Édition du
25 March 2017

Urgent : Libération du fils de Si Abdelkader Dehbi

Nous venons d’apprendre à l’instant de notre frère et compagnon de lutte, Si Abdelkader Dehbi, que son fils Mohamed Omar, arrêté il y a deux jours à Barcelone pour « financement d’Aqmi » vient d’être lavé de tout soupçon et libéré, après sa comparution ce matin devant la justice espagnole à Madrid. Actuellement, Mohamed Omar est en route vers Barcelone pour rejoindre sa famille. Encore une fois, l’odieuse cabale montée par la police politique d’Alger en utilisant un « islamiste-trabendiste » pour faire taire Si Abdelkader Dehbi a lamentablement échoué. Pour la simple raison qu’en Espagne, il existe une JUSTICE indépendante, qui n’a rien à voir avec  ‘Adalat etilifoun des régimes illégitimes qui sévissent dans nos contrées.

La Rédaction de LQA 13h 15


Nombre de lectures : 2851
13 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Abdelkader DEHBI
    30 septembre 2010 at 18 h 00 min - Reply

    الـحـمـد للٌـه والـشـكـر، والـصـلاة والـسٌـلام عـلـى رســولــه

    Merci de tout coeur à tous ceux, hommes et femmes qui ont soutenu notre famille durant ces trois journées noires. Trois journées noires où l’on a pu mesurer toute la lâcheté et toute l’ignominie d’une presse aux ordres, prompte à mordre et à souiller les citoyens honnêtes qui gagnent proprement leur vie, à la sueur de leur travail ; des citoyens honnêtes qui n’ont bénéficié eux, ni des largesses d’un pouvoir corrompu et corrupteur, ni des « crédits » bancaires portant sur des milliards jamais remboursés, ni de lignes de crédit de plusieurs millions de Dollars qui ont fondé certaines fortunes insolentes, à l’abri de tout contrôle et de tout audit public…. Une presse qui se qualifie impudemment d’ « indépendante », qui s’est jetée, sur ordre de ses maîtres, sur cette arrestation rocambolesque digne des plus mauvais films de série C, comme une meute sur un os. Du quotidien Liberté à El-Watan, en passant par Al-Khabar et d’autres feuilles de la même farine. On avait presque l’impression à les lire, d’entendre les frottements de satisfaction de leurs mains sales. Sales, non pas de l’encre noble des plumes au service de la Vérité et de la Justice, mais de la suie noire du mensonge, de la calomnie et de la désinformation, au service d’un pouvoir criminel, illégitime et corrompu.
    Qu’est-ce qu’on n’a pas pu lire comme inepties, les unes parlant de « blanchiment d’argent » les autres de « financement d’Al Qaida du Maghreb » pour une question de 60.000 Euros, régulièrement transférés. Une somme qui représente presque de l’argent de poche pour certains enfants dorés de la mafia du pillage. Souvenons-nous juste des 20.000 Euros trouvés en possession du fils d’un ministre pourri, en villégiature en Suisse, durant l’été de l’année passée…..
    Terrorisme, Islamisme, Al-Qaïda, blanchiment d’argent. Voilà des mots magiques avec lesquels vous pouvez envoyer en taule votre voisin, quand il stationne sa voiture à la place de la vôtre place au bas de votre immeuble… A la condition nécessaire et suffisante toutefois : que cela se passe, comme le dit notre frère Si Salah-Eddine, dans le pays de « adalat-at-tilifoune » qu’est le nôtre.
    Mes remerciements vont aussi à un certain nombre d’hommes d’honneur – algériens de l’intérieur, comme de l’émigration – qui ont montré tant de disponibilité et tant de sollicitude à l’égard de ma famille, en relayant l’information.




    0
  • Arezki Nait Amar
    30 septembre 2010 at 19 h 34 min - Reply

    J’exprime ici toute ma solidarité avec la famille de Si Abdelkader Dehbi que des galeux du DRS ont voulu salir.
    C’est le deuxième coup tordu des services espagnols concernant des Algériens après l’épisode du Colonel Mohamed Samraoui suite à des tuyaux foireux transmis par le DRS.




    0
  • Sami
    30 septembre 2010 at 19 h 42 min - Reply

    Alhamdoullah Ala slamto Mr Abdelkader
    Ne t’inquite pas Allah Akbar
    Rabbi Rabbi me3ak chkoun tekhaf




    0
  • brahmi16
    30 septembre 2010 at 20 h 04 min - Reply

    Comment les policiers espagnols ont ils pu arreter un honnète homme sans prendre les precaution elementaires d ‘usage.Dans ce cas il suffit que nos flics denoncent abusivement une personne pour que les espagnols accourent pour l’ arreter,sans prendre de precautions.La police espagnole se ridiculise une nouvelle fois.




    0
  • Alilou
    30 septembre 2010 at 21 h 32 min - Reply

    J’avais promis de ne plus participer, mais la conjoncture qui entoure l’arrestation du fils de Mr Dehbi, ne me permet pas de rester silencieux contre ce énième crime abjecte de notre gouv de bananes.

    Mais la justice de Dieu et les prières auxquelles DIEU a répondu ont triomphé de l’injustice des Hommes.

    Si les espagnols ont répondu comme des toutous pour ramasser ce que leurs maitres d’alger leur promettent de nos richesses comme si c’étaient leur proprietés privées, n’a fait que ridiculiser ces derniers sur la scène internationale.

    Concernant nos quotidiens, depuis belle lurette ils mangent a tous les râteliers, rien d’étonnant.

    Mais un jour proche, eux et leur progeniture finiront en enfer ou creveront l’argent mal acquit ne sert jamais.

    DIEU est grand, quand on garde DIEU dans nos cœurs, la peur ne l’atteindra jamais.

    Amicalement Alilou




    0
  • Ammisaid
    30 septembre 2010 at 21 h 52 min - Reply

    Finalement, ils ne peuvent rien faire contre les hommes et les femmes propres de l’Algérie. Votre fils, frère Dehbi ne peut pas être souillé par la souillure qui tente de souiller tout ce qui propre et sain chez nous. Merci pour votre courage et votre constance dans votre combat contre les voleurs qui mettent en prison les honnêtes gens quand ils n’utilisent pas des moyens, encore, plus violents. Il n’ y a rien a attendre d’eux, ils sont nus et ils n’ont plus la décence de se couvrir.
    Dieu vous protège vous et votre famille de la bassesse de ceux qui refusent les gens honnêtes, compétents, tolérants et sincères.
    Salutations respectueuses




    0
  • still
    30 septembre 2010 at 22 h 36 min - Reply

    Al hamdu lillah pour le denouement heureux de cette « affaire ». La Justice Espagnole n’obéit pas au mode d’emploi en vigueur en Algérie et le téléphone du DRS bien qu’il sonne chez le Renseignement Espagnole, son son de cloche ne peut porter au-delà.
    Quand a la presse nationale « indépendante», il faut la lire pour situer la vérité: celle-ci se trouve souvent dans la direction opposée a celle montrée du doigt.




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    30 septembre 2010 at 23 h 21 min - Reply

    Al Hamdou li Allahi Rebbi al’alameyn;

    « Tel père, tel fils », les enfants qui ont de qui tenir, n’ont pas à inquiéter leurs parents, ni à être causes de Fitna.
    Ainsi se termine une cabale mal engagée, par ceux qui croient faire plier les dignes fils et filles de l’Algérie; cette Algérie qui n’est ni à vendre, ni à négocier.
    Oui, l’Algérie pérenne, qui a su résister à la mainmise étrangère sur ses richesses, saura résister encore et toujours contre ses propres enfants, lorsqu’ils se mettent au service des anciens colonisateurs, ou au service d’intérêts contraires à ceux de son peuple et de sa nation.
    Le dénouement heureux à cette affaire, aura eu pour mérite de révéler la « nature perverse de notre « Presse Urinoirs d’Alger », PUA, comme je l’appelais dans les années 90’s, quand ces « journaleux » mettaient leurs feuilles octroyées de choux,au service de la calomnie, et des éradicateurs pour mettre de l’huile sur le feu, pendant que brûlaient nos forêts et que mourraient nos enfants par dizaines et qu’étaient arrêtés d’autres pour mille et un alibi, par fournées.
    De presse indépendante, écrite, l’Algérie n’en a jamais eu, qui ait duré plus de quelques mois, tout comme de régime démocratique d’ailleurs.
    Des droits de l’homme en Algérie, tout comme de la presse ou de la justice indépendante, il n’y a chez nous que les PALAIS, sans le contenu…

    Parler de « démocratie » dans nos pays, me fait penser au mythe de Sisyphe.
    L’absurde dans le comportement de nos gouvernants est à ce point, qu’il est inutile de le définir autrement.




    0
  • zehira Houfani Berfas
    1 octobre 2010 at 1 h 17 min - Reply

    @frère Dehbi,
    D’abord, rendons grâce à Dieu que les choses se soient passées dans un pays où, malgré les dépassements commis ici et là, contre des musulmans dans la foulée du 11 septembre, la justice occupe la place qui lui est due dans la société espagnole. Je me réjouis de cette libération, même si je n’ai pas eu la chance de vous exprimer mon soutien à temps. Quand à la presse éradicatrice, n’est-ce pas que le terme « islamiste » est depuis longtemps le mot-clé qui l’emballe aussitôt qu’il est brandi quelque part dans le monde occidental, en particulier quand il est suivi d’Algérien. Je ne vous apprends rien sur cette question, et les internautes ont compris ce que cache cette cabale. Mais les vrais routiers de la politique connaissent bien les manoeuvres des routes qu’ils ont eu à emprunter et une de plus ou de moins ne les sroppera pas ni leur fera rebrousser chemin. Alors bonne continuation dans votre combat pour la démocratie et Dieu vous garde et protège les vôtres.




    0
  • Grim
    1 octobre 2010 at 16 h 14 min - Reply

    Le pays de Cervantes, de Lope de Vega, de Garcia LLorca, d’El Greco, de l’immense et assez méconnu compositeur Rodrigo, de tant et tant d’autres lumières, devrait s’épargner les ignominies.

    Le génial humoriste Dieudonné a inventé la formule  »branche humoristique d’El Qaida ». Rien à voir avec l’affaire de cet algéro-américain, mais au train où vont les choses, pour les ressortissants des pays nord-africains résidant dans le territoire de
    l’OCDE, la fable de Dieudonné risque d’être largement dépassée par la réalité.




    0
  • idir
    1 octobre 2010 at 21 h 34 min - Reply

    ON EST UN GROUPE D´ALGERIENS VIVANT QUELQUES PART EN SCANDINAVIE ON EST TRES CONTENT QUE MONSIEUR OMAR DEHBI A ETE ARRETER EN ESPAGNE PAS EN ALGERIE QUAND A SON PERE MONSIEUR ABDELKADER DEHBI ON LE CONNAIS SEULEMENT PAR CES ECRITS SURTOUT LE SOUTIENT QU´IL APPORTE A MONSIEUR ALI BENHADJ AVEC LA DERNIERE LETTRE PRISON MOBILE POUR ALI BENHADJ.




    0
  • Algérienne
    2 octobre 2010 at 14 h 56 min - Reply

    @ M. A. DEHBI

    Toutes nos félicitations pour la liberation de votre fils, un grand Ouf !
    Elhamdoulillah !




    0
  • Mourad dahmani
    16 décembre 2012 at 23 h 05 min - Reply

    Hamdullah Mr Omar dahbi toute la comunaute algerienne a Houston USA Avec vous.
    Inchallah tout va bien salaam.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique