Édition du
25 July 2017

La théorie complexe de Ksentini : lobotomiser tous ceux qui ont encore une mémoire intacte.

Par le lobotomisé

La principale fonction du cerveau chez certains, comme moi, est de dire des bêtises. Normal puisque sans mémoire le cerveau n’arrive plus à faire de liens. L’un des doyens de nos juristes nous dit combien la fonction de la mémoire est dévoyée. En effet au lieu que nous utilisions notre mémoire pour oublier nous allons à contre courant de sa fonction essentielle et nous essayons d’apprendre et de comprendre alors qu’il est plus simple d’oublier et de laisser filer. D’oublier et de mourir. Triste cheminement de la pensée, privée de mémoire chez ce monsieur, qui lui fait dire des choses pleines de gué-guerre contre la rigueur. Époustouflant !

Normal puisqu’il est juriste et qu’il est admis que la démarche intellectuelle des juristes est connue pour être rigoureuse. Comme nous sommes condamnés à l’oubli, nous ne pouvons donc être tenus pour responsables de nos écarts, car sitôt commis ils seront oubliés, ni même d’ailleurs à priori les déceler puisque nous aurons oublié leur caractère illicite. Il serait donc normal de balancer un pavé dans la direction de la source de toute insanité, pour ensuite oublier totalement ce geste. Mais pourrions nous le faire ? Il faudrait pour ça que son raisonnement soit juste.

Le référendum dont il est question et qui s’est déroulé dans des conditions de terrorisme et de lois d’urgence, ne peut asseoir une réconciliation véritable, dans la mesure ou le peuple se trouvait dans une situation qu’on peut assimiler en droit à l’état de contrainte, non susceptible quant il s’agit de contrats, d’asseoir de responsabilité et rend le contrat caduque.

Un référendum de ce type ne peut être valable que dans une conjoncture de paix où l’électeur ne se sent pas menacé et donne son avis en son âme et conscience, loin de toute pression terroriste, loin de toute contrainte, certain que la réconciliation qu’on lui réclame ne lui soutire pas des consentements qu’il peut refuser sans en payer le prix fort mais qu’il ne peut refuser car il a peur.

Tout cela notre cher maitre doit le dire en apparté, en tout cas il le sait. Mais s’il développe les thèses de la fonction d’oubli de la mémoire qu’il érige en bon docteur de la loi en système de gouvernance, puisqu’il n’est pas médecin, c’est que si cette fonction n’est pas enclenchée chez le peuple, s’il arrive un accident et que les mécanismes mis pour son activation cessent de fonctionner, il risque avec ses pairs et ses compères d’en payer le prix. Voila pourquoi il souhaite que l’oubli soit la fonction essentielle du cerveau.

S’il le pouvait, il conforterait cette idée en droit et créerait une doctrine complexe, justifiant de lobotomiser tous ceux qui ont encore une mémoire intacte. Car pour lui et ses semblables, le danger d’une mémoire persistante est qu’au bout d’un temps, elle se réorganise et permet à l’intelligence de faire des relations, de tirer des conclusions, d’agir sur la volonté pour l’engager à une action.

Or, lui ne veut surtout pas d’une action que cette mémoire agissante peut déclencher.


Nombre de lectures : 1179
7 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • bert
    13 août 2010 at 21 h 46 min - Reply

    bonjour a tous; je comprends maintenant pourquoi ces minables oublient qu’il y a un peuple dans cette chère algérie. ils n’utilisent leur mémoire que pour l’anéantir ou pour se souvenir qu’il y a des dollars a dilapider. nous avons des gouvernants sans mémoires et qui n’ont meme pas besoin aussi d’archives. ils conduisent ce pays sans voir, sans but benéfique au peuple. ce charlatan vient de devoiler une vérité.




    0
  • zaky54
    13 août 2010 at 22 h 47 min - Reply

    salam,
    je dis au sieur kesentini ,que tous ceux qui sont coupables de crimes contre l’humanité payeront un jour ou l’autre.n’ayez pas peur ksentini ,nous avons une bonne memoire ,je me souviendrais de vous aussi.




    0
  • Ammisaid
    13 août 2010 at 22 h 48 min - Reply

    Ceux qui se suicident en se jettant d’un pont ou s’accrochant à une corde imperturbale le font pour vous oublier et oublier ceux vons nous avez fait Vous et vos copains, Mr KSENTINI
    Ceux qui s’offrent aux vagues et puis aux poissons le font pour vous oublier et oublier vos promesses incongrues et insensées, Mr ksentini
    Ceux qui se sont exilés et qui essayent par tous les moyens de s’exiler le font pour vous oublier et oublier que vos amis refuseront à jamais de laisser une place à ceux et à celles qui désirent une autre Algérie, Mr ksentini
    Ceux qui errent dans nos rues, vos villes, nos villages et nos douars sont devenus fous pour oublier ce qui ne peut s’oublier: une vie meilleur, une chance d’un jour, un espoir d’une heure, un rêve tranquille, un désir qui peut se réaliser une seconde même s’il faut ensuite mourir…, Mr Ksentini
    Ceux qui s’acharnent à sourire, à inuester debout, à aller au travail pour un salaire de misère, à faire semblant d’être, à continuer à essayer de construire une vie qui peut ressembler à toutes les vies…le font pour tenter d’oublier qu’il y a des choses qu’aucune mémoire ne pourra oublier, Mr Ksentini.
    Cette mêmoire innocente que vous avez vous et vos soldats de malheur, de mort, de douleur, de torture, de déshonneur…rempli d’images horribles, de scenes barbares, de discours mensongers, de cris terribles, de larmes intarrissables, de visages tristes, de deuils injustes…ne se videra que si la justice passe et surtout que si tous autant que vous êtes vous partiez loin de yeux de cette mémoire qui en a marre de vous, Mr ksentini.
    Fraternellement




    0
  • schaman
    13 août 2010 at 23 h 48 min - Reply

    encore une fois, la preuve que nul n’est a sa place dans ce pays, ce monsieur parle comme un spécialiste de la cognition! il oublit surtoutqu’il n’est pas qualifié pour nous faire avec cette simplicité une telle declaration! quand il s’agit des droits des citoyens, l’oubli devient une fonction primordiale , mais quand il s’agit d’un element comme la révolution, qu’ils utilisent a tort pour se maintenir au pouvoir, ils n’oublient jamais en utilisant, la politique du disque rayé! on voit tres bien que la fonction principale dans la petite cervelle de ce monsieur, et cela encore une fois prouve que le soit disant savoir, diplôme, et statut social, ne veut rien dire! c’est vraiment la preuve qu’on peut être hautement diplômé , et être tout simplement c…, malhonnête, et dire des bêtises qui ne peuvent êtres en harmonie avec le plus simple des esprits! je crois que les avantages que tire du système, ce genre de personnage, est la principale cause du syndrome de l’oubli dont il est atteint!il est aussi logique qu’on ose dire une telle bêtise lorsque le temps de penser avec sa cervelle, remonte a très loin, et que le raisonnement par la mémoire et remplacer par le raisonnement avec ses poches, et non pas en utilisant sa mémoire! en plus de cela ce monsieur demande aux victimes de lui donner la solution !c’est la victime d’après lui , la laissant livrée a elle même dans la souffrance et la douleur de la perte d’êtres chers, de trouver une réponse!!! je crois que cet homme est surtout atteint de l’oublie de son essence, l’oubli de soi,je pense qu’il a même oublié tout ce qu’il a appris dans sa matière depuis que c’est ses poches qui gèrent!et qu’il a oublier depuis longtemps d’avoir honte surtout!




    0
  • khaled
    14 août 2010 at 11 h 29 min - Reply

    Encore un sauveur de la ripoux-blique qui croit encore en 2010 que le monde gobe ses dérisions.

    Mais il faut de tout pour faire un monde, même de charlatans.




    0
  • nadir
    14 août 2010 at 16 h 00 min - Reply

    salam;
    suivant le raisonnement de sieur Ksentini ,alors tous algériens doit oublier les différents soulèvements contre l’occupant français , oublier 8 Mais 1945 , oublier 1 Novembre 1954, oublier 5 Juillet 1962, oublier 1963, oublier 1965, oublier 1978, oublier 1980, oublier 1988 , oublier 1991, oublier 1993,oublier 1995,1996,1997,oublier 2005, oublier 2010, oublier qui je suis , enfait je t’ai deja oublier .
    a L’inverse les juifs n’oublie pas la shoah , et continue a poursuivre leurs bourreaux partout dans le monde .

    Mr Ksentini tais-toi !




    0
  • le kabyle
    14 août 2010 at 17 h 05 min - Reply

    Cette théorie absconde de l’oubli proposée à mauvais escient par la voix des maîtres de ce ksentini n’est en réalité que la nième tentative de formatage on line du peuple algérien par les services sans plus…

    Alors, prenons ce  »conseil » pour ce qu’il est. Une absurdité non évènementielle cococtée directement par les laboratoires de ceux dont les jours sont définitivement comptés…

    La phase finale est PROCHE…..




    0
  • Congrès du Changement Démocratique