Édition du
24 March 2017

Comité International de soutien à Mohamed Babanadjar

Membres du Comité International de soutien à Mohamed Babanadjar

(Par ordre alphabétique)

Noureddine Abdi. Sociologue. Chercheur au CNRS. Paris.

Slimane Addaoud. Militant FFS du M’Zab. Aghelène. Ghardaïa.

Hakim Addad, secrétaire national aux  Droits de l’homme et mouvement social du FFS et secrétaire général du RAJ.

Lahouari Addi. Professeur Sciences Politiques. IEP de Lyon. France.

Noureddine Ahmine. Avocat. Laghouat. Algérie.

Farid Aïssani. Enseignant. Militant politique. Paris.

Belaïd Aït Mohand. Educateur. Paris.

Abdelmadjid Aklil. Aide médico-psychologique. Paris. France.

Aïda Allouache. Formatrice. Bruxelles. Belgique.

Brigitte Azema-Peyret. Institut des droits de l’Homme au barreau de Bordeaux.

Zineb Azouz. Enseignante. Université de Constantine.

Mohamed Tahar Azrou. France.

Bahmed Baba Moussa. Commerçant. Elu municipal. Ghardaïa.

Mahfoud Babaousmaïl. Militant des droits de l’Homme. Ghardaïa.

Djamal Bahloul. Enseignant. Université de Béjaïa.

Tanina Baroud. Architecte. Montréal. Canada.

Mohand Seghir Bedreddine. Militant du FFS. Amalou. Bejaïa.

Mohamed Belhaoua. Militant des Droits Humains. Relizane. Algérie.

Rachid Benaïssa. Fonctionnaire UNESCO à la retraite. Vienne. Autriche.

Samir Ben Amor. Avocat. Militant des Droits Humains. Tunis.

Rachida Benbara. Universitaire. Paris.

Djamaleddine Benchenouf. Journaliste. France.

Ouassila Benlatreche, membre de l’association des familles des disparus forcés de Constantine  (AFDFC).

Abdenour Ben Maâmar. Commerçant. France.

Djamal Benseba, économiste, ancien secrétaire international du FFS, Paris.

Sihem Bensédrine. Journaliste. Militante des Droits Humains. Tunis.

Janine Borel. 70, place de l’Eglise 84240 – La Tour d’Aigues. France.

Chafaâ Bouaïche. Journaliste. Alger.

Ikhlef Bouaïchi. Ex-secrétaire national du FFS.

Fairuz Bouamama, directrice de l’école de Formation du FFS.

Imad Boubekri. Etudiant. Militant LADDH. Jijel.

Maâmar Boudersa. Economiste. Universitaire. Alger.

Mourad Boudia.  Ingénieur. Nice. France.

Boussad Boudiaf. Cadre de l’éducation en retraite, député du RCD, circonscription de Tizi-Ouzou.

Fodil Boumala, Universitaire, Journaliste, Initiateur-Administrateur Res Publica II, Alger, Algérie.

Moussa Bourefis. Médecin. Membre de l’association des familles de disparus. Jijel. Algérie.

Rachid Chaïbi, Secrétaire national à Jeunesse et des affaires judicaires du FFS. Alger.

El Hadi Chalabi. Juriste et chercheur. Lyon.  France.

Hadj Hammou Chekebkeb. Commerçant. Militant des Droits Humains. Ghardaïa.

Hakim Chérif. CEO. Algerinvest. Algérie.

Ahmed Chikhaoui, avocat, Tizi-Ouzou.

Amina Daligand. Militante des Droits Humains. Sydney. Australie.

Kamel Daoud. Professeur de Médecine. Militant des droits Humains. Annaba.

Abdelkader Dehbi. Universitaire. Alger.

Fadella Deroche. Retraitée. Nice.

Mourad Dhina. Universitaire. Genève.

Hocine Djebbari. Universitaire. Amalou. Béjaïa.

Malik Djoudi. Ingénieur et documentariste. Lyon.

Gérard  Dou,  artisan,  165, chemin de la tuilerie F83190 Ollioules, Var. France.

Abdelaziz Douag. Gestionnaire et comptable collège El Had. Timezrit (Béjaïa). Membre de l’association algérienne pour la promotion de la citoyenneté et des droits de l’Homme.

Safia Fahassi. Professeur d’anglais. Coordination des familles de disparus. Alger.

Aoumeur Fekhar. Ingénieur. Ghardaïa.

Kamaleddine Fekhar. Médecin. Ghardaïa.

Nadjet Fennouche. Traductrice. Journaliste. Annaba.

Samir Fertas. Architecte. Algérie.

Ali Foudi. Algeria Voice. Allemagne.

François Gèze. Directeur des Editions La Découverte. Paris.

Saïda Gherzi. Ingénieur. Alger.

Soleiman Adel Guemar. Creative writing – University of Wales -, journaliste indépendant. United Kingdom.

Amor Guidoum. Enseignant Chercheur. Ecole polytechnique. Lausanne.

Ahmed Haddad.   Salarié. Militant des droits de l’homme –Bejaia.

Yacine Hadj Saïd. Membre Amnesty International. Ghardaïa.

Saddek Hadjou. Militant associatif. Paris.

Tahar Hamadache. Adjoint d’éducation. Syndicaliste. Bejaïa.

Ahmed Hanifi. Formateur. Marseille.

Salah Hannoun. Avocat militant et défenseur de la démocratie et des droits humains. Barreau de Tizi-Ouzou.

Zehira Houfani. Ecrivaine. Montréal.

Hélène Jaffé. Médecin. Présidente de l’Association des victimes de la Répression en Exil (AVRE). Paris.

Mohamed Jabara. Fonctionnaire en retraite. Alger.

Fatiha Kada Benabdallah. Enseignante. Paris.

Amina Kadi. Enseignante. Chercheur en mathématiques. Paris.

Ahmed Khatara. Bijoutier. Militant des droits de l’Homme. Ghardaïa.

Samy Khoukoum. Chercheur Universitaire et militant des Droits de l’Homme. Paris.

Mahieddine Lachref. Journaliste. Militant du FFS. Alger.

Hacen Laghoub, dentiste, Alger.

Ali Laskri. Universitaire. Boumerdés. Algérie.

Anouar Malek. Journaliste. Ecrivain. France.

Haytham Manaa. Porte-parole de la Commission Arabe des Droits Humains. ACHR. Paris.

Ahmed Manaï. Institut Tunisien des Relations Internationales (ITRI). Paris.

Moncef Marzouki. Professeur en Médecine. Militant des Droits de l’Homme. Tunis.

Mouloud Mebarek. Investisseur. Oran.

Boudjemaâ Medjkoun. Journaliste. Alger.

Salima Mellah. Journaliste. Algeria-Watch. Berlin.

Rachid Mesli. Avocat. ONG El Karama. Genève.

Mohand Tahar Mohammedi. Consultant informatique. France

Saïd Mohdeb, doctorant à l’université de Paris 8, France.

Lakhdar Mokrane. Médecin. Paris. France.

Rabah Nait Abdellah, Ophtalmologue, Alger.

Kamal Naït Zerrad. Professeur. Paris.

Chafika Nedjadi, Informaticienne. Béjaïa. Algérie

Youcef  Nedjadi. Universitaire. Lausanne.

Massinissa Negrouche étudiant électrotechnique et membre du comité CDETH Tizi-Ouzou

Djaffar Ouali. Chef d’entreprise. Membre LADDH Saïda.

Salah Oudjit. Ingénieur ENP. Aïn Taya. Alger.

Nassima  OUHAB , juriste, universitaire université de la sorbonne, Paris, France.

Allaoua Rabehi, enseignant. Université de Bejaïa.

Saïd Radjef. Journaliste Indépendant. Tizi-Ouzou.

Aïssa Rahmoune. Avocat. Membre de la LADDH. Tizi-Ouzou.

Ahmed Rouadjia. Professeur d’université. M’Sila.

Arezki Sadat. Journaliste. Ingénieur. Varsovie.

Hocine Sahnoun. Informaticien (chef de projet). Kabylie. Algérie

Hamid Saïdani. Journaliste. Alger.

Khaled Satour. Juriste. Universitaire. Paris.

Khodir Sekkouti. Elu. Militant des droits Humains Ghardaïa.

Ahmed Semine. Etudiant. Montréal. Canada.

Brahim Seriah. Militant FFS du M’Zab. Aghelène. Ghardaïa.

Abderrahmane Amine Sidhoum. Avocat. Alger.

Leïla Sidhoum. Universitaire. Alger.

Salah-Eddine Sidhoum. Chirurgien. Alger.

Ahmed Simozrag. Avocat. Burkina Faso.

Habib Souaïdia. Ancien officier. Refugié politique. Paris.

Kacem Soufghalem membre Amnesty international Ghardaïa .Vice-président de la municipalité de Ghardaïa.

Karim Tabbou. 1er secrétaire du Front des Forces Socialistes (FFS). Alger.

Amar Tabouda. Doctorant en Sciences politiques. France.

Dalila Taleb. Militante associative. Alger.

Khaled Tazaghart. Professeur d’enseignement secondaire. Tazmalt. Bejaïa.

Balhadj Tebbakh.  Membre APW. Militant des droits de l’Homme. Ghardaïa.

Abdelali Tebbani. Front démocratique. Batna. Algérie.

Mustapha Teffahi. Président du comité des jeunes travailleurs. SNAPAP. Algérie.

Chokri Yacoub. Forum tuniso-suisse des Libertés. Lausanne. Suisse.

Mokhtar Yahiaoui. Président du CIJ (Centre pour l’Indépendance de la justice). Tunis.

Samira Yahiaoui. Employée. France.

Brahim Younessi. Politologue. Paris.

Ismail Zahed. Universitaire. Londres.

Yacine Zaïd. Syndicaliste et membre du Conseil National LADDH. Laghouat.

Smail Zamoun. Militant Associatif, club Unesco, Tizi-Ouzou.

Sihem Zeghdoud. Avocate. Alger.

Mohamed Larbi Zitout. Diplomate. Membre ONG El Karama. Londres.

________________________________________________________________

Pour toute adhésion au comité international de soutien à Mohamed Baba Nadjar, prière d’envoyer un E-mail à l’adresse suivante : justice-babanadjar@hotmail.fr en précisant votre nom, prénoms, profession et lieu de résidence.


Nombre de lectures : 6359
5 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Tijani
    14 juin 2010 at 4 h 53 min - Reply

    merci pour vous tous! la liste est tres tres interressante parce qu’on constate rapidement qu’il sagit des cadres FFS, RCD,des universitaires, des militants de droits de l’homme, des journalistes et d’autres militans(islamiste ou pas) a l’exterieur, des militants tunisiens, et d’autres professionels en Algerie. Tous sur ls MEME liste!!
    c’est rare mais c’est tres encourageant de voir la formation graduelle d’un FRONT pour la democracie en Algerie.




    0
  • sekouti khodir
    1 novembre 2010 at 12 h 55 min - Reply

    ان قضية المجاهد بابا نجار محمد طالت كثيرا لإضهار الحقيقة و ارصاء العدالة في الوطن الا ان هدا النظام المتسلط ابئ ان يترك المواطن ان يعيش في سلام و طمانينة ونحن بوقوفنا في هده القضية مع هدا الشاب قد نكون ساهمنا بشكل كبير في اخراج البلاد من دوامة الحقرة وانلاعدل




    0
  • bouzid
    19 novembre 2011 at 15 h 54 min - Reply

    EN DEHORS DE QUELQUES PERSONNE SUR LA LISTE MA JOIE DE LA VOIRE AUSSI LONGUE SIGNIFIE QUE NOUS AVANÇONS VERS UNE LIBERTÉ D EXPRESSION OBTENU PAR LE NOMBRE DE MEMBRE QUI NOUS LE SAVONS CE SACRIFIE FACE A UN ÉTAT QUI EST UN ADEPTE DU SILENCE PAR LA TERREUR.l ÉTAT ALGÉRIEN DOIT CESSER C EST DÉPASSEMENT EST DOIT REVENIR A LA RÉALITÉ LE MONDE VOUS REGARDE. MOUVEMENT DU 18 AOUT 2011

    ============================================
    Pouvez-vous nous dire plus sur ce que vous appelez le mouvement du 18 août 2011? Merci.
    La Rédaction LQA




    0
    • bouzid
      20 novembre 2011 at 9 h 55 min - Reply

      Ceci est un mouvement pacifiste créer après l arrestation de mr belharchaoui bachir pour interpeller le monde est lui faire savoir que l état algérien ,continu est cela en 2011 d arrêter qui bon lui semble ou les loi et les droits de l homme sont purement est simplement inexistante l laure de l arriver sur le territoire algerien.notre nombre reste inconnu pour le moment nos actions peuvent prendre de l ampleur notre vague grandi chaque jours beaucoup souhaite rester anonyme.mouvement 18 aout 2011.
      salutations




      0
  • Moussaoui
    30 septembre 2012 at 23 h 41 min - Reply

    Bonjour,

    Je soutiens corps et âme, Monsir BabaNadjar, victime de la sinistre justice algerienne.
    J’ai essayé d’envoyer un e-mail, mais cela ne marche pas…!!??
    SVP, ajoutez- moi à liste.

    Hakim Moussaoui, Informaticien, Canada.

    Merci.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique