Édition du
28 July 2017

Lettre au Docteur Hadjadj

Mon cher Djilali
Les ogres qui dévorent notre peuple, sa vie et même l’avenir de ses enfants, ne pouvaient pas s’accommoder indéfiniment de ton intégrité, et de l’énergie que tu mettais à les dénoncer, à étaler leurs frasques sur la scène publique, et à enquêter sur leurs sombres entreprises.

Ils ont attendu la fin du ramadhan pour t’incarcérer, parce qu’ils savent combien il est important pour nous, et surtout pour nos enfants, de passer cette fête en famille, et de communier avec nos autres compatriotes, dans l’allégresse et la quiétude, moments rares dans notre amer quotidien.
Ils ont choisi délibérément cette circonstance, pour faire mal, pour montrer combien ils sont implacables à l’encontre de tous ceux qui dérangent leurs combines.
Tu passeras donc la fête de l’Aïd dans la sinistre prison de Serkadji, dont les murs sont imprégnés d’indicible souffrance, qui a servi de lieu de torture, et d’exécution, autant au colonialisme qu’à ce régime qui nous broie, qui y a exécuté des centaines de nos compatriotes.
Ce sera pour toi l’occasion de passer cette fête parmi ceux de nos compatriotes qui ont été marginalisés, laissés sur le bord du chemin, poussés au crime et à la délinquance, par un système qui ne produit que le mal et ses corolaires de misère humaine.
Cette incarcération sera inscrite à l’actif de ton engagement et de ton abnégation pour ton peuple. Sache que nous ne serons pas dupes de tous les prétextes invoqués par tes bourreaux, pour salir ton image, en plus de te meurtrir, en plus de faire pleurer ta femme et tes enfants.
Ton incarcération, si elle est injuste et cruelle, n’en demeure pas moins un honneur pour nous tous. C’est ainsi que je la perçois personnellement. Lorsque tu retrouveras la liberté, et cela ne saurait tarder, tu en seras d’autant plus déterminé à lutter, et à dénoncer, pour leur montrer que les hommes de ta trempe ne sauraient être brisés par de minables cloportes.
Nous sommes de tout coeur avec toi, et avec ta famille. Chedda mma doum ou lakhbar ijibouh ettouala »

Aidek mabrouk. Bientôt chez nous, inchaallah, dans un pays retrouvé, où nous pourrons vivre dans la quiétude des jours, dans une démocratie où règnera la justice et l’honneur.
Que vienne l’heure de la délivrance et de la liberté!
D.BENCHENOUF


Nombre de lectures : 2667
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mokrane
    9 septembre 2010 at 20 h 55 min - Reply

    Ci-joint le mail que je viens d’adresser à l’ambassade d’Algerie en France:

    Monsieur Le consul,

    Sachez que ce message s’adresse à vous et la mafia qui gouverne en Algerie à leur tête Toufik.

    Si vous ne relachez pas Dr Djilali Hadjaj, des plaintes en cascade seront déposés dans les tribunaux belges, suisses, italies, suisses, contre les barons du pouvoir.

    Honte à vous , honte à creux qui n’ont ni foi ni loi et qui ose priver une famille Algerienne de fêter dans la joie l’Aid , les priver de leur père.

    Sachez que vous ne serez en sécurité nulle part et la main de la justice vous tombera dessus à tout moment.

    Nous possédons des dossiers sur vos « chouakers  » et sur l’ambassadeur de France.

    Qui vivra verra

    L’Algerie Vivra et ses enfants seront la défende contre ces monstres qui ont fait d’elle une terre de larmes et de déchéance.

    Mokrane.

    On compte aussi téléphoner/écrire aux ambassades en SUISSE/BELGIQUE ETC.

    Pensées à vous Dr Hadjaj et courage Mme Hadadj de tout coeur avec vous

    Aidkoum Moubarek à vous tous ou Allah la Tarabah Boutef et sa clique de sanguinaires criminels.




    0
  • Twitted by BENCHENOUF
    9 septembre 2010 at 21 h 12 min - Reply

    […] This post was Twitted by BENCHENOUF […]




    0
  • veritas
    9 septembre 2010 at 21 h 20 min - Reply

    l’arrestation médiatisée de djilali hadjadj par les autorités algériennes c’est uniquement pour le dénigrer aux yeux de l’opinion publique en passons ce message « regarder celui qui combat la corruption, il est lui même corrompu »




    0
  • espoir
    9 septembre 2010 at 21 h 35 min - Reply

    Aid Moubarek tout le monde.

    Belle lettre, mais maintenant fini de ‘proser’ et passons à l’action. Organisons une manif, écrivons aux ONG et ébruitons cette énième ‘hogra’ de ce pouvoir aussi sénile que machiavélique.

    @ bon entendeur…. .

    Salam.




    0
  • sabri
    9 septembre 2010 at 23 h 10 min - Reply

    Honte au gouvernement Algérien d’avoir arrêté injustement un homme correct et intégre




    0
  • Arezki Nait Amar
    9 septembre 2010 at 23 h 36 min - Reply

    Saha Aidkoum ! Koul Aâm wa antoum bi khair !
    Aid Mabrouk à Djilali Hadjadj et à sa famille !

    Le frère Djilali Hadjadj subit aujourd’hui les represailles d’un pouvoir pourri,illégitime et corrompu et ce pour avoir révélé au monde l’ampleur de la corruption qui y règne en son sein.Il est,pour ainsi dire,coupable de vérité.Avec ce régime stalinien ,il y a point de place pour les droits de l’homme en général et la liberté d’expression en particulier.Il n’y a que le baillon et la prison.
    Cette cabale découle d’une conspiration savamment orchestrée par le DRS dans le but de semer le doute dans l’esprit du peuple quant à l’intégrité du Dr Djilali Hadjadj.L’incarcération de ce dernier est un ultimatum du pouvoir lancé à l’endroit de tous les patriotes qui dénoncent quasi-quotidiennent le fléau de la corruption dans notre société.




    0
  • radjef said
    9 septembre 2010 at 23 h 44 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Arreter un medecin la veille de l’Aid et le priver de la chaleur familialle, traduit on ne peut mieux l’idée que le pouvoir a de l’Islam. Il faut être vraiment une crapule pour regler ses comptes avec Bouteflika par l’arrestation d’un militant appartenant a amnesty international le jour de l’Aid, symbole fort de la tolerance et de la reconciliation dans l’Islam. Questions subsidiaires: ou est la ligne de demarcation entre Bouteflika et les généraux? Ou est la difference entre des généraux criminels et coupables de crimes contre l’humanité et un Bouteflika qui veut leur assurer l’impunité? Amnesty international et toutes les autres ONG, vont-elles faire une distinction entre les généraux, le DRS et Bouteflika qui constituent les piliers du regime totalitaire en Algerie?




    0
  • Djazairi
    10 septembre 2010 at 1 h 57 min - Reply

    SAHA AIDKOUM,
    Cher frère Djilali HADJADJ,

    TOUTE LA PLANETE TERRE CONNAIT MAINTENANT CETTE MACHINATION D’INTIMIDATION montée CONTRE UN HOMME INTEGRE QUI a osé dénoncer l’apocalyptique corruption qui sévi chez nous (indice de transparence international = 2,6%/10 ce qui veut dire que tous les rouages de gestion du pays sont corrompus jusqu’aux os selon transparency international)

    ya el akh Djilali, Kaderha rabi alik lezem tasbarlaha oua maybka fi el oued ghir ahdjarou, nous savons tous que ce qui es reproché au couple HADJAJ c’est du toc par rapport à ce qui est reproché à certains wali et hommes d’etat dont leurs scandaleurses affaires sont pendantes depuis des années.
    RABI AYKOUN FIAOUNEK OUA AHNA MAAK YA MADLOUM.




    0
  • amazigh
    10 septembre 2010 at 4 h 55 min - Reply

    Eidkum mubarak ,
    Prions ALLAH qu’on fetera l’aid prochain dans une ALGERIE libre et independente .
    Rabbi yetlek sarah notre cher DR HADJADJ
    filaman




    0
  • hakim
    10 septembre 2010 at 13 h 26 min - Reply

    Je m’adresse aux « démocrates » qui ne cessaient de nous faire peur avec les islamistes: Comment vous voyez cette injustice? .. est-ce cette Algerie là que vous defendiez?
    Dites un mot si vous etes REJJALA et sincères.




    0
  • Rbaoui
    10 septembre 2010 at 14 h 20 min - Reply
  • Congrès du Changement Démocratique