité, ni l’amazighité qui va nous donner du pain, ni les gesticulation qui y visent. Seule la valorisation du savoir et son acquisition et l’humilité qu’il procure et qui contraint son détenteur à bosser peut sortir les algériens de leur torpeur. Nos parents et grands parents n’étaient pas instruits mais étaient cultivés et a l’aide des traditions orales arrivaient à appréhender le véritable sens de la vie que beaucoup d’universitaires actuellement trépassent avant de comprendre.

    Autre fausse vérité l’Algérie est sunnite dans une très large mesure les chiites, ibadites et autres confessions ne représentent pas grand chose par rapport à la masse du peuple. Un grain ne fait pas un tas et il y a tas et tas.

    Voilà quelques unes des mystifications que le MAK fait passer comme message par ses adhérents mais ne les expose pas officiellement de peur d’être remis en cause, ses adhérents insistent en disant que c’est leur approche personnelle. Comme il s’agit d’un message personnel, seul son auteur en prend la responsabilité. Si des gens le suivent et sont induits en erreur c’est le MAK qui bénéficie, sinon c’est l’auteur du message seulement qui est désavoué. Et ainsi va le monde dans l’Algérie des miracles.
    Tu nous assènes trop rapidement plusieurs « vérités’  sur lesquelles je reviens. Tu dis des Kabyles:
    1-Peuple distinct
    2-Propre langue.
    3Vision propre des choses différente du reste de l’Algérie.
    4-Race propre
    5-Territoire propre.
    Puis tu les compares aux kurdes, aux tibétains…etc…

    Ensuite tu part sur des sentiers escarpés en mettant la Kabylie sur un piédestal pour faire vibrer les cordes locales.

    Je m’arrête un peu ici.

    1- Peuple distinct. Sais tu ce que signifie la notion de peuple ? Je ne pense pas puisque le sens que tu lui donnes est faux. Un peuple est un ensemble d’individus qui vivent sous une même autorité, même illégitime sur un territoire donne. Le peuple Algérien à cet égard est le seul qui puisse être qualifié de peuple. Ce terme galvaudé par le MAK tronque la réalité et est faux dans son utilisation.

    2- Propre langue. Si le Kabyle ne fait pas partie de Tamazight qui est la langue originelle des Algériens, de quelle planète vient cette langue ? La Kabylie est un territoire Algérien auquel le terme de tribus, Kbails a été donné auquel la France coloniale s’est empressée de donner une connotation spécifique pour diviser le peuple Algérien dans le cadre de ses desseins de division. La langue parlée en Kabylie en raison de la structure des reliefs et de l’utilisation de l’arabe, langue de l’administration à certes subi des dérives mais elle reste accessible aux autres pratiquants des autres dialectes. On ne peut la qualifier de langue à part.

    3- Vision propre. La je ne te suis plus. On dirait que tu reprends le message que le MAK diffuse à l’étranger pour des gens qui ne connaissent mal l’Algérie ou pas du tout. Mais la mon frère tu t’adresses à des gens qui savent ce qui se passe dans leur pays, alors conseil: réaménages ton message et adapte le à la réalité.

    4- Race à part. C’est ce que je disais un message destiné à la consommation étrangère. Si les Kabyles sont une race a part comme tu dis c’est que soit le pays tout entier leur appartient et les autres doivent partir, soit c’est eux qui partent car le pays ne leur appartient pas. Je n’ai jamais entendu un tel ramassis de fausses allégations.

    Et je préfère m’arrêter là. Peut être que quelqu’un de plus patient ira jusqu’au bout.

    Mohamed.




    0
  • MissTmourt
    13 mai 2010 at 16 h 53 min - Reply

    Aux militants du MAK,

    Les sites internets qui gravitent autour de votre mouvance (kabyle.com, kabyles.net, adn.com, etc…) regorgent d’articles islamophobe, anti-arabe et anti-algerie et vous avez le culot de nous demander des preuves ? Soit vous êtes naïfs et militez dans un parti dont vous ne connaissez rien des ressorts idéologiques qui le fondent, et là c’est grave pour vous, soit vous nous prenez pour des idiots, et là je vous dis que vous ne trompez que vous même.

    Le berberisme haineux et sectaire (les arabes et l’islam sont des intrus dont il faut se débarrasser pour accéder à la modernité)n’est pas né d’hier et le MAK n’est que sa dernière version aboutie. De l’Académie Berbere de Bessaoud en passant par Salem Chaker et le groupe de Vincennes, pour finir avec le MAK de Mehenni, vous avez laisser beaucoup de trace…de haine.

    Cependant, si vous étiez sincères, pourquoi Mehenni n’écrit pas noir sur blanc que le MAK respecte la langue arabe, l’Algérie et l’Islam et que tous individus qui les insultent sera exclus du MAK ?

    Qu’attend Mehenni de rédiger un tel communiqué pour lever toutes ambiguïtés et couper l’herbe sous le pied à ses détracteurs ?

    @ Omar Mouffok,

    Je respecte votre travail et votre combat mais, sincèrement, l’alphabet latin n’est pas adapté pour écrire notre langue. Bien que parlant très bien le kabyle j’ai de la difficulté à lire plus d’une phrase et encore avec beaucoup de concentration. Et énormément de kabyles sont dans mon cas.

    Malheureusement, il y a beaucoup trop d’idéologie autour de nos cultures et le climat politique n’est pas assez serein pour décider l’alphabet le plus adapté. Mon rêve ? Pouvoir parler tamazight avec des algeriens d’annaba ou de Tlemcen. Cela ne sera fera jamais avec l’alphabet latin et surtout avec ceux qui veulent utiliser notre langue comme source de discorde et de division dans notre pays.




    0
  • benamina
    13 mai 2010 at 21 h 42 min - Reply

    @khelifa bouuaraba, ma réponse tu l’as à travers le commentaire de l’internaute mis tmourt. rien à ajouter de plus.




    0
  • houda
    13 mai 2010 at 23 h 07 min - Reply

    bonsoir tout le monde
    J’ai beau chercher dans les interventions des makistes UN ARGUMENT VALABLE quant à l’autonomie de la kabylie, je n’en ai pas trouvé un seul. Ils parlent de la différence des kabyles par rapport aux autres algériens, comme si les autres algériens sont identiques. Quelles ressemblances y a -t-il ( du point de vue ethnique, linguistique, moeurs, coutumes…)entre les chaouis; les targuis, les oranais; les mozabites…? donc cet argument là est caduc. Deuxième arguement politique celui-la soit disant les kabyles ne veulent plus de ce régime là, ils ne sont pas les seuls je suppose, et ce n’est pas une raison valable pour demander l’autonomie, c’est aberrant. Troisième argument, les kabyles tués en 2001, tout mort mérite respect : je vous rappelle que le FIS a perdu des milliers de ses militants et sympathisants pacifiques. Cela non plus n’est pas un argument. Il serait fastidieux de les énumérer tous pour la simple raison qu’ils sont fallacieux. Alors trouvez autre chose pour nous convaincre.




    0
  • Sources autorisées
    14 mai 2010 at 0 h 38 min - Reply

    Miss Tmurt,

    Les sites dont vous parlez ne sont pas les sites du MAK! Vous dites qu’ils gravitent autour du MAK! Ce n’est que votre avis et il n’engage que vous.

    Nous avons vu des sites Arabes et musulmans qui sont racistes et anti-kabyles! Est-ce pour autant que c’est ‘l’islam qui est raciste ? Ou alors les Arabes ?

    Non soyons sérieux ! On vous demande de trouver un discours officiel du MAK qui appelle à la haine ou autre ! Le projet du MAK? sa charte etc … Nous vous attendons.

    Amicalement.




    0
  • scummy
    14 mai 2010 at 10 h 45 min - Reply

    @Mohamed J
    Définition de peuple (Wikipedia):Couramment, ce terme désigne un ensemble d’individus qui forment à un moment donné une communauté historique partageant majoritairement un sentiment d’appartenance durable. Ce sentiment d’appartenance peut venir de l’une au moins de ces caractéristiques : un passé commun (réel ou supposé), un territoire commun, une langue commune, une religion commune ou des valeurs communes.

    En refusant de reconnaitre la spécificité de la kabylie, vous ne faites qu’accentuer ce sentiment d’appartenance à un « peuple » différent. Il viendra un jour où le point de retour ne sera plus possible.

    « Kbails a été donné auquel la France coloniale s’est empressée de donner une connotation spécifique pour diviser le peuple Algérien dans le cadre de ses desseins de division »
    Eh ben justement, la France a échoué lamentablement, mais l’algérie s’est bien rattrapée après.

    « Et je préfère m’arrêter là. Peut être que quelqu’un de plus patient ira jusqu’au bout »
    Pas la peine, tu t’es planté dés le début.

    Cordialement




    0
  • algérien
    14 mai 2010 at 13 h 34 min - Reply

    @khelifa bouraba .

    notre problème n’est pas le fédéralisme ou l’autonomie ,
    mais plutot ce qu’on entend par autonomie , ce que propose le MAK c’est bien plus qu’une simple autonomie , c’est presque une indépendance, la kabylie aurait son drapeau , son hymne national, sa langue officielle (et où la langue officielle de l’Etat central n’y serait pas officielle ! ) , son propre code de la famille , et meme ses propres relations dipolomatiques avec des pays étrangers ! (rappelez vous de la promesse d’une ambassade d’israel en kabylie) , sauf pour les ressources pétrolières du Sahara que cette kabylie « autonome » continuera à recevoir, bien sur . ce monsieur parle de nation kabyle et d’Etat kabyle , et il affirme meme que si l’Etat algérien continue à renier à la kabylie son « autonomie » alors c’est l’indépendance qu’ils demanderont.

    Je ne suis pas contre une décentralisation et une régionalisation dans le cadre d’une algérie démocratique, la plupart des pays grands et développés fonctionnent comme ça , et une telle régionalisation doit concerner tout le pays en meme temps , sinon ça serait du séparatisme d’une région par rapport au reste du pays , et ça serait contraire au principe d’égalité entre les citoyens .

    et pour qu’il y ait régionalisation il faut aussi respecter un minimum de principes communs à tout le pays , par exemple la meme langue officielle , ce qui n’empèche pas qu’il y ait d’autres langues officielles régionales dans les régions où elles sont pratiquées, aux cotés de la langue officielle de l’Etat. un meme code de la famille , ça va de soi , sinon les affaires familiales à l’intérieur du pays deviendraient impossibles à gérer . la démocratie aussi , bien sur , les éléctions régionales aux memes dates pour toutes les régions , etc , et bien sur , un meme drapeau , flottant aux cotés des drapeaux régionaux éventuellement , une meme diplomatie , faite depuis l’Etat central , un meme gouvernement national , et des assemblées régionales élues ou des conseils régionaux.

    mais le Mak est bien loin de tout ça , c’est un mouvement séparatiste qui ne dit pas son nom , il s’approprie le concept d’autonomie alors que sont programme est tout autre , ce qui fait qu’on ne peut plus soutenir l’autonomie de la kabylie et de toutes les régions d’algérie sans paraitre soutenir le MAK . avez vous déja vu des drapeaux algériens brandis dans une marche du MAK ? ces gens se réclament pourtant simplement autonomistes et non séparatistes , ils devraient donc etre fiers d’etre algériens , non ?

    souvenez vous seulement qu’il ya autonomie et autonomie , on peut utiliser le meme mot et vouloir des choses très différentes . il ne faut pas laisser le MAK s’approprier ce mot , et il ne faut se laisser duper.

    amicalement.




    0
  • Alilou
    14 mai 2010 at 15 h 05 min - Reply

    Il faut empecher a tout prix cette division de notre nation, et ce quelque soit nos differents et nos differences. Restons unionistes et pas cessestioniste.

    Algerie une et indivisible, accorder de l’importance au MAK c’est introduire un cheval de troie chez soi.

    Ennemi at the gates




    0
  • Mohamed J.
    14 mai 2010 at 20 h 17 min - Reply
  • brahim
    14 mai 2010 at 21 h 04 min - Reply

    messieurs soyons serieux et regardons tous ensemble ou se situe le probleme ,ayez le courage de proposer une petition ,je suis le premier à signer pour le depart de bouteflika et ses acolytes .
    la maison algerie ,c’est comme siropsiti chaque jour le corps se deteriore et s’etteint




    0
  • zapata
    15 mai 2010 at 13 h 55 min - Reply

    le problème de l’algèrie est un problème de partage de richèsse ..ceux qui sont à l ‘intèrieur du système parlent le mème langage les autres se divisent entre diffèrentes doctrines mais le but est le mème..donc primautè du politique sur le militaire et après pèrsonne ne sera un tyran car l’algèrien de nature est ègocentrique au pouvoir il n’a jamais tort en dehors du pouvoir c’est un poète humaniste lorsque il s’approchent devant la siète du système il change de mèloddy lorsque il aura ça place il devient le porte parole..les exemples tout le monde est au courant.




    0
  • benamina
    16 mai 2010 at 20 h 33 min - Reply

    En réponse aux sollicitations de l’internaute khélifa bouaraba (ses envois du 13mai2010 à 14h08 et 14h32) suite à mon commentaire du même jour à 9h14,voici les liens demandés:filmés et documentés.

    http://www.lequotidienalgerie.org/2010/04/25/ferhat-meheni-la-verite-rien-que-la-verite/
    bien faire attention au t 3’42 » sur la vidéo.
    et
    http://ffs1963.unblog.fr/2010/04/23/il-faut-demystifier-la-malhonnetete-intrinseque-de-ferhat-mehenni/ bien lire le 4ème paragraphe.

    Vous faut-il encore d’autres pièces à conviction ?




    0
  • kongou
    17 mai 2010 at 17 h 38 min - Reply

    il faut faire une petition pour le depart du system de boutef est les genereux la je suis partant.




    0
  • hocbeg
    17 mai 2010 at 20 h 42 min - Reply

    A Buâlem.

    je ne partage pas du tout votre avis pour les raisons suivantes:

    Certes, nous ne sommes pas arabes, nous sommes berbères. Ca, c’est l’évidence même.Nous ne sommes pas aux années 70 ou 80 , nous revendiquons haut et fort notre amazighité ! Tamazight est une réalité indéniable en ALGERIE. Des acquis dans ce domaine, il y en a et ils ne sont pas donnés mais arrachés!.

    Si vous vivez en Algerie, ne me dites surtout pas qu’il n’ y a pas de liberté de création en tamazight ( et surtout en dialecte Kabyle).

    Il nous appartient à nous Kabyles de développer notre langue et de la rendre intéressante et attractive! Car même les Kabyles ne peuvent indéfiniment supporter la médiocrité.

    Si vous vivez en Algérie, vous conviendrez certainement avec moi que l’enseignement de tamazight tel qu’il se pratique est vraiment une catastrophe dispensé par des enseignants d’un niveau très bas.

    Dans le domaine culturel, aucune production théâtrale ni littéraire intéressantes à voir ou a traduire pour ceux qui ne comprennent pas la langue.

    Qu’aura -t -on de plus si demain on est autonome ? On nous répètera quotidiennement que maintenant , on est Kabyles! on est kabyles! on est Kabyles , comme s’il y a un doute la dessus !!???

    Vous croyez que cela suffit ??. Et pour le reste hein ??.

    Savez vous combien de Kabyles vivent et travaillent en dehors de la Kabylie ??.

    Accepteriez – vous dans ce cas que les autres Algériens demandent la même chose que nous, c’est à dire leur autonomie ??.

    Nos frères arabophones ont exactement la même taghanant que nous car nous sommes de la même race et de la même espèce !!. Ils demanderont l’autonomie non pas régionale mais vis à vis de la Kabylie !!.

    Moi, je pense que ces sujets sont tellement sérieux que nous ne devons pas laisser les chanteurs les prendre en charge mais plutôt écouter les gens sensés et sages.

    s’taymast!

    Quant à l’audiovisuel, Berbère TV n’est regardée que par les vieilles femmes et les nostalgiques de la langue Kabyle qui vivent ailleurs à cause de la médiocrité de ses programmes!.




    0
  • moura
    18 mai 2010 at 16 h 49 min - Reply

    Un forumiste a posé une question à propos de Boussouf,question auquel j’ai apporté un element de reponse,malheureusement j’ai été censuré(je ne sais pas pouequoi),la reponse est aujourdhui sur le soir d’algerie,temoignage d’un retraité de l’ALN;oui Boussouf s’est specialisé apres son eviction du serail par son éléve Boumediene dans le trafic d’arme,de petrole de drogue et d’autre chose;c’est la verité au risque de me faire censurer de nouveau.




    0
  • aboudouma
    19 mai 2010 at 12 h 29 min - Reply

    Au lieu de susciter cette chasse aux sorcieres , il y a lieu de se poser la question si les griefs portés par le mak et les autres opposants (armés ou pas ) sont fondés .
    La situation qui prevaut actuellement en algerie et qui a debuté depuis 1962 est le seul critere pour mesurer la legitimité de ses oppositions , organisees ou pas , armées ou pacifiques au regime algerien.




    0
  • nacer
    20 mai 2010 at 1 h 48 min - Reply

    chers freres et cheres soeures ,je vous prie de rester unis(es) , surtout en ce moment ou tous les vautours et aligators du monde nous guettent!
    cessez de vous insulter et gardez le respect!
    souvenez vous de BENMHIDI et les autres,!
    c’est vrai que nous avons tous le droit de rever à chacun sa vision pour le bien de notre pays; MAIS gardons nos reves jusqu’au jour ou notre mere sera guerie et forte pour qu’elle puisse nous ecouter , et lui raconter chacun son reve et que puisse la sagesse nous guider pour ce qui est de mieux pour notre patrie.

    pour le moment on se doit le pardon et le résepect.

    et daprés CONFICUS un sage Chinois:( MIEUX VAUT ALLUMER UNE CHANDELLE , QUE MAUDIRE L’OBSCURITE)




    0
  • aboudouma
    21 mai 2010 at 14 h 47 min - Reply

    Je ne sais pas si vous l’avez remarqué tous , la demande du mak (quelque soient la legitimité , l’opportunité et l’importance que vous lui donnez) n’ fait qu’une demande simple : une AUTONOMIE !
    Ce concept (o combien democratique !) ne signie ni seddition , ni cessession et encore moins independance avec tout ce que cela comporte de consequences .

    Le mak en fait n’a fait que prendre l’air du temps (comme on dit) : il revendique le droit aux habitants de kabylie ( berberes ou pas ) de gerer leurs affaires eux memes et comme ils l’entendent dans le cadre du respect de la constitution et des lois en vigueur( et qui ont besoin toutes de se mettre elles memes, au diapason et de reconnaittre ce fait ineluctable : la democratie locale.

    Deja l’experience des pays europeens (suisse, belgique ,france, allemagne et espagne) demontre de l’utilité à ce correctif aux difficulté de la democratie representative ( à des degres divers mal appliquée par nos pays )
    Le probleme donc, n’est pas d’aimer mehenni ou de le detester, le pràobleme n’est pas d’etre avec ou contre le mak ….le probleme est que tous kabyels ou non de militer pour ce principe qui va surement enclencher le declic tant attendu en algerie : le depart des bidasses du champs politique national et l’avenement d’un veritable democratie ….celle pour laquelle des milliers de martyrs ont defendue et celle qui reste le seul espoir pour des millions d’algeriens ecrasés par la chappe d’injustice , d’exploitation et d’usurpation des droits .
    Faire le proces de mr mehenni ou du mak est tres secondaire…….defendre l’autonomie doit etre l’essentiel .




    0
  • Génération 50
    21 mai 2010 at 17 h 45 min - Reply

    MAK ou KAM ou AMK ou MKA ou FFS ou RCD ou FLN ou tous ces noms de partis politiques, ils n’auront de legitimité à défendre les grands chantiers démocratiques que veut ou que doit engager l’Algérie avec ses 35 millions d’âmes, que s’ils seront élus démocratiquement dans la transparence et la justice totale…L’Algérie ne pourra pas continuer de fonctionner avec le système de gouvernance actuelle parce qu’il y a une absence totale de vision politique (pourquoi doit-on dire NON au projet du MAK? Pourquoi doit-on dire OUI au projet du MAK? Pourquoi ne créerons pas un vrai débat sur l’avenir du pays et ses composantes régionales. Je vois très bien un pays composé de federations (pour ne pas dire régions) qui s’autogèrent et qui deviennent responsables de leurs richesses et de leurs programmes de developpement. Il faut aussi un état fédérateur qui doit arbitrer et administrer ces régions…Je ne vois en rien pourquoi le Kabylie si elle veut s’administrer, nuirait à l’integrité territoriale de l’Algérie…Franchement, tout ce que veulent les algériens, c’est d’avoir des penseurs et des dirigeants qui gouvernent le pays…Toutes les idées sont les bienvenues. Mais on ne pourra pas continuer à s’appauvrir alors que le pays regorge de richesses et de gisements incommensurables…
    Ensemble, sauvons tous l’Algérie et arrêtons de critiquer les initiatives…
    Alors comment oseriez-vous Mme Zehira Houfani plonger dans une piscine dont vous ignorez le fond…
    Un algérien, un kabyle, sans aucun parti pris, mais juste disposé à unir ses efforts avec ceux qui prônent le bon chemin pour l’Algérie…




    0
  • S.M.C.
    21 mai 2010 at 18 h 00 min - Reply

    @ Aboudouma: En lisant les commentaires, la question de l’autonomie n’est que la surface d’un plan destructif a l’Algerie, surtout a l’heure actuelle. Certains du MAK revendiquent le droit d’installer une representation diplomatique d’Israel.

    Cette proposition du MAK a elle seule revolte meme les plus sympathisants de la Kabylie. Ce que pratique Israel en Palestine est un crime odieux, meme si les Palestiniens sont des Arabes. L’acceptance d’Israel, sur la terre d’1.5 Mil. de chahids pour la dignite et la liberte, serait la plus grand insulte a notre histoire et nos martyrs.

    Le Mak et ses representants devraient avoir honte de se proclamer Berberes.




    0
  • aboudouma
    21 mai 2010 at 19 h 56 min - Reply

    « @ Aboudouma: En lisant les commentaires, la question de l’autonomie n’est que la surface d’un plan destructif a l’Algerie, surtout a l’heure actuelle. Certains du MAK revendiquent le droit d’installer une representation diplomatique d’Israel. »
    reponse:
    je crois que tu emets un jugement severe à propos de declarations malheureuses faites dans des moments de desespoir et que , j’en suis sur , les auteurs ont du regretter en privé.
    Tu parles d’un plan tendant à la destruction de l’algerie .
    Je ne crois pas qu’il existe une destruction aussi horrible et aussi inhumaine que ce regime a exercé depuis sa prise du pouvoir par les armes et par la violence en 1962 !
    Secondo , si les militants du mak pensent la destruction de l’algerie des clans de mafieux, des privileges, de la main mise sur les ressources nationales, sur le dictat de militaires incultes et leurs servants civiles compradores…..la quasi totalité des algeriens sont pour !
    Concernant la representation diplomatique d’israel , je te cite mr Ouyahya (quelqu’un que je n’aime pas ) : les algeriens ne seront pas plus palestiniens que les palestiniens memes!
    Le soutien à la palestine est un devoir qui reste tres modulable fonction des temps , des lieux et des interets ……qui restent , comme tu le sais , tres tres variables….ainsi va la vie !

    « Cette proposition du MAK a elle seule revolte meme les plus sympathisants de la Kabylie. Ce que pratique Israel en Palestine est un crime odieux, meme si les Palestiniens sont des Arabes. L’acceptance d’Israel, sur la terre d’1.5 Mil. de chahids pour la dignite et la liberte, serait la plus grand insulte a notre histoire et nos martyrs. »
    reponse:
    tout en admirant tes sentiments et ton attachement à la principale ( helas et unique ) cause des arabes , je n’aime pas le lyrisme dans lequel tu t’efforces à l’envelopper: le 1.5 millions shahids ne sont pas morts pour la palestine ( la majorité ne savait meme pas ou elle se trouvait!) …ils sont morts pour l’algerie et à travers l’algerie pour la cause arabe.Donc trève de sentiments !

    « Le Mak et ses representants devraient avoir honte de se proclamer Berberes. »
    reponse:
    je ne vois aucune source de honte pour ces militants qui sont dans la meme situation que le 1.5 est demi de shahid dont tu parles : tous prets pour le sacrifice ( du moins je le presume parce que je ne le connais pas bien) et tous agissent dans le cadre d’une structure : les shahids au sein du FLN ( wa ma adrak bi FLN!) et les derniers au sein du mak!




    0
  • aboudouma
    21 mai 2010 at 20 h 03 min - Reply

    « Alors comment oseriez-vous Mme Zehira Houfani plonger dans une piscine dont vous ignorez le fond…
    Un algérien, un kabyle, sans aucun parti pris, mais juste disposé à unir ses efforts avec ceux qui prônent le bon chemin pour l’Algérie… »
    reponse:
    chacun apprehende la realité à l’aune de la qualité de ses lentilles….ou , à defaut, de ses interets ….
    Si Mme zahira a un defaut de vision ,elle faudra qu’elle change d’occultiste .
    Si sa vision est dictée par des interets…..alors elle ne peut qu’avoir raison ….on ne peut , impunement, cracher dans la soupe ou mordre la main qui te nourrit….




    0
  • S.M.C.
    21 mai 2010 at 22 h 05 min - Reply

    MR. ABOUDOUMA: Tu me donnes l’impression que tu melanges les lignes et les idees pour arriver a ton equation. Je n’ai pas dis nos chouhadas sont morts pour les palestiniens. J’ai dis que ce que fait Israel aux palestiniens est en contradiction avec les principes pour lesquels sont morts nos chouhadas.

    Tu ne peux nier que le MAK ou certains de ses representants ont declares « Welcome to Israel » rassurez vous mes chers du MAK, tant que le droit des palestinien n’est pas recouvert, le peuple Algerien n’acceptera jamais ce que vous proposez. Tu ne peux pas me convaicre que le MAK avait fait une erreur. Il y a eu des video sur Utube des membres du MAK deplorant les victimes Israeliennes sans mentionner les vrais victimes du conflit. Je n’ai jamais penser de ma vie, que le valeureux peuple Kabyle produise de tels categorie.

    Pour ca seulement, les Algeriens vous opposent et bloquent vos projets nefastes. Cela ne veut, en aucun cas, dire que je support le regime actuel de l’Agerie.




    0
  • aboudouma
    22 mai 2010 at 8 h 38 min - Reply

    MR. ABOUDOUMA: Tu me donnes l’impression que tu melanges les lignes et les idees pour arriver a ton equation. Je n’ai pas dis nos chouhadas sont morts pour les palestiniens.
    reponse:
    alors quelle est la relation de la cause palestinienne et les militants du mak?

    J’ai dis que ce que fait Israel aux palestiniens est en contradiction avec les principes pour lesquels sont morts nos chouhadas.
    reponse:
    je crois que s’il etait possible de poser la question a ces shouhadas leur reponse serait : l’alogerie avant la palestine ! Le fait palestinien n’etait connu que par les elites qui discutait cette affaire dans les cafés douillets du caire ou de damas et guere les petites gens de mostaghanem , de casablanca ou de tlemcen.

    Tu ne peux nier que le MAK ou certains de ses representants ont declares « Welcome to Israel »
    reponse:
    en interdisant à ces persdonnes le droit d’avoir une idee differentes que la votre , vous versez dans la politique du regime algerien: le formatage et l’uniformisation de l’opinion publique….à son seul avantage et jamais au profit des causes qu’il declare soutenir.
    rassurez vous mes chers du MAK, tant que le droit des palestinien n’est pas recouvert, le peuple Algerien n’acceptera jamais ce que vous proposez.
    reponse:
    certes le peuple restera souverain….à condition que sa souverainneté soit respectée en lui donnant la liberté et la democratie….or pour le moment , j crois qu’il n’est ni libre …..ni souverain.
    Tu ne peux pas me convaicre que le MAK avait fait une erreur.
    reponse:
    c’etait une supposition…..mais je respecte son point de vue sans que je le partage !

    Il y a eu des video sur Utube des membres du MAK deplorant les victimes Israeliennes sans mentionner les vrais victimes du conflit.
    reponse:
    quelque soit sa nationalité ou sa confession une victime reste une victime….bien sur on ne eput pardonner les faits sanglants des sionistes….mais on ne peut passer sous silence les victimes civiles israeliennes tuees ou blessees par les fous de dieu.

    Je n’ai jamais penser de ma vie, que le valeureux peuple Kabyle produise de tels categorie.
    reponse:
    le peuple kabyle est majeur et vacciné….il le demontre par sa liberté de pensée….

    Pour ca seulement, les Algeriens vous opposent et bloquent vos projets nefastes. Cela ne veut, en aucun cas, dire que je support le regime actuel de l’Agerie.




    0
  • BRAHIM
    24 mai 2010 at 19 h 19 min - Reply

    Ne mélangeons pas tout : le peuple palestinien défend sa patrie. Si le peuple palestinien utilise des techniques de guerre différente de l’ennemi (kamikazes) c’est tout à fait légitime car c’est tout ce qu’il leur reste pour défendre son territoire. Si leur frères arabes et musulmans les avaient aidés il aurait utilisé d’autres méthodes. Hélas, le « kamikamisme » c’est tout ce qui leur reste contre l’ennemi extérieur. Par contre, utiliser des techniques « kamikazes » pour tuer plus de frères arabes ou musulmans que d’ennemis véritables c’est de pur criminalité (exemple les islamistes algériens avec leur attentats, les guerres religieuses entre les chiites et les sunnites en Irak, les guerres d’hégémonisme en Inde et au Pakistan etc… etc… Les attentats avec « dommages collatéraux » sur leurs propres frères sont absurdes et ne profitent pas aux causes supposées défendre. Faire un attentat aveugle dans un lieu « civil » à Paris, à Barcelone, ou à Londres ne sert pas la cause des poseurs de bombes car la puissance médiatique de l’occident les retourne facilement contre les auteurs. Il est vrai que certains attentats sont l’œuvre de services secrets mais ce n’est pas toujours le cas. L’Algérie durant la guerre d’indépendance a utilisé la technique des attentats pour une cause noble de libération coloniale. C’est le cas de la Palestine. Pour le reste, attention aux erreurs aveugles et « passionnelles » surtout celle … au nom de Dieu.




    0
  • idir
    28 mai 2010 at 2 h 51 min - Reply

    moi qui vit au coeur de la kabylie. j ai constaté que la majorité des kabyles ignore ce que veut dire « le mak » notament de le milieux universitaire , les jens ne sont animé que par leurs tube digestif, on a pas cette culure de démocratie cert1 jens prennent l autonomie pr l independance, par ailleur les jens sont vaxiné par la haute trahison des representant isus des événement de 2001 , ils n ont plus confiance en qui que se soi . en ce qui conserne ferhat mheni souvent on lui fai des reproche , a chaque foi que je parle avc une personne sur ferhat et son projet d’autonomie il me dit  » comment pourai je faire confiance a ferhat qui a tt fai pr declancher une année blanche en envoyants ces enfants étudier a l etranger?? » » ceux qui suivent ce mouvement sont minoritaire en kabylie, la majorité des autonomistes sont a l etranger . le jour ou aumoin 40pr100 des kabyle savent ce que cest que ce mouvement on va prendre sa au serieux




    0
  • S.M.C.
    28 mai 2010 at 15 h 11 min - Reply

    Je rejoint Idir dans son raisonnement base sur le fait. La Kabylie necessite le developpement economique (agricole et industriel) pour le bien etre de la population locale et celui du pays entier.

    Ces gens qui vivent loin du peuple et a l’abrit des intemperies socio-economiques et securitaires trouvent en l’autonomie de la Kabylie un moyen de valorisation personnelle et promotion politique. Le peuple Kabyle n’est pas si dupe pour avaler cette mascarade du MAK, qui ne peut etre qu’une misere additionnelle aux problemes existant.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    21 juin 2010 at 18 h 03 min - Reply

    Ouf, dirai-je, résidant à l’étranger j’ai appris comme vous tous(tes) l’indécent communiqué des aventuriers du MAK, de surcroît, mis en ligne durant plusieurs semaines par les habituels « quotidiens indépendants », oups… pardon, DEPENDANTS d’une certaine sphère culturelle spécifique, et de « laboratoires » ès manipulations d’opinions.
    En effet, mon soupir de soulagement, m’est venu lorsque parcourant cette semaine ma Kabylie natale, j’ai entendu des jeunes et des moins jeunes, parler ironiquement de cette escroquerie « régionale », que constituent aussi bien le MAK, que le GPK proclamé dans un « bar parisien », avec siège permanent dans quelque « night club », et ayant élu domicile dans quelque antenne des « services » communs aux deux organes, qui font et défont les relations entre la nation algérienne et celle de l’ex puissance « tutélaire coloniale », qui se veut ad vitam aeternam, présente culturellement en Algérie, ou tout au moins, dans quelques unes de ses provinces que le hasard du relief a rendues propices à toute manipulation de ses populations longtemps ignorées par un « pouvoir » que seules les richesses minérales et agricoles intéressent.

    En effet, le poids démographique de la Kabylie, ne peut absolument pas intéresser un pouvoir qui ne repose pas sur la légitimité que confère un vote citoyen. Bien au contraire, dans un pays où le droit de vote est synonyme de « droit de glisser dans l’urne un bulletin » comptabilisé pour la forme seulement, puisque les « élus » sont désignés avant d’être soumis au choix populaire, par les TUTEURS, le choix démocratique perd tout son sens.
    Quid alors de ces partis croupions et autres MAK et « organes des droits de l’homme, faire-valoir », dont les créateurs émargent pour ceux faciles à désigner par la nature de leurs positions et de la sélectivité dont ils font montre quant aux « causes » qu’ils défendent et aux caisses « occultes » aussi bien de nos propres « services » que de ceux des puissances étrangères, intéressés par le morcellement de l’Algérie, dont ils reçoivent les subsides et bien sûr les orientations ?
    La décence veut que nous en taisions la liste, et laissions chacun se poser les questions que le bon sens commande quant à situer les « politiques » et autres professionnels de la manipulation des masses, sachant toute la difficulté qu’il y a à être diffusé si tant est que vous défendiez des idées ou une idéologie, que répugnent les pays qui vous hébergent…
    Ce même bon sens, veut aussi que nous laissions la VOX POPULI, faire leur procès, comme je l’ai constaté dans ma chère Kabylie, quand j’ai surpris les regards narquois des jeunes qui se gaussaient des idées farfelues aussi bien du psychiatre dont le livre est venu comme par hasard, au même moment qu’était proclamé le gouvernement des piliers des BISTROTS parisiens, et des huisseries des chancelleries occidentales…

    Si le psychiatre, pose des questions pertinentes sur des faits depuis longtemps condamnés par tout Algérien digne, et qui a un minimum de connaissance de l’histoire nationale contemporaine, les réponses qu’il a tenté d’esquisser pour, comme à son habitude, instrumentaliser la mort héroïque du colonel Amirouche, ra, au profit d’idéologies contraires à celles pour lesquelles Amirouche, Si Haouès, et d’autres héros nationaux, sont morts, sont une insulte à leur mémoire. Mais un bref retour aux années qui suivirent 1988, devraient nous amener que ce sont ces mêmes aventuriers, qui « se sont trompés de peuple », qui continuent de toucher et de bafouer les « constantes nationales », en voulant à tout prix se refaire une virginité, aux dépens non point de leurs mécènes que nous combattons lorsque nous dénonçons la corruption généralisée, non bien sûr, mais en nous servant le plat réchauffé, qui de la « spécificité linguistique kabyle » qui, de « l’autonomie de la Kabylie », qui de la spécificité du « héros régional » dégradé pour la circonstance, alors qu’il est mort pour l’Algérie, et que ceux qui ont caché son corps, ne l’ont fait que pour mieux s’autoproclamer TUTEURS de TOUS LES ALGERIENS, et missionnés par Dieu pour nous arabiser, islamiser, et enfin « socialiser », avant de connaître l’échec retentissant des « HARRAGAS », et de la guerre civile pendant que proliféraient des fortunes colossales à faire pâlir d’envie les industriels occidentaux…




    0
  • karim
    2 novembre 2010 at 20 h 05 min - Reply

    Je suis kabyle et Algérien, l’un n’empêche pas l’autre et je suis pour l’autonomie mais je crois que l’heure n’est pas venue.

    les ferhatistes espèrent instaurer un état de droit à l’intérieur d’une dictature tortionnaire, on a pas besoin d’être visionnaire pour se rendre compte de l’absurdité de cette démarche.

    La Kabylie a elle seule à priori n’a pas les moyens de se débarrasser du régime, même le printemps noir de 2001 n’a pas apporté grand chose mis à part le chagrin aux familles des personnes assassinées.
    si en revanche on parvient à rééditer la mobilisation kabyle de 2001 à l’échelle national tout les espoirs seront permis et la première chose à faire à mon sens pour cela c’est d’oublier ce projet d’autonomie.




    0
  • slam
    20 novembre 2010 at 12 h 27 min - Reply

    Chers camarades, Bonjour, Azul Fellawan et Saha aidkoum à tous!

    Je suis Kabyle, algérien de pure souche mais je ne comprends toujours pas pourquoi cette Autonomie de la Kabylie pronée par Mr Ferhat MEHENNI!
    Du haut de mes souvenirs d’enfance en terre Kabyle où j’ai vécu, la société kabyle a de tout été organisée telle une véritable république.Tous les villages furent des petites républiques qui répondaient à tous les besoins de leurs citoyens.Tous les secteurs étaient pris en charge et les résultats de ce genre de gouvernance fut des plus réussies en ce cens que tout le monde respectait les lois ancestrales drastiquement appliquées dans nos villages.Tous les problèmes, de santé, de justice, de besoins vitaux et autres étaient pris en charge et nul ne souffrait d’injustice.
    Au aujourd’hui, tout a disparu de nos us et coutumes. Les questions sociales ne sont plus traitées au niveau de nos djamaates qui sont remplacées par des comités de villages relevant essentiellement de l’Administration locale.
    Il faut dire que ces dernières années les populations de Kabylie excellent dans l’art de la division et de la dispersion des forces .Personne n’écoute l’autre, chacun agit selon sa vision et chacun désire appliquer sa propre loi.
    Je dois dire avec force que nous sommes tous dépassés par les événements.Nous n’arrivons plus à nous organiser en société soucieuse de son devenir.
    Mr Ferhat MEHENNI, a émis sa conception de l’Organisation administrative de la Kabylie.Certes est-elle légitime mais nous n’avons point compris ses buts et ses espérances pour une vie meilleure pour notre région. A-t-il eu l’idée de consulter les parties civiles de la région ou s’est-il juste démarqué de celles-ci pour construire un petit territoire propre à ses désirs.
    Il faudrait qu’il s’en explique le plus largement possible afin de recevoir l’agrément de tous ses concitoyens.
    La question de l’Autonomie d’une région par rapport à la globalité du pays est très importante et comporte moult points à discuter et négocier.




    0
  • Laïd DOUANE
    21 novembre 2010 at 10 h 19 min - Reply

    C’est perdre son temps que de discuter d’une chose aussi absurde et Aberrante.




    0
  • Hamid Lemouachi
    12 décembre 2010 at 2 h 55 min - Reply

    Quelle mascarade ! Pourquoi vous n’exigez rien du tout du gouvernement algérien qui vous gpuverne, sui décide à votre place (en votant à votre place) et vous exigez du MAK tous les documents en sa possession. Ils sont sur son site web. C’est une hérésie … elle est où la liberté de créer. Imaginez une seconde que le FLN de 54 on lui exige tous les documents pour qu’il existe. Mais enfin … créez quelque chose et vous en etes le détenteur. Vous etes un journal, demandez un interview à Ferhat Mehenni, il se fera un plaisir de vous réponde. PS: je ne suis pas du MAK.




    0
  • zehira Houfani Berfas
    12 décembre 2010 at 21 h 55 min - Reply

    @ahsmid Lamouachi,
    Désolée, mais l’hérésie est plutôt dans la comparaison que vous faites entre le FLN de 54 et le GPK de 2010. Rien qu’en prenant acte pour le sionisme, il a décidé de lui-même de s’exclure du avec les Algériens que nous sommes. Et je ne parle pas de la culture de l’insulte et de la vindicte de ses membres, du moins ceux qui se sont exprimés. Aussi pas de leçons, SVP. LQA est ouverte et M. M’henni, aurait pu publier un droit de réponse s’il s’était estimé lésé. D’autres leaders politiques l’ont fait, et nous respectons trop la démocratie pour exclure quiconque des débats, en autant que le respect soit partagé.

    Quant à ne rien exiger du gouvernement! Avez-vous lu ce site?




    0
  • ABDELKADER
    7 janvier 2011 at 18 h 27 min - Reply

    le mak fait le bonheur du pouvoir illégitime.Ce qu’il faut c’est d’abord bannir cette horde de prédateurs.Etablir un régime démocratique.Pour les régions du pays il ne s’agit pas des maks autoproclamés, mais des gouvernements régionaux élus par les habitants des régions respectives qui auront dezs comptes à rendre à ceux qui les auront élus.




    0
  • Omar
    3 février 2011 at 13 h 57 min - Reply

    Vous dites tous en gros dans vos reactions que les algeriens ne sont pas stupides a ce point pour suivre les theses du MAK; moi je vous dis la chose suivante: la majorite des algeriens est assez stupides de rester bouche fermee et supporter les theses du pouvoir depuis 19 zik enni; alors de grace ou vous bougez pour democratiser votre pays ou laissez les gens qui font un petit quelque chose pour regagner leur autonomie et leur dignite faire leur travail tranquillement… svp
    Et encore pour cet article, je vous prie de respecter l’opinion des autre avant de croire que son avis est la verite absolue.




    0
  • HOUARI
    17 mars 2011 at 19 h 48 min - Reply

    Personnellement je n’ai rien contre l’autonomie de la Kabylie , ou d’autre region.
    Mais quand vous voyez un Ferhat qui se permet de parler au nom d’une region qui ne le supporte pas a 80%, et de decider du sort de toute une region sans les consulter, je me demande de quelle democratie ces gens s’ispirent-ils?????????????????????????????????????????.
    D’autre part un deuxieme ridicule de la meme trempe que Ferhat, un certain Saadi issu de la meme ecole demagogique se voit diametralement opposé a cette autonomie initée par des gens antidemocratique qui se pretendent des democrates.
    Parler du MAK c’est donner de l’importance a l’insensé, et au ridicule.
    Vive les Kabyles, vive les Mzab, vive les Chaoui, vive les Touareg, vive les Arabes ET VIVE,VIVE L’ALGERIE SEC.




    0
  • micipsa
    14 mai 2011 at 20 h 12 min - Reply

    à l’heure ou dans le monde , on pratique la politique des  » grands ensembles  » telle  » l’union européenne » ou plus récent celle des pays asiatiques , pour Etre plus forts , plus crédibles et plus dissuasifs,mr ferhat mehenni nous propose d’atomiser d’avantage un pays à l’agonie …qui est loin d’être sorti de l’auberge!alors que la lutte pour l’identité et la culture berbère revendiquait toute l’algérie , voire l’afrique du nord , voilà que ce monsieur nous parle de peuple et d’identité » kabyle  » pour ghetoiser et séparer d’avantage l’inséparable !il parle aujourd’hui « d’ autonomie  » ( tout comme son copain « saadi » parlait de  » laicité  » ) dans 1 pays ou les gens ne savent pas ( ou font semblant ), de faire la différence entre 1 serviette et 1 torchon ?est ce qu’il sait que des services secrets étrangers planifient 1 guerre ethnique depuis les années 80 pour 2010 – 2012 dans notre pays ? sait -il qu’il ya + de kabyles en dehors de la kabylie …et que seuls les + pauvres sont restés ?en semant des graines de racisme et de violence , pense t’il aux kabyles d’oran , de tlemcen ou de mascara ? C FACILE DE PARLER DE PARIS OU DE …TATAOUIN LES BAINS!et après l’autonomie , les kabyles vont manger quoi ? travailler ou? loger les exilés ou? pendt la grève du cartable ,ses enfants étaient ils pénalisés comme les autres ? alors BASTA! arrêtons de se faire HARA KIRI !il est indécent de parler aujourdhui de peule kabyle , arabe ou mozabite , mais d’algériens qui aiment leur pays et qui ensemble vont lutter pour asseoir 1 vraie démocratie ds ce pays ! les pays étrangers ne cherchent que leurs intérêts mr mehenni !on ne donne rien gratuitement ! !arrêtons de désinformer les gens en montrant le kabyle comme étant islamophobe et tourné vers le christianisme alors que c ds les mosquées kabyles que l’on comprend mieux les « khotbas » étant expliquées ds les 3 langues !alors soyons vigilants !les vrais problèmes st ailleurs : tous les pays producteurs de pétrole st menacés!…le nouvel ordre mondial qui se prépare en 2012 va nous laisser mourir de faim et de maladie au moindre faux pas !




    0
  • ahmed
    23 mai 2011 at 22 h 08 min - Reply

    Bonjour tout le monde,
    Merci bibi,vous avez prononcé l’expression clé: Les algériens sont tous d’origine berbère . C’est exacte cher bibi,ce n’est pas parce que certains algériens ne parlent plus berbère qu’ils sont devenus moins berbères ou pas berbère du tout . Pour des raisons historiques,certaines familles algériennes,ont cessé de parler la langue de nos ancêtres . Dans ma famille par exemple,ma grand mère est complètement berbérophone,mon père est bilingue alors que mes frères et soeurs et moi même,on le parle à peine . Cette réalité a touché toutes les familles arabophones algériennes et la non transmission de la langue de nos ancêtres s’est faite sur plusieurs générations .
    De ce fait,nous devons arrêter de parler en Algérie de berbéres et d’arabes car nous sommes tous berbères même si certains d’entre nous sont devenus arabophones.
    La faillite du régime algérien,c’est aussi le fait qu’il a oublié de donner une identité à notre grand pays . Le moyen orient dans sa totalité fait à peine la moitié du territoire algérien . Ce qui me chagrine,c’est le fait qu’on se laisse dominer par un moyen orient instable et fanatique qui veut nous réduire à une simple province d’une nation arabe qui reste à créer .
    La nation algérienne a besoin de dirigeants plus ambitieux,nous la construiront ensemble au nom de la démocratie,l’unité et la prospérité .




    0
  • SID ALI
    26 mai 2011 at 22 h 19 min - Reply

    222 interventions???? un record , non ???
    Le MAK existe par la faute du FLN et du système qui veut imposer à notre pays la culture arabo-musulman exclusive et qui ne tolère rien à côté, pas plus ni moins ! Tout le reste n’est que palabres.
    J’espère que LQA ne va pas arrêter cette rubrique suite à mon intervention.
    Inchallah !




    0
  • Mohamed YAHIAOUI
    8 juin 2011 at 16 h 58 min - Reply

    Assalamo Aleikoum
    Le peuple Algerien est un peuple Musulman Arabo-Berbère
    les deux langues berbère et arabe ont coexisté pendant de longs siècles, et il ne faut pas oublier qu’en Kabylie il y a eu des centres historiques de la culture arabo-bebère, FIBONNACI le celebre mathematicien italien a étudier au sein de l’universite islamique de BEJAIA , en Kabylie avant pendant la colonisation il y avait d’importants centres de la culture islamique, le Cheikh MOKRANI était un grand Moudjahid, et des centaines de Musulmans Kabyles ont été deportés en Nouvelle Caledonnie, d’ailleurs l’islam dans ce pays est d’origine Kabyle.
    Pendant la colonisation ,la France coloniale ,le Cardinal LAVIGERIE et les Peres blancs ont éssayés de diviser les Algériens en tentant de christianiser la Kabylie ,sans grand succès , les Kabyles ont defendus avec acharnement l’islam, et ont montres au colonialisme qu’ils savaient combattrent et mourir en musulmans , relisons l’histoire , des dizaines de milliers de kabyles hommes femmes et enfants ont été massacrés par le colonialisme,villages brules , enfumades , massacres de villages entiers , famines ,tortures , et autres humiliations, n’ont jamais cassé la resistance de nos frères Kabyles.
    lA WILLAYA 3 était l’une des willayas les plus pratiquantes pendant la révolution , le Colonel HAMIROUCHE , le Colonel Mohamedi SAID , etavant eux le Colonel Krim BELKACEM étaient de fervents Musulmans, et leur combat était pour l’independance de toute l’Algerie Musulmane avec toutes ses composantes Arabo-Berbère
    Tous les Kabyles Musulmans Moujahidine qui sont morts en matyrs , sont nos CHOUHADAS comme tous les autres Musulmans Algeriens morts au combat contre le colonialisme, ce m^me colonialisme qui a decimé pres de 4 millions d’Algériens de 1830 à 1962, sans distinction,Kabyles , Chaouias, tribus berbères et arabo-berbères , ne l’oublions pas, et n’oublions pas aussi que les representants de la France-Algerie qui sont au pouvoir depuis 1962 sont aussi bien Arabes que Berbères , la Sécurite Militaire a été un long moment composés de dirigeant Kabyles surtout sous l’autorité de Kasdi MERBAH.
    Alors aujourd’hui nous disons stop à toutes ces querelles qui ressemblent aux guerres tribales qui ont divisés les Africains entre eux pendant des siècles.
    Nous sommes tous Musulmans , la culture et la langue berbère existent c’est une richesse régionale,et cette culture fait partie du patrimoine Arabo-Berbero-Musulman de l’Algerie une et INDIVISIBLE;
    Il faut eudier l’histoire de la Kabylie , et savoir que le Lion Kabyle ,le Cheikh MOKRANI , avait lancé l’appel à la révolte contre le colonialisme barbare,dans les Mosquées et Zaouiates de la Kabylie
    Qu’ALLAH TOUT PUISSANT protège tous les Algériens qui doivent êtres frères et soeurs en Islam.
    N’oublions jamais que l’Islam sera toujours le ciment qui nous unis dans la soumission à un DIEU UNIQUE




    0
  • Aristoteys
    16 juin 2011 at 1 h 11 min - Reply

    Bizarrement le projet du MAK coincide par sa logique avec la politique de régionalisation du pouvoir: »diviser pour régner »Lire mon étude:Texte 29:L’Algérie-centre divisée :Les Kabyles  »embouteillés » par le clan d’Oujda et Bouteflika.
    site:aristote-algeria.com




    0
  • ahmed
    19 juin 2011 at 20 h 34 min - Reply

    Amazighité,arabité et islamisme sont des actes politiques . Le nationalisme arabe est né au début du 19e siècle,les anglais l’ont utilisé pour mobiliser les tribus arabes contre les ottomans . Djamel abdenasser,l’utilisa pour financer ses guerres perdues d’avance contre Israël . Les chrétiens d’orient l’utilisèrent pour éloigner toute domination islamiste .
    L’islamisme fut instrumentalisé par les émirs Saoudiens pour contrer les ambitions hégémoniques de Djamel abdenasser . Les américains l’ont utilisé pour lutter contre le communisme .Les régimes prédateurs du monde arabo-islamique l’utilisent pour justifier l’état d’urgence et pour masquer la répression .
    Dans tout ceci,nous devons rester lucide car l’Algérie démocratique, a les moyens d’éviter le nassérisme et le baathisme qui nous viennent d’un moyen orient souffrant d’instabilité et de fanatisme.
    Nous devons apprendre à nous regarder et à faire confiance en nos capacités . Certains hommes politiques algériens,se comportent comme une personne adultère,ils vivent en Algérie,profitent de ses richesses mais ils ont le regard vers le Caire,Bagdad ou Paris .
    J’ai lu il y a quelques années,les mémoires d’un ancien président de la république,il a mentionné le mot nation arabe une vingtaine de fois alors qu’il n’a jamais évoqué la nation algérienne dans ces mêmes mémoires!
    Cette confusion divise nos rangs à l’intérieur du pays et nous coûte très cher vis à vis de l’extérieur.
    Les services égyptiens ont bien profité des premières années de notre indépendance,pour nous infiltrer à tout les niveaux et particulièrement au niveau de l’éducation nationale . C’est à nous de faire un bilan dans le but de consolider notre unité nationale et être plus pragmatique avec cet orient qui veut nous réduire à une éternelle province .




    0
  • Petit Omar
    19 juin 2011 at 21 h 34 min - Reply

    A Ahmed.
    Vous dites »J’ai lu il y a quelques années,les mémoires d’un ancien président de la république,il a mentionné le mot nation arabe une vingtaine de fois alors qu’il n’a jamais évoqué la nation algérienne dans ces mêmes mémoires! »en allant sur le site aristote-algeria.com et en lisant l’étude suivante(Texte 27): »L’arabo-islamisme du clan d’Oujda:Une idéologie qui vise à effacer l’histoire de la révolution algérienne »vous aurez peut-être un début de réponse à votre interrogation.




    0
  • mario
    22 juin 2011 at 10 h 08 min - Reply
  • andalousya
    24 juin 2011 at 22 h 14 min - Reply

    L’Algérie et une et indivisible.
    Le MAK se trompe de combat, et la France lui tends le piège pour le renverser plus tard bien plus tard.
    Le combat à mener pour et par tous les Algériens concerne la bonne gouvernance, en Algérie et ne se déclare pas dans les officines et les loges de notre ancien colonisateur. Mhenni Ferhat se trompe lourdement quelle qu’elle soit sa douleur et sa frustation.
    Quel Algérien ne se sent pas frustré ?
    mais l’Algérien digne ne se laisse pas aller comme monsieur Mhenni F.
    Rien n’est facile dans ce monde et il a fallu tant et tant de peines pour dégager le colonialisme en dehors de l’Algérie..
    patience et vigilance
    wa essalam aleykoum




    0
  • ventre – creux
    24 juin 2011 at 23 h 23 min - Reply

    qui sont derriere le MAK, et dans quel but,c´est les odieux criminels colonialistes,qui n´ont jamais admis et n´admetteront jamais que les pauvres que nous sommes les ont chasses dehors de notre pays.la france elle tente de regler ses comptes avec la republique algerienne independante, esperans qu´un gouvernement algerien digne de ce nom prendra un jour la decision courageuse de couper tt relations diffinitivement avec cet etat odieux criminel colonialiste. inchallah.




    0
  • Damocles
    25 novembre 2011 at 21 h 39 min - Reply

    PETRO-SUCION JUSQU’AU TARRISSEMENT.
    Tout de suite, l’armée se remet sous les ordres des politiques, élus démocratiquement, à partir d’une constituante, qui compose tous les algériens, même de nulle part. Un nouveau départ sous un seul mot d’ordre TAHYA EL DJAZAIR « sinon abka aâla khir ayakbou ». Alors, il faudra combien de temps pour redresser la barre ? Les prévisions de la crise Europe perdurera pendant dix ans. Est-ce que l’économie Algerie tiendra le coup, durant ? Donc et forcement elle s’ouvrira plus fort au agendas de la mondialisation, et c’est le peuple qui regardera le train passer, parce que ceux qui y sont ne descendront pas, « SAUF SI », alors, la réaction est inéluctable, d’une manière ou …. Donc les pilotes chanteront : « ET L’AVION VA S’ECRASE » et le reste répliquera : « YOUP LA LA, YOUP LA LA».

    NON EQUILIBRE DES FORCES
    Supposons que le MAK sera armé par le Sionisme. Pas avec des fléchettes, bien sûr. Mais de la haute technologie militaire de grande dissuasion SVP. Alors ce sera David contre Goliath et puisque les arabes se plient à plus fort, donc, beaucoup « sans aucune distinction, absolument aucune » rejoindront le rang de David, surtout s’il auront un petit meilleur. Et il pourchasseront le terrorisme jusqu’en Afrique du sud.

    ALORS, LEVONS LA TETE ET REGARDONT PLUS LOIN QUE LA BARBE ET LE STRING. amin !




    0
  • hoocine
    11 février 2012 at 0 h 37 min - Reply

    J`ai mis pres de 60 minutes a parcourir les commentaires engendres par le texte de madame Houfani.C`est une these a caractere sensible qui vient d`etre mise a debat et je dois avouer que j`ai note quelques points qui me paraissent importants pour apporter une clarification a l`ensemble non pas des positions de chacun,mais inciter les intervenants,a apporter un eclairage sur les non dits au sujet des choix des gens du Mak et de ceux des equivalents du mak,qui activent a partir d`Algerie au vu et au su de toute l`algerie.
    M. Dehbi parle de referendum des algeriens en general au lieu de referendum en kabylie comme le prevoit la charte du Mak que je lis pour la premiere fois,
    comment le faire,alors que lui meme,parle de Ferhat de ses positions politiques et des lieux d`ou il s`exprime,sans faire allusion a des partis bien en place en algerie et qui souvent,selon la presse nationale,sont taxes d`entente avec des pays freres etrangers,comme l`iran,l`arabie seoudite et autres qatar.
    Aucun intervenant n`a reserve une ligne a cet etat de fait qui comme vous le savez,a participe a la destabilisation de l`Algerie,malgre des accords politiques existants entre ces pays et le Gvt Algerien.
    Personnellement, apres lecture de la plateforme du Mak,je n`y vois qu`un mode d`organisation de gestion.J`ai vainement cherche une quelconque allusion a une scission et ou secession ce qui est condamnable et inacceptable car la majorite du peuple kabyle et meme du peuple berbere,ne veut d`une Kabylie sans l`Algerie et de l`Algerie sans la kabylie.Pour le kabyle que je suis,l`Algerie est une et indivisible. Cependant,il faut rappeler qu`en 2001,L`entv a diffusee en boucle,un discours invitant les manifestants kabyles a aller manifester chez eux en kabylie Aucune voix meme de presse ne s`est elevee contre ce fait. Cette meme rengaine a ete employee lors des manifestations du samedi contre le Dr Saadi a el Madania.
    La segregation est le fait du gvt en place,regardez la chaine tele Tamazight,combien de temps emet-elle? et que diffuse t-elle?
    Regardez l`enseignement de Tamazight langue nationale,mais son enseignement est facultatif meme en kabylie et serier la position qui est la sienne dans le systeme national de l`education.
    En somme les gens ne peuvent reprocher a Ferhat que le lieu d`ou il s`exprime;peut il le faire ici en Algerie en toute securite?
    Ce que je ne comprend pas,c`est pourquoi aborder ce sujet maintenant a la veille des elections legislatives ? Ce dont je suis certain estque cette idee d`organisation territoriale n`est en fait pas mauvaise,le debat la concernant profiterait a l`ensemble du pays s`il a pour sens d`obliger les gouvernants a l`envisager apres l`avoir expurger des intentions politiques et politiciennes.




    0
  • MADJID
    14 février 2012 at 20 h 12 min - Reply

    Il est là le drame de l’Algérie ya da @hoocine. Chacun défend « sa » chapelle et tout le monde pense qu’il a raison et que la vérité n’est que de son côté. On a du chemin à faire, chacun de son côté, pour comprendre les réactions et les arguments des uns et des autres ! Et oui, cela s’appelle la culture politique ou la culture tout court !
    Ce n’est en tout cas pas la culture « FLN » qui sévit depuis 1962, qui dénouera le drame du pays ALGERIE , c’est certain !




    0
  • Afif
    14 février 2012 at 22 h 00 min - Reply

    Avec une Algérie démocratique, le MAK ne serait plus qu’un souvenir. Ce n’est qu’un symptôme de la situation que vit le pays depuis 1962. Pour ce qui est de l’organisation territoriale, ce n’est qu’une question technique qui sera résolue dans le cadre d’une vraie démocratie. Il ne faut pas s’étonner des positions extrémistes du MAK allant jusqu’à l’antinationalisme : l’extrémisme ou le monopole du pouvoir et de l’expression engendre lui-même l’extrémisme.




    0
  • farid beo
    15 février 2012 at 8 h 41 min - Reply

    Je suis d’accord avec @afif .
    C’est la Hogra et le monopole du pouvoir qui engendre ce genre de reactions !!!




    0
  • nomade
    17 février 2012 at 15 h 13 min - Reply

    annulez les deux premiers commemtaires sur ce topic, il y a erreur,merci

    @aboudouma:

    »
    Je ne sais pas si vous l’avez remarqué tous , la demande du mak (quelque soient la legitimité , l’opportunité et l’importance que vous lui donnez) n’ fait qu’une demande simple : une AUTONOMIE !
    Ce concept (o combien democratique !) ne signie ni seddition , ni cessession et encore moins independance avec tout ce que cela comporte de consequences .

    Le mak en fait n’a fait que prendre l’air du temps (comme on dit) : il revendique le droit aux habitants de kabylie ( berberes ou pas ) de gerer leurs affaires eux memes et comme ils l’entendent dans le cadre du respect de la constitution et des lois en vigueur( et qui ont besoin toutes de se mettre elles memes, au diapason et de reconnaittre ce fait ineluctable : la democratie locale. »……
    « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « 
    si le mak et ferhat mhenni ont le droit a l’independance ou l’autonomie , pourquoi pas le sahara occidental .

    on ne peut s’empecher d’etre un agent du makhzen.




    0
  • Aghiles
    13 mars 2012 at 16 h 35 min - Reply

    Le peuple n’est pas aussi dupe qu’on le pense. Laisser l’avenir et le devenir d’une population entre les mains d’un groupe d’ivrogne ce la n’a pas de sens.
    Amicalement votre




    0
  • mohand
    14 mars 2012 at 0 h 02 min - Reply

    Madame HOUFANI,

    Je vous demande humblement et sans animosité aucune, en référence à vos 3 exigences adressées à Monsieur Ferhat MEHENNI, et à des fin d’éclaircissement, de me répondre à une seule question : Pourquoi adressez-vous ces exigences à monsieur MEHENNI concernant le PROJET d’autonomie de la Kabylie alors que ces mêmes exigences peuvent être adressées au gouvernement Algérien actuel ? Il est à même de répondre à vos exigences car il est en place depuis 50 ans.

    Soumettre un projet de société à de telles exigences est entendable, mais ne doit pas servir de prétexte, pour nous dévier du texte : celui de l’Algérie actuelle, sa gestion, son organisation, ses inspirations, ses libertés…

    La crédibilité de votre texte et de votre position ne peut se montrer valide que si vous vous positionnez clairement et par écrit sur ces questions sérieuses qui sont à soumettre d’abord aux dirigeants actuels de notre pays, avant de les soumettre au porteur du projet de l’autonomie de la Kabylie.

    Avec mes sincères salutations




    0
  • 123valg
    1 avril 2012 at 14 h 19 min - Reply

    Moi je suis un kabyl de bouira,et trés fièr de ça ,je desire juste signaler une anomalie dans un complot délinquant,un projet mort-né,une revendication déja refusée depuis des décenie par toute la population de cette région,la kabylie cette willaya 3 qui a lutter contre un colonialisme sauvage et atroce,et reste la seule région qui a payé chere et qui a tnat contribuée pendant la guerre de libération nationale,qui utilisé touts les moyens pour dire non à n’importe quelle étrange idée meme de détachement du reste d’un tout qui a subit cruellement de la part d’un colonialisme incivil,terroristes de souche depuis 1830.
    Ce messieur qui pretend d’etre un vrais democrate et en meme temps l’autonomie de la kabylie sans chercher comprendre l’avis de touts les citoyens de cette région,sans procéder à un vote democratiquement parlant,ou par un réferindum,,donc on se retrouve de nouveau dans l’anarchie et des idèes totalitaire et d’ailleurs il a grandit est nourrit avec,ce messieur qui a chanté la liberté,qu’il laisse au peuple la liberté de choisir et de décider leurs visions




    0
    • mohand
      7 avril 2012 at 23 h 07 min - Reply

      Monsieur 123valg : Pensez-vous que ce vote soit possible au pays ? Vous pensez-vous en mesure de faire cette proposition à nos officiels ? Je pense que votre idée dit votre peur de l’autonomie. Vous exprimez votre rejet à Monsieur MEHENNI. Cacher les échecs et ils repousseront plus loin.

      Que pensez-vous du contenu de son projet, de ses engagements écrits, de son histoire d’homme ?




      0
  • 123valg
    11 avril 2012 at 13 h 42 min - Reply

    je pense qu’il s’agit tout simplement d’un mauvais debut,on se retrouve de nouveau en 2012 exactement dans la meme situation de 1962,quand ben bella fut mis à la direction de toute une nation sans proceder à aucun referendum,moi personellement je ne supporte pas ecouter la meme chanson ou regarder toujours le meme film,si on peut pas respecter l’ordre logique de touts les faits de tout un processus et un projet politique que je retiens un evenement trés serieux,et j’ajoutes que ce messieur n’a pas tenter au moins avec un communiqué sur touts les medias au moins pour la transparence de l’initiative et le respect de touts les citoyens,pour le vote on peut proceder de plusieurs manières,n’oublions pas qu’on est en plein ere de l’internet,BRTV…etc en plus la kabylie est trés reputée par ses associations(thijmouaay)sans comptes rendus aux officiels,vu que ce messieurs n’a absolument rien demandé aux officiels l’idée de la proclamtion de l’indépendance de la kabylie,il peut faire de meme pour un mini referndum au moins pour satisfaire toute la kabylie…




    0
  • Samai Salim
    18 avril 2012 at 8 h 22 min - Reply

    Ait Ahmed, Said Saadi, le FSS et le FFS ne furent pas aussi abrutis que NOTRE Pouvoir et toutes les officines qui n´ont cessé de « Diviser pour Regner » et jouer á la carte « Les Kabyles et les Autres » afin de depecer l´Algerie en Bantoustans mediocrisés et soumis.

    L´HONNEUR et le MERITE en reviennent aux partis Algeriens du RCD et du FFS et leurs Leaders qui en depit de tous les pieges ont toujours insisté sur la problematique de l´Algerie: l´Etat de Droit!

    Quand il y a Etat de Droit et Transparence, il n´y a plus de bricolage d´Identites! Quand il y a Etat Tribal, il y a « Mon Douar et apres moi le deluge! »

    A propos, je voterai FFS!!
    Pour un Etat de Droit ou Bouteflika et le paysan analphabete de Bouhmar sont EGAUX devant une justice INDEPENDANTE et ou le President, le Gendarme et le Policier Algeriens repondront de leurs torts devant cette justice qui s´APPLIQUERA À EUX egalement.

    Je votrai pour une Algerie sans « Rouh Tachki! » et pour quitter la « Mediocrite et la Poubelle de l´Histoire ».




    0
  • faridbeo
    22 mai 2012 at 15 h 23 min - Reply

    @eldjouher ; Oui Mme Hefani a raison c’est le mossad qui est derriere le MAK .

    Sinon expliquez nous LA visite de Mhenni a Israel le 20 de ce mois . voir article d’aujourd hui sur guysen fr ( presse israelienne )

    Mehenni Ferhat, le président du Gouvernement Provisoire Kabyle, en Israël
    Communiqué de M. Makhlouf Idri, Porte-parole de l’Anavad – Mardi 22 mai 2012 à 00:56
    ImprimerPartager cette news avec des amis
    Facebook Twitter Wikio Yoolink Scoopeo Plus

    Le président du Gouvernement Provisoire Kabyle, Mehenni Ferhat, accompagné du Ministre des Relations Internationales, M. Lyazid ABID effectuent depuis dimanche 20/05/2012 une visite officielle en Israël.

    Un agenda très chargé en rencontres politiques et diplomatiques est en voie de réalisation.

    Dès son arrivée à Jérusalem le marathon de la délégation kabyle a commencé en cette fête de la ville sainte avec son accueil par l’ex ambassadeur d’Israël en Mauritanie, M. Yigal Carmon, au siège de MEMRI (Middle East Media Research Institute).

    Ce matin, la délégation a été reçue à la Knesset par son Vice-président M. Danny Danon avec lequel elle a eu une entrevue sur la situation en Kabylie et le sort fait au peuple kabyle par le régime raciste d’Alger.

    La réaction du Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères algérien cache mal le déni d’existence opposé par le régime algérien à la nation kabyle qui aspire à la maitrise de son destin par lui-même et à sa liberté.

    L’agenda en Israël continuera à être honoré par les deux personnalités de premier rang de la Kabylie jusqu’à jeudi 24/05/2012 au soir.

    NDLR :
    Ferhat Mehenni a formé le 1er juin 2010 à Paris un «Gouvernement provisoire kabyle» (Anavaḍ Aqvayli Uεḍil en Kabyle). Ce gouvernement, se compose de neuf ministres.

    Il s’est autoproclamé et formé à Paris par le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie et vise à promouvoir l’autonomie de la région kabyle vis-à-vis de l’État algérien.

    Un mouvement prônant l’autonomie de la Kabylie : « pour ne plus subir l’injustice, le mépris, la domination du gouvernement d’Alger », selon ses responsables.

    « Niés dans notre existence, bafoués dans notre dignité, discriminés sur tous les plans, nous nous sommes vus interdits de notre identité, de notre langue, et de notre culture kabyles, spoliés de nos richesses naturelles, nous sommes, à ce jour, administrés tels des colonisés, voire des étrangers en Algérie », a dénoncé dans un communiqué Ferhat Mehenni, 59 ans, également président du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), formé en 2001.

    « Aujourd’hui, si nous en sommes à mettre sur pied notre gouvernement provisoire, c’est pour ne plus subir ce que nous endurons d’injustice, de mépris, de domination, de frustrations et de discriminations depuis 1962 », date de l’indépendance de l’Algérie par rapport à la France, a-t-il ajouté.

    La Kabylie et Israël.
    Ferhat Mehenni a toujours été d’avis que la Kabylie et d’autres nations berbères n’ont rien à voir dans le conflit israélo-arabe. Il a constamment exprimé son intérêt pour Israël comme un pays libre et démocratique.

    La Kabylie est la plus importante région berbérophone d’ Afrique du Nord. C’est une zone compacte, environ de la taille d’Israël (26 000 kilomètres carrés). 7 millions de Kabyles composent sa population. Elle est ethniquement et linguistiquement homogène. Il y a une population Kabyle supplémentaire de 3 à 4 millions d’âmes dans le reste de l’ Algérie et une diaspora de 2 millions de personnes en Europe (France, Allemagne, Belgique, Royaume-Uni) et en Amérique du Nord (Canada, États-Unis). La population mondiale des Kabyles est d’environ 12 millions.

    Comme les autres berbères, les Kabyles ont été islamisés progressivement au fil des siècles, mais conservent de nombreuses traditions préislamiques . Certains Kabyles se réclament de racines juives ou chrétiennes ; en fait, plusieurs enclaves entièrement juives existaient jusqu’au XIXe siècle. Depuis le XXe siècle, les Kabyles ont tendance à être plus laïques que la plupart des autres groupes en Afrique du Nord.

    La Kabylie est une région montagneuse et pauvre située à l’est d’Alger, foyer traditionnel de contestation. Les Kabyles, qui parlent une langue berbère différente de l’arabe (le tamazight), militent depuis l’indépendance de l’Algérie pour la reconnaissance de leur langue et leur culture. Au total, les berbérophones d’Algérie (Kabyles, mais aussi habitants du Mzab et des Aurès) représentent de 25 à 30 % de la population algérienne.




    0
  • EL BAZ
    3 novembre 2012 at 3 h 10 min - Reply

    Moi je n ai rien contre MEHENNI en tant que homme politique.Je ne renie pas son passe d opposant.Mais il a perdu mon estime le jour du detournement d avion c est ce jour la que j ai compris que ce bonhomme n etait pas net.Quant a l autonomie de la kabylie moi en tant que kabyle vivant a oran je lui dit ceci l algerie m appartient de batna a tamenrasset pourquoi laisser a ces charognards du pouvoir la juissance de mon pays. La kkabylie a elle seule ne peut contenir tous les berberes car maintenant ses enfants l ont quitte pour une vie vie meilleure.lA KABYLIE n etait ce la rente des retraites de la france elle ne pourra meme pas nourrir 1000 familles.




    0
  • chaoui40taghanante
    1 février 2013 at 4 h 00 min - Reply

    itou, je n ai rien contre mr Mehenni en tant que musicien, il n’a qu’à reprendre sa mandoline et bien le bonjour troubadour




    0
  • ouchaoua mehenna
    25 juillet 2013 at 5 h 05 min - Reply

    bonjour madame zeheira houfani votre pétition me plait beaucoup et je souscrit sans réserve a votre projet qui touche a notre indifférence kabyle face a ce problème de partition du pays qui est né d’une inconscience politique sans précédent , si nous restons spectateur de notre destruction certaine nous paierons un jour notre silence qui devient de fait complice,d’une situation dramatique au regard de ce qui se passe chez nos voisin . merci madame continuer avancez nous sommes avec vous vive l’unité nationale du peuple algérien et de son territoire du nord au sud et d’est a l’ouest « voici la teneur d’une déclaration publique face a une réunion de notables au service de la France coloniale de jacques soustelle gouverneur général de l’Algérie en 1956 en pleine guerre d’Algérie « si l’Algérie et la France venait a se séparer nous ferons de la Kabylie une corse française  » donc ceci donne a réfléchir que les choses ont été préparées bien avant l’indépendance de l’Algérie pourvu qu’il y est des gens inconscients qui accepte l’exécution honteuse d’un cahier de charge.merci et à bientôt




    0
  • youyou
    30 septembre 2015 at 8 h 41 min - Reply

    si ferhat mhenni quel que soit vos commanditaires et vos ambitions politiques et vengeresses laissez la Kabylie et l’Algérie aux algériens qui tôt ou tard ils sauront apprécier ce qu’ils jugeront utiles.la Kabylie est une région de tout les algériens sans distinction de région.nous sommes des algeriens toutes regions confondues et nous en sommes fieres et nous defendrons notre tres chere ALGERIE avec toutes les volontés populaires.vOUS ETES MANIPULE mR FERHAT.




    0
  • MECHTOUB Abdallah
    13 décembre 2015 at 12 h 26 min - Reply

    Bonjour et merci chère compatriote Zehira HOUFANI.
    Tout d’abord je tien a vous assurer que cette terre d’Algerie est protégé par la force de DIEU parcequ’elle est irrigué par le sang des million de chouhadas.
    Et puis je voudrai savoir si,les AMIROUCHE et KRIM BELKACEM et les centaine de millier de Kabiles ont fais la révolution pour la Kabilie ou bien pour l’Algerie;et encors plus faite moi comprendre comment un Algerien comme moi qui est de père Kabile et de mère ALgérinne Arabe qui est né hors de la Kabilie,ce considère,et est ce qu’il se rond en terre de ces ancetres avec un PASSEPORT et passer des frontières.




    0
  • Athrabia
    24 décembre 2015 at 14 h 33 min - Reply

    Quel role joue t il le MAK en europe,représent- t l le peuple amazighe en majoritén ou uniquement en europe,Ferhat MEHENNI est il reconnu comme président des kabyles ou ce n’est qu’une mascotte de l’occident.




    0
  • sadouki
    11 février 2016 at 21 h 55 min - Reply

    je suis d accord sur se sujet je veut pas vivre comme les lybeins ou syrie je veut 1 bon president qu il soit arabe ou khabyle c kifkif c 1 algeriens point barre




    0
  • Eldjohar
    8 mars 2016 at 19 h 32 min - Reply

    Qui a élu M. Mehenni?
    Lui qui parle (à qui) de démocratie,
    qui lui a donné le droit de parler au
    nom du peuple kabyle? Nous n’avons
    pas voter. Et l’on voit dans certaines
    officines son portrait – très officiel -!
    Je respecte beaucoup Ferhat, mais là,
    il s’est octroyé des droits qu’il a tjrs
    dénoncés – quand il s’agit d’autres –
    et là nous avons une
    double muselière. Ferhat et son équipe
    se sont discrédités. Pour qui roulent-ils?
    Une fois de plus, nous la majorité, nous
    découvrons une pièce qui s’est jouée à
    huit clos et on nous demande de
    cautionner  » celui qui s’est fait roi et
    choisi ses sujets-courtisans « .
    Non Ferhat, cela ne fonctionne pas ainsi.
    En  » oubliant « , mais bien sûr que tu
     » n’as pas oublié  » d’appeler l’ensemble
    des kabyles à décider de leur devenir
    et qui devait les représenter, tu as eu
    peur de ne pas être choisi. Donc
    avec quelques affidés vous vous êtes
    tous seuls auto-élus : Président,
    ministres et tutti…
    Cela s’appelle une mascarade. Et ceux
    que tu a combattus durant des décennies
    doivent bien rire devant tant d’immaturité.
    L’humilité est une qualité et lorsque
    l’on ne sait pas il y a des conseillers
    dont c’est le métier. Qui en ce monde
    n’a pas de conseillers. Des kabyles
    qui croient avoir la science infuse et
    qui nous désespèrent, car censés
    nous représenter. Avec des branquignoles
    comme vous, ce n’est pas demain que
    la Kabylie sera libre et hissera ses
    couleurs haut dans le ciel.
    Une Kabyle écœurée

    une balle dans pied




    0
  • Hachemane saada
    9 mars 2016 at 10 h 57 min - Reply

    Je suis totalement avec vous, il y a des ennemis parmi nous (exemple: voisins qui veulent pourir le pays par tous les moyens mais il y a derrière eux une longue main qui a l’esprit du mal.
    je souhaite de tout coeur q’en faissant main dans la main, nous pourrons les éliminer!
    une citoyenne qui a un grand amour à ce pays.




    0
  • simoh
    13 avril 2016 at 7 h 42 min - Reply

    moi meme je suis contre cette idee de separer la kabylie de l’algerie, mais voyant la kabylie marginalisee , lesee , haie , voulant enterrer notre langue et notre culture pour nous exiger la leur , je suis pour la creation d’un etat federal de la kabylie , avec son gouverneur et sa propre administration , un etat sans corruption et sans bureaucratie , j’aimerai vivre loin de ces voraces qui nous font detester l’envie de vivre .




    0
  • Rodé Julian
    19 avril 2016 at 19 h 35 min - Reply

    Soeur Zahira Houfani. 60 ans d’independance, l’Etat d’Algerie n’a rien fait à la population. comment voulez vous qu’on vie encore dans l’espoir qui profite les bandes. Na3ya dhegssen, welah. Ils ont assassiné les heros de la révolutions, exilé d’autre et vous voulez qu’on espere encore? sommes nous betes a ce point? la Kabylie est un territoire tres petit, lbaraka barakat. nan athzik wivghan adhyuzur yirqiq. ihi unahwadjara dula thsta3mrith




    0
  • Hocine
    20 avril 2016 at 13 h 00 min - Reply

    Chères sœurs, chers frères,

    Ils est de notre devoir d’empêcher les sionistes de récupérer notre combat et ce chanteur local, ne peut s’arroger le droit de nous représenter alors que nous ne l’avons pas élu. Je respecte les idées de chacun et tout doit être matiere à discussion entre nous et les régions voisines. Mais en aucun cas nous devons remettre en cause l’intégrité des frontières de l’Algérie. Elle est « une et indivisible ». Nous devrons veiller à ce qu’elle le reste. Hocine




    0
  • kouidri
    20 avril 2016 at 15 h 57 min - Reply

    sans commentaire .le premier criminel qui participe à cette parodie
    c’est ce sioniste de bernard henri levy pour diviser le peuple algerien….




    0
  • HADDAD
    22 avril 2016 at 0 h 41 min - Reply

    Je suis partant pour la pétition el est ou? Juste le fait qu’il parle a mon nom alors que je lui ai deliverer aucune procuration ca m’enerve.




    0
  • aghiles
    23 avril 2016 at 16 h 36 min - Reply

    LE MAK et les Kabyles sont loin d’être la cause des multiples déchirures qui se dessinent entre le pouvoir et le peuple en général et entre celui-là et la Kabylie en particulier. ET si la nation algérienne et bel et bien une et indivisible; je ne vois aucune raison de s’alarmer ou de manifester le moindre signe d’inquiétude devant cette bande.




    0
  • Souhila
    7 mai 2016 at 15 h 24 min - Reply

    Bonjour a tous, moi je suis une femme Kabyle et fière de l’être, mais comme vous je n’aime pas qu’on parle a mon nom car moi je suis totalement contre l’autonomie de la Kabylie, car elle est une région de l’Algérie et l’a toujours était, et elle le demeurera a jamais inchallah Allah, parcontre j’ai lu plein d’article sur Mohamed 6 du Maroc, qui soutien le mouvement de Ferah qui parle en notre nom sans jamais demander notre avis, qu’il commence déjà a s’occuper du Sahara Occidental et a rendre leurs autonomie, et aussi par la foulée de donnait des droit au berbère du Maroc et pourquoi pas aussi de donner leurs autonomie en même temps, car je sais que tout cela n’est que de la manipulation Européenne et Sioniste juifs qui cherche pas du tout notre bien a tous, TOUS unis CONTRE le PROJET SIONISTE M’henni Ferhat




    0
  • tazibt hamdane
    8 mai 2016 at 23 h 15 min - Reply

    salut
    il faut juste dire une chose
    comment faire confiance a ce monsieur qui nous a trahi avec l’année du boycott
    comment vous faire confiance vous deux si fehat et si said avec vos larmes de crocodile soit disant vous aimer l’algerie aller au diable vous appartenez ni aukabyles ni au algerie .
    je tiens a dire une chose que le nord africain est de déjà deviser en 12 pays
    vous voulez crée le 13 eme état ?!




    0
  • AMOURA
    25 mai 2016 at 2 h 33 min - Reply

    La kabylie appartient aux algeriens,et,l algerie appartient par ricochet aux kabyles qui ont donné de leurs vies pour obtenir l independance de la totalité du territoire bien que la france hesitait à ceder le sahara et ses richesses où travaillent nos enfants arabes et kabyles la main dans la main aujourd hui.Comment revendiquer une autodetermination (independance)de la kabylie qui est une region exigue dans les montagnes alors que l algerie toute entiere vous appartient avec toutes ses richesses?Des siecles de vie,d amour,d amitié,de voisinage,de lutte contre le colonialiste,d echanges viendra MEHENNI les compromettre pour mettre l algerie à sang et en feu pour satisfaire des projets imperialo sioniste soutenu par le travelo BHL .Ces ennemis de l algerie financent le MAK en lui accordant une enveloppe consistante digne d un ministre europeen.Alors,comment s est il autoproclamé president provisoire de la kabylie pour parler au nom de tous les kabyles?Une complicité regnante et latente en france soutenu par les huds pour stopper l evolution de l algerie qui derange en creeant des troubles internes(implosion sociale et ethnique)contre l etat algerien.Or,l etat algerien c est aussi l etat kabyle car ce sont les kabyles qui sont dans la gestion du pays.En tant qu algerien je demande à mes freres kabyles de se detourner de ce diviseur sanguinaire qui va mettre le feu dans notre maison:L ALGERIE.




    0
  • kaci
    27 novembre 2016 at 5 h 12 min - Reply

    le mak parle de colon algerien en kabylie! l’algérie c’est le chaoui le mozabite le targui le chenoui le kabyle alors un berbère comme toi te colonise?les APC , les APW à tizi ouzou à bouira à béjaia sont gérées par les militants kabyles du rcd – ffs – fln – rnd .le berbère est langue officielle et nationale qelon la constitution Algérienne et il appartient à ces gens là de le traduire concrètement sur le terrain. si demain le mak venait à rendre la kabylie independante (utopie ) il va exclure tout ce beau monde par les urnes?impossible; donc il va ramener son zaim et sa clique pour diriger ces mêmes gens qui donnent le meilleur d’eux mêmes dans l’exercice de leurs fonctions et qui pour bcp ont tjs été de sincères miltants de la cause berbère et des opposants.un dictateur chasse l’autre!on ne peut pas être fils de chahid mort pour l’indépendance de l’Algérie les armes à la main et venir cracher sur le drapeau Algérien. pour détruire l’Algérie Israel n’a pas besoin du maroc.




    0
  • medhi
    13 janvier 2017 at 10 h 02 min - Reply

    Mr FARHAT est un démagogue très dangereux qui veut enmener l’Algerie dans une guerre civile pendant qu’il sera bien caché avec son ami bernard henry levy, son projet faire du magreb une zone de guerre pendant que les enemies compterons les morts comme en libye.Non aux INPEDENDENTISTES oui à un pays ou chacun à des droits et des devoirs et ou les spcificitées culturel sont respectés et mises en valeur. VIVE L’ALGERIE ET TOUS CES HABITANTS quels que soit leurs opinions, leurs religions.




    0
  • AHLAM
    8 février 2017 at 13 h 53 min - Reply

    ON A TOUS CET ENVIE D’ETRE PATRON DE SOIT MEME .NE RECEVOIR D’ORDRE DE PERSONNE DE FAIRE CE QUI NOUS PLAISENT DANS CES AFFAIRES MAIS..MAIS..MAIS QUAND IL S’AGIT DE PAYS DE PATRIE LA IL Y A UN FEU ROUGE.QUI VEUT DIRE.. ALT.. ARRET.. ATTENTION..AKHTUNG. A CE QUE VOUS ETES ENTRAIN DE FAIRE OU DIRE.FRANCHEMENT J’AIME BIEN QU’IL ME GUIDE MON SEMBLABLE ARABE EN ENFER QU’IL ME GUIDE UN AUTRE AU PARADIS.




    0
  • Malika
    3 mars 2017 at 23 h 28 min - Reply

    Bravo,
    En Algerie, il n y a que des Algeriens. Faites attention l’intention du MAK est de détruire l’Algérie. Ferhat Mhenni parle de rejoindre le monde développé. Mais autant que je sache ceux qui enseignent en kabylie sont des kabyles et je pense que le pouvoir ne les a jamais empêché de faire des progrès n’est ce pas M. Mhenni?
    Je suis une tamazight qui aime son pays et comme le dit si bien le grand,l’icône de la chanson Ait menguellet: Nos Martyrs ont laissé leur vie pour que l’Algérie entière soit indépendante et l’Algérie appartient entièrement aux kabyles. En effet, il n y a pas d’arabes en Algerie, il ne faut surtout pas confondre arabe et arabophone.
    Diviser afin de regner est malsain M. Mhenni et ne parle surtout pas en notre nom. De fait, il n y a qu’une bande de voyous qui vous suivent.Voulez-vous faire de l’Algérie une seconde Syrie, alors en ce moment là tu seras au devant de la scène ou bien tu vas bien te cacher dans ta France chérie pendant que tes frères et soeurs s’entretuent entre eux? Ridicule M Mhenni, la décennie noire a fait que beaucoup d’intellectuels étaient obligés de partir et ils ont toujours cette nostalgie du pays et dieu merci l’Algerie a pratiquement vaincu les islamistes et sur ce beaucoup d’Algeriens reviennent au pays pour passer des vacances en paix. Il faut mentionner que ce n’était pas possible pour eux lors de la décennie noire. La Syrie ne suffit-elle pas, M. Mhenni, comme exemple? La question que je me pose de savoir est quel diable occidental est derrière vous? Ne profitez pas de l oisiveté de quelques jeunes comme le fait ta compatriote Marine Le Pen en France, Petra Frauky en Allemagene, Trump aux Etats-Unis et j’en passe




    0
  • akmoussi abdellah
    25 mai 2017 at 9 h 45 min - Reply

    Pour une algerie indivisible Tous le monde le dit sur tous le pouvoir algérien mais il fais le l’inverse vous dite que la kabyle c’est un Danger p l’unité de la nation mais aller voir les autre régions c’est la même chose !!chaoui*mouzabit*targui *chelhi*chenoui*zenati*soussi *Ils vont toujours trouver quelque chose pour diviser. Alors mes frères algérien.




    0
  • Mohamed/ New York, USA
    5 juillet 2017 at 18 h 07 min - Reply

    Je ne peux que féliciter Melle Houfani pour sa clairvoyance et la justesse de son jugement.

    Nous sommes tous nés sur cette riche terre ancestrale d’Algérie, qui a survécu aux vagues successives d’invasions étrangères grace à la détermination et à l’esprit d’appartenance à une seule et unique nation.

    Qui parmi nous, en Algérie peut prétendre appartenir à une ethnie pure en Algérie.
    Le sang berbère coule dans les veine de tous les Algériens, qu’ils se disent Arabes, Turcs, Chaouis, Gnaoui ou Kabyle.

    En effet, nous devons oeuvrer pour valoriser toutes les cultures et traditions, qui forment la mosaîque algérienne. C’est grace au multiculturalisme et à sa diversité linguistique, que l’Algérie s’imposera comme un phare emblématique de tolérance pour le Maghreb l’Afrique et le monde.

    Messieurs du MAK,l’âge des « Nationalismes » est bien révolu. Ce n’est que dans l’union que l’on peut espérer survivre aujourd’hui face aux grands regroupements régionaux et à la mondialisation.
    Comme l’a bien dit Melle Houfani, un tel mouvement télécommander de l’exterieur ne peut servir que les ambitions personnelles de certains.

    Que vive l’Agérien (Kabyle, Arabe, Berbère, Chaoui, Turc, etc..)! Vive l’Agérie Unie!




    0
  • SENJAK
    6 juillet 2017 at 0 h 21 min - Reply

    Le peuple algérien n’est pas dupe et ne permettra jamais à des aventuriers, quels qu’ils soient, de se jouer de l’avenir de notre grand pays.
    A travers des échanges d’idées que j’ai eu avec des compatriotes, toutes régions confondues,je n’ai pas relevé une seule fois une adhésion claire et volontaire avec ce programme démoniaque qui consisterait à balkaniser notre cher pays.
    Cela ne veut pas dire que parmi nos compatriotes de la diaspora il n’y en a pas celles et ceux qui adhérent aux idées subversives et destructrices de notre société.
    Comme « de la discussion jaillit la lumière », j’ai pu relever le profond cri du peuple, qui consiste à dire: nous voulons une Algérie UNIE, démocratique, juste et prospère.
    Tous le monde s’accorde sur l’UNITE de la nation qui a beaucoup donné durant les 132 ans de colonialisme et pendant les années de troubles et d’instabilité que nous connaissons.
    Que les détracteurs de l’Algérie, aussi bien intérieurs qu’extérieurs sachent, une fois pour toutes, que notre grand pays n’est ni à vendre ni à louer.
    L’Algérie est UNE et INDIVISIBLE malgré les tentatives continuelles et persistantes de déstabilisation.
    Notre ennemi à tous c’est d’abord l’ignorance qui a fait et fait encore des ravages dans les esprits les moins alertes et les moins bien formés à la critique et au raisonnement sain.
    Notre second ennemi est l’injustice qui prend des proportions alarmantes surtout dans les rangs du peuple au nom duquel une vraie justice « juste » doit retrouver ses lettres de noblesse.
    Notre école, creuset de nos futurs penseurs et nos grands hommes est bel et bien à l’agonie. Donnons lui toute la place qu’elle mérite, agissons de concert pour qu’elle joue son véritable rôle de pépinière productive et féconde de nos futurs savants.
    A ce titre, je me pose la question pertinente, à savoir pourquoi nos universitaires réussissent ailleurs que dans leur propre pays ? Ils constituent, pour les meilleurs d’entre eux, les fleurons des universités occidentales. A méditer …
    Le troisième ennemi qui nous guette depuis plusieurs décennies est la banalisation de la corruption à tous les étages de la hiérarchie du pouvoir.
    Je pense, en toute lucidité, que si le peuple avec sa majeure composante de jeunes diplômés ne s’organise pas et n’agit pas afin de corriger les erreurs (de toute nature) du passé et repartir sur de bonnes bases saines et solides, personne ne le fera à sa place. D’où ce sursaut nécessaire et vital que les intellectuels ont à déployer avant qu’il ne soit trop tard.
    L’Algérie est riche de la diversité de ses régions et de ses microcosmes culturels qui, mis bout à bout, font la culture algérienne authentique, plurielle et multidimensionnelle.
    Je reste confiant en l’avenir car je suis persuadé que les peuples , à l’instar du peuple algérien, sont capables de relever les défis les plus invraisemblables.
    Quant à ceux qui rêvent d’affaiblir notre Algérie, je leur prédis un avenir aussi sombre que leurs petites idées et un cauchemar interminable qui, même en se repentant, n’en sortiront pas indemnes.
    Si notre classe politique assume ses responsabilités pour mieux guider la société algérienne vers une vraie démocratie et un avenir moins incertain, une justice forte, juste et indépendante, une école tournée vers l’avenir et ouverte au monde, alors nos ennemis iront déverser leur venin sous d’autres cieux car ils auront compris que les minables ne peuvent espérer jouer dans la cour des grands.
    VIVE l’Algérie et gloire à nos martyrs (de 1830 à 2017)




    0
  • Congrès du Changement Démocratique