Édition du
27 July 2017

Arrestation de Mohamed Omar Dehbi en Espagne : lynchage d'une certaine presse

On s’empresse d’annoncer presque triomphalement l’arrestation d’un compatriote innocent en Europe qu’on qualifie honteusement de « terroriste »mais on ne se presse pas d’annoncer sa libération !!!!

===================================

El Watan 29 septembre 2010

Mohamed Omar Debhi, 43 ans, un Américain d’origine Algérienne a été arrêté par la police espagnole pour « financement présumé d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ».

Un communiqué de la Police Espagnole rendu public ce mercredi, et relayé par toutes les agences de Presse, a annoncé mercredi l’arrestation à Barcelone en Catalogne de Mohamed Omar Debhi, qui est soupçonné d’avoir « envoyé de l’argent en Algérie où il était remis aux cellules d’Aqmi au Sahel », selon le communiqué.

Selon la Police Espagnole, Omar Debhi, résident à Esplugues de Llobregat, localité proche de de Barcelone (nord-est),  connaissait Toufik Mizi depuis 2003. Ce dernier est un activiste Algérien qui est recherché par la justice espagnole depuis 2006 pour « appartenance à une organisation terroriste ».

Pour rappel, Mizi avait fui l’Espagne après une série de descentes de police en Juin 2008 qui visait une cellule soupçonnée de recruter des terroristes islamistes et de fournir un soutien logistique pour les membres d’Al-Qaida filiale d’Afrique du Nord. Huit personnes ont été arrêtées dans ces raids, qui ont été effectuées à Pampelune, Barcelone et la ville orientale de Castellon.

Depuis, Toufik Mizi n’a plus donné de signe de vie. Et ce n’est qu’aujourd’hui qu’il refait surface avec l’arrestation de Omar Debhi.  Au sujet de ce dernier, la Police Espagnole nous apprend qu’il « était chargé de blanchir de l’argent et d’en envoyer une partie en Algérie pour les cellules d’Aqmi » afin de leur permettre d’acheter du matériel.

Cet argent était d’un montant global « supérieur à 60.000 euros ». Il était également envoyé par transfert ou bien par « courrier humain » à Toufik Mizi, selon la Police Espagnole.  De son côté, le ministère de l’Intérieur Espagnol croit savoir que plusieurs sommes ont été transférées sous le couvert des transactions commerciales.

Il est à signaler que les autorités espagnoles soupçonnent aussi Omar Debhi de fraude fiscale et d’usage de faux documents dans le cadre d’activités illégales à travers lesquelles il apportait un soutien logistique à AQMI.

Enfin,  le Porte-parole de l’ambassade américaine à Madrid, Jeffrey Galvin, a refusé de faire le moindre commentaire sur l’arrestation de ce citoyen Américain.

Abderrahmane Semmar

============================================================

Liberté 30 septembre 2010

Un Américain interpellé à Barcelone pour financement de l’Aqmi

L’étau se resserre autour d’Al-Qaïda Maghreb

Par : Merzak Tigrine

Les derniers événements au Sahel, avec l’enlèvement des otages français par Al-Qaïda Maghreb, semblent avoir réveillé les services de sécurité occidentaux, comme l’indiquent les informations faisant état de découverte de complots d’attentats terroristes dans plusieurs pays d’Europe et l’arrestation d’un Américain, d’origine algérienne, à Barcelone pour financement d’Aqmi.

Pendant qu’une réunion des chefs de service de renseignement d’Algérie, de Mauritanie, du Niger et du Mali, destinée à mettre en place un centre commun de renseignements dans la lutte contre le terrorisme, s’ouvrait hier à Alger, leurs homologues européens étaient en alerte après la découverte de complots d’attentats terroristes dans plusieurs capitales. Le même jour, un Américain d’origine algérienne se faisait arrêter à Barcelone pour financement d’Al-Qaïda Maghreb.
Citant des sources du renseignement, la chaîne de télévision britannique Sky News indiquait, hier, qu’un plan prévoyant une série d’attaques terroristes contre la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, planifié au Pakistan, a été déjoué par les services de renseignement. Des attaques simultanées étaient prévues à Londres et dans de grandes villes françaises et allemandes, a précisé la chaîne, ajoutant que le projet était à un stade avancé, mais que les attentats n’étaient pas imminents.
Des activistes, basés au Pakistan et ayant planifié ces attaques, étaient sous surveillance depuis quelque temps, indique Sky, selon qui, l’opération “avait un lien avec Al-Qaïda et possiblement avec les taliban” visant l’Europe. Le projet d’attaques en Europe a été découvert à la suite d’une collaboration entre les services de renseignement britanniques, français, allemands et américains, affirme Sky.
Quant à la réunion d’Alger des services de renseignement des quatre pays du Sahel, selon un membre d’une délégation participant à la rencontre :  “La rencontre a commencé. L’ambiance est bonne et nous allons terminer cette importante réunion aujourd’hui (…). Il est nécessaire de coordonner nos actions.” Cette rencontre se tient après celle de dimanche des chefs d’état-major des quatre pays à Tamanrasset (sud de l’Algérie) au cours de laquelle ils ont fait part de leur volonté commune de renforcer la lutte contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Par ailleurs, un homme de 43 ans, de nationalité américaine et d’origine algérienne, a été arrêté à Barcelone pour “financement présumé d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi)”. Dans un communiqué, la police espagnole a indiqué que cet homme, Mohamed Omar Debhi, est soupçonné d’avoir “envoyé de l’argent en Algérie où il était remis aux cellules d’Aqmi au Sahel”. Il est précisé que l’argent, d’un montant global “supérieur à 60 000 euros”, était envoyé par transfert ou bien par “courrier humain” à Toufik Mizi, un Algérien, recherché par la justice espagnole depuis 2006 pour “appartenance à organisation terroriste”.
Omar Debhi, résident à Esplugues de Llobregat, localité proche de Barcelone (Nord-Est), qui connaissait Toufik Mizi depuis 2003, était chargé de blanchir de l’argent et d’en envoyer une partie “en Algérie pour les cellules d’Aqmi” afin de leur permettre d’acheter du matériel, selon le communiqué.

====================

Le Quotidien d’Oran 30 septembre 2010

Pour financement de l’Aqmi: Un Américain arrêté à Barcelone

par Y. A.

L’Espagne n’aura ainsi jamais baissé la garde, depuis les attentats terroristes du 11 mars 2004 de Madrid, en matière de lutte antiterroriste. Les services de sécurité espagnols ont ainsi annoncé hier l’arrestation d’un Américain d’origine algérienne, pour soutien au terrorisme, et notamment à Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). Selon la police espagnole, l’homme, âgé de 43 ans, de nationalité américaine et d’origine algérienne, a été appréhendé dans la banlieue de la capitale catalane, Barcelone. Les services de sécurité espagnols, qui pistaient depuis un moment Mohamed O.D., l’ont arrêté mercredi pour financement présumé des cellules d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, a annoncé la police espagnole dans un communiqué. Selon la police espagnole, O.D qui, dans la proche banlieue de Barcelone, à Esplugues de Llobregat, est soupçonné d’avoir «envoyé de l’argent en Algérie d’où il était remis aux cellules d’Aqmi au Sahel». «Les investigations de la police permettent de le lier à des délits de financement de terrorisme au Sahel, pour Aqmi», précise le communiqué de la police espagnole. Les sommes d’argent, selon la même source, d’un montant global «supérieur à 60.000 euros» étaient envoyées par transfert ou bien par «courrier humain» à un Algérien qui ferait partie du même réseau, T.M, lui-même recherché par la justice espagnole depuis 2006 pour «appartenance à une organisation terroriste». Selon les premiers éléments de l’enquête des services de sécurité espagnols, O.D, qui connaissait T.M. depuis 2003, était chargé de blanchir de l’argent et d’en envoyer une partie en Algérie pour les cellules d’Aqmi afin de leur permettre d’acheter du matériel. En l’espèce, la police espagnole a ainsi mis la main sur un autre réseau de soutien aux groupes d’Aqmi opérant en Algérie et au Sahel, activant à partir de l’Europe. L’interpellation de O.D s’est accompagnée de perquisition à son domicile. Des ordinateurs et une importante documentation bancaire, en relation avec cette enquête ont été saisis par les policiers. La police espagnole a déjà arrêté entre 2005 et 2008, plusieurs membres de groupes terroristes du GSPC devenu Aqmi, qui opéraient à partir de l’Espagne en soutenant financièrement les actions terroristes qui étaient alors menées en Algérie. D’autant que les services de sécurité espagnols étaient, ces derniers jours, «sur les dents» à la suite de plusieurs messages d’alerte à des attentats terroristes ayant ciblé des pays comme la France. Cette arrestation donne un éclairage nouveau sur les agissements de la nébuleuse terroriste en Europe, presque un mois après la libération, après paiement d’une rançon de 8 millions d’euros, de deux humanitaires espagnols, enlevés en novembre dernier en Mauritanie.


Nombre de lectures : 3174
8 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • aliousaghar1
    30 septembre 2010 at 22 h 22 min - Reply

    une presse au ordres du DRS




    0
  • mohamed Nassim
    30 septembre 2010 at 22 h 32 min - Reply

    Des Journaux meme pas a la hauteur de papier toilette
    hachakum.




    0
  • Arezki Nait Amar
    30 septembre 2010 at 23 h 20 min - Reply

    Une presse imbécile et dénuée de toute intelligence !Les animaux traduisent plus fidélement ce que l’homme veut leur inculquer alors que l’homme fait toujours plus que ce qu’on lui demande !Il veut toujours être ,par sa bassesse, toujours plus royaliste que le Roi!




    0
  • Nazim
    30 septembre 2010 at 23 h 29 min - Reply

    «Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ! » dit le proverbe attribué à tort au français Beaumarchais. Cette phrase appartiendrait en réalité au diplomate anglais Francis Bacon qui porte finalement bien son nom (Le bacon est une viande de porc, salée et généralement fumée) puisqu’il a été condamné vers la fin de sa vie (au 16ème siècle) pour corruption (à l’origine de son ascension sociale et politique). On calomnie d’abord et ensuite chacun finira par se fabriquer les «preuves» subjectives suffisantes pour en faire sa «vérité». La preuve, je commence déjà à me poser la question de savoir s’il ne s’agit réellement que d’une calomnie bien que la justice espagnole ait tranchée sur l’innocence du prévenu.




    0
  • brahmi16
    1 octobre 2010 at 10 h 43 min - Reply

    Des mercenaires de la plume.Des girouettes,des cameleons ,ces plumitifs de service, si demain les islamistes accederaient au pouvoir, ces mèmes scribouillards seraient les premiers à retourner leur veste.D’ailleurs ont ils seulement des principes ou une quelconque conscience ,leur seul ideal, c’ est l’ argent.Dès que des citoyens combattent l’ oppression et exigent l instauration de la democratie ,on les traite de terroriste, alors que ce sont des resistants.

    ==========================
    Il ne faudrait pas généraliser mon cher compatriote. Certes nous n’avons pas de presse indépendante mais nous avons des journalistes talentueux et courageux qui hélas ne peuvent s’exprimer librement au sein des rédactions verrouillées par des directions aux ordres de qui vous savez.
    Salah-Eddine.




    0
  • dependance
    1 octobre 2010 at 12 h 22 min - Reply

    en dialecte algerien aqmi (a9mi)veut dire roulé une personne , et bien AQMI vraiment fort: AQmaha à tous le monde , les français , les espagnols , ya bougelb ! tres fort l’aqmi , moi ce qui me tracasse , cest comment peut il evoluer dans le sahara desertique sans etre vu par les sattelites et les GPS! vraiment fort l’aqmi !!!




    0
  • KIFKIF
    1 octobre 2010 at 19 h 24 min - Reply

    en quoi ces journaux ont diffame la personne en cause ?
    la diffamation aurait ete de s,etaler sur le transport de 60 000 euros en especes echanges sur le marche parallele.
    heureux denouement quand meme,




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    1 octobre 2010 at 23 h 08 min - Reply

    Combien de fois faudrait-il repeter que nostre presse (à quelques rares eceptions) a été moulé avec des matériaux de faussaires. Une question à deux sous : Avez Vous lu « La Presse Algérienne au dessus de tout soupçon Mr CHALABI? », Si votre réponse est non, alors ne perdez pas plus de temps.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique