Home » Révolte des opprimés » ENTV : la santé du journaliste Boukebba se dégrade

ENTV : la santé du journaliste Boukebba se dégrade

El Watan 07 avril 2010

Le journaliste, auteur et présentateur de la Télévision algérienne (ENTV), Abderrazak Boukebba a fait une hypoglycémie hier dans l’après-midi et a été évacué en urgence à l’hôpital Mustapha Pacha à Alger.

Bravant le mauvais temps et les regards interrogateurs des passants, Boukebba observe depuis dimanche 2 mai une grève de la faim devant la maison de la presse Tahar Djaout à Alger. Le journaliste dénonce le refus de l’ENTV de le recruter. Après cinq années de travail à la Télévision, en créant et en animant plusieurs émissions culturelles dont Foussoul et Kalamou el qacid, Boukebba se retrouve avec un statut équivoque, ni permanent ni contractuel. Pire encore, le journaliste a été interdit d’accéder à l’ENTV.

En réponse à sa revendication, la direction de l’ENTV a tenté de négocier avec le gréviste en lui proposant un contrat d’une année. Méfiant, Boukebba refuse catégoriquement l’offre. « Je n’accepterai pas de signer un contrat proposé uniquement dans le but d’acheter mon silence », a t-il déclaré avant d’avertir : « Je ne renoncerai pas à la grève de la faim tant que la direction de l’ENTV ne me garantit pas la permanisation. » Un sit-in de solidarité aura lieu aujourd’hui à 15 heures à la Maison de la presse Tahar Djaout à Alger.

Par LamiaTagzout



Nombre de lectures: 611 Views

1 Reponse pour " ENTV : la santé du journaliste Boukebba se dégrade "

  1. el-amel dit :

    RADAR (Dimanche 09 Mai 2010)

    L’animateur télé Boukebba arrête sa grève de la faim
    L’ENTV s’engage à lui payer ses arriérés de salaires et à le réintégrer
    Par : Rubrique Radar
    Lu : (1027 fois)

    L’animateur télé Abderazak Boukebba a finalement décidé de mettre un terme à la grève de la faim qu’il a commencée à observer, depuis le 3 mai dernier, pour réclamer son recrutement à l’ENTV et le paiement de ses arriérés de salaires. De sources proches de l’ENTV, nous apprenons que l’administration paiera la totalité des arriérés de salaire dus à Boukebba. Ce dernier, en réaction à cette décision de l’employeur qui a aussi promis de le réintégrer dans ses effectifs, a gelé son action de protestation en attendant l’assainissement de sa situation vis-à-vis de l’entreprise. Le mouvement de solidarité qui s’est formé autour de cet animateur télé semble avoir surpris plus d’un, à commencer par le gréviste lui-même, qui a exprimé sa joie devant le dénouement qu’a connu son cas.

    Ce commentaire vous plait ? : Thumb up 0

Laisser un commentaire