Édition du
23 March 2017

Pour des raisons de sécurité Des milliers de communications mises sous écoute légale

El Khabar, 10 mai 2010
Une source bien informée a révélé que les services de sécurité compétents ont effectué plus de 300 opérations portant la mise sous écoute de téléphones portables et fixes de personnes suspectées d’avoir des rapports avec des groupes terroristes et de crimes organisés en Algérie, à l’instar des trafiquants de drogues. Cette opération a précisé notre source a été effectuée après consultation et autorisation des procureurs de la République.
Bien que notre source s’ait abstenue de nous déterminer la période où ces opérations ont eu lieu, elle a, néanmoins, précisé que la plupart d’entre elles ont été effectuées dans les grandes villes et zones sensibles à l’instar d’Alger centre, Boumerdés, Tizi-Ouzou, Oran et Tlemcen.
Selon notre sources, les personnes qui ont été mises sous écoute sont de différents âges, des hommes d’affaires, personnel de la Fonction Publique, des imams, fonctionnaires des Assemblées Populaires Communales et personnel de différentes administrations, en plus de certains émigrés et personnes ayant des doubles nationalités, notamment celles installées en Europe.
Dans ce cadre, la même source a précisé à El Khabar que les services de sécurité sont capables de tracer toute communication suspecte, notamment celles passées par un téléphone portable. Les officiers de Châteauneuf peuvent également analyser les communications enregistrées et peuvent avoir  des empruntes vocales de ces communications. Ils peuvent également, a précisé notre source, trianguler l’endroit de l’émetteur et du récepteur et connaitre exactement sa position, grâce à la technologie de pointe dont ils disposent, comme ils peuvent remonter à un historique de communications de 12 mois d’appels téléphoniques et de 8 mois de messagerie.

10-05-2010
Par B. Yacine

============================

Et combien de milliers d’autres communications mises sous écoute illégale?


Nombre de lectures : 1396
6 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • el-amel
    10 mai 2010 at 11 h 48 min - Reply

    pour « un pays fliqué », pas besoin de technologie. ont-ils au moins la maîtrise de la technologie de pointe?




    0
  • minou06
    10 mai 2010 at 12 h 22 min - Reply

    On veut nous faire croire que nous vivons dans un pays civilisés, respectueux du droit,tiens mon oeil!!!!Le pouvoir agit en terrain conquis, qui osera lui demander des comptes.La preuve des dizaines de milliers d’ executions extra judiciaire,des milliers d’ enlevements,des violations de domiciles à la pelle ,des milliers de torturés,etc. Leurs auteurs sont toujours là, beneficiant meme de promotions.DES avocats empeches de faire leur travail, des violations de procedures commis en tout impunité par les magistrats,etc.je me demande meme si les juges servent à quelque chose.c’ est la loi de la jungle qui prevaut.les droits de l homme ne sont qu’ une vue de l’ esprit dans les regimes totalitaires.




    0
  • minou06
    10 mai 2010 at 15 h 19 min - Reply

    ON veut nous faire croire que l’ algerie est un pays civilisé.le pouvoir agit en territoire conquis,il n’ a de compte à rendre à personne ,ils ne vont pas s’ encombrer de mesures judiciaires.La preuve s ‘il en fallait: des milliers de citoyens ont été totures et des milliers d’ autres victimes d’ executions sommaires ou extra judiciaires,des milliers d’ enlevements,etc. La « justice » n’ a jamais sévie. .Leurs auteurs n’ ont jamais été inquiétés par cette « justice » ,bien plus ,ils ont beneficies de promotions et de reconnaissances.c’ est à se demander à quoi peut bien servir un juge?dire qu’ en algerie les citoyens sont protéges par la justice est une ineptie.Les violations du droit des citoyens algerie sont la regle.Les magistrats sont tous instrumentalisés.Nos magistrats et policiers feraient bien de s ‘inspirer de la serie « New york police judiciaire »,ça c’ est du droit , du respect de la constitution et du citoyen………..




    0
  • yassine
    10 mai 2010 at 19 h 26 min - Reply

    Khorotov




    0
  • moufdi
    10 mai 2010 at 21 h 53 min - Reply

    200 000 entre morts et disparus, executions extra judicieres, arrestations arbitraires et tortures…alors ecouter des conversations telephoniques qui va leur demander des comptes ?
    d’ailleurs ils ont des centres d’ecoutes mobiles (des camions avec le sigle de la RTA ou TVA)stationnes en plein centre ville a alger et entrain d’ecouter -un etat policier comme le veut boutef et son ami zerhouni




    0
  • ahmed
    12 mai 2010 at 12 h 04 min - Reply

    c un systeme totalitaire comme cuba core du nord iran libie mynamare .boutef etzerhouni sont des fonc chez toufik




    0
  • Congrès du Changement Démocratique