Édition du
24 March 2017

L'Algérie a le plus mauvais système de Santé au Maghreb !

El Watan.com

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.09.10 

l’Algérie, en dépit de ses richesses et ses réserves en milliards, n’affiche nullement les meilleurs indicateurs de Santé au Maghreb

Le système de Santé Algérien est le plus mauvais au Maghreb. C’est la triste conclusion à laquelle ont abouti des experts de l’Université de Sherbrooke (Canada) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un dossier publié récemment par le Magazine Jeune Afrique, ces experts ont planché sur les systèmes de Santé de trois pays Maghrébins, à savoir l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, pour en dresser un tableau général sur les progrès réalisés et les déficits encore persistants.

Et à ce propos, un tableau comparatif des systèmes de santé dans les trois pays du  Maghreb central a été établi par ces experts. A la lecture de ce tableau, tout le monde a vu que l’Algérie, en dépit de ses richesses et ses réserves en milliards, n’affiche nullement les meilleurs indicateurs de Santé au Maghreb. Bien au contraire, elle traîne loin derrière ses voisins.

D’abord, l’espérance de vie au Maroc et en Tunisie est nettement meilleure que celle enregistrée en Algérie. En Tunisie, elle est de 70 ans pour les hommes et 75 pour les femmes, contre, respectivement, 70 et 74 pour le Maroc et 70 et 72 pour l’Algérie.

D’autre part, le quotient de mortalité infanto-juvénile pour 1000 naissances vivantes est beaucoup plus dramatique en Algérie que dans les deux autres pays voisins. S’il est de 23 en Tunisie, contre 37 au Maroc, il dépasse le 38 en Algérie !

Les Algériens n’arrivent même pas à acheter comme il se doit les médicaments indispensables. D’ailleurs, c’est pour cela que les dépenses personnelles de santé par habitant et par an sont beaucoup moins élevées qu’en Tunisie. L’Algérien arrive à peine à consacrer 157 dollars à sa santé durant toute une année ! Cela concerne surtout les malades chroniques en Algérie qui se privent souvent de leurs médicaments à cause de leur cherté et, aussi, de leur pénurie.

Enfin, si les conclusions des experts de Sherbrooke et de l’OMS citées par Jeune Afrique soulignent que des progrès réels en matière de santé ont été réalisés dans notre pays depuis l’Indépendance, ils ne manquent pas aussi d’épingler l’Etat Algérien pour sa marginalisation des médecins et les conditions sociales précaires dans lesquelles il les enferment en dépit de son aisance financière.

« En Algérie, un médecin généraliste commence sa carrière à 250 euros par mois et un spécialiste de niveau bac+12 à 450 euros (au Maroc, ils commencent à 727 euros et 910 euros, et en Tunisie à 791 euros et 935 euros). Dans ce contexte, les CHU sont régulièrement paralysés par des grèves et les médecins se sentent toujours méprisés », signale-t-on dans le dossier de Jeune Afrique.

Ainsi, ce nouveau décryptage de notre système de Santé vient de gifler les assurances déplacées et les mensonges répétitifs du gouvernement et du ministère de la Santé sur la qualité de soin et la bonne prise en charge médicale dans notre pays. L’Algérie si riche et si prospère n’est même pas au niveau de ses voisins, pourtant pauvres et dépourvus de sources de richesses, en matières de soins prodigués à ces citoyens !

Des citoyens auxquels, finalement, personne ne pense puisque nos hauts dirigeants se soignent tous à l’étranger au moindre petit bobo. Ce nouveau constat amer ne risque donc pas de les empêcher de dormir tranquillement la nuit.

Abderrahmane Semmar

Nombre de lectures : 1695
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • rachid22
    15 septembre 2010 at 22 h 14 min - Reply

    L’algerie a le plus mauvais systeme de santé parmi les pays du TAM, pourquoi s’étonner, quand la mafia du systeme en place est avide comment peut on avoir l’argent est la volonté necessaire pour redresser le systeme de santé, d’ailleurs toute l’algerie est une poubelle à ciel ouvert, il suffit de sortir de l’aéroport pour s’en apercevoir,




    0
  • SAID
    15 septembre 2010 at 22 h 37 min - Reply

    Tout est dit dans le dernier paragraphe !
    Bouteflika critique la france et dans la semaine il se fait opérer au val-de-grace !
    Le nouvel hopital d’Oran a été construit par les chinois en un temps record : à ce jour, il n’est pas encore opérationnel à 100% !
    Quant aux conditions d’accueil des malades, et l’hygiène dans nos structures …. n’en parlant pas !




    0
  • citoyen
    15 septembre 2010 at 23 h 02 min - Reply

    NULLE A TOUT LES NIVEAUX C TOUT.belle avenir en perspectives …………………..




    0
  • Arezki Nait Amar
    16 septembre 2010 at 0 h 19 min - Reply

    Nos hopitaux sont des mourroirs depuis belle lurette et on ose parler de santé dans notre pays ? Si quelqu’un ose s’aventurer pour se soigner dans un hopital algérien, il n’y trouvera que la mort en fin de chemin!D’où le manque de confiance de nos dirigeants qui vont aller se soigner à l’étranger au frais du contribuable!Ils ne savent même pas que c’est eux-mêmes qui ont créé cette situation !




    0
  • Nazim
    16 septembre 2010 at 5 h 22 min - Reply

    J’aimerais juste attirer l’attention sur le fait que l’espérance de vie est plus liée aux conditions de vie (hygiène générale, disponibilité de l’eau potable, alimentation,…) et au taux de décès pour des raisons non médicales (accidents de toute sorte, catastrophes naturelles, criminalité, guerres,…) qu’à un système de santé aussi «défaillant» soit-il.
    L’autre remarque est celle qui porte sur l’assimilation du «système de santé» au «secteur de la santé». Il est évident que dans notre pays, le secteur de la santé est malade comme le sont tous les autres secteurs, La maladie s’appelle : «mauvaise gouvernance». Les symptômes sont : la corruption généralisée, l’incompétence des gestionnaires et toutes les tares sociales régulièrement dénoncées dans ce site. Mais cela ne présume en rien du système de santé qui mériterait une analyse plus fouillée et plus neutre que ne l’ont fait «Jeune Afrique» et le journaliste d’El-Watan. C’est pour ça que je trouve cet article comme étant sans intérêt pour ne pas dire dangereux car véhiculant des idées prêtant à confusion (dans quel but?).




    0
  • samir
    16 septembre 2010 at 11 h 49 min - Reply

    à l’image des gouvernants de notre pays…rien d’etonnant,le contraire poserait probléme!




    0
  • Alilou
    16 septembre 2010 at 12 h 44 min - Reply

    Essayez d’imaginer ces meme voleurs au pouvoir, fair tout ce qui est dans leur pouvoir pour redresser la situation du pays et rendre notre nation un vrais havre de paix et de prosperité, la justice sociale, plus de crise du logement, la totale quoi ! on fera quoi apres ??? on aura tout le loisir pour les deloger de leur place, alors eux les malins nous laissent croupir dans notre petite vie de misere et nos maux quotidiens afin de leur laisser la place a eux de faire leur petit business.

    Ils ont compris, alos ils nous laissent pourrir car nous sommes incapables de repondre a l’humilliation au quotidien, ils nous ecrasent comme des mouches…




    0
  • habib
    16 septembre 2010 at 18 h 06 min - Reply

    Mais…. c’est magnifique! Ca veut dire qu’on a enormément progréssé.Ce qui veut dire aussi que ouyahia fait du bon travail.Soyons serieux l’algerie a le systeme de santé le plus mauvais au monde. ce sont des abatoires qu’on a dans les hopitaux. Ce sont les voyous et les aarayas de ce regimes qui sont les premiers à ne pas avoir confiance en ce systeme.Il prefere etre touché par des blonds au yeux bleu que d’etre touché par des algeriens.C’est bouteflika lui même qui le dit.La preuve il part chez lepen pour se soigner.
    S’il vous plait donnez moi un seul pays au monde, je dis bien un seul, dans lequel une infirmière appelle les malades pour qu’ils se deplacent vers elle afin qu’elle leur fasse des injections.Imaginez un seul instant la scène.Des femmes agées qui se deplacent pour qu’une infirmière, qui a l’age de leurs petites filles, leur fassent des injections.Une fois ma mere a été hospitalisé, ayant une mefiance maladive à l’égard de ce systeme il a fallut qu’on lui ramene à manger tous les jours car on n’a vu qu’est ce qu’ils donnaient aux malades pour se nourrir.Il y avait à coté d’elle une femme à l’age de ma mere qui dormait à coté d’elle (de jijel je pense) à qui nous ramenions aussi de la nouriture tous les jours. Sa famille venait une fois par semaine pour la voir, il ne pouvait lui ramener à manger tous les jour.L’infirmière qui rentrait ne dissait meme pas bonjour aux malades .Un scandale.Sans parler qu’il y’avait toujours quelqu’un pour surveiller ma mere.On ne sait jamais, Ce qui pourrait advenir de cette jungle qui est l’algerie d’elle izza oual karama.
    Bref c’est un systeme qui rend encore plus malade les malades.À ouyahia qui aime mepriser des pays comme le togo je pose cette question.Est que au togo les malades se deplacent aux concernés pour qu’on leur fassent des injections ya fakhamat premier ministre (quel premier ministre!!!!!) .Bien sur ce n’est pas la peine de parler de la corruption qui gangrene ce secteur , ni sur les journaliste qui se font payé par des multinationales pour annoncer des pinuries qui n’existe pas à cause de la concurence du generique.concentrons nous sur des aspects simple qui montrent en fait l’envie immense de ce regime de rendre les algeriens des etres perturbés, depressif et …..malades




    0
  • karima
    18 septembre 2010 at 9 h 00 min - Reply

    Des Marocaines s’etonnent quand je leur dit que le depistage du cancer de sein et de l’uterus est gratuit chez nous.Arretez de nous faire passer les pays voisins comme des pays developpes et mieux car tout simplement c’est faux.




    0
  • jabulani
    18 septembre 2010 at 13 h 55 min - Reply

    @Karima…le problème n’est pas dans la gratuité du dépistage,le vrai problème est,ce dépistage gratuit touche t-il toutes les femmes concernées aux 4 coins du pays? est il efficace?(en terme de prévention contre les cancers du sein et de l’utérus)….




    0
  • KARIMA
    18 septembre 2010 at 16 h 03 min - Reply

    @Jabulani,faites des recherches et comparez entre les trois pays mentiones.Quant a moi si je dois comparer l’Algerie a d’autres pays , je le ferai contre des pays developpes culturellement.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique