Édition du
20 July 2017

Kamel Messaoudi, un bourgeon arraché..


Kamel Messaoudi, un jeune artiste, un artiste inné, qui n’a pas eu besoin d’expérience pour atteindre les cimes, et qui a empli l’espace de l’art algérien aussitôt qu’il s’est exprimé.
Interprète du grand poète Yassine Ouabed, son ami intime, il a traversé la vie comme une étoile filante. Fulgurant et fugace, il a captivé la jeunesse de son pays, en une période tragique.
Sa douceur, sa profondeur, sa présence, et l’infinie tristesse qui émane de toutes ses chansons, fera dire à tous ceux qui l’aimaient qu’il savait qu’il ne faisait que passer, dans ce rêve mélancolique qu’est la vie. De ceux qui savent que la brume qui lève sur l’horizon, et qui se nourrit de ferments évanescents, ne se dissipera que dans l’extinction de l’être. Que tes chants sont beaux, Kamel…
DB


Nombre de lectures : 1953
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • BRAHIM
    19 mai 2010 at 12 h 58 min - Reply

    Mon Dieu que çà fait du bien !!




    0
  • mourad
    19 mai 2010 at 13 h 32 min - Reply

    repose en paix le rossignol, que Allah t’accueille dans son vaste paradis. tu nous a devancé…et nous on arrive à grand pat…
    jolie votre poème monsieur DB




    0
  • ADAM
    20 mai 2010 at 11 h 44 min - Reply

    ALLAH IREHMOU WA IWASSAA ALIH
    AKIARHAM RABI AGGMA
    AYEZ TOUS UNE PIEUSE PENSEE POUR LUI




    0
  • simou de maroc
    28 mai 2010 at 20 h 23 min - Reply

    Lah ira7mou et wasa3 3lih ………….
    ……………..A lahoma amin




    0
  • Congrès du Changement Démocratique