Édition du
30 March 2017

Le tibia, pilier du régime

El Watan 28 juillet 2010

Cherche 5000 paires de protège-tibias et 1500 gilets pare-coups. » Ce n’est pas un appel d’offres pour un match de football ou pour une réunion extraordinaire du FLN, mais c’est la DGSN qui a lancé cette offre publique sérieuse afin de se préparer pour les prochaines émeutes. On le sait, quotidiennement, des groupes d’Algériens s’énervent et les forces antiémeute interviennent sévèrement pour une confrontation très philosophique. Selon cet appel d’offres, il semblerait pourtant que les émeutiers ne soient pas très loyaux : ils frappent aux tibias (d’où les protège-tibias) et donnent des coups partout (d’où ces gilets pare-coups). Devant cette situation, on en est presque à se ranger du côté des forces antiémeute, même s’il faut quand même rappeler le processus d’une émeute ; quelque chose ne va pas sur le terrain socioéconomique, les pouvoirs publics sont sourds quand ils sont là, les espaces d’expression pacifique muets et les médias publics aveugles.

Emeute, justifiée ou pas, puis arrivée des forces de l’ordre, qui frappent dans le tas. Peut-on regretter que les émeutiers se défendent ? Dans cette grosse mêlée qui consiste à remettre de l’ordre là où il y a du désordre, pour les émeutiers c’est le contraire, il s’agit de remettre de l’ordre dans le grand désordre de la gestion publique. D’où la bagarre. Mais qui a raison ? Là n’est pas le problème. Le gouvernement trouve très naturel et tout à fait normal qu’il y ait des émeutes quotidiennes dans son pays et ne réagit pas, c’est sa nature, la nation pouvant bien s’enflammer pourvu que Hassi Messaoud et le Club des Pins ne soient pas touchés. Puisqu’il ne se sent pas concerné, il devrait offrir aussi des protège-tibias aux émeutiers pour un combat égalitaire, juste et moderne. Même si les émeutiers ont compris ce que les opposants n’ont pas compris : le tibia est le pilier du régime. C’est là qu’il faut frapper.

Par Chawki Amari


Nombre de lectures : 3183
4 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • persifleur
    28 juillet 2010 at 16 h 58 min - Reply

    50 000 volts et brûlures collatérales !

    Alors que toutes les mauvaises langues se demandaient à longueur de temps du devenir de l’importante cagnotte en devises amassée par les pouvoirs en place. Et ceci très légitiment, car ni investissements productifs, ni début de résolution à l’épineux problème du chômage qui assomme toute une société, n’ont eu les faveurs de ces milliards de dollars, bien à l’abri dans des banques étrangères. Enfin un début de réponse…

    En effet, une information de taille vient d’être annoncée pour faire taire tous les “déclinologues” et autres sceptiques de la chose politique. L’état et sa parcimonie légendaire vont enfin puiser dans cette manne pour équiper leur police des fameux pistolets électriques. Une fierté, encore une, car nous allons entrer dans le giron des 66 pays au monde qui ont déjà adopté ce révolutionnaire instrument de travail. Le Taser X26(décharges à 50 000 volts) un nom très romanesque, sera d’ici peu au service de nos services de sécurité.

    Une aubaine pour les jeunes, qui n’ont pas connu, les joies de la gégène pratiquée avec dextérité par Massu et ses acolytes. Désormais, ils seront en première ligne pour apprécier les bienfaits des impulsions électriques distribuées, j’en fais le pari, sans modération et avec beaucoup d’excès de zèle.

    Même le président de la Commission Nationale Consultative pour la Promotion et la Protection des Droits de l’Homme de ce pays à la pointe de toutes les technologies bienfaitrices, à l’air de s’excuser en demandant aux flics d’utiliser leurs pistolets dans le cadre du respect du corps humain. Un vrai déconneur doublé d’un bout en train cynique le défenseur de vie à l’algérienne. Contraint de force à l’humour noir, sinon les premières rasades de milliers de voltages brûlants lui seraient réservés en premier à titre expérimental.

    Dormez en paix chers concitoyens, le pouvoir veille sur vous, surnombre de flics, caméras de surveillance installées un peu partout et matériels performants pour notre police républicaine.

    Mais à l’avenir s’il vous semble apercevoir trop d’éclairs artificiels accompagnés de baves fumantes des “criminels” de la misère, illuminer un peu trop souvent vos rues délabrées, sachez que c’est pour votre bien et uniquement pour votre quiétude. Car ici, on ne badine pas avec le droit et ses différents alinéas inscrits par la sang sur les tablettes de nos lois hautement démocratiques.




    0
  • le kabyle
    28 juillet 2010 at 17 h 28 min - Reply

    Quand un régime renforce tout le temps et toujours d’avantage ses moyens de repressions pour les utiliser contre sa propre population, ce régime porte un nom et un seul : DICTATURE !

    Et dans la mesure où Bouteflika n’est comme le dit si bien un adage populaire algérien : Khodra fouq aâcha ! Nous demandons à ses géniteurs illégitimes – L’ARMEE ALGERIENNE – qui passe toutes les commandes de ses petits « joujoux » destinés à caresser l’échine des enfants du peuple, d’ouvrir bien les yeux et de se resaisir !

    Ce ne sera JAMAIS vos matraques qui nous effrayeront ou qui vous sauveront du tsunami politique, porté par la colère du peuple ALGERIEN qui vous balaiera à JAMAIS !!!




    0
  • ABBANE
    28 juillet 2010 at 17 h 30 min - Reply

    Hamel ( l’ex-gendarme ) jeté dans le bain des affaires,..lolll




    0
  • Alilou
    29 juillet 2010 at 12 h 37 min - Reply

    La france wa ma adraka, sortie de 39-45 comme une puissance militaire, a subit un double affront vietnam et algerie, et les notres croient reellement que du SX26 qui va arreter un peuple qui en a marre de la hoggra ???

    Regardons les palestiniens rien ne les arretent, quand un peuple se tient debout face a son (ses) bourreau (x) et pret a crever de bout pour recouvrir la dignité que Dieu lui meme l’a doté, ce n’est pas une armee de DRS ou de pokemon qui vont l’arreter, a condition que le coeur y est.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique