Édition du
22 July 2017

La cabale DRS de Barcelone, contre Mohamed-Omar DEHBI Prise à témoin de l’opinion publique

Abdelkader Dehbi

Mon fils Mohamed-Omar DEHBI, 43 ans, marié et père de 5 enfants, est établi depuis 2004 à Barcelone où il exerce régulièrement la profession d’ingénieur, revendeur d’engins de travaux publics à l’exportation depuis l’Espagne.

Le mardi 28 Septembre 2010 vers midi, au moment où il quittait le domicile familial en compagnie de son épouse, leur voiture a été cernée par 4 policiers en civil armés – 2 de chaque coté – qui pointèrent leurs armes sur eux en leur ordonnant de descendre du véhicule. Ils sont reconduits à leur domicile où près d’une vingtaine d’autres policiers armés et en civil – oui je dis bien 20 ! – firent tous irruption dans la maison en fouillant dans le moindre des recoins, pendant que mon fils et son épouse étaient sommés de ne pas bouger. Au bout d’environ une heure, après avoir saisi des documents professionnels de mon fils – factures, avis bancaires, etc.. – ainsi que 3 ordinateurs, l’équipe des policiers se retira en emmenant mon fils chez le Juge, ainsi qu’ils l’ont précisé à ma belle-fille.

Dès que j’ai pris connaissance des faits, j’ai immédiatement alerté notre Consulat en charge de Barcelone, ainsi qu’à toutes fins utiles, M. Boualem Bessaïeh, président du Conseil Constitutionnel, qui est un ami de longue date de notre famille.

Le mercredi 29 Septembre vers 14 heures, l’avocat de mon fils Me Xavier VIADA m’informe que celui-ci va être transféré dans la soirée à Madrid, devant un Juge anti-terroriste, en raison de l’accusation de « blanchiment d’argent » dont il est l’objet ; accusation qui repose sur le fait qu’il a échangé, sur le marché informel de devises dont tout le monde connait l’existence à Alger, l’équivalent de 60.000 Euros en Dinars pour les transférer sur Barcelone, somme en réalité destinée à compléter l’achat d’un engin des TP acquis en Europe. Opération de change effectuée par l’intermédiaire du nommé Tewfik MAZZI, connu sur la place d’Alger et qui a eu récemment des démêlés avec la Justice Espagnole.

En tant que père de Mohamed-Omar DEHBI, j’accuse formellement devant Dieu et devant les Hommes, les Services de Sécurité de mon pays, d’avoir monté une cabale contre mon fils et qui me vise personnellement, du fait de ma qualité de citoyen-opposant, qui dénonce régulièrement et depuis des années, le caractère illégitime et mafieux du régime en place à Alger En particulier en publiant dans mes blogs ou dans d’autres sites, des articles ou des commentaires accusateurs en ligne, dénonçant ce régime. Qu’il s’agisse de l’impunité scandaleuse de certains crimes imprescriptibles – comme entre autres, les massacres non élucidés de Bentalha, de Raïs, de Relizane ou de Béni-Messous – perpétrés durant la décennie noire (1990 – 1999). Ou qu’il s’agisse des scandales financiers à répétition où l’on assiste à un pillage organisé, en termes de milliards de dollars, du patrimoine national.

Je demande solennellement aux Autorités Judiciaires d’Espagne, d’examiner sereinement et scrupuleusement les accusations portées contre mon fils Mohamed-Omar et de ne pas se laisser manipuler par un régime politique lui-même moralement discrédité de toutes parts et qui n’en est pas à sa première manipulation. Ni certainement à sa dernière,…toujours au nom de la lutte contre ce qu’on appelle le « terrorisme international » un prétexte qui est devenu pour certains Etats – y compris dans l’Europe censément démocratique – une mine inépuisable d’alibis, justifiant souvent, les pires atteintes aux Droits de l’Homme et aux Libertés publiques.

J’en appelle à la conscience et à la réaction solidaire de l’ensemble des citoyens ordinaires et des Organisations humanitaires à travers le monde, quelles qu’en soient, la nationalité, l’idéologie ou la religion, pour dénoncer cette lâche manipulation et exiger la Justice pour mon fils. Juste la Justice.

A commencer par donner la plus la plus large diffusion à cette prise à témoin.

Fait à Alger, le 30 Septembre 2010 – Abdelkader DEHBI.


Nombre de lectures : 8443
46 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Rédaction
    30 septembre 2010 at 10 h 27 min - Reply

    Le Temps d’Algérie, 29-09-2010

    Il aurait financé Aqmi

    Un Américain d’origine algérienne arrêté à Barcelone

    ImageLa police espagnole a annoncé avoir arrêté hier un Nord-Américain d´origine algérienne répondant au nom de Mohamed Omar Deghi, âgé de 43 ans, résidant à Esplugues de Llobregat (Barcelone) pour avoir envoyé aux groupes terroristes activant en Algérie plus de 60 000 euros, par le biais de tierces personnes ou à travers des transferts bancaires.

    Cette arrestation a eu lieu à la suite d’une enquête effectuée par une brigade policière conduite par un juge central d’instruction de l’audience nationale (la plus haute juridiction pénale espagnole en matière de lutte contre le terrorisme). Selon les enquêteurs, le détenu envoyait les fonds à un ressortissant algérien connu des services de sécurité espagnols :

    de Toufik Mizi, établi en Espagne, qui a quitté ce pays en 2006 où il était poursuivi depuis pour un délit d’«appartenance à une organisation terroriste» qui pourrait être liée au GSPC, devenu Al Qaïda au Maghreb islamique. Mizi a fui l’Espagne après la chute d’une cellule de soutien logistique qui se consacrait à des opérations de financement d’Al Qaïda au Maghreb islamique et qui avait été démantelé dans le cadre de «l’opération sous-marin».

    Transferts financiers vers Alger
    Omar Deghi et Toufik Mizi avaient des contacts suivis depuis l’année 2003 et se consacraient au blanchiment d’une partie de l’argent envoyé en Algérie, à travers de prétendues opérations commerciales. Ces fonds étaient utilisés après pour l’achat de matériel divers pour les activités terrorisme en Algérie et au Sahel.

    Durant l´opération de Barcelone, la police a indiqué avoir saisi trois ordinateurs portables, des disques durs, des factures, des titres de propriété de sociétés ainsi que de nombreux documents bancaires se rapportant a l´enquête de l´opération de Barcelone.

    Un véhicule de luxe et une embarcation que le détenu possédait au port de Badalone ont également été saisis. Il est possible que cette arrestation ait été commanditée par les autorités espagnoles pour rassurer le gouvernement algérien sur les bonnes intentions de l´Espagne en matière de lutte contre le financement d’Aqmi.

    L´Espagne passe aux yeux des autorités algériennes comme le pays qui a le plus financé Aqmi, par le paiement systématique de rançons pour obtenir la libération de ses otages enlevés par les groupes de Abou Zeid et de Mokhtar Benmokhtar, le 29 novembre 2009.

    Les observateurs prennent depuis quelques années avec beaucoup de précaution les spectaculaires opérations de la police espagnole contre les prétendus réseaux de soutien au terrorisme.

    S´agissant en plus, cette fois, d´un ressortissant américain, le gouvernement espagnol peut avoir voulu transmettre un message de tranquillité à Washington qui a critiqué, récemment, dans un rapport du Pentagone cette manière de faire des Européens.

    L´arrestation de Omar Deghi pourrait bien s´inscrire dans la longue liste des opérations policières espagnoles contre les réseaux du terrorisme qui se sont toujours avérés sans fondements juridiques.

    Vrais ou faux soupçons ?
    Pas moins d´une dizaine de «cellules algériennes affiliées au terrorisme» ont été «démantelées» depuis le 11 septembre 2001, et dont les éléments ont été relâchés peu après, faute de preuves. Ce fut notamment le cas de ladite «opération Tigris», lancée en 2004 par la police nationale, chargée du dossier du terrorisme, sur instruction du juge Baltazar Garzón.

    Ce fut encore le cas avec l´arrestation, en 2008, dans les localités Santa Coloma et Badaloma à Barcelone, de six Algériens, présumés membres d´un réseau de soutien au terrorisme islamiste remis en liberté par la justice. Une dizaine d´opérations en tout suivies d´arrestations fortement médiatisées qui n´ont rien à voir avec le terrorisme.
    Par Hamid A.




    0
  • Rédaction
    30 septembre 2010 at 10 h 44 min - Reply

    الخبر 30 سبتمبر 2010

     »ميزي توفيق » الذي أقامت عليه إسبانيا الدنيا أمس يروي قصته لـ »الخبر »
     »العدالة برّأتني من الانتماء للقاعدة وسأقاضي إسبانيا »

    تناقلت وكالات الأنباء، أمس، نبأ اعتقال السلطات الإسبانية شخصا أمريكيا جزائري الأصل اسمه عمر محمد دبيحي، بحكم علاقته بالمدعو  »ميزي توفيق » الذي برّأته العدالة من تهمة الانتماء ودعم تنظيم القاعدة. غير أن هذا الأخير فند كل ذلك في مقابلة مع  »الخبر ».

    وأظهر توفيق ميزي نسخة عن قرار انتفاء وجه الدعوى الصادر يوم 13 سبتمبر الجاري، عن محكمة سيدي امحمد في قضية الدعم والانتماء للقاعدة بعد اتهامه بذلك من طرف القضاء الإسباني منذ سنتين. وقرر المعني مراسلة المنظمات العالمية والهيئات الأممية لحقوق الإنسان للمطالبة بحق رد الاعتبار له بعد ما أسماه حملة تشويه سمعته، وقال إنه عازم على متابعة الحكومة الإسبانية في القضاء الدولي.
    وتحدث  »ميزي توفيق » مطولا عن تفاصيل ما اعتبره الاتهام الباطل من طرف السلطات الإسبانية التي اعتقلت أمس أحد رفاقه، وهو مواطن أمريكي من أصل جزائري وجهت إليه تهمتا  »تمويل تنظيم القاعدة ببلاد المغرب الإسلامي والتهرب من دفع الضرائب والتزوير ». وقالت السلطات الإسبانية، حسب وكالة الأنباء الفرنسية، إن محمد عمر دبيحي البالغ من العمر 43 عاما، اعتقل في برشلونة شمال شرقي البلاد بتهمة تقديم تمويل تنظيم القاعدة ببلاد المغرب الإسلامي على اعتبار أنه على صلة بشخص متهم بالدعم والانتماء للقاعدة.
    وفي معرض حديث  »توفي ميزي  » قال إنه منذ 2008 وهو في حرب قضائية أوكل فيها محاميا إسبانيا لإثبات براءته بعد اتهامه في جوان 2008 من طرف السلطات الإسبانية، رفقة جزائريين آخرين، بتهمة الانتماء للقاعدة وتمويلها. وانتهى الأمر بالإفراج عن رفاقه بكفالة فيما واصل هو مشواره انطلاقا من الجزائر موكلا للمحامي الإسباني  »إيفان خمينيس إيبار » مهمة الدفاع عنه لدى القضاء الإسباني. وأشار عليه المحامي بعدم الحضور لأنه سيتعرض للسجن على ذمة التحقيق مثلما حدث لرفاقه.
    وقال  »توفيق » إنه تفاجأ بالقبض عليه من طرف الشرطة الجزائرية في سبتمبر 2009 لدى عودته من أداء مناسك العمرة. وأخبر بأنه مطلوب بحكم أمر دولي بالقبض عليه بتهمة الانتماء للقاعدة، ليسلم بعدها لوكيل الجمهورية لمحكمة سيدي امحمد. وكلف هذا الأخير قاضي التحقيق بمواصلة القضية مع المتهم ليتم وضعه تحت الرقابة القضائية لمدة سنة، ويتقرر بعد التحقيقات القضائية والأمنية بين البلدين إصدار انتفاء وجه الدعوى في حقه بتاريخ 13 سبتمبر الجاري.
    وكان توفيق يتوقع، حسب أقواله، أن الملف قد طوي، لكن سرعان ما عاد اسمه للظهور في نفس القضية بعد اعتقال صديقه الأمريكي من أصل جزائري  »دبيحي محمد عمر ». وأوردت وسائل الإعلام، أمس، نقلا عن جهات قضائية وأمنية في إسبانيا خبر اعتقال رفيقه بدعوى أنه ينتمي للقاعدة من خلال صلته بتوفيق ميزي.
    واعتبر  »توفيق ميزي » ما حدث له مساسا بسمعته وعدم اعتراف بقرارات العدالة، التي فصلت بناء على التحقيقات بين البلدين بعدم وجود أي دليل إدانة. وقرر بالمقابل اللجوء إلى المنظمات الحقوقية والهيئات الأممية لاسترجاع حقه، وسيراسل على هذا الأساس كلا من الأمانة العامة للأمم المتحدة ومحكمة العدل الدولية واللجنة الأوروبية لحقوق الإنسان

    ====================================
    Tiens! On nous dit que Mr Mezzi Tewfik appartient à un « réseau terroriste » démantelé en Espagne et qu’il aurait pris la fuite. On le retrouve à Alger et il est « interviewé » par Al Khabar !!! Bizarre non? Et c’est lui qui serait à l’origine de l’arrestation de Dehbi? La cabale semble se préciser.
    La Rédaction LQA.




    0
  • D B
    30 septembre 2010 at 11 h 37 min - Reply

    Cette affaire, cousue de fil fluo, est la démonstration éclatante de deux vérités:
    1/ Que l’AQMI est une créature du régime.
    2/Que le régime instrumentalise le phénomène du terrorisme, en intoxiquant les services de sécurité occidentaux, qu’il mène en bateau depuis des lustres.
    Ainsi pour cette affaire Dehbi, nous apprenons qu’il aurait été pris avec une somme importante en euros, et qu’un certain Toufik Mizi aurait témoigné contre lui. Curieusement, c’est à la presse, à la Une de l’un des plus grands journaux algériens, que ce témoin providentiel aurait, plus ou moins, laissé croire que ces accusations contre Omar Dehbi pourraient être avérées. Or, bizarrement, ce Monsieur était lui même sous le coup d’une accusation pour soutien au terrorisme, en Espagne, et qu’il n’a dû son salut quen fuyant ce pays, sous le conseil éclairé de son avocat. Or que se passe-t-il lorsqu’il arrive en Algérie ? Il n’est pas inquiété le moins du monde par le DRS, qui enlève, séquestre, et même fait disparaître, ordinairement, toutes les personnes soupçonnées d’appartenir à ces réseaux djihadistes. Au lieu de cela, nous le retrouvons dans les milieux très huppés du change informel(essarf), qui est placé, comme le sait tout un chacun, sous la protection directe du DRS.
    Nous savons tous, en effet, que les milieux du change informel » essarf » qui servent de banques à presque tous les importateurs qui n’ont pas réussi à obtenir des crédits documentaires et autres lignes de crédit, sont étrotement contrôlés par le DRS. Pour deux raisons: Premièrement parce que tous les membres de l’oligarchie, qui ne veulent pas passer par les banques, pour transferer leurs avoirs en dinars en dveises étrangères vers leurs comptes bancaires, utilisent le milieu du « Essarf » La meilleure preuve de ce que j’avance est le transfert de plus de 1 milliard d’euros, par Khalifa, vers ses comptes bancaires en Europe. Ce milliard d’euros a été acquis sur le marché du « essarf ».
    J’ai, moi-même, réalisé une enquête journalisttique en 2002, qui a fini à la poubelle, sur ce domaine, où j’avais fait ressortir que tous les grands « agents de change », dans toutes les villes, travaillaient étroitement avec le DRS, que leurs meilleurs clients étaient des généraux, les parents et les clients de ces derniers. Certains d’entre-eux versaient même une partie de leurs bénéfices à des « protecteurs ».

    Comment ne pas penser, dans ce cas, que ce Monsieur qui a témoigné contre O.Dehbi, alors qu’il était supposé appartenir à l’AQMI, qu’il avait des liens avec le DRS ?
    Donc, en restant très prudent, nous pouvons avancer que le DRS, qui gère de très près le milieu du « change » parallèle, y place des gens qui sont soupçonnés, en Europe, d’appartenir à cette même AQMI.
    Donc l’AQMI est gérée par le DRS. Or, O.Dehbi ne peut pas être soupçonné d’appartenir au DRS, ou de collaborer avec lui, puisque le chef de famille DEHBI est l’un des ennemis les plus acharnés du DRS et du régime. CQFD.
    Nous avons dit aussi que le régime instrumentalise les informations dont il dispose sur le milieu du « essarf » pour piéger ses ennemis, ou du moins ceux qu’il veut précipiter dans le malheur.
    Ce fut le cas de Khalifa lorsqu’il décida d’abattre son empire. L’affaire commenca par l’interception de deux valises où se trouvaient 2 millions d’euros. Ce fut le cas du journaliste Benchicou, chez lequel des douaniers trouvèrent des bons de caisse. Ce fut le cas de nombreuses autres personnes qui se retrouvèrent devant un juge, alors que les devises qui avaient été trouvées en leur possession avaient été acquises dans des marchés connus de tout le monde, dont les agents de change, même s’ils étaient informels, étaient comme autant de loups blancs, connus de tous, qui avaient leurs entrées quotidiennes chez les plus grands barons du régime, et qui avaient aidé à transféré des milliards de dollars vers les comptes de ces derniers.
    Le DRS savait que O.Dehbi utilisait le marché du « essarf » pour son négoce, peut être depuis des années. Pourquoi avoir attendu jusqu’à aujourd’hui pour le confondre ? Pourquoi ce témoin tombé du ciel n’a -t-il jamais été inquiété, et par quel miracle ses déclaration passent dans un journal à grand tirage ?
    Tout cela, et les nombreux témoignages de nombreux de nos compatriotes, sur la réalité de l’AQMI, sur des faits qui établissent de façon certaine que celle-ci est la création du DRS, devraient inciter les services occidentaux à plus de circonspection, pour tout ce qui leur vient du DRS.
    Le DRS ne leur donnera que ceux dont il n’a plus besoin, ou ceux qui le gênent, ou dont les parents le gênent, comme c’est le cas pour O.Dehbi et son père A.Dehbi, qui active dans les rangs de l’opposition algérienne.
    En aucun cas il ne leur donnera les vrais agents de l’AQMI, puisque ce sont ses agents les plus précieux en ce moment.
    De toutes les façons, les services occidentaux ne sont pas dupes. Ils ont les moyens de savoir qui est réellement le père de l’AQMI. Et nous sommes persuadés qu’ils le savent très bien. Alors pourquoi cette comédie ? Et je dirais même plus: Pourquoi des relations privilégiées entre certains patrons des services occidentaux et certains généraux du DRS. Nous sommes convaincus que ces « amitiés » cachent des forfaitures. Mais en attendant, ces curieuses « coopérations » qui veulent faire croire aux opinions publiques qu’elles sont fructueuses, et qu’elle contribuent à protéger les sociétés occidentales du terrorisme international, se font au détriment des peuples, en plongeant des familles dans la tragédie et l’injustice.
    Et je sais que les services qui me connaissent, un tant soit peu, savent bien que je n’ai aucune forme de sympathie, ni pour l’intégrisme, ni encore moins pour le djihadisme.
    DB




    0
  • l.leila
    30 septembre 2010 at 13 h 06 min - Reply

    Bonjour,
    Pourquoi alors le DRS aurait-il créé l’AQMI? N’est-ce pas dans le but d’agir en toute quiétude, et gagner la sympathie de l’opinion internationale?
    Grâce à ses idées diaboliques, le Pouvoir-DRS, pourrait ainsi s’attaquer aux personnes gênantes, de chez nous,et même menacer les pays qui recherchent certaines vérités; à commencer par la sécurité de certains journalistes.
    Ces diables n’hésiteront pas à mettre le pays en sang, en donnant l’occasion à l’Amérique d’intervenir, au nom du terrorisme, ainsi qu’il l’a fait en Irak et dans d’autres pays musulmans.
    Mes salutations




    0
  • Kamel Lamara
    30 septembre 2010 at 13 h 10 min - Reply

    Comme cela est étrange : L’Espagne cherche après M. Mezzi depuis 4 ans, et le 13 septembre l’Algérie lui délivre « un bulletin d’innocence » en bonne et due forme. 2 Semaines plus tard, on arrête M. Omar D. Parce qu’il connait M. Mezzi. La police espagnole semble dire : puisqu’il ne vient pas, alors on prend à la place quelqu’un qui le connait ! Elle rejoint de ce fait le DRS qui, ne pouvant s’en prendre au père, essaie de faire trainer le fils dans la boue.

    Dans cette cabale qui se terminera in shaa Allah contre ses colporteurs du DRS, il faut que les opinions occidentales réalisent une chose immensément importante : au moment ou on nous dit que des risques d’attentats en Europe sont au coin de la rue, le DRS, pour régler ses comptes avec ses opposants, pousse le cynisme jusqu’à envoyer les services de pays occidentaux sur de fausses pistes. Le DRS veut en fin de compte faire d’une pierre
    2 coups : malmener ses opposants, et faire en sorte que les moyens sécuritaires européens partent vers des pistes sans issue pour que, in fine, LES VRAIS TERRORITES aient toutes les chances pour réussir à commettre leurs forfaits. Faqou !

    Kamel




    0
  • Azoumba
    30 septembre 2010 at 13 h 11 min - Reply

    Azul, malgre’ que j ais promis de ne plus y participer a votre forum, je ferrais une exeption pour aporter mon soutien a Mr Dehbi, meme si je ne partage pas pas du tous les idees, dans cette douleureuse situation dans lauqelle il se trouve, .Esperrons que comme il le raporte que son fils est innocent.Sinon, qu il(son fils/) prends ses responsabilites’ devant la loi.Ce que je veux dire a Mr Dehbi,(et ca sans aucune arriere pensee) c est de faire apelle a l ambassade des Etats Unis, puisque , son fils est detenteur d 1 pasport Ameriquains, car demander l intervention de ceux que Mr Dehbi suspecte et accuse d etre derierre cette cabale est plus qu etonnant.




    0
  • Rédaction
    30 septembre 2010 at 14 h 59 min - Reply

    Nous venons d’apprendre à l’instant de notre frère et compagnon de lutte, Si Abdelkader Dehbi, que son fils Mohamed Omar, arrêté il y a deux jours à Barcelone pour « financement d’Aqmi » vient d’être lavé de tout soupçon et libéré, après sa comparution ce matin devant la justice espagnole à Madrid. Actuellement, Mohamed Omar est en route vers Barcelone pour rejoindre sa famille. Encore une fois, l’odieuse cabale montée par la police politique d’Alger en utilisant un « islamiste-trabendiste » pour faire taire Si Abdelkader Dehbi a lamentablement échoué. Pour la simple raison qu’en Espagne, il existe une JUSTICE indépendante, qui n’a rien à voir avec ‘Adalat etilifoun des régimes illégitimes qui sévissent dans nos contrées.

    La Rédaction de LQA 13h 15




    0
  • liberté
    30 septembre 2010 at 15 h 08 min - Reply

    @ Mr Abdelkader Dehbi,

    Cette affaire est grave,ça veut dire que n’importe quel fils d’opposant algérien sera arreté dans l’avenir en europe grace au DRS.Mr Dehbi,pourquoi vous n’envoyez pas un article concernant l’arrestation de votre fils à la presse française ainsi qu’à tous les médias occidentaux pour mettre à nu le DRS du général Tewfik Mediene.Sachez Mr Dehbi que les Algériens ne sont pas dupes,ils savent trés bien que le chef du d’EL QUAIDA MAGHREB est le général du DRS TEWFIK MEDIENE.

    Cordialement




    0
  • Ourida
    30 septembre 2010 at 15 h 24 min - Reply

    2/Que le régime instrumentalise le phénomène du terrorisme, en intoxiquant les services de sécurité occidentaux, qu’il mène en bateau depuis des lustres…
    Allons donc! Chacun y trouve son compte. J’ai peine à croire qu’à cette ère de l’information satellitaire où Big brother rentre jusque dans nos ordi, sait ce que nous bouffons et ch… (hachakoum), les services occidentaux ne sachent pas qui fait quoi et qui est qui!
    Réconfortée par le dénouement de l’«affaire» Dehbi, soulagée pour sa famille… Mais fera-t-on un article d’égale proportion à la même une des journaux qui ont annoncé son implication terroriste pour le laver de tout soupçon?
    Publier dans LQA et dénoncer, c’est certes un grand bien mais un peu passif… Aux chevronnés de l’informatique, peut-on penser à une opération anti-propagande qui enverrait des pop-ups, des posts, des courriels ou autres «tracts» virtuels à ces canaux de désinformation chaque fois que l’on accuse à tort, brime, harcèle ou torture? Ce serait une première forme de passage à l’action.




    0
  • Si Salah
    30 septembre 2010 at 15 h 29 min - Reply

    Lecon 1: L’Espagne, c’est pas la France de Pasqua.
    Lecon 2: Toufik et Co: vous avez l’air bien c….

    A M. Omar D: Repose-toi, et ensuite il faut faire appel à des avocats de renom pour reclamer de substantiels dommages et interets contre l’etat espagnol, et la presse qui ont essayé de te salir.
    Il ne faut pas se laisser traiter de cette facon sans reagir.

    Si Salah




    0
  • khaled
    30 septembre 2010 at 15 h 53 min - Reply

    Le quarré des invincibles

    Mr. Dehbi,

    Je ne peux que prendre acte de cette nie-me épisode dans le comportement criminel du pouvoir algérien.

    Il est évident que des agissements pareils sont les signes d’une psychose mortelle devant les positions justes des algériens travaillant pour bien de la nation algérienne
    entière.




    0
  • Arezki Nait Amar
    30 septembre 2010 at 18 h 28 min - Reply

    Encore un faux tuyau refilé par le DRS aux services espagnols après celui de la « femme kamikaze » donné aux services français,il y a deux semaines !Celà confirme que le DRS ne fait que mener en bâteau les services occidentaux dans le cadre de la lutte anti-terroriste.
    Ces services occidentaux se savent-ils pas que les fondateurs de l’AQMI en l’occurence,les dénommés Hassan Hattab et Ammari Saifi dit Abderrazak El Para,se la coulent en douce dans les locaux de la caserne Antar à Benaknoun relevant de la DSI(ex-DCE)?
    Le premier ex-émir du GIA,ex-chef du GSPC devenu AQMI,a été soustrait à la justice alors qu’il a été condamné par contumace à de lourdes peines de prison.Malgré sa condamnation,il fait des déclarations à la radio algérienne et à des télévisions étrangères,rencontre des journalistes algériens et lance des messages aux djihadistes pour qu’ils déposent les armes.
    Le second,Abderrazak El Para ,a été récupéré par le DRS en octobre 2004 auprès des autorités tchadiennes.Ancien émir du GSPC,il a été l’auteur de l’enlèvement de 35 touristes européens dans le désert algérien en février 2003.La justice algérienne le réclame car elle l’a condamné par contumace à de lourdes peines de prison,mais il n’est pas déféré devant les tribunaux.Il est également recherché par Interpol.




    0
  • nomade
    30 septembre 2010 at 18 h 58 min - Reply

    L’arrestation de mr Dehbi junior est une preuve vivante du soutient des gouvernements occidentaux a leurs mercenaires, la longévité des imposteurs au pouvoir n’est due qu’a leurs maîtres d’outre-mer.
    Je me rappelle le coup que les espagnoles ont fait au journaliste d’el-jazeera ,TAEISSIR EL ALOUNI ,ils l’ont accuse de travailler avec el-quaida pour lui coller 7 ou 8 ans de prison rien que pour plaire à leurs maîtres américains.
    Leur tactique a toujours été d’attaquer les proches des vrais opposants.
    Mr abdelkader dehbi je vous prie de ne pas vous laisser abattre et de continuer la résistance.




    0
  • nomade
    30 septembre 2010 at 19 h 22 min - Reply

    tant que le drs vend les richesses nationales a 1$ la tonne ,
    l’occident et leurs services secrets le couveront,le couvreront et le maintiendront au pouvoir
    L’arrestation de M. dehbi n’aurait pas ete actionnée sans le OK des politiciens espagnols corrompus est haineux.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    30 septembre 2010 at 20 h 07 min - Reply

    Bonsoir à tous ! Voici en copie-collée, l’expression de ma reconnaissance, qui a été publiée sous le communiqué annonçant la libération de mon fils Mohamed-Omar DEHBI.

    Abdelkader DEHBI dit :
    30 septembre 2010 à 18 h 00 min

    الـحـمـد للٌـه والـشـكـر، والـصـلاة والـسٌـلام عـلـى رســولــه

    Merci de tout coeur à tous ceux, hommes et femmes qui ont soutenu notre famille durant ces trois journées noires. Trois journées noires où l’on a pu mesurer toute la lâcheté et toute l’ignominie d’une presse aux ordres, prompte à mordre et à souiller les citoyens honnêtes qui gagnent proprement leur vie, à la sueur de leur travail ; des citoyens honnêtes qui n’ont bénéficié eux, ni des largesses d’un pouvoir corrompu et corrupteur, ni des « crédits » bancaires portant sur des milliards jamais remboursés, ni de lignes de crédit de plusieurs millions de Dollars qui ont fondé certaines fortunes insolentes, à l’abri de tout contrôle et de tout audit public…. Une presse qui se qualifie impudemment d’ « indépendante », qui s’est jetée, sur ordre de ses maîtres, sur cette arrestation rocambolesque digne des plus mauvais films de série C, comme une meute sur un os. Du quotidien Liberté à El-Watan, en passant par Al-Khabar et d’autres feuilles de la même farine. On avait presque l’impression à les lire, d’entendre les frottements de satisfaction de leurs mains sales. Sales, non pas de l’encre noble des plumes au service de la Vérité et de la Justice, mais de la suie noire du mensonge, de la calomnie et de la désinformation, au service d’un pouvoir criminel, illégitime et corrompu.
    Qu’est-ce qu’on n’a pas pu lire comme inepties, les unes parlant de « blanchiment d’argent » les autres de « financement d’Al Qaida du Maghreb » pour une question de 60.000 Euros, régulièrement transférés. Une somme qui représente presque de l’argent de poche pour certains enfants dorés de la mafia du pillage. Souvenons-nous juste des 20.000 Euros trouvés en possession du fils d’un ministre pourri, en villégiature en Suisse, durant l’été de l’année passée…..
    Terrorisme, Islamisme, Al-Qaïda, blanchiment d’argent. Voilà des mots magiques avec lesquels vous pouvez envoyer en taule votre voisin, quand il stationne sa voiture à la place de la vôtre place au bas de votre immeuble… A la condition nécessaire et suffisante toutefois : que cela se passe, comme le dit notre frère Si Salah-Eddine, dans le pays de « adalat-at-tilifoune » qu’est le nôtre.
    Mes remerciements vont aussi à un certain nombre d’hommes d’honneur – algériens de l’intérieur, comme de l’émigration – qui ont montré tant de disponibilité et tant de sollicitude à l’égard de ma famille, en relayant l’information.




    0
  • Rédaction
    30 septembre 2010 at 21 h 05 min - Reply

    المجاهد عبد القادر ذهبي لقدس برس: اتهام إسبانيا لابني بتمويل القاعدة فبركته المخابرات الجزائرية

    | المحرر | 30 سبتمبر 2010 | أخبار وتقارير | 79 قراءة | طباعة الموضوع
    المجاهد عبد القادر ذهبي لقدس برس: اتهام إسبانيا لابني بتمويل القاعدة فبركته المخابرات الجزائرية

    والد الجزائري المعتقل في إسبانيا لـ”قدس برس”: اتهام إسبانيا لابني بتمويل القاعدة فبركته المخابرات الجزائرية

    الجزائر ـ لندن ـ خدمة قدس برس ـ نفى والد المواطن الأمريكي من أصل جزائري محمد عمر دبحي، الذي اعتقلته الشرطة الوطنية الإسبانية أمس الأربعاء (29/9) بتهمة تمويل تنظيم القاعدة ببلاد المغرب الاسلامي، أي ارتباط لابنه بأي تيارات متطرفة في المنطقة، واتهم المخابرات الجزائرية بنصب كمين لابنه ردا على الموقف المعارض الذي يتبناه والده من النظام القائم في الجزائر.

    وأكد عبد القادر الذهبي في اتصال هاتفي مع “قدس برس” أن ابنه لا علاقة له بالعمل السياسي لا من قريب ولا من بعيد، وقال: “الاتهامات الموجهة لابني مفبركة من قبل المخابرات الجزائرية التي ضربتني اليوم من خلال نصب كمين لابني وهو لا علاقة له بالسياسة أصلا، وقد اشترى نقودا ليدفعها في مواد تجارية يعمل بها، وهذه ضربة لي من أجل معارضتي للنظام الفاسد والخائن الحاكم في الجزائر”.

    ورفض الذهبي توضيح الخطوات التي سيتخذها للدفاع عن ابنه، وقال: “أولا قصة القاعدة في بلاد المغرب الإسلامي أو غيره هذه قصة استخباراتية لا وجود لها على الأرض، وأنا إطار قديم في الدولة الجزائرية منذ أيام الرئيس الراحل هواري بومدين، وأنا إسلامي وطني، ولا علاقة لي بالتطرف، كما أنني لا أؤمن بالقاعدة تماما فهي صنيعة استخباراتية، أما ابني الآن فمصيره بيد الله”، على حد تعبيره.

    وكان مصدر سياسي جزائري في لندن قد ذكر لـ “قدس برس” أن الذهبي، هو واحد من العناصر الأساسية التي شاركت في تأسيس جهاز الاستخبارات الجزائرية، وأنه كان صديقا لقيادات أساسية في النظام الحالي، لكنه اختلف معهم، وكان الشاهد الرئيسي في الكتاب الذي أصدره الصحفي محمد بن شيكو عن الرئيس عبد العزيز بوتفليقة عام 2003، وأنه واجه مضايقات كبيرة دون أن يتم الاقتراب المباشر منه بحكم العلاقات الوطيدة التي تربطه بإطارات جزائرية وصفها بـ “الكبيرة”، على حد تعبيره.

    وكانت وسائل إعلام دولية قد نقلت يوم أمس الأربعاء (29/9) بلاغا للشرطة الوطنية الاسبانية بأنها اعتقلت أمريكيا من أصل جزائري في مدينة برشلونة واتهمته بالمساعدة في تمويل تنظيم القاعدة ببلاد المغرب الاسلامي.

    الخميس 30 أيلول (سبتمبر) 2010

    المصدر: برقيات وكالة قدس برس العالمية




    0
  • D B
    30 septembre 2010 at 21 h 43 min - Reply

    Quelle bonne nouvelle ! J’espère que les services de sécurité occidentaux vont en tirer les leçons qui s’imposent. Les tuyaux que le DRS leur refile sont tous sujets à caution. Comment peuvent-ils se laisser ainsi mener en bateau par un DRS qui a lui même crée le GIA, qui a infiltré et récupéré le GSPC, puis qui en fait l’AQMI. Et s’ils le savent, pourquoi font-ils semblant d’y croire. Raisons d’état qui carburent aux contrats ? Ou « financements » discrets de partis politiques et de campagnes électorales ? Ou virements en off, vers des comptes secrets ? Pourquoi ces services secrets qui savent tout, et même des choses qui n’ont pas encore lieu, font-ils comme si l’AQMI était réellement une vraie organisation djihadiste, qui appartient à la nébuleuse Al Qaida ?
    Pourquoi ignorent-ils le vrai rôle du DRS dans cette immense cabale ?
    DB




    0
  • Ammisaid
    30 septembre 2010 at 22 h 07 min - Reply

    Le Drs pond un œuf chaque année qui vaut entre 60 milliards et 80 milliards de dollars. Ceux qui veulent manger une part de l’omelette que confection son chef cuisinier doivent accepter toutes les exigences de ce dernier. Il parait que l’omelette a des vertus médicales extraordinaires. Elle guérie toutes les indispositions et tous les maux et elle n’exige pas un diagnostic avant de soigner.
    Fraternellement




    0
  • Arezki Nait Amar
    30 septembre 2010 at 22 h 21 min - Reply

    Vous avez entièrement raison M.Abdelkader Dehbi en ce qui concerne le comportement de la presse écrite algérienne dans cette affaire.Elle a pris pour argent comptant les communiqués du ministère de l’Intérieur espagnol sans pour autant se donner un seul instant pour réfléchir , analyser et évaluer l’information.Certains journalistes préférent une info clé en mains,fournie toute faite par des agences de presse occidentales,pour ne pas se donner la peine de jouer leur propre rôle de journalistes.Comme dans tous les métiers , il y a des journalistes inconscients et paresseux qui ne mesurent pas le degré de gravité de leur négligeance et du dommâge qui peuvent causer à autrui !

    Cordialement.




    0
  • AS
    30 septembre 2010 at 23 h 52 min - Reply

    ils ont dit que c’etaait un american algerien d’AQMi, et les espagnolss ont mordu… medgaz est passé par la, heureusement que la justice n’est pas francaise ni algerienne, alhamdulillahi j’espere qu’il va bien… comme quoi quand tu descend bien bas le pantalon des services algeriens et leurs maitres parisiens, ils paniquent de suite




    0
  • moufdi
    1 octobre 2010 at 0 h 05 min - Reply

    el hamdou lilah.




    0
  • Larbi Anti-DRS
    1 octobre 2010 at 10 h 47 min - Reply

    Les dernières victimes des services de sécurités Anglais lors de la visite de leurs pape étaient des Algériens. L’alerte rouge en France est concentre’ sur une et une seule femme est ils disent qu’elle est Algérienne. Les services de sécurité ont arrêté’ un Algérien pour le compte de l’Aqmi.
    Tous les services de sécurités du monde occidentale et des pays ou règnent des criminels tel les généraux Algériens ont fait des Algériens leurs gibiers de chasse. Les politiciens de droite et les éditeurs de journaux tel les maisons Dasseau et Murdoch qui sont les éditeurs des vendeurs des armes et des néoconservateurs, droguent la populace européennes et Américaines avec la menace et les sigles Algériens (GIA, GSPC, AQmi etc.) et l’ont rendu une menace planétaire.
    Mais qui est le responsable dans tous cela ? C’est bien le DRS et Toufik Medienne. Les generaux Algeriens ont donnez aux services de sécurité Américains (CIA, FBI, Marchand d’Arme et pétroliers) et aux Européens la chance rêvé’ de changer la menace du communisme en 1990 a quelque chose d’inexistant qu’ils ont crée de toute pièce et la maintiennent en vie.
    Tant que le DRS et les généraux Algériens reste les maitres de l’Algérie, les fils et les filles de l’Algérie seront les victimes des services de securites occidentaux. Comme finalité’ une Algérie et pays Musulmans arriérés et facile a coloniser.




    0
  • Yahia Baghli
    1 octobre 2010 at 12 h 07 min - Reply

    Bonsoir !
    J’espère que mon commentaire ne sera pas mal interprété, LQA nous a habitué à lire et dire la verité.

    Je suis également soulagé que Mr Dehbi fils ait été libéré et inocenté de cette accustaion, mais je tiens à préciser certains points qui n’ont pas été soulevés :

    Autant je suis ravi que les thèses bidons du GIA, GSPC,….soient chaque jour mises en défaut ét ridiculisées par ceux là même qui en ont fait leur cheval de bataille, c’est à dire le drs et ses collègues étrangers,
    autant, je suis surpris pour ne pas dire dégouté de voir à quel point Mr dehbi tente de nous faire croire que transfèrer 60000 Eros sur le marché parallèle est une activité LEGALE et NORMALE !!!!!

    Est ce ainsi que les opposants réfléchissent dans ce pays ? leurs enfants ont la même citoyeneté que ceux de chakib khalil, ils fréquentent les trabendistes du drs pour traiter avec eux et s’étonnent ensuite que nos sevices saisissent l’aubaine.

    Je vis dans l’exil depuis des années, et je sais trop bien à quel point se balader avec 60000 euros est loin d’être légal et propre.

    Merci à LQA de publier mon commentaire, qui je tiens à le rappeler n’a rien de personnel.

    Y.BAGHLI




    0
  • radjef said
    1 octobre 2010 at 18 h 13 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Le DRS ne mene pas en bateau les services occidentaux. Ce sont les services occidentaix qui utilisent l’idiotie et l’imbecilité des services algeriens pour se fabriquer des alibis et justifier leurs actions lorsqu’ils bradent la souveraineté des pays arabes …Sincerement qui croit a l’existence de l’AQMI? Même dans les villages, on sait que ce sont les services qui utilisent les delinquants pour dresser les faux barrages. On sait que l’AQMI est la couverture ideale pour empêcher les revendications de l’Azaouad-les terguis- de prendre de l’ampleur au Sahel…Les services algeriens sont au service de l’Occident et non au service de l’Algerie.




    0
  • nassima
    1 octobre 2010 at 22 h 10 min - Reply

    puis vous repondre mr baghli entre nous c’est quoi 60.000EURO entre nous ca vous achete un sale appartement dans la banlieue d’alger c’est absolument rien soyer logique connaissant certain dirigeant qui ont eux la double nationalité et des ministres,alors un simple citoyen je ne vois pas ou est le mal il travail pour l’algerie c’est peut-etre plus facile pour lui d’avoir cette nationalité ce n’ai que du papier ,c’est un pure musulman la nationalité n’a rien a avoir alors mr permettez moi de vous dire encore heureusement que ce sois avec le police espagnole et pas algerienne mr dehbi a été blanchi de toute accusation reposer vous et dieu est avec vous mAA3 AL HAQU




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    1 octobre 2010 at 22 h 32 min - Reply

    ca confirmele dicton :Il n’y a que les imbeciles qui ne changent pas, méme s’ils changent la méthode.
    Messieur Abdelkade DEHBI permettez moi de partager le plaisir que Vous ressenter aprés que Votre fils ait été innocenté.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    1 octobre 2010 at 22 h 43 min - Reply

    @ — Yahia Baghli :

    Tout le monde sait que, avant la nouvelle réglementation de M. Ouyahia, pénalisant davantage les petits entrepreneurs en matière d’opérations bancaires avec l’étranger ils étaient libres d’acquérir des devises sur le marché dit « parallèle » et de les loger sur leur compte devises pour effectuer des transferts pour règlement de biens ou de services à l’étranger, dans le cadre de leurs activités d’entreprise. Tout est aujourd’hui verrouillé pour le seul bénéfice des gros poids lourds – importateurs, industriels…etc – inféodés au pouvoir et qui, eux, transfèrent vers l’étranger des sommes colossales en termes de centaines de millions de Dollars, pour la couverture d’acquisitions, dont certaines se sont même révélées purement et simplement FACTICES. En face, il y a les petits entrepreneurs qui se débrouillent comme ils peuvent, dans la jungle des nouveaux « compradores ».– Pour ce qui est de votre persiflage relatif à la double nationalité de mon fils, acquise durant sa longue résidence aux Etats-Unis, je ne vois pas vraiment le rapport, du moment que mon fils n’exerce aucune responsabilité politique. Seriez-vous en train de faire semblant d’ignorer que certains barons – civils et militaires – du pouvoir en place ONT eux aussi, la double nationalité ? En particulier française ?
    Et puisque la somme de 60.000 Euros destinés à l’achat de matériel ENTRE en Algérie semble tellement vous impressionner et vous scandaliser, auriez-vous une idée du chiffre des « BENEFICES » cumulés entre BNP, la Société Générale et autres banques étrangères et transférés hors d’Algérie ? Je n’ose vous le dire, pour vous éviter une syncope, en sachant que vous êtes impressionné par 60.000 Euros.
    Enfin, pour ce qui est du point des trabendistes, vous écrivez une phrase qui vous démasque aussi lamentablement que viennent de l’être vos « amis » – je vous cite en copie-collée :
    «  » »….leurs enfants ont la même citoyeneté que ceux de chakib khalil, ils fréquentent les trabendistes du drs pour traiter avec eux et s’étonnent ensuite que nos sevices saisissent l’aubaine. » » »
    La mention « nos services » est suffisamment révélatrice….
    Soubhane ALLAH.




    0
  • Kader
    1 octobre 2010 at 23 h 57 min - Reply

    Mr Dehbi, je suis content pour votre fils. Ce qui vient de lui arriver soulève qq sujets disons tabou ici au pays. la double nationalité, etes vous pour ou contre ? selon vous est-on un traitre au pays si on a la double nationalité ou triple nationalité? Vous etes un ancien du FLN n’est-ce pas ? pensez vous que le FLN, en tant que parti, n’est pas le principal responsable politique de ce qui nous arrive aujourd’hui ? l’historique FLN a libéré physiquement le pays, celui qui l’a suivi l’a aliéné en installant au pouvoir des nouveaux colons,non ?




    0
  • Abdelkader DEHBI
    2 octobre 2010 at 7 h 49 min - Reply

    @ — Kader :

    Bonnes questions. J’y réponds volontiers et sans détours :
    1°) – De mon point de vue, le concept de nationalité est en train d’être totalement dépassé par le phénomène de mondialisation dans lequel, les futurs clivages seront des clivages transnationaux qui s’évaluent désormais en termes fondamentalement socioéconomiques, culturels et religieux ;
    je me sens personnellement plus en phase avec des citoyens ordinaires européens, américains ou chinois, respectueux des Valeurs morales universelles, des Droits de l’Homme et des Libertés, que des petits caporaux criminel, portant casquettes de généraux algériens qui prétendent me dicter leur loi en pillant impunément mon pays. Ou surtout, qui prétendent me complexer ou me faire taire, en m’opposant la double nationalité d’un de mes enfants, travaillant honorablement pour son propre compte, au moment où eux-mêmes se mettent à genoux devant leurs maîtres de l’OTAN, en sacrifiant gravement la liberté décisionnelle de l’Etat et la souveraineté de la nation algérienne, sur l’autel de leur propre maintien au pouvoir et de leurs bas intérêts de clan ;

    2°) – Pour faire court, je dois dire que malgré certaines pages noires du FLN, ce parti a toujours comporté en son sein, et comporte toujours encore, des militants de base d’une grande sincérité et d’une grande intégrité ; et c’est naturellement le cas dans d’autres partis, de quelque sensibilité qu’ils soient, puisqu’il s’agit de groupes reflétant notre propre société, avec ses hommes et ses femmes, dans leurs diversités. Le malheur, c’est les « chefs » et les luttes des « chefs » qui ont conduit le pays là où il est.
    — A mon avis, notre pays est à la veille – dans quelques mois, dans quelques années, je ne peux le dire – de grands bouleversements sociopolitiques inexorables, induits par une longue période d’arbitraire, d’injustice, d’impunité et de « hogra ».
    Dieu fasse que ces bouleversements puissent se dérouler sans effusion de sang, ni de violence.




    0
  • khaled
    2 octobre 2010 at 14 h 51 min - Reply

    On peut parler de mondialisation réelle qu’entre nations de même poids politique et économique.

    L’apport des gens de double nationalité est incontestables au développement d’un pays émancipé démocratiquement.

    Dans le cas de l’Algérie, on n’en même pas la. De ce fait l’apport des algériens de double nationalité ne se pose même que se soit sur le plan politique ou économique.

    D’abord, Il faut libérer l’Algérie de ce pouvoir criminel, et la chacun peut contribuer a sa manière…




    0
  • Algérienne
    2 octobre 2010 at 15 h 05 min - Reply

    Les services francais et algeriens sont de grands copains pour le pire de l’Algérie surtout.
    Les francais savent tout sur le drs mais ils ne peuvent rien faire car le drs et les generaux daf crées par de gaulle, font chanter la france,en l’ayant impliquer dans de sales affaires lors de la décennie noire.
    Un jour peut -être tout se saura, mais ça va faire mal..




    0
  • Salim Saddik
    2 octobre 2010 at 15 h 41 min - Reply

    « Normal », « Dir ki Nass », « Makayen walou », « Hadi hiya leblad », « Koul ou khelli nass takoul », « Hakda temchi leblad », « makan walou loukan tchouf lil foug edoukh »…le vocabulaire de certains Algeriens est tres riche et peut trouver explication a toute situation !!




    0
  • Chérif
    2 octobre 2010 at 16 h 27 min - Reply

    Monsieur,
    Vous en appellez à tous, sans exception d’idéologie (oui), de nationalité (oui) de religion (non).
    Et vous savez pourquoi; les Palestiniens sont mes frères,injustement écrasés, humiliés pour que je puisse associer leurs bourreaux dans le dénouement de mes problèmes.

    Toutefois,pour ce qui concerne votre fils, sa famille, son commerce, je formule le voeu que tout rentrera dans l’ordre,conformément à l’équité et la fraternité.




    0
  • tifsa
    2 octobre 2010 at 16 h 56 min - Reply

    Je veux mettre en relief quelques points et je souhaiterais ne pas être censuré :

    – 60 000 euros : c’est énorme ,change parallèle ?
    _ vous critiquez le pouvoir ,c’est votre droit mais en même temps, vous invoquez Mr bessaïeh : celui qui a violé la constitution ?

    _ Pourquoi il n’y a que certains qui peuvent se plaindre dans vos colonnes ?




    0
  • khaled
    2 octobre 2010 at 18 h 28 min - Reply

    Je vais vous raconter cette histoire authentique, transmise par les vielles/vieux de Teniet-El-Hadd.

    Je feu Si M’hamed Bouguerra passait au petit matin avec une colonne de djounds devant une dechra ou une vielle dame préparait des galettes….

    La veille dame: El youm ….kayen el-ftir…
    M’hamed Bouguerra: El youm…mahouch taa elftir…el youm taa baroud Yamah !!!

    Tant que des hommes pareils ne sortirons pas de l’ombre, je ne présages rien de bon pour l’Algérie…

    ==============
    Le président de la fondation de la wilaya IV historique, le colonel Youcef Khatib (Si Hassan), a appelé hier la France à «lever le secret» qui entoure la mort du colonel Si M’hamed Bouguerra.

    «Nous n’avons, pour l’instant, aucune information qui détermine avec exactitude les circonstances de la mort du chef historique de la wilaya IV, ni de ce qu’il est advenu de sa dépouille. Aussi, nous interpellons, à nouveau, les hautes autorités françaises pour lever le voile sur cet épisode tragique de notre histoire et nous permettre d’accéder aux archives relatives à la mort de ce grand chef militaire», a-t-il indiqué, en marge des festivités commémoratives du 50e anniversaire de la mort du colonel Bouguerra. Si Hassen n’a pas jugé utile de souligner si sa requête faisait partie ou non de l’agenda de l’Etat algérien. En effet, les observateurs n’omettent pas de rappeler qu’une telle démarche devrait impliquer les autorités officielles. «Quand bien même elle serait légitime, une démarche pareille devrait transiter par les canaux officiels de l’Etat algérien», souligne-t-on. Ces festivités ont été organisées à Ouled Bouachra, à l’ouest de Médéa, théâtre de la dernière bataille dirigée par le martyr. Le président de la fondation de la wilaya IV historique, cité par l’APS, a rappelé que plusieurs démarches ont été entreprises du temps de la présidence de François Mitterrand, et plus tard, de celui de son successeur à l’Elysée, Jacques Chirac, pour connaître la vérité sur la disparition de cette grande figure de la Révolution. «Des démarches restées sans suite», a-t-il regretté, disant «ne pas comprendre ce silence de la part des autorités françaises». Il a ajouté que sa fondation continuera d’exiger la vérité sur cette question et entend mener d’autres actions pour tenter d’élucider le mystère qui a entouré sa mort, le 5 mai 1959, dans les maquis d’Ouled Bouachra.
    L’histoire retient que le chahid a réussi à imposer de véritables zones libérées dans l’Ouarsenis, le Zaccar, l’Atlas blidéen et les monts de Médéa. Tout comme il a dirigé de grandes batailles à Amrouna, Theniet El-Had, dans l’Ouarsenis, à Bouzegza, dans le Zaccar et aussi à Oued El-Maleh et Oued Fodda. Les archives nationales, dont le site internet de la Fondation historique de la Wilaya IV, font état qu’au début de l’été 1959, le colonel Bougara se trouvait avec une importante unité dans la région de Médéa. Il s’agissait d’une dernière sortie puisqu’il est rappelé que, dans la nuit du 4 au 5 mai 1959, «des phares de véhicules français ont commencé à converger de toutes les directions vers la région où il se trouvait. «C’était un encerclement mené avec plusieurs milliers d’hommes. Au petit matin, la bataille a commencé. Elle a duré des heures. Plusieurs dizaines de moudjahidine y ont sont tombés. Parmi eux, Si M’hamed Bougerra», relèvent les archives de la Fondation.
    Dans son appel d’hier, le colonel Si Hassan dit privilégier une version, «plus plausible», corroborée par certains témoignages, selon laquelle Si M’hamed Bouguerra aurait été blessé lors de la bataille d’Ouled Bouachra, le 5 mai 1959, fait prisonnier et torturé à mort par les services spéciaux de l’armée française.




    0
  • mohand ibn echahid
    2 octobre 2010 at 21 h 53 min - Reply

    ALLAH YANSOUR DAOULA 3ADILA HATA LAOU KANET KAFIRA ALLAH YANSOUR ELHAK ELHAL YA3LA WA LA YOU3LA 3ALIH.
    Mes filicitations a la famille Dehbi, merci a LQA de cette campagne. Le AQMI c 1 invention du DRS l´argent des otages c eux ki les recoltent pauvres resortissants espagnols kidnapés ki ont du payé 1 tres grande somme ki est ds les comptes la mafia du DRS. Boutef l´a compri c pour ca kil vx les privé de cette rente, car il refusent de partager avec lui certainement




    0
  • Yahia Baghli
    2 octobre 2010 at 22 h 12 min - Reply

    Monsieur @tifsa,

    Votre commentaire me rassure au plus haut point.

    Je me suis posé les mêmes questions que vous et voilà que monsieur Abdelkader Dehbi m’accuse d’être du drs !!!

    @Abdelkader Dehbi

    Chasser le naturel il revient au galop !

    Malgré ce ton que vous prenez, je reste lucide :

    Votre fils est victime d’une manoeuvre minable du drs dont la survie tient à son soutien aux thèses d’el quaida maghreb.

    Il y a à peine quelques jours et suite à la lettre de Monsieur Fekhar, j’ai été ravi du débat qu’a suscité cet écrit et surtout des réponses qui ont suivi ces accusations passe partout d’apartenance au drs, et voilà que suite à un point de vue qui ne vous arrange ni vous ni votre version, vous nous ressortez ce non-argument. Quel dommage !

    Pire, vous venez prétendre que votre fils et tous ceux qui s’adonnent au trabendo et au marché parallèle ne sont que de petits entrepreneurs, victimes de la mafia Algérienne et de ses banques.

    62000 Euros et plus encore remis aux mains d’un voyou notoire n’est pas l’oeuvre d’un petit entrepreneur, monsieur, c’est la continuité et le soutien au trafic institusionnalisé et au marché informel dont les victimes non-binationales, exclusivement Algériennes ne cessent de payer le prix, c’est l’exemple parfait de l’affairisme et de l’entrisme dans notre pays.

    Vous qui avez été dans le COMITE CENTRAL DU FLN, vous savez très bien qu’il y a belle lurette que l’économie du pays, la petite bourgesoisie productive et nationale et les petits entrepreneurs ont été broyés par boumédiene, Cherif Belkacem et je ne sais quel autre caste de priviligiés qui faiaseint des affaires à l’étranger pendant que le commun des mortels révait d’un passeport.

    C’est si bon de se protéger par des nationalités américaines ou Françaises, ces pays puissants qui prennent soin de leurs resortissants et de leurs devises et de venir faire des affaires dans l’Algérie de Diar Echems et du marché noir.

    Je laisse le soin aux lecteurs d’apprécier qui de nous deux est plus proche des ontors du système, du drs (fls du MLG) et du pouvoir pourri doté d’un conseil constitutionnel PARAIT IL.

    Je prends pour exemple ces dignes femmes de disparus qui n’ont souvent rien pour survivre, qui ne savent même pas où se trouve le corps de leurs maris ou enfant (si ce n’ets les deux) mais qui ne sont jamais aventurées à solliciter aide ou soutien auprès d’un Bessaih.

    Merci à la rédaction de LQA

    Yahai Baghli




    0
  • Abdelkader DEHBI
    2 octobre 2010 at 23 h 31 min - Reply

    @ — Yahia Baghli :

    «  » »Malgré ce ton que vous prenez, je reste lucide… » » »
    Grand bien vous fasse ! Vous avez du temps pour jouer aux petits procureurs du clavier. Moi pas. C’est l’Algérie qui m’intéresse. Pas la vie des gens honnêtes qu’on veut harceler et calomnier, pour détourner l’attention du Peuple algérien sur les gros pillards – casqués ou cravatés – qui sont en train de ruiner le pays à coups de milliards de dollars.
    C’est ma façon à moi de rester lucide. Chacun son échelle des Valeurs.




    0
  • Fadéla
    2 octobre 2010 at 23 h 42 min - Reply

    Bonjour tout le monde !

    Beaucoup d’Algériens vivant à l’étranger m’ont parlé de ce site, je le lis en priorité et je vous avoue que je suis très fiere de la qualité et du niveau de beaucoup d’articles et d’analyses.

    Mais concernant cette affaire et étant résidente aux usa me permettez vous de vous dire que la piste du drs si bien expliqué par le brillant DB que je salue au passage, ne doit pas nous empécher de dénoncer les hommes d’affaires qui trimbalent les devises dans les sacs pour les échanger à des taux honteux qui démolissent le dinar déjà très faible et qui tuent le pouvoir d’achat des plus pauvres.

    @Yahia Baghli

    Merci pour cette réponse civilisée et claire.

    C’est la première fois que j’écris, j’espère ne pas avoir abusé de vos colonnes.

    Fadéla R




    0
  • Afif
    3 octobre 2010 at 0 h 44 min - Reply

    @ Khaled :

    Ton commentaire a ravivé notre souvenir de notre héros national Si Mhammed Bouguerra, et je m’empresse de relater un témoignage émouvant le concernant, que j’ai toujours en mémoire et que tous les algériens dans le pouvoir et hors pouvoir devraient méditer : c’est grâce à ce genre d’hommes très proches de leur peuple et sans arrière-pensée pour le pouvoir ou pour leur avenir, avenir qu’il ne voyait que dans le sacrifice, que notre pays a pu être libéré.

    Témoignage : « Au cours d’une mission qui m’a été confiée, je tombai un jour sur le commando de la Wilaya 4. Tout le jour durant, je me trouvai dans l’impossibilité de reconnaître le chef de ces trois compagnies. Je dormis même avec elles sans que ma curiosité fût satisfaite. Le lendemain, au réveil, le commando, au grand complet, présenta les armes à celui-là même qui avait refusé de partager ma petite natte, préférant se coucher à mes pieds. Ce fut ainsi que je connus le Colonel Si Mhammed. »
    Source : « Heureux les martyrs qui n’ont rien vu » de Mohand Arab Bessaoud.




    0
  • khaled
    3 octobre 2010 at 10 h 38 min - Reply

    @Afif,

    Merci pour ce témoignage. J’ai la ferme conviction qu’audelas des modeles economiques, et de societes les mieux avancees, resident le choix et l’abnegation d’hommes qui font toute la difference.

    L’Algerie, avec son histoire n’a nullement besoin de se retourner vers quelquonque destination pour trouver d’examples a suivre…

    Ces examples sont chez nous…

    A chaque fois qu’on evoque Si Mhammed, mon pere de haut de ses 80 ans quitte la piece… Il ne veux pas qu’on le voit les larmes dans les yeux….




    0
  • abdelkader wahrani el-arabi
    3 octobre 2010 at 11 h 56 min - Reply

    le service secret (DRS) il a besoin de la terreur pour imposer le monopole du pouvoir il généralisa une surveillance policiére maniaque. l´interieur et l´exterieur. merci.




    0
  • Salim Saddik
    3 octobre 2010 at 14 h 20 min - Reply

    @Tifsa
    @Yahia Baghli

    Merci de nous avoir rappeler que l’echelle des valeurs ne doit pas etre a geometrie variable, et qu’en Algerie il existe toujours des Hommes et Femmes qui, devant les terribles injustices, disent «Dieu seul nous suffit. N’est-Il pas le Meilleur des protecteurs?». {الَّذِينَ قَالَ لَهُمُ النَّاسُ إِنَّ النَّاسَ قَدْ جَمَعُوا لَكُمْ فَاخْشَوْهُمْ فَزَادَهُمْ إِيمَانًا وَقَالُوا حَسْبُنَا اللَّهُ وَنِعْمَ الْوَكِيلُ} .

    merci,




    0
  • Guerriere de la lumière
    3 octobre 2010 at 14 h 55 min - Reply

    @ Mr DEHBI,
    Tout d’abord, je remercie Dieu le Tout Puissant d’avoir permis de déjouer cette farce!
    Je suis soulagée ensuite pour vous en tant que « Parent » que votre fils soit sain et sauf et lavé de toutes fausses accusations.
    Je voulais juste vous dire que quoi que cette « mafia », fasse…désormais, elle agit comme une bête immonde blessée qui frappe n’importe où et n’importe comment pour se soulager!
    La preuve est cette cabale cruelle montée de toute pièce par ces services ou plutot’sévices’ secrets!!!

    C’est un message d’averissement pour vous en tant que Mr DEHBI qui les dénoncait sur LQA et ailleurs, ensuite c’est un message pour nous tous, à quiconque osera les critiquer ou demander justice !!!

    Leurs méthodes cruelles qui consiste à s’attaquer aux plus proches, pour affaiblir votre résistance est semblable aux mafias internationaux connues!

    Car les vrais Hommes se confrontent à armes égales!!!

    Je crois que malheuresement pour eux, le vent à tourner!

    Vous êtes là, Nous sommes là …et nous ne reculerons cette fois devant rien!

    J’ai la certitude et l’intime conviction que leurs fins est très proches.

    Dieu « Allah » est Grand.

    Salutations!




    0
  • El Hassen
    3 octobre 2010 at 15 h 12 min - Reply

    Sages paroles Monsieur Salim Saddik !

    J’ai beaucoup d’admiration pour ce site et pour ceux qui, au péril de leurs vies continuent de se battre par des écrits cités comme références, mais dans cette affaire, j’aurai souhaité une lecture plus critique, surtout après que le monsieur en question a été blanchi et que notre presse avec ses intox sur el kaida a été ridiculisée.

    Pourquoi un ingénieur qui exporte des engins TP à partir de l’espagne se retrouve à envoyer autant d’argent en liquide vers son pays d’origine ?

    En tant que revendeur, n’est il pas censé recevoir de l’argent sur son compte après chaque vente ?

    Jusqu’à quand ces valises et ces intérmédiaires du trabendo entre les mains de la mafia du pays ?

    Est ce que cet exportateur se serait amusé à agir ainsi aux USA ?

    Il y a une mafia qui gere « el bilad wa el ibad », il y a une presse corrompue et obéissante mais il y faut dire aussi que n’est opposant au régime qui veut :

    Il ne suffit pas d’insulter et de dénoncer les criminels, il faut surtout ne jamais agir avec eux, sur leurs places et avec leurs hommes de main, ou pire, faire appel à leurs institutions puantes pour demander de l’aide.

    C’est le prix pour rester honnête à tout prix et éviter les géométries variables.

    J’espère que mon commentaire ne sera âs mal interpreté.

    Avec tous mes respects.

    H.D




    0
  • Rédaction
    3 octobre 2010 at 21 h 51 min - Reply

    Devant certains dérapages verbaux et la déviation des débats vers des questions hors-sujets, la rédaction a jugé utile de clore les commentaires sur cet article. L’essentiel pour nous tous est que la justice espagnole ait tranché en son âme et conscience et que notre compatriote ait été innocenté malgré une cabale montée de toutes pièces par les criminels qui voudraient indirectement faire taire les voix libres.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique