Édition du
28 March 2017

Qui a tué Ali Tounsi ?

El Watan 27 mai 2010
Reconstitution de l’assassinat du DGSN. Oultache : « Je n’ai pas tiré dans la tête de Ali Tounsi »

« Le prévenu prétend également avoir entendu une voix en sortant du bureau de Ali Tounsi qui dit : achevez-les tous les deux », raconte Me Khaled Bourayou.

L’affaire de l’assassinat du directeur général de la Sûreté nationale, Ali Tounsi, risque de prendre une nouvelle tournure. Son assassin présumé, Oultache Chouaïb, vient de faire une nouvelle déclaration qui contredit complètement la version officielle des faits. Hier lors de la reconstitution de la scène du crime, le colonel Oultache Chouaïb a nié avoir tiré dans la tête du directeur général de la Sûreté nationale (DGSN). « J’ai tiré quatre balles du côté droit de la poitrine. En sortant, Ali Tounsi n’était pas mort », a-t-il affirmé, selon Khaled Bourayou, avocat de la famille de Ali Tounsi qui a assisté à cette reconstitution. « Le prévenu prétend également avoir entendu une voix en sortant du bureau de Ali Tounsi qui dit : achevez-les tous les deux », raconte encore Khaled Bourayou. « Cette déclaration ne correspond pas aux éléments contenus dans le dossier », explique notre interlocuteur. Mais, ajoute-t-il, cette reconstitution permet de soulever d’autres interrogations.

Un mystère

« Ce sont des faits nouveaux. Si ce n’est pas le prévenu, qui a tiré alors les deux balles dans la tête de la victime et qui l’ont achevé ? »s’interroge-t-il. Pour l’avocat de la famille, le juge devra, maintenant, poursuivre l’enquête pour établir la vérité. Commentant la reconstitution de la scène du crime, Khaled Bourayou estime qu’elle n’a pas été mise en valeur. « On n’a pas respecté le timing. On ne sait pas combien de temps il est resté dans le bureau de Ali Tounsi et quand il est ressorti. Ce sont des détails importants. La reconstitution n’était pas dynamique », souligne-t-il. Cela sur la forme. La reconstitution de la scène, enchaîne-t-il, a permis, toutefois, « de connaître les circonstances dans lesquelles le crime a été commis ». « La reconstitution porte sur deux volets : comment le crime a été commis et pourquoi il a été perpétré », explique-t-il.

Le premier volet est désormais connu, le deuxième demeure toujours un mystère. « On ne connaît toujours pas le mobile du crime », dit-il. Nous avons tenté de contacter les avocats de la défense pour avoir leur avis sur le sujet, en vain. Pour rappel, plusieurs versions sur l’assassinat, le 25 février dernier, de Ali Tounsi, ont été avancées. La première est celle donnée par le ministère de l’Intérieur dans un communiqué rendu public, quelques heures après le crime. Le communiqué en question avait présenté, Chouaïb Oultache comme « un cadre de la police pris d’une crise de démence et a ouvert le feu sur Ali Tounsi ». « Il a ensuite retourné l’arme contre lui en se blessant gravement », ajoute le même document. Mais en réalité, Chouaïb Oultache a été grièvement blessé par des balles des agents présents sur les lieux.

Par Madjid Makedhi


Nombre de lectures : 2869
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Si Tchad
    27 mai 2010 at 14 h 11 min - Reply

    Donc si l’on comprend bien, cette version numéro khmestache de Oultache veut nous faire croire qu’il visait seulement le coté droit de la poitrine, et donc il n’avait nulle intention de tuer sur le coup. Il voulait apparement que Tounsi souffre un petit chwiyya avant de s’en aller. Il a raté son coup, si l’on peut dire….

    J’aurais bien aimé que cette reconstitution nous soit contée par Salima Tlemcani…normalement c’est elle pour ce genre de trucs…est-elle déjà en vacances ou en stage recyclage en vue d’evenements prochains?

    Si Tchad




    0
  • PhD
    27 mai 2010 at 17 h 42 min - Reply

    Nous sommes au coeur de la sacro-sainte police. Ils n’ont pas retiré les balles du cadavre pour savoir d’où elles proviennent. Pas de ballistique ? C’est la « Police » ou la « boulisse » ? Ils ont fait une assiette (« ettobsi ») ou bien procédé a une vraie autopsie ?
    « Yemma…la police… »




    0
  • radjef said
    27 mai 2010 at 19 h 06 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. La question qui merite d’être posée est celle celle ci: pourquoi Ali Tounsi a t-il été assassiné? L’assassinat ou plutot l’execution de Ali Tounsi traduit-elle une guerre des clans au sommet du pouvoir, comme le laissent entendre certaines voix, ou bien c’est seulement la personne de Tounsi qui devenait génante pour tout le monde? Qu’est ce qui dinstingue le clan de Toufik de celui de Bouteflika, si toutefois ces clans existent? A quel clan aurait appartenu dans ce cas Tounsi? Comment donc un regime qui n’est pas homogene nous a gouverné d’une main de fer durant plus d’un demi siecle? Le peuple algerien serait il un peuple idiot et stupide? Comment donc un pouvoir si divisé et si amoindri par des luttes intestines a t-il reussi a venir a bout de l’opposition?…




    0
  • le kabyle
    27 mai 2010 at 19 h 23 min - Reply

    Le prévenu affirme et soutient mordicus que  »… J’ai tiré quatre balles du côté droit de la poitrine. En sortant, Ali Tounsi n’était pas mort ». Donc, la victime était encore vivante !

    Dés lors, qui a criblé de balles la tête de Ali Tounsi ???

    Et quelle est cette voix qui a dit  »…achevez les tous les DEUX… »??? Mais qui, en fait, n’a achevé que Ali Tounsi et pas le second !

    Manifestement, il y a quelque chose qui cloche dans ce raisonnement qui ne tient pas debout !

    On veut, à présent, et c’est manifeste, brouiller les pistes pour fourvoyer les citoyens que nous sommes…

    Donc, aprés la première thése évoquée par YAZ et qui n’a pas tenue la route voici à présent la seconde thèse pour faire accroire une seconde hypothèse…

    La question fondamentale :

    A QUI PROFITE LE CRIME ???

    A BOUTEFLIKA OU AU DRS ???

    Mystère et boule de gomme ! Mais, toujours est-il que, et çà c’est une certitude avérée :

    L’assassin de feu BOUDHIAF était un MILITAIRE !!!

    L’assassin de TOUNSI est… un MILITAIRE !!!

    Donc, DEUX CHOSES (les deux crimes) EGALES A UNE MEME TROISIEME (DRS) SONT FORCEMENT EGALES ENTRE ELLES ET A CETTE MEME TROISIEME… LE DRS !!!!!




    0
  • moufdi
    27 mai 2010 at 23 h 07 min - Reply

    salam,
    Oui et pourquoi pas vrai ?Il dit bien : « Je n’ai pas tiré dans la tête de Ali Tounsi »
    « Le prévenu prétend également avoir entendu une voix en sortant du bureau de Ali Tounsi qui dit : achevez-les tous les deux »
    pourquoi pas ne pas croire cette version ,peut etre bien que c’est un autre qui l’a acheve et qui voulait aussi bien liquider oultache…suivant formellement les instructions de…




    0
  • Adel
    28 mai 2010 at 0 h 39 min - Reply

    @radjef saïd

    Bonjour,

    N’est-ce pas Kateb Yacine qui a dit : «J’ai vu des hommes résister aux tortures les plus impitoyables, mais plier devant l’argent !»

    L’argent de la rente a permis au pouvoir d’acheter le silence des quelques opposants qui n’ont pas été liquidés ou exilés. Chadli a même commencé son règne en achetant le silence du peuple avec le PAP, ce qui permit à son clan de piller l’Algérie en toute tranquillité, jusqu’à ce que la dette devienne ingérable après l’effondrement du prix du pétrole et que le FMI s’en mêle. Le pétrole ayant dépassé 100 dollars le baril sous boutef, la curée a repris de plus belle et il y a fort à parier que l’argent sera de nouveau et pour longtemps encore une arme aussi efficace que la torture pour faire plier les opposants.




    0
  • Zineb Azouz
    28 mai 2010 at 18 h 43 min - Reply

    X Files de retour !
    Chers amis,
    Désolée, mais vous vous trompez TOUS !
    Tounsi est victime de la tragédie nationale, et c’est une balle résiduelle qui l’a tué !!

    Qu’est ce que le pouvoir, l’argent, les experts psychiatriques, la trajectoire des balles et je ne sais quoi d’autres (du genre qu’on voit dans films tels que les « experts de miami ») ont à voir avec ce crime, pardon encore une fois, je voulais dire avec ce drame.

    Sur LQA, vous lisez trop de romans complotistes, les choses sont plus simples chez nous.

    Chacun son tour, c’est tout !

    ZA




    0
  • le kabyle
    28 mai 2010 at 23 h 30 min - Reply

    Les romans complotistes ? Mazette ! C’est trop dire gente Dame ! Peut-être que devrions-nous également considérer tous les assassinats de feu BOUDIAF, KHIDER, KHEMISTI et tant d’autres comme faisant partie de romans complotistes ? On veut bien le croire, mais, hélas ! La comptabilité macabre des cadavres, elle, est un fait bien réel et concret, malheureusement. Les faits sont têtus ! Elle interpelle notre conscience à nous tous. Ou bien serait-ce là, la énième manoeuvre de désinformation ou de diversion, une de plus me diriez-vous… QUI LO SA ? Mais, si ce ne sont que de simples romans complotistes… QUI, alors, ECRIT CES ROMANS dits COMPLOTISTES ??? Peut-être que vous pourriez nous le dire et nous en faire part… non ?




    0
  • GODEL
    28 mai 2010 at 23 h 38 min - Reply

    Bravo M. Zineb Azouz!Un commentaire ironique qui résume la réalité.
    Ce sont les fait évidents qu’ils est impossible de prouver.
    Le reste c’est du bla bla.
    Peu importe la couleur du chat pourvu qu’il chasse.
    Quand il vieillit ou devient inutile,ou bien on le fout dehors ou bien on l’empoisonne puis on le jette a la poubelle.
    C’est un nombre de moins ,ni plus ni moins.




    0
  • radjef said
    29 mai 2010 at 10 h 18 min - Reply

    Bonjour tout le monde.Ils ont appelé ça « El Mouedjizat » Les miracles. Peut-il en être autrement lorsque du jour au lendemain, sans rien, on se retouve général de corps d’armée, vice premier ministre, president d’une republique…Imaginez un peu, vagabond sans passé, sans avenir, aucune qualification intellectuelle et sans titre de noblesse parceque vous n’avez aucune origine sociale, voue errez comme ça sans savoir trop ou aller parcequ »egalement vous n’avez jamais eu d’objectif bien precis dans votre vie, vous devenez maitre absolu d’un pays…N’est ce pas la un signe de miracle que seuls les prophetes peuvent accomplir. Bouteflika est un prophete; Toufik egalement, nous autres on est des brebis egarées. D’ailleurs pour qu’on ne s’egare plus à l’avenir, nos deux prophetes nous surveillent de plus prés. Ils ont placé partout des cameras de surveillance, ils ecoutent sans arret ce que l’on se dit au telephone, ils savent ou se trouve chacun de nous…Ils nous aiment bien. L’histoire de mon pays commence avec celle des deux prophetes, c’est a dire le jour ou Dieu les a officiellement investi de ce pouvoir ou les miracles…




    0
  • Zineb Azouz
    29 mai 2010 at 13 h 10 min - Reply

    Chers amis,
    n’oubliez pas les extra terrestres, les « Jnoun » et tout ce que le simple citoyen ne peut ni voir ni comprendre.

    Oui, du jour au lendemain vous pouvez vous retrouver Général ou président alors que la veille vous trainiez pieds nus parmi vos potes, tout comme du jour au lendemain des seigneurs se retrouvent enchainés et trainés sur la place publique pour y être lapidés et exécutés.
    C’est cela Monsieur Rajef Jazair el mouedjizat.
    Je vous l’ai dis pour ne pas sombrer dans la folie mieux vaut croire aux extra terrestres.
    Merci à tous.

    Cordialement,
    ZA




    0
  • radjef said
    29 mai 2010 at 19 h 13 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Nous sommes au pays des merveilles.Des affamés incultes qui deviennent des généraux de corps d’armée, des imposteurs qui deviennent des chefs d’Etat…Par exemple en Algerie, sans travailler vous pouvez vous permettre un 4×4 dernier cri, manger chaque soir dans les plus grands restos du pays et posseder 10 logements…Vous pouvez vous marier autant de fois que vous voulez…Dans ma ville tout le monde est chomeur, hormis les gendarmes et les policiers…En depit de ce taux de chomage particulierement elevé, ma ville compte plus de 80 boucheries, 40 bars tous à la solde des gendarmes qui n’ont jamais quitté la Kabylie et des policiers, un parc automobile qui depasse largement celui de trois grands arrondissements de Paris reunis,plus de milliardaires que St Tropez,plus de banques ambulantes que de banques officielles(toujours à la solde de nos braves et patriotes gendarmes), plus de points de vente de hachich et de canabis…Dans ma ville tout le monde est honnete, personne ne triche. Quelques fois je me demande pourquoi mes voisins n’arrivent pas a decrocher des contrats à Holly Wood…Ce sont de tres grands comediens. Il faut voir avec quel talent ils jouent leurs roles respectifs. Les principaux acteurs sont le chef de Daira un danseur professionnel des les nights clubs de Bouhamou, Ighil Oumanchar ou les Arccades et accessoirement DR d’Etat, le procureur un homme qui a un faible pour les prostituées, les chefs de partis politiques qui connaissent tout sauf la ligne politique des partis pour lesquels ils militent…Ma ville a produit plus de 8000 universitaires, mais ils sont tous partis à l’etranger. La plupart d’entre eux sont devenus des chanteurs ambulants au RER de Paris…Il n’y a pas de doute Mme Zineb, l’Algerie est un pays de merveilles




    0
  • Colombo
    30 mai 2010 at 13 h 50 min - Reply

    « Achevez-les » n’est pas un mot arabe ou algerien a ce que je sache, on aurait du leurs dire :Tiri 3lihoum, Aqatelhoume, liquidihoum….mais certainement pas Achevhoum ou Achevez-les, c’est pas notre langage n’est ce pas? cette version m’inquiete.




    0
  • Guerriere de la lumière
    30 mai 2010 at 15 h 04 min - Reply

    @ Colombo

    Enfin vous voila! J’allais justement demander vos services!!!! Occupez vous de cette affaire S.V.P.!!!! Vous êtes le seul à pouvoir illucider ce crime ‘presque parfait’!
    Au fait, êtes vous le vrai « COLOMBO »??? si c’est le cas, mes hommages à Madame!




    0
  • BRAHIM
    30 mai 2010 at 15 h 59 min - Reply

    @Colombo, khoya on a besoin de toi car la vérité ce n’est pas pour demain. Merci pour « ta sortie », on arabe on dit « el kherdja ». Sincères salutations. Cà fait du bien rire de temps en temps!




    0
  • le kabyle
    30 mai 2010 at 18 h 05 min - Reply

    Qui a tué Si Ali ? Sûrement ladjnoun, ya nass, envoyés par Sidna Souleymane et Chamharouche ! Ya latif ya settar ! Allah yah fadna mène houm ! Rana likoum emsalmine ou m’katfine nch’Allah ! Echay lelah bihoum ou bikoum ! Ya soukène BLAD KOULCHI MOUMKINE…..

    Yakhi blad miki yakhi !!!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique