Édition du
24 March 2017

الرشوة والفساد الإقتصادي في الجزائر La corruption en Algérie [Hiwar TV]

ممثل منظمة الشفافية الدولية في الجزائر الاستاذ جلالي حجاج، والكاتب الصحفي توفيق رباحي يتحدثان عن الرشوة والفساد الإقتصادي في الجزائر من خلال قراءة غي تقرير المجلس الإقتصادي والإجتماعي التابع للأمم المتحدة، وتقرير الشفافية الدولية 2010، في برنامج أضواء على الاحداث من قناة الحوار في لندن 10-06-2010، إعداد وتقديم: سليم صالحي


Nombre de lectures : 1254
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mohamed
    17 juin 2010 at 2 h 15 min - Reply

    La corruption en Algerie n’a jamais atteins ce niveau dramatique, que ce soit dans les services publiques (2000 DA pour un extrait de naissance, 2500 DA pour une carte d’identite) que dans les contrats aux multi-million de dollars. Ce qui est paradoxale c’est que jamais nos mosquees ont ete aussi pleines, jamais les Algeriens ont ete aussi musulmans, tout le monde connait le halal et le haram, mais pourtant sur le terrain notre comportement est tout autre. Nous voulons construire une autre « plus grande mosquee au monde » pour montrer justement notre islamite a ce monde, et meme pendant la construction de cette fameuse mosquee, il y aura de la corruption, les tours de passe passe et de l’argent vaporise. Que voulos nous en tant que socite arabo-berbero-musulmane? est ce que l’Algerie de deamin resemblera a la Turquie, par exemple? ou la religion ne fait presque plus partie de la politique ou peu? ou voulons-nous une societe islamique super musulmane, alors qu’on vole et on triche comme on respire. C’est quoi notre vrai modele? quelcun peutil eclairer ma lanterne SVP?




    0
  • adam
    17 juin 2010 at 12 h 03 min - Reply

    C’est d’abord un problème de culture et de civisme. Les sociétés occidentales n’ont rien à voir avoir l’islam, ni même leurs propres religions, n’empêchent qu’elles sont beaucoup moins corrompues que la notre.
    Nos parents étaient moins exhibitionnistes dans leur islam, car ils considérés que c’était d’abord une question d’ordre bilatérale entre eux et leur créateur; ils étaient aussi, il faut le signaler, moins nombreux dans les mosquées, ce qui ne les a pas empêchés d’être des gens honnêtes et profondément croyants. Aujourd’hui, l’islam est devenu un accoutrement superficielle et une question de paraître et non d’être. Cela donne des mosquées pleines à craquer, mais des cœurs vides.C’est un peu à l’image de tous les autres secteurs de la vie nationale : des universités pleines et des têtes vides etc..
    Il y a vraiment péril en la demeure et nous devons prendre la menace au sérieux. Un diagnostic psycho-social s’impose et tout le modèle sociétale revu, à commencer par la sphère politique.




    0
  • SAID
    19 septembre 2010 at 12 h 59 min - Reply

    Les grandes civilisations que le monde a connu ont eu des périodes de grandeur et des périodes de déclin. La civilisation arobo-islamique est finie avec la fin de l’empire ottoman au debut des années 20. Sur l’echelle de l’histoire, celà veut dire hier. Nous y sommes toujours et pour des decennies encore. Car nos gouvernants (et c’est la principale cause de notre decadence !!) ne veulent pas lacher le pouvoir une fois qu’ils se le sont accaparé.




    0
  • saadaoui zied
    17 février 2011 at 18 h 05 min - Reply

    السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
    نحن مجموعة من الشباب من طلبة و أساتذة و معملمين تونسيين من ولاية القصرين بمعتمدية حيدرة شرعنا بتأسيس جمعية أطلقنا عليها إسم جمعية الشفافية و الإنصاف و أردنا أن نظم صوتنا اليكم و لتكون شرعيتنا أقوى بالإندماج أو الإشتراك معكم في الأهداف و المبادئ .




    0
  • Congrès du Changement Démocratique