Édition du
23 July 2017

Autodafé du livre saint des musulmans: Un groupe évangélique veut brûler en public un Coran le 11 septembre:


Lettre aux sectateurs de l’Armageddon.

Ainsi donc, des « hommes de Dieu », d’un Dieu vengeur et exclusif, des « Evangéliques » hystériques, veulent faire un autodafé du Coran. Au coeur de New York. En choisissant le 11 septembre, ce n’est pas seulement l’anniversaire de l’attentat qu’ils veulent commémorer à leur façon, mais aussi, et surtout parce que cela coincide avec la fin du Ramadhan dans tout le monde musulman. C’est du cousu main. De la manip de haute volée.
Que faut-il en penser ? U’il faut porter un coup fatal à Obama, pour l’inciter à laisser les Israéliens s’occuper tout seuls des Palestiniens ?
Que les stratégies mises en place pour provoquer le « choc des civilisations » n’ont pas eu les effets escomptés ?
Qu’il faut précipiter la dynamique ? Aller au bout de la provocation ? Pousser les plus fanatiques des musulmans à plus de violence, à des assassinats de chrétiens, pour créer un nouveau martyrologe, et susciter ainsi une guerre des religions, pour hâter la venue du Christ attendu, pour extirper le dernier Palestinien d’Eretz Israël, et permettre ainsi la confrontation finale entre le Christ Sauveur et l’antéchrist, dont les soldats répugnants sont tous les musulmans?
Quoi comprendre d’autre, si ce n’est cela ? Tout cela…

J’ai toujours échoué à comprendre pourquoi vous autres Américains, qui disposez d’une si grande puissance, et de tant de génie, en êtes vous venus à en user pour faire le mal plutôt que le bien. Vous disposez de tant de capacités objectives. Il est dans vos moyens de transformer notre planète en vaste paradis, d’en éradiquer la famine, l’ignorance, le despotisme, le SIDA et toutes ces épidémies d’un autre âge qui tuent des centaines de millions d’êtres humains. Au lieu de cela, vous déployez d’immenses efforts pour réaliser le contraire, allant jusqu’à détruire des cultures pour en maintenir les cours, à interdire la production de vaccins génériques, à vous doter d’armements de plus en plus performants, et de plus en plus dévastateurs, à entreprendre des recherches biologiques pour un génocide de la natalité, à soutenir des régimes illégitimes et sanguinaires, à vous opposer à des programmes écologiques pour sauver l’avenir de la planète.
En somme, vous avez institué l’adoration du veau d’or et le culte de la force brutale.

Pourtant, votre religion dominante, ou votre secte, devrais-je dire, l’Église Évangélique, dans nombreuses de ses tendances, et qui affirme que Amérique triomphante est la nouvelle Jérusalem, ne prétend pas moins que d’instaurer l’éden éternel sur terre.

Votre Église, à l’image de votre idéologie impérialiste qui a réussi à anéantir le communisme, s’est donnée comme objectif d’éradiquer toute autre religion sur terre, en commençant par celle qui se prête le mieux à son entreprise. L’islam.
Votre légende de l’Armageddon, qui est le coeur de tout ce que vous entreprenez, vient à point nommé dans ce contexte de choc des civilisations dont vous avez réussi à imprégner l’humanité entière.

Après avoir converti des centaines de millions de personnes à votre secte, dans toute l’Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, en l’espace d’un demi siècle, après être passés de 40 millions de fidèles à plus de cinq cent millions d’affidés, vous avez tourné vos regard vers nos pays, dont vous dites, haut et fort, qu’il faut en extirper cette fausse religion qu’est l’Islam.

Cette religion dont vous n’avez pas pas hésité, néanmoins à vous servir, à la manipuler, à en exacerber toutes les rancoeurs et toutes les haines, quand vous, vos alliés, et vos valets de la monarchie Saoudienne, leurs imams et leurs prédicateurs, en aviez fait un outil bien commode de Djihad contre le Communisme, en Afghanistan et ailleurs.

Combien de nos enfants, en ces temps troubles, avaient répondu en toute bonne foi, et non sans stupidité, aux appels de votre « djihad », lancés par des imams ignares et rémunérés, à la solde de votre CIA et autres États majors du Djihad utile. En ces temps que vous disiez héroïques, le Djihad avait le vent en poupe. Et pour cause !

Combien de ces naïfs musulmans se sont sacrifiés, face aux tanks soviétiques, pour chasser, croyaient-ils, « l’Ours rouge » d’Afghanistan. Le « Communiste athée ». En échange de promesses d’un paradis presque pornographique.

Ils ne savaient pas, ces amants de houris chimériques, qu’ils donnaient leurs jeunes vies pour que vous puissiez assouvir votre soif de dominer le monde entier, en faisant tomber le dernier obstacle qui se dressait sur votre chemin : le Communisme !
Puis, sans état d’âme, puisque vous étiez arrivés à vos fins, vous avez décidé de débander cette armée d’islamistes illuminés dont vous vous étiez si bien servis, que vous aviez si bien entraînés à la guerre subversive, au kamikaze, que vous aviez dotés d’armements sophistiqués, de vos Stingers, de l’argent des Saoudiens et de vos informations satellitaires.

Et, curieusement, les terres d’islam que votre prosélytisme avait soigneusement évitées jusque là, pendant tout ce temps où elles vous servaient de vivier pour alimenter votre machine de guerre contre l’URSS, sont devenues, aussitôt « l’Ours rouge » terrassé, des territoires à conquérir. A sauver de la damnation, dites-vous ! Et tout aussitôt, vos prédicateurs djihadistes ont été remisés au placard, pour être remplacés par vos télévangélistes, vos bibles traduites en arabe, en persan, en kurde, en berbère, et dans toutes nos langues vernaculaires. Vos dollars et vos promesses de Green Card se sont abattues sur nos pays.

Acte II.

En Algérie, nous avons longtemps cohabité avec l’Église catholique. Faut-il vous rappeler que l’Église d’Afrique qui a brillé dès les premiers âges de la chrétienté, a été la religion de nos ancêtres pendant un demi millier d’années. Saint Augustin, Donat, Saint Cyprien, Sainte Monique et tant d’autres sont de notre sang. Puis comme tant d’autres peuples sur terre, tout comme des hébreux sont devenus chrétiens, nos pères ont embrassé l’islam. Ils ont en fait un socle de leur identité profonde.

Après la conquête de notre pays par les Français, le Cardinal de Lavigerie a tenté d’y restaurer l’Église d’Afrique. Il usa de la position prédominante que lui permettait l’occupation de notre pays pour y essaimer et tenter de nous soustraire à l’islam. Souvent par des moyens déloyaux et corrupteurs. Mais malgré l’extrême indigence dans laquelle les populations étaient tombées, son initiative fut vouée à l’échec. Les Algériens, de Kabylie et d’ailleurs, ont choisi de mourir de faim plutôt que d’abjurer. Il ne pût « repêcher » que quelques brebis égarées et quelques orphelins sans famille. C’est tellement facile de convertir un orphelin.

L’Église d’Algérie, très minoritaire mais acceptée dans le corps social, continue d’exister dans notre pays. Elle s’interdit toute forme de prosélytisme et cohabite harmonieusement avec l’Islam. Ses membres ne se font remarquer que par leur dévouement sans bornes pour les pauvres et déploient des efforts méritoires pour venir au secours des plus démunis. Ils sont devenus, au cours de l’immense tragédie qui a frappé notre pays, dans les années 90, synonymes d’abnégation et de sacrifice.

Plusieurs prêtres et prélats ont été sauvagement assassinés par les monstres fanatiques que vous avez vous-mêmes formés et utilisés. En Afghanistan et ailleurs. Ces prêtres, dont les moines de Tibhirine, qui ont été sauvagement assassinés, ont été, il faut le rappeler, les victimes innocentes des manipulations de vos complices qui sont dans nos services de sécurité, et qui pensaient qu’en les sacrifiant, ils retourneraient l’opinion internationale en leur faveur. Mais de ces catholiques et de ces protestants fervents, qui sont nos frères et nos compatriotes, nous ne connaissons que des messages d’amour, d’altruisme et de charité chrétienne. Ils sont fidèles, plus que ne l’a jamais été l’Église, à l’esprit de la chrétienté. Nous les aimons et ils nous aiment. Ne vous en déplaise ! Ce qui est loin d’être votre cas. Vous les Évangéliques triomphateurs. Vous « le glaive du seigneur ». Car, de vous et de votre action insidieuse, nous n’entendons que hargne et vindicte. Vous développez contre notre religion et son prophète un discours de haine.

Personnellement, je ne m’autoriserais jamais à contester à quiconque le droit de changer de religion si tant est qu’il le fasse en connaissance de cause. Et sans haine. Mais je ne comprendrais jamais qu’on puisse déverser autant de calomnies sur une religion pour en extirper les fidèles.

Vous utilisez la contestation légitime de nos populations berbérophones pour faire l’amalgame entre arabe et musulman. Les sites internet que vous financez et encouragez sont des cloaques de fiel. Vous y faites traiter le prophète de l’islam de pédophile et la religion musulmane de mensonge grossier. Votre religion,ou plutôt votre lecture d’une religion de lumière, que j’ai qualifié à juste titre de secte au début de cette lettre, est un condensé d’absurdités. Vous considérez que l’oppression du peuple palestinien est légitime parce que, soutenez-vous avec une audace incroyable, qu’ « il est nécessaire que les juifs du monde entier soient réunis en Palestine pour que le retour du Christ puisse avoir lieu ». Pour qu’ils se convertissent tous, et au même moment, au christianisme. Vous dites même, et les sionistes en rient tout en vous laissant dire, que ceux d’entre eux qui refuseront de se convertir seront exterminés, Tout comme le reste de l’humanité qui ne reconnaîtra pas le « vrai » christianisme comme seule religion.
Et ainsi, dites-vous, dans l’ultime bataille de l’Armageddon, du Christ contre L’Antéchrist, dont les musulmans sont les soldats, quelle dérision et quelle caricature, tous ceux qui ne se rangeront pas derrière la bannière du Christ périront. Ensuite, poursuivez-vous, ce sera l’âge d’or et le paradis sur terre, pour l’éternité. Plus personne ne mourra, ni ne souffrira de quoi que ce soit.

Ces histoires à dormir debout, comme la plupart des histoires dans les religions, par ailleurs, auraient prêté à rire si elles n’étaient pas la cause de tragédies. Les dissensions et la haine que vous semez risquent de provoquer d’irréparables malentendus. Ce qui ne serait pas pour vous déplaire. Quelques nouveaux martyrs du christianisme seraient les bienvenus dans votre scénario catastrophe. Il semble même que vous soyez très étonnés que dans un pays « fanatique » comme le nôtre, et malgré les injures ignobles que vous lancez à l’islam et à son prophète dans ces sites web à votre dévotion, vous n’ayez encore aucun martyr à déplorer. Quel dommage pour votre propagande.

Je n’ai pas de connaissances en matière de christianisme, mais le peu que j’en sais est que le message du Christ est amour. Toute ma vie, j’ai entendu les chrétiens algériens parler de fraternité et de charité chrétienne. Encore que le colonialisme a fait du christianisme son cheval de bataille.

Mais j’ai pu mesurer à sa juste valeur la portée de cet enseignement et de ces valeurs dans les pays de tradition chrétienne, où les droits de la personne humaine sont sacrés. Même si cet état d’esprit procède plus des luttes pour les droits de l’homme que des valeurs chrétiennes. Il n’en demeure pas moins que les êtres humains, dans ces pays, sont traités en tant que tels. Ceux qui ne travaillent pas jouissent de la solidarité active de toute le société, les handicapés, les démunis, les sans logis, les malades et même les étrangers y jouissent de droits élémentaires inaliénables, quelles que soient leurs origines, leurs croyances, ou leurs non croyances, leurs idées politiques ou leur statuts sociaux. Ce qui a fit dire à un de mes amis : « C’est chez les chrétiens que ce qui est prôné dans l’islam est le mieux appliqué ! » Parce que, malheureusement pour nous, en terre d’islam, c’est l’oppression et l’injustice qui triomphent. Aux côtés de l’hypocrisie institutionnalisée.Avec le soutien actif de votre Etat, le pays de la liberté, et la voracité de vos grosses entreprises qui y viennent y sucer la substance, comme autant de monstrueux vampires.

Mais pour en revenir à vous, les évangéliques américains, ou du moins certains parmi-eux,qui dites vouloir sauver le monde, pourquoi donc ne commenceriez-vous pas à sauver votre propre peuple ?
Ignoriez-vous que plus de 40 millions d’américains vivent en dessous du seuil de pauvreté ? Dans des conditions de vie honteuses, sans aucun soutien, dans l’indignité et la réprobation d’une société réglée sur la course au profit et le consumérisme ? Que ceux d’entre les plus pauvres d’entre vous qui sont atteints de maladies graves, meurent dans la souffrances faute d’être soignés ? Parce qu’ils n’ont pas de quoi payer leur prise en charge. Et parce qu’il n’y a pas de Sécurité sociale chez vous.Est-ce là la charité chrétienne?

Ignorez-vous que votre Grande Nation propose aux jeunes immigrants clandestins la faveur d’être régularisés s’ils s’engagent à aller au casse pipe en Irak, en Afghanistan et ailleurs ?

Ne savez vous pas que votre Grande Nation, que vous n’hésitez pas à considérer qu’elle est le phare du christianisme, s’enrichit en pillant et en dépouillant des pays pauvres, réduisant des milliards d’êtres humains à la misère, à la violence et à l’infamie ?

Ne savez vous pas que vos dirigeants n’hésitent pas et n’ont jamais hésité à recourir au crime, au mensonge, à la manipulation, à la corruption, à l’espionnage et à tant de pratiques indignes pour enrichir une poignée de grosses fortunes, et pour continuer à entretenir ce rêve américain chimérique qui consiste seulement à pouvoir consommer mieux et plus que les autres ? Que vos concitoyens, dont le plus grand problème de santé publique est l’obésité, au moment où des peuples entiers meurent d’inanition, n’ont d’autre souci que de ne pas finir dans le bataillon des loosers ? Ce qui a fait dire à un de mes amis que les Américains sont les seuls boeufs qui mangent du boeuf. Jusqu’à en crever !

Saviez vous que votre Grande Nation n’hésite pas à détruire du blé pour que ses prix ne s’effondrent pas ? Au moment même où des Éthiopiens chrétiens, vos coreligionnaires, mourraient de faim par dizaines de milliers ? Que les dépenses en armement qui enrichissent, toujours plus, des familles qui ne pourraient pas dépenser leurs fortunes en mille ans, pourraient nourrir et soigner toute l’humanité pendant un siècle ?

Je pourrais ainsi vous citer des situations barbares qui vous distinguent sans discontinuer. Pourtant, parce que c’est vous qui détenez le droit exclusif à la parole et à la bonne parole, croyez-vous, vous vous faites passer, malgré l’horreur de votre règne et de votre mainmise sur nos vies, comme les vrais et uniques détenteurs de la vérité, du droit, de la justice, de la démocratie et en somme de la vraie vie. Vous dites de vous-mêmes que vous êtes les forces du bien. En toute sincérité. Vous avez fini par croire vous-mêmes à vos propres mensonges. Et vous vous vautrez d’aise dans vos propres turpitudes.

Que ne vous occupez-vous plutôt de restaurer un tant soit peu de justice et de fraternité dans votre propre nouvelle Jérusalem ! Que ne partez-vous plutôt en croisade contre la barbarie de votre nouvelle Cité de Dieu, pour protéger les êtres humains les plus faibles qui sont vos compatriotes et vos coreligionnaires ! Prenez le temps de vous regarder dans un miroir !

Vous croyez avoir raison parce que vous êtes les plus forts. De cette force acquise par la brutalité et la rapine. Vous croyez être les seuls à fixer la lumière. Parce que vous êtes aveugles.

Vous croyez que seule votre voix porte. Parce que vous êtes autistes.

Vous croyez en vos chimères. Parce que vous ne connaissez pas la vie. La vraie ! Celle qui se passe des Américains. Et des Évangéliques.

Mais sachez une chose ! Imprégnez-vous en ! Parce que l’Histoire ne va pas à reculons. Votre action est vouée à l’échec et à la dérision, si tant est que le malheur peut faire rire. Nous vous combattrons ! Des quatre coins de notre planète que vous avez si effroyablement martyrisée. Nous nous lèverons et nous marcherons contre vous. Et nous vous réduirons. Par tous les moyens, y compris les vôtres.

Mais nous ne vous fermerons pas la porte de la rédemption. Vous pourrez vous racheter en redevenant des êtres charitables et fraternels.

Nous vous combattrons, non pas au nom d’une quelconque religion, puisque la nôtre aussi a été le prétexte à des illuminés et à des opportunistes d’opprimer les peuples et de les tromper, mais au nom des droits de l’humain, arrachés de haute lutte, à une vie digne, au nom de la vérité, au nom de la lumière, au nom de la justice et contre toutes les forces du mal.

Où qu’elles se trouvent et de quelque religion elles se revendiquent.

Djamaldine BENCHENOUF
Cet article, légèrement actualisé, a paru en 2009 sur:
http://www.legrandsoir.info/Lettre-aux-sectateurs-de-l-Armageddon.html


Nombre de lectures : 2228
29 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Twitted by BENCHENOUF
    8 septembre 2010 at 8 h 23 min - Reply

    […] This post was Twitted by BENCHENOUF […]




    0
  • Alilou
    8 septembre 2010 at 12 h 47 min - Reply

    Superbe article, un vrais regal de lecture.

    Personnellement je ne suis pas etonné de leurs manigance pour ce 11 sep 2010.

    Ayant vecu quelques annees labas, je peux vous garantir que le QI moyen de tous les ameircans ne depasse pas 85.

    Quelques illuminés ont su faire de ce peuple de brebis ce qu’ils veulent.

    Ce que je retiens de toute cette histoire et certainement du dernier evenement de la caricature, que si on veut vraiment eviter a tout prix de leur donner encore une fois de plus le baton pour nous casser, qu’il ne faut pas tomber dans le piege de la provocation.

    Ils comptent sur ca pour reprendre le senat et la chambre en novembre prochain, ils attendent nos reaction enflammees pour placer leurs maitres aux commandes afin de nous tabasser encore plus.

    D’apres pas mal de lectures, surtout economique, les USA vont s’effondrer dans les 2 prochaines annees, tout seul, sans aucun effort de X ou Y.

    Laissons les dans leur ignorance a faire palir un ET vert.

    Comme vous le dites Mr Benchenouf, mis a part quelques brebils egarees chez nous, et ailleur les vrais MUSULMANS ne se laisseront jamais faire.

    Ce qui leur fait le plus peur est que nous soyons encore plus fort dans notre foi meme apres autant de coups durs.

    Ils avancent vers les tenebres sur des tapis roulants, c’est eux le mal et ils ne le savent pas, les pauvres, j’ai de la peine pour eux. C’est eux les egarés, les soldats du devil, de l’antechrist, du mal, du vilain.

    Le christ lui meme ne les reconnaitra pas, car ceux qui les manipulent, ne sont pas les serviteurs du christ mais du diable, mais ca, leur ignorance, les empeche de le voir, trop aveuglé par la haine qui obscurcit leur vue et endurcit leur coeur.

    Leurs manigances sont vouees a l’echec, si nous autres ne tombons pas encore dans ce grand piege.

    Mobilisons nous afin de saisir l’occasion qui nous est offerte, pour montrer aux autres nations du monde, qui auront leurs cameras braquees sur nous, que nous pouvons marcher pour l’amour de l’autre, que nous pouvons nous mobiliser pour denoncer en silence, cette haine, que l »ISLAM est lumiere et non des tenebres.

    Le silence est d’or et la parole est d’argent.

    C’est l’occasion ou jamais de leur damer le pion. UNE GRANDE MARCHE SILENCIEUSE avec des drapeaux blanc, lancer de colombes, des lumieres partout.

    Ne tombons pas une fois de plus dans le piege qu’ils nous tendent a chaque fois, et nous comme, des imbeciles on brule tout autour, nous alimentons ainsi leur machine a broyer du musulmans et nous montrons au monde qu’ils ont raison de vouloir nous exterminer.

    L’ISLAM est lumiere est paix et amour.

    Amicalement

    Je continue de fumer car le cauchemar continue




    0
  • Alilou
    8 septembre 2010 at 13 h 08 min - Reply

    Je viens de regarder une video enregistree hier, et je vois ce gars Pateur Terry Jones faire son petit speach,

    He is smart man, il a une eglise de 50 adeptes, dans une petite ville microscope, j’y etait en 2006, et avec une juste une phrase, il a su attiré les medias du monde sur lui, il a attiré l’attention du globe et des sommites de ce monde sur lui.

    Il etait enterré dans son trou a gainsville, personne n’ecouter ces serments du dimanche et sans le sous ni adeptes, maintenant grace a cette phrase, il a eu le geni… du diable pour se faire entrndre du monde entier…

    des fois, il vaut mieu faire la sourde oreille a ces illuminé du dimanche.

    A l’entendre proferer des menaces, on dirait qu’il detient le pouvoir de vie ou de mort sur l’humanité.

    Un autre diciple du diable, that’s it that’s all.

    Un pet dans l’eau…




    0
  • tacili
    8 septembre 2010 at 13 h 42 min - Reply

    Bonjour,

    Les musulmans ne devraient pas s’emporter et commencer a s’agiter. C’est une occasion pour afficher leur civisme et hauteur de vue.

    C’est une église insignifiante qui cherche ouvertement la provocation et la confrontation. C’est une bande de lunatiques messianiques qui cherchent, également, de la publicité gratuite

    La voie légale est la meilleur et même si ce révérend de pacotille décide de bruler le Quran qu’il le fasse. Laissons le exprimer ses frustrations et paraitre ridicule. Jésus aurait certainement versé quelques larmes sur ce « Messkine ».

    9/11 est une manipulation a une échelle globale que ce Terry Jones ne comprendra jamais, aveuglé comme il est par son extrémisme.




    0
  • AS
    8 septembre 2010 at 13 h 47 min - Reply

    ceux qui ont realise les attentats du 11 septembre sont ceux qui sont derriere l’instrumentalisation de la haine et de l’islamophobie car ils n’ont pas su repondre aux accusations et innombrables preuves les concernant… les evangelistes soutiennent israel la bas comme en Europe ou en France ce sont les israeliens qui financent la haine de l’Islam… excellent article




    0
  • batni
    8 septembre 2010 at 17 h 39 min - Reply

    A Alillou

    J’espere que cette malencontreuse phrase vous a échappé  »Ayant vecu quelques annees labas, je peux vous garantir que le QI moyen de tous les ameircans ne depasse pas 85. », et qu’elle a dépassé votre pensée.

    Mes respects,




    0
  • at ali
    8 septembre 2010 at 22 h 41 min - Reply

    Un petit mouvement integriste insignifiant qui fait son buzz sur le dos de l’islamophobie ambiante et ce sont tous les évangélistes, en invoquant Le Grand satan américain, qui passent au Bûcher…..

    Remplacez le mot « évangéliste » par « islamiste » et gardez tout le reste dans votre article. Le résultat serait un concentré d’islamophobie doublé d’un racisme presque ordinaire…

    DB: Je ne parle pas d’évangélistes, mais d' »Evangéliques ». Vous devriez vous documenter sur la question, avant de faire un tel raccourci. La photo de Bush que j’ai mis en illustration n’est pas fortuite




    0
  • batni
    8 septembre 2010 at 23 h 07 min - Reply

    C’est un chef de secte qui veut avoir son quart d’heure de celebrité.
    Quand on met la religion entre les mains de ces illuminés c’est l’extremisme assuré, heureusement qu’il n’est pas du tout representatif du peuple Américain.




    0
  • at ali
    9 septembre 2010 at 1 h 48 min - Reply

    Monsieur DB : Merci pour la précision sémantique. Vos « Evangéliques » étant la copine-conforme de nos « islamistes » ,cela ne change pas grand chose au caractère « stigmatisant » de votre article.

    Je voulais juste connaître la réaction d’un musulman « normal » si jamais il venait à lire un pamphlet stigmatisant toute une nation, la sienne par exemple, à partir de gesticulations d’un groupuscule fanatique insignifiant.

    Bien à vous.

    DB: C’est le côté sombre de l’Amérique que je stigmatise, celui qui est sous la coupe des Evangéliques. Sachez que j’aime Hemingway, Faulkner, Steinbeck, Bob Dylan, Donavan et tant d’autres lumières de ce pays qui luttent et qui ont lutté contre le mauvais penchant de ce qui est devenu une force du mal.




    0
  • Mohamed Jabara
    9 septembre 2010 at 2 h 36 min - Reply

    Les évangéliques, c’est quoi ?

    Mon premier terrain de spécialisation au CNRS, ce sont les Églises évangéliques. Je dis bien évangéliques, et pas évangélistes, terme impropre!! Je les étudie maintenant depuis une douzaine d’années, et il faut reconnaître qu’il y a beaucoup de travail à faire. Il s’agit en effet d’un phénomène religieux en pleine expansion : entre 400 et 500 millions de personnes sur les cinq continents (en comptant la mouvance pentecôtiste-charismatique). Cela fait du monde…. Entre sept et huit fois la population totale de la France. Mais de quoi s’agit-il ? Comme on me le demande très souvent, je me suis dit qu’il serait utile d’en parler dans ce blog.

    Trois complications surgissent quand il s’agit de définir les évangéliques.

    1ère complication : c’est un mouvement transconfessionnel, ce qui rend leur identification parfois délicate. «Évangélique» ne se rapporte à aucune Église particulière. On peut être presbytérien et évangélique, ou être presbytérien et ne pas être évangélique. Même chose pour le méthodisme, le baptisme, et de multiples courants protestants. Les évangéliques se retrouvent dans de nombreuses Églises, dénominations, mouvements, sectes. Ce qui compte pour eux ce n’est pas l’étiquette confessionnelle, c’est d’être converti et « engagé pour Jésus ».

    2ème complication : c’est un mouvement d’une grande diversité interne. On trouve chez-eux la plupart des styles religieux, des plus figés aux plus exubérants. Deux grandes familles se distinguent : les «piétistes-orthodoxes» et les «charismatiques-pentecôtistes». Les premiers mettent l’accent sur la fidélité biblique, l’orthodoxie, la piété (prière, lecture de la Bible). Ils se méfient des expressions émotionnelles spectaculaires. Les seconds mettent l’accent sur l’efficacité de l’action miraculeuse de Dieu au travers du Saint-Esprit, avec la prophétie, la glossolalie (capacité à parler des langues inconnues) et la guérison. Ils sont beaucoup plus expansifs que les premiers. Ces deux grandes tendances s’accordent assez difficilement, sans compter qu’elles comportent, chacune, de nombreuses subdivisions internes.

    3ème complication : c’est un mouvement décentralisé. Il existe beaucoup de réseaux évangéliques, comme, en France, la FEF, l’AEF ou le récent CNEF. Mais on ne rencontre aucune institution représentative de l’ensemble des Églises évangéliques. A fortiori, aucune «Église» centralisée qui les rassemble. Le mode organisationnel préféré des évangéliques, c’est l’autogestion de l’Église locale, de l’assemblée des fidèles, suivant un principe d’autonomie qu’on appelle le congrégationalisme. Du coup, la réalité évangélique se décline en une multitude d’expressions locales diverses.

    Malgré ces obstacles, il reste possible de cerner l’identité évangélique. Quatre critères nous aident pour cela ; Ils sont empruntés à l’historien David W. Bebbington. Ces quatre caractéristiques sont le biblicisme, le crucicentrisme, la conversion et l’engagement (militantisme). Lorsqu’on trouve ces quatre éléments à l’œuvre, on peut être à peu près sûr d’être en face d’une Église évangélique.

    1. Biblicisme. Ce terme désigne la centralité de la Bible. Il signale une chose: les évangéliques sont des protestants. Le protestantisme, c’est un christianisme qui a déplacé la source centrale de légitimité d’une institution (la sainte Église) vers un texte, la Bible. Les évangéliques se situent dans cette filiation. Mais leur biblicisme comporte des accentuations spécifiques. La première, c’est l’accent sur la force normative de la Bible dans tous les domaines. La Bible est conçue comme un « code de la route » qui fait autorité dans tous les aspects de la vie du chrétien. La seconde accentuation, c’est la valorisation d’un rapport direct au texte. Les évangéliques n’aiment pas beaucoup les médiations critiques qui se placent entre eux et le récit biblique. Ils partent du principe que l’homme de la rue peut comprendre l’essentiel du texte, sans avoir besoin de passer par les sciences humaines. Ce rapport direct implique aussi une réticence marquée à métaphoriser les récits évangéliques. Quand le texte dit que Jésus accomplit un miracle, les évangéliques le considèrent comme un fait, pas comme une métaphore. Enfin, le biblicisme évangélique revêt une dimension primitiviste. C’est au travers du filtre fantasmé de l’Église primitive que les évangéliques lisent le texte. Les sédimentations historiques et culturelles qui se sont ajoutées au cours des siècles les gênent. Ils privilégient ce qu’ils pensent être le christianisme des premiers croyants, au risque d’une ignorance marquée pour les traditions chrétiennes ultérieures.

    2. Crucicentrisme. Ce second élément de l’identité évangélique nous rappelle qu’avant d’être protestants, les évangéliques sont des chrétiens. L’ensemble des chrétiens se réfère à la Croix de Jésus-Christ, comme lieu du salut de l’humanité. Mais les évangéliques ajoutent à ce thème chrétien universel des accents spécifiques. Ils en proposent une lecture particulièrement dramatique, fondée sur une conception binaire de l’histoire qui oscille entre un «avant» marqué par la condamnation (le péché produisant la mort) et un «après» éclairé par la grâce (Jésus ayant payé le «prix du péché», la «dette» contractée par les pécheurs est effacée). Ils continuent par ailleurs à souligner que la Croix constitue la voie obligée du salut. Pour eux, «nous n’irons pas tous au Paradis». Seuls ceux qui ont accepté l’œuvre de la Croix seront sauvés. D’où l’importance cruciale de ce thème théologique, qui explique aussi pourquoi beaucoup d’évangéliques ont soutenu le film de Mel Gibson, The Passion (2004). En dépit des controverses et du côté très sanguinolant de ce film-choc, les évangéliques ont apprécié sa dimension crucicentriste, qui rejoint bien leur culture religieuse.

    3. Conversion. S’il ne fallait retenir qu’un thème, ce serait celui-là. Les évangéliques représentent un christianisme de conversion, qui refuse l’identité chrétienne par héritage. Pour eux, ce n’est pas la naissance qui fait le chrétien, mais la nouvelle naissance, c’est-à-dire la conversion, définie comme une rencontre personnelle avec Jésus-Christ, reconnu comme Fils de Dieu, sauveur et seigneur. Cette rencontre s’adosse elle aussi à une lecture binaire des choses, avec un « avant » sous le sceau de la mort spirituelle, et un « après » sous le sceau d’une vie nouvelle. La conversion est sensée constituer le pivot à partir duquel la vie change de cours. L’accent sur la conversion a des conséquences sur les rites et sur l’ecclésiologie. Les rites de transmission générationnelle sont mal vus, à commencer par le baptême du nourrisson, jugé comme équivoque. A ce baptême, ils préfèrent le baptême du converti, car pour les évangéliques c’est la conversion qui donne l’identité chrétienne. Du point de vue de la définition de l’Église, l’accent sur la conversion induit aussi une reconfiguration, qui met en avant l’Église de militants, de convertis, au détriment d’une Église d’encadrement de masse. Le raisonnement des évangéliques est le suivant : si le chrétien, c’est un converti, alors l’Église, rassemblement des chrétiens, doit être une Église de convertis.

    4. Engagement (militantisme). La conséquence logique de l’accent sur la conversion, c’est l’engagement militant. Si devenir chrétien s’apparente à une «nouvelle naissance» (référence à un récit évangélique situé dans le chapitre 3 de l’Évangile de Jean), alors la vie chrétienne doit marquer sa différence par rapport à l’ancienne vie. Être chrétien cela doit se voir, car c’est aussi le meilleur moyen de «montrer» Dieu. Comme l’écrit Jean-Paul Willaime, dans “le régime évangélique du croire, la meilleure preuve de l’existence de Dieu, c’est le fait que des individus le louent et le manifestent à travers des vies transformées”. Le type protestant évangélique est du coup proche du type militant, avec une efficacité sociale reconnue qui se double, parfois, de certaines dérives sectaires. Il valorise une implication quotidienne, que ce soit par la prière, le témoignage oral, l’ascétisme (refus du sexe extraconjugal ou préconjugal etc.). Cet engagement s’inscrit dans les sociabilités militantes d’Églises dites «de professants». Les communautés n’acceptent comme membres que les fidèles qui ont «professés» publiquement leur foi. La plupart des assemblées évangéliques sont de ce type, ce qui entraîne un biais statistique quand on compare avec d’autres Églises : entre une paroisse catholique de 8000 membres, avec une centaine de pratiquants hebdomadaires, et une Église évangélique de 40 membres, avec soixante pratiquants hebdomadaires, le «membre» ne veut pas dire la même chose*.
    Avec ces quatre critères (biblicisme, crucicentrisme, conversion et engagement), les traits du type évangélique se dessinent… au moins sur le papier! Car sur le terrain, les critères ainsi définis ne se repèrent jamais à l’état pur. D’où la nécessité d’investigations fines, qui remplissent aujourd’hui l’agenda d’un nombre croissant de chercheurs.

    *Ceci explique pourquoi s’est imposé l’usage de multiplier les statistiques officielles des évangéliques par un coefficient de 2 ou 3 pour obtenir un montant que l’on puisse comparer aux statistiques des Églises d’encadrement de masse. Dans mon dernier livre (Du ghetto au réseau, 2005), la fourchette statistique que je donne -entre 350.000 et 395.000 évangéliques- tient compte de ce coefficient.

    http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/archive/2006/04/12/les-evangeliques-c’est-quoi.html

    DB: Remarquable! Pourrions nous avoir des informations sur les « sionistes chrétiens », l’annonce de l’Armmaguedon, la fenêtre 10/40 et le Joshua Projec. Nous pourrons ainsi avoir une meilleure lisibilité du mouvement « évangélique », et comprendre ce qui inspire la folie furieuse de ce Pasteur qui veut brûler le Coran. Merci.




    0
  • Mohamed123
    9 septembre 2010 at 5 h 05 min - Reply

    @ Alilou ‘Ayant vecu quelques annees labas, je peux vous garantir que le QI moyen de tous les ameircans ne depasse pas 85.’

    L’amalgame que vous semblez faire entre un illuminé évangéliste extrêmement minoritaire dans ce pays avec tous les Américains que vous citez dans votre phrase n’est sans doute pas volontaire… On peut reprocher beaucoup de choses aux USA, notamment sur le plan politique, mais il ne faut pas exagérer. C’est quand même le pays qui détient le meilleur palmarès, dans plusieurs disciplines, en matière du prix Nobel. Si nous avons la chance,aujourd’hui, de pouvoir échanger au moyen de cet outil formidable qu’est internet c’est justement grâce au génie américain. Faire un tel l’amalgame c’est justement tomber dans le piège de ceux qui confondent islam et terrorisme…




    0
  • jabara Mohamed
    9 septembre 2010 at 11 h 31 min - Reply

    Jean Paul Baquiast
    29/04/2008

    Influence des Sionistes Chrétiens sur la politique américaine et sur le reste du monde

    Les Européens, notamment les Français, connaissent mal sinon pas du tout la force politico-religieuse que représentent les Sionistes Chrétiens américains. De ce fait ils n’attribuent pas l’attention nécessaire à ce mouvement, qui a pesé sur la politique intérieure et extérieure américaine depuis des décennies.

    En France, dans une tradition laïque bien implantée, y compris chez les catholiques, on n’imagine pas qu’un mouvement qui de l’extérieur ressemble beaucoup à une secte puisse exercer une influence quelconque lors des élections, en favorisant des candidats pénétrés de sa doctrine et décidés à dicter leurs choix aux gouvernements. Si les mouvements politiques français se méfient des fondamentalismes religieux, c’est surtout – non sans raisons d’ailleurs – des fondamentalismes islamiques. De plus, la peur, justifiée par l’histoire, de paraître favoriser la résurgence de l’antisémitisme, empêche de critiquer des agitateurs qui, bien que chrétiens (évangélique) affichent ouvertement leur « amour » d’Israël et leur volonté de défendre par tous les moyens son existence. Ceci même alors que beaucoup d’Israéliens modérés souhaiterait se distinguer d’alliés aussi encombrants et aussi dangereux.

    On trouve dans Wikipedia une analyse du phénomène qui nous parait assez mesurée (bien que sans doute en partie inspirée des idées du réseau Voltaire de Thierry Meyssan) (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chr%C3%A9tien). Reprenons ici le début de cette présentation, à laquelle nous renvoyons le lecteur. Le sionisme chrétien est le nom donné à la croyance d’un certain nombre de chrétiens, en particulier de protestants fondamentalistes, selon laquelle la création de l’État d’Israël en 1948 est en accord avec les prophéties bibliques, et prépare ainsi le retour de Jésus sur Terre comme Christ triomphant de l’Apocalypse.

    Cette croyance se distingue du sionisme juif par son ancrage dans une vision religieuse et non politique du monde. Les sionistes chrétiens sont persuadés que le retour de Jésus provoquera la conversion des Juifs. Ce sionisme se marie donc paradoxalement avec une certaine forme d’antijudaïsme. Cette croyance se distingue aussi du soutien traditionnel et non-messianique au sionisme de nombreux chrétiens n’ayant pas volonté de convertir les juifs à terme. Il s’agit pour eux d’un engagement moral et politique, et non évangélique.

    Le terme « Sionisme chrétien » rassemble donc un ensemble de groupes ultra fondamentalistes, croyant que la judaïsation de la Palestine historique (Israël et les territoires palestiniens) est une obligation divine qui ramènera Jésus sur terre, fera définitivement de lui le Christ ou messie et assurera le triomphe du christianisme lors de l’apocalypse.

    Les racines du sionisme chrétien se trouvent dans plusieurs livres de la Bible, en particuliers dans les visions apocalyptiques du livre de Daniel, et du livre d’Ézéchiel, ainsi que dans l’Apocalypse du Nouveau Testament. Les visions uniquement spirituelles et poétiques pour la majorité des croyants sont interprétées par ces sionistes chrétiens en réalité géopolitique.

    Comme tous les protestants, ces fondamentalistes accordent une grande importance à l’Ancien Testament mais en font une lecture littéraliste. Ils n’admettent pas la critique historique des textes qu’ils lisent, textes qu’ils interprètent dans une perspective messianique et apocalyptique. Pour eux, les évènements historiques sont à lire suivant un scénario qui conduit obligatoirement à la fin des temps et à la rédemption. Politiquement, ils gèrent des sommes considérables, mobilisent des millions de fidèles et utilisent systématiquement les techniques les plus modernes pour hisser les fidèles jusqu’à l’extase et recruter de nouveaux adeptes dans tous les milieux. Ils n’hésitent pas à s’immiscer, y compris par la force, dans les pays à l’équilibre politique fragile, sans crainte de provoquer des séismes qui, comme indiqué ci-dessus, leur donnent la certitude rassurante qu’ils hâtent l’Armagedon.

    Nous avons déjà montré que ce catastrophisme apocalyptique a inspiré et continue d’inspirer nombres de positions diplomatiques et militaires dont en Europe l’on s’étonne qu’elles puissent être prises par un gouvernement raisonnable, à la tête d’un grand pays scientifique. Les erreurs imputées aux néoconservateurs ou à des gouvernants tels Bush et Cheyney ne sont pas à leurs yeux des erreurs, même la guerre en Irak, même les provocation à l’égard de l’Iran, de la Russie et de la Chine. Il s’agit de processus indispensables pour hâter le chaos final.

    Relations israëlo-américaines

    Mais c’est plus particulièrement dans le cadre des relations israélo-américaines que le lobby Sioniste Chrétien a fait et continue de faire le plus de dégâts. S’appuyant sur une majorité d’Israéliens désespérément à la recherche d’alliés, ils ont pratiquement bloqué toutes les tentatives de négociations entre les Palestiniens et les Israéliens. Ils ont également saboté les interventions médiatrices des Européens ou des Etats arabes modérés. Leur influence ne fait que croître et on ne voit pas qu’elle puisse diminuer, attisée il est vrai par les menaces d’Amadinedjab et du Hamas qui prétendent vouloir détruire Israël.

    Nous ne pouvons traiter ici plus en détail la question très importante de l’influence croissante des Sionistes Chrétiens sur la politique intérieure et extérieure des Etats-Unis, comme sur l’avenir des relations entre Israël et les Palestiniens. On trouvera dans le livre de John Mearsheimer et Stephen Walt, The Israël Lobby and US Foreign Policy, Farrar, Strauss and Giroux 2007 une analyse détaillée de l’histoire du lobby juif et de sa composante le lobby Sioniste Chrétien. Les deux ne se recouvrent pas entièrement mais disposent de fortes adhérences.

    Notons cependant que le livre The Israël Lobby a été contesté par Alan Dershowitz, un des collègues de Stephen Walt à Harvard
    (http://www.hks.harvard.edu/research/working_papers/abstract_dersh1.htm .

    Quoiqu’il en soit, une vidéo qui nous parait acceptable sous réserve d’un regard critique, précise le rôle politique des Sionistes Chrétiens (à la date de 2005/2006).

    Quelques questions

    Sans endosser toutes ces positions, nous nous bornerons ici à poser quelques questions :

    – Que sera l’influence du lobby Sioniste Chrétien sur les élections américaines. Ce lobby aura beaucoup de moyens pour influencer d’abord les votes et surtout, ensuite, les positions du candidat élu. A cet égard, comment ses thèses seront-elles reçues par un McCain (on peut s’en douter) et surtout par Hillary Clinton et Barack Obama ?
    – Le lobby Sioniste Chrétien américain contribue-t-il aux initiatives de Washington destinées à affaiblir l’Europe, empêcher qu’elle puisse s’unir sur ses propres ressources économiques et militaires, choisir librement ses alliées et sa politique extérieure.
    – Le lobby Sioniste Chrétien influence-t-il, et comment, la politique de certains Etats européens (la Grande Bretagne ?) ou de l’Union européenne ? Il agit de l’extérieur, via le Département d’Etat ou via la représentation américaine à l’Otan. Mais il agit aussi de l’intérieur, par l’intermédiaire des sympathisants « atlantistes » recrutés dans tous les Etats européens.

    Enfin, pour changer de registre, que peut-on en Europe attendre du Vatican qui, manifestement, n’apprécie guère les menées conquérantes des églises évangéliques et de leurs composantes Sionistes Chrétiennes ? Le Pape ne s’est pas encore semble-t-il clairement engagé contre elles en son nom propre. Mais il semble que l’affaire inquiète beaucoup la Curie. On notera que l’Eglise catholique d’Orient, l’Eglise orthodoxe, l’Eglise épiscopale et l’Eglise évangélique luthérienne, par la voix de leurs responsables locaux, ont publié le 22 août 2006 un document œcuménique, la « Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien» rejetant cette doctrine : « Le sionisme chrétien est un mouvement politique théologique moderne qui adopte les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, nuisant ainsi à l’établissement d’une paix juste entre la Palestine et Israël. […] Dans sa forme extrême, il met l’accent sur des évènements apocalyptiques conduisant à la fin de l’histoire plutôt qu’au vécu actuel de l’amour du Christ et de la justice ».

    http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=52

    DB: Merci mon cher Mohamed. Peut-être faut-il préciser que les sionistes chrétiens, les plus extrémistes des Evangéliques, et qui ont pris pied au Maghreb, pour tenter de rallier des populations à la cause d’Israël, sont obnubilés par une lecture littéraliste de l’ancien testament: Selon eux, le retour du christ ne se fera que lorsque tous les juifs de la terre auront réintégré Israël, et pour cela, il faut expulser jusqu’au dernier Palestinien. A la suite de cela, Jésus, reviendrait sur terre et irait sur la colline de l’Armmaguédon, affronter l’anté-christ, dont les soldats seraient les musulmans, puisque leur Coran, selon eux, est d’inspiration diabolique. Rien que cela. Et Jésus demandera à tous d’entrer dans « la vraie religion ». Tous ceux qui refuseraient seraient exterminés avec l’anté-christ, et le paradis règnerait sur terre. Plus personne ne mourait.
    Il nous reste encore à savoir ce qu’est la fenêtre 10/40.
    Cordialement
    DB




    0
  • Amazigh
    9 septembre 2010 at 12 h 09 min - Reply

    @ Mohamed123
    The question here is ; why is it that everytime a few « moslims » do something stupid ,they blame a whole NATION and a whole RELIGION and attack our very fundamental priciples (PROPHETE ,QUORAN …) and expect us to appologize but when it come from them it’s a minorite ,doesn’t represent the rst of the country ,bla ,bla,bla …and of course it’s « freedom of speech » .I just wonder if this IDIOT did anything against Jewish « anything » ,(not that i agree with it)..
    fi laman ,saha eidkum




    0
  • Alilou
    9 septembre 2010 at 12 h 16 min - Reply

    Salut a tous,

    Vous me repprochez de les avoir traités de tarés…

    Eh ben que ca ne vous surprennent pas, ce que j’avance a ete avancé par leur propre statistiques 2008.

    Quand a moi en disant plustot en ecrivant ca, je savais de quoi je parlais, la locomotive americaine est un composé de divers savants et chercheurs et autres venu du monde entiers, donc ne pas confondre avec la population locale.

    Secondo, quand on regarde les meme statistiques on voit que plus de 80% en 2000 ne savaient pas ou etait situé l’afganistan et j’en passe.

    Donc on me stigmatisant de raciste, je le prends et l’encaisse bien, mais je sais de quoi je parle, vous savez comment on les traites, de betes et diciplinés, se sont des bosseurs je leur doit ca, mais autres choses…

    Revenons a nos moutons maintenant que j’ai ete crucifié et ressicité, j’insiste encore une fois que le PROBLEME the big one ce ne sont pas les americains mais bien NOUS, nous sommes le mal de l’ISLAM, nous sommes les responsables de notre propre malheure, et DIEU nous jugera pour ca.

    Nous leur fournissons a toutes ces peronnes qui nous haissent, le fuel pour nous cramer, par notre comportement, nos divagation, nos rang disperssé, par notre course effrenée vers les bassesses de ce BAS-MONDE, et aujourd’hui que nous sommes devenu la nation a exterminer par la plus part, on se sens offusqués ???? no coment…

    LE koran brulé vous dites ???? depuis tout petit je me rappel que chaque fois on ecrivait le nom allah sur du papier et on voulait le jetter, on prenait une allumette et on le cramer, vous me direz que le contexte est different, je vous l’accorde, alors repliquons par de meme, on prend le coran et on le brule nous aussi, pas la bible mais bien le koran afin de leur montrer pour une fois de notre saloperie d’existance, que nous ne nous rerons plus avoir comme des cons…

    Oui je suis un autre illuminé vous medirez, oui a force de fumer mon thé… mais je prefere mon thé bien dosé que l’hypocrisie qui nous aneantie…

    Maintenant a faire des dicertation sur evangeliste et evangelique je vous dirai que ca ne changera rien a mon schminblick, on restera toujours la risé du monde, par notre comportement a faire rougir de honte notre propre prophete en ce jour beni de l’aid.

    Je lis les journaux et je me rends encore compte que c’est la course pour les achats de vetements, de fourniture scolaire etc… de grace, on va tous creuver un jour et on n’emportera avec nous que nos deux sacs, un blanc et un noir…

    Dimanche je serai tout seul dans la rue a bruler le koran…

    salutations… entre temps notre bateau prend de l’eau…




    0
  • batni
    9 septembre 2010 at 17 h 07 min - Reply

    Les extremistes de toutes accabis tiennent le haut du pavé depuis quelques decennies, Les BORN-AGAIN, les EVANGÉLIQUES, les SALAFISTES, les fondamentalistes chrétiens, juifs, musulmans et hindous térrorisent les peuples.
    Pourquoi nous les modérés, nous les laissons faire ?

    Mes respects,




    0
  • D B
    9 septembre 2010 at 18 h 56 min - Reply

    Si cette autre provocation contre les musulmans, contre le Coran, leur prophète et tout ce qui leur est sacré, jusqu’à leur dignité, jusqu’à la violation de leurs pays, de leurs maisons, de leur honneur, se concrétise, les musulmans du monde entier devront alors montrer à l’humanité entière que le temps est venu pour une réaction de grande dignité, pour un changement radical et définitif du rapport des forces.

    Finies les vociférations, l’hystérie collective, les colères échevelées, les menaces d’apocalypse, aussi stupides qu’elles sont dérisoires.
    Si cet insignifiant pasteur, comme bien d’autres énergumènes qui n’ont trouvé que ce moyen de se faire connaître, de « briller », de se faire passer pour des héros qui combattent le « péril vert », comme tous ces écrivaillons, et ces journaleux de pacotille qui en ont fait un fond de commerce, met sa menace à exécution, il va devenir célèbre du jour au lendemain. Il va déchaîner les foules, et devenir un homme hyper protégé, parce qu’il sera menacé de mort par des gens qui ne sont pas loin de lui ressembler. Ressentiment contre haine, hystérie contre fiel, violence contre excitation.

    Non! C’est fini de se prêter avec tant de stupidité, et tant émotivité fébrile, au jeu de ces allumeurs de haine.

    C’est dans la dignité que nous devrons répondre. En ignorant ce geste de provocation qui ne cherche qu’à susciter un déchaînement de violence.
    Dieu est suffisamment grand pour se défendre lui-même.
    Ne sombrons pas dans les cloaques de fiel qui sont creusés sous nos pieds!
    Réagissons comme la grande communauté que nous sommes !
    Que ceux qui pratiquent se réfugient dans la prière, dans le recueillement et la méditation!
    Que ceux qui ne pratiquent pas, mais qui ne sont pas moins musulmans, montrent à la face du monde que le temps des vociférations est révolu.
    Mettons à profit cette ultime agression pour faire renaître l’esprit puissant qui a traversé notre civilisation, qui l’a propulsé au sommet de la connaissance et du raffinement des moeurs!
    Hissons nous au niveau qui aurait toujours dû être le nôtre, et préparons la grande bataille qui doit nous opposer, non pas à une quelconque autre religion, mais à nos propres dirigeants, qui nous clouent au sol de la médiocrité, de l’ignorance et de l’injustice.
    Organisons nous, faisons renaître le souffle qui a fait accéder nos ancêtres à la lumière, à la spiritualité, à la connaissance, au sublime et à l’esthétisme!
    Montrons à ce pasteur et à tous ceux qui sont derrière lui, qui attisent contre nous les feux de la haine et qui plantent dans nos coeurs de cruelles banderilles, pour nous faire mugir et ruer, que nous ne sommes plus dupes!
    L’heure a sonné pour nous, de nous lever et de marcher vers la lumière.
    Nous serons jugés en fonction de ce que nous ferons.
    Nous serons dignes de respect si nous resterons dignes et fiers. Et ridiculisés, stigmatisés, et tournés en dérision, si encore une fois, nous tombons dans cette énième provocation.
    Finies les réactions de foules moutonnières, guidées par des prêcheurs baveux !
    Les musulmans sont une force considérable, autant par leur nombre, par leur passé, que par les potentialités matérielles dont ils disposent. Si nous devons nous révolter, ce ne doit pas être contre un petit pasteur de province, assoiffé de reconnaissance, mais contre les régimes qui nous oppriment, qui lèchent les bottes de leurs maîtres, et qui nous livrent à eux, corps et bien, parce qu’ils sont leurs chiens de garde, et nos geôliers.
    Ceux qui croient, savent que le Coran qui sera brûlé sera purifié par le feu, des souillures qui lui ont été faites par des attouchements sacrilèges.
    De la réaction de tous les musulmans du monde dépendra notre sort commun. Soyons dignes !




    0
  • nomade
    9 septembre 2010 at 22 h 07 min - Reply

    tous ces clowns qui s’attaquent a l’islam et aux musulmans ne cherchent que de la publicite et a se faire valoir au sein de leur communaute.
    ils veulent frapper les esprits avec leurs laches actions envers une religion sans defense, abandonnee par les gouvernants arabes et musulmans qui sont prompts a reprimer leur peuples.

    le cas de la pendaison de saddam le jour de l’ aid est une preuve edifiante de la haine et du mepris vouees aux musulmans.

    reveillez-vous ya mouslimines.




    0
  • ali
    9 septembre 2010 at 22 h 25 min - Reply

    l’amerique c’est le billet vert,c’est le regne de l’argent et l’anéantissement de toute religion et de toute idéologie mis a part l’argent,tout les coups sont bon pour l’argent le capitalisme ,le capitalisme et encore le capitalisme ,et celui qui ne suit pas restera sur le bas coté.
    la devise inscrite sur le dollar est:WE TRUST IN GOD.
    au fait meme satan croit en dieu.




    0
  • tacili
    9 septembre 2010 at 23 h 23 min - Reply

    Le pasteur américain Terry Jones renonce à son projet de brûler le Coran

    Le groupuscule américain qui prévoyait de brûler le Coran a fait machine arrière, ce jeudi. Terry Jones a obtenu la promesse que le projet de construction d’une mosquée près de Ground Zero à New York serait déplacé, ce qui a motivé sa décision. Un peu plus tôt dans la journée, l’administration Obama envisageait de prendre contact directement avec le groupe, et des voix s’étaient élevées dans le monde entier dénonçant un risque de violences.

    «C’est un geste destructeur», avait averti le président américain Barack Obama.

    Sous l’impulsion de son pasteur, Terry Jones, le Dove World Outreach Center (l’église pour atteindre un monde de paix), une église baptiste située à Gainesville, en Floride, avait prévu de brûler en public un exemplaire du Coran, samedi, à l’occasion du neuvième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

    Ce groupe fondamentaliste chrétien, créé en 1986, accuse l’islam, «religion diabolique», de chercher à dominer le monde, et a appelé d’autres centres religieux à en faire autant pour se souvenir des victimes des attentats du 11-Septembre.




    0
  • salah
    9 septembre 2010 at 23 h 52 min - Reply

    DB@
    Tres tres bonne analyse,vous demander au peuple musulmans et arabes a ne pas tomber dans le piege ,et surtout de faire leur autocritique ,de ne pas suvire comme un troupeau qui souvent sont organiser par nos déspotes pour faire oublié leurs tare anarchique ,diabolique,et soumis et leche bottes de l’occident.
    FAISANT NOTRE PROPRE BILAN POURQUOI CA NE MARCHE PAS?
    pourquoi sommes-nous a la traine ? POURQUOI SOMMES NOUS GOUVERNER PAR LES MEME DESPOTES DEPUIS PLUS DE 50ANS,,qui les soutiennent?? EN UN MOT BALAYONS DEVONS NOS PORTES D’ABORD.nous n’avons absolument rien a montrer a ce pasteur de …..montrons plus-tot a nos dictateurs qu’ils ne peuvent plus nous rassembler pour la palestine ,ni pour l’islam, et que d’abord ils nous montrent leur bilan d’un demi siecle de regne et de mépris ,ensuite tous les autres problémes se réglerons comme du papier a musique.




    0
  • RENAISSANCE
    10 septembre 2010 at 0 h 33 min - Reply

    Finies les vociférations,l’hysterie collective,les coleres échevelées,et j’ajoute les sulaymane rushdi,les ghaza,les carricatures du prophete,et tout ce qui sert les régimes corrompus et leurs tenanciers comme éxutoire et boufé d’oxygéne a la rue arabe.




    0
  • sidali
    10 septembre 2010 at 2 h 21 min - Reply

    BD
    vous dites qu’il ya des populations arabes dans les hautes plaines et au portes du sahara et qui sont peu melées ? Mais a ce que je sache et d’aprés ibnkhldoun « les foutouhate el-islamiya »on été faites uniquement par des hommes,et que ces proselytes qui d’ailleur n’étaient pas nombreux ont finis par épousés des autochtones, ce qui fait qu’ils se sont « dilués »avec la population local qui étaient majoritairement bérbére!!!!!!!!




    0
  • Mohamed123
    10 septembre 2010 at 5 h 03 min - Reply

    @Tamazight et Alilou
    Le but de mon commentaire n’était pas de polémiquer mais seulement attirer l’attention sur le danger que pourrait représenter la généralisation comme semblait le suggérer les propos ‘ tous les Américains ont…’ ce qui est je crois tout aussi arbitraire que non fondé. Sinon, les défaillances culturelles auxquelles fait allusion notre ami Alilou ne sont pas réservées aux seuls Américains, beaucoup de citoyens en Occident et ailleurs n’étant pas capables de situer l’Afghanistan sur une carte. La situation dans nos pays n’est guère reluisante. En effet, il semblerait,selon une enquête des Nations-unies, que dans le monde arabe une personne moyenne lit un maximum de 4 pages par année alors que les Américains lisent 11 livres pour la même période… Je ne parle pas du nombre de livres édités dans l’ensemble du monde arabe, du nombre d’analphabètes où il semble que nous détenons le palmarès le plus impressionnant au monde. Oui, en effet, nous sommes les artisans de nos propres malheurs,je suis tout à fait d’accord avec vous. Je saisis l’occasion qui m’est ainsi offerte afin de souhaite aid moubarek à tous les lecteurs ainsi que la rédaction de ce journal.




    0
  • Alilou
    10 septembre 2010 at 12 h 31 min - Reply

    Saha aidkoum,

    @Mohammed 123,

    Tu es entrain de comparer de choux avec des bananes.

    Les USA aux pays arabes ???

    en 1980 en passait le BAC avec les anales vuiberts, on avait 1 pour 150 eleves, taux de reussites sans calculetes et sans triche avec des tests solides, superieur a ce qui se fait maintenant.

    Aux USA et y compris Canada le tx de reussites aux examens similaires a la meme epoque 3 fois inferieur au notre.

    Ils ont plein de livres et acces aux bibliotheques etc…

    Alors de grace Mohammed, moi je ne me rabaisserai que devant DIEU.

    L’IRAK avant l’invation avait un taux d’alphabetisation superieur a 90% hommes et femmes.

    Mon pays a mon epoque seulement avec 1 annal vuibert a donné de mon lycee un geni qui a ete le co-inventeur de l’intel pentium 1.

    Saha aidkoum plus particulierement a ceux qui sont dans les prisons et qui subissent l’injustices de ceux qui lisent plus de 11 livres et de leurs boys qui nous servent de gouverneurs.

    Le thé que je vais fumer aujourd’hui aura un gout special…




    0
  • Mohamed Jabara
    11 septembre 2010 at 0 h 12 min - Reply

    @ Batni.
    Aid Moubarak.

    Les extrémistes musulmans sont une « kemcha » en réduction constante car il y a une prise de conscience chez les musulmans au contraire le mouvement sectaire évangéliste est un mouvement en pleine expansion et il possède à l’heure actuelle entre 400 et 500 millions. Sa comparaison avec les salafistes n’a donc pas de base commune du point de vue du nombre. A l’évidence, quelques centaines de salafistes ou meme quelques milliers sur un milliard et demi de musulmans et en régression constante ne donnent pas qualitativement à la comparaison les mêmes craintes qu’un mouvement qui comptait quelques millions et qui se retrouve au devant de la scène internationale avec une ampleur inégalée en usant d’un prosylétisme militant alors que la bible le réprouve puisque jésus n’a été envoyé qu’aux brebis égarées de la maison d’Israel et n’avait pas vocation universelle (plusieurs versets de la bible le stipulent) ce que lui donnent ces évangéliques auquels la papauté a emboité le pas par le décret connu sous le nom de ad-gentes.




    0
  • Mohamed123
    11 septembre 2010 at 5 h 40 min - Reply

    @Alilou, j’ai le sentiment que vous vous vous perdez dans les digressions qui n’ont pas tellement rapport avec notre sujet. Vous évoquez vos qualités intellectuelles et celles de votre génie de copain à une certaine époque, au demeurant bien révolue, que je n’ai jamais mis en doute, mes propos s’inscrivaient tout simplement en faux contre une affirmation péremptoire qui voulait que tous les Américains soient moins intelligents et qui m’apparaissait aussi absurde que fausse. C’est tout. Au même titre que je m’insurge contre les généralisations et amalgames injustes qui me touchent en tant que musulman. Cela ne voudrait pas dire pour autant que les insinuations d’aplaventrisme auxquelles vous vous êtes livrées pour tenter d’étayer vos propos soient justifiées. Quand vous dites je ne m’écrase que devant Dieu, vous insinuez quoi au juste ? Quel argument voulez-vous corroborer et c’est quoi le rapport avec notre sujet ? Je ne veux pas de réponse, c’est ma dernière réplique `ce post.




    0
  • batni
    11 septembre 2010 at 15 h 38 min - Reply

    A Monsieur Mohamed Jabara,
    Saha aidek a ta famille et a toi.
    Je suis très content de t’entendre dire que le nombre d’extrémistes islamistes va en diminuant, cela ne donnera que des musulmans apaisés, des sociétés musulmanes équilibrées et fières.
    Il appartient aux gens équilibrés, ouverts et versés dans l’islam de ne pas laissés les salafistes tenir le haut du pavé.
    Le pasteur chrétien intégriste Terry Jones a été combattu par ses coreligionnaires, c’est a nous donc de combattre nos salafistes et autres extrémistes et de ne pas les laissés tenir le haut du pavé.

    Mes respects,




    0
  • Mohamed Jabara
    11 septembre 2010 at 19 h 09 min - Reply

    A Monsieur Batni.

    J’ai parlé d’extrémistes et pas de salafistes. Un salafisme bien compris n’exclut pas la modernité ni le modernisme, il est constructif comme d’autres courants musulmans.

    L’extrémisme par contre, vilipendé par le prophète lui même qui déclarait : » Pas de surenchère en religion » est de nature destructrice.

    Quand en parlant des extrémistes je dis qu’ils sont en réduction constante en raison de la prise de conscience qui s’est effectuée depuis les années 1990 et surtout depuis 2001 ce n’est en fait qu’une intuition et un espoir aussi, je ne fais pas partie de leur cercle et je n’ai pas la science infuse, mais le contexte de mon affirmation se situe dans la comparaison entre les évangélistes, en tant qu’extrémistes chrétiens et les extrémistes musulmans. Ce contexte fait ressortir dans le rapport de grandeur, il est une évidence que les extrémistes musulmans sont insignifiants en nombre, alors que la presse mondiale ne parle que d’eux comme s’ils étaient les seuls en passant sous silence les intégristes évangéliques et sionistes.

    Si demain des musulmans faisaient une quête pour créer un organe d’information mondial, on les stigmatisera » et on dira qu’ils sont intégristes ou au mieux, on voudra leur faire dire des choses qu’ils ne partagent pas.

    Merci pour le souhait de l’Aid.




    0
  • Rbaoui
    13 septembre 2010 at 2 h 07 min - Reply

    The loony American charismatic Pastor Terry Jones of the obscure Dove World Outreach Center in Gainesville, Florida

    He is the infamous author of the anti-Islam book Islam is of the Devil, a polemic published in 2010, denouncing Islam as a violent religion.
    He and his wife Sylvia have been teaching that Islam promotes violence and that Muslims want to impose sharia laws in the United States.
    In 2009, Jones posted a signboard outside his church, stating that « Islam is of the Devil »
    His church members have also sent their children to the school started by the church wearing T-shirts with words stating « Islam is of the Devil » on the back.
    n 2002, Jones was fined US$3,800 by a Cologne court for using a fake doctorate title.
    The church Jones pastors is known for its support of the Israeli cause, and is said to be associated with the Christian Zionist movement which wants to rebuild the Temple of Jerusalem on the Temple Mount site where the sacred Muslim Dome of the Rock and the El-Aksa Mosque are located.
    The church Jones pastors is known for its support of the Israeli cause, and is said to be associated with the Christian Zionist movement which wants to rebuild the Temple of Jerusalem on the Temple Mount site where the sacred Muslim Dome of the Rock and the El-Aksa Mosque are located.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique