Édition du
24 March 2017

Israel, le droit et les passe droits.

In lequotidienenalgerie.tk

Un pays, un peuple venu des quatre coins du monde sous le prétexte fallacieux que cette terre est juive et qui chasse les autochtones ou les parque comme des animaux dans une réserve à laquelle il coupe vivres et boisson pendant des années .

Confondre entre le droit et la religion, entre l’Histoire et les mythes amène Israël à tout faire pour se maintenir, en posture défavorable par ses actes barbares, dénués d’humanité, puis les justifier par une position de victime des circonstances et de l’antisémitisme avec en arrière plan l’affirmation de la « shoah », des 6 millions de juifs décimés par Hitler sur 50 millions de victimes toutes catégories confondues à travers le monde. ce qui les affaiblit. A noter que ce nombre d’après une étude faite par Roger Garaudy dans son livre « Les mythes fondateurs de l’État d’Israël »(ou de la politique israélienne), ne dépasse pas le 800.000 ce qui est énorme, certes, mais dans le rapport global des victimes de cette guerre est atténué. Roger Garaudy à été poursuivi en justice et condamné en première instance et la presse « mondiale » acquise à certains cercles connus pour leur allégeance à commenté cette condamnation et en a fait une campagne de lynchage bien organisée à l’encontre de Roger Garaudy.

Mais quand la décision fut infirmée par la cour de cassation, aucun écho n’est apparu dans cette presse prompte à condamner et si sur le plan judiciaire cet écrivain est innocent, du point de vue de la presse il est coupable, car il ne faut pas toucher à Israël. Tous ses droits de de réponse ont été ignorés et on a voulu passer cet auteur par la trappe de l’oubli. Sur le net, il n’y a de lui que peu d’informations alors que c’est l’un des auteurs les plus prolifiques et des plus sérieux de notre temps.

Israël entretient la panique au sein de sa population pour la maintenir en position constante de mobilisation, sur la défensive et maintenir la pression sur ses voisins dont les gouvernants pourtant acquis lui donnent plus qu’il ne demande, une paix avec toutes les concessions qu’il souhaite. Le jour ou la démocratie sera une réalité dans les pays arabes et musulmans, Israël devra tenir compte de son comportement actuel qui lui aura généré suffisamment de résistance pour l’empêcher de se reposer.

Israël n’a pas peur des gouvernements arabes et musulmans actuels, ils ne signifient pour lui que des marionnettes qu’il s’est habitué à manipuler à sa guise à travers ses relais en leur sein ou au niveau des USA, leurs gourous. Ce qui lui fait peur ce sont les peuples et il devient de ce fait l’allié objectif des gouvernants.

Israel à envoyé ses soldats combattants, des commandos spécialement entrainés, pour tuer des civils en haute mer. Même en admettant par extraordinaire que certains étaient armés et qui n’ont pas tiré comme des lapins les commandos qui descendaient sur eux suspendus à des câbles, ce qu’ils auraient pu faire aisément extrémistes qu’ils sont décrits, cela n’empêche pas qu’ils étaient en haute mer et que la soldatesque israélienne n’avait aucun droit de le faire, aucun. Mais cette histoire de gens armés ne tient pas la route devant l’analyse, car comment concevoir que des gens aréms n’ont pas tiré sur les commandos avant leur descente ce qui aurait empéché leur débarquement.

Rien ne saurait justifier ces actes odieux qui ont fait 20 morts et 26 blessés, dont certains graves, par armes à feu entre des mains sur-entrainées et qui sont venues pour tuer en haute mer.

Un fil doit être fait sur cette horreur pour lequel chacun devra mettre son obole afin que l’Histoire retienne ce que fait Israël sous la couverture américaine.

Tous ceux qui étaient sur le convoi sont sensés être des humanitaires, même s’ils ne le sont pas, tant qu’ils étaient dans les eaux internationales et personne, ni aucun état, mouvement ou groupe ne peut leur dénier cette qualité, ils ne relèvent d’aucun État pouvant qualifier leur appartenance ou la définir. Il s’agit simplement d’un acte de piraterie maritime, commis par un État membre de l’ONU et qui devrait perdre cette qualité en raison de cet acte et être banni de la communauté des nations.

Empêcher en haute mer un convoi humanitaire d’arriver à destination de Gaza la martyre, qui fait l’objet d’un boycott infâme depuis des mois après un bombardement intensif avec des armes de destruction massive telles que les bombe au phosphore et à fragmentation qui ont laissé des séquelles inimaginables, ne signifie rien d’autre que l’inhumanité de l’État d’Israël et de la doctrine sur laquelle il se fonde.

Cela n’a rien à voir ni avec Jilad Shalit, qui est mieux traité par les ghazaouis que leurs propres détenus dans les geôles sionistes ni avec quoi que ce soit de justifiable, il ne s’agit que d’asseoir une domination au long terme et d’arriver à extirper de la terre de Palestine toute velléité de résistance, mettre à genoux ce peuple héroïque qui refuse de se courber, rien de plus, rien de moins.

Ni la croix rouge, ni aucune organisation humanitaire, depuis quatre ans ne peut visiter Gaza et les informations qui en sortent font état d’un cataclysme humanitaire qui n’affecte personne en ce monde pourri.

On se pose ensuite la question de savoir pourquoi les musulmans n’aiment pas Israël et veulent le voir disparaître, c’est du cynisme à l’état pur.


Nombre de lectures : 1877
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Zineb Azouz
    3 juin 2010 at 19 h 12 min - Reply

    Lorsque l’Algérie annonce plus d’un millions de morts entre 1954 et 1962, des historiens très sérieux dont le formidable Stora reçu en héros à Constantine et à Khenchela nous contredisent dans un pur esprit scientifique s’appuyant sur des courbes démographiques pour conclure que ce chiffre est exagère et rappelant bien sûr le rôle dépassionné que devrait avoir un chercheur pour être crédible, qu’à cela ne tienne !

    Pourtant même en retenant les chiffres de 400000 morts bénis par les historiens neutres et dépassionnés, au prorata, la guerre d’Algérie a fait plus que la guerre d’Espagne, reconnue comme une tragédie.

    Mais si par malheur vous osez appliquer une quelconque méthode scientifique basée sur des courbes démographiques et des estimations sophistiquées pour remettre en cause le chiffre de 6 millions de juifs tués par les NAzis, vous êtes bon pour la casse, pour les tribunaux et pour la poubelle de l’histoire.

    Pourtant la méthode qui nous a été appliquée pour revoir à la baisse le nombre de « chouhada » est connue et a déjà été mise en œuvre pour rendre compte du chiffre des civils européens massacrés par les Nazis pendant la 2e Guerre mondiale dans des livres aussi fondamentaux que celui de Raul Hilberg, La Destruction des juifs en Europe, ou encore dans le grand ouvrage de Wolfgang Benzce (modèle d’analyse historique qui apprécie méticuleusement, pays par pays, l’ampleur de ces massacres), Der Dimension des Völkersmords, que les Français ne connaissent généralement ou font semblant de ne pas connaître sous prétexte qu’il n’est pas rédigé en Français.

    Apparaît alors clairement et « scientifiquement » sauf à ceux qui s’obstinent à croire encore aux normes de la reconnaissance académique et culturelle qui ne leur sont pas destinées, apparaît donc alors que ce qui serait scientifiquement bon d’un côté se révélerait caduc de l’autre.

    Avez vous remarqué que tout le monde a le droit de parler des musulmans, de leur histoire, de l’Islam, de l’interdiction de manger du porc, de lapidation et de tant d’autres sujets racoleurs, mais savez vous que pour faire de la recherche sur le Judaïsme, je ne parle pas de publications ou de conférences, juste de la recherche, il faut être au moins Rabin reconnu par ses pairs.
    Shlomo Sand, historien israélien, l’explique très bien dans son livre (publié, en 2008, Comment le peuple juif fut inventé)en effet, une décision a été prise dans les années 1930 pour séparer l’histoire en deux disciplines : l’histoire générale et l’histoire juive. L’HISTOIRE JUIVE A ÉTÉ CONSIDÉRÉE COMME NÉCESSITANT UN DOMAINE D’ÉTUDE DISTINCT CAR l’expérience JUIVE ÉTAIT CONSIDÉRÉE COMME UNIQUE !!!

    Il y a un embargo et un bouclier insoupçonnable pur contrôler la pensée dans le monde, et même lorsque des chercheurs juifs qu’on ne peut accuser d’anti-sémitisme, révèlent les grandes escroqueries de ce siècle, ils sont vite neutralisés par une armada de scientifiques, de politiques et de journalistes pour les stigmatiser derrière des labels, tels que « conspirationniste » , « complotiste » ou tout simplement « incompétents ».

    Par exemple, l’université DePaul de Chicago a refusé en 2008 le poste de professeur titulaire à Norman Finkelstein, un professeur de science politique qui a rédigé de nombreux ouvrages critiquant la politique d’Israël et les accusations mal placées d’antisémitisme dirigées contre les adversaires du sionisme.
    Finkelstein, pourtant le fils de survivants de l’holocauste, est professeur à DePaul depuis 2001. Il est surtout connu pour son livre (2000) intitulé The Holocaust Industry, (L’industrie de l’holocauste) dont le sujet principal est l’exploitation de l’holocauste à des fins qui n’ont rien à voir avec la vérité historique ou les victimes du génocide nazi, y compris le soutien pour Israël et les appels au paiement de réparations. Finkelstein a également rédigé des études critiques sur le livre de Daniel Goldhagen « Hitler’s Willing Executioners », (Les bourreaux volontaires de Hitler), qui affirmait que la cause de l’holocauste pourrait avoir sa source dans l’antisémitisme inhérent au peuple allemand.

    Pire, quand Edwin Black dans son livre « The Transfert Agreement » apporte toutes les preuves sur le Décret Du Reich 54/33 10 Août 1933 Autorisant l’Emigration en Palestine des Juifs Allemands Munis du dit « Certificat Capitaliste ». C’est le black out et le silence muet de toute la presse économico-politique.
    En clair, les Sionistes ont traité directement avec les Nazis au début du III Reich obtenant un accord économique pour à la fois coloniser avec des Juifs allemands munis de ce « certificat capitaliste » la Palestine et s’enrichir en rackettant ces derniers. Cette collaboration économique nauséabonde Sionistes – Nazis prétendait sauver la vie de juifs et révèle beaucoup plus que ce que suggère le titre.

    Pourtant ce n’est ni à la foire du livre d’Alger ni à celle de Paris que vous trouverez ce références, car malheureusement nous avons beau fantasmer sur la disparition de l’Etat d’israél, les vœux des musulmans sont l’inexistant des soucis de ceux qui nous nourrissent, choisissent pour nous nos décideurs et nos AUTEURS.

    Incapables de créer nos propres références, notre propre élite, notre propre mode de réflexion, l’anti-sionisme chez nous reste à son Etat primitif bloqué entre impuissance et incompréhension.
    En attendant, nous continuons à consommer Coca-Cola et à engraisser les comptes des banques Américano-sionistes y compris en dépensant chaque année des milliards pour aller dans les terres saintes amputées d’El Quods et toujours entre les mains des mercenaires Saoudiens qui ne cachent plus les bases Américaines postées non loin de Mekka.
    ZA




    0
  • Alaindépendant
    3 juin 2010 at 22 h 27 min - Reply
  • El ghorba
    3 juin 2010 at 22 h 47 min - Reply

    Madame Zineb Azouz,
    Vous avez de solides references et on apprends beaucoup en vous lisant.
    Nous n’avons en effet aucune élite et nos universitaires (zaama) comme vous le rapelez jubilent devant Stora même lorsqu’il vient pour les traiter comme des sous hommes, des sous scientifiques, et des sous citoyens, incapables d’être autonomes et critiques ni à propos de leur histoire ni à propos des 6 millions de juifs tués par Hitler.
    Sommes nous Madame condamnés à mimer et écouter les autres ?
    Merci pour toutesces ifo. qui donnent de la consistance à votre engagement et à LQA.

    Sur un autre commentaire vous parlez de Chomsky en le dénonçant, j’invite les lecteurs à aller le lire.

    Merci LQA, Merci Madame.
    El Ghorba




    0
  • ksel
    4 juin 2010 at 5 h 11 min - Reply

    @ZA Bravo pour votre article pertinent,percutant et foudroyant contre les mensonges des sionistes.IL me semble, que c’est de bonne guerre, entre les sionistes et les arabes. Les Juifs qui habitaient l’europe étaient persécutés et opprimés par les Nazis et les sionistes qui redoutaient que cette confrontation qui opposait les capitalistes juifs et les nationalistes allemands pouvait avoir de graves conséquences pour la cummunauté juive, et pour sauver les juifs de massacres, les sionistes ont fait des propositions aux dirigeants,Allemands, sur une éventuelle aide financière, pour aider la machine de guerre du III Reich. Les Nazis ont accepté ce plan secret, et des centaines de millions de Marks ont été virés dans les comptes des Nazis en Suisse. Grace à ce fabuleux trésor, les Nazis avaient alors de quoi faire fonctionner les usines allemandes et la fabrication de nouvelles armes étaient mises en chantier. Des millions d’emplois ont été créés et les allemands étaient heureux de ce changement radical, enregistré en peu de temps. En échange, les Allemands, qui n’étaient pas en conflit avec les britaniques ont aidé les sionistes dans leurs démarches auprès des Anglais,pour qu’ils facilitent aux juifs allemands de s’établir en Palestine et que dans ce marché de dupes, les anglais ont reçu des centaines de millions de dollars et de livres anglaises pour fermer les yeux sur cette pénétration en Palestine. Les sionistes ont su manoeuvrer les dirigeants Allemands et Anglais, pour l’adoption de ce plan diabolique.Tous les juifs du monde entier ont offert des sommes importantes, et les allemands, ont même aidé les groupes paramilitaires à s’entrainer au sein de l’armée Nazie.Des groupes terroristes ont alors été secrètement formés et préparés aux attaques des villes ennemis par des assauts rapides et fulgurants.Pendant ce temps, les Arabes étaient les comlices des britaniques, ils ne se doutaient de rien et encore moins de la convention passée entre britanique et sionistes, pour l’implantation de colonies juives, en attendant le partage de la Palestine. Le génocide commis par les Nazis contre les juifs était irréparable, et l’europe coupable de deux guerres mondiales, a décidé d’offrir aux juifs, une patrie, au sein du monde arabe plongé dans un profond sommeil, qui le neutralise jusqu’a ce jour et les sionistes poursuivent cette colonisation, jusqu’a l’expulsion de tous les Palestiniens, de deux côtés et ce plan aussi, existe basé sur une épuration ethnique, chassant d’israel, même les israéliens d’origine arabe, vers la jordani et le liban.Les dirigeants arabes, corrompus, incompétents, se sont imposés par la force et la terreur,à leurs peuples, sont dépassés par la technologie moderne, ils ne trouvent aucune alternative pour sauver leurs dignités et leurs honneurs bafoués, ils se prostituent à l’occident qui leur dicte ses lois favorables aux sionistes. Mais le problème est encore plus complexe, lorsque les spécialistes observent que les sionistes se sont infiltrés dans tous les rouages de l’état fédéral des Etats-unies et dans toutes les institutions amricaines publiques et privées, si bien, que ce sont les sionistes qui dirigent l’Adminstration amricaine sous leur tutelle et comme les Etats-unis, sont les plus puissants, ils font ce qu’ils veulent, tout ce qui constitue l’éloge des juifs, peut avoir un accès vers ce qui demeure accéssible, et ceux qui osent critiquer le sionisme, sont opprimés avec acharnement, et le cas signalé de M Roger Garaudy, illustre parfaitement cette domination barbare contre toute liberté d’expression. L’Amérqie, impose un joug plus cruel, plus féroce, plus dictatorial, inhumain, abject et tout a fait incompatible avec le respect des droits de l’homme. L’Amérique se conduit avec les états membres des Nations-Unies, comme un tyran voyou, criminel, qui détruit tout un peuple(Irak) sur la base de mensonges et de montages fallacieux. Ce n’est pas digne d’une grande puissance qui se vente d’être un exmple de démocratie et de liberté. Les Américains sont des criminels et des génocidaires incorrigibles, de mauvais élèves qui agissent comme des truands et des assassins et les sionistes, usent et abusent de cette puissance pour s’approprier de sa tête, les sionistes dirigent le cerveau de l’Amérique et les Palestiniens attendent le soutien des marionnettes arabes. La libération de la Palestine, passé impérativement par la lutte, les israéliens, notamment les jeunes ne veulent plus servir dans une armée coupables de crimes sur les civilsinnocents sans défenses. Les israéliens commencent à douter de cette avanture, qui n’apporte aucune paix à l’horizon, et les graves et profonndes bléssures inffligées aux Arabes et aux Palestiniens, ne seront jamais cicatrisés et le peupmle palestinien doit poursuivre la résistance, la lutte contre les envhisseurs sionistes qui ne reconnaissent que la force. Si les Arabes avaient l’arme nucléaire, israel, ne peut pas mettre en péril sa population, mais comme les états arabnes sont dirigés par des corrompus manipulés par les occidentaux, ils jouent aux marionnettes, et se prostituent comme l’Egypte et la Jordanie, lesquels recoivent 3 milliards de dollars pour le prmier et deux milliards de dollards pour le second. Ces montants sont répartis minutieusemùent entre les dirigeants, ces sommes annuelles ne sont jamais virées au profit du trésor public de l’état.Comme le dit si bien l’auteur AZ,ce sont les peuples qui peuvent renverser la situation et mettre israel devant le verdit populaire avec la disparition du sionisme abject et nous avons constaté que les peuples arabes s’éloignent de plus en plus de tous les dirigeants, de type moubarek, bouteflika, benali, mohamed 6 et des roitelets et émirs qui se sont spécialisés dans les danses du ventre, le spectacle offert au criminel Bush, reflète la dignite des Arabes face à un occident pervers et arrogant.Ksel




    0
  • Mohamed J.
    4 juin 2010 at 13 h 01 min - Reply

    @ Alaindépendant.

    Essayez de taper dans google « les mythes fondateurs – de Roger Garaudy » et vous comprendrez surement ce que je veux dire.

    On le traite de négationniste, on parle de sa condamnation, mais pas un seul mot sur le fait qu’il a été par la suite élargi par la justice.

    C’est ce ça que je parle.




    0
  • El Menfi
    4 juin 2010 at 23 h 19 min - Reply

    Madame Zineb Azouz,
    Votre texte est formidable, on m’a parlé de ce site mais je ne pensais pas trouver cette qualité.
    Je vous promets que je vais chercher les livres que vous citez et vous invite à écrire davantage sur le sujet.

    Monsieur Ksel, pourquoi ne pas vous unir madame Zineb et vous pour écrire un papier sur les mensonges des sionistes.
    En tout cas Bravo à vous deux et bravo pour ce site de qualité.




    0
  • BRAHIM
    5 juin 2010 at 20 h 55 min - Reply

    Je conseille aux internautes de LQA un très bon article de Boubakeur Hamidechi dans le Soir d’Algérie du samedi 5 juin intitulé – Israël : État voyou et fourrier de l’islamisme . Très bonne analyse, ….à mon avis…., sur la situation politique dans cette zone du Moyen Orient.




    0
  • BRAHIM
    5 juin 2010 at 21 h 44 min - Reply

    Je suis d’accord avec @Zineb Azouz pour dire, avec elle : au nom de quoi « l’humanité » entérine le chiffre de 6 millions de morts juifs et que ce chiffre est « indélébile » alors que celui de 1.5 millions de morts d’algériens ne l’est pas. En 1945, de nombreuses régions sont détruites en Europe et plusieurs millions de personnes sont mortes ou blessées. Les combats de la Seconde Guerre mondiale n’ont épargné que les pays neutres. Le bilan humain est dramatique : autour de 65 millions de morts sur toute la planète, plusieurs millions de blessés, 30 millions d’Européens déplacés en raison des changements de frontières, surtout en Europe orientale. Ce conflit fut le plus coûteux en vies humaines de toute l’histoire de l’humanité. Environ 45 millions de civils sont morts dans les combats et les bombardements et le nombre de victimes civiles est supérieur à celui des victimes militaires. Et bien cher Stora que représentent le nombre de juifs morts durant cette période ? : Dans toutes ses statistiques le nombre de juifs tués par ce satané Hitler est estimé entre 5 à 6 millions de morts soit au plus 9 % de l’ensemble des morts de cette sinistre guerre. Comment se fait-il que les autres 91 % on ne s’en préoccupe pas. C’est vrai que le four crématoire est horrible, mais une balle de fusil, un bombardement, le napalm, le couteau etc… sont aussi terrifiant que les chambres à gaz. Je sais que Benjamin Stora connaît très bien la guerre d’Algérie (et je le respecte pour les efforts qu’il fait pour approcher la vérité historique). Mais il serait bon AUSSI, lorsqu’il parle de manière « approximative » ou « incertaine » du nombre de morts algériens depuis le début du colonialisme, qu’il ait la décence de dire qu’il n’est pas aussi sûr sur le nombre réel de juifs morts durant la seconde guerre mondiale. Sinon, il serait bien de lui demander si les « 6 millions de juifs » qui sifflent sur nos têtes, en boucle, dans les média occidentaux sont authentiques ou non et s’ils ont été véritablement comptabilisés « un par un » sur le champ de bataille, dans les trains de la déportation ou dans les fours crématoires. Je sais que je vais un peu trop loin dans mon raisonnement « révisionniste » mais pour moi UN homme mort du fait de la stupidité des hommes et UN homme de trop. L’histoire n’est pas une histoire de statistique ou de hiérarchisation du degré de l’horreur. L’Algérie, quant à elle, n’a pas besoin de « véracité statistique » pour expliquer tout le drame que le colonialisme lui a fait subir. Les juifs doivent savoir que les 91 % du total des morts du fait de la seconde guerre mondiale, dont on ne parle qu’accessoirement ou épisodiquement, sont également des êtres humains et que leur proche et leur famille ont besoin eux aussi de faire leur deuil et ne pas être oublié par l’histoire.




    0
  • moufdi
    5 juin 2010 at 22 h 13 min - Reply

    Merci a vous madame Zineb Azzouz et Ksel pour toutes ces informations dans vos commentaires .
    Merci LQA.
    moufdi




    0
  • Congrès du Changement Démocratique