Édition du
20 July 2017

Mise au point de la Rédaction

A chaque fois que le débat sur les problèmes de fond et sur la recherche de solutions s’engage de façon sérieuse sur notre site, survient une offensive de « chargés de mission » pour détourner les discussions vers des sujets à polémiques et sans aucun intérêt national.

Et voilà que l’un des intervenants se permet de remettre en cause certains versets du Coran les jugeant intolérants et propose en filigrane la « réforme » du Livre Sacré. Rien que cela ! Le tout au nom de la démocratie et de la liberté d’expression.

Un autre s’en prend à nos compatriotes de NTM (Nédroma, Tlemcen, Maghnia), faisant l’amalgame entre les dirigeants du pouvoir apparent issus de ce « triangle » et la population locale, allant jusqu’à affirmer que des citoyens algériens de confession juive de la région auraient été nommés  à de hautes fonctions….depuis 99 !!!! Des accusations gratuites contre nos compatriotes pour nous diviser encore une fois. Hier c’étaient nos compatriotes du BTS (Batna, Tébessa, Souk Ahras), aujourd’hui ce sont ceux du NTM.

Et bien sûr, devant la non publication de ces inepties, on s’écriera, telle la vierge effarouchée, à la censure.

Non, messieurs les chargés de mission et donneurs de leçons, nous ne confondons pas l’insulte et les accusations gratuites avec la liberté d’expression et le libre débat. En aucun cas, vos interventions pernicieuses ne viendront perturber nos débats fraternels et sereins. Vous perdez votre temps. Il y a sur la toile des sites extrémistes et de la fitna qui se sont spécialisés dans l’insulte et l’étiquetage idéologique, au nom de la « démocratie » et de la « liberté d’expression ». Nous sommes persuadés qu’ils  vous ouvriront leurs colonnes pour tenter vainement d’approfondir les divisions. Nous, sans aucune prétention et sans jouer aux méprisants et méprisables tuteurs, nous accueillons sur notre modeste site notre « ghachi », toutes tendances confondues et sans exclusion et les intellectuels et politiques qui appartiennent à ce même « ghachi ».  Et ensemble, nous essayons de configurer humblement l’Algérie apaisée de demain.

La Rédaction LQA


Nombre de lectures : 1345
9 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Mohamed Jabara
    20 septembre 2010 at 16 h 52 min - Reply

    Merci cher frère Sidhoum et « sidhoum dessah » pour cette mise au point qui procède d’une sagesse que tous ceux qui vous côtoient virtuellement ou dans la réalité vous reconnaissent.

    Nos problèmes en effet sont tributaires d’une liberté à recouvrer et ne sont pas inhérents aux dimensions de notre identité nationale sur lesquelles il n y a de doute que dans l’esprit de ceux qui ont perdu le sens de leur appartenance au peuple Algérien passé, présent et à venir.

    Ce peuple n’a jamais eu de doute sur son identité, ni dans le passé ni dans le présent et les agitateurs qui usent de fatwas extrémistes ou de concepts étrangers à notre culture pour nous faire adhérer à des thèses situées hors le champ de notre Algérianité tant au plan religieux qu’au plan civilisationnel, ne peuvent que se savoir marginaux, c’est pour cela qu’ils s’agitent beaucoup et la durée les effacera de la mémoire de notre nation.

    Le temps est en marche pour la renaissance de l’Algérie et cela fait peur aux déracinés qui veulent coûte que coûte en tant que minorité asseoir leur domination sur les événements et les contrôler à leur avantage.

    « Ma yebka fel oued ghir ahdjarou » (ne restent dans le lit de l’oued que ses pierres). Les reliques de toute sorte disparaitront de ce lit tôt ou tard.




    0
  • Sami
    20 septembre 2010 at 17 h 08 min - Reply

    Merci LQA et la redaction
    C’est vrai .. et c a ete toujours le fond de problem malheureusement




    0
  • samir
    20 septembre 2010 at 18 h 32 min - Reply

    Vous avez trouvé la bonne phrase « ils perdent leur temps ».Permettez moi de rajouter qu’ils sont les dindons de la farce du parti qui accuse le pouvoir de falsifier l’histoire,alors que son chef cherche à en écrire une à sa manière comme la lui dictent ses maitres à penser depuis Paris.Ils n’empêcheront pas les vrais algériens de redresser la barre.




    0
  • samir
    20 septembre 2010 at 19 h 17 min - Reply

    l’oligarchie au pouvoir use de tous les moyens pour semer le doute et la discorde entre les citoyens.la meilleure façon de riposter est de les ignorer:la caravane passe……………




    0
  • yennamar2
    20 septembre 2010 at 21 h 24 min - Reply

    merci a la redaction de LQA.




    0
  • Ammisaid
    20 septembre 2010 at 22 h 14 min - Reply

    Le c’est pas moi c’est lui c’est fini.
    Celui qui n’a pas pour soucis l’Algérie
    Ne sera suivi que par les soumis
    Celui qui a pour soucis l’Algérie
    Ne doit plus suivre ceux qui l’ont trahi
    Nous sommes l’élite, ils sont le ghachi
    Nous allons nous sacrifier pour la démocratie
    C’est ce qu’ils ont dit, c’est ce qu’il a dit
    Ceux qui sont convaincus d’être investis
    Du droit de diriger les petits et les
    LQA est un espace de liberté
    Qui rime avec respect et fraternité
    Il agit sans voile et dans la dignité
    Pour aider a rassembler sans exclusivité
    Ceux qui désirent se debarasser
    De ceux qui ne cherchent que leurs intérêts
    Merci a la rédaction et a tous ceux et celles qui lui permettent d’exister
    Fraternellement




    0
  • ASSIREM
    21 septembre 2010 at 12 h 22 min - Reply

    BRAVO LA REDACTION,
    Je suis entierement d`accord avec vous. Il n`y a pas de place pour les fauteurs de troubles. Ces personnes sont du genre de ceux qui volent avec le(s) loup(s) et pleurent avec le berger…
    Soyant constructifs et tolerants pour aider notre pays et surtout eclairer de lumiere saine et blanche notre peuple qui a beaucoup souffert.
    Que dieu nous protege tous et nous guide sur la voie de la paix

    Assirem




    0
  • Salim Saddik
    21 septembre 2010 at 17 h 40 min - Reply

    Pour éviter tout débordement il faut être claire et établir « une charte » et surtout si tenir « 3liya ou 3lik ». La géométrie variable dans l’appréciation des interventions ouvre la porte à l’arbitraire, à moins que certains se pensent infaillibles.




    0
  • azzedine
    21 septembre 2010 at 22 h 07 min - Reply

    Effectivement vous avez vu juste , il faut nous éviter les remarques sur les régions EST ou Ouest du pays.les gens de l’est au pouvoir en leur temps n’ont rien fait pour l’est.Mes meilleurs amis durant mes études universitaires à l’ouest du pays étaient de belabbes,tiaret, Oran,mascara ; tlemcen , maghnia ,de bejaia ,el harrach,blida ,annaba ,Batna ,constantine.il n’y avait en fait que des algeriens.Ce sentiment reste toujours fort.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique