Édition du
23 March 2017

Une gifle aux imposteurs d'Alger!

Lettre du Professeur André NOUSCHI à « l’ambassadeur » d’Algérie en France

Le 10 juillet  2010

Monsieur l’Ambassadeur,

Vous savez sans doute l’intérêt que j’ai toujours porté à l’Algérie,  mon pays natal  et dont j’ai écrit l’histoire depuis les années 50 avant même que commence la guerre de votre indépendance .Vous savez aussi l’aide CONSTANTE que j’ai pu apporter à ceux qui dirigeaient le FLN à  Alger et à Tunis entre 1954 et 1962. J’ai eu la chance de rencontrer à Alger en 1981 Tewfiq al Madani qui m’a avoué que mes travaux avaient été durant la guerre comme le verre d’eau qu’on vous offre dans le désert.

C’est au nom de ces liens que je vous écris aujourd’hui à propos de l’article du journal El Watan du 22 juin dernier qui rapporte la note du Ministre de l’Enseignement supérieur concernant les communications des chercheurs algériens à l’étranger. Cette note ne saurait être acceptée ni par les chercheurs algériens, encore moins par ceux de l’étranger. La politique n’a rien à voir avec la recherche ; c’est notre règle impérative. Jadis Hitler et Staline voulaient soumettre la recherche à la politique. Les historiens ont constaté alors que la recherche en Allemagne et en URSS en a souffert. Le silence ne convient pas à la recherche. Si vos chercheurs ne peuvent s’exprimer, sans avoir l’autorisation de leur gouvernement, alors personne ne les regardera comme sérieux et l’image de l’Algérie en souffrira. JAMAIS du temps de la colonisation française, les chercheurs français ou algériens n’ont été soumis à une quelconque censure préalable. Si la liberté a un sens, alors vous devez laisser les chercheurs algériens s’exprimer dans leur pays et hors de chez eux, en pleine liberté.

Si vous vous en tenez à votre note, alors le combat des Algériens pour l’indépendance et la liberté n’a pas de sens, il n’en a plus pour les dirigeants actuels de l’Algérie, puisqu’ils soumettent la liberté de s’exprimer à un contrôle préalable .Tout le monde le regrettera ; et très vite, vous le regretterez.

Croyez, Monsieur l’ambassadeur, à l’assurance de ma considération la plus désolée et la plus triste,

Professeur André Nouschi,

===============================

Note de la Rédaction LQA

Qui est André Nouschi (Wikipedia) :

André Nouschi, né à Constantine le 10 décembre 1922, est professeur éméritehistoire contemporaine à l’université de Nice. Juif algérien, il est un spécialiste reconnu de l’histoire du XXe siècle et de l’Afrique du Nord. Il a publié de nombreux ouvrages dont La France de 1914 à 1940, L’Algérie amère (1914-1994), La France et le pétrole, La Méditerranée, La France et le monde arabe. d’

Combattant de la France libre, il est également l’auteur d’un livre sur le niveau de vie des populations rurales constantinoises durant la période coloniale jusqu’en 1919 (PUF, 1961). Ce livre, décisif, avait en son temps été salué par Tewfik El-Madanî comme « la goutte d’eau qui s’offre au voyageur après la traversée du désert ». Il est aussi co-auteur de Algérie passé et présent avec Yves Lacoste et André Prenant.


Nombre de lectures : 3193
18 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Zineb Azouz
    11 juillet 2010 at 21 h 31 min - Reply

    Chers amis,

    Vous vous en doutez peut être,mais ne nous leurrons pas, avant même cette note, il était par exemple hors de question d’inviter un André Nouschi ni à l’université de Constantine ni ailleurs, d’ailleurs il est très peu connu et presque jamais cité dans nos départements d’histoire ou d’écobomie (ce qui n’est pas le cas de B. Stora, reçu en héros national…..)
    Pourtant à Constantine, sa ville natale André Nouschi a enseigné l’histoire au Lycée Réda Houhou ex. Lycée d’Aumale et y a même fait de la prison à cause de ses engagements.

    En effet, il faut bien le préciser que cette note ministérielle dont il est question ici est une sorte de double sens interdit, dans un espace déjà truffé de ralentisseurs « naturels » et intrinsèques de la libre pensée :
    Il n’est pas seulement question de contrôler les « chercheurs » Algériens, mais aussi et bien sûr les chercheurs étrangers qu’un département, un laboratoire ou un comité d’organisation de séminaire souhaiterait inviter.

    Je souhaiterais juste vous proposer une autre lettre d’André Nouschi à l’ambassadeur d’Israël en France, tout en déplorant que nos chercheurs-victimes n’aient à ce jour pas acquis de tels réflexes émancipateurs et libérateurs; comme à l’accoutumée, ils vont au mieux se cacher derrière cette lettre d’André Nouschi et/ou derrière une pétition initiée par les enseignants les moins concernés par les déplacements, ou encore se réfugier derrière la fameuse chapelle du « wait and see » & de « Tekhta Rassi ».

    Le 3 janvier 2009
    Monsieur l’Ambassadeur,

    Pour vous c’est shabbat, qui devait être un jour de paix mais qui est celui de la guerre. Pour moi, depuis plusieurs années, la colonisation et le vol israélien des terres palestiniennes m’exaspère. Je vous écris donc à plusieurs titres : comme Français, comme Juif de naissance et comme artisan des accords entre l’Université de Nice et celle de Haiffa.

    Il n’est plus possible de se taire devant la politique d’assassinats et d’expansion impérialiste d’Israël. Vous vous conduisez exactement comme Hitler s’est conduit en Europe avec l’Autriche, la Tchécoslovaquie. Vous méprisez les résolutions de l’ONU comme lui celles de la SDN et vous assassinez impunément des femmes, des enfants ; n’invoquez pas les attentats, l’Intifada. Tout cela résulte de la colonisation ILLEGITIME et ILLEGALE. QUI EST UN VOL. Vous vous conduisez comme des voleurs de terres et vous tournez le dos aux règles de la morale juive. Honte à vous : Honte à Israël ! Vous creusez votre tombe sans vous en rendre compte. Car vous êtes condamné à vivre avec les Palestiniens et les états arabes. Si vous manquez de cette intelligence politique, alors vous êtes indigne de faire de la politique et vos dirigeants devraient prendre leur retraite. Un pays qui assassine Rabin, qui glorifie son assassin est un pays sans morale et sans honneur. Que le ciel et que votre Dieu mette à mort Sharon l’assassin. Vous avez subi une défaite au Liban en 2006.Vous en subirez d’autres, j’espère, et vous allez envoyer à la mort de jeunes Israéliens parce que vous n’avez pas le courage de faire la paix.

    Comment les Juifs qui ont tant souffert peuvent ils imiter leurs bourreaux hitlériens ? Pour moi, depuis 1975, la colonisation me rappelle de vieux souvenirs, ceux de l’hitlérisme. Je ne vois pas de différence entre vos dirigeants et ceux de l’Allemagne nazie ?

    Personnellement, je vous combattrai de toutes mes forces comme je l’ai fait entre 1938 et 1945 jusqu’à ce que la justice des hommes détruise l’hitlérisme qui est au cœur de votre pays. Honte à Israël. J’espère que votre Dieu lancera contre ses dirigeants la vengeance qu’ils méritent. J’ai honte comme Juif, ancien combattant de la 2ème guerre mondiale, pour vous. Que votre Dieu vous maudisse jusqu’à la fin des siècles ! J’espère que vous serez punis.

    André Nouschi
    Professeur honoraire de l’Université.




    0
  • karima
    11 juillet 2010 at 22 h 03 min - Reply

    Vous et vos semblables etes le pilier de cette humanite.




    0
  • rabah
    12 juillet 2010 at 4 h 08 min - Reply

    André Nouschi est un géant. Humaniste plus grand que nature. Son seul tort est de s’adresser aux avortons qui nous qui squattent le pouvoir algérien incapable de prendre une seul décision au profit des algériens. Haraoubia, comme tous les sinistres algériens, pollue son secteur. La réalité est qu’ils considèrent les enseignants chercheurs comme des fonctionnaires et en ce sens, ils doivent se contenter de fonctionner. La science et la recherche sont secondaires en Algérie. D’ailleurs Benbouzid, Le plus ancien sinistre de la planète avait menacé de fermer les universités dans les années 90.




    0
  • Alilou
    12 juillet 2010 at 14 h 56 min - Reply

    Salut,

    Merci Monsieur pour votre déclaration de cœur,

    Encore un homme de cette classe qui n’existe plus qui sort de son mutisme et crie a la trahison, bientôt ca va être au tour de nos martyres pour crier de leur tombe basta l’hégémonie.

    Que Dieu leur accorde la paix, car ils ont rempli leur devoir pas nous, on est la en observateur passif de la degradation de l’Heritage…

    salut




    0
  • Afif
    13 juillet 2010 at 0 h 33 min - Reply

    A Zineb Azouz : merci.

    Il ne faut jamais confondre les juifs avec les israéliens et leurs soutiens comme par exemple Enrico Macias. Les algériens et les arabes en général viennent de s’en rendre compte tardivement.

    Serait-il possible à la rédaction de publier en article la lettre du Professeur et Résistant André Nouschi adressée au gouvernement israélien ?




    0
  • kouder
    13 juillet 2010 at 19 h 04 min - Reply

    André Nouschi, un digne fils de l’Algérie millénaire, chassé de son pays, à l’instar de ses semblables expatriés en 1962. A partir de cette date fatidique, l’Algérie a entamé inexorablement sa  »régression féconde ». A ce jour, l’hémorragie continue au grand bonheur des tenants de l’obscurantisme de tous poils.
    André Nouschi est certes juif, Algérien ou Français, mais il est avant tout un citoyen du monde, il en est la conscience, il interpelle les tenants de la haine et de la régression de quelque bord qu’ils soient. La liberté, entre autres valeurs, constitue son credo. Cette liberté qui n’a, malheureusement, pas de sens en Algérie et encore moins dans les territoires occupés de la Palestine. Et pour cause, cela se mérite.




    0
  • Zineb Azouz
    13 juillet 2010 at 19 h 11 min - Reply

    Merci à vous Monsieur Afif,
    Il faut juste se rappeler que des hommes libres et justes comme André Nouschi dérangent nos pouvoirs « arabes » illégitimes au moins autant que les israéliens.
    Ils sont le mauvais exemple à ne jamais montrer à leurs « sujets ».

    Cordielement,
    ZA




    0
  • Moudjahid
    14 juillet 2010 at 2 h 23 min - Reply

    Tout est dit dans cette phrase éclatante de perspicacité et de vérité :
    «Si vous vous en tenez à votre note, alors le combat des Algériens pour l’indépendance et la liberté n’a pas de sens, il n’en a plus pour les dirigeants actuels de l’Algérie[…]».
    Je me permets de rajouter : En réalité, le combat de ceux qui sont morts pour l’indépendance de notre Pays n’a jamais eu la moindre importance pour les «dirigeants» actuels de l’Algérie.




    0
  • ALI
    15 juillet 2010 at 10 h 39 min - Reply

    @ ZINEB AZZOUZ.
    J’ai eu ‘occasion de voir de mes propres yeux toute la haine et le parti pris de ENRICI MACIAS en faveur d’Israel. Cela se passait à paris en 1979 (?) lors de l’invitation par le president Fraçois Mitterrand de feu Yasser Arafat pour une visite officielle en france .Le sieur Enrico etait à la tete d’une manifestation contre la visite du terrrorrriste Arafat tueur des enfants israeliens. L’oeil mechant et les levres baveuses il eructait sa haine en direct sur les ecrans de telivisions. Jeune lycéen en vaccances chez mon frere j’avoue que j’etais choqué par ce que j’ai vu. D’abord parce que le personnage qui parlait et chantait en algerien avait la sypathie de beaucoup de nos compatriotes.
    Plus de 20 ans plus tard je fus tout autant choqué que ni le president ni ses conseillers ne se soient rappelé de cet episode au point de l’inviter avec tombours et trompettes à une visite en Algerie pour finalement se retracter.
    Il est vrai que le pouvoir nous a habituer à tourner le dos aux vrais amis de l’Algerie , mais là c’est une autre histoire.




    0
  • Zineb Azouz
    15 juillet 2010 at 20 h 21 min - Reply

    Monsieur Ali,
    Je ne connais que trop bien Enrico et son sionisme viscérale.
    Native de Constantine, je suis encore plus écœurée que vous lorsque je vois et j’entends, tenez vous bien, des « historiens » de l’université de Constantine, sous prétexte de défendre les valeurs citadines de la ville ainsi que son malaouf, en arriver à traiter de « paysans anti-culture », les auteurs de l’assassinat de cheikh Raymond, beau père de Macias, tout en continuant à glorifier et à chanter en chœur avec Enrico Macias.

    Bien sûr, il faut toujours que les bons arguments nous viennent d’ailleurs, comme lors d’une émission de télé. au cours de la quelle Gisèle Halimi a dénudé les thèses et les larmes de crocodile de Macias en lui rappelant que l’antisémitisme n’a jamais existé en Algérie (ni au Maghreb) et que si les gens le refusent, c’est à cause de son passé d’OAS , de son présent de sioniste et bien sûr de ses accointances avec le pouvoir Algérien qui voulait à un certain moment et à tout prix le faire entrer à Constantine en Héros.

    Permettez moi chers internautes, cher monsieur ALI de vous soumettre cet extrait d’article que je n’aurais pas eu le droit de lire y compris dans mon université :

    dimanche 4 septembre 2005
    Juifs de Constantine en Israel
    Le Mossad a activé pendant la guerre d’Algérie, contre le FLN. Voilà ce que vient de révéler le quotidien israélien «Maariv», à travers les aveux d’un ancien agent des services secrets israéliens.
    Avraham Barzilai, raconte sa mission en Algérie en 1956, à Constantine précisément. Il révèle comment il a dirigé un réseau du Mossad pour traquer les militants du FLN. Comment les cellules de ce réseau étaient composées de jeunes juifs, autorisés par l’administration française, à porter des armes. Et comment ces activistes se sont substitués aux soldats français dans les quartiers juifs de Constantine.
    Ce témoignage est publié à l’occasion de la tenue du congrès international des juifs originaires de Constantine. Premier du genre, ce congrès s’est organisé en Israël, du 27 mars au 3 avril dernier. Ses organisateurs l’ont voulu et je les cite : «En mémoire des premiers pionniers de Constantine en Eretz Israël». Enrico Macias, président d’honneur du congrès, a donné un tour de chant spécial pour l’occasion, et l’historien Benjamin Stora a animé une conférence sur l’histoire des juifs de Constantine. Plusieurs autres conférences et débats étaient également au programme dont une sur : L’activité sioniste à Constantine et les vagues d’immigration vers Israël, et une autre sur : La spécificité de la contribution des juifs d’Algérie envers l’Etat d’Israël. »

    Je rappelle encore une fois, que Bejamin Stora a été reçu en grandes pompes à Constantine et au centre universitaire de Khenchela (ville natale de son père)et qu’Enrico Macias a été officiellement et devant des milliers de téléspectateurs, invité par Bouteflika.

    Je lance ici un défi à tous les historiens Algériens, à tous les recteurs, à toutes les associations qui militent pour la vérité historique, à tous les comités de soutien aux palestiniens d’inviter André Nouschi.

    ZA




    0
  • um ahmad
    21 juillet 2010 at 9 h 11 min - Reply

    un peuple qui attend d’être défendu par des étangers, c’est un peuple qui est mort.
    toujours est-il que c’est une initiative bienveillante – donc il ne faut pas dénigrer un appel lancé pour la liberté de la recherche qui est la base principale pour le developpement même s’il nous vient de notre ennemi. c’est un professeur et chercheur, et pour ces personnes la recherche est une priorité vitale – c’est bien de s’unir à ces voix pour arracher nos droits




    0
  • Lydidi
    23 juillet 2010 at 15 h 54 min - Reply

    J’ai lu tous vos commentaires avec la plus grande attention ! Au début, certains d’entre vous lancent le débat pour ne pas confondre politique et recherche en Algérie ! Malheureusement, cette brève discussion très fructueuse a vite disparue au fil des commentaires et a laissé place à un débat politico éthique ! voire même religieux ! Pourquoi, nous peuple algérien n’arrivons pas à faire la part des choses et séparer les idéaux et les ambitions pour une Algérie meilleure de la politique actuelle? Je ne vais pas rentrer dans ce débat morbide et bestiale qui à un mon échelle ne changera pas grand chose à ce qu’est le pouvoir algérien !
    Ce que je voudrais c’est des réponses à des questions…Commet rapatrier un maximum de jeunes chercheurs algériens comme moi en Algérie? comment lutter contre l’immigration choisie? comment donner la paroles et la chance a tous ces cerveaux de s’épanouir dans leur profession dans leur terre natale?
    Est ce qu’un jour l’Algérie sera un pays où la recherche scientifique aura une réelle dimension?
    Question ouverte !




    0
  • Nouschi André
    31 décembre 2010 at 23 h 53 min - Reply

    Je suis très ému par les réactions que ma lettre ,mes lettres ont provoqué parmi mes amis et frères d’Algérie.,bladi.Sallam ‘alaikum .




    0
  • D B
    1 janvier 2011 at 0 h 05 min - Reply

    Les Justes sont le ferment qui fait pousser l’arbre de vie, la lumière qui lui donne sa foison de fruits succulents, et le zéphyr qui apaise les brûlures.
    Merci cher André Noushi. Vous avez rendu justice à ceux que la roue de l’histoire broie sans état d’âme. Et vous avez sauvé l’honneur des juifs. En rappelant à tous ceux qui tombent dans la haine, par qu’ils ont été victimes de la haine, que les Justes existent en chaque communuaté d’hommes, et les méchants aussi.
    Mes respects et toute ma fraternité, cher frère aîné




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    1 janvier 2011 at 3 h 08 min - Reply

    Chère soeur Zineb Azouz, je vous présente à l’orée de la nouvelle mes Meilleurs Voeux !

    Sincèrement, en vous lisant, mon sang n’a fait qu’un tour tellement qu’il bouillait en mon for intérieur !

    L’histoire que vous racontez sur l’action des agents du mossad, durant notre guerre de libération, n’est point nouvelle car nous la connaissions déjà !

    Mais ceci n’est pas tout. Dites plutôt au quotidien Maariv de nous dire EXACTEMENT quel a été le rôle FON-DA-MEN-TAL joué par les services secrets algériens (DRS) le 11 Septembre 2001 !!! Vous verrez, vous allez tomber non seulement à la renverse mais vous aurez la chaire de poule… Ceci wikileaks ne vous le dira JAMAIS ! Vous avez compris ? JA-MAIS !!!

    Dites au quotidien Maariv de vous dire, j’en ris… sincèrement ! Le pourquoi de la PRESENCE dans les bureaux du Pentagone, ce jour-là, de la présence du général Médiène alias Toufik… et le rôle CENTRAL ! JE DIS BIEN CENTRAL DE L’ALGERIE DANS CETTE AFFAIRE ???

    Dites au journal Maariv, le pourquoi des deux visites de Boutef en l’espace de deux mois dans le bureau oval du président Bush… Les journaux de l’époque peuvent encore l’attester et le confirmer surtout…

    Dites au journal Maariv de nous expliquer comment la SM Algérienne du temps de Si Kasdi Merbah a réussi à piéger et à tendre le filet à tout un réseau du mossad de huit personnes qui furent tous arrêtés sans qu’ils ne s’en rendent compte à Copenhaguen grâce au valeureux officier Bouchnaki natif de Mostaganem ???

    Dites au journal Maariv comment dans les années 70 un bateau bâtant pavillon Panaméen chargé jusqu’au pont même (les soutes étaient pleines) avec des armes sophistiquées destinées à Israel qui explosa en plein Océan Atlantique et coula… pourtant la SM au temps de Si Boumédienne Rahimatou Allahou Aalih with Si Kasdi ath yerham rabi !!! N’avait (la SM) ni satellites sophistiqués ni avions espions et pourtant…

    Dites au quotidien Maariv comment six « touristes » français, en réalité : un français de souche et cinq « rebeus »… en fait des agents de la SM arrivent à l’aéroport de Tel Aviv, en provenance de Strabourg ! Le français se fait goincher tandis que ses cinq autres compagnons passent à travers les mailles… Le français purgent encore sa peine de prison à vie tandis que les cinq autres agents de la SM se sont évanouis dans la nature Israélienne et continuent d’opérer à ce jour…

    Dois-je continuer Madame ? C’est tout un livre chère Madame…

    Mais tout ceci ou tout cela, c’est selon, ne sera jamais dévoilé, bien entendu, ni par Maariv et encore moins par Wickileaks……..

    Alors glorifier les agents du mossad… c’est tellement ridicule Chère Madame ! Tant il est vrai que le chameau (le mossad) ne voit pas sa propre bosse mais toujours celle des autres… As usual of course !

    Bien que, c’est plus que sûre, que des agents du mossad opèrent présentement en Algérie dans tous les rouages de l’administration algérienne et même au sein de notre armée… eh oui, Madame ! Faut bien que le mossad nous rende la monnaie de notre pièce, n’est-ce pas ?

    Et le président égyptien ESSADAT a bien eu également le mossad, le shinbet et autres services secrets israeliens lors de la guerre d’Octobre 73 sans que le mossad ne s’en rendent compte du tout !!! Et vous savez quel a été le cri lancé par Golda Meir à l’époque ? C’était ceci : MAIS OU SONT LES AMERICAINS ET POURQUOI NE NOUS ONT-ILS PAS PREVENUS DE CETTE ATTAQUE ? OU ETAIENT LEURS SATELLITES….. ESPIONS ??? Elle menaça alors de recourir à l’utilisation de l’arme atomique pour arrêter l’avancée de l’armée egyptienne menée par un brillant général des troupes aéroportées égyptiennes, j’ai nommé : LE GENERAL CHAZLY !!! Pas CHADLI notre abruti… CHADLI ENCHENFARRA !

    Mes Meilleurs Voeux.

    PS: Quant à notre « Historien » Mr. Benyamine STORA dont la famille est originaire de Stora (SKIKDA mais je préfère SHKIKDA la houitcha…) et non pas d’EL KROUB… il ne faut JAMAIS le croire ce mec ! Je vous conseille de bien relire ses écrits car vous allez découvrir qu’il est un menteur de première classe !!! Un grand falsificateur de l’Histoire Contemporaine de l’Algérie…

    Moralité de l’Histoire. Le mossad sans la logistique Américaine est absolument et totalement NUL !!! Le mossad et le ZERO (ILEM en KABYLE) c’est KIFKIF…..




    0
  • Zineb Azouz
    1 janvier 2011 at 13 h 21 min - Reply

    Cher SI Ait Mohand Ouwidir,
    Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2011 en éspèrant que nous allons l’entamer en levant une petite ambiguïté.

    Je pense que vous avez mal interprété mon commentaire sur le mossad que je n’ai jamais glorifié, je ne glorifie d’ailleurs jamais les services secrets des pays prédateurs à commencer par le notre.

    J’ai posté le texte qui parle de l’action du mossad pendant la guerre d’Algérie, de son rôle et de ses crimes, suite à la vague « Maaloufiste » et pseudo « citadine » qui a essayé de nous faire avaler des couleuvres sur Cheikh Raymond, et ce, via des « blufesseurs » Algériens et Constantinois qui sont à plat ventre devant Benjamin Stora dont je connais très bien les « histoires », ces chercheurs se sont sentis forts suite aux accolades entre Bouteflika et Enrico à Paris et ont remis à l’ordre du jour sous couvert de défendre la musique, les pires statuts de l’indigénat et de l’aliénation mentale.
    Ils ont même osé associer la mort de Raymond à un crime raciste destiné à attaquer les valeurs de la ville.

    J’ai donc juste tenu à rappeler le rôle des Raymond &Co pendant que qu’à la ferme Améziane on torturait sauvagement tant d’hommes et de femmes.

    SI Ait Mohand Ouwidir, je comprends vos motivations même si je ne risque pas d’être d’accord sur votre vision de notre SM.

    Pour ce qui est de WIki, et je l’ai dis à maintes reprises sur ce site, je ne me sens pas concernée par cette foire aux sensations qui ne nous est pas destinée, même si je ne désespère pas qu’un jour nous accédions à nos archives, ceux de la SM, du Malg et de tant d’autres que le France garde jalousement.

    Cordialement,
    ZA




    0
  • Ait Mohand Ouwidir
    1 janvier 2011 at 14 h 34 min - Reply

    Chère Zineb Azouz,

    L’ambiguité, que j’ai si maladroitement provoquée par mon écrit et qui a du, trés certainement, provoquer votre ire à mon endroit est totalement levée pour ma part, tant et si bien que je vous présente mes plus plates excuses, croyez-m’en, Chère Madame ! En effet, il serait mal séan d’entamer la nouvelle année de cette façon. Dont acte.

    Concernant Cheikh Raymond, le beau père de GHENASSIA alias Enrico, beaucoup d’Algériens, en effet, ne savent pas que ce Raymond là n’était en fait qu’un racistes notoire de la ville de Constantine et c’est bien pour cela que les hommes du FLN l’ont abattu. Sur ce point, je suis tout à fait d’accord avec vous !

    Quant à votre vision sur la SM, je respecte là également votre point de vue combien même je ne suis pas d’accord avec vous.

    Tanmirth outhma.




    0
  • Zineb Azouz
    1 janvier 2011 at 15 h 01 min - Reply

    Ravie et très honorée SI Ait Mohand Ouwidir de démarrer l’année ainsi.

    Le débat est épineux et truffé d’embuches, il faut éviter les clichés et les sur-dimensionnements.

    Tanmirth Attas.
    ZA




    0
  • Congrès du Changement Démocratique