Édition du
25 March 2017

Arrestation d'Ali Benhadj

Nous venons d’apprendre que Mr Ali Benhadj a été arrêté hier après-midi à la sortie de la mosquée de Kouba par des policiers après la prière d’El Djoumou’a. Il avait pris la parole à la fin de la prière pour critiquer le « plan spécial » du gouvernement de 286 milliards de dollars qui allait alimenter selon lui, les réseaux de la corruption.

Ali Benhadj sera libéré en début de soirée.


Nombre de lectures : 32866
43 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Djamel Eddine
    29 mai 2010 at 12 h 44 min - Reply

    Arrestation encore?
    Donc il faudra mourire en silence et meme pas crier quand on a mal.
    Bled Mickey mouse et de Tom & Jerry




    0
  • khaled
    29 mai 2010 at 12 h 52 min - Reply
  • diegol
    29 mai 2010 at 13 h 06 min - Reply

    ils ont rien trouvé a faire qu’arrêter un homme sans droit civile .
    mais les vrai bandit sont libres.

    bled ou tout est a l’envers .




    0
    • zian
      28 mai 2012 at 14 h 25 min - Reply

      je me demande alache yahadro fi wahede ma achrouhche ala kouli hal yaarfouh par des journau on general la presse…………




      0
  • bouyilès
    29 mai 2010 at 13 h 50 min - Reply

    Monsieur Benhadj ne se lassera jamais d’être libéré.Vive l’opposition dans les mosquées.
    Il n’arrêtera jamais aussi de s’exprimer ….librement.
    (je suis un peu méchant avec lui,que voulez-vous,c’est la faute à mes convictions)




    0
  • BRAHIM
    29 mai 2010 at 16 h 07 min - Reply

    Lettre ouverte à Ali Belhadj:
    « Encore une arrestation ! Mais nom de Dieu qu’attends tu , cher Ali, pour faire de la politique … en dehors de la mosquée. Est-ce que la mosquée est l’endroit idéal pour faire de la politique ? Bon sang de bon soir, pourquoi, cher Ali, tu ne rejoins pas, par exemple, le mouvement qui est à l’origine de « l’appel au peuple Algérien » du 19 mars 2009, … ????. Ali ! Sort de la mosquée et n’y va que pour te recueillir, faire ta prière et implorer Dieu pour protéger le peuple Algérien de la vermine qui le dirige ou pour lui demander de nous donner la force de lutter inlassablement pour le changement. Dans le cas contraire, beaucoup peuvent te soupçonner de « travailler » pour le régime. Viens avec nous , par exemple, et rejoins l’appel de LQA ou si tu n’es pas d’accord avec l’appel, crée ton propre mouvement « civil » pour le lutter à ta façon pour le changement de régime ici bas! Laisse la mosquée à la religion et à la soumission à Dieu! Bon sang, c’est simple non !!!????? Tu penses toujours, cher Ali, que politique et l’islam sont intimmement lié et que c’est pour toi la SEULE SOLUTION pour sauver l’Algérie de la déroute. Tu confonds culture musulmane de la société algérienne et gouvernement par l’islam. Mais bon, c’est ton point de vue ! Je te conjure, ouvres toi au monde, tu es assez intelligent pour « mieux te défendre » contre les prédateurs qui nous étouffent. Qu’attends-tu pour rejoindre la société civile et laisser la religion à ceux qui on en la charge? On est en 2010 !!!!! Si tu choisis la mosquée comme profession beaucoup de fidèles viendront t’écouter car tu connaît très bien le Coran. Mais si tu choisis le « minbar », comme tribune politique c’est ton affaire mais ne t’étonne pas quand le DRS vient t’y cueillir! Si tu préfère la mosquée, parle seulement de la religion et de l’amour de Dieu, car la politique ce n’est pas faite pour les « imams ». La religion est l’affaire des imams, des théologiens, des spécialistes de la religion. La politique, çà concerne ce « bas monde » et la religion « l’au-delà ». Alors choisis ! C’est un conseil de petit minus de citoyen sans importance, mais réfléchis sérieusement à çà. Je sais que tu es assez grand pour choisir ta voie et que tu n’as pas besoin de conseil comme le mien. Je sais aussi que les internautes vont me reprocher… cette façon de te parler, mais que veux-tu, je suis ainsi fait. Ya El hadj, que Dieu nous entende !




    0
  • Résigné
    29 mai 2010 at 17 h 17 min - Reply

    Ça ressemble aux feuilletons égyptiens de jadis. Bien qu’on puisse deviner la suite du moussalssel mais on a hâte de voir le prochain épisode.
    C’est bien pour divertir la galerie que nous sommes.




    0
  • Slimane Ouberkouche
    29 mai 2010 at 17 h 25 min - Reply

    Je suis idéologiquement aux antipodes d’Ali Belhadj. Mais je suis admiratif devant son courage et son discours terre à terre qui parle du vécu populaire et qui n’a rien à voir avec les discours ronflants de nos politicards. Je comprends mieux maintenant la haine qu’ont ces derniers contre ce frêle personnage qui remue les foules par son parler vrai et sa sincérité et que eux ne peuvent pas réaliser. Dommage qu’il manque de tact politique. Que Dieu me pardonne. Je me suis longtemps trompé sur son compte, intoxiqué ^par la machine de propagande du DRS et ses larbins diplômés.




    0
  • jila
    29 mai 2010 at 18 h 34 min - Reply

    @Brahim ton appel est cinglant et me parait très sincère et je te rejoins dans ce cri du coeur; quand allons nous donc conjuguer nos efforts; quand donc allons nous comprendre que nous ne pourrons changer que par une union sain?nous étouffons chaque jour un peu plus c’est pire que l’apnée la plus longue; rien n’y fait !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




    0
  • rachid01
    29 mai 2010 at 19 h 23 min - Reply

    a cher ali belhadj
    que dieux te preserveras pour une algerie libre de ces sanguinaires,ali est unique par son courage et sa determination,sincerement il fait partie des grands a l’image de benboulaid,ben m’hidi,amirouche….
    tahia el djazair




    0
  • moufdi
    29 mai 2010 at 20 h 46 min - Reply

    salam,@brahim ne t’inquiete pas ce que tu dis au cheikh Benhadj a ete deja fait maintes fois et a chaque arrestation par les services du DRS et de police …pour ce qui est de ce qu’il doit faire ,laisser la mosquee et venir te joindre ,ne pas faire de politique blablabla je crois qu’il a deja choisi son camp depuis son premier preche a la mosquee de kouba du temps du cheikh Abdellatif Soltani (rahimahou Allah) !




    0
  • moufdi
    29 mai 2010 at 20 h 59 min - Reply

    A Moufdi,

    Nous défendons tous les opprimés, quelque soit leurs étiquettes politiques. Nous ne sommes pas des adeptes de l’indignation sélective si chère à une certaine minorité qui prêche l’éradication de l’autre. Notre frère Brahim a rédigé une lettre ouverte à Ali, courtoise et sans insultes. C’est son droit de donner son point de vue. Il n’est pas question pour nous d’accepter un quelconque dérapage verbal ou atteinte à la dignité humaine. Que ceux qui voudraient nous mener sur le chemin de l’invective s’abstiennent d’intervenir. Nous veillerons à maintenir la sérénité dans les débats et dans le respect absolu de tous.

    A Brahim,
    Vous comprendrez pourquoi nous avons supprimé votre réponse à Moufdi.
    La Rédaction LQA.




    0
  • El hadj
    29 mai 2010 at 21 h 23 min - Reply

    salam,
    Je suis entièrement contre l’arrestation de »Chikh Ali Belhadj, c’est injsute, c’est intolérable. Par contre, je ne pense pas que Ali Belhadj dérange beaucoup le pouvoir sinon il serait mort il y’a déjà longtemps. les vraies islamistes convaincus de leurs idéologies islamistes et en même temps des vraies nationalistes ont été tous excécutés, à l’exemple de : Hachani, chikh mohamed said et d’autres, lah yarhmahoume, ces gens sont honnêtes et n’ont aucune ambition politique si ce n’est la soif de la justice, malgré que je ne partage pas leurs idéologie.
    Tanmirt




    0
    • salim
      30 mai 2012 at 6 h 21 min - Reply

      @el hadj
      salam vous ete logique dans votre analyse just une chose L heur d un etre humain ne depond pas de drs mais Alajel c est le Createur qui choisi pas le drs !? qui vous dit qu il n ont pas essai derniere minute echou.. ils ont tue mesili pas ait ahmed !! ont peut pas deduire que ait ahmed DRS ,.. alajel malhakch




      0
  • Djamel Eddine U
    29 mai 2010 at 22 h 06 min - Reply

    Permettez moi d’intervenir encore une fois en rajoutant un U pour ne pas interferer avec Mr Djamel Eddine Benchenouf.
    Just pour faire une remarque rapide pour les interventions timides du genre « je suis contre son arrestation malgres que je ne partage pas son avis » ou du genre a appeler des algeriens par des termes repandue par les spheres occidentaux et recité par certains d’entres nous comme exemple « islamiste, extremiste ou retrograde ou obsurantiste ect.. » depuis quand un « musulman » est devenu « islamiste? » et cela veut dire quoi et quel est la difference entre les deux. En y reflechissant, ca insinue un « chretien pratiquant ou non pratiquant ». Mr Ali Belhadj a mon avis est parmis les rares opposant qui continue a exprimer son avis tout haut pendant que beaucoups d’autres soit disant opposants le pensent tout bas. Il se fait arreter a chaque fois qu’il s’exprime en Algerie meme et en publique. Je n’ai pas encore vue d’autres opposants s’exprimer en Algerie et en publique sous cet etat eternel de siege et se preparer de meme et se font arreter autant de fois que luis. Ou est l’opposition?
    Je pense qui si Mr Ali Belhadj se fait arreter, alors nous sommes tous des Ali Belhadj. Si Mr X ou Y se fait arreter alors nous serront tous X ou Y
    Jusqu’a quand allons nous continuer a etre des peroquets a reciter ces termes de Islamiste, Democrate, Nationaliste? Nous sommes tous des algeriens abatus par des harkistes dominateurs et nous combatons tous sur la meme ligne contre un seul enemie pour nos droits et notre Liberte.
    Prudence mes soeurs et freres contre cette machination de terminologies a but de nous diviser sous differentes etiquettes pour nous regner




    0
  • BRAHIM
    29 mai 2010 at 22 h 09 min - Reply

    Oui j’ai compris la suppression. Mais il y a des moments où se dit est-ce qu’on va un jour s’entendre alors que le drame Algérie s’aggrave de jour en jour. Il y a des moments où on se décourage alors que beaucoup d’internautes essayent de trouver une solution. Il y a des étiquettes qu’on vous colle qui sont vraiment inexactes. Je n’accepte pas ces anathèmes d’autant que je n’ai pas cessé d’expliciter ma pensée à longueur des colonnes de LQA. Dans ce cas là, je crois qu’il est légitime de répondre sans prendre de gants. Mais bon, on ne peut pas refaire le monde. A bientôt sur le net !




    0
  • Salil Ier
    29 mai 2010 at 23 h 19 min - Reply

    Billet d’humour pour les grincheux :

    Force est de reconnaitre que Mr Belhadj est «aux petits soins» et «couvé» par la maison- mère des poulets du DRS . Ces gallinacés lui surveillent sa maison 24h/24,7j/7, et le protège d’abord de lui-même. C’est vrai qu’il a l’art de s’attirer des ennuis et de se faire des ennemis, surtout chez les « gorilles » du Club des lapins qui n’aiment pas qu’on leur marche sur leurs plates-bandes .
    Chaque vendredi,notre poids Super-léger Ali, bénéficie d’une récréation, d’une petite sortie en pleine air. Il a même droit à une «protection rapprochée ». Il profite de sa courte «liberté» sous haute surveillance pour faire une petite virée chez sa famille (nombreuse) à la mosquée.

    Il leur tient un discours, toujours le même,qui se résume à peu près à ceci : « tous des pourris à la maison poulaga !». Puis, ses « anges –gardiens » le raccompagne « en douceur » en voiture et l’invite à un apéro sans alcool au poulailler. De la,après les petits fours et salamalecs d’usage (séance de punching-ball collectif), on le dépose à la maison. Sans oublier de tourner la clé à double tour.

    Il ne restera plus qu’à changer seulement la date des communiqués le concernant car, c’est d’une routine qui ne provoque de l’urticaire qu’à quelques nostalgiques qui rêvent de réouverture des bagnes, des mines de sel ou de potences.




    0
  • Mohamed J.
    30 mai 2010 at 9 h 48 min - Reply

    Voici une vidéo ou un catholique expert mondial en stratégie raconte les mesures prises contre les religions (célestes en général) et musulmane en particulier, dans le dessein d’ouvrir toutes les voies au mercantilisme mondialiste. A méditer !

    http://oumma.com/La-strategie-du-nouvel-ordre




    0
  • karima
    30 mai 2010 at 10 h 51 min - Reply

    Ah oui et pourquoi la police n’a pas arrete tout ceux qui ont critique ce meme plan.




    0
  • scummy
    30 mai 2010 at 11 h 55 min - Reply

    @Khaled
    ce que dénonce Ali Belhadj, tout le monde le sait, et d’autres intellectuels et politiques l’ont déjà dit auparavant. Par contre , là où le discours d’Ali Belhadj est contestable et dangereux pour moi, c’est que son raisonnement converge à la fin vers la solution religieuse et purement religieuse (et y a t-il un discours plus puissant qu’un discours religieux où on s’autoproclame prêcheur de la bonne parole de dieu).

    Moi, j’aurais aimé qu’il y ait une personne pour lui tenir tête sur les arguments qu’il avance.

    Tout son auditoire lui est acquis à 100%, aucun débat ni aucun avis contradictoire ne s’oppose à lui. C’est facile de persuader (et non pas convaincre) une foule aussi docile.

    Et j’en passe sur la démagogie et la langue de bois qui caractérise son discours. Quand il dit qu’en distribuant les 285 milliards de dollars à tous les algériens, ils ne seront plus pauvres. C’est absolument faux, un simple calcul mathématique aurait donné le résultat de 6000 $ par personne. Pour combien de temps cet argent tiendrait pour un algérien ?

    Quand il « préconise » qu’on ne doit pas jouer contre les états unis sous prétexte qu’il tuent « ses » frères, on peut répondre par deux choses :
    Le plus grand nombre de tués est provoqué par d’autres de « ses » frères (al quaida)
    Avez vous appelé « vos » frères ,algériens, cette fois ci à ne pas s’entretuer pendant la guerre civile, ou pour vous, ce qui compte, c’est d’arriver à ses fins (accès au pouvoir) quelqu’en soient les moyens.

    Aussi, il accuse le peu de touristes qui viennent chez nous de venir dénudés, et que dans un souci de réciprocité (à cause de la loi de la burqua), on devrait leur imposer le hidjab ou autre chose. Il faut qu’il sache que chez nous, le hidjab n’est pas une obligation, quand bien même il voudrait le voir se généraliser à toute la population.

    etc, etc




    0
  • Almohade
    30 mai 2010 at 12 h 15 min - Reply

    @ Monsieur Djamel Eddine U
    Bravo pour votre commentaire.
    Arrêtons de répéter les termes importés du genre islamiste extrémiste démocrate nationaliste etc etc…
    Nous sommes tous des Algériens et faisons un effort pour se faire notre propre opinion sur les problèmes de notre pays. On est assez intelligent pour savoir qui on est et laissons de côté cette terminologie absurde comme le dis Djamel Eddine U si bien. On sait qui ont est et on est tout sauf des islamistes, des démocrates, des extrémistes, des nationalistes,on est des Algériens en lutte.




    0
  • Salim Ier
    30 mai 2010 at 15 h 48 min - Reply

    @scummy

    Votre point de vue confine à une charge grotesque envers notre religion islamique et envers le vice président légalement élu du F.I.S dissout suite au coup de force de Janviéristes.

    Il est utile de rappeler que Mr Belhadj a été destitué par un violent coup d’Etat historique incontournable qui restera gravé dans le marbre des annales de l’histoire algérienne.Que cela plaise ou pas, cet évènement de dimension politique internationale, relève bien sûr du domaine public mais aussi et surtout de la recherche de la Vérité historique par les experts et les historiens. Car, ramener l’histoire au niveau de tout un chacun n’est pas crédible et nous devons céder la place aux seuls FAITS&DOCUMENTS. Et nos pensées personnelles, nos souhaits et nos imprécations ne pourront rien y changer. C’est ainsi.

    Vous écrivez :
    « c’est que son raisonnement converge à la fin vers la solution religieuse ».

    Vous prêcher pour un converti nous semble t-il! Là, on verse dans le comique et le risible! Mais,de vous à moi,peut-il en être autrement?! Un néolibéral et un communiste ne convergent-ils pas vers une solution matérialiste athée?! Mr Ali Belhadj,homme de foi en un Dieu Unique, homme pieux n’est-il pas conséquent avec lui-même?! N’a-t-il pas payé très lourdement, par la torture et la privation de sa liberté,son engagement indéfectible à la fidélité et à la défense de la foi de nos ainés ?! N’a-t-il pas mérité de haute lutte son droit à la liberté d’expression ?! N’est-il pas le symbole vivant de la résistance et le témoin gênant qui pointe du doigt les assassins de ceux et celles, des milliers de martyrs, qui ont donné leur vie et leurs biens pour leur foi en Dieu et pour le retour aux valeurs et aux principes islamiques ?! Ne pas le reconnaitre c’est, en toute objectivité, être d’accord avec ses tortionnaires et ses geôliers.

    Continuons donc de lire votre surprenante intervention :

    « Le plus grand nombre de tués est provoqué par d’autres de « ses » frères (al quaida) ».
    Tiens donc! Ne saviez-vous donc pas que cet épouvantail d’Al-Qaeda n’existe que dans l’esprit de certains politiciens et journalistes ? En effet, selon Alain Chouet, ancien chef du service de sécurité de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure, Al Qaeda n’existe plus depuis 2002. Mais passons. ( allez donc surfer sur Google !)

    Quant à votre « foule docile » (et pourquoi pas tant que vous y êtes, une populace soumise ou malléable, non ?!) que constitue son auditoire, ce n’est là qu’une assemblée de bienheureux Musulmans ravis et fiers d’écouter dans la maison de Dieu, un autre Musulman leur tenir, conformément à la tradition islamique, le prêche religieux du vendredi. Cette courageuse initiative « politiquement incorrect », car elle se veut aussi sans concessions, cette descente à la fosse aux lions, est un exemple remarquable pour nous prendre en charge, affronter et défier en public nos oppresseurs.

    Mais pour le mot de la fin, j’ai gardé votre remarquable suggestion d’un débat contradictoire entre Mr Ali Belhadj et ses ennemis politiques !

    « Moi, j’aurais aimé qu’il y ait une personne pour lui tenir tête sur les arguments qu’il avance. Tout son auditoire lui est acquis à 100%, aucun débat ni aucun avis contradictoire ne s’oppose à lui. C’est facile de persuader (et non pas convaincre) une foule aussi docile ».

    Une fois de plus, votre mauvaise foi ou tout simplement votre ignorance des faits vous égare. Ne saviez vous donc pas que Mr Belhadj avait été arrêté au seuil de la porte de l’immeuble de l’ex R.T.A par les sbires cagoulés des putschistes ?! Ce dernier, exclu des médiats, diffamé et ostracisé, voulant réclamer un droit de réponse que le pouvoir lui déniait, était tout bonnement venu exiger de la direction de cet établissement publique que sa voix soit entendue. Et ce, afin de confondre ses détracteurs politiques. Mal lui en prit car, depuis ce jour,le vice- Président du F.I.S, depuis plus d’une décennie, est toujours l’otage de ses kidnappeurs.

    Islamiquement votre.




    0
  • khlaed
    30 mai 2010 at 16 h 01 min - Reply

    1. Je ne défends pas A.B mais pour rappel:
    2. A.B a passé 17 ans au total en prison.
    3. Il n’a AUCUN droit civile
    3. Si tout le monde sait ce qu’il dit chaque vendredi; pourquoi personne d’autre n’a de courage de le dire a Alger.
    4. Peut-etre si un jour, il est assassiné on poura le prendre au serieux.
    5. De la a dire qu’il est de connivence avec le pouvoir, il faut être vraiment maso.




    0
  • Sharif Hussein
    30 mai 2010 at 19 h 54 min - Reply

    A.Benhadj peut etre courageux,honnete,pieux….ect et tout ce que vous voulez,mais il reste lui et ses semblables un danger mortel pour l’Algérie,pire encore des janvièristes.
    Est-ce qu’on doit le voir à l’oeuvre à la tete des ses gardiens de la révolution dans sa république « islamique » pour s’en covaincre?.
    A.Benhadj est exactement le type d’hommes politique duquels l’Algérie n’a vraiment pas besoin.

    Le projet de socièté que veut installer A.Benhadj en Algérie ne différe en rien de celui installé par les Wahabites en Arabie Saoudite il ya 100 ans.Et le résultat est connait de tous et il est accablant:
    -L’Arabie saoudite est devenue le champion de l’aplaventrisme devant la coalition occidentalo-sioniste.
    -Elle est prete à tout moment d’aller en guerre contre l’Iran et à titre gratuit et dans l’interet exclusive d’Israel.
    -L’Islam en Arabie.S est ridiculisé et folklorisé comme jammais par le passé.
    On coupe les mais aux voleurs de poules(fils du peuple) et on ferme les sur les grands voleurs( les emirs) auteurs de toutes sortes de gaberies aux dépens des deniers publics.
    -Le retour à des normes Jahilites vendues comme de l’Islam pur comme la loi qui interdit aux femmes de comduire les voitures.

    Wallaho a3lamo wassalam.




    0
  • BRAHIM
    30 mai 2010 at 19 h 59 min - Reply

    Cher @khlaed,le pouvoir n’est pas uniforme et c’est beaucoup plus compliqué qu’on ne le croit. Il y a en son sein différentes composantes. C’est çà qui fait la complexité du système. Il y a même en son sein des islamistes c’est-à-dire des partisans d’un gouvernement par la charia au cas où le système a besoin de ce type de gouvernement. Le pouvoir algérien est une partition musicale où le dosage fait en sorte que rien ne change fondamentalement dans sa trajectoire et dans son équilibre stratégique. C’est une erreur de croire que le système a une composante « uniforme ». Si la DRS décide qu’ Ali ne doit plus allée à la mosquée faire son speech, c’est très simple. Le pouvoir algérien navigue au gré des évènements et de la situation politique du moment. Croire qu’il n’y a que seulement du « hizb françà » dans le système du pourvoir Algérien est une vue de l’esprit. Chers amis internautes étudiez l’histoire de la mafia et de la camorra, et là vous comprendrez « un tant soi peu » comment fonctionne le système Algérien. Je comprends que les partisans de Ali Belhadj se révoltent contre l’emprisonnement et l’injustice de l’arrêt du processus électorale. Il y des citoyens (comme moi) qui sont contre l’utilisation de la religion à des fins politiques et il y en a qui sont pour (parait-il la majorité ?? !!!) . Mais il faut savoir que ce n’est pas du tout le problème du pouvoir. J’ai, entre parenthèse , moi-même condamné sur LQA les déportations dans le sud des militants du FIS. Mais, il faut aussi comprendre qu’ils existent des citoyens, non moins musulmans (j’enlève les communistes et les laïcs) qui ne sont pas d’accord avec la proposition du FIS. Il ne faut pas oublier AUSSI que Ali Belhadj n’est pas le seul à avoir connu l’emprisonnement, les résidences surveillées, le confinement dans le Sud etc.. Il y en même qui ont perdu la vie dès qu’il représente un danger réelle pour le système. L’histoire du pouvoir algérien est jalonnée de crime, de déportation et d’exil. Je n’ai pas besoin de citer des noms. Si on n’analyse le système politique algérien qu’à partir de l’arrêt du processus électoral, on fait fausse route et on a rien réglé. Je m’excuse de froisser les partisans de Ali Belhadj, mais je me dois de dire ce que je pense, tout simplement , de l’hydre à mille têtes du système politique algérien né au lendemain de l’indépendance. Il y a des DOULEURS aussi grave, sinon plus, de celle que ressentent les partisans du FIS. Alors ? Doit-on construire l’avenir ou ruminer sur nos douleurs chacun à son niveau?




    0
  • OUWEYS
    30 mai 2010 at 20 h 02 min - Reply

    AU NOM D’ALLAH LE CLEMENT LE TOUT MISERICORDIEUX ET QUE LA PAIX ET LE SALUT SOIENT SUR NOTRE PROPHETE MOHAMED IMAM DES PIEUX ET CHEF DES COMBATTANTS .
    Je vous salue par le salut de l’Islam et le salut des gens du Paradis et surtout par l’Un des Noms et des Attributs d’Allah le Trés Grand c’est SALAM je vous dis donc SALAMOU ALEYKOUM WA RAHMATOULAHI WA BARAKATOUHOU . Je voulais seulement intervenir pour une chose EXTREMEMENT IMPORTANTE ! et surtout Trés GRAVE : Jamais s’avancer de dire ou de prononcer des mots sans avoir des arguments valable et sans avoir la moindre science ceci est HARAM dans notre Noble Religion si vous prétendez être Musulman Allah Taala dit : WALA TAQFOU MA LAYçA LAKA BIHI 3ILM INNA SAM3A WA EL BAçARA KOULLOU OULA-IKA KANA 3ANHOU MAS-OULA !!
    Ayez peur d’Allah le DOMINATEUR SUPRÊME ayez la Crainte en Lui car WALLAHI nous allons tous avoir des Comptes le jour du jugement dernier !!! Chacun sera seul avec ses actes !!! Pourquoi vais-je parlé sur qque chose que j’ignore ???! Comme si que moi qui n’a qu’un petit niveau vouloir contredire Albert einstein dans sa relativité ???!! Arretons SVP la plaisanterie ! Je m’adresse surtout au frere Brahim comment cela fait-il que nous sommes en 2010 et tu n’a pas encore appris que notre Prophete ALEYHI SALAT WA SALAM faisait de la politique dans la Mosquée et c’est ce qu’il fait Cheikh Ali il suit parfaitement et exactement Notre Prophete Mohamed ALEYHI SALAT WA SALAM Pourquoi le blammer dans des choses qu’il n’a jamais commise ???!!! C’est quoi votre Logique ? Soubhan Allah Comment vous réfléchissez ???! N’est-il pas le seul HOMME avec H majuscule qui fait vibrer ce pouvoir pourri et corrompu ??!! Lisez seulemnt sa vie et vous le découvrerez seul mais bon c’est la SOUNNA d’ALLAH dans chaque époque ! Cheikh Ali subbi le même sort du Grand Savant IBN TAYMIYA, on le critiquait dans son époque on ne connaissait pas sa vraie Valeur !! C’est pareil pour Cheikh Ali peut etre on connaitra sa vraie VALEUR dans 200 ans ou plus !! Cheik ALI BENHADJ JE T’AIME POUR ALLAH ET JE SAIS PERTINAMENT QUE TU ES DANS LA BONNE VOIE ET CEUX QUI DISENT LE CONTRAIRE QU’ILS VIENNENT TE LE DIRE EN FACE ET DISCUTENT AVEC TOI AVEC LES DALILS : ARGUMENTS LEGITIME Salamou Aleykoum Votre Frere Ouweys qui voulait vous donner UN CONSEIL .




    0
  • BRAHIM
    30 mai 2010 at 21 h 21 min - Reply

    cher @OUWEYS, mon frère, je connais la religion et une bonne partie du Coran. Je ne remets pas en question l’islam, ni aucune autre religion et j’ai beaucoup de respect pour le Prophète et ceux qui croient en lui. J’ai beaucoup de respect pour la religion et je comprends sa nécessité. Je te répète, si pour toi, la mosquée est un lieu où on fait de la politique, pour moi, c’est un lieu où on parle de la l’amour de Dieu et où on cherche sa miséricorde. Je comprends que la religion joue un rôle structurant et équilibrant, non seulement dans les sociétés traditionnelles, mais aussi dans les civilisations plus élaborées. Mais, il ne faut pas feindre d’oublier que les régimes des pays arabes et musulmans font de la mosquée un lieu stratégique pour faire de la politique et asseoir leurs pouvoirs dictatorial et /ou monarchique. Moi je ne l’accepte pas, mais c’est leur problème. Pour moi on ne joue pas avec les versets du Coran pour asseoir un pouvoir ou le perpétuer ou entourlouper les fidèles. Il n’y a aucun blasphème en disant cela. La question de l’au-delà est une affaire de religion et la politique est une affaire d’ici-bas. Je comprends qu’à l’époque du Prophète les choses se passaient comme tu me le raconte mais, comme tu me le rappelle si bien, nous sommes en 2010. Chacun son ‘gosto » ! Je ne suis pas là pour attaquer l’islam bien que je sois conscient que beaucoup d’internautes pensent le contraire. C’est un toute autre problématique pour moi. Mais bon, c’est difficile de se comprendre sur cette question, malheureusement ! A bientôt et merci sincèrement pour ta bonne volonté, ton respect et ta façon de t’adresser à moi mon cher OUWEYS.




    0
  • Mohamed J.
    31 mai 2010 at 9 h 38 min - Reply

    Les questions sont:

    1-Ali Belhadj a t il le droit de s’exprimer ?

    2-Peut il le faire dans une mosquée ?
    et subséquemment:Qu’est ce qu’une mosquée ? Quelle est la différence entre une mosquée et les autres lieux de culte dans les autres religions ?

    3-Critiquer Ali Belhadj permet il de passer à travers lui à la critique de la religion musulmane ?

    4- En effet Ali Belhadj avance des thèses qui sont suffisamment étayées dans une optique musulmane et les remettre en cause sans argument contraire dans le meme contexte, reviendrait à rejeter le contexte musulman comme valable pour une discussion du milieu Algérien.

    5- Ce qui amène à poser la question: Le milieu Algérien est il musulman ?

    6- Enfin quelle est la finalité de débattre des états d’ame de quelqu’un dont on partage pas les idées mais que beaucoup de jeunes, énormément de jeunes suivent aveuglément et qui boivent ses paroles comme du nectar ? Cette force, par rapport à LQA, est elle plus proche ou plus éloignée que celle du pouvoir ?




    0
  • Rédaction
    31 mai 2010 at 15 h 00 min - Reply

    @ Khaled,
    Votre dernier commentaire a été effacé par inadvertance. Toutes nos excuses. Si vous avez un brouillon, adressez-le nous.
    La Rédaction LQA




    0
  • Mokrane
    2 juin 2010 at 12 h 11 min - Reply

    Et voilá ! Il suffit de lire le commentaire de @ouweys
    pour avoir un apercu de ce qui nous attends si malheureusement ils (Mr. Belhadj et Cie.) venaient á prendre le pouvoir. Chacun doit la fermer si il ne connait pas le coran. Ces messieurs n’ont pas encore compris qu’on ne peut pas faire de bons musulmans en leurs faisant peur. Pour eux tout est basé sur le chatiment et non sur l’amour. Si tu ne fais pas ca et ceci alors Dieu te punira etc… Biseif aâlik veut bien
    dire « avec le sabre sur toi »
    Non et encore non ! nous aspirons á un islam d’amour, de tolérance et surtout de progrés par « LE TRAVAIL »
    et non de passer ces journées dans une mosquée et attendre la bénédiction d’Allah. Elle ne viendra pas si on ne travaille pas correctement et assidument.
    Bien sur certains vont me traiter de Kafer mais je leur
    dirai: Likoum dinoukoum oua liya dini ! Et ma religion
    est l’islam de mon pére et mon grand-pére.
    Salam aleikoum et qu’ Allah vous protége car devant le
    tout puissant, vous êtes tous sans execption mes fréres et soeurs fi el ouma !




    0
  • Mohamed J.
    2 juin 2010 at 17 h 02 min - Reply

    @ Mokrane.

    Vous soulevez un point fondamental de l’Islam. Doit on attirer vers cette religion par l’amour qu’elle est sensée inspirer dans le coeur du musulman à l »égard de toutes les créatures, ou tenir un discours de ségrégation basée sur la connaissance.

    Le problème de notre ère est que tous croient savoir et dans ce contexte, il ne suffit pas de dire les « vérités » en les étayant par des versets ou des hadiths, mais les accompagner pour qu’elles arrivent à destination, c’est à dire l’âme à laquelle on s’adresse et qui se situe derrière le « moi », derrière l’égo.

    Leon Roches qui était espion dans la smala de l’Emir Abdelkader en se faisant passer pour musulman, raconte que l’Emir, une fois qu’il a su qu’il n’était pas musulman n’a eu pour lui que de la compassion. Il s’attendais à de la colère de sa part , à du mépris, mais l’Emir n’a eu que de la compassion. Il voyait que son comportement allait l’emmener droit en enfer et il avait de la peine pour lui. Voila ce que doit etre le comportemnt du musulman.

    @ Oweis cite Ibn Taymya. Voici ce que dit ce Cheikh:  » Toutes les troupes égarées se rejoignent en un point: c’est celui de postuler que la majorité des musulmans sont dans l’égarement et qu’ils sont eux le groupe sauvé, sachant pertinemment qu’ils ne représentent qu’une infime minorité de la Ummah.  » [Majmu’ Ul Fatawâh – Tome 3] »

    L’Islam est la religion du juste milieu, ni laxisme, ni extrémisme et dans le coeur des hommes cette nature est inscrite de meme que dans le Coran. Dieu seul peut juger des paroles et des faits et surtout les intentions qui les fondent, notre connaissance limitée par essence ne nous permet pas de tout appréhender.

    L’Islam c’est l’amour de l’autre, l’humilité, car Dieu pourvoit au savoir et aux richesses et nous dit que nous n’avons que peu de savoir mais nous demande de lire, d’étudier, de travailler, de chercher la connaissance, de préparer l’économie aux efforts de guerre mais d’aimer la paix et de la rechercher.

    L’ambiance d’intolérance dans laquelle nous baignons et qui fait que tout est stimatisé, fait que si l’on reconnait à soi meme le droit de s’exprimer, de dire ce qui nous passe par la tete, nous acceptons difficilement les avis des autres qui ne nous agréent pas, ou ne conviennent pas à nos penchants.




    0
  • DRS-6000 « Блоголента
    4 juin 2010 at 14 h 51 min - Reply

    […] Rédaction пишет: salam,@brahim ne t’inquiete pas ce que tu dis au cheikh Benhadj a ete deja fait maintes fois et a chaque arrestation par les services du DRS et de police …pour ce qui est de ce qu’il doit faire ,laisser la mosquee et venir te joindre ,ne …. C’est absolument faux, un simple calcul mathématique aurait donné le résultat de 6000 $ par personne. Pour combien de temps cet argent tiendrait pour un algérien ? Quand il « préconise » qu’on ne doit pas jouer contre les états unis … […]




    0
  • Adel
    4 juin 2010 at 18 h 28 min - Reply

    Citation : «Je m’adresse surtout au frere Brahim comment cela fait-il que nous sommes en 2010 et tu n’a pas encore appris que notre Prophete ALEYHI SALAT WA SALAM faisait de la politique dans la Mosquée et c’est ce qu’il fait Cheikh Ali il suit parfaitement et exactement Notre Prophete Mohamed ALEYHI SALAT WA SALAM.»

    Le Prophète (saaws) faisait-il de la politique au sens où nous l’entendons aujourd’hui? Était-il le chef d’un parti politique?

    Il me semble que c’était un prophète et que lorsqu’une question importante se posait à lui, un verset coranique lui était révélé et toute la communauté des musulmans qui le suivait acceptait sa réponse comme une vérité indiscutable.

    Ali Benhadj – ou tout autre homme politique qui s’oppose à lui – est-il dans la même situation?

    La mosquée peut-elle devenir un lieu d’affrontement entre partis politiques rivaux sans que cela ne fasse courir de grands risques à la communauté?

    Pourquoi Ali Benhadj est-il empêché de s’exprimer ailleurs que dans la mosquée? Pourquoi est-ce toujours Ali Benhadj qu’on voit parler de politique dans les mosquées? Ne fait-il pas partie d’une stratégie du pouvoir, tout autant que le terrorisme résiduel?

    Que de questions!




    0
  • SAID
    4 juin 2010 at 18 h 48 min - Reply

    salam aleikoum

    Je pense que tout algerien a le droit de s’exprimer bien sur. Si nous considerons les partis d’extreme droite en occident, personne ne les empeche d’activer tant qu’ils restent dans la legalité.
    Imaginons que nous ayons un etat islamique bati sur des discours comme ceux de AB sur les usa, israel, l’occident etc … que sera notre pays ?
    Soit déclarer la guerre à tous et nous retrouver sous embargo (car nous ne produisons meme pas notre nourriture), soit faire comme kadhafi et les autres pays arabes : abdiquer et suivre le cours des evenements dans l’impuissance. et là on se retrouvera dans une situation de reniement des discours enflammés de nationalisme et d’islamisme !! et on verra que le terreau sur lequel a germé le discours islamiste restera : l’injustice, la hogra, la cooptation etc … Si tu es avec moi je te sers si tu es d’une autre tendance, je t’oublies (comme celà se passe actuellement) et on l’a observé dans les années 90 lorsque des elus du fis distribuaient le peu de chose que leur a laissé l’administration à leur entourage.
    Je pense qu’il y’a trop de surenchere sur l’islam par des politiques qui on font un fond de commerce pour arriver au pouvoir.
    je me souviens d’une réplique de A. AIT LARBI à AB dans la presse, ou il lui proposait d’aller main dans la main ensemble, en palestine pour aider les palestiniens … il n’y a pas eu de suite ni de reponse.
    Mon propos est de dire que nous devons rester objectifs et cesser de se voir « plus gros que la vache » dans un monde ou nous ne sommes que des « objets » d’une geostrategie qui se fait sans nous.
    Tous les islamistes de la terre se refugient dans les bras des occidentaux et des americains : soit pour faire fructifier leur argent, soit mettre leurs progenitures dans leurs universités, pour se soigner dans leurs hopitaux ect … et meme prendre leurs nationalités !




    0
    • Aomar
      29 mai 2012 at 10 h 30 min - Reply

      @Said
      Une petite precision a propos de la replique de Akli Ait Larbi a ALI BELHADJ.Adressez vous a l’aine des Ait larbi qui a juge que son cadet a commis une maladresse,tant l’homme a defendu tous les detenus de LAMBESE y compris ceux du MCB a leur tete Said Sadi.Ne jugez pas les hommes sur des articles de presse aux ordres. Cela vous parait bizare.Et pourtant
      Fraternellement.




      0
  • benbadis
    4 août 2010 at 18 h 09 min - Reply

    ecoute mes fille mes fils je suis une femme qui a fait la revolution algerienne jai 82 ans si vous voulez parle de cheik ali belhadj il faut avoir son courage d homme il faut etre dans le terain dans cet foret des genereaux bandis sauvage qui oprime les peuple de parle d agir de s organise un peuple qui veut etre libre moderne je pense que je suis avec l avi que cheik il faut quil choisir la voix de la poilitique cest ca cheik cest la verite pour participe a la sauvgarde de notre chere nation l algerie mais il faut aussi des homme moi jai plus l age de faire de la politique a vous les algerienne est les algerien merci de m avoir lu salam alikoum rabi khalikoum




    0
  • faridbeo
    28 mai 2012 at 14 h 54 min - Reply

    vous n’avez pas le droit de critiquer les hommes qui affrontent le regime en corps a corps , pas derriere les claviers . AYEZ AU MOINS CETTE DECENCE

    tant qu’il y’auras des HOMMES !!!!!!!

    l’algerie ne s’inclinera jamais

    mais c’est pas les salons qui changerons ce regime!!!




    0
  • Sadek
    28 mai 2012 at 21 h 01 min - Reply

    Ce que nous reprochons à Ali Belhadj, c’est son utilisation du discours religieux pour faire de la politique. Ce que nous attendons c’est de voir son programme de sortie de crise et son plan de développement s’il en a un. Le cocktail politico-religieux qu’il nous sert à chacun de ses discours n’est qu’un speech populiste sans plus. Ses sorties sporadiques ne représentent aucun danger pour le régime, au contraire elles servent sa stratégie.

    http://www.youtube.com/watch?v=hvJBVwYgFSw&feature=related

    Sa connaissance de la religion est plus que discutable et sa conception de la politique est incompatible avec la pluralité et l’alternance.

    Honnêtement, je pense que son parcours a été jalonné d’échecs qui ont lourdement handicapé le processus démocratique en Algérie. Où est passée l’élite du FIS? Il est temps qu’elle se manifeste pour reprendre l’initiative d’un projet d’opposition résolument politique. Vivement la libération de notre frère Mourad Dhina.




    0
  • BOUKEZOUHA abdelouahab
    29 mai 2012 at 17 h 39 min - Reply

    .SADEK . ON EST TOUS DES HORS LA LOI MAIS PAS DES HORS DU CORAN .QU’AVEZ VOUS FAIT AVEC VOTRE DEMOCRATIE? , QUE VOUS VANTEZ , DEPUIS 20 ANS VOUS MARCHEZ PEUT ETRE SUR LA LUNE? …LE RESULTAT C’EST QUE VOUS MARCHEZ SUR DES CENTAINES DE MILLIERS DE CADAVRES QUE LES ALGERIENS SE SUICIDENT QUE LA PROSTITUTIONS LA DROGUE LE VOL ONT PIGNON SUR RUE REMETTEZ VOUS EN QUESTION AU LIEU D’ACCABLEZ LES AUTRES .VOS DISCOURS ON LES CONNAIT .




    0
  • salim
    29 mai 2012 at 18 h 46 min - Reply

    Ce que nous reprochons à Ali Belhadj, c’est son utilisation du discours religieux . donc SVP n’utilise pas laïcité, socialism, démocratie, liberalism ainsi de suite faut être neutre dans votre discours politique laicite apartien a beaucoup de monde le socialisme aussi . la liberté est une na pas plusieurs sens c’est pas à toi de decide à ma place mes idées point … Ali à Le Droit de s’exprimer comme il veut le jour où il dira que je suis prophète où Masoum je fais pas d’erreur la tu peuvent lui répond c’est humain …




    0
  • Sadek
    29 mai 2012 at 20 h 52 min - Reply

    @ Messieurs Salim et Boukezouha:

    Soyons clairs, je n’ai rien contre notre religion l’Islam (dont je suis fier) ni contre Ali Belhadj l’homme.
    Comme tous les Algériens qui ont grandis dans une société conservatrice, je tiens beaucoup à nos valeurs morales et à notre religiosité.
    Cependant, je pense que le discours religieux en politique est de nature à fausser les débats et à ouvrir les portes aux tromperies que certains politiciens n’hésiterons pas à exploiter. Si demain Ali Belhadj décide de se consacrer à la théologie islamique, je serais parmi les premiers a consulter ses fetwas. Pareil, s’il décide de poursuivre une carrière politique, je n’hésiterais pas à consulter son programme et voter pour lui le cas échéant.

    Mettons la religion à l’abri des magouilles politiciennes et la politique à l’abri du Nifaq religieux.




    0
  • salim
    30 mai 2012 at 6 h 06 min - Reply

    @Sadek moi je dis pas que tu es contre l’islam. j’essaie de vous expliquer on ne peut pas dire à une personne faut pas penser comme ça mais il faut penser comme moi vous pouvez etre d accord avec lui ou non… lui Ali voit le concept islamique regler le problème autrement que le concept socialiste ou la pensee marxiste mieux ainsi de suite … le jour ou ce Ali Belhadj se pose comme le représentant parfait de Dieu sur terre et dit que ces valeurs ce sont les miennes je l’ai eu de Dieu et il ne faut pas me critiquer comme au moyen-âge en Europe avec les hommes de l’église, ce jour là il deviendra un danger … lui il dit le Coran le hadith on peut être d’accord sur l’interprétation ou contre mais pnt lui fermer la porte pour s exprimer même s’il est faux à 100% il rest toujours faux … le Shutup en politique crée des extremists de tout bord




    0
  • faridbeo
    30 mai 2012 at 11 h 32 min - Reply

    a lire certains commentaires , on dirait que l’ennemi number ONE de l’algerie est ALI Belhadj Et non pas les generaux dafistes !!!

    on dirait que c’est ALI BELHADJ qui a geré le pays depuis 50ans !!!!!




    0
  • Congrès du Changement Démocratique