Édition du
20 July 2017

Le régime d'Alger somme Nesma TV de quitter l’Algérie avant 15 jours

Sans autre forme de procès, l’Etat algérien, par l’intermédiaire de Azzeddine Mihoubi, secrétaire d’état auprès du Premier ministre, chargé de la Communication, a « invité » la chaîne « Nesma TV » de quitter l’Algérie,dans un délai de 15 jours, sous peine de mesures unilatérales de fermeture et d’expulsion.
Cette mesure, qui passerait pour ubuesque dans n’importe quelle république bananière, évoquerait des raisons sans fondement sérieux. En fait, cette chaîne de TV, de plus en plus prisée par les Algériens, et qui s’interdit ne serait-ce que d’évoquer des sujets politiques, a été prise en flagrant délit de lèse régime. Et pour cause ! Elle a violé un tabou sacro saint: Donner la voix à des artistes algériens qui ne sont pas en odeur de sainteté au sein de l’oligarchie. Nesma TV a laissé s’exprimer des artistes ! Quelle complot! Et quel péril mortel !
Nesma TV n’a pas compris que ces artistes là, ceux qui ne bêlent pas leur soutien aux fossoyeurs de l’Algérie, ceux qui ne bouffent pas avec les chiens, ceux qui préfèrent crever que de se compromettre avec le régime, ces artistes là, le régime les a enterrés vivants. Après les avoir affamés, après les avoir réduits à l’indigence, après avoir descellé, brique par brique, toutes les structures culturelles qui leur permettaient, un tant soit peu de s’exprimer, après avoir tué le cinéma algérien, né dans le sang et la lutte, après avoir réduit l’expression théâtrale à quelques vagues bâtisses pompeusement qualifiées de « Maisons de la Culture », après avoir poussé à l’exil les écrivains, les poètes, les musiciens, après avoir remplacé l’artisanat en bazar Taïwan, et les arts lyriques en gasbathèques beuglantes, après la clameur stérile de coûteux festivals qui se voulaient aussi grandioses qu’ils étaient loufoques, le régime d’Alger avait réussi ce que même le colonialisme n’avait pu seulement envisager: Tuer l’âme algérienne, en faire un succédané de pseudo valeurs. Pour lui, rien ne doit subsister qui puisse faire refleurir le bourgeon transi. Et Nesma TV a violé, sans le savoir, ou en connaissance de cause, un tabou inviolable: Donner la parole à des artistes talentueux, justes, intègres et qui ne craignent pas de dire d’un charognard que c’est un charognard.
Mais tant va la cruche à l’eau…
Aujourd’hui, les oukazes des régimes despotiques sont devenus dérisoires et ridicules. Pour autant que Nesma décide de poursuivre la belle aventure qu’elle a entreprise, ce n’est pas une interdiction d’émettre depuis l’Algérie qui va la contraindre. Le régime vient de lui faire une publicité inestimable. A elle d’en tirer les enseignements utiles.

DB


Nombre de lectures : 1578
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • BRAHIM
    16 mai 2010 at 19 h 53 min - Reply

    Azzeddine Mihoubi, voilà un nom dont vous allez, chers algériens, entendre parler pendant longtemps. Un successeur potentiel de Belkhadem par excellence. Il y a beaucoup d’Algérien qui affectionnent Belkhadem and Co au nom de ………….et de …….. . C’est leur « crème » …. « sicuramente » comme disent les Italiens! Quand on combat un régime, il faut savoir quel est le régime qu’il faut substituer à celui-ci. Il faut le définir, c’est important.




    0
  • ali
    16 mai 2010 at 22 h 11 min - Reply

    Il parait – c’est ce qui s’écrit en tout cas dans les journaux arabophones – il parait donc que MAALI EL WAZIR est un homme de lettre. Que dis je . C’est parait -il un grand poète.




    0
  • Rabinho
    16 mai 2010 at 23 h 14 min - Reply

    Nous avons un régime très fort très intelligent et protège notre Algérie très bien au point ou même le vent ne risque pas de nous toucher , il nous protège de tout ; même la culture ne risque pas de nous toucher ; même la liberté de l’expression ne risque pas de nous toucher ; …
    Monsieur notre ministre a promis auparavant que les Algériens verront leur équipe nationale sur une nouvelle chaine nationale , question de fierté nationale , mais en réalité même cette chaine promise ne risque pas de nous toucher !
    Notre régime nous protège tellement , au point ou il ne veut pas alourdir nos têtes par la culture ni même par n’importe quelle connaissance surtout scientifique !
    Les prochains examens scolaires en seront un bon témoin de cet allègement scientifique prévu par l’état !
    Ils seront des demi-examens à la portée de tout le monde ! Bien sur , pour alléger les têtes de nos enfants et avoir un fort taux de réussite ! Sinon que penseraient de nous les autres états ? Que penserait de nous l’UNISCO ?
    Avec les grèves précédentes des enseignants , l’autre ministre a récupérer le retard accusé et a promis à nos enfants de ne pas s’inquiéter ! C’est sur vos têtes demeureront à jamais alléger , voir vides même ! Complètement vides d’ici le 4 eme ou 5 eme mondât de fakhamatouhou !
    C’est un succès garantis pour notre cher régime !
    De ce fait notre régime prouvera combien il est plus intelligent que le colonialisme Français ! En un temps court il est capable de miracle !
    A vrai dire c’est son point fort les miracles !




    0
  • noureddine
    17 mai 2010 at 18 h 10 min - Reply

    sans commentaire vivre dans la précarité social,économique, culturel et sportive……
    Nessma est une chaine qui a fait le beautemps durant les evenements du match Algérie _ egypt …..




    0
  • brahmi16
    17 mai 2010 at 18 h 31 min - Reply

    us et coutumes de republique bananière ou totalitaire.Staline version soft est de retour…..




    0
  • Zineb Azouz
    17 mai 2010 at 22 h 47 min - Reply

    Ils sont vraiment énervés en ce moment, ils envoient des menaces à toutes les représentations diplomatiques, ils ferment la maison des Syndicats, ils chassent Nesma, ils bloquent les passeports, censurent Kalima Et Rachad TV et puis quoi d’autre ?

    Notre régime serait il souffrant ? Ou aurait il conclu un pacte avec une super méga puissance extra terrestre au point de se préoccuper si peu des conséquences de ses actes ?

    Les temps sont durs, il pleut, les cheminots ne veulent pas suspendre la grève, la coupe du monde avec son de suspense approche, Rafik Kahlifa risque de rappliquer, le métro d’Alger n’est toujours pas fonctionnel,…..

    On est tous sur nos nerfs, mais du calme !
    Prompt rétablissement.
    ZA




    0
  • madame nadia!!!
    18 mai 2010 at 17 h 49 min - Reply
  • Mohamed J.
    18 mai 2010 at 20 h 01 min - Reply

    DEMENTI DE L’INTERDICTION DE NESMA TV EN ALGERIE .

    Contrairement à ce qu’ont annoncé plusieurs médias, la chaîne de télévision maghrébine Nessma TV n’a pas été priée de plier bagages de l’Algérie. Contactée par Business News, une source officielle nous explique les raisons ayant motivé l’article d’un journal algérien et qui a été repris ensuite par plusieurs autres médias.
    Comme chacun sait, Nessma n’a pas encore obtenu le feu vert des autorités algériennes pour exercer son activité. Son dossier est en cours d’étude et un accord verbal de principe aurait même déjà été donné.
    En attendant l’accord officiel, la chaîne a été priée de faire appel à des agences algériennes de production pour filmer ses reportages en Algérie. Si elle désire faire appel à des équipes tunisiennes, elle se doit d’obtenir les autorisations nécessaires de tournage.
    Du reste, c’est exactement la même procédure suivie en Tunisie, comme l’ont d’ailleurs rappelé les officiels algériens qui tiennent à ce que Nessma respecte les lois en vigueur.
    Ce que les responsables de la chaîne ne contestent guère et soulignent même qu’ils sont légalistes et tiennent à respecter à la lettre la réglementation algérienne.
    Notre source dément ainsi formellement les articles journalistiques ayant fait part de son interdiction d’exercer en Algérie et sa sommation de quitter le territoire dans les 15 jours.
    Business News
    Article :
    http://www.algerie-focus.com/2010/05/18/dementi-de-l’interdic
    tion-de-nessma-tv-en-algerie/




    0
  • djilali
    19 mai 2010 at 9 h 03 min - Reply

    Tiens je me demmande depuis qques temps pourquoi un journal tres bien soutenus par le pouvoir lance une campagne contre cette chaine qui reussi a attirait l attention des algeriens par laquelle retrouvent qqes choses perdues en algeries.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique