Édition du
25 March 2017

ENQUÊTE : Des députés, sénateurs et fils de députés voyagent au frais de la République

IN DNA (Dernières nouvelles d’Algérie)

Jeudi, 08 Juillet 2010, 22:00 | Enquête Farid Alilat, Said Touzrat

C’est ce qu’on appelle voyager au frais de la princesse. Des députés de l’Assemblée nationale, des sénateurs du Conseil de la Nation ainsi que des personnes étrangères à ces deux institutions ont été totalement pris en charge par le ministère de la Jeunesse et des Sports lors de la Coupe du Monde de Football qui s’est déroulée en Afrique du Sud. Des enfants de députés figurent également sur cette liste.


Le département dirigé par Hachemi Djiar a donc bienveilleusement pris en charge les frais de séjour de ces honorables personnes, frais qui comprenaient : deux billets aller-retour Alger-Johannesburg, des nuitées dans différents hôtels, l’hébergement, le transport ainsi que trois billets pour assister aux matchs de l’équipe algérienne contre la Slovénie, l’Angleterre et les Etats-Unis. Un séjour qui a du coûter plusieurs millions de dinars.

Petite cerise sur le gâteau, chacun des bénéficiaire de ce séjour sud-africain a eu droit à un change en devises pour un montant pouvant aller jusqu’à 24 000 euros (2,5 millions de dinars). La somme est certes coquète, mais l’Afrique du Sud est réputée pour être une destination onéreuse. Et quand on sait que le séjour de ces chanceux de la République a duré une quinzaine de jours, on imagine ce que le trésor public a du débourser pour que ces personnes puissent jouir du privilège de se rendre en Afrique du Sud, suivre les matchs de la Coupe du Monde et faire du tourisme.

Dans la liste figurent des enfants de députés

Jusque là rien de bien fâcheux. Des députés et des sénateurs qui profitent gracieusement de l’argent du contribuable algérien ce n’est pas franchement nouveau. Sauf que là, des personnes totalement étrangères au Parlement ont bénéficié de ces largesses. Parmi elles figurent des cadres du RND (Rassemblement national démocratique), le parti du Premier Ministre Ahmed Ouyahia ainsi que deux enfants du député de cette formation, Chiheb Sedik, par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale. Quand on sait que des supporteurs algériens se sont rendus en Afrique du Sud sans être vaccinés, quand on sait que des supporteurs se sont rendus en terre sud-africaine sans le sou, on imagine bien toute la chance de cette délégation de pouvoir joindre l’utile à l’agréable : visiter l’Afrique du Sud et suivre le mondial. Au frais du contribuable, bien sur !

Une première liste contesté, puis revue à la hausse

Une première liste de 32 bénéficiaires avait été élaborée une première fois par la Commission de la Jeunesse et des Sports et de l’Activité Associative de l’APN, présidée par le député du RND, Bounefla Hacen. Cette liste qui a été transmise au ministère de la Jeunesse et des Sports a provoqué la colère de certains députés, notamment de la part d’Arezki Aider, rapporteur de cette commission et député du RCD (Rassemblement pour la Culture et la démocratie). Celui-ci, qui a fait partie de la délégation qui s’est rendue en Afrique du Sud, a protesté contre la composante de cette liste dans laquelle figuraient donc des individus étrangers à l’assemblée.

Passe-droits

Le député du RCD a ainsi adressé une correspondance au ministère pour protester contre les indus-bénéficiaires. Sur ce, une seconde liste à été élaborée dans laquelle figurent non pas 38, mais 42 personnes. Selon nos informations, le parti de Said Sadi compte interpeller le ministère de la Jeunesse et des Sports sur ces passe-droits lors de la prochaine session parlementaire de l’automne prochain.

Pourquoi des députés, sénateurs, cadres d’un parti au pouvoir ainsi que leur progéniture ont-ils bénéficié d’un séjour en Afrique du Sud aux frais de la République ? Qui a décidé d’offrir à ces « extras » ainsi qu’ils sont nommés dans les documents que DNA a obtenus, ces passe-droits payés par l’argent du contribuable algérien ?


Nombre de lectures : 1216
10 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mohamed GF
    9 juillet 2010 at 14 h 57 min - Reply

    pour voter ««OUIIIIII»» c’est pour ça
    c’est de la corruption d’état clan du petit Boutef




    0
  • rabah
    9 juillet 2010 at 17 h 20 min - Reply

    Est-ce étonnant?
    Quand des soit-disant anciens maquisards, dont la plupart n’a jamais tiré une seule balle, se prostituent pour accéder à la rente par le biais d’organisations fantoches telles l’ONM, l’ONEM et bientôt l’ONPEM tout en servant de serpillières à de plus gros prédateurs, à quoi peut-on s’attendre de ces pseudo députés et sénateurs de pacotille, dont le plus haut fait d’arme et le levage de bras en signe d’acquiescement pour signifier au maître du moment que le pantalon est assez bas? Piller la magnifique Algérie, la violer, l’avilir, la sous-traiter aux arabes du moyen orient pour les uns ou tenter de la remettre à disposition de la France, mère-patrie de plusieurs de non gouvernants (que Dieu les maudisse jusqu’à la dixième génération!), tel est le but ultime de ces faussaires en tout genre.
    Mais après le pillage, organisé en très haut lieu, de la Sonatrach et le détournement de la côte ouest algéroise, voyager au frais de la princesse n’est que petite broutille.




    0
  • samaritain
    9 juillet 2010 at 19 h 11 min - Reply

    Quelques part a Annaba des pauvres jeunes ont été condamnés à 8 ans de Prison Ferme , Des Autres jeunes HUPPÉS et Fils a PAPA ont été Condamnés a DILAPIDER et sans Retenue l’Argent du peuple !




    0
  • S.M.C.
    9 juillet 2010 at 19 h 12 min - Reply

    C’est ce genre d’abus qui revolte the citoyen et reduit la confiance du peuple. Le montant en question est negligeable, mais l’action est reprimable. Si cette bienfaisance a ete dirigee vers des necessiteux, et il on a beaucoup, nul n’aurait objecter. La mouche ne tue pas, mais donne parfois la nausee.

    Merci au RCD d’avoir amene ce sujet sur la table. Sujet qui dit beaucoups sur les previlegies dans notre pays. Dans ce cas on n’en parle que de quelques milliers de dinars, mais combien de depenses plus importantes de ce genre se font au detriment du tresor public?
    Dans une gestion publique saine, nul n’a le droit, y compris le president, de beneficier du tresor public a moins que la depense est un service direct a la nation.




    0
  • samaritain
    9 juillet 2010 at 21 h 59 min - Reply

    @ S.M.C

    24 000 euros par personne est négligeable !? voyons!




    0
  • bled miki
    9 juillet 2010 at 22 h 06 min - Reply

    maintenant rien ne m’entonne ils se partagent toutes les richesses du peuple ils vont peut être avoir des remords après ça. nous pauvre peuple on ne voit que la partie visible de l’iceberg alors allez imaginer ce qui se cache…..




    0
  • jila
    9 juillet 2010 at 22 h 12 min - Reply

    je ne comprends pas la publication de telles insanités qui ne peuvent une fois de plus qu’avoir un impact destructeur sur les masses laborieuses qui ne survivent que par leur sueur et qui vous lisent!!!on ne peut plus demotiver le peuple car il n’a plus aucune force pour l’être encore plus!quel est donc le but recherché par cette publication et de beaucoup d’autres; le peuple est vidé de toute sa substance réactive!!!

    ===================
    Voulez-vous que les citoyens se taisent devant cette rapine institutionnalisée? Croyez-vous que notre peuple el mahgour mais très patient ne sait pas tout cela et que ces informations vont le choquer?
    Respectez svp les compatriotes qui ont publié cet article et évitez d’utiliser des termes blessants (« insanités »).
    La rédaction LQA




    0
  • Djamel Eddine U
    10 juillet 2010 at 0 h 09 min - Reply

    Le droit a la verite et le droit de proteger les divulgueurs de verites d’anomalies touchant les fonds publique, comme il en existe dans les pays libres.
    L’information est un droit du domaine publique que les pouvoirs politiques tentent de cacher de leurs peuples qui les payent pour le servir et non pas se servir eux memes




    0
  • ca21dz
    10 juillet 2010 at 7 h 43 min - Reply

    C est normal que notre equipe ne reussira jamais un bon parcours en competition de haut niveau car ses supporteur n aime pas leur pays sinon ils payeront de leur poche
    c est ca lae pays du baylek , ta3 eddouala, c est la culture du pays malheureusement et dire qu on a un etat ?




    0
  • rob.adda
    10 juillet 2010 at 12 h 13 min - Reply

    Je commence à douter maintenant de notre gouvernement, ou il est aveugle ou il est complice de cette débandade, je ne vois pas d’autres explications, j’ai toujours soutenu Le président et je ne saurai douter de son honnêteté. Il faut voir si ce cas qui s’ajoute aux longues listes des malversations encore soit avéré…..




    0
  • Congrès du Changement Démocratique