Édition du
27 July 2017

رسالة مفتوحة من لجنة مسجد 'أغريب' إلى الرئيس عبد العزيز بوتفليقة

بسم الله الرحمن الرحيم

نحن اللجنة الدينية لمسجد قرية أغريب ونيابة عن سكانها وقدماء المجاهدين وأبناء الشهداء نرفع إلى فخامة رئيس الجمهورية مأساة مسجدنا الذي دنّسه المجرمون من أعداء الملة والدين وأصحاب المطامع والأفكار المتطرفة وتكالبت عليه قوى الشر من كل مكان وشوهت سمعته بالكذب الممجوج والتزوير الفادح.

إننا نناشدكم بالله يا فخامة الرئيس للمرة الثانية أن ترفعوا الظلم عن بيت الله وعن إخوانكم الذين استرعاكم رب العزة تبارك وتعالى دمهم وأخذنا العهد منكم بالنصرة والعزة ولكنكم تخلفتم عنا في أغريب المسلمة وتركتم أعداء الدين والدولة يدنّسون صرح الإسلام الطاهر في دارنا.

إنّ الجزائر المسلمة لم تعقل في تاريخها التليد هدم كنيسة للنصارى ولا بيعة لليهود وهم الدخلاء فكيف يُهدم تاج الإسلام ورمزه وروحه في عرينه وداره، كيف يخرم عهد المساجد في دولة فخامتكم.

إننا في أغريب نموت دون ديننا الذي هو رأس مالنا وسنبني مسجدا بإذن الله تعالى رغم أنف أبرهة البربر وعصابة الأشرار من منتخبين برلمانيين ورغم أنوف الحاقدين المبغضين للإسلام والمسلمين ولو زحف أبرهة البربر بكلابه ليهدم المسجد علينا.

لقد علم هؤلاء رسوخ الإسلام في قلوب الناس وأنهم على بناء المسجد عازمون فعجلوا بناء مسجد ضرار ليمتصّوا شوقهم وحنينهم للصلاة وليبعدوهم عن المسار المسطر أول يوم وهو بناء مسجد جامع كبير يسع القرية كلها وترميم ضريح الولي الصالح سيدي جعفر، على هذا اتفقت لجنة القرية وسكانها أول مرة في جمعياتها العامة، ثم نبغت نابغة تدّعي حبّ سيدي جعفر وأنهم أصحاب سبق وحق وأنّ المسجد خطر على كيانه، كيف لهم أن يتحدثوا باسمه وهم أبعد الناس عن منهجه ودينه، إنّ هؤلاء المدّعون أغلبهم لا يصلي ولا يعرف عن الإسلام إلا اسمه ثم إنهم دنّسوا مقامه بامتهان قبور المسلمين والشهداء بدون أيّ رخصة، وهي خطة لطمس هوية سيدي جعفر الولي المسلم الصالح ليصبح القديس جعفر كما صرّحوا به في كثير من مقالاتهم، ثم ليعلم الكل أنّ بناة المسجد الجديد هم الملتزمون بمسجد سيدي جعفر والقائمون عليه حتى يوم هدمه عنوة وتُركنا بدون مسجد ليحوّل مسجده رحمه الله إلى كنيسة أو معبد يهود زعموه مسجدا وهو لا يشبهه في هندسته ويكفي النظر إليه للحكم على حاله.

لتشهد الجزائر المسلمة المستقلة أنّ اللجنة الدينية في أغريب ممثلة للمسلمين الثابتين على أصول هذا الشعب قد لاقت من عصابة أبرهة البربر أصناف البلاء، ليشهد الكل على الكذب الفادح من وسائل الإعلام أمثال جريدة ليبرتي Liberté التي كانت مقالاتها كلبا من كلاب أبرهة بلغت من الكذب ذروته، وليعلم الكل أنّ كاتبها هو مسؤول الإعلام والاتصال في حزب الأرسيدي وقد سخّر قلمه خدمة لأسياده وأشباهه كثر وهم في الوزر سواء عليهم من الله ما يستحقون، ونحن أمام ذلك البهتان ممنوعون من الردّ والبيان وكل الأبواب موصدة دوننا حتى الندوة الصحفية حُرمنا حقها في ولايتنا فكيف لنا أن نبيّن الحقائق مع هذا الحصار الإعلامي والإداري.

إننا يا فخامة الرئيس أصحاب حق نملك لذلك تزكية الشعب ومصداقية القانون الذي لم نخرج عنه قدر أنملة وإنّ الأرسيدي أحكم قبضته على تيزي وزو وضره بناء بيوت الله، وأبرهة وشلّته بضاعتهم الجهل بالدين ورأس مالهم الفتنة، قد علموا أنّ نجمهم إلى أفول وأنّ فكرهم المتعفّن إلى زوال لا ردّه الله فها هي طلائع الشباب المتعلّم والواعي تزاحم في الصلاة حتى ما عاد يسعها المسجد القديم بقريتنا، وها هي بنات أغريب تتحجّب وتصلّي بعد أن كان الحجاب إرهابا وتطرّفا وها هو اليوم يُنعت مسجدنا الجديد بأقبح الأوصاف ويُرمى أهله بكل رذيلة وهم خير سكان أغريب بشهادة القاصي والداني، ونحن نتحدّى كل من يطعن في لجنة مسجدنا وفي شبابها وشيوخها ومجاهديها وأبناء الشهداء، فيها وفي قرارات المحكمة المضروبة عرض الحائط، نتحدّى جريدة ليبرتي الآثمة وأخواتها المفطومة على السبّ والطعن والكذب وتزييف الحقائق، نتحداهم أمام الملأ أن يقابلونا في مؤتمر صحفي لنبيّن عورهم ولكن بيننا وبينهم الزمن وستبدي الأيام حقيقة من يقف خلف هذه الفتنة، إنهم أصناف وأشكال حمقى ومغفلون، أدعياء لسيدي جعفر وهو منهم براء، جهلة مغرّر بهم وضعاف يخافون غضب أبرهة، نصارى وعلمانيون، منظمات أجنبية ومطامع سياسية، سيول من الفتن تهاطلت على مسجد قريتنا ولجنته وأهله فحسبنا الله ونعم الوكيل.

إنّ مسجدا بأغريب يعني ضربة لأبرهة البربر وعصابته وصفعة لكل من تسوّل له نفسه سلخ الأمازيغ الأحرار عن دينهم وهويتهم فإنّ العربية والإسلام والأمازيغية خالطت العظم واللحم فأنشأت جزائريا طيب الأعراق، فتبّا لدعاة الانفصال وتبّا لدعاة التغريب، تبّا لكم من ولد عاقّ وأب فاجر، وأغريب المسلمة تتبرّأ ممّن هدم مسجدها وسبّ رسول الله صلى الله عليه وسلم، قد بدت البغضاء بيننا وبينهم ولو كانوا آباءنا أو أبناءنا أو إخواننا في الدم، هي القطيعة بين الإسلام وما عداه ثم لتنهق ليبرتي ومن على شاكلتها أننا إرهاب أو سلفيون وليرتفع عويل الساسة الرعاع أننا متطرّفون وأننا القاعدة أو الجالسة، ووالله الذي لا إله غيره لو كانت لجنة مسجدنا وشبابها كهؤلاء لكان كل شعب الجزائر كذلك.

لقد أقدمت جماعة من المجرمين في زمن دولتكم يا فخامة الرئيس على هدم بيت الله الكريم عشية ليلة الشك، لتقوم جماعة من المجاهدين وأبناء الشهداء والأبطال من الشباب والأطفال والحرائر من النساء بمعركة الدفاع عن بيت الله دامت قرابة ساعتين، تعرّضنا فيها للضرب بالعصيّ وقضبان الحديد والزجاجات الحارقة والحجارة حتى خارت قوانا، وسالت الدماء منا، لم يسلم من ذلك حتى الأطفال لتتقدّم جرافة البلدية بمرأى ومسمع رئيس البلدية الخائن إرمش رابح وبقيادة عيدر أرزقي عضو البرلمان الذي يتشدّق بحصانته السياسية، فتبّا لها من سياسة ومبادئ، وكان كأبي لهب ينفخ في الفتنة ويقذفنا بالحجارة فهنيئا له أبا لهب صاحبا، ليفرح هؤلاء بجرمهم حين هدم المسجد عن آخره وأحرق العتاد فلم يبق لنا شيء إلا ربنا عز وجل نبكيه مسجدنا في شهر الصيام والقرآن وندعو على المجرمين، فاللهم خذهم أخذ عزيز مقتدر.

يا فخامة الرئيس بأيّ ذنب يُعتدى علينا وبأيّ منطق تُهدم بيوت الله؟ أبحجة السلفية والقاعدة والتطرف؟ أين دولتنا، أين الرجال في دولتنا؟ أين الشرفاء حماة الدين والدولة؟

لقد قرّرنا أن لا هوادة بعد اليوم وقد حُرق مسجدنا في المرة الأولى ولا رقيب ولا حسيب، فنجى المجرمون بجرمهم وما زالوا يفتخرون بفعلهم حين غاب الرجال، ثم أردوا ثانية فخرج الكل فداء المسجد حتى النساء فرجعوا خائبين خاسرين، وليتذكّر عيدر أرزقي عضو البرلمان صفعة العجوز على خده، تذكرها يا مسكين حين تقف أمام الرجال، ثم جمع أبرهة كيده في الثالثة وأحكم الخطة فكان ما كان والله يمهل ولا يهمل.

نناشدكم بالله فخامة الرئيس عبد العزيز بوتفليقة مرة ثالثة ونستحلفكم بالله العلي العظيم أن تنظروا إلى حالنا الذي بلغ حد التعفّن ولم يبق للشفاء سبيل إلا البتر وأنتم أهله والقادرون عليه، فهل ترضون الفتنة على أرضكم؟

ثم نقول للكل إنّ التاريخ لا يرحم ولا ينسى وسيذكر خذلان القادرين على تغيير المنكر الساكتين عن خراب البيوت، وسيذكر كذب الكذابين وإفكهم فليفرحوا قليلا ثم لتنتكس أحفادهم خجلا من ميراثهم، وسيُذكر صمودنا ورفضنا طمس الهوية رغم الفتن والمصائب وأصناف البلاء وسلام على شعب الجزائر ورحمة الله وبركاته.

اللجنة الدينية لمسجد قرية أغريب

قرية أغريب، بلدية أغريب، دائرة أزفون

21 أوت 2010


Nombre de lectures : 2755
24 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Sami
    22 août 2010 at 21 h 36 min - Reply

    Salam Alaikom
    C’est malheureux tres malheureux!!! c est ca la démocratie, elle a commence par tuer et eradiquer le peuple au nom de la democracie en 1992 et en 2010 Bruler les mosques au nom de la meme democracie, mais tant que ce gouvernement n’est qu’une phase de la colonisation a part ca, l’independance n’est qu’un mensonge malheureusement.

    =====================
    Encore une fois, mon cher frère, évitons de tomber dans le piège de la provocation et de la violence politique comme en 90. Vous aurez remarqué que ce sont les mêmes pyromanes qu’on essaie d’instrumentaliser à nouveau pour provoquer la fitna. Ce ne sont que des pantins auxquels il ne faudrait accorder aucune importance. Malheureusement pour eux, nous avons tiré les leçons du passé et nous nous tromperons plus de cible. La Kabylie et le M’zab semblent être les 2 objectifs des destructeurs du pays pour provoquer la diversion et éviter que les algériens dignes et libres ne se rassemblent en vue de ce changement inéluctable.
    Fraternellement.
    Salah-Eddine




    0
  • Ammisaid
    22 août 2010 at 22 h 23 min - Reply

    Du moment ou les suppôts du pouvoir vivent dans la prospérité et la paix, les autres n’ont qu’à s’entre-déchirer, s’entre-tuer, mourir ou partir ailleurs pour ne plus les gêner. Les visages de la félonie, de la trahison du peuple, de l’égoïsme…sont tous dévoilés, il ne sert plus à rien de les écouter, de les suivre et de les croire. Dans les années quatre vingt, ils nous ont séduit, dans les années quatre vingt dix, ils nous ont trahi et maintenant, ils se croient tout permis. Ils sont remplis de slogan creux, ils ne pensent qu’à leurs tranches et ils ne cherchent que la sécurité pour leurs proches et leurs familles. Ils n’ont rien de quoi être fier. Ils discourent comme des perroquets mais tout ce qu’ils disent n’a jamais une conviction sincère qui se trouvait dans leurs coeurs hypocrites et pervers. La kabylie et l’Algérie se souviendront d’eux et ils finiront comme leurs maîtres dans la poubelle de l’histoire. Concentrons nos efforts, comme l’ont souvent répété ceux qui désirent une Algérie diverse pacifique et solidaire, sur les moyens qui permettront aux Algériens et aux Algériennes de s’unir pour se débarrasser de cette racaille qui nous empoisonnent nos vies.
    Fraternellement




    0
  • Laïd DOUANE
    23 août 2010 at 6 h 16 min - Reply

    Des c…. j’en ai connu dans ma vie et j’en ai connu même des universitaires ; il n’est pas rare d’en trouver même aujourd’hui à l’ère de l’Internet. Mais des c…. comme ceux qui défendent l’Islam ancestral, combattent la religion et le salafisme qui est justement l’Islam ancestral, ceux-là c’est la première fois que je les découvre ; on ne peut les trouver qu’à Aghribs qui, ironie du sort, veut dire : les étrangers ! Je crois que le médecin des fous et en phase de devenir fou ! Sinon, de quoi je me mêle a Saïd aghriv ?
    Ces évènements d’Aghribs me rappellent mes années d’or à l’université de Tizi Ouzou, à la cité universitaire de Hasnaoua, au pavillon E plus exactement où il y avait une salle de travail un peu plus grande que les autres chambres. La salle destinée initialement à la révision et toutes sortes de lectures était tout le temps fermée. Des étudiants, en sommes des barbus comme on nous appelait ont décidé de la transformer en salle de prière où la lecture ne manquait pas. D’autres étudiants trouvaient cela aberrant et ont décidé de mener une campagne de dénigrement de tout ce qui est religieux, plutôt islamique. La suite a été désastreuse puisque un jour de novembre 1982, des étudiants en colère à la suite de l’assassinat d’un étudiant nommé Amzal Kamel à Ben Aknoun, ont décidé d’organiser un assaut contre la fameuse salle de travail au pavillon E. J’étais présent quand arrivaient des centaines d’extrémistes berberistes avec toutes sortes d’armes blanches et nous les avons affrontés les mains vides sans pour autant se bagarrer. La raison est que nous n’étions pas beaucoup et que c’était un jeudi après midi. Au moment où nous discutions dans le hall, des criminels sont rentrés par les fenêtres et ont saccagé la salle de prière brulant même des livres de Coran et d’autres matières. Heureusement que nous n’avons rien vu et que nous avons découvert cela trop tard. La réaction était que nous prions à l’extérieur en plein air ce qui n’arrangeait pas les choses jusqu’au jour où nous avons été accueillis par les responsables et nous nous sommes mis d’accord pour la réfection de la salle de prière et sa dotation en tapis et en livres ! Je me souviens d’un étudiant aujourd’hui député dire dans une AG : «Nous avons cherché à récupérer la salle de travail et ils l’ont transformée en mosquée avec des tapis.. » ! A rappeler que Said Sadi en personne s’était mêlé de cette affaire alors qu’il n’avait rien à avoir avec les étudiants à l’époque. C’était je me souviens une décision présidentielle et ce serait Chadli en personne qui avait intervenu !
    Avis aux amateurs !
    Au « Islamistes ancestraux » de Saïd Sadi : La mosquée d’Agribs sera construite que vous le vouliez ou non. Et croyez que ça sera fait dans les meilleurs délais et avec tous les honneurs. C’est pourquoi nous demandons aux gens blessés pas cette tragédie de rester lucides et d’apaiser les esprits. La fitna est pire que la tuerie !
    Enfin, je m’excuse pour avoir commenté en français, c’est que les destinataires prioritaires de mon message ne savent pas l’arabe. Plus tard j’écrirai en arabe.
    Laïd DOUANE




    0
  • khaled
    23 août 2010 at 15 h 08 min - Reply

    Le message que vous nous proposez concernant l’affaire de la mosquée d’Aghribs nous a déjà été envoyé ce matin par notre compatriote K.A dans l’article (AGHRIBS : Affrontements sur le chantier de la nouvelle mosquée)
    Merci.
    La Rédaction LQA




    0
  • mokdad
    24 août 2010 at 0 h 07 min - Reply

    طوبى للغرباء في أغريب
    نور الدين خبابه

    كغيري من الجزائريين، طالعتُ الرسالة المفتوحة التي وجّهها إخواننا في أغريب الجزائرية المسلمة، إلى أعلى سلطة من المفترض في البلاد، يطلبون فيها النجدة والتدخل السريع. شعرتُ بالألم والحسرة وتساءلت كغيري من الجزائريين، أين هي الدولة؟

    ذهبتُ للبحث في بعض المواقع الحرّة فعثرت على بعض التسجيلات يعود تاريخها إلى شهر جانفي 2009 وآخر لشهر فيفري، لم تطاوعني نفسي في البداية للتصديق لما شاهدته من تدمير وحرق لبيت من بيوت الله، وأين؟ في جزائر العزة والكرامة وارفع راسك يابّا؟ جزائر عميروش، جزائر لالة فاطمة نسومر، جزائر المقراني، جزائر الورتلاني.

    الله الله عليك يا جزائر، يُدشّن مسجد في فرنسا وآخر في أمريكا، وآخر في أستراليا، اختلط عليّ المشهد وظننتُ أنّ ما حدث ليس في جزائر ابن باديس والإبراهيمي وإنما في فلسطين الجريحة المحتلة أو في العراق المغتصب، بدأت الأصوات تقرع رأسي كأنها طبول، بتر النشيد الوطني، نزع كلمة شعب الجزائر مسلم، حرق العلم، تدنيس المصاحف، قتل عائلة بأكملها، بقر حامل، سحل شيخ عجوز، قطع رأس جنين في بطن أمّه، قتل طفل وحشوه بالمخدرات…

    لم أتمالك نفسي ولم أعد أدري هل أنا صاح أم في حلم مزعج؟ ألهمني ربي بصوت فيه وقر في وقت متأخر من الليل وكأنه شخص يحدثني أو هي بشارة تخفف عني من لوع الغربة: “طوبى للغرباء”. تذكّرتُ الحديث الشريف “جاء الإسلام غريبا وسيعود غريبا، فطوبى للغرباء.”

    وتذكّرتُ الآخر “سيأتي زمان على أمّتي القابض على دينه كالقابض على الجمر” فأيقنتُ بعدها أنني صاح فحمدت الله على نعمه التي لا تُحصى ولا تعدّ وسارعتُ لكتابة هذه الأسطر.

    لم أجد أيّ تفسير لما حدث في أغريب بعد تدمير المسجد وحرقه ولم أجد أيّ عبارة تليق بالمقام إلا هذه فهي رسالة مني إلى إخواني في أغريب المسلمة “طوبى لكم بهذا الابتلاء” أصبروا على ما أصابكم ولا تقنطوا واثبتوا فما هي إلا ساعة، سيتحوّل الخوف إلى سكينة والظلم إلى عدل والفقر إلى غنى إن كنتم مؤمنين.

    ذكّرني تدمير المسجد وحرقه بأبرهة، وكنت في بادئ الأمر أودّ أن أُعنون المقال بأبرهة البربري بدل الحبشي.

    هل يُعقل أن تصل العنجهية والشذوذ والعنصرية وركوب الرأس إلى هذا الحدّ لتدمير مسجد وحرقه وتدنيسه بزجاجات الخمر؟

    هل يُعقل أن يُدمّر مسجد أمام مرأى ومسمع من الناس، أين الدولة، أين رجال الأمن؟ أين القضاء؟ أم أنّ هذه البلدية تخضع إلى دولة غير الجزائر وتحكمها قوانين أخرى؟ لماذا الكيل بمكيالين؟

    أين هو وزير الشؤون الدينية الذي أقام الدنيا ولم يُقعدها على بعض الأئمة الذين لم يقفوا إلى العلم الوطني، أم أنّ هذا المسجد لا يخضع لسلطانه، أين هم دعاة الوسطية؟

    لماذا خرج الآلاف من المسلمين في مسيرات جماهيرية مُنادين بمقاطعة الدانمرك بسبب رسوم كاريكاتورية تسخر من رسول الله، وتسكت هذه الأصوات المنافقة اليوم على تدمير بيت من بيوت الله أمام مرأى ومسمع العالم؟

    هل وصل الحدّ إلى هذا الهوان؟ أين هي منظمات المجتمع المدني التي تخرج في مسيرات عفوية تطالب بالعهدة الثالثة؟ أين هي الأحزاب والجمعيات التي لا تستيقظ إلا مع حمّى الانتخابات؟

    أين هم الدعاة والمصلحون، أين هم المحامون، أين هم الطلبة، أين هي صحف العار التي كانت ولا تزال تملأ الدنيا عويلا بسبب جرح أصاب لاعبا، أو بسبب فسخ عقد لاعب مع فريقه، وأين هم الذين يزعمون أنهم حماة الوطن، فبعد إعلان حكومة في الخارج وتأليف كتاب يطعن في شرف رئيس دولة ميّت لا يستطيع الدفاع عن نفسه، ها هو مسجد يُهدم ويُحرق أمام أعين الجميع، وأين الشرفاء في هذا الوطن؟

    نور الدين خبابة
    23 أوت 2010
    http://www.hoggar.org/i




    0
  • Ghani
    24 août 2010 at 3 h 03 min - Reply

    On voyant comment que Ech-Chourrouk a couvert cette affaire et le style de cette lettre ouverte a Fakhamatouhou, je ne ne peux que penser qu’il y a manipulation…mais cette fois-ci, je pense que l’outil de la manip sont les propmoteurs de cette mosqué.




    0
  • abane001
    25 août 2010 at 0 h 22 min - Reply

    monsieur DB, faites passer ce genre de messages comme ce fanatique :Laïd DOUANE et vous ferez grossir les rang du MAK.
    ce c… traite tout un village kabyle de c… et vous laissez passer cela, c est un acte grave de votre part mon ami. maintenant , je nai aucun doute sur vous, vous etes aussi un salafiste qui a un site internet, voila la verité.

    je sais que vous n allez pas le publier, mais pas grave du moment que le message s adresse a vous

    DB: Personnellement, je souhaite que votre message passe, ainsi que d’autres de la même eau.
    Que vous me traitiez de salafiste ne me dérange pas, puisque pour moi ce n’est pas une tare, mais une mouvance, un état d’esprit. Bien que je n’y adhère pas, pour des convictions qui me sont propres, et que j’ai eu l’occasion d’exposer dans de nombreux écrits.
    Par contre, je crois légitime, à mon tour, de vous traiter de terroriste, puisque vous tentez de m’étiqueter, d’une façon agressive et violente. Je souhaiterais, néanmoins, que nous puissions échanger nos points de vue sans nous jeter des anathèmes à la figure. Sans rancune




    0
  • aghrib
    25 août 2010 at 4 h 17 min - Reply

    Sur le terrain, à Aghribs même, l’affaire dite de la mosquée est entendue : il n’y aura pas de second lieu de culte à proximité de l’ancien qui vient tout juste d’être rénové grâce aux seuls dons mobilisés par les habitants du village. Ailleurs, dans certaines rédactions et autres QG de partis islamistes, l’agitation est à son comble : une lettre du MSP au chef de l’État lui demandant d’intervenir, un député s’inquiétant de “la sécurité des musulmans en Kabylie”, et pour boucler la boucle, des réactions effarouchées se faisant entendre à l’étranger, c’est bien la preuve que derrière le projet de construction d’une nouvelle mosquée à Aghribs, se cache ce dessein cher aux tenants du salafisme : prendre pied en Kabylie. De leur côté, les autorités, sans doute instruites des dessous scabreux de ce dossier et surtout des conséquences périlleuses qui pourraient découler d’une immixtion autoritaire des pouvoirs publics, refusent de s’impliquer dans un tel dossier. C’est ainsi que le directeur des affaires religieuses de la wilaya de Tizi Ouzou, interrogé par un quotidien arabophone, a dit ne rien ignorer “des détails de cette affaire”, qu’il n’est nul besoin d’une commission d’enquête et que toute “intervention extérieure” n’est pas souhaitable, les habitants du village étant, selon lui, les mieux placés pour trouver une solution au litige.
    Les représentants des divers segments de la nébuleuse islamiste ne l’entendent pas de cette oreille. Des députés qui ont refusé un débat parlementaire sur la corruption, qui ne se sont jamais rendus dans les contrées secouées par les émeutes où règnent l’injustice sociale, le favoritisme et la répression, des députés dont certains ont séjourné dans les camps du Sud pour avoir pris part à la violente insurrection du FIS en 1991/1992, envisagent d’organiser une caravane vers Aghribs.
    Des députés dont les partis n’ont soufflé mot en 2001/2002 lorsque la Kabylie entière brûlait et comptait ses morts au quotidien, des députés et des partis politiques parfaitement indifférents à la situation sécuritaire qui se détériore de jour en jour dans la région et consentant par le silence à la délocalisation de projets économiques vers d’autres wilayas, s’émeuvent de ce que 17 personnes n’aient pas pu imposer leur diktat à un village de 3 500 habitants soutenus par ceux d’une cinquantaine de douars environnants.
    Au même moment, un certain cheikh Chems Eddine, sorti on ne sait d’où, mais avec barbe et qamis réglementaires, est mis en vedette par un journal arabophone. Son mérite ? Il se limite à cette question : “Pourquoi pas une seconde mosquée à Aghribs ?” Signe révélateur, la chaîne Al-Jazeera, qui ne cache même pas sa sympathie pour Al-Qaïda, est invitée à assumer sa part de la sale besogne. Elle s’y est mise, mobilisant tout son “savoir-faire” : elle a tendu le micro à la partie minoritaire, les défenseurs du projet de construction d’une seconde mosquée, et a ignoré ceux qui s’y opposent et qui représentent la majorité écrasante de la population locale. Les autorités locales elles-mêmes, à commencer par le président de l’APC, n’ont pas eu droit au chapitre. Tout l’arsenal politique et médiatique islamiste est donc mis à contribution. À tel point qu’il faut craindre que le bras armé de la nébuleuse se mette de la partie. Pour l’heure, Aghribs n’a pas encore fait l’objet de représailles terroristes, le dernier attentat sanglant à y être perpétré remontant à février 1995. Mais le danger est bien réel, les appels au meurtre à peine déguisés, étant désormais lancés à la une de journaux et sur des sites Internet. Il faut savoir que la Kabylie subit depuis quelques années les effets d’une nouvelle stratégie islamiste. L’affaire d’Aghribs n’est pas un cas isolé. Si ce village est prioritairement ciblé, c’est bien parce que le président du RCD, Saïd Sadi, en est originaire. Toute une symbolique. Mais dans de nombreux autres villages des wilayas de Tizi Ouzou, de Béjaïa, de Boumerdès ou de Bouira, des groupes d’activistes travaillent méthodiquement et sans relâche.
    Le but de l’opération “Aghribs” est de faire savoir à tous ces groupuscules qu’ils ne sont pas seuls. Pour eux, les anciennes mosquées et les styles architecturaux locaux doivent disparaître et, avec eux, l’islam de nos anciens, afin de leur substituer de nouveaux édifices aux normes du Moyen-Orient et l’islam rigoriste prêché par les salafistes.
    Mais on aurait tort de croire
    que le salafisme ne cible que la Kabylie. Des faits similaires à ceux d’Aghribs sont notamment signalés dans les Aurès, près de M’chounech, mais aussi dans d’autres régions
    du pays.
    C’est le signe que c’est toute l’Algérie qui est visée par la nouvelle stratégie de l’islamisme international, la Kabylie étant un bastion à conquérir en priorité, afin d’affaiblir le potentiel qu’elle représente dans le combat pour la démocratie.




    0
  • Laïd DOUANE
    25 août 2010 at 6 h 34 min - Reply

    @abane001,
    Enseignant de métier, en arabe slv, j’ai toujours dit à mes élèves que la lecture est un savoir et un art en même temps, et que le fait de « ne pas savoir lire » est un danger en soi. Ce sont donc les mauvaises lectures qui ont donné par exemple, que DES Algériens s’en prennent à d’autres ! Je ne vais pas tarder là-dessus, ceux qui ont fait la classe convenablement comprennent ce que je veux dire, et c’est à eux que je m’adresse dans un sens.
    Quant à DES gens comme vous, probablement un raté de l’école qui arrive à s’exprimer, il va falloir que je leur explicite, de crainte que d’autres vous suivre dans votre mauvaise lecture. Je sais que ça ne sera pas facile mais j’y arriverai.
    Ainsi pour reprendre ce que j’ai écris, je persiste : « Des c…. j’en ai connu dans ma vie et j’en ai connu même des universitaires… Mais des c…. comme ceux qui défendent l’Islam ancestral, combattent la religion et le salafisme qui est justement l’Islam ancestral, ceux-là c’est la première fois que je les découvre ; on ne peut les trouver qu’à Aghribs… ». J’explique :
    Celui qui a l’habitude et l’art d’écouter en classe ne peut pas se tromper que l’article « DES » ne veut pas dire TOUS mais quelques-uns ; nombreux par leur tintamarre. Mais apparemment vous êtes de ces premiers de la récréation qui de nature, comprennent les choses à l’arrachée. D’ailleurs vous avez tout de suite « compris » que je suis un fanatique et que DB est un salafiste. Si je me référais à votre façon de lire, je dirais que vous ne vous êtes pas trompé sur mon compte !
    Quant à la menace de « grossir les rangs du MAK » comme vous l’écrivez, il n’y a rien à craindre, DES gens comme vous suffisent largement pour SERVIR son GOUVERNEMENT installé à Paris. Le MAK mon petit, ne fait peur à personne car il était mort avant de naitre ; il en reste une dépouille avec à son chevet DES Kabyles comme vous qui ne savent rien faire dans la vie à part de s’opposer à TOUT ; attention ! J’ai écris : DES Kabyles, pas LES Kabyles, parce que Kabyle je suis !
    Enfin, je n’oserais pas vous traiter de terroriste comme l’a fait notre ami DB, même si vous avez l’air de l’être, mais je me permets de vous dire vous portez mal le pseudo d’Abane !
    Que le MAK vous emporte ! (Pour rire)
    Laïd DOUANE




    0
  • Laïd DOUANE
    25 août 2010 at 10 h 25 min - Reply

    Post dédié à aghrib,
    Ça me chiffonne de répondre à un spectre mais puisqu’il y en a beaucoup et que leurs calomnies risquent de passer, j’ai toujours quelques minutes à dédier à la vérité.
    Le spectre qui porte quand-même un pseudo qui veut dire « étranger », nous signale à la manière de Said Sadi : « vous n’arriverez jamais au pouvoir », ici je cite : « il n’y aura pas de second lieu de culte à proximité de l’ancien.. » ! Nous avons d’où détenait Sadi une telle assurance. Serait-il le même cas ? Pour moi, c’est presque évident. Ce qui gêne notre Aghrib est que « ça bouge partout » ! C’est qu’il minimise un fait qui pourrait être la source d’une fitna même s’il parait actuellement banal. Et pourtant notre spectre semble comprendre que « derrière le projet de construction d’une nouvelle mosquée à Aghribs, se cache un dessein.. » mais qui n’est pas vraiment ce qu’il imagine : « prendre pied en Kabylie » comme si la Kabylie fait l’exception en Algérie. Et si je vous dis que c’est justement parce que ce pieds il y a que l’affaire d’Aghribs a été « fréfabriquée » !! Cependant, je me demande qui interdirait au salafisme ou même au chaitanisme de se développer dans n’importe quelle région d’Algérie. Ni Sadi ni ses acolytes n’ont le droit d’interdire à quiconque de se faire une vision de sa propre vie. La Kabylie n’est pas Aghribs a.yahviv !
    C’est peut-être vrai que « les autorités, sans doute instruites des dessous scabreux de ce dossier et surtout des conséquences périlleuses qui pourraient découler d’une immixtion autoritaire des pouvoirs publics, refusent de s’impliquer dans un tel dossier » mais faut pas se leurrer, les choses ne le seront pas jusqu’à l’éternité ; ça travaille en douce, s’agit-il surtout d’une affaire en relation avec Sadi !! Par contre ce qu’aurait dit le directeur des affaires religieuses de la wilaya de Tizi Ouzou « ne rien ignorer “des détails de cette affaire”, qu’il n’est nul besoin d’une commission d’enquête et que toute “intervention extérieure” n’est pas souhaitable, les habitants du village étant, selon lui, les mieux placés pour trouver une solution au litige », est plus sage. Il faut laisser les concernés se concerter loin des pressions. Mais que les « contusionnés » d’Aghribs se rassurent qu’ils ne sont pas abandonnés.
    Eh Aghrib, vous n’êtes pas schizophrène par hasard ? Said Sadi est fait pour ! Sinon que veut dire : « des députés dont certains ont séjourné dans les camps du Sud pour avoir pris part à la violente insurrection du FIS en 1991/1992.. » ?
    Les internés du désert n’ont jamais pris part à la violence, à part quelques-uns choisi et élargis pour des missions « macabres » !. Ici je dois vous apprendre que les putschistes soutenus par Sadi et ses bandes ont arrêté TOUS CEUX QUI POUVAIENT ARRÊTER LA VIOLENCE pour que la supercherie du terrorisme marche et soit gobée par des gens de votre éspèce. Je suis l’un de ses « pompiers » qui ont payé l’impôt d’une activité commerciale exercée par les autres. J’ai eu à constater que tous ceux qui prêchaient la violence n’étaient pas inquiétés, mais pas inquiétés du tout, alors que ceux qui comme moi la rejetait sont arrêtés et je ne dirais pas plus. Mais que voulez-vous ? Les putschistes étaient certains qu’ils auraient le soutien des gens comme vous ; les Sadi, les Ben Hamouda et autres. Reste à vous apprendre encore une chose : Je ne suis malheureux pour avoir été déporté vers un camp de concentration parce ça m’a évité de voir ce qui dérange les esprits aujourd’hui.
    Revenons à Aghbibs, vous dites que « Si ce village est prioritairement ciblé, c’est bien parce que le président du RCD, Saïd Sadi, en est originaire ». Peut-être que vous avez raison mais moi je trouve que c’est justement parce que Sadi comme en janvier 1992 est partie prenante que les choses se gâtent de plus en plus. Vous l’insinuez vous-même en disant que « dans de nombreux autres villages des wilayas de Tizi Ouzou, de Béjaïa, de Boumerdès ou de Bouira, des groupes d’activistes travaillent méthodiquement et sans relâche » c’est justement dans ces régions que Sadi trouve ceux qui les écoutent.. ». Réfléchissez un peu en laissant tomber les idées reçues et les arrières pensées !
    Avec votre discours virulent, ne risquez-vous pas de donner raison aux commanditaires de la fitna. Ou alors, vous aussi vous voulez que ça avance ? Tout ce saura, en tout cas !
    Saha ramdhane nwane aken mathellam !
    Laïd DOUANE




    0
  • larbi
    25 août 2010 at 15 h 23 min - Reply

    attention, il ne faut pas etre kon à ce point, ils ont tous les atous pour manipuler comme aux par avant des années 90, donc (AGHRIBS) c toujours aghribs et pas autre chose comme le prétends nos prédateurs




    0
  • Mohamed Jabara
    25 août 2010 at 15 h 57 min - Reply

    A lire l’article et les différents commentaires je finis par me faire l’idée que les nouveaux démocrates n’hésitent pas encore une fois à protéger la démocratie du danger islamiste chez cette population dans laquelle ils se sont retrouvés par erreur.

    Ils se sont trompés de peuple et ils veulent que le peuple prenne conscience de ses intérêts et de leur existence surtout. Intention louable si elle ne vise que l’intérêt du peuple, mais a condition que celui ci ne la rejette pas car on n’aide pas les gens malgré eux.

    Quelques salafistes, d’après la rumeur, sont venus à Aghribs dans le dessein sordide d’implanter une mosquée, alors qu’il en existe une autre pour cette population de 3500 âmes, laquelle malgré son exiguïté, son implantation au sein même d’un cimetière, sa vétusté, est considérée comme suffisante et propice à de bonne relations avec Dieu.

    Elle suffit amplement à canaliser les âmes qui risqueraient de se perdre dans l’adoration salafiste de Dieu. De toute façon certains font le nécessaire pour que la ferveur religieuse ne touche que le plus petit nombre et que l’Islam ancestral, reste à sa place, c’est à dire dans le passé. Il ne faut oublier en effet que l’Islam est sacré, il ne faut donc pas l’approcher sous peine d’être étiqueté, pesé, emballé et vendu sur le marché des esclaves.

    Triste époque en laquelle tous ceux qui justement prônent l’Islam ancestral sont taxés de salafistes et montrés du doigt comme des imposteurs qui provoquent des scissions au sein de la société. Heureusement que les autres qui prônent aussi l’Islam ancestral, c’est à dire salafiste, veillent au grain et empêchent quiconque de toucher à leur Islam ancestral démocratique et peut être même populaire.

    Il y aurait donc deux Islam ancestraux. L’un qui remonte au prophète Mohamed et qui est caduque et dont on doit expurger certaines règles sous peine d’intégrisme et l’autre raffiné, moderne bien qu’ancestral, passé dans le scan de la psycho eschathologie homérique qui permet à ses adeptes de picoler de temps en temps, sans exagérer bien sûr, de se taper une nana à condition de prendre des précautions notamment en ce qui concerne le SIDA ou les grossesses indésirées et d’autres babioles licéitées (ou peut être léicitées, nous sommes dans un domaine nouveau donc des concepts à créer) par a grâce de la modernité ambiante, qui permet de dire les pires mensonges et de semer les plus infames rumeurs afin de créer la fitna et qui permet les pires ambivalences.

    Mais être à cheval sur deux civilisations n’inquiète pas ces gus, ils veulent un peuple à leur convenance et qui épouse la forme de pensée qu’ils veulent lui donner pour y asseoir leur démocratie incontournable et qu’ils le ressentent enfin comme leur peuple chéri bien à eux et en lequel ils ne se sont pas trompés, bien qu’ils l’eussent ressenti et dit publiquement dans un passé pas très lointain par le biais de leur zaim incontesté et incontestable pas encore testé comme président mais pouvant être détestable pour ceux qui n’aiment pas certaines attitudes.

    En somme ils ne font rien d’autre que suggérer au peuple de se lobotomiser comme à dit l’autre chaperon des droits de l’Homme à défaut de démocratie confiée à d’autres portefeuilles ainsi que celle de la répression encore à d’autres, chacun son rayon et l’Algérie avance dans le noir qui s’obscurcit de plus en plus O miracle, la mémoire ne sert qu’a l’oubli. Un autre chantre de cette démocratie dont ce peuple ignare ne veut pas, ghachi(foules) qu’il est.

    Ceux qui n’arrivent pas à comprendre ce que je dis, maaliche, après le ftour, ils comprendront surement.

    Saha ftourkoum à tous.




    0
  • rachclou
    25 août 2010 at 16 h 37 min - Reply

    Bonjour
    De quelle manipulation vous parlez!!!
    C’est extraordinaire. UN parti avec maire député et troupe rase une mosquée qui avait un permis et une association agréée. et vous nous parlez de manipulation…
    JE ne comprend rien au langage de nos demicrates (je dis bien demicrates). Vous vous attendez à quoi… que le peuple applaudisse…
    .
    En tout les cas je salut le courage et surtout le sang froid des membres de la mosquée.
    si cela était arrivé dans mon village les citoyens n’auraient pas eut la même retenue..ON aurait attendu ni commission ni enquête pour régler leur compte a ces individus et défendre la maison de Dieu en plein mois de Ramadan…




    0
  • Abdelkader DEHBI
    25 août 2010 at 23 h 53 min - Reply

    La destruction de la nouvelle Mosquée d’Aghrib par le maire RCD, le dénommé Irmèche Rabah et commanditée par le RCD, sous la houlette du député RCD Aïder Arezki est révélatrice d’un profond travail de sape de la religion musulmane en pays kabyle. Il est intéressant de remarquer l’identité du mode d’action du parti godillot du RCD algérien, avec celui de l’Etat sioniste en Palestine, mode d’action fondé sur l’opportunisme politique : Ici, l’absence quasi-totale d’un Etat discrédité et déliquescent, aussi bien au niveau central qu’au niveau local ; une absence propice à tous les coups de force, à tous les mauvais coups. Et dire que cette grave profanation intervient en plein mois sacré du Ramadhan, un geste qui souligne le peu de cas que font de l’Islam, les groupuscules d’aventuriers analphabètes, de paumés et autres déracinés, entretenus par le RCD et ses commanditaires, dans l’illusion – les pauvres bougres ! – que ce sont « eux » les sans foi, les islamophobes et les racistes anti-arabes qui sont les « vrais » algériens, les gens « modernes ».
    Par ailleurs, on a vu – et j’en parle par expérience amère – les résultats que donnent les « lettres ouvertes au président »….un homme qui est précisément le premier des responsables – civils et militaires, centraux ou locaux –de la malédiction et de la décadence qui frappent aujourd’hui l’Etat algérien, à l’intérieur comme à l’extérieur : Déviances morales et sociales ; arbitraire et corruption de la Justice, des Services de Sécurité et de l’Administration en général ; scandales financiers et détournements à coups de centaines de milliards ; impunité judiciaire et immunité totale des criminels et délinquants, en képis ou en col blanc ; reniement de nos valeurs morales et de nos principes de souveraineté nationale…etc…etc… et la liste reste ouverte.
    Sans parler que le Chef d’Etat en question, est aujourd’hui complètement affaibli, physiquement, psychiquement et surtout politiquement, pour avoir été quasiment dépouillé par le clan DRS du général Toufik, à la suite d’inconduites condamnables de ses trois hommes de confiance : son frère Saïd, son ministre de l’intérieur et son ministre de l’énergie, tous trois gravement compromis dans des affaires.
    C’est peut-être un raccourci un peu abusif, mais pour que la Mosquée d’Aghrib soit reconstruite, il faut abattre l’ogre qui ronge l’ensemble de l’Algérie depuis des années, c’est-à-dire le pouvoir criminel, illégitime et corrompu. Un pouvoir à deux têtes, à deux visages, à deux clans qui se livrent une guerre sans merci, pour qui pillera le plus, qui profitera le plus des richesses nationales, en attendant la fin du festin qui semble se profiler à l’horizon…




    0
  • hmimed
    26 août 2010 at 21 h 11 min - Reply

    doudane et dhebi @
    de quoi vous vous melé ?? c’est quoi cette intolerence?? dans ce village qui est le fief du RCD/ANP le QG et le village natale de saadi et du général touati dit général el MOKH « car en algerie celui qui complote contre son propre pays est un mokh »,le reste ne vous regarde pas,celui qui ne souhaite pas etre musulman ,ou bien etre musulman a sa façon a lui ,ou bien meme athé ,je ne vois pas ou est le probléme ??Vous voulez qu’ont leurs cours aprés a ce qu’ils deviennent musulmans?? pourquoi tout ce tolé? Si les administrés de ce village ont voté pour le maire RCD alors que demande le peuple??le FIS a pris le maquis a cause de la majorité du nombre pour nous servir la chariaa par consentement majoritaire!!!!!!!!!!!alors un peu de maturité n’interdise pas au autre ce que’on vous a interdit a vous.

    ============
    Se marrer de temps à autre dans ce climat de tragi-comédie ne fera de mal à personne. Bien au contraire.
    La Rédaction LQA




    0
  • bouyilès
    26 août 2010 at 22 h 50 min - Reply

    La blague du jour.

    AFP – Une employée du parc d’attractions Disneyland d’Anaheim (sud de la Californie) a porté plainte mercredi contre le géant du divertissement, qu’elle accuse de l’empêcher de porter le voile sur son lieu de travail, a annoncé le syndicat auquel est affiliée la jeune femme.

    Imane Boudlal, une étudiante de 26 ans d’origine marocaine, travaille depuis plus de deux ans dans l’un des nombreux restaurants du parc d’attraction.

    « Depuis qu’elle travaille ici, elle enlève son hijab (voile qui couvre les cheveux) avant d’aller travailler car (le port du voile) contrevient au règlement de Disney », a déclaré dans un communiqué Leigh Shelton, porte-parole du syndicat Unite Here.

    « Mais récemment, elle a vécu plusieurs expériences qui lui ont ouvert les yeux, et elle a décidé de contester le règlement, car il est illégal et injuste », dit-elle.

    Il y a plusieurs mois, Imane Boudlal a fait une demande de citoyenneté américaine — qui lui a été accordée en juin — et ses cours sur le Premier Amendement de la Constitution américaine, qui défend notamment la liberté de culte, ont changé son point de vue sur le port du voile, selon Mme Shelton.

    La porte-parole de Disneyland, Suzi Brown, assure de son côté que le parc a proposé « une solution raisonnable » à la jeune femme pour pouvoir continuer à travailler, « mais elle ne l’a pas acceptée ».

    Selon Mme Shelton, la solution en question constituait à faire travailler Imane Boudlal dans les arrières, à l’abri des regards de la clientèle.

    « Leur proposition de me faire travailler dans les arrières est humiliante », déclare la jeune femme dans un communiqué. « Il me proposent ça car je suis arabe, marocaine et musulmane. Il ne veulent pas me voir », dit-elle.

    Disneyland « valorise la diversité et applique de longue date une politique anti-discrimination », se défend Suzi Brown.

    Ce qui fait marrer dans cette affaire c’est l’actionnaire pricipal de ce parc d’attraction:il est Saoudien à 100% et peut-être même l’un des financiers de la nouvelle mosquée d’Aghribs.
    C’est pas drôle du tout que vous me direz.




    0
  • Laïd DOUANE
    26 août 2010 at 23 h 59 min - Reply

    @hmimed
    Tout d’abord, je ne me nomme pas douane mais DOUANE,
    Ensuite, pour vous répondre, si je me mêle de cette affaire, c’est parce que j’aime bien ce que fait Sadi ces derniers temps ; il est entrain de se dénuder devant tout le monde. Je le crois même dupé cette fois, comme à l’accoutumé il n’hésite pas à marcher dans n’importe quelle combine qui croit-il, le mènerait à la gloire. Il est même capable d’assumer l’inconcevable : défendre l’Islam ancestral qui est contraire à la laïcité et ça j’aime bien ; ça me rassure car j’ai parié un jour, que cet homme assommé par ses idées néfastes reçues envers l’Islam, tombera dans ce qu’il devrait combattre naturellement : La folie !
    Oui vous avez raison en fait, personne n’a le droit de forcer quiconque à croire à ce qu’il ne désire pas. Mais personne non plus, n’a le droit de toucher à un symbole lié directement à notre identité collective qu’il s’appelle Sadi ou Touati. Oser détruire une mosquée ou même ses piliers, est une preuve de folie en Algérie. Les fauteurs doivent être soignés. Il est temps de bannir le laxisme si on veut protéger ce qui reste de la souveraineté. Faut-il appliquer la loi et faire entendre raison avec ou sans la force, sinon « Le lézard prendra l’habitude de s’en prendre au boa » ! Adhikar oumoulav illafâ ». Malheureusement ceux qui en accaparent les compétences reconnaissent implicitement être incompétents ! C’est le moment opportun pour accaparer les règnes et semer la discorde croiraient les opportunistes. Ceux qui sont dans leurs droits restent lucides par je ne sais quelle force ! Me parait-il évident qu’on leur a soufflé quelque chose que les insurgés ignorent ! Alors, donnons le temps au temps et voyons ce qui va se passer dans un avenir proche ! De toutes les façons, si les autorités continuent d’ignorer le problème et si le sentiment d’injustice gagne les esprits, il faudrait ne pas s’étonner comme d’habitude que ça brule, que ça casse et que ça pleure !
    Ya si hmimed, même si vous vous marrez, vous jouez avec le feu en déclarant que « le FIS a pris le maquis a cause de la majorité du nombre pour nous servir la charia par consentement majoritaire »! Ça ce n’est pas marrant. Avant que quelques-uns de nos imbéciles ne prennent le chemin du maquis, ce que je peux justifier sans le légitimer, le maquis était déjà occupé par des « allez savoir qui » ! D’ailleurs les dupés du FIS ne tardèrent pas à lever les bras dès la fin de l’année 1993 pour tomber entre deux feux des terroristes d’en bas et ceux d’en haut. Qu’on me taxe de négationniste ! Ce que je sais ne risque pas de me combler de bonheur.
    Enfin, même si je n’aime pas discuter avec des pseudos personnes, je vous remercie d’avoir provoqué en moi ce qui comme un hoquet, dégage de mon for intérieur des choses qui dérangent pour me soulager un peu.
    Laïd DOUANE




    0
  • Laïd DOUANE
    27 août 2010 at 1 h 37 min - Reply

    السلام عليكم جميعا ورحمة الله،
    وعدت أن أكتب بالعربية ولو أن غالبية المشاركين في هذا المنتدى يستحسنون الفرنسية مع أن المقال الأساس باللغة العربية كما تعلمون. لقد غاضني أن يحرم الناطقون بالعربية من المشاركة فقررت ترجمة تدخلاتي مع شيء من التصرف.
    كتبت إذن، إني عرفت في حياتي سفهاء كثر وفيهم جامعيون وليس من النادر أن نجدهم حتى في عصر الانترنيت. ولكن السفهاء الذين يدافعون عن إسلام الأسلاف ويحاربون السلفية الإسلامية فلم أكتشفهم إلا هذه المرة وبالذات في قرية أغريب. من سخرية القدر أن أغريب معناه: « الغريب » إشارة إلى المؤسس الأول للقرية وهو فعلا غريب وهو من أسلاف سعدي!
    أظن أن طبيب المجانين في مرحلة التحول إلى مجنون!
    أحداث قرية أغريب تذكرني بعمري الذهبي بجامعة تيزي وزو في الحي الجامعي حسناوة، وبالذات في العمارة E المشهورة وما كا يسمى قاعة المطالعة التي حوّلها بعض الطلبة، أصحاب اللحى كما كنا ننعت، إلى قاعة الصلوات مع الاحتفاظ بمهمتها الأولى. كان البعض ينظرون إلى الأمر بعين الاحتقار فقرروا تنظيم حملة تجريح وتشويه للإسلام شارك فيها السعيد سعدي نفسه. وكادت الحملة تفضي إلى كارثة حقيقية إذ تجرأ بعض المتطرفين ذوي النزعة القومية فهاجموا المسجد في أعقاب مظاهرة عارمة نظمت تنديدا باغتيال الطالب أمزال كمال بالحي الجامعي بن عكنون؛ كان ذلك في مطلع نوفمبر سنة 1982. كنت حاضرا لما جاء الثائرون وبأيديهم مختلف أنواع الأسلحة البيضاء وكان الحي ما يزال في حالة ورشة. فلم نستقبلهم بالورود، مع ذلك لم تتم المواجهة بعد أن خدعنا، إذ كنا محاصرين داخل رواق العمارة ولم نر كيف دخل بعضهم عبر النوافذ الزجاجية وفعلوا فيه فعلتهم ومزقوا المصاحف وكتبوا على الجدران كما تغوّط أحدهم قرب المحراب. لحسن الحض، لم نشاهد شيئا إلا بعد أن غادروا المكان.
    هكذا قررنا إقامة الصلوات جماعيا أمام الملأ خارج العمارة مؤزرين بإخواننا من حي وادي عيسي وحتى بعض المصلين من المدينة. الشيء الذي كان يزعج غيرنا فصدرت الأوامر من أعلى هرم السلطة بأن تعالج القضية في أسرع وقت. وتم استقبالنا من قبل رئيس الحي الجامعي الذي اتخذ قرار إعادة تهيئة القاعة فحولت إلى مسجد مفروش بزرابي تقليدية كما جهز بمكتبة وبعدد كبير من الكتب مما أثار حفيظة بعض الأوباش. أتذكر كيف ثارت ثائرة أحد هؤلاء وهو اليوم في صفوف حماس وقال ساخرا:  » كنا نسعى إلى استرداد قاعة العمل، فحولوها إلى مسجد مفروش بزرابي قبائلية ».
    للتذكير فإن الشاذلي نفسه هو الذي أمر بذلك حسب بعض المسؤولين.
    هذا وبقي لي أن أوجه كلمة إلى الذين يزعمون أنهم يدافعون عن إسلام الأسلاف: « إن مسجد أغريب سيبنى، أحببتم أم كرهتم وفي في أسرع وقت تتصورونه وبكل التشريفات الممكنة. وعليه، نطلب من ضحايا هذا الغدر أن يجنحوا إلى التعقل والتهدئة لأن الفتنة أشد من القتل كما جاء في الكتاب. فسعدي ورهطه يسعون، وهذا دأبهم، إلى دغدغة عواطف الشباب وهم في حالة جرح بسبب معاناتهم وأنتم تعرفون ذلك. فلنتق الله في هذا الوطن ولنفوت الفرصة على من يريد بنا شرا. فهدم حائط لا ينبغي أن يتسبب في فتنة. »
    تقبلوا مني أسمى معاني الإجلال على صبركم وجلودكم وتفاديكم الفتنة وتذكروا أن « الله مع الصابرين ».
    العيد دوان




    0
  • hmimed
    27 août 2010 at 1 h 53 min - Reply

    Pardon d’avoir écorché votre nom et celui de monsieur dehbi.
    Je comprend que c’est tres affligent de detruire un lieu de culte,mais la foi ne se mesure pas en centimetre comme celle des potentats qui compte construire une mosqué a 5milliard/US un peu plus haute que celle de hacene 2 « et pourtant c’est 2 dictateurs ne sont pas des références ni en religion ,ni en politique ,ni en democratie »,ni celle d’aghrib,ne donnons pas du grain à moudre aux éxtrémes.




    0
  • Laïd DOUANE
    27 août 2010 at 11 h 24 min - Reply

    @hmimed,
    J’avoue ne pas comprendre la relation entre la destruction d’une mosquée à peine capable d’abriter quelques dizaines de fidèles et cette chose aberrante qui se veut un vestige de la raison ; construire une mosquée qui va couter 5milliars au moment où des Algériens se jettent à la mer à cause d’un certain marasme social ! Pour l’heure c’est de la mosquée d’Aghribs, de ses tenants et aboutissants qu’il s’agit. Faisons de sorte que les esprits se calment et ouvrons bien les yeux ; une mosquée ça se reconstruit mais la discorde est ravageuse !
    Laïd DOUANE




    0
  • benamina
    27 août 2010 at 11 h 47 min - Reply

    الى الاخ العزيز المبجل دوان العيد ان اللغةالعربية موجودة فى وجداننا رغم اننا نكتب بالفرنسية شكرا على هذه السطور المتحفة التى أنارتنا كثيرا فى هذه القضية قضية حرق ورشة المسجد بأغريب و لقد تمتعت شخصيا بقراءة تدخلاتك اقرءها باهتمام كبير سواء فى هذا الموقع أو فى موقعك الخاص انا العبد الضعيف كانت لى نظرة سلبية أعتذر عنها فيما يخض القباءل ولكن بفضل كتاباتك و كتابات قباءل أخرين فى هذا الموقع تغيرت نظرتى كثيرا وعدت أفرق بين جيد الحبوب والأعشاب لا تبخل أخى علينا من انوارك اننا ننتضرها بشغف والسلام.




    0
  • Mouloudia
    27 août 2010 at 12 h 36 min - Reply

    Vive JSK
    La nouvelle mosquée d’Aghrib est la volonté des citoyens d’Aghrib. Des jeunes et des vieux des enfants de CHouhadas et des Moidjahidines des authentiques enfants de la région dignes héritiers d’elmorani et de Amirouche…
    Ni Séoudiens ni salafistes ni sidi Zekri….

    Si les citoyens d’aghribe veulent dépenser des milliards pour batir la maison de Dieu c’est leur oignons ils sont libres bon non! vous les appelez bien les Imazighen!! non!!
    Arrêtez avec vos histoires stupides de séoudiens et de financement je ne sais pas d’ou..
    S’il y a un financement étranger flagrant en Kabylie il est bine l’oeuvre de FAFA les milliards que recoivent ses adeptes du RCD et autres MAK ou bien allez voir du côté des repéres de la CIA les églises évangelistes financés directement par les sionistes protestants. Oubine combine coute les milliers de tbernates de la région ou se déversent les milliards en Haram…

    MALAKOUM KAYFA TAHKOUMOUNE




    0
  • Laïd DOUANE
    27 août 2010 at 13 h 02 min - Reply

    أتخيل رئيس الجمهورية يود أن يرد على رسالتكم المفتوحة بما يلي:
    صبرا يا أهل أغريب، إن عهد الاستبداد باسم الديموقراطية قد انتهى.
    إن رئيسكم إذ يقرأ لكم، يعلم كل صغيرة وكبيرة عن الجزائر، فما بالكم بمسجدكم الذي سيكون قضيتي. رئيسكم يعلم أيضا أن ابن بلدكم المسمى السعيد يريد أن يجر الطن كله إلى الهلاك بمحاولة استقطاب أصحاب النفوس الضعيفة والرؤى القصيرة من أهل المنطقة. الرجل مطالب بالدفاع عن نفسه في عدة قضايا، منها القذف والتلفيق وشهادة الزور بخصوص اتهاماته الموجهة لرموز الثورة. لا تخافوا ولا تحزنوا، نحن له بالمرصاد. أنتم تعرفون الرجل، لا يعيش إلا في الفتنة وذلك ما تؤكدونه بأنفسكم في رسالتكم بالقول: « مسجدنا الذي تكالبت عليه قوى الشر من كل مكان وشوهت سمعته بالكذب الممجوج والتزوير الفادح ». والمساجد لله كما تعلمون والله يدعوكم إلى التصرف بالتي هي أحسن، وما تفعلونه إلى حد الآن هو الأحسن، فواصلوا مسيركم والتزموا الصبر هو مفتاح الفرج ونحن هنا لا ننساكم. فلسوف نرضيكم ولكن لكل شيء أوانه. ومرة أخرى، لا تخافوا ولا تحزنوا ما دمتم على حق إنكم الأعلون إن كنتم مؤمنين!
    نعرف أنكم على حق وصمتنا من باب الحكمة والتروي. اعلموا أننا نمهل أهل الباطل استدراجا لهم كي يتورطوا أكثر ويزيدوا شططا على شطط فنسلط عليهم أشد العقاب. ولكن ليس بعد تعريتهم أمام الخلق. ثم هل يخفى عليكم أن من عملائنا، وهم من منطقتكم، من يصب الزيت على النار؟ نعم، إن فيكم من يسعى إلى جرنا إلى ما لا تحمد عقباه وأنتم تعرفونهم ونحن نعرف أشياء غائبة عنكم ولسوف يأتيكم الخبر اليقين ولسوف نقيم العدل. نداؤكم مسموع واستغاثتكم لن تعقبها إلا الاستجابة.
    تقولون: « إننا في أغريب نموت دون ديننا الذي هو رأس مالنا وسنبني مسجدا بإذن الله تعالى رغم أنف أبرهة البربر وعصابة الأشرار من منتخبين برلمانيين ورغم أنوف الحاقدين المبغضين للإسلام والمسلمين ولو زحف أبرهة البربر بكلابه ليهدم المسجد علينا ». حسنا! كونوا على يقين أنكم لستم وحدكم؛ لسوف يكون الرد بقدر الفعل. سنكون معكم فلا تبخلوا علينا بجهودكم وأفضلها أن تتركونا نعمل في الهدوء كي نفوت الفرصة على أعداء الوطن. وتؤكدون في رسالتكم أن « هؤلاء المدّعون أغلبهم لا يصلي ولا يعرف عن الإسلام إلا اسمه.. » أجل! هو ذا عقابهم. سيكون ذلك عليهم وبالا وسيتجرّعون عصير حماقاتهم. ولا يخفى علينا أن بلاد القبائل، ونحن منها وهي منا، لا تساوم في هويتنا العربية الأمازيغية والإسلامية منصبّة في وعاء اسمه الجزائر. والجزائر أبدا لا تهمل أبناءها.
    ختاما، هذه جزائرنا جميعا فالله الله في شعبها! لا ينبغي أن ننسى أننا في عهد تسوى فيه الأمور بالحكمة والموعضة الحسنة، فلا تسقطوا في هاوية الفتنة. اتركونا نعمل وحاسبونا في نهاية العمل. بقي أن نعدكم أن الأمور ستعود إلى حالتها الطبيعية في اقرب الآجال والمسجد سيبنى حسب القواعد القانونية وسنقتلع نبتة الحيف والجور ولن نسمح بتكراره. نضرب لكم موعدا لن نخلفه، فاصبروا وصابروا « وسيعلم الذين ظلموا أي منقلب ينقلبون ».
    العيد دوان تخيلا!




    0
  • Mohamed Jabara
    27 août 2010 at 15 h 52 min - Reply

    انضم الى الاخ بن آمنة لاقول ما احوجنا لمن يجمع ولا يفرق لمن يفضل قول الخير او السكوت لمن لا يفتح ابواب الفتنة لمن يقول الحق ولو كان مرا ففي هذا الزمان العجيب زحف الظلم حتى استحوذ على العقول وبات الناس يرونه جليا ولا يحركون ساكنا خشيتهم من العباد اكبر من خشيتهم من الخالق ويدعون اسلامالا علاقة له بالاصول يريدون تحريف الكلم وقول الزور




    0
  • Congrès du Changement Démocratique