Édition du
28 March 2017

مـن قـال أنٌ الـمـسـاجـد لله فـي الـجـزائـر ؟

(عـبـد الـقـادر الـذهبـي)

1- الـمـشـهـد الأوٌل : رجـال ونـسـاء أوروبٌـيـون، مـعـظـمـهـم مـسـيـحـيٌـون، أبـحـروا مـن إيـرلانـدا، مـن بـيـنـهـم الـسـيـدة الـمـخـضـرمـة مـايـرد كـوريـغـان، الـحـاصـلـة عـلـى جـائـزة نـوبـل للـسـلام. إنـهـم رجـال ونـسـاء يـتـحـدٌوْن الـغـطـرسـة الـصٌـهـيـونـيـة     ويُـوَاصـلـون رحـلـهـم الـيـوم – الـجـمـعـة 4 يـونـيو جـوان 2010 – عـلـى مـتن سـفـيـنـة « راشـيـل كـوري » الـمـعـبٌـئـة بـالـمـسـاعـدات والإمـدادات الإنـسـانـيـة، وهـم عـازمـون مـهـمـا كـان الـثـمـن، أن يـؤذوا أمـانـة الإغـاثـة والـتٌـضـامـن، إلـى الـشـعـب الـفـلـسـطـيـنـي الأبـي، الـمـحـاصـر مـنـذ 4 سـنـوات، مـن طـرف قـوٌات الاحـتـلال الـصٌـهـيـونـي الـمـجـرم وأيـضـا مـن طـرف الـنٌـظـام الـمـصـري الـعـمـيـل.

2- الـمـشـهـد الـثـانـي: فـي نـفـس الـيـوم، 4 يـونـيو، فـي الـجـزائـر الـعـاصـمـة، وقـت صـلاة الـجـمـعـة فـي مـسـجـد يُـطـلـق عـلـيـه اسـم « مـسـجـد الـثـورة » – ظـلـمـا وافـتـراءً – يـقـع بـبـلـديـة الـمـدنـيـة. يـصـعــد الإمـام  إلـى الـمـنـبـر ويـلـقـي كـعـادتـه مـنـذ سـنـيـن، صـيـحـاتـه الـمـزعـجـة، حـتـى لا نـصـفـهـا ب « خـطـبـة الـجـمـعـة »؛ صـيـحـات مـن الـبـديـهـيـات الـتـي أكـل الـدهـر عـلـيـهـا وشـرب، ومـعـظـمـهـا أحـاديـث ضـعـيـفـة، هـي أقـرب مـا تـكـون مـنـهـا مـن الـخـرافـات أو الإسـرائـيـلـيـات حـتـى. أمـا الـكـلام عـن الـمـظـالـم وأوضـاع الأمـة قـاطـبـة، ومـعـانـات الـشـعـب الـفـلـسـطـيـنـي بـغـزة عـلـى وجـه الـخـصـوص، وحـديـث الـسـاعـة، مـن مـشـارق الأرض إلـى مـغـاربـهـا، يـدور كـلـه فـي هـذه الآونـة، حـول الـمـجـزرة الـتـي تـعـرضـت لـهـا « قـافـلـة الـحـريـة »، فـلا أثـر لـهـذا عـنـد الإمـام. ولا غـرابـة فـي الأمـر: إنٌ الـرجـل – إن صـحٌ الـتـعـبـير – هـو مـن ذلـكـم الـنٌـمـط مـمٌـن يُـطـلـق عـلـيـهـم الـشـارع الـجـزائـري، حـسـب وضـعـهـم، اسـم « أئـمـة الـمـخـابـرات » أو « أئـمـة الـسـعـوديـة »، إشـارة إلـى خـضـوعـهـم للـنـفـوذ الـوهٌـابـي الـسـعـودي الـسـائـد فـي الـعـديـد مـن الـمـسـاجـد. نـاهـيـك عـمٌـا شـهـدنـاه طـوال الـعـشـريـة الأخـيـرة مـن اكـتـسـاح مـتـزايـد للـزٌوايـا. زوايـا، الـبـعـض الـقـلـيـل مـنـهـا أصـيـل ولـه تـاريـخ مـشـرٌف إبٌـان الـثـورة الـتـحـريـريـة، والـبـاقـي، مـشـبـوه فـيـه وطـنـيٌـا وأخـلاقـيـا : حـتـى أن الـبـعـض مـن هـذه الـزٌوايـا، وُجـد مـن عـدم بـيـن عـشـيـة وضـحـاهـا، مـن أجـل اسـتـفـادة أصـحـابـهـا مـن تـدعـيـمـات مـالـيـة عـمـومـيـة جـد سـخـيـة، قـلٌـمـا تُـنـفـق فـي صـالـح الـفـقـراء.

والـخـلاصـة، أنـه لـمِـن داعـي الـخـزي والـعـار، والـمـذلٌـة والـصٌـغـار، أن تـضـحـى أئـمـة الـكـثـيـر مـن الـمـسـاجـد فـي أرض الـجـزائـر – جـزائـر الإسـلام والـعـروبـة والـجـهـاد، جـزائـر الأحـرار والـشـهـامـة والـمـيـعـاد – مـجـرٌد أبـواق واهـيـة، لا تـحـسـن قـرآنـا ولا فـقـهـا ولا تـفـسـيـرا بـل ولا أخـلاقـا… وكـأنـهـم اخـتـيـروا قـيـس هـذه الـمـقـايـيـس بـالـذات !

لـقـد ضـاقـت صـدور الـمُـصـلٌـيـن مـن تـعـتـعـة هـذا، وفـلـتـات ذاك، وصـيَـحـات أولائـك،  واعـتـرى الـنٌـاس الـمـلل مـن خـطـب الـبـديـهـيـات والـخـرافـات الـتـي عـادت بـقـوٌة إلـى مـسـاجـد الـجـزائـر، وطـن عـبـد الـحـمـيـد بـن بـاديـس والـبـشـيـر الإبـراهـيـمـي ومـالـك بـن نٌـبـي ؛ وكـل هـذا يـحـدث تـحـت غـطـاء وتـشـجـيـع أصـوات الـرٌدة الـوطـنـيـة والأخـلاقـيـة الـتـي تـسـلـطـت عـلـى مـعـظـم الـمـنـابـر؛ أصـوات يـرأسـهـا الـيـوم  نـهـارا وجـهـارا وزيـر الـشـؤون الـديـنـيـة والأوقـاف الـذي خـوٌل لـنـفـسـه الإفـتـاء بـمـنـع الـدٌعـاء بـالـنـصـرة والـعـزة لـلإسـلام والـمـسـلـمـيـن، وتـجـريـم الـدٌعـاء بـالـهـزيـمـة والـثـبـور عـلـى أعـداء الأمـة، بـدءَ بـالـكـيٌـان الـصـهـيـونـي الـمـجـرم وحـكـومـات الـولايـات الـمـتٌـحـدة والـدوٌل الأوروبـيـة.   فـإلـى مـتـى هـذا الـتـوظـيـف الـسـافـر لـبـيـوت الله فـي خـدمـة الـنـظـام و مـصـالـح مـن هـم أعـداء لـهـذه الأمـة ؟


Nombre de lectures : 1268
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • maazouz allah
    5 juin 2010 at 19 h 52 min - Reply

    rassurer mr DEHBI que c’est pas vous en haut de lecture,biensur que non aa3oudouBILLAH,permettez moi de vous soutenir amplement vous avez tout a fait raison vous je ne me deplace plus pour la salat de vendredi qui obligatoire aux hommes mais que puis-faire pour cela je ne supporte plus les imames ni les tapis putois j’ai meme eu une allergie aucun imame n’est objectifs y a pas de sujet correcte et quand ca se presente et pour une cause valable et honnorable rien n’est fait et c’est dommage parceque nous sommes comme meme un peuple digne et fiére ,mais hélaaas face a nous un pouvoir machiavélique merci de dénoncé.




    0
  • karima
    5 juin 2010 at 20 h 43 min - Reply

    moi ce que je ne comprends pas c’est pourquoi ces Imames s’emportent-ils, pourquoi crient-ils, ils savent que les micros sont la pour amplifier alors pourquoi crient-ils,d’ailleurs on ne comprends rien.Ils ont la violence dans le ton et le verbe.




    0
  • Mohamed J.
    5 juin 2010 at 21 h 05 min - Reply

    On ne doit pas parler politique dans la mosquée, on ne doit parler dans la mosquée que de sujets strictement religieux qui n’ont rien à voir avec le profane.

    C’est ce que pronent beaucoup de gens. Et les imams tenus par cette règle admise , ne peuvent plus parler que des fourmis et de Suleiman, des abeilles, de magie, de la fumée et encore ce dernier point n’est pas admis car une verset sur la fumée céleste décrite dans le Coran à été à l’origine d’une théorie cosmologique de l’un des premiers musulmans,a la troisième génération, selon laquelle les étoiles sont formées de Gaz, c’est ce que nous dit l’astrophysique actuelle (tiens!). Certains ébaucheront un sourire narquois à la lecture de cette information,l’Islam et les sciences, toutes les sciences, n’ont jamais été ennemis mais complémentaires et on veut confiner l’Islam à la mosquée pour ne parler que de choses qui ne gènent personne.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    5 juin 2010 at 22 h 11 min - Reply

    Tout à fait Si Mohamed ! Si nous n’avions pas des traitres pour dirigeants, de Ryadh à Alger, en passant par le Caire, on pourrait rééditer avec profit, pour nos jeunes générations qui ont été abandonnées à elles-mêmes, certains livres de fond, arabes et étrangers, sur la Civilisation Arabo-Musulmane, comme par exemple le maitre ouvrage de la regrettée Sigrid Hunke « Le Soleil d’Allah brille sur l’Occident ».




    0
  • karima
    6 juin 2010 at 0 h 27 min - Reply

    l’ecologie, le respect de la terre, la proprete, el ihsan le comportement des gens, voila des sujets interessants.D’ailleurs c’est quoi la politique et quelle est la relation entre politique et religieux.Nos mosquees sont sales c’est une preuve flagrante de notre echec religieux.




    0
  • Tayeb
    6 juin 2010 at 4 h 03 min - Reply

    a mon avis il faut liberer la religion en Algerie!. le regime a toujours instrumentalise’ l’Islam pour des fins politiques, la honte!!!
    c’est le peuple qui pays pour la construction des mosques, alors pourquoi faut-il ceder ces instittion religieux au minister des affairs religieuses??
    ils nous ont floues par l’article 2 de la fameuse constitutions algeriennes
    a mon sense le seul moyen d’en finir avec cette équivoque d’etat algerien musulman mais non pas islamique (pour ma part je le comprend toujours pas ce concept) ou bien le fameux principe de « plus musulman que nous et tu meurt »
    il faut declarer l’Algerie etat laique.
    les resultats seront:

    1.se debarasser du dogmatisme de certains qui se proclament (oulama) pour justifier ce que nos bourros fassent

    2. permettre a la societe’ civil d’etre active elle meme dans les associations de titre religieux (ecoles, orphelinat…..)

    3.l’etat n’aura jamais a justifier ce que le Coran dise…..

    4. on aura finalment un debat reel sur l’islam comme religion, comme heritage scientifique, culturelle….
    et e ce qui est tres important aussi, i’islam idiologic




    0
  • Karim
    7 juin 2010 at 7 h 35 min - Reply

    Je pense que l’auteur n’a pas encore compris que la mosquée ne doit pas être un lieu de propagande politicienne. La dernière fois qu’on a laissé les mosquées à la disposition de l’air libre, on a eu une guerre civile qui a fait 200000 morts. Je pense que si on veut mobiliser les citoyens il faut surtout mouiller sa chemise loin des solutions et endroits faciles.
    La mosquée pour la prière et l’adoration d’Allah.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 juin 2010 at 14 h 31 min - Reply

    Le concept de « mosquée en tant que lieu exclusivement réservé à la prière » est un vieux disque rayé déjà depuis des décennies, mais que n’arrêtent pas cependant de nous ressasser, – paradoxalement – aussi bien les laïco-machin-communistes, que leurs pendants, les adeptes du wahhabisme saoudien ou autres tenants du soufisme comme les zaouïas, qui fleurissent les uns comme les autres dans ce pays en déshérences politique, socio économique et culturelle.
    Une telle assertion témoigne en plus, d’une méconnaissance totale du rôle historique, socio politique et éducatif de la mosquée en Islam, depuis son avènement.
    Quant à prétendre avec une suffisance ridicule : «  »La dernière fois qu’on a laissé les mosquées à la disposition de l’air libre, on a eu une guerre civile qui a fait 200000 morts. » » cela prêterait à rire si çà ne concernait pas la tragédie nationale. Cela s’appelle une escroquerie intellectuelle honteuse, parce que plus de 9/10èmes des victimes de la guerre civile sont le fait de crimes imprescriptibles qui continuent de peser sur la responsabilité des généraux putschistes. C’est dans les bureaux et dans les casernes que les discours répressifs et assassins se sont tenus. Pas dans les mosquées.




    0
  • karima
    7 juin 2010 at 16 h 55 min - Reply

    Monsieur Dehbi, je reconnais que la subjectivité est notre faiblesse tous, mais nier que nos mosquées depuis qu’elles sont entre les mains de certaines personnes n’ont engendre que désolation et violence n’est tout simplement qu’un mensonge d’enfant.Ainsi je vous demande humblement d’être juste et de dire la vérité, cette vérité est plutôt facile a digérer.




    0
  • Mohamed J.
    7 juin 2010 at 19 h 08 min - Reply

    @ Si Abdelkader.

    Le rôle de la mosquée découle des obligations des musulmans à l’égard de leur créateur et qui sont de deux ordres: Obligations spirituelles et obligations temporelles. La politique ait partie du temporel et induit des obligations qui peuvent donc de ce fait être discutées dans la mosquée. Tout ce qui interesse la vie du musulman peut être discuté dans la mosquée et les compagnons du prophète faisaient même des entrainements militaires dans l’enceinte de la mosquée avec son approbation.

    La mosquée à depuis l’avènement de l’Islam a constitué un pôle d’enseignement toutes branches confondues et l’université moderne dérive en droite ligne de la mosquée. Baghdad, Cordoue, El Azhar, Ezzitouna sont autant de mosquées d’où a rayonné le savoir, tout le savoir sous toutes ses formes.

    A l’heure actuelle non seulement l’université est devenue apolitique, mais on veut également rendre la mosquée apolitique.

    La référence à 92 devrait non pas faire penser au rôle de la mosquée mais à l’inverse au rôle joué par le pouvoir de fait sur le pouvoir de droit. Les ulémas musulmans tels Ibn Badis et Taleb El Ibrahimi, ou Cheik El Mokrani et El Haddad, Bouamama ou l’Emir Abdelkader ont été des hommes de mosquée aussi bien que de politique et ce pour ne pas remonter jusqu’au prophète et aux Califes éclairés qui étaient aussi bien de mosquée que d’Etat.

    Le message de l’Eglise n’est pas un message fiable car écrit trois siècles après le décès de Jésus de Nazareth (qsssl) tandis que le message Coranique a été écrit du vivant du prophète et appris par des milliers de personnes alors que l’Arabie était connue pour la mémoire de ses habitants qui « flashaient » les diwan de poésie dont ils raffolaient et qu’ils apprenaient après une seule écoute. Aucune chance pour qu’il y ait des erreurs dans le Coran donc, les « divergences » tant mises en relief par les détracteurs de l’Islam n’existent pas et les différentes « lectures » ne concernent que des questions de prononciation compte tenu des parlers de l’époque et que le Prophète (saaws) avait toutes entérinées. Donc si les chrétiens se sont désintéressés de leur religion et ont mis leur ecclésiastes hors de la politique, la raison est à chercher du côté de l’église et non pas du message de Jésus qui est repris dans le Coran.

    La majorité du peuple Algérien n’étant pas chrétienne, mais musulmane, on ne peut lui imposer des valeurs qui viennent d’ailleurs sous prétexte de modernité ni de démocratie.

    La modernité qui efface notre foi n’a aucune raison d’être et la démocratie est affaire de majorité quoiqu’on en dise.

    Le rôle de la mosquée depuis ses origines est de former et d’entretenir l’intellect, d’attiser l’amour du savoir dans tous les domaines afin de former des musulmans conscients qui puissent imprimer la volonté divine a la nature dont ils font partie et dans laquelle ils occupent LA position privilégiée.

    La modernité est en train de casser la planète et cette modernité va à l’encontre des principes de l’islam, c’est de la politique, la modernité est en train de créer par le biais de la mondialisation le dernier refuge du capitalisme devenu financier et créant par le biais de l’intérêt interdit en islam une situation explosive qui va aboutir compte tenu des intérêts en jeu à une guerre mondiale fatalement prévisible, c’est de la politique.

    Alors comment peut on demander aux musulmans de copier sur l’église ou sur un temple profane leur mosquée ?




    0
  • Abdelkader DEHBI
    7 juin 2010 at 22 h 17 min - Reply

    @ — Si Mohamed :
    Merci de nous rappeler en effet, qu’au cours des 9ème et 10ème siècle de l’ère Chrétienne, c’est-à-dire à l’apogée de la civilisation de l’Islam, les Mosquées étaient les centres de rayonnement de l’éducation et de la culture. Les imams qui étaient alors des oulémas de haut niveau, moralement intègres et au savoir encyclopédique, étaient totalement indépendants du pouvoir et conduisaient leurs prêches comme ils l’entendaient ; des prêches la plupart du temps centrés sur les problèmes de l’heure, les problèmes de société, selon le Principe directeur coranique : la crainte de Dieu, le respect de l’Autre, la prescription du Bien et la proscription du Mal.
    (الأمـر بـالـمـعـروف والـنـهـي عـن الـمـنـكـر)
    On était loin alors, de cette cohorte de guignols à demi analphabètes formatés pour maintenir le peuple dans les ténèbres des faux Hadiths et de certaines fables directement tirées des textes apocryphes inépuisables des « Israïliyyates » (الإسـرائـيـلـيـات)
    Et puisqu’il ne faut pas dire les choses à moitié, j’en profite pour dénoncer ici, les autorisations massives données à beaucoup d’imams prétendument « volontaires » ou « bénévoles » dont on ne connait pas les sources de revenus (?)




    0
  • Mohamed J.
    8 juin 2010 at 11 h 28 min - Reply

    @ Si Abdelkader.

    Vous aurez compris que quand je parlais de la modernité je parlais de celle aliénée qui veut effacer nos traces dans l’Histoire et nous inscrire dans une nouvelle démarche qui n’a aucun ancrage dans notre société, autrement, être moderne, s’inscrire dans son temps et s’attacher à améliorer sa perception et son action dans le monde qui nous entoure en gardant l’empreinte ancestrale pour la rénover en fonction des contingences sans lui faire perdre son cachet propre est un devoir et coule de source.

    Pour revenir à la mosquée, elle a toujours été un levier de pouvoir depuis les débuts car c’est l’un des premiers médias au monde si ce n’est le premier.

    L’obligation d’assister au prèche du Vendredi pour le musulman fait qu’il acquiert à cette occasion les informations sur la communauté, mais aussi permet à l’imam, de faire une analyse des événements conforme à la vision de la foi seule, sans autres interférences.

    Ce qu’il faut à mon avis, ce n’est pas interdire la politique dans la mosquée, mais rendre la mosquée indépendante et l’Imam désigné doit l’être par ses pairs en fonction de son savoir, de son charisme et de son intégrité et non pas par le pouvoir sur la base de considérations médiatiques ou pour faire barage à l’expression de l’opposition populaire.

    La mosquée outre qu’elle soit un lieu de culte est un lieu d’expression, de savoir et d’échanges.




    0
  • karim2380
    8 juin 2010 at 15 h 56 min - Reply

    @l’auteur: Votre discours irréaliste et surtout sentimentaliste est une conséquence d’un certain manque de courage et de lucidité. Vous avez du mal à dire la vérité parce qu’elle offense vos amis politiques qui tenaient les hauts des minbars dans les années de braises.

    Je suis musulman ni communiste ni wahabite, (et au passage je n’ai rien contre les communistes ni les wahabites tant qu’ils ne m’obligent pas à adhérer à leurs doctrine), cela dit
    je réitère ce que j’ai dit, oui beaucoup de prêcheurs des mosquées dans les années 80 et 90 ont participés à la dynamique de violence en Algérie. Bon nombre de ces prêcheurs appartenaient au parti que vous défendez bec et ongles.

    Je tiens à vous rappelez, que je peux être contre vous et avec dieu, avec vous et en même temps contre dieu ou encore avec vous et avec dieu, donc voyez vous laissons la mosquée tranquille et faisons notre sauce selon les règles politiques, (loin de la violence bien sûr)

    Pour ce qui est des oulémas de haut niveau, je ne connais pas un Allem de haut niveau appartenant aux siècles premiers qui a crée un parti politique dans une mosquée et qui a dit au fidèles « vous étiez sur une falaise de l’enfer, suivez moi j’ai la clef du salut ».

    Moralité : Oui pour une mosquée responsable et citoyenne pour tout les fidèles quelque soi leur tendance politique.

    Alors cher frère fillah un peu de courage.




    0
  • LE MYSTIQUE
    8 juin 2010 at 17 h 03 min - Reply

    Mr.@karim,je vais te rafraichir la mémoire:
    -Le FIS , sa propagande se passait essentiellement dans les stades,que même le football n’a pas pu bourrer ses tribunes à l’époque.
    -le nombre de gens qui fréquentaient les mosquées étant négligeable,comment expliquer vous que même des ivrognes,des athées,des délinquants… ,adhéraient à ces idées.
    Je te rappelle que avant la révolution en Iran ,la terrible savac controllait tous les mosquées.
    Ce qui s’est passé en Algérie était essentiellement le fait des marginaux et les laissés pour compte.




    0
  • karim
    9 juin 2010 at 11 h 04 min - Reply

    Cher Monsieur portant le nom, LE MYSTIQUE,

    Dire que bon nombre de mosquées n’étaient pas sous le contrôle et dictat forcé du parti que vous défendez c’est prendre vraiment ses compatriotes pour des ignorants.
    Cher Monsieur les événements que nous avons vécus sont complètement différents de ce que vous nous racontez.

    Cela ne m’étonne pas parce que bon nombre d’intervenants, et d’intervenants d’un certain poids quand même, comme l’auteur par exemple, continuent à vous caresser dans le sens des poils, enfin…

    Faites un effort, ce n’est pas méchant de reconnaître ses fautes.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    10 juin 2010 at 19 h 31 min - Reply

    @ — karim2300 : Quand on a suffisamment de courage – depuis tant d’années – pour dire et répéter leurs quatre vérités aux putschistes criminels et corrompus qui ont violé la souveraineté du peuple et occasionné plus de 200.000 morts, je ne pense pas qu’on puisse hésiter à critiquer ceux que l’on considère comme étant ses amis politiques. Logique non ? Et dites-vous bien que si vous n’arrivez pas à comprendre cette ce raisonnement, ce n’est pas très grave, le ciel ne va pas vous tomber sur la tête…..




    0
  • Congrès du Changement Démocratique