Édition du
27 March 2017

Lettre d’une femme Kabyle à Mr Mehenni

Par Tanina de Montréal

Azul,

Suite à l’attaque de la flottille de la paix par Israël, en tant que citoyenne algérienne, je ne peux cacher mon inquiétude ni mon indignation face à votre silence. Un silence qui en dit long sur votre accointance a l’entité terroriste sioniste. Pire encore, vos militants vont même jusqu’à nous insulter et à nous blesser en  proférant des propos virulents à caractère islamophobes et racistes et soutiennent, ouvertement, l’état voyou d’Israël au détriment du peuple palestinien, lequel vit actuellement dans des conditions carcérales inhumaines.
Vous, qui êtes, pourtant, connus pour vos prises de positions en faveur de la «LIBERTÉ» «TILELLI» comme celle que vous interprétez dans vos chansons, celles avec lesquelles vous avez, malheureusement, enrôlé plusieurs jeunes désespérés, auxquels vous tenez, maintenant, à offrir un cadeau empoisonné.
Vous avez dénoncé sur les TV franco-juives l’arrestation arbitraire de Habiba faite par le système en Algérie après avoir été interceptée avec des bibles à la main, une affaire qui, selon moi, ne vous concerne point puisque celle-ci s’est bel et bien passée à Tiaret.
En disant cela, j’essaye simplement de faire comme vous, c’est-à-dire, de répondre exactement comme vous l’avez fait ici à Montréal, à l’université UQAM, lorsqu’un jeune s’est levé pour vous poser une question et auquel vous avez répondu en disant : «Si vous êtes né en Kabylie, vous ne devez en aucun cas vous sentir concerné par la question de l’autonomie» et vous l’avez empêché de vous poser ses questions, parce qu’il ne vous caressait pas dans le sens du poil.

Voici la VDO de ce type-là qui raconte cette histoire, à visage découvert, dans une VDO sur You tube : http://www.youtube.com/watch?v=qDb_ffmAkQU&feature=related

Vous avez utilisé et instrumentalisé sur le plan médiatique la cause de cette jeune, qui croupit en prison, uniquement en votre avantage. Il est clair que ce n’est  pas tant la situation déplorable de cette fille, laquelle se trouve jusqu’à présent dans les geôles du système qui vous a interpelé, mais vous avez  usé de sophisme en utilisant des propos fallacieux, vous avez fait croire à l’opinion internationale qu’il s’agissait d’une femme Kabyle qui a été persécutée et arrêtée en Kabylie.
Sachez que les Kabyles ne sont pas dupes parce qu’ils sont les dignes héritiers de Abane, de Krim et des autres!
Par conséquent, nous ne vous laisserons jamais vendre la Kabylie à vos bailleurs de fonds avec lesquels vous négociez en catimini l’avenir de notre pays, car personne ne vous a mandaté pour nous représenter ni de parler en notre nom.
Comment pouvez-vous condamner, de toutes vos forces, l’instrumentalisation de l islam et prendre la défense des évangélistes sionistes qui sont les escrocs de la foi, lesquels prospèrent en Kabylie et ailleurs sur la misère des paysans, des analphabètes et surtout des enfants. Ces intégristes silencieux qui offrent des sommes d’argent et des visas pour des pauvres malheureux dans le but d’acheter leur conversion?
Comment pouvez-vous faire preuve d’autant de schizophrénie politique et faire du deux poids et deux mesures?
Comment pouvez-vous chanter sur TALWIT et TILLELLI (paix et liberté) et ne pas dire un mot sur les exactions barbares commises contre les Palestiniens?
Quels sont les desseins machiavéliques qui se cachent derrière votre projet?
Qu’avez-vous négocié avec des services secrets, juste après votre sortie de prison de Berouaguia?
Après avoir manqué d’éthique en appelant les enfants au boycotte scolaire sans vous soucier de l’avenir de ces gamins dont certains ont, depuis, quitté définitivement les bancs de l’école, sans compter le fait d’avoir pris l’avion pour savourer Noel avec votre famille qui était à l’abri de cet aventurisme, alors que les parents d’élèves étaient livrés à eux même. Vous revenez, encore une fois,  à la charge pour proclamer la création d’un gouvernement provisoire pour exposer de nouveau, les jeunes, à un aventurisme sanglant, version Soudan (Darfour).
Sachez que nous considérons, désormais, ce pacte que vous avez conclu avec des criminels, comme un non-évènement.
À défaut de faire de tamazight, qui ne vous appartient pas d’ailleurs et qui n’est point l’héritage exclusif des Kabyles, un instrument de division, de haine et de discrimination et d’ethnicisation en vous inscrivant dans la logique du système. Ayez, plutôt, la décence et la morale, de respecter la mémoire de nos élites intellectuelles pour leurs efforts consentis, et ce, dans l’exhumation de notre culture ancestrale, laquelle a été hissée au-delà des frontières.

Mouloud Maameri (AY) s’est dévoué corps et âme et à consacré sa vie entière pour élucider les zones d’ombre imposées par le système sur la falsification et l’occultation de notre histoire.
Il parcourait le Maghreb en long et en large et y a laissé sa vie. Il a réalisé des analyses pointues sur le terrain dans le but d’unifier le Maghreb en respectant la caractéristique de notre culture qui a fait de notre pays une terre d’accueil et d’hospitalité, il a réussi à trouver les similitudes et les preuves scientifiques sur le sujet. Il a su rassembler culturellement les Amazighs du monde et de l’Afrique en faisant en sorte de s’approfondir dans ses explorations, ô combien fertiles.

Il n’en a jamais fait de notre langue, ni notre culture un cheval de bataille politique qui sert à stigmatiser ou à diviser les Algériens et encore moins par opportunisme.
Alors que vous osez nous qualifier, sans scrupule, de «peuple Kabyle», en nous réduisant à une tribu de minorité visible qui n’est, de votre part, qu’une version copiée sur la création mythique    d’un peuple imaginaire, lequel  est en réalité basé, sur une idéologie sanguinaire et hégémonique.

Vous ne vous arrêtez pas là, mais vous instrumentalisez, également, la mémoire de Massinissa et des innocents qui sont tombés lors du printemps noir. Nous savons, tous, que les évènements tragiques qui ont secoué la Kabylie ont été orchestrés et préparés avec le plus grand soin dans les laboratoires secrets et ténébreux du système, et ce, dans le but de vous mettre, entre autres, sur un piédestal. Votre projet est inscrit dans la continuité de l’application d’un calendrier qui a déjà été entamé lors de la décennie noire par des bouchers sans foi ni loi.
Sachez que le problème de la Kabylie m’interpelle à plus d’un titre, parce que je suis Algérienne avant tout et Kabyle de surcroit. Mes ancêtres ont payé de leur vie et ont abreuvé la terre de Kabylie par leur sang. Sachez que mon attachement à cette région est plus qu’ombilical. Mes oncles se trouvent là-bas, mes tantes, mes cousins, nos terres, nos oliviers les tombes de nos ancêtres que j’ai eu le privilège de construire avec mon père, sans oublier les mémorables souvenirs de mon enfance.
La Kabylie ne fait pas exception a plus de 250 000 innocents disparus, égorgés, torturés, violés et massacrés et exilés, par conséquent, nul n’a le droit de hiérarchiser nos morts.
Certes, la Kabylie, comme toutes les autres régions de notre pays, fait face à la hogra incommensurable du système, lequel à transformé notre pays en un abyssal tunnel fiscal de blanchiment d’argent offert aux pillards et aux mercenaires économiques de tous bords.
Tous les Algériens se sentent trahis, nous avons tous été privés de notre liberté et de notre souveraineté, et ce, dès le lendemain de l’indépendance où le pouvoir a été confisqué par des voyous.
Vous n’avez rien trouvé de mieux que de profiter de la fragilité de la situation, du marasme et des turpitudes qui secouent notre pays pour enfoncer le clou davantage.

Nous lisons sur le site du MAK : «Israël mérite respect et la Palestine mérite compassion», ne trouvez-vous pas que vous trahissez par vos propos, non seulement la mémoire de votre père chahid (AY), mais vous trahissez tous nos martyres, et ce, en exprimant implicitement votre respect aux tortionnaires et criminels et généraux de l’armée coloniale française et vous crachez sur Ben Mhidi et les autres et sur tous ceux qui sont sacrifié leur vie pour que nous soyons libres.

Votre attitude est une trahison pour tous les Algériens,  aux idéaux de novembre et, notamment, a la plate forme de la Soummam, laquelle préconise la primauté de l’intérieur sur l’extérieur.
Je vous fais savoir que the province of Québec de laquelle vous vous inspirez à été créée en 1791 selon l’acte constitutionnel Britannique établi par une proclamation royale où il y a eu une scission de la colonie en deux, le haut-Canada qui est l’Ontario et le bas-Canada qui est le Québec. Et que le premier objectif consistait, principalement, à marginaliser les francophones du jeu politique, et ce, juste après la création d’une assemblée législative qui privilégiait les Anglais au détriment des français.
Nous n’avons ni la même histoire ni les mêmes caractéristiques, puisque pour eux, se libérer signifiait une délivrance de la domination de l’église protestante et à celle de la royauté, lesquelles s’opposait à la religion catholique de la nouvelle France. Sans oublier certains paramètres et les chiismes qui existaient entre les mouvements idéologiques qui s’affrontaient, à savoir le libéralisme et l’ultramontanisme.
Les Québécois se sont battus bec et ongles pour s’affranchir de l’empire britannique, alors que vous, vous faites tout le contraire.
En tant qu’Algériens, nous nous sentons déjà assez accablés par notre liberté confisquée, par notre islam et notre culture qui sont devenus du folklore, par notre langue qui est ostracisée, par nos jeunes qui se jettent par dizaines a la mer. Nous nous sentons assez opprimés, exclus et marginalisés par ce régime qui nous écrase, et vous venez par votre mépris supplémentaire tenté nous donner le coup de grâce


Nombre de lectures : 11485
32 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • miccia
    15 juin 2010 at 0 h 51 min - Reply

    Avant toute chose,Madame,il est de bon temps de décliner sa véritable identité lorsque l’on se permet de porter un jugement sur quelqu’un qui ,lui pour le coup, est connu de tout un chacun.Ceci étant dit,vous lui enjoignez l’ordre de se prononcer sur l’attaque de la flotille de la paix.Mais madame pour le moment personne ne lui a posé cette question dans les nombreux interviews qu’il a accordé à différents médias algériens ou étrangers.Soyez en sure Madame qu’il y répondera le jour ou cette question lui sera posée.D’autre part,je suis sur que sa position sur cette malheureuse affaire ne différera pas de beaucoup de la votre.Vous savez Ferhat n’est ni un monstre ni une marionnette à la solde d’un quelconque état ou gouvernement.Il est simplement au service de son peuple.Le peuple Kabyle. Vous dites qu’il parle de cette malheureuse jeune femme arretée avec une bible sur elle.Vous dites qu’il n’a pas le droit de porter un jugement sur cette affaire du fait que la dite jeune femme est native de Tiaret st non de Kabylie.Je ne sais pas si vous vous rendez compte de l’énormité de vos propos!Vous lui accordez le droit,pire,vous le sommez de se positionner par rapport à l’affaire palestinienne et vous lui déniez tout commentaire sur une compatriote.Vous allez un peu fort en besogne chère Madame.Encore une fois le GPK est né parceque personne,je dis bien personne, ne veut changer quoique ce soit en Algérie mis à part Monsieur Ferhat Mehenni.Il a dit lui-meme:le GPK est un grand espoir pour les Kabyles et tous les Algériens.Ferhat n’est ni raciste ni régionnaliste.Ferhat est un authentique démocrate.Vous parlez de Mouloud Mammeri qui a sillonné de long en large l’Afrique du nord pour dites vous unifier les différentes souches de ce meme peuple qu’est le peuple nord-africain.Savez-vous que Ferhat a été l’élève de Da Lmulud et qu’il l’a vénéré et qu’il le vénére jusqu’à nos jours?Savez-vous que Ferhat est le seul chanteur à texte qui a chanté dans toutes les langues algériennes-berbères:il a chanté en chawi,en targui,en lybique,et meme en espagnol pour les iles canaries dans le but de fédérer tous ces peuples.Il n’a reçu aucun écho.Aucun peuple de tous ceux énoncés n’a daigné répondre à son appel. Voilà pourquoi il s’est tourné tout simplement et tout naturellement vers son peuple.Le peuple Kabyle. Respectueusement votre,Miccia




    0
  • Djamel Eddine U
    15 juin 2010 at 2 h 41 min - Reply

    @ Tanina de Montréal

    BRAVO !!!

    Mes respects,




    0
  • said
    15 juin 2010 at 9 h 06 min - Reply

    A miccia:
    Vous parler d’un Ferhat démocrate, pouvez vous de quelle manière a été designer le GPK et qui l’a designé à la tête de ce GPK?
    vous dites qu’il est un étudiant de Mammeri. Si c’était le cas, il doit être l’un des mauvais élèe, étant qu’il est sorti de l’esprit de Mammeri. Ce dernier n’a jamais parler de peuple kabyle, mais de peuple algérien.
    Vous dites que Ferhat a chanté dans tous les dialectes berbères, soit on parle de la même personne, soit on vit pas dans la même région!!, site moi ces chansons en chaoui en chleuh, en mzab, question de me rafraichir la mémoire STP.
    Adéfaut d’avoir une posture critique face à la dérive, vous trouver plus faciled’adhérer, voir même de sacraliser…Ca promet pour la démocratie en Algérie




    0
  • ABDEL
    15 juin 2010 at 10 h 18 min - Reply

    Merci ma dame pour cette belle leçon.




    0
  • amazighe réel
    15 juin 2010 at 10 h 41 min - Reply

    azul, salam,

    Bravo pour votre article Tanina, il est plein de logique et de réalité « du terrain ». Ce pion est un vrai danger pour l’équilibre de la société Algérienne, quoique il y aurai pas 2% de kabyles à le suivre dans son délire psychotique.Toutefois il faut que nous Kabyles lui barrions la route, par la sensibilisation et l’unité. Ne voit -il pas ce que font les sionistes en Irak ou en Afghanistan, ou ailleurs?? ou est cet épanouissement et cette démocratie voulue? Les Afghans et les Irakiens vivent-ils mieux dans la division? En tout cas y a pas un nation dans ce foutu monde qui veut du bien à une autre nation!!! tout est question d’intérêts, financiers, géopolitiques et géostratégiques. Entant qu’individu il peut s’épanouir sur le dos de ces quelques énergumènes qui le suivent mais jamais la population!!!




    0
  • Zineb Azouz
    15 juin 2010 at 11 h 09 min - Reply

    Madame Tanina,

    Votre courage n’a d’égal votre probité et cette lettre comporte des éléments et encore une fois des preuves irréfutables sur la véritable nature de celui qui n’a eu de cesse de chanter « Tilleli », mais qui est définitivement entré dans les cages sombres de l’histoire des esclaves volontaires et des pantins heureux !

    Mehenni a choisi son camp, pensant sans doute que c’est celui des plus forts, et que c’est ainsi que les causes « justes » ou pas s’assureront bénédiction et triomphe.

    Mehenni, par calcul ou par réaction à notre perdurable et abominable pouvoir et qui, il faut l’avouer, peut pousser au pire, pense trouver refuge et consolation auprès de ceux qui contrôlent l’argent, les armes, les Etats et les décisions du conseil de sécurité, ceux qui ont les têtes nucléaires, qui passent outre le droit et la loi, ceux qui tirent sur les civils et les humanitaires en arguant que c’est de la légitime défense.

    N’oublions pas encore une fois que les pouvoirs de nos lamentables pays ne font pas mieux que Mehenni au fond, par rapport à la question palestinienne et à toutes les questions relevant de droit des peuples d’ailleurs.
    Nos réserves en change sont entre les mains des mercenaires, nos puits, le fichier « des opposants » et notre avenir, et ici il ne s’agit pas de Mehenni, mais d’un pouvoir occulte et illégitime qui ne se contentera pas de faire de ce peuple des harragas ou des « terroristes » (selon lui), mais envisage en plus de le dépecer de son Algérianité, de ses racines et de sa religion.

    Merci encore chère Madame.
    Cordialement,
    ZA




    0
  • Mohamed J.
    15 juin 2010 at 11 h 12 min - Reply

    Ce refain du MAK qui revient et revient encore pour faire de la pub à un mouvement qui n’a pas d’assise populaire mais dont les tenants sont tenaces et obstinés, il faut le leur reconnaitre, ce refrain disais je, repris par LQA dans des topics qui commencent à devenir nombreux, finit par devenir lassant.

    On sait ce que dit le MAK, on sait ce que disent ses contradicteurs, surtout Kabyles, on sait qu’il ne représente rien en Kabylie dont il estime être le porte parole, à fortiori ailleurs, alors pourquoi y revenir ?

    Il est vrai que les topics qui concenent le MAK fleurissent de commentaires nombreux sous des pseudos divers et diversifiés, mais au bout du compte il est certain, que quelques energumènes qui utilisent une dizaine de pseudos chacun sont en train de donner l’illusion du nombre pour faire accroire qu’ils sont multitude. Et le discours est toujours le même !+




    0
  • BRAHIM
    15 juin 2010 at 12 h 42 min - Reply

    Chère Tanina de Montréal, peux-tu me dire au nom de qui et de quoi un algérien né au maroc a le droit de gouverner et de faire main basse sur notre pays ? Qui lui a donné ce droit lui et ses accolytes. Mehheni n’a pas le droit de parler au nom du Tiariti, mais pourquoi Boutef, pour ne citer que celui-là, parle-t-il au nom de tous les algériens.Chère madame Tanina de Montréal, je vous rapelle que je ne suis pas d’accord, mais alors pas d’accord du tout avec Ferhat Mehenni sur la question du Gouvernement provisoir kabyles, mais il ne faut pas pousser le bouchon trop loin ….




    0
  • hocine
    15 juin 2010 at 13 h 02 min - Reply

    Bien dit Tanina. Quant à miccia, n’essayez pas de défendre l’indéfendable car il faut être sourd muet et aveugle pour ne pas voir le plan machiavélique de ce démon-crate!
    Encore Bravo Tanina!




    0
  • idir
    15 juin 2010 at 14 h 26 min - Reply

    MON GRAND RESPECT A CETTE VRAIE ALGERIENNE QUI M´A VRAIMENT TOUCHER EN TANT QUE BERBERE ET PUR ALGERIEN.




    0
  • Zehira Houfani
    15 juin 2010 at 14 h 52 min - Reply

    @Tanina
    Votre intervention depuis Montréal est tout à fait opportune et bienvenue. Elle m’enchante particulièrement, car quelquefois, je désespère du peu d’intérêt des nôtres pour les graves questions qui touchent notre pays. Merci de me réconcilier avec nos compatriotes de Montréal. Et j’espère vraiment retrouver cette voix aussi sincère que courageuse parmi celles qui tentent de briser les chaînes du peuple algérien, afin de l’aider à accéder à la dignité et à l’état de droit.




    0
  • Liès
    15 juin 2010 at 18 h 33 min - Reply

    Salutations à toutes et à tous.

    C’est un genre de réquisitoire usé jusqu’à la corde que nous avons entendu ou lu un milliard de fois, en d’autres circonstances contre d’autres personnes.

    Au lieu de faire dans l’amalgame qui par définition révèle des contre sens et au lieu d’user avec une telle générosité, de mots savants et entrainants, il aurait juste suffit de dire avec des mots simples et brefs en quoi Ferhat porte atteinte ou représente un danger pour l’avenir de l’Algérie.

    Tout le monde en sera instruit et édifié.
    Et c’est l’Algérie qui en sera la première gagnante.

    Je n’ai pas de position tranchée par rapport à cette question, car pour moi elle oppose d’abord, un opposant qui est Ferhat et un pouvoir qui a tout verrouillé.

    L’idéal serait qu’on ne soit pas arrivé la.
    Sinon, les deux acteurs, sont bons pour aller se rhabiller aux vestiaires. Le match est fini pour l’un et l’autre.

    Mais comme les choses, dans notre pays se passent d’une manière insolite et machiavélique, je resterai vigilant et prêt à une riposte qui privilégie le bien avéré de l’Algérie et de l’ensemble des algériens sans exception.

    Nous sommes tous concernés, certes, mais j’estime que les personnalités politiques, et les personnalités nationales qui militent pour l’instauration de la démocratie et d’un État de droit, sont à mon avis les premières habilitées à en parler.

    Or, nous constatons que ni monsieur Yahia Abdenour, ni monsieur Mehri , ni les dizaines d’autres personnalités du même gabarit n’en ont parlé.

    Cela ne veut absolument pas dire qu’il n’y a que eux qui doivent s’exprimer, cela est bien évident pour tous.

    Au lieu de parler des palestiniens, des sahraouis, de la flottille et d’autres questions, (il est vrai qu’on ne doit pas les occulter), il faut d’abord se concentrer sur la question algérienne, afin d’éviter toute diversion qui ne profitera qu’au pouvoir, ses alliés et ses soutiens.

    Pour tout vous dire, elle m’agace cette tendance qu’ont certains à convoquer les questions à haute sensibilité politique, pour donner la force à leurs arguments, à mon sens chétifs au demeurant, et c’est cette raison qui m’a incité à répondre à l’honorable auteure de l’article en zoom.

    Je suis en dehors de cette confrontation mais je suis en même temps totalement concerné.

    Il est clair que je désigne par pouvoir celles et ceux qui se maintiennent par la force sans pour autant travailler pour le bien de l’Algérie.
    Ce n’est donc pas le cas de tous.

    Normalement, par éthique, par équité et par esprit de justice, on posera ce genre de questions sur la question palestinienne ou toute question de droit humain et de justice universelle, à des gens comme Mehenni, Sidhoum, Ait Ahmed (même lui) et à d’autres, lorsque ceux-ci exerceront réellement le pouvoir dans leur pays, car ils posséderont alors les moyens de leur politique.

    Pour l’instant leur situation n’est pas confortable, ils militent à l’instar d’autres, dans des conditions que tout le monde sait très difficiles, pour des urgences nationales toutes aussi capitales.

    On ne peut reprocher à un naufragé qui cherche à sauver d’abord les siens et soi-même, de ne pas penser au sauvetage des autres.

    Il le fera lorsqu’il rejoindra les berges, pas avant.

    Par souci de clarté et afin de dissiper de possibles malentendus, je signale que je ne suis pas Kabyle.

    Mes respects, chère madame Tanina de Montréal.

    Fraternellement à toutes et à tous.




    0
  • Liès
    15 juin 2010 at 18 h 59 min - Reply

    D’ou est venu ce nom Tanina? Probablement une erreur de manipulation du clavier.

    Je m’excuse auprès de madame Chrysalide.
    Très cordialement.

    Merci a LQA pour cet espace de liberté d’expression.

    ==================
    Il ne s’agit pas d’une erreur de clavier. Notre compatriote de Montréal nous a demandé de remplacer son pseudo par son véritable prénom, Tanina.
    La Rédaction de LQA




    0
  • BRAHIM
    15 juin 2010 at 19 h 13 min - Reply

    Chère Tanina de Montréal, tiens ! Puisque que tu es sur le NET, je viens d’apprendre que notre équipe nationale « les fennecs » ont pu visiter aujourd’hui un parc animalier d’une ville pas loin de DURBAN qui abrite toutes sortes de crocodiles. Pourrais-tu s’il te plait dire au staff de notre équipe ET DE SON MINISTRE que nous avons, nous, ici en Algérie , un parc de 2 381 741 km² appelé ALGERIE où il est possible de voir non seulement des « crocodiles » mais aussi des « DINOSAURES ». Tu te rends compte ??? Ce n’est pas bien plus intéressant tout çà ??? Mehenni à côté, c’est EPSYLON c’est à dire que la cinquième lettre de l’alphabet grec. Mehenni est très loin de l’Allif , première lettre de l’alphabet arabe !




    0
  • Mohamed J.
    15 juin 2010 at 22 h 38 min - Reply

    @ Brahim.

    Mehenni a été mal conseillé d’apprès moi. Il aurait décrété l’autonomie d l’Algérie et l’instauration d’un gouvernement provisoire, tout le monde l’aurait suivi. Mais c’est un gagne petit.




    0
  • Mohamed J.
    15 juin 2010 at 22 h 41 min - Reply

    Mohamed J. dit :
    Votre commentaire est en attente de modération
    15 juin 2010 à 22 h 38 min

    @ Brahim.

    Mehenni a été mal conseillé d’après moi. Il aurait décrété l’autonomie de l’Algérie et l’instauration d’un gouvernement provisoire d’Algérie, tout le monde l’aurait suivi. Mais c’est un gagne petit.




    0
  • still
    16 juin 2010 at 1 h 58 min - Reply

    Un bol d’air frais qui nous provient du Canada.Merci Tanina.




    0
  • Goual Fatima
    16 juin 2010 at 8 h 20 min - Reply

    Un grand braaaaavo ya madame TANINA c est ça la vraie femme Algérienne comme dit le proverbe bien de chez nous yaatik essaha vous avez donné une trés belle leçon à ce monsieur. Merci encore madame RABI khalik inch




    0
  • fess
    16 juin 2010 at 10 h 59 min - Reply

    @Brahim
    Tes interventions,sont toujours inopportunes.
    Tu t’opposes a tout le monde.
    Alors detends toi et regardes un bon film.
    Amicalement.




    0
  • Chavane
    16 juin 2010 at 13 h 22 min - Reply

    Merci beaucoup pour ces vérités…..Bravo




    0
  • BRAHIM
    16 juin 2010 at 13 h 27 min - Reply

    Je suis tout à fait d’accord avec toi cher ami Mohamed J., mais il faut savoir que dès qu’un kabyle tente de proposer une solution politique combien même elle est bénéfique pour toute l’Algérie, la proposition va être considérée comme suspecte. C’est comme çà car c’est la loi du plus fort qui prend le dessus. Exemple concret : il y une bonne poignée d’intellectuels qui propose sur LQA des choses concrètes et interressantes pour l’avenir politique de l’Algérie mais çà ne marche toujours pas , hélas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! L’Algérie est frappée de malédiction. Il lui faut des marabouts de haute réputation africaine pour la dé-marabouter.




    0
  • BRAHIM
    17 juin 2010 at 14 h 03 min - Reply

    Cher internaute @fess, j’aime bien tes interventions car elles sont toujours opprotunes. Merci pour le film, j’ai besoin d’un autre si possible pour me détendre encore plus. Merci mon frère.A bientôt sur d’autres sujets.




    0
  • Afif
    17 juin 2010 at 19 h 50 min - Reply

    En proclamant le GPK, Ferhat Mhenni n’est-il pas en réalité en contradiction avec la cause qu’il défend depuis plusieurs décennies, c’est-à-dire la cause berbériste ? Cette cause concernant toute l’Afrique du Nord, on aurait trouvé normal s’il avait proclamé un Gouvernement Provisoire Nord-Africain et personne, même s’il n’est pas d’accord avec sa proposition, n’aurait pu argumenter pour lui trouver un fil à la patte. Mr Ferhat ne comprend-il pas que la proclamation du GPK va isoler les kabyles de tout le reste des berbères d’Algérie et d’ailleurs ? Enfin, pourquoi cherche-t-il à diviser les berbères ? Comment peut-on se réclamer berbère et en même temps décréter qu’il y a les bons berbères, c’est-à-dire les kabyles, et les mauvais berbères, c’est-à-dire tous les autres berbères du Constantinois, de l’Algérois et de l’Oranie, sans compter les berbères du Maroc et des autres pays ? Je n’arrive pas à comprendre cette notion de bon berbère et de mauvais berbère du fait du lieu de naissance chez une personne qui se prétend démocrate comme Mr Ferhat ? « Miccia » peut-elle m’éclairer là-dessus ? A ce sujet, je me rappelle d’un kabyle, Mohamed Boudia, qui s’est engagé corps et âme dans la résistance palestinienne dans les années 60 et 70 et dont l’engagement qui lui a valu la haine d’Israël et sa liquidation physique par un attentat à la voiture piégée en 1972 : je voudrais bien savoir, Miccia, si ce grand révolutionnaire, membre de la Fédération de France du FLN et membre de ses commandos de choc, est un bon berbère, un vrai de vrai ou un mauvais berbère, en somme un faux frère.

    En ce qui concerne les commentaires qui privilégient la politique intérieure à la politique extérieure ou vice-versa, il est admis que la politique extérieure ne peut être que le reflet de la politique intérieure et il est ridicule comme le dit le proverbe bien de chez nous que l’on soit super activiste à l’extérieur et constamment sur le frein à main à l’intérieur (traduction approximative de : « Fi darha na3assa ou Fi diar annas ragassa »). Par conséquent, tout un chacun a le devoir de prendre position sur n’importe quel évènement qu’il soit sur son territoire ou à l’extérieur : il n’y a pas de raison de refuser à Mr Ferhat le droit de défendre la chrétienne de Tiaret, c’est à son honneur, un acte cependant qui ne peut en aucun cas l’absoudre de tout les reste, notamment sa position sur la question palestinienne dont il oublie qu’elle concerne surtout des êtres humains avant de concerner des arabes.

    Vive la Berbérie de Tripoli (Lybie) à El Ayoune (Sahara Occidental).
    Vive le Maghreb arabe des mauvais berbères.




    0
  • vassensen
    18 juin 2010 at 11 h 19 min - Reply

    soyez nombreux pour l’apero géant ,et contre la tentative de prosylétisme et d’islmisation.

    http://www.kabyles.net/Resistance-a-l-islamisation-tous,05650.html

    =========================
    Nous laissons passer exceptionnellement ce « commentaire » pour permettre à nos lecteurs « d’apprécier » l’attitude de cette minorité de déracinés qui s’est autoproclamée tutrice et représentante exclusive des KABYLES et qui se fait le relais, à travers l’un de ses sites, de l’extrême-droite française, haineuse et islamophobe, nostalgique de l’Algérie de papa.
    Merci pour votre commentaire et votre lien très suggestifs!!
    La Rédaction LQA




    0
  • Thanina
    19 juin 2010 at 4 h 40 min - Reply

    Salam, Azul fellawen,

    Je tiens à remercier tous ceux qui ont laissé des commentaires et leurs impressions sur la lettre que j’ai adressée au représentant du MAK.
    Voici des preuves irréfutables sur la réponse donnée par Mr Mehenni à un Kabyle algérois qui lui a posé une question sur l’autonomie.
    http://www.youtube.com/watch?v=mhemh8IEpQ4&feature=related
    Vous trouverez, également, un lien qui vous mènera à une vidéo sur Mr Ferhat qui est allé soutenir la télévision franco-juive où il évoque le souhait d’établir une ambassade d’Israël en Kabylie. Il parle de rapprochement des peuples, alors que lui nous divise et crée un peuple à l’intérieur du même peuple.
    http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoafYMpS.html

    Merci à l’administrateur et à toute l’équipe et BRAVO pour votre formidable travail qui consiste à éveiller les consciences.

    TAHIA EL DJAZAIR LIBRE DE SES BOUREAUX




    0
  • Afif
    19 juin 2010 at 13 h 40 min - Reply

    A Thanina : vous me faites penser à Mohamed Boudia, digne et fière algérienne.




    0
  • BRAHIM
    19 juin 2010 at 19 h 52 min - Reply

    Je m’adresse ici à @vassensen et par la même à la rédaction de LQA :
    C’est vrai que se développe de plus en plus en France des vagues de racisme, de discrimination et d’islamophobie qu’il faut combattre chaque fois que c’est possible. Les associations et la société civile française doivent dénoncer avec vigueur cette dérive qui peut porter atteinte aux français de confession musulmane issue de l’émigration. Mais Il ne faut pas ignorer non plus que la laïcité qui est une « base » qui a permis aux musulmans de France de construire des moquées et des lieux de culte (en grands nombre) qui leur permettent de pratiquer leur religion en toute liberté et toute tranquilité (nonobstant les actes d’atteintes aux symboles religieux, par ailleurs de la part d’individus extrémistes de tout bord aussi bien contre les mosquées que contre les synagogues).
    Mais avant tout, Il est de mon point de vue pas superflu d’évoquer la laïcité avant de poursuivre l’idée que je veux développer, la laïcité est une notion qui apparemment est INAPPLICABLE dans les pays musulmans pour des raisons que je ne comprends toujours pas. Je sais qu’il y a des internautes qui vont dire encore ! ils nous saoul ce BRAHIM avec la laïcité. Je sais que c’est un sujet qui risque de nous emmener très loin, mais je vais essayé d’expliquer que ce n’est pas tellement hors sujet d’en parler ici,… encore. Je continue donc. La laïcité, c’est connu, est un principe qui distingue le pouvoir politique des organisations religieuses — l’État devant rester neutre — et garantit la liberté de culte (les manifestations religieuses devant respecter l’ordre public) ; il affirme parallèlement la liberté de conscience et ne place aucune opinion au-dessus des autres (religion, athéisme, agnosticisme ou libre-pensée), construisant ainsi l’égalité républicaine. C’est le cas en France. C’est la laïcité qui permet aux musulmans de pratiquer leur religion en terre chrétienne,…. et ce n’est pas rien.
    Je n’oublie pas que la question de l’interdiction du port du nikab et l’exhibition ostentatoire d’un signe religieux à l’école et pour les fonctionnaires et agents des institutions étatiques ont envenimés, froissés et choqués dans une certaine mesure la communauté musulmane de France . Mais, il ne faut pas non plus oublier que la laïcité permet, malgré tout, à toutes les religions d’exister librement dans les pays qui admette cette notion comme principe politique.
    Mais là où je veux en venir, c’est de constater que la communauté musulmane de France « use » de cette laïcité (et de la démocratie et de la liberté, en général) pour faire des choses qui choquent les citoyens français non musulmans par une pratique qui doit être bannie et qui consiste à occuper les voies publiques ( je veux parler des rues attenantes aux mosquées où des tapis sont étalés à même les trottoirs et les voies sales et huileuses réservées aux automobilistes). Ces rues sont carrément squattées et fermées le vendredi le temps de faire la prière. Même s’il n’y a pas de place dans les mosquées, les français non musulmans ne peuvent pas admettre cette situation d’occupation de voies publiques pour lesquelles ils ont payés des impôts. Je ne m’évertue pas à les défendre, mais c’est la logique même. Irham babakoum, comment un citoyen français non musulman n’est pas poussé à développer des formes de xénophobie ou d’islamophobie surtout quand ils savent que la réciproque en terre musulmane est pour l’instant pratiquement impossible. Les musulmans gagneraient sur ce plan là à se discipliner et à rester plus modestes s’ils veulent réellement avoir la place qu’ils méritent le plus normalement du monde dans les pays occidentaux, pays de démocratie et la liberté même s’il ce n’est pas parfait. Ce sont ces pratiques, entre autre, qui alimentent l’islamophobie. Il ne faut pas s’étonner que des actes racistes apparaissent çà et là du fait en partie de ces comportements « exagérés » de certains musulmans. Chez nous en terre musulmane c’est normal mais en terre de Kofars c’est fort en roquefort. Par ailleurs, pour les kofars toujours, il inimaginable, dans leur culture, que des « français » défendent le port du nikab. C’est des choses simples qu’il faut prendre en compte, C’est tout. !
    Pour ceux qui me prennent pour un mythomane je propose le lien suivant pour se faire une idée:
    http://www.youtube.com/user/ciceropicas#g/c/D35636BBD61ED5F4
    PS : chère rédaction LQA , est-ce que l’internaute @vassensen est vraiment bien identifié par le pseudo comme faisant partie de « cette » minorité de déracinés qui s’est autoproclamée tutrice et représentante exclusive des KABYLES et qui se fait le relais, à travers l’un de ses sites, de l’extrême-droite française, haineuse et islamophobe, nostalgique de l’Algérie de papa ». C’est important, à mon avis.

    =================
    Nous ne voulons pas nous abaisser à cette poignée d’extrémistes dont les commentaires racistes ne sont qu’insultes et insanités. Exceptionnellement, hier, nous avons laissé passer le message de ce pseudo pour montrer le degré de provocation en appelant à un rassemblement organisé par l’extrême droite. Tout ce qui excessif est insignifiant, mon cher Brahim et intéressons-nous aux véritables débats concernant l’avenir et notre soeur Houfani nous invite à travers sa lettre ouverte à débattre d’initiatives sérieuses avec des FEMMES et des HOMMES sérieux.
    Cordialement
    La Rédaction LQA.




    0
  • Ihiqel
    20 juin 2010 at 0 h 10 min - Reply

    Mammeri, Tanina, Miccia, Said, … et le peuple kabyle ou chacun son peuple
    Tout le reste est littérature

    Voici ce que disait Mammeri à ce propos:

    « … Akken ran wuguren, idek ara ad iylu wmezruy yid-es, ilin; ccek ur illi, agdud inu (deg znazel-is wiyad) deg abrid n unefru ines i t-yugh lhal. Ghas mayella wartussna, aqelled d waradles ad reglen abrid unefru tiremt, am ass-a, ad yawet wass, ideg ara frirent tkerkas wad tufrar tidep. Mayella dayen nniten ak d imucuha… »

    Tasuqqelt s ghur HB, ass 26.05.2010

    Ci-joint le texte original de Mammeri, awal-iw fell-as d afsas.

    «… Quel que soit le point de la course où le terme m’atteindra, je partirai avec la certitude chevillée que, quels que soient les obstacles que l’histoire lui apportera, c’est dans le sens de sa libération que mon peuple (et à travers lui les autres) ira. L’ignorance, les préjugés, l’inculture peuvent un instant entraver ce libre mouvement, mais il est sûr que le jour inévitablement viendra où l’on distinguera la vérité de ses faux semblants. Tout le reste est littérature…»
    Moulaud MAMMERI, Entretien avec Tahar Djaout, suivi de : La cité du soleil (inédit), éditions Laphonic, collection Itinéraires, Alger, 1987,94 p.




    0
  • Abdel Malek Boyo
    2 novembre 2015 at 17 h 16 min - Reply

    Vive l’Algerie Libre , Démocratique et surtout Unie avec toutes ses composantes : Arabes , Chaouis , Kabyles , Mozabites , Nailis ,
    Sahraouis , Soufis , Terguis ….. Amazigh ou Arab on est tous freres et soeurs. On est Algeriens. L’Algerie avant tout.




    0
  • BESSAÏH
    24 décembre 2015 at 22 h 00 min - Reply

    Je suis parfaitement d’accord avec les propos de « Tanina » pour tous ceux et celles qui essaient de contrer ses arguments contre Mehenni et son GPK en passant par « le peuple Kabyle » Je dis que c’est de la propagande; Il s’agit bien du sort de tous les Algériens qui ne forment qu’un seul peuple.




    0
  • mostefa
    30 juin 2016 at 3 h 22 min - Reply

    …../……merci MADAME




    0
  • algerien libre
    23 février 2017 at 10 h 06 min - Reply

    Ces gens qui écrivent n’importe quoi, à partir du moment où ils apprennent à écrire.Je ne le cache pas, je ne sais pas écrire mais je pose des vérités dont je suis sûr. Je ne cherche pas à plaire ou à vendre de fausses recettes !Depuis 1830, l’Algérie a vu son identité niée puis fracassée par la « mission civilisatrice » de la France. Tous les essais de l’occident ont échoué jusqu’à présent, parce qu’il délaisse la civilisation précédente et cherche à l’ignorer, à l’effacer.Discrètement, il s’est bien servi de toutes ses avancées scientifiques.Plusieurs écrivains ont trompé, leur public, mais on ne trompe pas l’histoire ! Colonisation égale civilisation, n’est pas simple mais bien simplicité d’esprit et je crois encore que vous n’en faites pas partie.Plusieurs écrivains ne l’ont jamais été et l’ignorance en a fait des mythes et cela durera encore, tant que l’ignorance restera.Vous n’avez probablement, Jamais écrit cela. On a dû vous l’octroyer, mais ceux qui l’ont fait «ignorent» ce que je viens de citer et comme cela arrangeait tout le monde, après vous, personne à ma connaissance ne l’a relevé ; Si l’ignorance vous l’a attribué aujourd’hui, il revient aux écrivains, poètes ou toutes gens honnêtes de rechercher la vérité !J’ajouterai pour les premiers, qu’en Algérie en 1830, il y avait plus de quatre cent universités. En 1962, il n’en restait qu’une seule pour tout le pays et un lycée, pour des départements plus grands que la Belgique!bien avant l arriver des colonisateurs il existee une société bien organisée, à la civilisation propre, parfois comparable à celles du bassin méditerranéen, peut-être imparfaite dans son développement, mais dont l’amour de la liberté, l’attachement à la terre, la cohésion, la culture, le sens patriotique, les ressources et les idéaux communs à défendre contre l’ennemi national, donnent leurs preuves tout au long d’une guerre de conquête.l’Algérie, à l’évidence, aurait pu connaître un tout autre destin si le colonialisme ne l’avait plongée, puis maintenue, sinon momifiée structurellement dans une dynamique de régression culturelle et dans la torpeur de son existence. La guerre totale menée contre la formation sociale algérienne, jusqu’à la défaite de l’Émir Abdelkader en 1847 et au-delà de cette date, a, faut-il le redire, détruit, ravagé, ruiné les êtres, les liens sociaux, les institutions, les cultures, les animaux, le commerce, les biens de subsistance… La confiscation des biens habous, l’expropriation des terres et le séquestre des biens immobiliers ont systématisé la paupérisation des familles et la désintégration des communautés et généralisé disettes, famines et maladies. Une telle brutalisation,Depuis 1830, l’Algérie a vu son identité niée puis fracassée par la « mission civilisatrice » de la France. Au temps de l’Émir Abdelkader, le pays scolarisait 75% de sa population par le système d’encadrement des confréries religieuses (zaouias). Pour la même époque (1830-1840), le chiffre équivalait au taux d’analphabètes dans l’Hexagone. Au sortir de la tutelle française, les chiffres restaient sensiblement les mêmes, seulement entre-temps ils s’étaient complètement inversés. Trois décennies d’indépendance n’ont pas suffi à effacer ce traumatisme.Nous avons cent trente ans de colonisation, ce que l’on apprend aux occidentaux mais on fait abstraction du reste. Nous avons mille cinq cents ans de civilisation et c’est grâce à cela que l’on n’a pas pu effacer ces peuples : Ils n’étaient pas puissants mais avaient des bases solides, une culture une langue et une religion uniques pour des peuples constituants des dizaines de fois ce qu’est l’union européenne aujourd’hui, qui n’est pas encore faite et ne pourrait avoir lieu de la même façon, malgré toute la modernité : N’y a-t-il pas là un message pour l’humanité : La paix et la justice sociale, elles seules peuvent créer des unions ou fusions comme dans le monde musulman, auparavant.Les hommes sont faits pour se connaître et non pour s’épier, se mépriser ou s’entretuer. Malheureusement beaucoup le savent mais ne l’enseignent pas.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique