Édition du
23 March 2017

Les dix mensonges sur Israël, par Michel COLLON



Michel COLLON est l’un des intellectuels du siècle, avec Noam CHOMSKY, et quelques rares autres, qui tentent de lever le voile sur la véritable nature d’Israël, « le pays le plus démocratique du Moyen Orient ». C’est mission impossible. Quand on connait les moyens de ceux qui dirigent le monde, et qui se trouvent être au cœur de la problématique sioniste.
Michel COLLON, journaliste fulgurant, une Conscience planétaire, une voix qui trace son audience dans une cacophonie savamment entretenue, restera dans l’histoire de l’humanité, pour avoir été celui qui a volé au secours du dernier peuple colonisé de l’histoire. Un combat admirable, d’un homme isolé, attaqué de toutes parts, y compris par ses propres confrères, ceux-là même qui vont à la soupe infâme. Il se bat, avec des moyens dérisoires, mais avec une énergie qui se nourrit du sens de la justice, de la droiture, du respect pour le beau métier qu’il exerce, d’autant qu’elle est totalement désintéressée, contre une formidable machine à désinformer et à manipuler les foules. Il est la bête noire des lobbies sionistes francophones. C’est l’ennemi numéro un de l’Etat major médiatique sioniste en Europe francophone. Et même au delà, puisque ses écrits et ses interventions commencent à percer dans les pays anglophones.
Si les régimes arabes n’étaient pas sous le total contrôle du sionisme, et s’ils avaient soutenu son action, même de façon minimale, ses révélations et ses travaux, traduits et relayés, auraient été décisifs dans cette guerre contre la bête immonde du sionisme. Mais c’est trop demander aux principaux collabos d’Israël.
Sa mobilisation pour faire cesser l’indicible oppression des Palestiniens, par les Sionistes, et avec la complicité active des lobbies qui contrôlent les USA, est, à elle seule, bien plus productive que toutes les gesticulations de tout le monde arabe…et musulman.
Michel COLLON est pour moi, personnellement, le journaliste le plus lumineux, et le plus généreux de l’histoire du journalisme.
DB

Je suggère aux amis LQA de visionner la suite de cette vidéo.


Nombre de lectures : 4274
13 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • BRAHIM
    1 juin 2010 at 21 h 45 min - Reply

    Effectivement Monsieur DB.Les juifs et les sionistes financent bien tous les médias occidentaux pour faire leur propagande pourquoi les crapuleux régimes arabes n’aident pas financièrement Michel COLLON pour qu’il fasse le boulot au profit des plus faibles. Bande de rapaces, bande de vendus, bande de voyous sans scrupules et sans FOI ni LOI ! …. je parle des dirigeants arabes vendus à Israêl et aux Américains.




    0
  • Salim Ier
    1 juin 2010 at 23 h 20 min - Reply

    @DB

    Je partage sans réserve vos éloges que vous prodiguez à Mr Michel Collon. Il le mérite bien.

    Néanmoins, il est utile de rappeler que, avant lui il y eut Roger Garaudy qui, dès les années 1960, avait entrepris de dénoncer par plusieurs ouvrages (« Palestine », « l’affaire d’Israël ».…etc.) dont le plus célèbre reste : « les mythes fondateurs de la politique israélienne ».

    Il se place résolument et courageusement, à la fin des années 90, en rupture radicale vis-à-vis du conformisme ambiant de l’intelligentsia parisienne. Il soutient la thèse négationniste d’un complot sioniste, qui aurait inventé la Shoah pour justifier l’expansionnisme israélien, nie le génocide commis par les nazis contre les Juifs, et rejette les thèses que les historiens ont admises depuis des décennies.

    Roger Garaudy, assisté de son avocat Me Jacques Vergès, fut trainé en justice par les associations juives sionistes de France et de Navarre. Ce qui lui valut de vivre un véritable lynchage médiatique et un long procès en sorcellerie, suivi de condamnations lourdes et ce, malgré son statut d’ancien résistant et de déporté. Il se résout finalement à s’exiler dans un pays arabo-musulman, la Syrie.

    Roger Garaudy avait aussi reçu pendant le procès le soutien d’intellectuels de pays arabes et musulmans.

    Il est utile de rappeler que, plus particulièrement depuis le 11 Septembre 2001, des intellectuels et non des moindres ( Alain Ménargues de France-info, Richard Labérivière de RFI et Thierry Meyssan ) par leur courageuse position anti américano-sionistes , eurent à connaitre chez eux, les affres du terrorisme intellectuelle. Comme Garaudy, ils durent se résoudre eux aussi à quitter leur pays et aller vivre au Liban . Le Proche-Orient est depuis plus d’une décennie, un refuge et une plateforme de vie aux intellectuels français qui fuient les persécutions que leur font subir le lobby sioniste pour leur anticonformisme et leurs écrits « politiquement incorrects ».

    Au Liban, en Syrie, la production des ouvrages d’auteurs arabes-musulmans anti américano-sionistes est prodigieuse. Il en va de même en république islamique d’Iran . Dans ces pays, la vie intellectuelle est florissante et devient le carrefour de rencontres de bien des damnés de la plume de cet Occident donneur de leçons et hypocrite à souhait.

    Malheureusement, cette littérature arabe et iranienne, résolument engagée dans le combat anti américano-sioniste, reste peu connue des nôtres en Algérie. Et, en Europe, ces livres ne sont pas traduits et restent sous haute surveillance de la Police de la pensée. A contrario, les œuvres des intellectuels français ci-dessus mentionnés et quelques autres, sont traduits en langue arabe et bien connus du public des pays du Proche et Moyen-Orient.

    Cordialement votre.




    0
  • Salim Ier
    2 juin 2010 at 8 h 35 min - Reply

    Radio France Unfaux.

    Les chefs de la diplomatie du G20, réunis en urgence à Washington,ont fermement condamné les écœurants crimes contre des militants des droits de l’homme, perpétrés à bord d’un bateau civil turque dans des eaux internationales et demandé à ce que toutes les responsables politiques du gouvernement sioniste impliquées dans leur réalisation, soient poursuivis en justice et traduits devant le TPI, stipule le document.

    Les ministres ont également exprimé leurs condoléances aux familles et proches des victimes et confirmé leur volonté de renforcer la coopération en matière de lutte contre le terrorisme de l’entité sioniste.

    Les chefs de la diplomatie du G20 ont promis de continuer à collaborer pour combattre les terroristes sionistes au nom d’un monde sûr qui reposera sur les principes de la démocratie ainsi que la prééminence de la loi et des droits de l’homme », indique le communiqué.




    0
  • Mohamedd J.
    2 juin 2010 at 8 h 49 min - Reply

    @Salim 1er.

    A ma connaissance les « lourdes condamnations » contre Roger Garaudy ont vu leurs décisions infirmées par la Cour de cassassion. Mais si les médias ont fait tout un tapage médiatique sur les condamnations, rien n’a filtré sur la décision de cassation.




    0
  • Mohamed J.
    2 juin 2010 at 9 h 04 min - Reply

    De ce fait Roger Garaudy passe pour un menteur pour l’éternité, alors que la justice lui a donné raison.
    La manipulation de l’information est l’une des caratéristiques de l’action des sionistes et Roger Garaudy l’affirme tout au long de son ouvrage : Le mythe fondateur..




    0
  • Alilou
    2 juin 2010 at 11 h 47 min - Reply

    Salut,

    Je n’ai qu’un mot a dire (Pour qui sonne le glad)

    Chaque societé si evolué soit-elle, aconnue la gloire et puis….la decadence.

    Alors wait and see.




    0
  • Salim Ier
    2 juin 2010 at 14 h 56 min - Reply

    @Mohammed J

    Roger Garaudy a commis le « crime suprême » d’être un « négationniste ».En vertu de la loi (contre-versée)Fabius-Gayssot’,ce dernier,bien qu’il ait utilisé tous les recours possibles,n’a pas pu obtenir gain de cause :

    Roger Garaudy a été condamné , le 27 février 1998 pour contestation de crimes contre l’humanité, diffamation raciale. Dans ses attendus, le tribunal souligne que « loin de se borner à une critique du sionisme (…) Roger Garaudy s’est livré à une contestation virulente et systématique des crimes contre l’humanité commis contre la communauté juive ». Rejetant l’argument selon lequel son livre serait « antisioniste » et non « antisémite », les magistrats expliquent que l’auteur, « bien qu’il s’en défende, présente sous forme d’une critique politique (…) d’Israël ce qui n’est qu’une mise en cause de l’ensemble des Juifs ». Ce jugement a été confirmé en appel le 16 décembre 1998, Garaudy étant en outre condamné pour provocation à la haine raciale[2],[3],[4],[5]. Ses pourvois en cassation ont été rejetés par la chambre criminelle le 12 septembre 2000[6]. Son recours devant la Cour européenne des droits de l’homme, fondé sur la violation de l’article 10 (liberté d’expression) de la Convention européenne des Droits de l’Homme, de l’article 6 (droit à un procès équitable) de la Convention, de l’article 4 du Protocole no 7 (droit de ne pas être jugé ou puni deux fois) et des articles 9 (liberté de pensée, de conscience et de religion) et 14 (interdiction de la discrimination) de la Convention, a été déclaré irrecevable par la Cour, les juges européens déclarant :

    « Comme les juridictions nationales l’ont démontré, que le requérant a fait siennes les thèses négationnistes et a remis en cause systématiquement les crimes contre l’humanité commis par les nazis envers la communauté juive. [Ce livre, qui a] dans son ensemble, un caractère négationniste marqué, va à l’encontre des valeurs fondamentales de la Convention, à savoir la justice et la paix. (…) Aucun élément ne permet d’établir que M. Garaudy n’a pas bénéficié d’un procès équitable. »[7

    Source : Wikipédia




    0
  • Zineb Azouz
    2 juin 2010 at 15 h 05 min - Reply

    Chers amis,
    A propos de Noam Chomsky, je voudrais juste porter à votre connaissance, qu’à un niveau plus subtil, ce dernier n’est pas du tout un anti-sioniste.
    C’est un brillant linguiste qui analyse le discours de l’impérialisme américain, et encore il soutient que :
    « Il n’y a pas de connexion profonde entre ma critique de l’idéologie et le travail portant sur la structure du langage. L’analyse de l’idéologie me semble une démarche relativement directe et superficielle, si on la compare à la démarche scientifique qui requiert une abstraction conceptuelle très poussée »
    Revenons, si vous permettez à ses positions sur les attentats du 11 Septembre et sutout sur le rôle des lobbies sionistes, à leur tête l’AIPAC dans les décisions de la maison blanche, rôle minime et relatif selon Chomsky.

    Concernant le 11 septembre, il dit avac aisance :

    Shalom : Cela soulève la question suivante : que pensez-vous de l’hypothèse selon laquelle les attentats du 11 septembre 2001 auraient été planifiés par l’administration Bush, ou par le Mossad, par exemple ? CHOMSKY : Je suis bombardé de textes là-dessus. Je ne les lis guère, car j’estime qu’ils ne méritent généralement PAS LA PEINE D’ETRE LUS. Mais j’ai jeté un coup d’œil sur certains d’entre eux, uniquement par curiosité, et il me semble que les personnes qui émettent de telles hypothèses ne comprennent tout simplement pas la nature des phénomènes. Après tout, pourquoi les scientifiques font-ils des expériences ? Pourquoi ne pas faire simplement des vidéos de ce qui se passe dans la nature ? Ce qui se passe dans le monde des phénomènes est tout simplement trop complexe pour qu’on puisse l’étudier tel quel. Vous n’obtiendrez pas de résultats précis en étudiant directement les phénomènes ; vous vous heurterez à toutes sortes de confusions, il se produira des choses étranges que vous ne pourrez pas comprendre et ainsi de suite. Alors, ce que vous faites, c’est mener des expériences contrôlées. Mais même dans les expériences menées avec soin, il y a toute sorte d’anomalies : des coïncidences inexpliquées, d’apparentes contradictions, etc. Si vous lisez la rubrique du courrier d’une revue scientifique et technique telle que Science, vous constaterez que ces lettres ont généralement été écrites par des personnes qui mettent en avant des arguments de ce genre au sujet d’expériences soigneusement contrôlées : telle ou telle coïncidence n’a pas été remarqué. Si vous faites la même chose avec les phénomènes du monde réel, si vous appliquez à celui-ci les mêmes normes, vous découvrirez toutes sortes de choses bizarres. Avec de tels raisonnements, on pourrait prouver que la maison blanche a été bombardée hier ».

    pour ne pas alourdir le post, je me contenterai de cette réponse :
    La question fut posée à Chomsky de savoir s’il considérait que le terme « Apartheid » s’appliquait (ou non) aux Palestiniens soumis à la domination israélienne. Il répondit :

    « Je n’utilise pas moi-même ce terme, pour être franc. De même que je n’utilise pas [fréquemment] le terme « empire », parce que ce sont là, tout simplement, des termes provocateurs… Je pense qu’il faut s’en tenir à la description de la situation, sans la comparer à d’autres. »

    Pour un linguiste, je vous laisse mesurer le poids ou le non poids des mots.

    La question palestinienne regroupe les tendances les plus perverses, à commencer chez nous par les patriotisme Baathisto-Nacerien.
    Côté occidental, le gauche française ou Américaine sont à analyser à la loupe.

    Merci pour cette vidéo.
    ZA




    0
  • nomade
    2 juin 2010 at 16 h 45 min - Reply

    j`ai vu ce monsieur debattre avec des sionistes sur youtube , c`est un homme courageux qui force le respect et l`admiration.




    0
  • Saadi Yassine
    2 juin 2010 at 20 h 05 min - Reply

    @ Salim Ier

    Garaudy n’ a jamais été négationniste ni même un révisionniste mais juste un esprit libre le reste c’est la propagande sioniste




    0
  • Kamal
    2 juin 2010 at 22 h 14 min - Reply

    Madame Zineb Azouz,
    Ce que vous dites sur Chomsky est très interessant et peu connu en meme temps, car il passe pour un « sympathizer » de la cause palestinienne ici en europe comme aux USA.
    personnellement je me suis toujours un peu méfié de lui, mais là vous me laissez sans voix.
    Je suis régulièrement ce qui se passe sur ce site, et votre commentaire est pour moi de la plus haute importance, pouvez vous me donner quelques references ?
    Merci.
    Kamal




    0
  • Salim Ier
    3 juin 2010 at 0 h 59 min - Reply

    DEUX ANTISIONISTES DE CHOC A CONNAITRE SI CE N’EST DEJA FAIT.

    ** Gilad Atzmon – Musicien-compositeur et écrivain antisioniste.
    Gilad Atzmon est quelqu’un qui a une position unique, il est sans précédent dans son expression, et sans équivoque dans ses déclarations. Musicien de jazz né en Israël et militant antisioniste, il diffuse et proclame ses contemplations anti-israéliennes de manière explicite, à chaque fois qu’il en trouve l’occasion.

    En tant que militant antisioniste, bien qu’il soit d’origine israélienne, Gilad Atzmon dénonce sans relâche son appartenance à l’Etat juif, et il proclame qu’il n’a fait que naître là-bas, rien de plus, et qu’il ne ressent aucune sympathie, aucune compassion ni aucune nostalgie envers l’Etat occupant qu’est Israël.

    Vous pourrez lire sur -Info-Palestine- (1 ) le texte complet d’une interview exclusive de Gilad Atzmon, dans laquelle sont abordés tout un ensemble de questions relatives au massacre en cours à Gaza, aux crimes israéliens contre l’humanité et à la nécessité que les responsables israéliens soient jugés par un tribunal international impartial.

    Cet autre article intitulé : « Israël et l’Allemagne nazie, Au-delà de toute comparaison… » par Gilad Atzmon toujours.(2)

    (1)http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5950
    (2) http://palestine.over-blog.net/categorie-953553.html
    ——————————————————

    **Israel Shamir , un autre virulent écrivain antisioniste à découvrir.

    L’écrivain et journaliste Israël Shamir est l’une des personnalités israéliennes les plus engagées contre la définition juive de l’État d’Israël et le système d’apartheid qui en découle. Ancien porte-parole du Mapam (Parti socialiste israélien) et ancien traducteur du président Herzog, Israël Shamir est décrit par ses détracteurs comme « un juif animé par la haine de soi », et par ses supporters comme « un des plus grands intellectuels israéliens ».

    A lire : LES ECRITS D’ISRAEL SHAMIR . Articles en Français sur : http://www.israelshamir.net/French/French.htm




    0
  • Zineb Azouz
    3 juin 2010 at 21 h 53 min - Reply

    Monsieur Kamal,
    Pour bien résumer la position politique de Chomsky et de ceux que l’on appelle en général la gauche Américaine, ce n’est pas Israél qui manipule les USA, mais plutôt le contraire, à savoir que les véritables méchants et instigateurs du mal sont les américains, c’est eux qui ne veulent pas la paix dans la région, c’est eux qui veulent bombarder l’Iran et c’est encore eux, pour mieux contrôler le pétrole qui ont voulu envahir l’Irak (encore une arnaque économico-politico-médiatique).
    Une position qui s’exprime par une radicalité relative vis à vis d’Israél et sans ambiguïté vis à vis des USA.

    Vous me demandez des références sur ce que j’avance à propos de Chomsky, l’une des meilleures me semble être le travail de Jeffrey Blankfor (Le contrôle des dégâts : Noam Chomsky et le conflit israélo-israélien)
    ainsi que l’intervew qu’l a donné à la célébre Silvia Catori, voir par exemple (http://www.voltairenet.org/article135702.html)
    Et si vous lisez l’anglais, je vous suggère de consulter les interventions de Chomsky à Harvard (Crimson, 2 décembre 2003).

    ZA




    0
  • Congrès du Changement Démocratique