Édition du
26 July 2017

Plumitif de service ou plumitif des "services"?

EFFARANT !!

REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DU DIPLOMATE HASSENI
La justice française louvoie
L’Expression, 29 Août 2010

Ce retour du «dossier Hasseni» coïncide avec la publication, dans l’édition d’hier du journal Le Figaro, d’un long dossier sur les moines de Tibhirine.

Encore un autre subterfuge de la justice française pour enfoncer le diplomate algérien Mohamed Ziane Hasseni. Cette fois-ci il s’agit d’une histoire d’écoutes téléphoniques versées au dossier d’instruction en décembre 2009 dont le site Rue89 a eu connaissance. Cet autre louvoiement pourrait empêcher qu’un non-lieu blanchisse définitivement le diplomate algérien, le 31 août prochain, jour où les juges français devraient se prononcer sur son sort.
Arrêté, en août 2008, à l’aéroport de Marseille, par la police française pour complicité dans l’assassinat, en 1987, de l’avocat Ali Mecili, le diplomate algérien Mohamed Ziane Hasseni n’a cessé depuis de clamer son innocence dans cette affaire.
Le gouvernement algérien avait vivement protesté affirmant qu’il s’agit d’une erreur d’homonymie. Ce nouveau rebondissement dans cette affaire ne fera que relancer la crise diplomatique entre Alger et Paris. D’autant que cette affaire coïncide avec la publication, dans l’édition d’hier du journal de droite le Figaro, d’un long dossier sur une autre affaire qui empoisonne les relations entre les deux pays: les moines de Tibhirine.
Pourquoi ressasser ces deux dossiers en ces moments précis? Il est clair maintenant qu’il existe un lobby qui s’oppose à la reprise des relations entre les deux pays. Les observateurs estiment que la réapparition de ces dossiers en ce moment précis, n’ont d’autre but que de court-circuiter la reprise des relations amorcées notamment par la visite du secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant à Alger en juin dernier. Au moment où elle s’applique à une politique d’austérité pour contrer l’expansion d’une crise qui a failli emporter toute l’Europe, la France peut-elle se permettre le luxe de laisser filer des niches financières? Il y a de la place pour la France dans le marché algérien qui pèse 286 milliards de dollars au titre du plan quinquennal. C’est un fait défendu par des arguments inattaquables. Il y a des liens historiques qu’entretient une communauté de plus de trois millions de personnes, la langue, la proximité et le made in France incontestable en Algérie. Passons sur les dossiers comme l’affaire du diplomate Hasseni, celui concernant l’assassinat des sept moines de Tibhirine en 1996 et la liste de «pays à risques» concernant les transports aériens.
Depuis trois ans, la machine des relations entre Alger et Paris s’est grippée et les griefs se sont accumulés. L’Algérie a toujours déploré les errements diplomatiques et politiques du ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, de son homologue de l’Intérieur, Brice Hortefeux, et celui de l’Immigration et l’Identité nationale, Eric Besson. Il est certain que ces trois représentants du gouvernement français ont été pour beaucoup dans la dégradation des relations entre Alger et Paris.

Nabil BELBEY


Nombre de lectures : 1786
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • fateh
    30 août 2010 at 0 h 34 min - Reply

    ramadhan moubarak….

    Depuis le retour de l’affaire MECILI a la une et l’arrestation du diplomate Hasseni, aucun journal n’a essaye ne serait-ce par allusion de denoncer le refus de ce pouvoir criminel de livrer le veritable commanditaire. On a pas fini de parler d’homonomye, alors qu’il fallait juste dire ,si ce n’est pas lui alors dites qui est-ce???…Parceque protester et affirmer avec conviction que la personne arretee n’a rien a voir avec l’assassinat de MECILI, c’est tout de meme reconnaitre que l’on connait l’assassin???
    ALORS LES JOURNALEUX SOYEZ POUR UNE FOIS UN PETIT MOINS LACHE ET OSEZ AVOIR UN PEU DE NIF POUR RECLAMER L’ASSASSIN DE MECILI….
    A mon avis il ne s’agit plus de presse CHITTA, comme le suggere cette brosse, mais bien de gens qui sont prets a n’importe quelle bassesse pour juste continuer
    d’exister. ALLAH quand il parle dans le CORAN de bani israel, ildit : ILS SONT PRETS A FAIRE N’IMPORTE QUOI POUR SURVIVRE Y COMPRIS LA PIRE DES VIES REMPLIES DE BASSESSES ET AUTRES….C’EST AUJOURDHUI CA NOS JOURNALEUX ….
    RAMADHAN MOURAK A TOUS LES MOUMNINE




    0
  • Arezki Nait Amar
    30 août 2010 at 0 h 58 min - Reply

    Nabil Belbey,tout d’abord,votre nom ne figure pas dans la nomenclature des noms algériens et pour la simple raison,d’ailleurs,qu’il n’a aucune signification ni en arabe,ni en kabyle ,ni en français,ni en anglais,ni en dardja,ni en aucune autre langue dans le monde !
    Secundo , vous n’écriviez pas en tant de journaliste autonome et souverain,mais vous écriviez comme si on vous a mis un pistolet sous la tempe et qu’on vous dicte ce que vous deviez écrire !Arrêtez vos divagations,car vous ne faites honneur ni à la presse,ni au peuple algérien meurtri depuis 48 ans de sa pseudo-indépendance,ni à la communauté internationale qui vous observe quotidiennement sous ses projecteurs ! Le mensonge dure un temps mais pas tout le temps !Les dossiers des assasssinats crapuleux d’Ali Mecili et des moines de Tibhirines seront toujours d’actualité tant que des hommes et des femmes assoiffés de liberté et de justice vivent encore sur cette planète terre !Quant aux chiyatines,les brosseurs de bottes comme vous,vous finirez tôt ou tard dans la poubelle de l’histoire car la justice est la même pour les deux peuples : le peuple algérien et le peuple français !




    0
  • citoyen
    30 août 2010 at 1 h 01 min - Reply

    no comment.




    0
  • D B
    30 août 2010 at 8 h 42 min - Reply

    ???, Ah? Oooooooh!




    0
  • AS
    30 août 2010 at 13 h 12 min - Reply

    eh ben, c’est un jourliste ca ?

    Le gouvernment francais actuel est issue des eradicateurs des annees 1990, de ceux qui ont cree le GIA… le lobby en France qui veut tout voler et le meme qui se plaint des poursuites engages contre lui pour genocide et crimes de guerre… l’algerie appartient a ses peuples pas a la filiale de la DST en Algerie le DRS… maintenant si quelqu’un n’est pas content qu’il s’identifie ou qu’il se taise physiquement a tout jamais comme dirait l’autre!




    0
  • Zineb Azouz
    30 août 2010 at 13 h 57 min - Reply

    Avouons tout de même qu’il y a des RACES de brosses qui méritent leurs galons et même leur isio !

    Souvenez vous que l’une des fonctions principales du cerveau est d’oublier et d’effacer tous les mauvais souvenirs.

    L’affaire Mecili et celles des moines ce n’est peut être que le fruit de notre imagination, notre inconscient qui nous joue des tours parce qu’au fond nous sommes trop jaloux et envieux de voir les relations Algéro-Françaises filer le parfait amour.

    Nous voulons à tout prix briser une relation qui a survécu à tellement de crises et de tempêtes.

    Je suis sûre que l’amour (entre services Algéro_Français) vaincra.

    ZA




    0
  • Salim Saddik
    30 août 2010 at 17 h 07 min - Reply

    La servilité est le critère suprême requit par « les services » pour la sélection de leurs « serviteurs ».




    0
  • Amrouche
    30 août 2010 at 19 h 43 min - Reply

    C’est vraiment scandaleux! Faire du chantage à la France avec les contrats potentiels de l’enveloppe de 286 Milliards de $ ! ça montre clairement comment les contrats sont négociés et octroyés ! Les autres pays (USA, Italie, allemagne, chine) ne vont pas rester indifférents à ce type de chantage. Tout cela n’est pas dans l’intérêt des citoyens algériens et n’augure pas de bons résultats de ces investissements.
    Mais ce qui me choque le plus, c’est l’arrogance de ce plumitif et de ses donneurs d’ordre, qui pensent que parce qu’ils ont de l’argent à dépenser (l’argent du peuple bien sûr), ils peuvent tout se permettre y compris faire du chantage à l’exterieur comme ils ont l’habitutde de s’acheter tout à l’intérieur du pays (presse, partis politiques, associations, …). Détrompez vous! la justice Française, j’ose le croire, ne se laisssera pas facilement acheter. ou bien, ça coûtera très trés très cher au peuple Algériens, malheureusement.




    0
  • Sid Ahmed
    30 août 2010 at 23 h 13 min - Reply

    Avant ce petit pisseur d’encre, certains de ses maîtres (un certain Mohamed Abdoun ou Zouhir Mebarki ou Abdoun si je m’en souviens bien)au sein de même feuille de choux avaient pondu, il y a quelques années, des articulets d’une brillante facture analytique, mettant sur le dos du gouvernement français les déboires du milliardaire Moumen Khalifa, parce que, et là je cite de mémoire, la France était « jalouse » (rien que cela!) de voir un Algérien réussir dans les affaires ! Par charité musulmane en ces jours de Ramadan, on va tout de même reconnaitre à ces Pulitzer méconnus du journalisme algérien le mérite d’avoir la reconnaissance du ventre puisqu’ils s’étaient auparavant bien rassasiés dans la main ouverte de Moumen Khalifa, comme des poules de basse-cour. Mais peut-on s’attendre à autre chose d’une feuille de chou, publiée en pure perte et que seuls les subsides généreux de l’État lui permettent de continuer à paraître pour servir d’emballage aux marchands de sardines de la Pêcherie? Peut-on s’attendre à autre chose d’un feuille d’emballage dont le Directeur, grand moudjahid des pisseurs d’encre devant l’éternel, a consacré il y a quelques mois sa une au président à vie Benali, à l’occasion non pas d’une quelconque prix octroyé par la communauté internationale, mais à l’occasion de l’anniversaire du coup d’État de 1987 qui lui permis de se saisir du pouvoir. Faut le faire en effet: un soi-disant journaliste qui encense un président qui a verrouillé tout le champ médiatique de son pays. Mais rien n’est étonnant quand on est un stakhanoviste du journalisme jaune… Et puis ce directeur a appris,lui aussi, à cultiver la reconnaissance du ventre, puisque c’est chez ce même Benali qu’il est allé se réfugier pendant ce qu’on appelle la décennie noire, pour qu’il lui donne à manger dans le creux de sa main quelques briks tunisiens…
    Au final, pour les uns comme pour les autres, leur caquetage dans les pages de ce papier à sardines, n’est que la conséquence logique de leur long stage réussi haut la main dans les basse-cours spécialisées dans l’engraissement de certaines espèces de volatiles.
    Sid Ahmed




    0
  • nomade
    31 août 2010 at 19 h 40 min - Reply

    ….niches financieres…..

    il y ‘a de l’argent a rammasser en algerie pour tout le monde sauf pour les algeriens qu’on massacre ou qu’on pousse a l’exil.

    il n ‘y’a une categorie d’ algeriens qui invite les autres a dilapider leur pays, qui se mettent a plat ventre sans qu’on le leur demande.la capitulation totale et sans retenue aucune des harkis de la plume.
    un journaliste est sense defendre les interets du petit peuple et de son pays et non pas le contraire ya ouahd el fils a maman.
    ca ne t’a pas suffit 130 ans de colonialisme ,de misere et des millions de chahid .

    y




    0
  • Bladi
    1 septembre 2010 at 2 h 13 min - Reply

    Comme on dit « si tu n’as pas honte fait ce que tu veux ».
    Les harkis et infiltrés il y en avait, il y en a, et il y en aura, mais avec la persévérance et la vigilance de ces enfants dignes L’Algérie finira par se remettre debout.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique