Édition du
22 July 2017

En l’absence totale de l’Etat : Les charlatans s’épanouissent en toute impunité

El Watan 26 mai 2010

Des praticiens n’hésitent pas à mettre leur « savoir-faire » au service des plus malheureux.

Les rues de la capitale grouillent de boutiques de vente de plantes médicinales, comme il y a des cabinets où des praticiens de la médecine « alternative » échappent totalement à tout contrôle. Les rues Hassiba Ben Bouali, Belouizdad et Bab El Oued offrent des exemples de plusieurs échoppes où des traitements à base de plantes et d’actes traditionnels (hidjama) sont disponibles pour des maladies très courantes et parfois chroniques. Certains de ces praticiens n’hésitent pas à mettre leur savoir-faire au service des plus malheureux. Un herboriste à place du 1er Mai propose une panoplie de mélanges « spécial minceur ».

Des tisanes qui coûtent près de 600 Da, l’étui ne contenant même pas de notice. « Impossible de vérifier ce qu’il y a comme plantes pour avoir une idée sur leurs propriétés », explique une femme qui vient tout juste de dépenser plus de 1500 Da pour l’achat de ces plantes et un flacon de vinaigre de pommes pour perdre ses kilos en plus. Dans la même boutique, on peut trouver des tisanes pour l’insuffisance rénale et autres pathologies chroniques.

Tout se vend dans des boîtes dont une grande partie n’a pas d’étiquetage. Si ces vendeurs de traitements « doux » vendent ces plantes dans des places publiques, des marchés, des rues ou des boutiques, certains « guérisseurs » sont passés à la vitesse supérieure. C’est ainsi que vous apprendrez par des journaux qu’une « spécialiste en plantes » est arrivée à guérir des maladies pour lesquelles la médecine n’a pas trouvé de remède. Exerçant dans un luxueux cabinet sur les hauteurs d’Alger, elle affirme guérir de nombreuses maladies grâce aux plantes, comme les inflammations, les infections, les kystes, les fibromes, la maladie de Crohn, le goitre, l’angoisse, les insomnies, le déséquilibre hormonal et, tenez-vous bien, le cancer.

Cette femme a pu même s’arranger pour se faire inviter dans des chaînes à grande audience dans le monde arabe pour faire la publicité de son traitement. A l’écouter, c’est Pasteur qui se réincarne. Cette dame a organisé dernièrement toute une campagne médiatique pour exiger l’attention des autorités publiques, et menace de partir ailleurs pour développer ses médicaments, elle, qui a déjà été contactée par plusieurs laboratoires comme elle le prétend. Des témoignages de personnes ayant été guéries grâce aux services de cette « praticienne » ont été rendus publics.

C’est ainsi que des journalistes ont eu droit à l’explication d’une jeune femme qui assure avoir été atteinte d’un cancer du côlon et qui a été suivie par un spécialiste à l’hôpital de Blida. Ce médecin n’avait qu’à constater la disparition du cancer après le traitement ingurgité par la malade. Un homme affirme que son cancer de la prostate a disparu juste après quelques doses de traitement dispensé par cette spécialiste. De nombreux titres de presse ont repris ces témoignages sans trop se demander s’ils ne sont pas le résultat d’une collaboration avec la guérisseuse.

Absence de l’état

Ce qui est alarmant, c’est que cette femme, poursuivie en justice par un de ses malades, après avoir constaté que son traitement lui a coûté 30 000 DA, continue toujours d’exercer en toute impunité. Le conseil de l’Ordre des médecins, qui qualifie ce genre de procédé de « charlatanisme », évoque l’absence des institutions de l’Etat pour mettre un terme à ce genre de dérives. Interrogée sur les soi-disant traitements, Dr Bekkat, président dudit conseil, explique que tout traitement doit passer par plusieurs étapes d’études, d’analyses et d’expérimentations avant d’être reconnu comme tel.

Réglementer pour contrôler

Le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem), Mustapha Khiati, estime que l’exercice de ce type de médecine alternative doit être soumis à une réglementation rigoureuse. La Forem, qui a réalisé une enquête dont les résultats ont été déjà rendus publics, fait état de plusieurs dérives dans l’exercice illégal de ce type de médecine qui échappe au contrôle. Les malades, faute d’une prise en charge psychologique après l’annonce d’une grave maladie, se réfugient auprès de ces charlatans des temps modernes qui n’hésitent pas à profiter de leur détresse pour leur soutirer de l’argent.|

Par Fatima Arab


Nombre de lectures : 3238
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • arezki
    26 mai 2010 at 11 h 36 min - Reply

    azul.voila ou nous a conduit le regime criminel d’alger.thanmirth.




    0
  • brahmi16
    26 mai 2010 at 13 h 38 min - Reply

    Les charlatans!!!! ma chère Fatima, il suffit d ‘ouvrir les yeux ,ils sont partout à commencer ,par le sommet du pouvoir et ceux qui ont une quelconque responsabilité et meme moins, participent à cette méga- foire de l’ entourloupe qu’ est l’ algerie.Tout le monde ment à tout le monde, Tout le monde vole tout le monde,Tout le monde joue la comédie à tout le monde,tout le monde sait que tout le monde joue la comedie,et, chacun de nous est complice, par cupidité, par peur de perdre ses privilèges ou sa fortune acquise malhonnètement .Chacun de nous est coupable de cette vaste mascarade par son silence, sa passivité.Quand au president de cette FOREM -bidon qu’ il aille incognito et en haillons, se faire hospitaliser dans un mourroir de l’ interieur du pays, il apprendra que chez ces gens là, nous sommes encore au moyen àge(quelle horreur).Dieu ait pitié de nous.Amen.




    0
  • Zineb Azouz
    26 mai 2010 at 15 h 04 min - Reply

    Quand l’OMS fait du business avec le santé des citoyens et que les ministres binationaux ne sont parmi nous que pour garantir les intérêts des multinationales.

    Quand les libraires qui ne lisent plus ne vendent que les livres de cuisine et les encens et que nos scientifiques ne jurent plus que par les laboratoires qui les nourrissent, les entretiennet et les gratifient de décorations.

    Quand nos médecins, dans les hôpitaux rackettent et dans les cliniques privées charcutent, que nos professeurs se mettent au BOTOX et l’épilation au Laser, que nos pharmaciens se travestissent en importateurs de couches bébés et de lentilles pour fausses blondes.

    Quand le discours religieux n’est autorisé que pour parler de « Rokia » et de « Leilat Echak ».

    Quand les traders sont chargés de faire fructifier le travail des pauvres, que les experts-banquiers nous parlent de la crise monétaire qui affame des millions de gens comme d’une catastrophe naturelle du même type qu’un tsunami et que les dealers et les avorteurs s’associent aux sénateurs pour ouvrir des cliniques.

    A quelle médecine voulez vous que ce peuple se confie ?
    Il ne faut pas s’étonner devoir les Algériens se tourner les RASPOUTINE de la terre, voir même d’en créer et pourquoi pas en importer.




    0
  • hadjdey
    26 mai 2010 at 18 h 02 min - Reply

    La poire cherche l’escroc et l’escroc cherche la poire.
    A ce forem d’éduquer les médecins à prendre en charge
    psychologiquement les malades atteint de maladies graves,en organisant des stages et des séminaires.
    On a toujours tendance à rejeter la faute soit sur
    l’état qui ne prend pas des mesures , soit sur un autre,c’est toujours l’autre qui a tort.
    Messieurs les médecins,occupez bien des malades au niveau des hopitaux et vous verrez des résultats probants.
    A l’image de ce qui se fait par tous types d’associations de l’autre coté de la mediterranée et de « médecins sans frontière »;etes-vous capables
    d’autant de sacrifice pour votre peuple seulement?




    0
  • GODEL
    26 mai 2010 at 18 h 52 min - Reply

    C’est logique!
    Les pauvres gens fuient nos « prestigieux » (sbitars)hôpitaux,la médecine privée et les prix exorbitants de la pharmacie qui je m’en doute de ces médicaments et de ce qu’ils fabriquent pour nous les firmes internationales …..




    0
  • fatmi
    29 mai 2010 at 15 h 15 min - Reply

    IL faut aneantir et chasser les sorcieres et sorciers-charlatans dans les 48 wilaya du pays,car ces mecreants sorciers(res) qui font du mal sans pitie pour nuir notre societe civile que se soit homme ou femme en nous apportant des maladies invisibles et incurables par la medecine scientifique et moderne.IL y a presque deux millions de personnes dangereux(es)dans notre pays qui pratiquent cette fonction illegale et illicite avec leurs sorcellerie/sihr/possession de demons et qui portent atteinte a notre sante generale par leurs pouvoirs des mauvais sorts de demons qui sont des chayatines-djounounes-satans et autres entites invisibles dans les corps des etres humains qui se manifestent interieurement avec des souffrances,malaises,douleurs,insomnies,depression nerveuse,fatigue,faiblesse,stress,angoisse,deprime,maux d’estomac,palpitation et battement fort du coeur,etouffement a la respiration,etranglement,picotement,vomissement,nausee,constipaton ou diahree,oppression de la poitrine,serrement cervicale,ect…ect… ces symptomes diaboliques sont envoyes par ces sorciers pour tel ou telle personne par leurs clientes(femmes)afin de pouvoir rendre la personne malade toute la vie designee au doigt pour soit disant un quelconque motif de reglement de compte ou de vangence avec haine et rancune ou par jalousie discrete.Donc,au lieu de parler des guerisseurs(es)-herboristes avec des produits a bases de plantes,de l’huile d’olive,de l’huile de nigelle,du miel d’abeille et autres ingredients,je trouve que cela n’est pas grave et licite et legale pour la pratiquer.IL y a des miracles de guerisons des deux medecines en qui je fais confiance,c’est la medecine traditionnelle et prophetique a des roquia coranique cha’iya + la medecine scientifique et moderne c’est tout.IL y a beaucoups de gens malades en algerie et ailleurs qui sont touches par ce phenomene inexplique de sorcellerie/sihr/chayatine que les medecins et professeurs en medecine moderne n’arrivent jamais a diagnostiquer ou a comprendre,cela leurs depassent largement comme naifs, malgres leurs outils modernes de hautes pointes de la nouvelle gamme technologie.Ce phenomene est tres vaste a comprendre,chacun(e)son metier et ses limites de ses savoirs comme medecine et remede.Tant dit que les charlatans-sorciers,il faut les tuer,car eux-ils nous tuent silencieusement de pres ou de loin sans se faire montrer(discretement).Je vous oriente a lire le quotidien d’oran du 18 mai 2010 ou a tapper sur Google:www.bachairchifa.com — pour voir l’etat algerien va construire une clinique de 300 lits pour soigner des malades(2 medecines en un seul bloc)- Medecine traditionnelle et prophetique et medecine scientifique medicale-moderne),pour trairer les maladies biologiques,decouvrir les maladies modernes,decouvrir les atteintes psychologiques des demons+envoutement+possession de djin dans le corps du malade+decouvrir le sihr et sorcellerie par des experts coranique dans cette clinique pour trouver une remede efficace et juste afin de sauver la vie du patient en danger.L’etat algerien a fait un tres bon projet que je qualifie de satisfaction.Fraternellement a vous.




    0
  • naama
    1 juin 2010 at 12 h 51 min - Reply

    Pour eradiquer et combattre definitivement toutes les traces et les pratiques illegales de sorcellerie/sihr/ demons/chayatines et leurs poisons venimeux invisibles contre les personnes quelques soit son origine pour les rendre malades eternellement par ces charlatans-sorciers et sorcieres en algerie,il faut creer et construire dans tout le territoir national des cliniques prophetique et coranique specialement concues a ce phenomene inexplique par la medecine scientifique et moderne.Ce probleme qui prend de l’empleur dans notre pays est devenu un genre de busness tout en profitant et en recoltant des sommes enormes d’argent illicite aux dos des patients malades et qui sont atteints par ce fleau criminel et qui abusent de travailler au noir sans payer de taxe d’impots a l’etat puis pour fuir leurs responsabilites a des personnes touches gravement a des intoxications de sorcellerie et sihr en collaboration de leurs don de chayatines.Il y a presque 70% des personnes malades dans des hopitaux et qui sont atteints par ces atrocitees hors medecine moderne et qu’on leur trouve rien comme diagnostic de maladie et eux(malades)souffrent enormenent avec des douleurs et malaises que les medecins et specilistes n’arrivent pas a comprendre au juste? Donc,il faut que l’etat algerien puisse mettre un dispositif severe pour punir et defendre la sante des citoyens et citoyennes a l’encontre de ces charlatans-sorciers et sorcieres qui font nuire l’etat physique et mental des personnes qui souffrent quotidienement par ces provacateurs de malheurs.Tant dis que les guerisseurs-magnetiseurs,guerisseurs(es)herboristes et les specialistes au soin par la tradition de la roquia char’iya et prophetique par le coran a base plantes naturelles (botanique)a base du miel,de l’huile d’olive,de l’huile de nigelle et autres ingredients qui ne sont pas dangereux,ceux-la ou celles-la pourront avoir des pratiques necessaires aupres des malades et il faut pertinament qu’ils soient declarer au niveau de l’etat algerien pour beneficier d’un accord sincere des autorites du pouvoir afin d’avoir leurs agreements avec une convention dans les normes sans probleme.Quant aux fausseurs(es) qui pratiquent le charlatanisme a outrance pour tuer les gens avec leurs phenomenes de magies noire,magie rouge et magie blanche en collaboration de leurs chayatines qui leurs font des voyances sur les clients et clientes ceux-la,il faut les eliminer par tous les moyens car ils nous portent atteintes a la sante generale des citoyens et citoyennes qui sont exposer aux vrais danger que personne ne pourra les traiter ou les guerir surtout en medecine moderne et scientique.Cette hypotese de chirk-bi-Allah est pecher par notre seigneur(Allah)de s’associer a lui ou de prevoir et predire le passe,le present ou le futur a qui que se soit,il est l’unique maitre de ses cieux et terres.Personne ne pourra defier Allah de ce qu’il est entrain de faire et de nous observer a chaque instant et moment,il faut revenir et se repentir a Allah pour eviter des problemes de vie et de l’au-dela apres notre mort,nous lui donnerons tous et toutes nos comptes au dernier jour de notre jugement.Donc,evitant ces mecreants de sorciers-charlatans qui abusent de notre naivetee et de notre faiblesse pour s’enrichir illicitement avec notre argent et qu’ils ne soignent meme pas,au contraire ils nous font rajouter maladie + maladie pour destabiliser notre organisme et notre moral atteint par leurs chayatines qu’ils adressent nuits et jours pour degrader notre sante a ne pas guerir.IL y a des millions de gens qui sont dans perimetre de piege et qu’ils ne savent pas ou se vouer ou s’adresser pour soigner convenablement afin de guerir leur maux et leurs souffrance.J’encourage le pouvoir algerien de prendre serieusement ces choses et de faire beaucoups de projet de construction des ecoles coraniques dans le pays pour eduquer nos enfants a leurs apprendre des-leurs jeunes ages pour le futur de connaitre ce phenomene invisible pour ne pas tomber dans ces pieges diaboliques de chayatines et nefastes a leurs sante en general et d’eviter l’aasociation du chirk-bi-Allah pour ne pas consulter ses voyants et voyantes bi-idni-Allah.J’appel ca du terrorisme de chayatines qui des sorciers-charlatans et sorcieres contre la communaute musulmane pour detruire leurs sante,pour les rendre mentalement fous ou folles et deprimes de tout pour arriver a des suicides volontaires et incomprehensibles.Je vous salut et bon courage.Vive l’algerie.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique