Édition du
23 July 2017

Les révélations choc de Chadli Bendjedid

Evénement du 5 octobre, processus électoral et question amazigh
Les révélations choc de Chadli Bendjedid
Par: Salim Koudil – Liberté 04 octobre 2010

Un document historique et académique algérien a été récemment publié au Japon. Il s’agit d’une longue interview accordée par l’ex-président de la République, Chadli Bendjedid, à deux chercheurs japonais, Kisaichi Masatoshi et Watanabe Shoko. Ces deux derniers travaillent sur l’Algérie depuis plusieurs années et ont déjà publié le premier livre en japonais sur l’Algérie.

Liberté a pu se procurer le document écrit en deux langues, arabe et japonaise. Chadli Bendjedid y aborde, parfois avec une légèreté déconcertante, des sujets aussi sensibles que l’arrêt du processus électoral, l’amazighité et les évènements du 5 octobre. Ses déclarations sont quasiment inédites. Ainsi à la question : le pouvoir algérien devait-il accepter un gouvernement du FIS ?, l’ex-président a eu cette réponse. “oui, c’est vrai. Si le pouvoir avait accepté les résultats des élections, on ne serait pas arrivé à cette dangereuse situation. J’ai voulu que le peuple algérien assume la responsabilité d’avoir choisi ses représentants en toute liberté (…) il aurait fallu que nous respections le choix du peuple algérien et donner une chance au Front islamique du salut (FIS) de constituer son gouvernement.” Se voulant plus explicite, il dira qu’“il fallait juger le FIS par les lois et la constitution qui régissent l’état, et le fait de ne pas avoir respecté le choix du peuple a été une très grande erreur.” Constant dans sa position, il affirma que “la démocratie a donné au peuple algérien le choix des islamistes en toute liberté, exactement comme cela s’est passé en Palestine quand le peuple palestinien a voté pour Hamas”.

Sa “lecture” est d’ailleurs anecdotique. Alors qu’il était le président du pays, il a expliqué que c’était un vote sanction “pour se venger des responsables du FLN qui ont commis de grandes erreurs à l’encontre du peuple algérien et dilapidé son argent, c’est ça la vérité”. Sur sa démission du 12 janvier 1992, Chadli a nié avoir été démis de ses fonctions en relatant ce qui s’est passé. “j’étais pour le processus démocratique et comme le peuple algérien avait choisi l’autre camp, nous devions leur donner le pouvoir et la possibilité de gérer le pays, mais les membres du FLN ont eu peur et ils m’ont demandé d’annuler les résultats des élections et de les refaire. j’ai refusé par respect à la constitution et à la promesse que je m’étais donnée quand j’avais juré sur le Coran de respecter la volonté du peuple algérien (…) quelle aurait été la réaction de l’opinion nationale et internationale si je les avais annulées ? Ils auraient pensé que les réformes qu’avait réalisées Chadli n’étaient qu’une manœuvre pour rester au pouvoir et c’est pour cette raison que j’ai décidé de tout quitter. j’ai déposé ma démission par respect au peuple algérien.” D’ailleurs, il insista sur ce point pour affirmer que “celui qui prétend qu’il y a eu un coup d’état se trompe, parce que j’ai démissionné de mon plein gré sans pression d’une quelconque partie”.

Sur la question amazigh, Chadli a exposé un point de vue très réducteur et qui va faire sans doute réagir plus d’un. Ainsi, pour celui qui a présidé aux destinées du pays pendant 12 ans (1980-1992), “l’amazighité est une sorte de tradition et de langue de quelques tribus appartenant à des civilisations et cultures près-islamiques et il reste encore peu de tribus qui tiennent encore à ces origines”. S’improvisant anthropologue, l’ex-président va encore plus loin. “l’amazighité est une langue qui est dépassée par le temps et qui ne pourra pas se développer.” avant d’ajouter : “la langue amazigh a disparu.”

Confirmant l’état d’esprit de nombreux représentants du système algérien, et en revenant sur le printemps berbère de 1980, Chadli n’a pas hésité à relier la question amazigh avec… la France. “je le dis sincèrement, il y avait un plan colonialiste de la part des services secrets français pour alimenter le sentiment d’appartenance à l’amazighité pour gagner la sympathie de ses groupes et les relier à la France afin de créer des problèmes internes dans le but d’exercer des pressions politiques sur le gouvernement algérien. et pour prouver ce que je dis, il faut voir ce que fait la France pour enseigner l’amazighité dans ses universités.” Il ajoutera que les évènements de 1980 étaient “politiques sous le couvert de la question amazigh et on peut dire qu’ils étaient politiques et culturels en même temps”.

Mieux encore, continuant sur la question identitaire, il souligna qu’“il y a pas de spécificité à la nationalité algérienne ; les algériens appartiennent à la civilisation arabo-islamique”. Il soutiendra que, mis à part l’aspect politique, il n’y avait aucune différence entre les algériens, les tunisiens et les marocains. “du côté culturel, on appartient à la même histoire, culture et civilisation, qui est l’arobo-islamique. cette appartenance culturelle et civilisationnelle se prolonge de l’est du monde arabe jusqu’à l’Ouest et tous nous parlons la langue arabe, mais avec des dialectes différents, rien de plus”.

à propos du 5 octobre 1988, l’homme de 91 ans insiste en précisant que “certains membres du FLN” étaient derrière “les évènements”. Selon lui, la cause des manifestations violentes (le bilan officiel était de 110 morts, alors que des sources médicales ont donné le chiffre de 500 morts et plusieurs milliers de blessés) était due au fait que “plusieurs responsables de l’appareil du FLN, et d’autres aussi, étaient contre la démocratie que j’essayais d’appliquer. la démocratie, la liberté de la presse et le fait de permettre au peuple de choisir ses représentants allaient mettre la lumière sur les erreurs des responsables. Tout cela mettrait en danger les avantages qu’ils avaient obtenus grâce au parti unique”.

En plus de se présenter comme un démocrate, Chadli Bendjedid s’est aussi affiché comme un capitaliste convaincu. “je suis celui qui a changé le système du socialisme au capitalisme”, soutient-il, avant de revenir sur son parcours personnel. “À travers les longues expériences que j’ai vécues dans le système communiste de Ben Bella et le système socialiste de Boumediene, qui ont échoué totalement, j’ai eu une idée complète et claire sur la situation de l’Algérie.” Il expliquera sa “thèse” en affirmant que “c’est l’immobilisme qui m’a poussé à décider de changer le système et j’ai réalisé l’importance de léguer le pouvoir au peuple algérien, et ce, dans le cadre d’une véritable démocratie”.

Cette longue interview publiée dans le n°27 du The journal Sophia Asian Studies est l’une des très rares interventions de Chadli Bendjedid depuis qu’il a quitté le pouvoir en janvier 1992. En 18 ans, il a donné deux interviews : en 2006 à l’hebdomadaire algérien Al Mouhakik et en 2007 à El Khabar.

il a également fait une intervention, le 27 novembre 2008, lors du colloque organisé à El-Tarf en hommage au moudjahid Amar Laskri, dit Amara Bouglez, et la dernière remonte au 4 décembre 2008 sur les colonnes de Liberté et d’El-Khabar.


Nombre de lectures : 13164
101 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • khaled
    4 octobre 2010 at 11 h 10 min - Reply

    Je lance un appel pour nos amis de LQA d’essayer se procurer une copie de cette interview dans sa version originale.

    Merci




    0
  • AS
    4 octobre 2010 at 12 h 33 min - Reply

    Bendjedid dit Khemeyes dans les milieux, commanditaire de l’assissnat du pauvre Mecili, des massacres de jeunes en octobre 1988, jure sur le Quran, mais combien de temps allez vous jouer aux cameleons et prendre les gens pour ce qu’ils ne sont pas …

    En somme, Khemeyes refuse d’etre jugé par le tribunal des Hommes et de l’Histoire… lui ‘le machin’ de Belkheir, moi ca me donne la gerbe




    0
  • Si Salah
    4 octobre 2010 at 14 h 02 min - Reply

    Apparemment donc Chadli s’est exprimé en « arabe » (passons sur le details) que les chercheurs japonais on du dechiffrer. Pourquoi Chadli n’a-t-il pas convoqué un journaliste algérien lambda pour lui dire ce qu’il a sur le coeur?

    Justement: avec les Japonais, il pourra toujours, au cas ou il y aurait des remous, rebondir pour affirmer qu’on l’a mal compris…

    Chadli s’est toujours comporté de la sorte. Il y a qlq mois il disait qu’on lui avait collé le sergent Nezzar pour l’espionner (pour le compte des francais), avant de revenir en arriere et affirmer que Nezzar l’espionnait au profit du…GPRA. Mais on ne voit pas le probleme…le GPRA etait le gouvernement legitime de l’Algérie!

    Avant cela il avait dit avoir condamné à mort Chaabani mais etait certain que Benbella allait le gracier par la suite. Dommage qu’il ait oublié de le faire…

    Au fait Chadli est un LACHE qui ne s’assume pas. Point barre.

    Allah yarham ashouhada!

    Si Salah




    0
  • Salah Bouzid
    4 octobre 2010 at 14 h 46 min - Reply

    Je trouve intéressant que Chadli parle du FLN en tant qu’entité politique à l’origine des problèmes de l’Algérie, mais pas du rôle de l’ANP et le controle que cette institution exerce sur tout le pays.

    Cette relation ANP-FLN et l’influence de la France sont les 2 noeuds qui sont à défaire pour bien reconstruire une Algérie libérée de ses vieux démons du passé.




    0
  • Mehdi
    4 octobre 2010 at 14 h 52 min - Reply

    Bonjour à tous,

    L’ancien Président Chadli a actuellement 81 ans et non 91 ans.
    LQA devrait être aussi vigilante quand il s’agit de ne pas blesser certains et éviter de laisser passer une erreur aussi importante que l’âge d’un président qui a exercé 12 années durant.

    Pour le reste, On attend ceux qui donnent le la pour savoir ce qu’il faudra écrire.

    Meilleures salutations

    ================
    Nous n’avons fait que reproduire l’article du quotidien Liberté.
    Merci d’avoir corrigé cette grossière erreur.
    La Rédaction LQA.




    0
  • Grim
    4 octobre 2010 at 15 h 05 min - Reply

    Chadli Bendjedid se réjouit que la langue des ancêtres des habitants de l’Algérie ait  »disparu ». Chadli Bendjedid est le troisième chef d’État de l’Algérie du FLN. Son affirmation est d’abord dénuée de fondement; ensuite, il ne viendrait pas à l’idée des rois successifs du Maroc par exemple de se féliciter de la disparition du berbère. Pareillement,aucun chef d’État de l’Afrique sub saharienne ne se réjouirait de la  »disparition » du Oulof, du Bambara, du Zoulou…
    L’Algérie est un pays bien à plaindre; sa population est malmenée sur les plans à la fois matériel , spirituel et identitaire ; nombre de ses chefs n’ont eu de cesse de la déposséder de ses biens et de son âme; nombre de ses prétendues élites en on fait des êtres incultes, fanatiques et sanguinaires.
    La sortie de Chadli Bendjedid à propos de la question amazighe n’a qu’un seul objectif: attiser l’animosité entre berbérophones et arabophones avec idéalement que le sang coule d’abondance.
    Les dignitaires ont assisté – certains avec délectation – à l’étripement entre Algériens; maintenant qu’un calme relatif est intervenu, il s’agit de relancer la violence, le malheur.
    L’Amazighité alliée objective du  »colonialisme », c’est une présentation éculée de la question. Mohammedi Said alias Si Nacer disait il y a une cinquantaine d’années que le berbère est une invention des Pères blancs.
    Ce n’est qu’au début des années 2000 que le berbère a été reconnu langue nationale en Algérie – après des deuils , des souffrances indescriptibles.
    Chadli Bendjedid veut, au soir de sa vie, voir une dernière fois de jeunes poitrines exposées aux balles des mitrailleuses. S’il lui est permis de s’offrir pareil plaisir macabre, qu’y pouvons-nous y faire?




    0
  • lecteur banal
    4 octobre 2010 at 15 h 08 min - Reply

    j’ai lu l’article de liberte et je constate qu’il n’y a ni revelations ni choc. on a deja lu ça. rien de nouveau. c’est un titre attrape nigaud trompeur




    0
  • radjef said
    4 octobre 2010 at 15 h 24 min - Reply

    Bonjour tout le monde. Je ne sais pas si Chadli a veritablement tenu de tels propos, mais si il les a réellement tenus, alors vraiment je suis triste pour lui. Chadli Bendjedid petit chef de gare à Guelma lorsque le genocide du 8 mai 1945 a secoué l’humanité, puis moudjahid à la base de l’Est et cadre superieur de l’ANP apres l’independance. En 1979, apres la reunion de l’ENITA, il succede au colonel Boukharouba à la tête de l’Etat algérien. Chadli sait que le FLN n’a jamais existé et que en Algérie il n’y a eu depuis le 1er novembre 1954 à ce jour qu’un seul et même pouvoir, celui de l’armée. Si comme il le pretend le FLN avait un quelconque poids dans le pays, pourquoi ce sont les militaires qui l’ont choisi pour succeder au colonel Boukharouba et non pas les militants du FLN? Chadli veut proteger et laver l’ANP de ses crimes… S’agissant du coup d’Etat qui a suivi la victoire du FIS, pourquoi attendre plus de vingt ans pour dire que les militaires n’y sont pour rien dans la journée du 11 janvier? Hamrouche, Hocine Ait Ahmed, Kasdi Merbah, Slimane Amirat…ont parlé de la destitution de Chadli Bendjdid. Dans ce cas ont-ils menti au peuple? Khaled Nezzar, Mohamed Touati, Abbas Ghezail, Djouadi, Med Lamari, Larbi Belkheir,Bouhadja, Mguedam…ne sont pas des généraux putchistes. Ils sont victimes de la main de l’etranger que guidait Ait Ahmed en Algerie…Les événements du 05 octobre sont l’oeuvre du FLN qui etait contre les reformes initiées par Chadli. Quels sont donc ces membres du FLN qui auraient conspiré contre la politique menée par Chadli? Depuis le 1er novembre 1954 a ce jour le FLN n’a jamais existé. En tant que cigle, certes il a existé, mais en tant que parti politique responsable il n’a jamais existé. Mais Chadli Bendjedid sait tout cela. Le 05 octobre qui s’est terminé par le discours du 10 octobre ou Chadli a proclamé la fin des monopoles et de tous les monopoles, en guise de reponse au peuple qui demandait du travail et du pain, est l’oeuvre des militaires et seulement des militaires. Ces derniers ont decidé de liquider l’option socialiste des 1980, c’est a dire avant l’avenement de Gorby et du 27eme Congrés du PCUS…La revendication de Tamazighit est un complot de la France contre l’Algerie. Kateb Yacine un agent de la dst, Mouloud Mammeri,Mohamed Smail Abdoun, Hocine Ait Ahmed, Med Dib, Assia Djebbar, Ali Zammoum, Saddek Hadjres…sont tous au service de la France…Apres tout cela,Chadli ne merite t-il pas le sobriquet du president le plus stupide de l’histoire de l’humanité?




    0
  • Grim
    4 octobre 2010 at 15 h 44 min - Reply

    Nos ancêtres lointains selon un site internet:

    Le Paléolithique

    Âge de la pierre ancienne
    Le paléolithique inférieur

    De -600 000 à -100 000 ans.

    Largement représenté. On note en particulier la découverte de l’Atlanthrope (- 400 000 ans) dans les sédiments de l’ancien lac de Ternifine (Oranie). Homo erectus, cousin du Sinanthrope et du Pithécanthrope, il connaissait le feu.
    Le paléolithique moyen

    De -100 000 à -50 000 ans.

    L’homme de Djebel Irhoud (entre les villes de Safi et Marrakech au Maroc) âgé de – 90 000 ans était, jusqu’à un passé récent rattaché aux néandertaliens. Depuis peu on s’accorde à voir là un des plus anciens représentants des homo sapiens sapiens archaïques.

    Les gisements moustériens existent surtout en Tunisie (6), un seul en Algérie et trois au Maroc.
    Le paléolithique supérieur

    de -50 000 à -10 000 ans

    La civilisation Ibéromaurusienne

    L’homme de Mechta el-Arbi (environs de la ville de Cheghoum-Laid Wilaya de Mila ex Chateaudun du Rhumel) occupait toutes les régions littorales et telliennes. Il fabriquait des objets, éléments d’outils, des sortes de pièces détachées dont l’agencement dans des manches en bois ou en os procurait des instruments ou des armes efficaces.

    Les anthropologues spécialistes de l’Afrique du Nord admettent aujourd’hui une filiation directe, continue, depuis les Hommes du Djebel Irhoud jusqu’aux Cromagnoïdes (hommes de Cro Magnon) que sont les Hommes de Mechta el-Arbi en passant par un intermédiaire, L’Homme atérien de Dar es Soltane.

    Les Hommes de Mechta ont une stature élevée (1,74 m), un squelette robuste, des orbites rectangulaires et des arcades sourcilières fortes. Ils se maintiendront jusqu’au néolithique. Ils seront peu à peu repoussés par une nouvelle civilisation préhistorique connue sous le nom de capsienne
    Le Néolithique
    La civilisation Capsienne

    L’Homme d’Ain Dokkara (Tebessa) est aussi de taille élevée (1,75 m pour les hommes). Il se caractérise par une moindre robustesse, une atténuation des reliefs osseux, des orbites plus carrées, un nez plus étroit, et un rapport crâne / face plus harmonieux.

    Il va, progressivement occuper le Maghreb à l’exception du Maroc et de l’Algérie occidentale.

    Essaimant à partir des chotts sa civilisation prend le nom de la principale ville de cette région Gafsa (Tunisie) Capsa en latin.

    Chadli Bendjedid après avoir fait par de sa haine à un Japonais (sic), trouvera un jour quelque homme de plume Esquimau, Papou ou Cochinchinois à qui confier ses pensées (sic). On comprend mieux maintenant Abdelaziz Bouteflika lorsqu’il confiait qu’il imaginait mal Chadli Bendjedid poursuivre une conversation de plusieurs heures avec François Mitterrand.




    0
  • Hakim
    4 octobre 2010 at 15 h 55 min - Reply

    Il serait plus sage d’attendre le texte original avant de se prononcer. Car cela m’étonnerait, connaissant Bendjedid, qu’il ait tenu ce langage concernant la langue berbère. Nous connaissons très bien ce quotidien et les gens qui sont derrière.




    0
  • Belaid AM
    4 octobre 2010 at 16 h 11 min - Reply

    Il n’avait meme pas son certificat d’études , un illéttré qui nous a gouverné pendant 12 longues années .
    Et bien oui , c’est tous ce qu’on mérite .Pauvre de nous




    0
  • Abdelkader
    4 octobre 2010 at 16 h 43 min - Reply

    quel choc on dirait que le ciel est tombé il dit quoi qui fait le choc vous êtes devenus comme les juifs d’un grain vous faites une coupole il faut attendre la vraie version et après faire des commentaires en plus le seul président qui a eu le courage de laisser le multipartisme en Algerie. il faut le reconnaitre au moins .pour la rédaction comment vous laisser des commentaires qui insultent Chadli et moi juste j’ai critiqué Ait ahmed vous m’avez censuré. c’est pas juste.

    ================
    Non, mon cher frère. Nous ne censurons pas les critiques de personnalités politiques. Mais il n’est pas question d’accepter les insultes ou les atteintes à la dignité de quiconque. Il faut que cela soit très clair.
    Le quotidien Liberté a publié cette version de l’entretien accordé par Mr Bendjedid à des universitaires japonais. Je rejoins les frères qui disent qu’il est plus sage de juger la version originale de l’entretien. Et si critique,il y a , c’est celle des arguments avancés par l’ex-colonel président désigné par l’oligarchie et non pas en versant dans l’insulte de sa personne.
    Salah-Eddine




    0
  • Ammisaid
    4 octobre 2010 at 17 h 19 min - Reply

    Ils ont fait disparaître les amazights et depuis 1992 ils ont accèléré les manoeuvres pour faire disparaître l’arabe et l’islam. Dans quelques années, il n’y aura que les dafistes et les clans d’oudjda et ceux qui ont adopté leur langue et leur religion. Mais allez savoir qu’elles sont leur langue et leur religion ?
    Peut-être l’argent et les armes ! Qui sait ?
    Fraternellement




    0
  • KIFKIF
    4 octobre 2010 at 17 h 42 min - Reply

    il n,y a qu,en algerie qu,un president puisse se rejouir de la disparition de la langue de ses autochtones, dont il fait certainement partie.
    la france devenu latine n,a jamais cesse de feter alesia et vercingetorix et non cesar.
    mais ça ne m,etonne pas de la part de quelqu,un qui un jour a dit:
    (un peuple qui n’a pas de probleme n,est pas un peuple et el hamdou li lah le peuple algerien n,a pas de probleme.)




    0
  • karim
    4 octobre 2010 at 17 h 59 min - Reply

    ce qui m’écoeure n’est pas chadli mais ces deux supposés chercheurs, à quoi ressemblera leurs travail?




    0
  • rayan
    4 octobre 2010 at 18 h 29 min - Reply

    Salut a tous

    Je ne comprend pas pourquoi on donne autant d`importance aux propos d`une telle personne.

    Il etait president au moment des faits , donc , responsable de faire appliquer la loi, le fait qu`il continue a dire qu’ìl est parti de son propre chef, ne fait que confirmer qu`il a fuit ses responsabilités..mais tel qu’il est il ne peut , bien sur, pas faire le lien

    du temps de sa presidence , il a passer son temps a s`amuser et a laisser sa femme et sa belle famille gerer le business. et 1991 , au moment cruciale Il a eu peur a 60 ans passés.comme une mauviette.
    je ne pourrais jamais croire que ce type etait au maquis a 20 ans . vu son niveau intellectuelle et sa valeur comme homme , soit il n`y etait pas , soit il y etait mais pas conscient de ce qu`ìl fait, et donc il n`a aucun merite ..

    et je suis persuader qu`il a encore peur. il ne faut rien attendre de ce machin




    0
  • Arezki Nait Amar
    4 octobre 2010 at 18 h 53 min - Reply

    Il y a un grand décalage entre ce que l’on fait dans le feu de l’action et ce que l’on dit 20 ans après sur les mêmes événements.Le président Chadli ne relate pas avec objectivité les faits qui se sont déroulés sous son règne.La seule chose qui est vraie dans ses déclarations , c’est son acceptation de cohabiter avec un gouvernement du FIS car il l’a annoncé officiellement aux medias au lendemain de la victoire du FIS au premier tour des élections législatives de décembre 1991.
    Pour le reste ce sont de pures affabulations.Il peut se le permettre puisqu’il sait qu’il s’adresse exclusivement à l’opinion publique japonaise.




    0
  • radjef said
    4 octobre 2010 at 19 h 29 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Les brigades mobiles de la gendarmerie, pardon de Liberté, le journal qui a le courage de dire et la force d’agir, ont declenché une enquete minitieuse au Japan en traversant le village d’El Karia a Cheraga. Le journal, apres des efforts dignes d’un Hercule fils de Zeus, nous a rapporté des revelations choc faites par Chadli a des chercheurs japonais. Nounous le chef de Liberté, jure par tous les saints de Yemma Gouraya que les declarations de Chadli sont justes et de nature a remettre les pendules a l’heure en Algerie. Vous ne pouvez pas savoir ce que le miel peut rendre fou les gens…Seulement voila, Dda Rezki, Arezki Nait Amar, dit que les revelations choc de Bendjedid sont destinées a la seule consommation des japonais. Pauvres japonais! Ils seront contaminés d’ici peu par les bobards algeriens, eux qui aiment tant la ponctualité, l’exactitude et le sushi!




    0
  • khaled
    4 octobre 2010 at 19 h 34 min - Reply

    Plus de 200 sites sur internet ont relayé l’interview de Chadli.

    Je pense qu’il est impératif de se procurer une copie originale de cette interview, et ceci a plus d’un titre.




    0
  • Salim Saddik
    4 octobre 2010 at 20 h 12 min - Reply

    Ah la bonne blague, seul les japonais comprennent Chadli !!! Depuis le temps qu’on le disait voila que ca se confirme.




    0
  • Abdelkader
    4 octobre 2010 at 21 h 00 min - Reply

    Salah-eddine vous ètes comme les autres point final
    quel dignité que j’ai toucher ait Ahmed je lais crétiquer pas insulter les gens ils ont insulter Chadli dans votre site vous avez rien fait ou sencurer par contre moi oui bublie mes comentaire avant de me repondre je vous pardonne pas comme les généreaux vous touches sur la crise de lâlgerie moi aussi Ait ahmed me touche énormément ,j’ai compris Salah-eddine vous ètes un pro kabyle vous me déçu tout ceque que j’ai assisté a vos conférence a genève je les gommers c du bla bla comme les autres c domage*

    ============================
    Sidhoum intégriste, sidhoum agent du DRS, sidhoum antikabyle, sidhoum pro-kabyle, bientôt Hizb França, puis baathiste……… Ou mazal elkhir el goudam. Quelle facilité de coller gratuitement des étiquettes !
    Allah yahdina ou yahdikum. C’est ma seule réponse.
    Salah-Eddine




    0
  • Hacene
    4 octobre 2010 at 22 h 01 min - Reply

    Bonsoir cher Abdelkader et avec tout le respect que je vous dois khouya
    permettez mon frère et compatriote , de vous rappeler ce dicton qui dit  » la critique est aisée ,l’art est difficile »
    je m’explique : au moment ou tous comme on est derrière nos micros et nos pseudos on se permet de juger les gens comme Mr Salah Eddine , lui qui a le courage … de s’afficher devant tout le monde et surtout face a un pouvoir qui ne rate personne , il faut au moins saluer ce courage que nombre d’entre nous n’a pas , un peu d’indulgence et de décence cher compatriote Abdelkader , plutôt un peu d’ouverture d’esprit ne nous nuira pas , et ne fera que nous éclairer d’avantage .
    NB: Notre religion est une religion pacifique soyons a la hauteur de ce que nous sommes .
    Merci




    0
  • nomade
    4 octobre 2010 at 22 h 08 min - Reply

    Les officiels ou ex-officiels algériens n’accordent des interviews qu’a des étrangers ,est-ce un complexe d’infériorité devant les étrangers ou un complexe de supériorité envers les Algériens.
    Quelle est l’utilité de s’adresser aux etrangers ? Quand on méprise les algeriens,les premiers concernes, par leurs déclarations.

    Leurs semblables ne sont bons qu’a servir de cobayes pour les recherches des autres , comme ils l’ont toujours étés.
    Ces faux dirigeants n’arrivent pas a se débarrasser de leurs complexes séculaires , de leur mentalité de bougnoules.
    Des chercheurs japonais font des recherches sur notre pays, notre histoire, notre vie … quelle blague ! ! !
    Et puis , même si cette étude est sérieuse , est-ce qu’il y ’aurait un feed-back positif pour la population.

    Comme l’a si bien dit l’un de cette pseudo-elite :ALLAH GHALLEB

    ,




    0
  • Sami
    4 octobre 2010 at 22 h 13 min - Reply

    Salam a tout le monde !
    Liberté É???????!!!!!!!!!!
    La presse indépendante ????
    Ça me fait rire .. désolé.




    0
  • melka54
    4 octobre 2010 at 22 h 27 min - Reply

    je voudrai savoir si le quotidien est un journal kabyle

    =======================================
    C’est un journal ALGERIEN.
    La Rédaction




    0
  • slimane
    4 octobre 2010 at 22 h 30 min - Reply

    chadli a fait prospérer les integristes islamistes du FIS en algérie pour barrer la route à la fois aux democrates, et aux berberistes.

    lui il s’est fait debarquer, le fis est devenu terroriste, les democrates sont revenus à la case de 63.

    honte à toi chadli.




    0
  • Arezki Nait Amar
    4 octobre 2010 at 22 h 39 min - Reply

    Mr le président Chadli « a déposé sa démission par respect au peuple algérien »!Il n’a pas précisé l’instance supérieure à la présidence de la République chez laquelle il a déposé sa démission !L’ANP,diront les gens avertis !Il prétend respecter le peuple algérien pour son choix alors qu’il savait que sa lâche démission sous la pression des généraux décideurs – Khaled Nezzar,Mohamed Lamari,Larbi Belkheir et Médiène Mohamed dit Tewfik- aller précipiter le pays dans la guerre civile !Il a fait exactement comme le Dey Hussein d’Alger en 1830 qui avait pris ses trésors , sa famille et ses soldats et avait rejoins la Turquie et a livré les Algériens et les Algériennes en pâture aux soldats coloniaux français !Chadli n’est pas de la trompe de Salvadore Allende ancien président du Chili qui a affronté les puschistes conduit par le général Pinochet jusqu’à ce qu’il eut rendu l’âme.Entre un brave et un lâche,il y a une sacrée différence.Aujourd’hui, Chadli,le dernier de la classe des chefs d’Etats arabes ,de part son faible niveau d’instruction,d’absence de culture générale,de son manque de culture politique,qui s’est fait manipulé par son chef de cabinet,en l’occurence le général Larbi Belkhir,pendant 12 ans et ayant amené le pays à la faillite totale en cumulant une dette de milliards de dollars en raison de la corruption généralisée qu’il avait instauré veut se prendre aujourd’hui pour un innocent,un héros et un démocrate!Il dit que c’est la faute aux autres.Le coupable c’est le FLN mais pas l’ANP !Il n’a même pas le courage de dire la vérité au peuple et d’assumer ses propres erreurs même en étant loin des responsabilités poltiques !Quelle lâcheté !




    0
  • still
    4 octobre 2010 at 22 h 41 min - Reply

    Quand l’érudition faillit à sa mission on ne peut en vouloir à l’ignorance de tenter sa chance.

    Mise a part sa vision de la langue berbère -ou je ne décèle d’ailleurs aucun signe de réjouissance de la part de Chadli a propos de sa prétendue disparition-je ne trouve rien de léger ni d’anecdotique dans ses déclarations. Au contraire, ses propos revêtent une lpgique et une lucidité certaines apparemment dues, comme l’a suggéré Arezki N.A au recul dans le temps. Cette re-vision des événements a froid, après que leurs conséquences fussent clairement établies, est souvent mise a profit par les responsables en retraite quand ils écrivent leurs mémoires, pour justifier leur tord ou se disculper a posteriori.
    Autre point à ranger dans l’actif de Chadli: son règne a vu le déroulement des seules élections libres et transparentes en Algérie.




    0
  • ali
    4 octobre 2010 at 23 h 28 min - Reply

    Sincèrement a propos de tamazight il nous confirme juste les réfléxes de l’ancienne génération.
    il aurait du nous expliquer comment il nous a ramener le lieutenant toufik pour devenir général d’algerie.
    et les frasques de toufik bendjedid des années 80 .




    0
  • Afif
    5 octobre 2010 at 0 h 01 min - Reply

    @ Arezki Nait Amar :

    Reprenons ce que dit Chadli pour comprendre sa démission, car, il ne s’est pas trouvé dans la même situation que Salvadore Allende, ancien président du Chili :

    Extrait :  » Sur sa démission du 12 janvier 1992, Chadli a nié avoir été démis de ses fonctions en relatant ce qui s’est passé. “j’étais pour le processus démocratique et comme le peuple algérien avait choisi l’autre camp, nous devions leur donner le pouvoir et la possibilité de gérer le pays, mais les membres du FLN ont eu peur et ils m’ont demandé d’annuler les résultats des élections et de les refaire. j’ai refusé par respect à la constitution et à la promesse que je m’étais donnée quand j’avais juré sur le Coran de respecter la volonté du peuple algérien (…) quelle aurait été la réaction de l’opinion nationale et internationale si je les avais annulées ? Ils auraient pensé que les réformes qu’avait réalisées Chadli n’étaient qu’une manœuvre pour rester au pouvoir et c’est pour cette raison que j’ai décidé de tout quitter. j’ai déposé ma démission par respect au peuple algérien.” »Fin de l’extrait.

    Il ne faut pas oublier que la famille politique de Chadli, c’était le FLN : or, c’est sa propre famille politique qui lui demandait d’annuler les élections. S’il s’insurge contre son propre parti politique, il sait qu’il n’aura aucun parti politique de rechange immédiat qui va le soutenir et que ce serait un suicide. Par contre, Salvadore Allende était en phase avec son propre parti politique, parti qui a continué la résistance après sa mort.

    Par conséquent, permettez-moi de vous dire qu’il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes.

    Cela dit, j’ai remarqué qu’il y a beaucoup de commentaires de cafés de commerce et il est souhaitable de connaître l’avis de partis politiques comme le FFS ou le FIS sur cette interview de Chadli Bendjedid. L’avis des partis au pouvoir est connu : Chadli a trahi sa famille politique, c’est le reproche majeur qu’on lui fait, agrémenté de tous les noms d’oiseaux possibles.




    0
  • Anwar N. Haddam
    5 octobre 2010 at 4 h 32 min - Reply

    Assalamu Alaikum
    En effet, il faut peut etre attendre de lire tout l’interview, qui au fait date de 2009:
    voir le lien suivant:
    http://www.info.sophia.ac.jp/iac/publish/new.html

    en bas de la page qui lit:
    « Interviewer: KISAICHI Masatoshi, WATANABE Shoko « Interview with Chadli Bendjedid the former president of Algeria and its historical significance, » The Journal of Sophia Asian Studies 27(2009):247-289. »
    J’essayerai de trouver l’interview meme.
    La question est de savoir pourquoi faire sortir cette interview aujourd’hui? Qu’est ce qui se trame?

    Wassalam
    Anwar N. Haddam




    0
  • ahmed belahsan
    5 octobre 2010 at 4 h 33 min - Reply

    est ce que vous etes au courant ¸ qu’est ce qu’a repondu un homme de principe lorsque on lui a posé la question sur sa dimission à l’epoque ?

    «  C’EST UN SIGNE DE LÂCHETÉ « 




    0
  • mourad
    5 octobre 2010 at 11 h 07 min - Reply

    ça me rappel le bon vieux temps! les extraordinaires blagues de notre tristement président de la république sir chadli dit khmeyes…quel crédit porté à un inculte de son état. à son époque et aussi actuellement on est devenu la risée du monde, même le mali nous défi et nous trouve trop faible pour lui faire peur…je me suis toujours demandé, c’est quoi leur objectifs dans cette vie ici bas à nos pseudo-gouvernant? vous me diriez que c’est l’argent et le pouvoir, n’est-ce pas, je vous répondrez, à un certain moment on se lasse même de l’argent, donc il faut avoir un idéal dans la vie, comme par exemple faire de la politique pour inscrire son nom après sa mort dans le panthéon des grandes personnalité, pour que les générations futures se sentent appartenir à une race d’homme et de femme digne…sans le pétrole, l’Algérie serais pire que Haïti ou la Somalie. c’est ça se qui ont légués ses clowns, illettrés et analphabétes. quelques chouhadas nous donnent un semblant de fierté à nous algériens, si non, nous serions des éternelles apatride, même ceux de l’intérieur du pays…alors ça me touche pas du tout les déclarations de cet antropo-énergumène qui fait le cobaye au japonais et MAZAL AL GOUDEM…




    0
  • khaled
    5 octobre 2010 at 11 h 18 min - Reply

    Je ne vois aucun effort de nos amis LQA pour élucider cette nie-me mystification du pouvoir criminel algérien.

    A part la critique, dans le mauvais sens évidement; je me réfère a la dernière trouvaille d’un intervenant a l’égard de notre frère Sidhoum; rien de constructif n’ a été suggéré.

    Je lance encore une fois un appel a nos amis dans la diaspora, surtout dans le domaine académique de nous procurer les e-mails de Kisaichi Masatoshi et Watanabe Shoko.

    Si le torchon Liberté a pu se procurer une copie de l’interview, LQA doit aussi faire de même en sollicitant directement Kisaichi Masatoshi et Watanabe Shoko a travers un e-mail.

    LQA pourra même solliciter une interview de Kisaichi Masatoshi et Watanabe Shoko qui peuvent nous donner un autre point de vue autre que celui de la France/USA.

    =========================================
    Un compatriote universitaire exilé en France m’a contacté hier soir et m’a promis de m’envoyer le texte intégral en langue arabe que nous publierons dès réception, avant de le traduire en français pour permettre aux lecteurs de le lire dans les 2 langues et d’avoir une idée exacte de l’intervention de Bendjedid.
    Salah-Eddine




    0
  • kouder
    5 octobre 2010 at 11 h 46 min - Reply

    Ma foi, il n’y a aucune raison de s’en offusquer,de s’indigner ni de s’alarmer outre mesure. On en est pas à une bévue près. Ces propos sont du réchauffés, déjà entendus et ré entendus à en vomir. Voyez-vous, à force de recevoir des coups, on finit par ne rien sentir.
    Ceci dit, il est, effectivement, plus judicieux de connaitre la version originale de cette interview pour réagir promptement.
    Si ces propos sont confirmés, personnellement, j’invite cet ex-président à ne plus se prononcer sur des sujets aussi sensibles et importants du moment qu’il n’en a aucune compétence en la matière.




    0
  • karim
    5 octobre 2010 at 12 h 14 min - Reply

    Seule la Morale, installé au sommet de l’État, sera en mesure de provoquer ce big-bang Algérien indispensable à la genèse d’une Nation Algérienne. Ce n’est pas une utopie, c’est un devenir à portée de nous, pour peu qu’on y croit, et aussi et surtout pour peu que les forces nécessaires pour la mise en place de La dynamique, se réunissent, lesquelles forces, si elles restent toujours divisées, comme le souhaitent tous nos ennemis, à l’intérieur comme à l’extérieur, continuerons de servir, par le fait de leurs division même, le pouvoir en place.
    Vers le 10 octobre, je passerai, au siège du RCD, afin de demander une audience au Docteur Sadi, pour un compte rendu, comme convenu, de mes pérégrinations politiques, dans le cadre de l’Initiative citoyenne. citoyen karim




    0
  • caractere
    5 octobre 2010 at 12 h 45 min - Reply

    c’est ahurissant!!! voyez vous? C’est la faute au système de la grande dictature qui avait fait qu’un inculte ignorant sans niveau d’instruction et ne connaissant mème pas l’histoire de son pays et de son peuple, arrive au pouvoir. c’est pour cela que l’algerie ne decolera jamais.depuis l’independance a ce jour tous les présidents sont des ignorants voila ce qu’a fait le MALG de notre pays, un tres riche pays entre les mains des incultes. a l’independance ils ont écarté la crème algerienne par ce que jamais ils auraient accépté d’etre a la solde de l’orient. les intellectuels qui poivaient prendre la destinée de notre pays étaient les : FERHAT ABBAS, AIT-AHMED,KRIM,etc….mais de coup d’etat en coup d’état et voila ou nous sommes. pous quelqu’un qui a présidé le pays et qui ne connais pas son histoire,c’est une extrème gravité et c’est honteux.quand il dit qu’il a démissionné seul avec sa propre volenté c’est éssayer de nous faire croire que les laboratoires du système entre autre DRS SM l’armée ne commandent rien et sont de fait blanchis.non Chadli vous n’étiez qu’une simple marionette teleguidée par les anciens de l’armée Française. vous avez été déstitué maquillé par une démission. et la nuit des généraux ya monsieur Chadli c’était quoi?




    0
  • tach
    5 octobre 2010 at 15 h 01 min - Reply

    drôle d époque un homme comme chadli arrive a s exprimer et donner des interviews a des chercheurs japonais pas vrai et les amazighs n existe plus en Algérie grâce a lui il sont tous morts ou déportés il n a pas honte il connais même pas l histoire d Algérie et il ne sais même ses origines.




    0
  • radjef said
    5 octobre 2010 at 16 h 13 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Il faut attendre, comme nous le conseille vivement Anouar Hadam, la parution de l’integralité de l’entretien que Chadli Bendjdid a accordé aux deux chercheurs japonais. Cela etant, rien nous interdit de revenir sur le passé recent de notre pays. L’ANP detient la totalité du pouvoir et l’exerce seule depuis le 1er novembre 1954 a ce jour. Toutes les decisions qui ont engagé le destin de la nation, ont été l’oeuvre des militaires et seulement des militaires. Le FLN n’a servi que de façade civile à la junte au pouvoir.Durant la periode 1954-1962, le FLN n’a jamais existé, ni dans les maquis, ni dans les villages et encore moins dans les villes. L’AlN etait seule maitre a bord avec ses commissaires et ses commandants politiques…En 1962, l’ANP a pris la releve de l’ALN…Les événements du 5 octobre ont été l’oeuvre des militaires qui voulaient se debarrasser definitivement de l’option socialiste…En 1982, l’Algerie comptait autant de milliardaires que Londres, Paris, Madrid reunis. Plus de 90% de ces milliardaires sont des militaires et le reste fait partie des auxiliaires de l’armée. Les universitaires qui tentent de mettre le FLN(qui n’a jamais existé) sur le banc des accusés sont soit des ignorants qui ne meritent pas le titre d’universitaire, soit des mercenaires a la solde de la junte au pouvoir. L’arret du processus electoral est l’oeuvre des militaires et seulement des militaires. La guerre imposée au peuple sous couvert de la lutte contre le terrorisme, est egalement l’oeuvre des militaires.

    =========================
    Nous venons de recevoir le texte intégral en langue arabe qu’un compatriote universitaire a bien voulu nous photographier et adresser et que nous remercions vivement. Nous nous attelons à la traduction du texte en rapport avec les évènements d’octobre, le coup d’Etat de 92 et la question de l’amazighité. Le début du texte est en rapport avec son enfance, sa famille et sa participation à la guerre de libération.
    La Rédaction LQA




    0
  • SAID
    5 octobre 2010 at 16 h 46 min - Reply

    @ karim

    A la fin de vos pérégrinations, merci de bien vouloir nous faire un compte rendu sur LQA.
    Bon courage pour votre initiative : ça c’est du concret !
    salutations




    0
  • khaled
    5 octobre 2010 at 16 h 57 min - Reply

    Interviewer: KISAICHI Masatoshi, WATANABE Shoko « Interview with Chadli Bendjedid the former president of Algeria and its historical significance, » The Journal of Sophia Asian Studies 27(2009):247-289.

    Je me rejoins….une nie-me mystification du pouvoir criminel en Algérie.




    0
  • Arezki Nait Amar
    5 octobre 2010 at 18 h 14 min - Reply

    @ Afif

    Chadli dit : »les membres du FLN ont eu peur et ils m’ont demandé d’annuler les résultats des élections et de les refaire ».Cette affirmation est dénuée de tout fondement car aucun chef des trois partis vainqueurs à savoir le FIS,le FFS et le FLN n’avaient demandé l’annulation des résultats des élections.Ce sont les membres de l’ANP qui ont eu peur et à leur tête le quarteron des généraux-décideurs,Khaled Nezzar,Mohamed Lamari,Mohamed Médiène (Tewfik)et Larbi Belkheir.Ces derniers se sont présentés à la présidence de la République le 12 janvier 1992 et ont demandé au président Chadli à ce qu’il annule les élections ou qu’il démissionne.Le général Mohamed Lamari alors Chef d’Etat-Major de l’ANP et connu pour sa brutalité a dit au président Chadli  » C’est l’Armée qui t’a mis au pouvoir et c’est elle qui va te ôter ce pouvoir ».C’est donc l’ANP qui est sa vraie famille et non le FLN qui a toujours servi de vitrine civile au pouvoir militaire.Il ne faut pas aussi oublier que tous les colonels de l’ANP sont membres du comité central du FLN en plus des retraités de l’ALN/ANP qui y siègent déjà.Les cadres du FLN sont majoritairement issus de l’ALN/ANP.
    Abdelhamid Mehri qui était alors secrétaire général du parti FLN n’a jamais appelé à l’annulation des élections législatives.La preuve, c’est qu’ il a participé à la réunion de Saint Egidio.




    0
  • Jeff
    5 octobre 2010 at 20 h 21 min - Reply

    Il n’a pas encore le courage de dire sans ambages ni détours qu’on lui a demandé de partir. Autrement dit, on lui a demandé sa démission tout court. NEZZAR l’a clairement fait savoir à l’auditoire présent lors du procès contre SOUADIA en disant : qu’il(CHADLI) a échoué sa mission et qu’il devait partir. Monsieur CHADLI, votre avenir se conjugue au passé simple, il est totalement derrière vous. La mort est juste devant vous. Je me pose la question suivante : vous êtes un officier de l’ALN, de l’historique base de l’EST et vous ne pouvez démontir un ancien sergent de l’armée française, NEZZAR le DAF. Dites une fois dans votre vie la vérité pour l’histoire, pour la postérité, pour le peuple qui vous sera reconnaissant.
    Car, « -«Le monde se maintient par trois choses: la vérité, la justice et la concorde.» Confucius.




    0
  • fateh
    5 octobre 2010 at 20 h 25 min - Reply

    @ Affif

    il me semble que vous faites erreur sur le jugement ou l’analyse que vous portez sur cet ancien sergent DAFFISTE. En effet ce sarjan a tjrs trahi les Algeriens. Dans son discours du 10 octobre 1988, soit 5 jours apres les massacre impityables de plus de 500 jeunes innocents, il a bien declare qu’il portait tout seul la responsabilite et que l’histoire temoignera qu’il a sauve l’Algerie de la derive…Une bien drole de facon de sauver un pays de la derive…Dans le proces de CHaabani ,il dit etre sure que la peine capitale prononnce contre ce jeune colonel allait etre commue en une peine legere….voila un autre respect pour le peuple Algerien et chose etrange le sarjan ne parle pas du devoirs de sauver la revolution de la derive…Et le sarjan va plus loin en se prenant pour un nobel d’economie-et tout le monde sait ce qu’il en est advenu de l’economie Algerienne-il dit ,qu’apres avoir constate les degats du communisme de cet autre sarjan de monte cassino, et du socialisme scientifique du criminel boukharouba, il a decide d’opter pour une economie de marche. Mais ce pauvre sarjan a confondu economie de marche regie par des structures et des lois et SOUK DACHRA ou s’achetent et se vendent entre maquignons boeufs, mouton et hamir…
    Enfin fuire ses responsabilites au moment ou il fallait faire preuve de responsable et patriote, n’honore en rien cet inculte qui s’est permis le luxe de faire le tour du monde sur le dos de l’Algerie, a croire que la fonction presidentielle vous donne le droit meme de prendre des vacances a votre souhait….
    enfin pleins de choses a dire, mais ce n;est ni la place et encore moins le moment,,le seul probleme qui se pose reellement avec vous frere Affif c’est celui de la memoire, elle est soit vivante soit trahissante…
    ALLAH ESSABARNA ET SURTOUT YARHAMNA POUR NOTRE LACHETE ET NOTRE SILENCE DE NE PAS DEFENDRE TOUS CES INNOCENTS MASSACRES ET DE FIARE POUR CERTAINS L’APOLOGIE DE CRIMINELS ET DE GENS SANS HAYAA
    SALAM YA AKHI




    0
  • Med Tahar
    5 octobre 2010 at 21 h 20 min - Reply

    C’est quand même drôle que des chercheurs japonais s’adresse a un inculte, qui n’est même pas capable d’aligner une phrase intelligente, et je me demande qu’a t il pu raconter à Miterrand durant leur promenade dans les jardins de la résidence de Zeralda; c’était ce jour là que l’avenir du pays a été plombé.




    0
  • radjef said
    5 octobre 2010 at 21 h 26 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Merci Arezki Nait Amar pour vos précieuses precisions. Cependant je voudrais dire ceci a certains journalistes, ceux la qui ont bunkerisé la presse algerienne au nom de la democratie: le 05 octobre n’est pas une action du coeur; le 05 octobre n’est pas un mouvement de génération spontanée, le 05 octobre n’est pas un mouvement populaire réfléchi. C’est une conspiration de l’armée contre le peuple. Le 5 octobre fut l’action par laquelle la junte s’est débarrassée définitivement de l’option socialiste et par laquelle elle a justifié le bradage du pays en ce qu’il a de souverain et d’indépendant. A ces journalistes dont beaucoup sont des camarades je pose la question suivante: 22 ANS après, quels sont les bienfaits de ce « vent democratique » qui a soufflé » un certain 5 octobre 88 sur le pays? Les haragas, la Kabylie qui s’est transformée en Colombie, terrorisme, mouvements separatistes et racistes, assassinats, disparus, 250 000 morts, dislocation de l’école, prostitution de l’Islam…Est-ce cela les bienfaits de la democratie? Est ce que le 05 octobre a rétabli la liberté de penser, la libre pensée, a revaloriser les aptitudes, l’art et le talent? Est ce que le 5 octobre a rétabli l’ordre intellectuel, politique et citoyen conformement aux resolutions de la Soummam? Le 5 octobre n’a t-il pas donc dépouillé le pays de ses vrais repères en exilant plus d’un million d’universitaires sur les 1500000 que compte le pays depuis 1954 à ce jour?…Cessons d’être des instruments inconscients entre les mains de petits caporaux mercenaires,affamés et prédateurs. Cessons de glorifier le mensonge et la manipulation. Ce n’est pas comme ça qu’on va construire un avenir a nos enfants. Soyons unis et dignes, comme le furent un certain jour les algeriennes et les algeriens au Congrés de la Soummam.




    0
  • yazid
    5 octobre 2010 at 22 h 03 min - Reply

    Je n’ai pu m’empecher de faire partager aux lecteurs de LQA ce portrait de mr Chadli trouvé sur sur le WEB

    Chadli Bendjedid est la preuve par neuf que meme un inculte peut etre un filou et un roublard qui ne recule devant aucun mensonge pour s’en sortir. La ou le bat blesse c’est quand il se pique d’une connaissance de l’anthropolgie et de l’histoire que ni son cursus ni son cheminement ne lui permettent d’afficher. Il a deja menti sur Chaabani, en signant une condmnation à mort qu’il a collée à Ben Bella parcequ’il etait président, et aujourdhui il fait le contraire en se demarquant de tout ce qui est arrivé sous sa présidence, et de ce qui est arrivé après du fait de sa présidence,ce qu’il refuse à Ben Bella,il se le reserve à lui meme. Quand à son chemeinement depuis le debut c’est une suite de ratages de A à Z, il s’attaque aux DAF, qui etaient officiers de l’armée française alors qu’il etait dans la meme armée mais pas comme officier ni appelé mais engagé pour la gamelle vu le niveau. Il a eu à commander un bataillon de l’ALN aux frontières alors que ses fait d’armes à la tete de ce fameux bataillons sont quasiment inconnus ou inexistants. Il a reçu mission d’attaquer constantine pour la soustraire à la wilaya 2 historique, et là aussi choux blanc a part l’assassinat de sang froid de 05 valeureux combattants de la wilaya 2 dans une maison, il a été pris comme un lapin par boubenider qu’il etait chargé d’arreter ou de liquider, malgré sa superiorité numerique et materielle et sa volonté de nuisance, ce qui donne un aperçu sur le genre d’officier qu’il etait et la qualité du bataillon qu’il commandait et son entrainement. ayant participé à toutes las magoulles boumedienique, il avait une seule qualité pour son chef, son incapacité technique et morale à s’inscrire dans tout mouvement dangereux pour le chef. A la tete de la deuxième region il n’a pas brillé par autre choses que ses parties de dominos et de belote, l’essentiel du boulot etant du ressort de LARBI BELKHEIR, et ce n’est pas un hasard si ce dernier a manoeuvré pour en faire un président alors qu’il n’etait meme pas apte à etre maire de Bouteldja, Belkheir se disant qu’il allait commander le pays comme la deuxième region avec ce genre de canasson, ce qui fut partiellement le cas, avec certains couacs dus à la famille du président malgré lui et à sa pretention tardive à gouverner vraiment avec son niveau rez de chaussée et qui a débouché sur ce que tout le monde connait.la faillite, l’emeute et ensuite le fis et la guerre civile. Quand au népotisme, regionalisme et pillage, il n’a rien à envier à ceux d’aujourdhui, il a fait d’un autre capitaine par accident un general major juste parcequ’il est de chez lui, d’un agent commercial un DG d’air Algerie, et d’un agent de constatation un DG des douanes,sans compter le beau père devenu selectionneur de ministres par la BARAKA d’une Zaouia proche du colonat. Il pretend aujourdhui qu’il a demissionné, ce qui arrange bien des gens dans le système, avec un culot et un applomb de payasan madré, alors qu’il a nommé le chef de la garde republicaine general le 28/12/1991, soit 2 jour après la victoire du FIS,rien que pour s’assurer son appui contre le reste de l’armée, ce qui a débouché sur la mise de ce corp sous la tutelle de la gendarmerie à ce jour ce qui n’etait pas le cas auparavant.Il a risqué une sedition dans l’armée par la mobilisation d’un corp à son profit rien que pour rester au pouvoir et il pretend avoir démissionné. Je croit que nous sommes maudits, pour avoir eu à entendre parler un jour de ce genre de personne autrement que dans la rubrique faits divers ou accidents de la route,et il continuent à polluer notre passé, notre present et notre avenir rien que par leur rappel à notre bon souvenir. Ayant apparement fait de grandes etudes à l’insu de tout le monde, il plonge dans les meandres de l’histoire pour qualifier la majorité des Algeriens de tribus qui ont disparu depuis longtemps, ce monsieur dont l’origine et la tete ne rappellent ni le Berbère ni l’arabe ni aucune ethnie connue ici au maghreb, a décidé que massinissa est un chef de tribu, au meme titre que jughurtha, bologhine, ibn toumert, et que lui l’accident de l’histoire est un chef d’etat. Taise vous Monsieur Benjedid,avoir été un jour président d’un système pervers par la grace d’un choix malencontreux de Belkheir, ne fait pas de vous un genie ignoré et ne vous autorise pas à agrezze qui que ce soit par votre ignorance et surtout pas les vrais enfants de ce pays et leurs ancetres, c’est la forfaiture de trop dans un cheminement jalonné de forfaiture, à commencer par l’amputation de kassamen pour faire plaisir à votre collabo de beau père.




    0
  • Afif
    5 octobre 2010 at 22 h 10 min - Reply

    @ Arezki Nait Amar :

    Le principe de la primauté du politique sur le militaire cher au regretté Abbane Ramdane a été battu en brèche lors du CNRA d’août 1957, l’argument de la grande majorité du CNRA considérant que les militaires sont des militants en armes. Cet argument qui aurait dû être mis au placard après 1962, a été maintenu pour permettre aux militaires de contrôler le Pouvoir. C’est ce que vous avez confirmé en nous rappelant que les hauts gradés de l’Armée étaient membres du Comité Central du FLN.

    Par conséquent, quand Chadli dit que c’est le FLN qui lui a demandé d’annuler les élections ou que vous, vous dites, c’est l’Armée, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Le fait est que Chadli n’a pas exaucé les vœux de sa famille politique et n’avait d’autre solution que de démissionner. Il aurait pu aussi accepter et aurait été aujourd’hui peut-être le Président à vie de l’Algérie.

    Pour le moment, je ne discute pas du bien-fondé de sa décision, mais uniquement de comprendre sa position politique que vous avez qualifiée de lâche, mot que je trouve exagéré et irrespectueux pour un ancien moujahid et ex-Président de la République.

    Vous avez sans doute remarqué que je n’ai pas commenté la question de l’amazighité du peuple algérien, question dans laquelle Chadli est complètement hors sujet. Cette question me rappelle l’avis d’un ami qui m’a dit que s’il arrivait à quelqu’un de le traiter de harki, cela le ferait rire car, non, seulement il n’a jamais été un harki avant 1962, mais après 1962, il ne l’a jamais été aussi, en précisant, avant que je ne réagisse, qu’on peut être moudjahid avant 1962 et harki après 1962 : c’est ainsi le cas de tous les moudjahiddines qui ont trahi les idéaux de Novembre et leurs compagnons tombés au champ d’honneur pour des biens matériels, et il a continué en disant que pour sa part, il continue à défendre la mémoire des Martyrs et les idéaux pour lesquels, ils se sont sacrifiés. Il n’y a que la vérité qui blesse : celui qui commente les propos de Chadli sur l’amazighité donnera l’impression qu’il n’est pas convaincu de l’amazighité du peuple algérien. A mon avis, il faut ignorer ces divagations et centrer nos commentaires sur la question démocratique.

    A ce sujet, je renouvelle mon souhait de connaître l’avis des partis FFS et FIS sur les déclarations de Chadli citées dans ce forum.




    0
  • Afif
    5 octobre 2010 at 22 h 46 min - Reply

    @ Fateh :

    Juste une précision, pour votre information : Chadli n’est pas un Dafiste. C’est aussi le cas d’Ahmed Benchérif et d’autres moins connus. Ce sont bien des ex-officiers et sous-off de l’Armée française, mais qui ont pris le maquis avant l’arrivée de de Gaulle. Pour le reste, vous êtes dans le vrai, mais il ne faut pas oublier que Chadli n’est le chef de l’opposition et qu’il faisait partie du système.

    @ Radjef :

    Votre thèse sur le 5 octobre est aux antipodes de celle de notre aîné Aït Ahmed.




    0
  • Algérienne
    5 octobre 2010 at 22 h 51 min - Reply

    Le 5 octobre 88 était en effet une conspiration de l’armée contre le peuple et rien d’autre quand à cette fichue « démocratie » si adulée, si applaudie,ce n’est rien que bla bla de politicards gauchos-démocrates.
    Et si Chadli vous dégoute juste pour son avis sur l’amazighite de l’algerie, et non pas sur la mauvaise gouvernance et bien c’est décevant.
    L’Islam et notre lien à cette belle histoire arabo-musulmane a détroné qu’on le veuille ou non l’arbre Amazigh ! Et il faut avoir du courage de nos jours de parler ainsi, mais je dis ce que je pense et tant pis pour le tollé que je vais déclencher. Avions nous le droit de nous exprimer ainsi, nous autres Algeriens plus fiers de l’histoire arabo-musulmane que l’histoire Amazigh ? Je l’espère en tous cas puisque les commentateurs « démocrates » nombreux sur ce site revendiquent la liberté d’expression.
    Sachez si vous l’aviez oublié qu’en Algerie il y a aussi des Algeriens très attachés au lien arabo-musulman, et ce n’est pas un crime d’avoir une autre opinion.
    Pour info,je suis originaire de grande kabylie.
    Merci à tous.




    0
  • touati
    5 octobre 2010 at 23 h 14 min - Reply

    Il est temps de se démasquer. L’Amazighité est une revendication légitime mais c’est une idée vraie qui cache une fausse idée : Il faut éliminer l’ISLAM ET L’ARABITÉ en Algerie et le supplanter par la langue et la culture de Bigeaud. Voilà l’enjeu et rien d’autre. Le kabyle qui est de culture musulamne sait très bien que la langue arabe n’est pas un frein à sa Amazigh. Le discours de Chadli n’a rien d’un ignorant comme veulent le dépeindre certains. L’histoire des « ouvertures musulmanes (Foutouates) » n’a jamais rapporté que la cuture arabo-musulmane s’est comporté comme une civilisation d’empire. Alors SVP, cessez vos simplifications.

    =============================
    L’élimination de l’Islam et de l’Arabité est une idée portée par une infime minorité d’extrémistes. Tout comme existe une infime minorité extrémiste qui voudrait effacer la berbérité de l’Algérie. Ces 2 minorités voudraient nous occuper par ces chicayates idéologiques stériles pour entretenir les divisions. Je crois, cher frère, que cette question identitaire, forgée par l’Histoire, ne pourra aucunement être remise en cause par quiconque ni ici ni outre-Méditerranée. Nos problèmes sont éminemment politiques et dont le principal est la question de la légitimité du pouvoir, en suspend depuis 62. Et c’est à cela que nous devons nous atteler avant le tsunami populaire qui pointe à l’horizon.
    Cordialement.
    Salah-Eddine




    0
  • KIFKIF
    6 octobre 2010 at 0 h 04 min - Reply

    @algerienne,
    (Et si Chadli vous dégoute juste pour son avis sur l’amazighite de l’algerie, et non pas sur la mauvaise gouvernance et bien c’est décevant.
    L’Islam et notre lien à cette belle histoire arabo-musulmane a détroné qu’on le veuille ou non l’arbre Amazigh ! Et il faut avoir du courage de nos jours de parler ainsi, mais je dis ce que je pense et tant pis pour le tollé que je vais déclencher. Avions nous le droit de nous exprimer ainsi, nous autres Algeriens plus fiers de l’histoire arabo-musulmane que l’histoire Amazigh ? Je l’espère en tous cas puisque les commentateurs « démocrates » nombreux sur ce site revendiquent la liberté d’expression.
    Sachez si vous l’aviez oublié qu’en Algerie il y a aussi des Algeriens très attachés au lien arabo-musulman, et ce n’est pas un crime d’avoir une autre opinion.
    Pour info,je suis originaire de grande kabylie.)

    Est-ce que vous auriez ecrit ça si vous aviez une moindre connaissance de votre langue et culture kabyle et non seulement des origines kabyle ?
    j’en doute. tout de meme, vous etes dans votre droit de le penser mais de grace ne soyez pas deçue par ceux qui ne sont pas de votre avis.

    algeriennement votre,




    0
  • Algérienne
    6 octobre 2010 at 0 h 06 min - Reply

    @ Touati

    votre commentaire est rassurant !
    La langue Arabe n’est pas l’ennemi de la langue berbère!

    @ S. Sidhoum

    Non monsieur, la minorité extrémiste qui voudrait effacer la berbérité de l’Algerie est une propagande alimentée par les ennemis de l’Islam et des Algériens.
    wa essalam aleykoum.




    0
  • Sami
    6 octobre 2010 at 5 h 20 min - Reply

    Je vous ai deja deja, Liberte !!!!!!
    Je viens de lire un article ou Le ex-president nie tout ce qu’a ete dit a son nom,
    Chadli n’a jamais parle avant sauf quelques mots rapporte a son nom qu’on sait meme pas est ce qu’il a dit ou non , et n’a jamais se prononce d’une faccons on peut juger de source cridible. Sachant qu’il n y’a pas presse en Algerie. Il a meme pu publie son biographie!!!! la meme chose pour le defunt Bentoubal Allah yarhmou??!!! Quelle independance pour mon cher pays
    Et deja quelques uns ont commence a jouer la meme chanson
    C’est vraiment triste, j’ai peur a constater que on peut etre capable de tirer les lecons de l’histoire, j ai peur qu on est manipulable genetiquement malheureusement
    Liberte journal independant !!! desone mais ce me fait rire
    Journaux Independants hahahahaha




    0
  • laouar
    6 octobre 2010 at 8 h 43 min - Reply

    bonjour à tous
    je pense qu’on peut reprocher bien des choses au président CHADLI BENDJEDID mais , personnellement ,c’est seulement , j’allais dire sous le règne de Ms CHADLI que j’avais eu l’impression d’être un citoyen et non un sujet
    ceci dit je pense que nul n’est infaillible et chacun de nous peut s’exprimer sans pour autant s’exposer à des « lynchages » médiatiques ; par exemple mon idée sur les langues est qu’elles sont toutes menacées par l’ANGLAIS qui risque de devenir la langue universelle d’ici un siècle et ce, pour peu que la puissance économique et militaire des anglo-saxons reste ce qu’elle est
    quant aux crimes de sang , de ABANE à ce jour, il semble qu’il soient assumés par tous les tenants du pouvoir très vraisemblablement à cause de la vieille chanson qui dit  » je te tiens et tu me tiens par la barbichette »……




    0
  • Abdelwahab
    6 octobre 2010 at 8 h 44 min - Reply

    Il y a juste une chose importante qui ressort de cette saga médiatique manipulatoire :
    Quand l’un des deux clans avance « le pion » Chadli sur l’échiquier du pouvoir, cela démontre formellement qu’il n’y aurait guère assez de « pions » et de temps pour faire perdurer la partie, laquelle sa fin réelle serait dans le pire des cas « autoproclamée » naturellement sans opposition, cette dernière qui n’avait jamais existé dans la durée.
    En tous cas, cela est certain, les trois prochaines années seront décisives pour l’avenir du pays sur le plan politique et énergétique, sans compter celui de la démographie, l’Algérie atteindra son quarantième millions d’habitants. (dont 15% à l’étranger)




    0
  • still
    6 octobre 2010 at 9 h 56 min - Reply

    La coalition souterraine

    « On peut être moudjahid avant 1962 et harki après 1962 : c’est ainsi le cas de tous les moudjahiddines qui ont trahi les idéaux de Novembre et leurs compagnons tombés au champ d’honneur pour des biens matériels ».
    Une idée lumineuse que celle de ton ami, cher Afif! Encore que les harkis d’avant 62 n’ont pas pu empêcher l’Algérie de se libérer alors que les harkis d’après 62 l’ont bien empêchée de s’émanciper. Ce sont la, des idées de fond dont nous vivons quotidiennent, génération après generation, les conséquences désastreuses dans notre chair. Les déclarations fausses ou avérées de l’ex-président ou la corruption, la cherté de la vie, la répression et toutes les calamites auxquelles nous faisons face au quotidien ne sont que l’arbre qui cache la foret!
    La foret? C’est la coalition des harkis pré 62et les harkis post 62.Les uns et les autres sont connus mais leur coalition est insidieuse, souterraine, opaque, insaisissable, donc pérenne parce que tabou, indebattable.




    0
  • zapata
    6 octobre 2010 at 10 h 35 min - Reply

    dommage mille fois que ces fausses note de l’histoire de l’algèrie dècident et parlent et joue les roles qu’ils veulent..etc les chiens ne se mordent pas entre eux..tout ça c’est de la poudre au yeux en change d’hommes jamais le système…et mème si il y a un autre cinq octobre c’est toujours eux qui vont le faire et à leur manière et pour leur profit.tant que ce peuple ne possède pas une consciense collèctif qui va le faire bouger dans le bon sens et aussi un guide rèel qui va le placer là ou il faut on rèstera comme ça tourner au tour d’un système vicieux avec un esprit hypocrite.




    0
  • mourad
    6 octobre 2010 at 11 h 44 min - Reply

    je viens de lire un, plutôt 2 articles sur un torchon de journal, sur un gaspillage de papier Algérien, el chorouk, le premier m’a fait sérieusement rire, le second c’était sur la négations de Chadli’ concernant ses propos, qui, d’après lui, mensongères…à mon avis, son délire dans la presse universitaire japonaise est réelle, et que ces même chercheurs ont surement changer quelques passages dans le contenu de son interview, vu leurs extrême  »bucolique »et vu leurs stupidité qui n’a d’égale que leur auteur, la sagesse japonaise, ne permet pas de dénigré un peuple à travers une personne et de surcroit leur président…alors la décence des japonais nous a épargné des moqueries des autres nation et peuple sur notre soumission et notre approbation a ce sot et crétin d’être notre président pendant de longues années…
    comme j’ai dis au début, 2 articles m’ont intercepter sur se chiffon que j’ai lu ce matin, ils vous donneront la température de la vie politique et le ressentiment qui prévaux en Algérie:
    le ministère de la culture viens de donner son accord a la production d’un film sur al akid Lotfi, et ça rencontre avec les grands héros de la révolution, je cite: Bouteflika et Boumedien…Ah là j’ai piqué un grand rire devant mon écran d’ordinateur…
    le second: Chadli, dément formellement les déclarations qu’on lui a attribue, et rappel ses grandes RÉALISATIONS à l’époque où il était président !!! vous imaginer l’audace, l’aplomb de ces journalistes !!!quand, même l’histoire est tronqué, détourné et biaisé, que reste-il un peuple ?




    0
  • radjef said
    6 octobre 2010 at 11 h 45 min - Reply

    Bonjour tout le monde. Ait Ahmed est un grand homme politique. Un homme sincere, courageux et patriote. Mais Hocine Ait Ahmed n’est pas un prophete. Par rapport aux hommes politiques qui ont marqué notre epoque-hormis Med Lamine Debaghine et S Hadjres- Hocine Ait Ahmed avec toutes ses qualités, est un luxe dont le pays n’a pas su profiter. L’Algerie regrettera amerement sa disparition…Cependant je ne connais pas son analyse sur les veritables causes qui ont conduit aux événements du 05 octobre 1988…Je me souviens qu’avec d’autres militants au village, nous avons reçu la visite »inopinée » de deux hauts cadres du defunt MCB qui nous ont remis des tracts dont lesquels on exhortait la Kabylie a garder son calme et de ne pas declencher un mouvement de solidarité avec la population algeroise, alors que d’Alger nous parvenaient des informations faisant etat d’une veritable guerre civile…Quelques jours plus tard, de grandes figures de la revendication identitaire nous ont parlé des événements d’octobre comme s’ils étaient l’initiative des seuls militants islamistes. Ce sont ces mêmes figures chantres de la revendication identitaire et democratique, ceux là mêmes qui ont empeché la Kabylie de se solidariser avec les populations d’Alger, qui chantent aujourd’hui a la gloire du 5 octobre.
    Quels sont aujourd’hui les acquis democratiques du 5 octobre? Une opposition depouillée , humiliée et corrompue; une presse au service de la junte; un taux de chomagé qui a atteint des seuils alarmants, les corrupteurs continuent de nous gouverner et de s’enrichir et les pauvres s’appauvrissent davantage; l’Algerie est devenue un chantier d’experiences au service des multinationales et de la haute industrie militaro-bourgeoise…
    Si je dis que le FLN n’y est pour rien dans la situation que nous vivons aujourd’hui, cela ne veut pas dire que je lave le colonel Boukharouba…C’est par sa faute que des petits caporaux ont bradé le pays. Boukharouba est un megalomane qui prenait ses pretentions pour des propheties.




    0
  • nassim
    6 octobre 2010 at 11 h 58 min - Reply

    j’ai suivi la pèrsonnalitè des hommes politique algèriens et je suis arrivè à ce rèsultat pour la grande majoritè d’erntre eux et cela depuis 1954 a nos jours voici le rèsumè final :
    les dirigeants algèriens intèrieuremment ils sont chargès d’une nègativitè crèe par une vie mal saine et malade.ils essayent par tous les moyens de dissimuler,de dèguiser leur côtè noir. il se font passer gènèralement pour des bonnes personnes.bien qu’ils dissimulent des dèfauts terribles ,ils se montrent très courtois ,docile et silencieux.leurs hypocrisies et leurs ambitions dèmesurès d’être important à n’importe quel prix et l’orgeuil terrible
    qu’ils dèguisent à tout momment ne les permettent pas de prendre conscience de ce qu’est le vrai travail personnel. Dans beaucoup d’occassion ils essayent d’imiter ,de photocopier et d’archiver tout ce que les grands personnages font ,pour ensuite les utiliser avec les plus faibles et ignorants .Ainsi ils se font forts.Ces personnes sont habituèes à vivre d’apparence.Elles sont dominèes par l’ègo personnel entrant une autre fois de plus dans un ètat infirme ,et mental.Une fois de plus elles sont envahis par la confusion et l’apathie.




    0
  • scientist-vieuxsamourai
    6 octobre 2010 at 13 h 28 min - Reply

    By scientist-vieuxsamourai

    Bonjour Chers Internautes,

    Apres avoir lu votre article et le journal Liberte, J’ai contacte (depuis avant hier le 4 octobre via e-mail et telephone direct en Japonais) (ici sur place ou je suis depuis des dizaines d’annees et connaissant la presque totalite des rouages industrielle , academique, sociologique etc..) J’ai contacte (depuis avant hier le 4 octobre via e-mail et telephone direct en Japonais que je parle et lit etc.. autant que le francais/anglais..)la direction du departement de l’Institute of Asian Cultures of Sophia University du Japon afin que ces deux auteurs m’evoient (en Anglais et en Japonais) l’interview de Chadli Bendjedid de 2009, interview realise par les deux personnes (qui apres mes renseignements sur place sont) les suivant:
    KISAICHI Masatoshi: est un simple enseignant
    WATANABE Shoko: est un simple jeune etudiant preparant un master-doctorat
    Tous les deux interviewers c’est des inconnus dans les parages academique.. pour cela je pense ils ont du? choisir une proie lointaine [genre khobza taiha ma s’ma; pour leur travaux et se faire connaitre sur le dos de « LITAMAS!, genre roue de secours!, genre quelque chose a se maettre sous la dent en ces temps de vaches maigres et ou toutes portes sont presque saturees ici par la competition feroce/a mort au Japon avec ses plus de un million 200 milles chercheurs pour 123millions d’Hbts.. ou les gens meurent des fois par overdose de travail « au bureau, en usine, au labo » appelle ici en japonais KAROSHI « KA=EXCES, RO=vien de la racine travail ROUDO et SHI= mort vient de la racine Mort SHINOU »] a 15milles KM (le presque illetre Chadli).. C’est possible que ces deux chercheurs! (de l’universite Sophia= une universite de petite envergure ici au Japon et ailleurs).. C’est possible donc que ces deux chercheurs! ont planifies consciemment le choix de leur proie (= le presque illettre Chadli)… Il est certain qu’il n’aurait jamais pu faire une uqlconque interview a GORBATCHEF (ex-Pres de l’URSS, actuellement responsable de la fondation Gorbatchev a Moscou) .. La derniere fois (cette annee) que j’ai vu Gorbatchev interviewe a Moscou par des unversitaires Japonais c’etait fait en accompagnement d’une chaine de television japonaise et avec un temps limite a quinze minutes ni plus ni moins fixe/impose par Gorbatchev et ses aides … Ces deux Japonais (de sophai univ) inconnus (unknown!) ont du preparer vicieusement!? leur plan avec une pierre deux coups : ①essayer d’attirer l’attention du lecteur par l’interview d’un ancien president (Chadli presque illettre= dos de LITIM d’une republique bananiere) d’un pays a 15000KM « effet de l’eloignement » (ayant ete la proie d’une guerre civile continuante depuis 1990), ②essayer d’ajouter des infos a leur memoire de these et faire sortir (voir minablement?) leur Dpt d’Asian studies de (presque ni vue ni connu ici et dans le monde) sur le dos « genre Batata » d’un ancien (Chadli) president d’une rep Bananiere (ce que ces 2 inconnus japonais dans le monde academique de cette universite privee Sophia non-cotee ici et ailleurs) n’auraient jamais ose (car ils savent que c’est impossible) d’aller interviewer (sans etre journaliste , pour un journal/T.V ou accompagne de journaliste/TV) par exemple le grand Mohamad MAHATHIR (ancien 1er ministre) de Malaisie .. Comme je pense bien connaitre le Japonais ayant vecu des dizaines d’annees « secteur academique et industriel.. » avec eux (et pour qui la valeur d’un president , d’un etre humain, est proportionel a la puissance economique/PNB de son pays avec l’orde « USA, Chine/Japon,allemagne… le reste c’est des presque minables ou presque ») alors si avec scanner/IMR/machine de detection des flux neuronique les tetes des 2 japonais avaient ete investiguees durant l’interview on aurait tres probablement detecte {ce President d’un pays d’Afrique, minable, avec afrique= faim, guerres, coups d’etats, ebola, sida.. technologie nulle etc..}… Connaissant les japonais il est presque certain que les japonais (sachant jouer le jeu, visage angelique, impassible, sympathique ,patience et politesse extreme quand il y’a but concret lucratif…).. alors le Chadli presque illetre s’est du aller a l’extase « lachage du fromga du corbeau face aux louange du renard ».. et a tout deballe peut etre beaucoup plus que ce qu’il pense vraiment en allant jusqu’a fauter devant la gentillesse extreme! des 2 japonais (connaissant certainement comment les etranger hors zone-conficius/hors japon aiment se faire flatter surtout dans le monde arabo-islamique, sachant que ces 2 chercheurs!? s’adonnent a l’etude de la sphere arabo islamique et maghreb/Algerie).. Il est possible que Chadli aurait parler/debiter differemment s’il avait etait interviwer par des occidentaux car: ①car Chadli n’aurait pas senti la sensation de Great/grandeur (que lui ont fait sentir les Japonais: lui faisant sentir qu’il est superieur a eux!, c’est une des specialites des Japonais et certains autres asiatiques alors qu’a l’interieur de leurs tetes ils pensaient presque certain qu’ils avaient devant eux un bougre minable/stupide a QI problematique? d’un pays du tiers monde Algerie presque nulle partout.. avec PNB de l’afrique entiere inferieur a celui du Japon: Car les japonais definissent la force d’un president/d’un bonhomme par le PNB de son pays .. c’est quelque chose de triste mais..), c’est pour ca que dans leur schemas economique des continents les japonais dessinent les contours de continents/leur superficies proportionnellemnt a leurs PNG/GNP.. et pour cela dans les schemas japonais la superficie du continent africain est inferieur a celle du Japon (330milles Km2).. et donc si Chadli etait en face d’un interviewer surtout Francais/belge etc.. a travers son ADN , l’instinct ajoute au complexe de 500 ans de pression occidentale plus la colonisation d’Algerie, plus le fait d’avoir ete sergent dans l’armee francaise, etc.. derivant donc sur un complexe intrinseque/directe/indirecte? d’inferiorite? circulant dans le corps de Chadli alors probablement Chadli aurait debite tout autre chose aux journalistes occidentaux (sur sa demission?, sur le capitalisme, sur l’arobo-musulman-amazighite etc..)② l’arrogance directe ou indirecte (complexe sup directe?/indirecte?) et agressivite? direct/indirecte des interviewers occidentaux (cad completement aux antipodes des 2 interviewers japonais) auraien (presque certains) ramenes Chadli a dire autre chose que ce qu’il a debite devant les deux unknowns (genre peti chercheurs here in japan d’une unversite specialise en litterature « sophia » de niveau passable ou mediocre).

    Anyhow apres apres contacte le 4oct directement (en japonais) cet Dpt asian studies par telphone et e-mail, j’attend leur reponse pour l’original de l’interview en anglais et japonais (car cela compte beaucoup: cad la version en japonais de la langue sur place.. ne serait-ce que pour ne pas induire en erreur les universitaires interesses autour quoique minime en nombre) car en realite ici le maghreb, surtout l’afrique sub–saharienne (a part quelque peu le south africa) c’est considere comme nulle (maladie, ebola, guerre famine.. bref le HEM et el MOuSSIBA la violence la faim les guerres.. d’ailleurs il y’a une dizaine d’annees les chinois lambda appelaient l’Afrique= continent du demon..!).. et donc a part quelques universitaires [se comptant sur une main] l’opinion publique n’en est pas interesse et ne sera jamais au courant.. (que ce soi via TV ou journeaux..). Ici l’oipinion publique s’interesse a la competitivite economique, sauvegarder de l’emploi, lutte contre chomage, retraites pour populkation vieillissante, de temps autre tension avec coree du nord « affaires des otages durant plus de 30ans », la progession de la Chine qui devient pressurisant et affire d’iles en dispute en mere de Chine, et le commerce/competioin tech avec les USA, et aussi le voisin Coree du sud qui monde et deernierement l’inde qui monte, quelque fois l’europe de l’ouest (des annees en arriere la france pour les japonais= bon pour le sightseing/voyages et le vin..!).. les autres pays afrique et leurs president (c’est unknown) etc.. ca s’interesse pas.. negligeable .. d’ailleurs ce Bouteflika affame de se faire connaitre (etant venu ici en dec. 2004) alors pas une seule! TV pas un seul journal ! ici n’a relate la presence de rigolo ici du boutef… unknown.. Par contre quand MAHATHIR venait au japon les journeaux et TV en parlaient..

    En conclusion j’attends la reponse directe des deux auteurs japonais Kisaichi et Watanabe, toutefois ayant introduit moi-meme via e-mail a ces 2 chercheurs!! (unknown here in japan).. alors il est possible que sachant qui je suis (cad un veteran scientist/prof vieux de la vieille qui a forme des docteurs, post docteurs qui sont actuellement profs « age moyen 48ans » disperses autour du monde) , sachant donc que je connais les meandres de leur system econo-socio-tech- la langue japonaise sinueuse avec ses labyrinths en nusnces ecrit/parler etc.. alors qu’il est possible que ces 2 fameux unknown chercheurs here/large scale point of view/ m’esquivent car c’est …. sachant qu’il n’y’a rien a gratter avec moi (say a super computer, spiritual danger pour ces 2 chercheurs ….) et que ce n’est pas evidemment Chadli.. les Japonais en general evitent « en douceur, d’une maniere a la !? .. » quelqu’un (veteran scientist/Prof de la com internationale)
    qui les connait presque par coeur, qui connait leur langue etc..(dans cet atmosphere die-hard peau dure presque un enfer pour ceux qui persistent dans la competition feroce = mon cas, apres des efforts surhumain de dizaines d’annees et obstacles intentionnel/et non-intentionnel) eriges continuellement que seuls quelques veterans scientists de la planete[maitrisant la langue sinueuse, nuances ecrit parler ayant pu franchir les top societes, les tops universites avec gain financier/chaque yen arrache! ,etc..] qui ont pu survivre! en tant que veterans scientists pendant la tentaine et plus d’annees peuvent capter le sens.. et sans fanfaronnade.

    Nota: etant presse par le temps il est fort possible que j’ai injecte quelques fautes de grammaire, Surtout que depuis des dizaines d’annees mes langues quotidiennes sont ① le japonais et ② occasionellemnt l’Anglais et tres rarement le francais ou l’arabe..

    et je rapelle: En conclusion j’attends la reponse directe des deux auteurs japonais Kisaichi et Watanabe, toutefois ayant introduit moi-meme via mail a ces 2 chercheurs!! (unknown here).. alors il est possible que ….

    S’il y’a du nouveau j’informerai le LQA

    Cordialement,

    TOKYO/JAPAN,

    scientist-vieuxsamourai,




    0
  • Salah Bouzid
    6 octobre 2010 at 15 h 41 min - Reply

    Les Japonais s’intéressent à Chadli pour la même raison qu’ils s’étaient une fois intéressés à notre mobylette GMC. Ils avaient commandé des centaines de mobylettes qu’ils avaient éparpillées un peu partout dans des ateliers de centres de formation avec un avertissement à leurs étudiants: “voilà ce que vous allez produire si vous n’étudiez pas sérieusement“.
    Padecarbureamamoto!

    Ainsi, l’interview de Chadli va servir aux éducateurs japonnais pour dire: “voilà comment vous allez finir si vous ne prenez pas sérieusement votre langue et votre culture“.




    0
  • Rédaction
    6 octobre 2010 at 15 h 52 min - Reply

    Chadli Bendjedid dément

    Echourouk Elyaoumi 05 octobre 2010

    الرئيس الأسبق الشاذلي بن جديد لـ  » الشروق « :
    حسبي الله ونعم الوكيل في مروجي الأكاذيب والتحريفات
    سميرة بلعمري

    جهات تريد تشويهي و سلب إنجازاتي..ووطنيتي غير قابلة للمزايدة والموازنة

    فند رئيس الجمهورية الأسبق السيد الشاذلي بن جديد تفنيدا قاطعا التصريحات التي تم تداولها على لسانه مؤخرا في الصحافة، سواء بالداخل أو الخارج، محتسبا الله في كل من نسب إليه تصريحات مغلوطة ومزيفة للحقائق ولا أساس لها من الصحة، مؤكدا أن هذه « الخرجة » غير البريئة في ظرف غير بريء، أهداف أصحابها معلومة لديه منذ أمد بعيد، مؤكدا أن تاريخ الشاذلي بن جديد معلوم لدى كل الجزائريين، ووطنيته غير قابلة للمزايدة أو الموازنة، ومناعته تحول دون التأثر بمثل هذه الأكاذيب والتحريفات.

    * وأضاف رئيس الجمهورية الأسبق السيد الشاذلي بن جديد في تصريح خاص « للشروق اليومي » بخصوص التصريحات التي نقلها عدد من الجهات الإعلامية في الداخل والخارج قائلا: « كل ما تم تداوله على لساني لا أساس له من الصحة، ليست أبدا تصريحاتي، وإنما هي مجرد مغالطات وكذب وتزييف للحقائق، ومحاولة لتشويه الوقائع والسطو على التاريخ ليس إلا »، مشككا ضمن هذه السياق في نوايا الجهات التي نقلت هذه التصريحات وزعمها أنها عصارة بحث علمي ليابانيين، حيث قال محدثنا « الجهات التي نقلت هذه الأخبار معلومة عندي جيدا، وأهدافها أعرفها، كما أعرف عداءها‭ ‬لي‭ ‬منذ‭ ‬أمد‭ ‬طويل‭ ‬وليس‭ ‬اليوم‭ ‬فقط‮ ».
    * واستغرب رئيس الدولة الأسبق الذي وعد « الشروق اليومي » بلقاء مطول هذه « الخرجة » التي وصفها بغير البريئة، وقال « بعد كل هذه السنوات استفقت على سلب إنجازاتي وإصلاحاتي وإلحاقها بغيري »، في إشارة منه الى ما نسب إليه بالاستناد على ما دونه باحثان يابانيان، في حين قال الأب الروحي للديمقراطية والإصلاحات في الجزائر وفاتح أبواب التعددية الحزبية في الجزائر بكل عفوية أثاروا « طنطانو » بالكذب والتزييف والتلفيق، هو ليس كلامي، وأهداف أصحابه أعرفها جيدا، فما الجديد في مقولتي المعروفة والمتعلقة بكون الجزائر أمازيغية عربها الإسلام،‮ ‬قلتها‭ ‬ولازلت‭ ‬أرددها،‮ ‬وأنا‭ ‬أمازيغي‭ ‬عربني‭ ‬الإسلام،‮ ‬ومازلت‭ ‬على‭ ‬موقفي‮.
    * وبكل‭ ‬طلاقة‭ ‬وصراحة‮ ‬ودون‭ ‬أية‭ ‬برتوكولات،‭ ‬أطلق‭ ‬الرئيس‭ ‬الأسبق‭ ‬دعوة‭ ‬الى‭ ‬الله‭ ‬قال‭ ‬فيها‭ ‬‮ »‬حسبي‭ ‬الله‭ ‬ونعم‭ ‬الوكيل‭ ‬في‭ ‬كل‭ ‬من‭ ‬يحاول‭ ‬تشويه‭ ‬الحقائق‭ ‬بالكذب‮ »‬‭.
    * وعن الظرف الزمني لما يتم تداوله، مؤخرا وتزامنه مع ذكرى أحداث أكتوبر، استبعد محدثنا كلية أن تكون التصريحات التي وصفها بالكاذبة بريئة، ودون أهداف مسطر لها، يرجى تحقيقها من سلب الآخر إنجازاته وإصلاحاته، وقال أنه وصل الى نتيجة مفادها أن بعض الأطراف التي تحاول النبش في التاريخ وتحريفه تريد النيل من سمعته ومن ضرب وطنيته والتشكيك فيها، غير أن الشاذلي وبلغة المتحدي والواثق من نفسه، قال « تاريخي معروف عند الجزائريين، ووطنيتي غير قابلة للمزايدة أو الموازنة »، هذه الشطحات والتزييف للحقائق لن يؤثر علي بأي شكل من الأشكال، لأن ثقتي في الله عظيمة وثقتي في نفسي لا تتزعزع وطوال حياتي تصرفت رتعاملت مع الجميع بالنية والصدق والإخلاص والصراحة التامة، فأنا صافي وتاريخي صاف ونقي وناصع لا تؤثر فيه مثل هذه الخرجات المكشوفة.
    * تصريحات الشاذلي « للشروق اليومي » تأتي في أعقاب تناول بعض الأطراف الإعلامية لأحاديث وتصريحات نسبت إليه وتبرأ منها، ويتعلق الأمر بقوله أنه لم يتعرض لانقلاب عسكري لإبعاده من السلطة، كما زعمت أنه قال أن وقف زحف الإسلاميين نحو السلطة كان خطأ كبيرا أنتج الوضع الذي اجتازته الجزائر خلال التسعينيات، كما نسب إليه على لسان يابانيين أن الحزب الحاكم يومها مارس عليه ضغوطا ليتدخل من أجل إلغاء الإنتخابات، وكذا قوله أن الأمازيغية لا تدرج ضمن عناصر الهوية الوطنية وهي التصريحات التي كذبها الرئيس جملة وتفصيلا. ‭




    0
  • larbi
    6 octobre 2010 at 17 h 02 min - Reply

    il merite meme pas d’etre president




    0
  • amrouche
    6 octobre 2010 at 17 h 49 min - Reply

    Il n’y a pas de quoi être fier de l’avoir eu comme président. Il a toujours brillé par son inculture, sa faible personnalité, sa lacheté et sa fausseté. Il n’y a qu’à revoir les images à la télévésion unique algérienne (ENTV) pendant ses interventions pour comprendre de quelle personne il s’agit.
    Quelle prétention que de déclarer qu’il a créé le liberalisme. Je mettrais ma main au feu qu’il ne sait même pas c’est quoi le sens du mot libéralisme et encore moins cette philosophie économique.
    La réalité, est que c’etait la personne idéale pour jouer le rôle de potiche à la caste de voleurs qui dirigeait l’algérie. Il a été choisi à la mort de Boumédienne pour réaliser un équilibre entre les clans et compte tenu de sa faible personnalité, il était la personne idéale pour maintenir le système et la dominance des clans qui avaient la main mise sur la rente petrolière.
    Compte tenu de sa faible personnalité et de son inculture, sa vue réductrice sur l’identité algérienne ne m’étonne pas du tout.
    il vaut mieux oublier cette parenthèse amère de l’histoire de l’algérie. Personnellement, la période de Chadli ne me fait penser à rien dont un algérien peut être fier. C’est la période où les germes ont été semés pour aboutir à la situation actuelle de l’algérie. Je pense que s’il a un minimum de respect pour lui-même, il devrait se taire et revenir à l’anonymat d’où il n’aurait jamais du sortir à la mort de Boumediene.




    0
  • abdelkader wahrani el-arabi
    6 octobre 2010 at 19 h 03 min - Reply

    ya adjaba il ne sais ni lire ni écrire il nous a gouverné 12 années (fiha hess) le vieillard de el mouradia il est responsable de t les malheurs dans notre pays il créer le regionalisme au coeur du pouvoir avec les generaux le clan de batna.tebessa.souk-ahras (le clan BTS)ni l´ouest.ni l´algerois. ni la kabylie. ni le sud algerien. il a vider les caisses de l´etat il a créer la crise économique dans l´algerie pays l´un des plus riche. il a nommé son frére kheifa bendjedid analphabéte ambassadeur a (caracas venezuela) il est le premier responsable (amam allah ghadoua oumat el kyama) pour le massacre de nos fréres le 05 octobre 88. aussi pour les vols detournememt. corruption. traficotage. hogra. haraga.ect ect ect…. merci




    0
  • abdelkader wahrani el-arabi
    6 octobre 2010 at 19 h 33 min - Reply

    @ amrouche. barak allah oufik. oui il ne sait même pas c´est koi le sens du mot libéralisme. il ne sait ni lire ni écrire. 12 années il a dirigé le pays ??? MERCI




    0
  • radjef said
    6 octobre 2010 at 19 h 43 min - Reply

    Bonsoir tout le monde. Chadli est peut être un bon bipede et peut être un mauvais bipede. Dans tous les cas il n’est plus à la tête du pays depuis prés de 20 ans. Les choses ont-elles changé pour autant en Algérie? Le régime s’est-il affaibli depuis le depart forcé ou pas de Chadli? L’armée detient la totalité du pouvoir depuis le 1er novembre a ce jour, et elle l’exerce seule sans consulter quiconque.Celles et ceux dans la presse et dans les partis politiques si toutefois ces derniers existent, parlent de pouvoirs successifs sont des menteurs ou des ignorants. Depuis le 1er novembre à ce jour il n’y a qu’un seul et même pouvoir, celui de la mitraillette.
    Le probleme qui se pose aujourd’hui est celui ci: l’opposition ou du moins ce qui en reste est elle en mesure d’assumer ses responsabilités historiques en rompant definitivement avec les traditions populistes du mouvement nationaliste et d’aller demander a l’ANP de restituer le pouvoir au peuple? Parler de Chadli, de Saadi, de Mme Hanoun, de Ali Belhadj ou se cacher à Bruxelles en jouant aux opposants, tout ça c’est de la foutaise. Sommes nous capables de nous rassembler, de depasser nos ambitions personnelles et d’aller aux Tagarins demander aux militaires de rendre l’Algerie a son peuple? Mais cessons donc d’être comme ce lievre qui en prenant un gland sous l’effet de la brise, s’est pris pour le Roi de la foret!




    0
  • IKER
    6 octobre 2010 at 20 h 03 min - Reply

    LES FINS N’EN FINISSENT PAS DE FINIR,LES ANCIENS S’AGITENT,ILS S’OBSTINENT À TROUBLER LA QUÉTUDE DE L’ORDRE,L’ORDRE MILITAIRE,L’HEURE INCERTAINE DES DÉCOMPOSITIONS?
    J’ESQUISSE LE MÊME SOURIRE MAIS RÊVANT D’EN FINIR AVEC LE POUVOIR DE TES MAÎTRES,PAS D’AVENIR AVEC VOUS.




    0
  • D B
    6 octobre 2010 at 22 h 32 min - Reply

    Quitte à me faire lyncher par tout le monde, y compris par mes propres amis, j’avoue que ce très large consensus contre le président Chadli me met très mal à l’aise. C’est trop facile, trop simple, pour ne pas dire simpliste, et trop court, pour être normal. Pour ma part, et toute proportions gardées, j’ai toujours pensé que Chadli a été, de tous les présidents imposés au peuple algérien, celui qui a été le plus proche d’eux. Je crois même que s’il avait accepté de jouer le jeu de la nomenklatura, il serait encore président aujourd’hui. Il a eu le malheur, d’abord de faire confiance à Belkheir, de mal comprendre la dimension berbere de notre pays, et surtout de vouloir rendre justice aux Algériens. J’espère que l’on me permettra de m’expliquer. En attendant, j’ouvre le parapluie. Je sais que ça va pleuvoir. J’entends déjà les récriminations: « QUOAAAAAAAA! Chadli le meilleur président! QUOAAAAAAAAAA! Willé le konkadissa!




    0
  • Si Salah
    6 octobre 2010 at 22 h 43 min - Reply

    @DB: C’est un parapluie atomique que tu dois ouvrir!

    Je suis d’accord: Chadli est le meilleur president, mais il faut dire que c’est un peu le choix de l’embarras dans l’arène des présidents qui se sont
    « occupé » de nous.

    A bas tous les « présidents ». A bas un peu moins Chadli.

    Si Salah




    0
  • Sami
    6 octobre 2010 at 23 h 23 min - Reply

    @ D B
    Je suis d accord avec vous, pas la panne d ouvrir le parapeluie parceque on dit pas de monsenges et on fait pas de la propagande on donne des arguments et des preuves …
    Ceux qui osent dire tout ces allegations et ces accusations maleheureses, est ce qu’il peuvent nous dire ce que chadli a malfait contre l’interet de peuple ?
    C »est le seule president qui a un respect pour le peule et a donne le vrie libe expression, vous peuvez retourne a l »hipoque et voir les mission pilitique sur l ENTV a l’epoque ! vous peuvez lire les journaux de l’hipoque de chaldi et comparer ls periode avant et surtout apres lui .. Durnat sa presidence on peuvait connaitre que les richesses et l argent de peuple etait vole (20 Millards de dollers a l »epoque dont l ex premier ministre aAbdelhamid brahimi a fait revele et etait la cause de son exil en Anglettere )… et les gens qui accusent chadli de regionalism, Ces gens la comme Khaled Nazzar etait il de quel region ?? Touati ?? Mohammed Mediene « toufik »? Kasdi Merbah Allah Yarhemou ?? et plusieur d’autres
    C’est maleureux vraiment




    0
  • Arezki Nait Amar
    6 octobre 2010 at 23 h 44 min - Reply

    Cher DB ,

    Ce n’est pas le président Chadli qui a fait du mal à notre pays mais son entourage à qui il a délégué ses pouvoirs : Les feux généraux Larbi Belkheir et Mostefa Benloucif,ainsi que sa femme Halima Bourokba et sa famille Bendjedid.
    Ce qu’on lui reproche c’est qu’il n’a pas réellement joué son rôle de président.Il était une simple marionnette entre les mains d’irresponsables et d’anti-nationaux.
    Cordialement.




    0
  • Liès
    7 octobre 2010 at 2 h 03 min - Reply

    Salutations à toutes et à tous.

    Chadli, lorsqu’il avait appris qu’il a été choisi par les décideurs pour succéder à Boumediene qui venait de décéder, avait dit en substance qu’il est très risqué de succéder à un homme comme Boumediene. Il avait dit, je me rappelle, sous forme d’une parabole ceci :  » Je n’ai pas la stature appropriée pour porter le burnous ample de Boumediene », en d’autres termes, je ne peux succéder à un homme qui a une aura et un prestige national et international avérés.

    Moi j’appelle ça de l’humilité et un sens de la mesure fort respectable. C’est tout le contraire de l’opportunisme et de l’imposture.

    Il y a un deux autres points sur lesquels j’aimerai intervenir, celui de sa démission et celui de sa position par rapport à la dimension amazigh du peuple algérien.

    Concernant sa démission, de mon point, Chadli a pris une décision sage.
    Je m’explique : lorsque les militaires sont venus le voir pour arrêter le processus électoral, il pouvait dire oui et rester président et il pouvait dire non et subir un putsch.

    Dans les deux cas, il aurait mal agi et je m’explique encore :

    Dans le premier cas il aurait contribué à l’instauration d’une dictature militaire en bonne et dû forme, en profanant la constitution et en commettant un énorme parjure, parce qu’il a prêté serment sur le Coran de respecter un certain nombre de principes dont le respect de la constitution n’est pas des moindres.

    Dans le deuxième cas on l’aurait emprisonné comme ce fut le cas pour Benbella ou bien on l’aurait assassiné comme ce fut le cas pour Boudiaf. Et comme Chadli n’est pas un civil qu’on emprisonne ou qu’on assassine allègrement, ca aurait certainement ébranlé dangereusement l’institution militaire et aurait peut-être crée une guerre fratricide à l’intérieur même de l’armée.

    Il est vrai que même s’il est de notoriété publique que les militaires lui ont forcée la main, il n’en demeure pas moins que Chadli a agi avec sagesse et en homme responsable et prévoyant.

    Les drames, les souffrances, les larmes, le sang qui a coulé et les pertes enregistrées sont à mettre à l’actif des deux principaux belligérants, les généraux et les chefs du Front Islamique du Salut et leurs appuis extérieurs : la France et affiliés pour les premiers et l’Arabie Saoudite et affiliés pour les seconds.

    Concernant sa position par rapport à l’amazighité, Chadli a dit dans plus d’un discours en tant que chef d’État ceci : ‘’ Ana Barbari A’arabani El-Islam’’. Aurait-il changé d’avis depuis? Pour le savoir il faudra lui poser directement la question.

    Maintenant, à la question, s’il a été un bon ou un mauvais président, il est tout a fait normal que les avis soient partagé et c’est tant mieux.

    Moi personnellement je pense que globalement ses mandats sont positifs.

    Je témoigne en mon âme et conscience et en toute sincérité selon la part de vérité et les informations que Dieu me permet de glaner.
    Si par ailleurs et toutefois il m’arrive de me tromper sur quelque chose, ça n’est pas volontaire.

    Mes propos et mes positions sur LQA ne sont très souvent, pas du goût de certains internautes, mais cela n’est pas une raison pour que j’arrête de parler ou de dire le contraire de ce que je pense être vrai, pour l’impératif de plaire ou d’avoir la paix.

    Maintenant revenons a cette supposée histoire d’interview accordée a des chercheurs japonais.

    Concernant la crédibilité des informations sur le Web que la presse relaie pour les raisons commerciales et politiques qu’on connait, il faut savoir que le NET est devenu l’endroit de prédilection ou foisonnent et circulent à la vitesse du son, toutes sortes de piratages, manipulations, arnaques, mensonges etc. auxquels il est difficile de parer.

    La seule chose à faire dans ce genre de situation est de remonter à la source de l’information et essayer d’avoir le document original.

    Parfois, l’Identité de la source est elle-même usurpée.

    La seule chose à faire dans ce cas est d’aller vers la personne incriminée ou visée (comme dans ce cas-ci, aller vers Chadli) qui confirmera ou infirmera l’information véhiculée.

    Ce n’est pas la méthode idéale, mais on n’a d’autre choix que de se fier à la parole de la personne concernée par la controverse.

    Fraternellement à toutes et à tous.

    Liès Asfour.




    0
  • M.J.
    7 octobre 2010 at 2 h 22 min - Reply

    @scientist vieux-samourai.

    Bonjour.

    Vous avez changé de pseudo ? mais gardé votre style en apparence décousu. Seulement en apparence. Je pensais que vous étiez du coté des USA, plus exactement de l’Alaska, je ne sais pourquoi ? Mais parfois je me dis que vous êtes dans quelque bled en Algérie. Ah ces Algériens ! Même s’ils sont en Afrique, ils sont toujours plus malins que les autres, y compris notre chadly national, j’ai presque failli le croire en lisant l’interview.




    0
  • khaled
    7 octobre 2010 at 9 h 33 min - Reply

    @ DB,

    La vérité n’est jamais simple a dire. Les choses sont plus compliquées que nous pensons. Il est évident que nous nous pouvons comprendre la situation en Algérie, si on ne fie pas a un nombre suffisant de sources et de témoignages.

    Le lien ci-dessus en Anglais (Peut-être notre ami Adel peut nous faire une traduction en français :-)) émis la théorie suivante:

    http://www.carnegieendowment.org/files/cp_86_final1.pdf

    Le pouvoir avant 1989 certes étais dans la main de militaires algériens, mais le fait que ces même militaires étaient membres du FLN, donnaient aux civils
    une certaine autorité pour juguler les influences des gradés.

    Une fois ces mêmes gradés quittèrent du FLN, ils se retrouvèrent libres de tout contrôle ou critique de la part des civils dans un cadre organisée.

    L’auteur place ce fait comme capital dans la dérive des militaires en Algérie et la mainmise totale de ces derniers sur la société civils.




    0
  • Afif
    7 octobre 2010 at 10 h 24 min - Reply

    Chadli est un homme du système : il a son grain de sel en tant qu’ancien membre du Conseil de la Révolution. Ne serait-ce que pour le rôle qu’il a joué dans le tribunal qui a condamné à mort le Colonel Chaâbani, tribunal qui n’a certainement pas fonctionné de manière indépendante mais sur instruction, il est condamné par l’histoire. Il est facile pour lui, pour se disculper, de dire que le Colonel Chaâbani a enfreint aux ordres en refusant d’intervenir contre les maquis du FFS, mais il aurait dû reconnaître avec ses autres pairs du tribunal que le refus de Chaâbani est noble, même si ça ne correspond pas à la sacro-sainte discipline militaire : son refus de combattre d’autres frères de l’ALN, rescapés miraculeux de la longue guerre de libération nationale, aurait dû, au moins, lui valoir les circonstances atténuantes et lui éviter la sanction extrême. Dans ce cas précis, Chadli a été complice d’un affreux complot contre la personne de Chaâbani.

    Cela dit, il faut reconnaître que Chadli, comme d’autres personnalités du système (Mehri, etc…) sont plus proches du peuple et moins imperméables à ses aspirations au mieux-vivre : c’est ainsi que, dans ce but, il a lancé plusieurs opérations, de manière chaotique il est vrai et ce, à cause des résistances à l’intérieur du système, pour satisfaire les aspirations populaires : programme anti-pénuries, allocation touristique, etc…, au plan social et ouverture du champ audio-visuel, multipartisme, etc… , au plan politique. Pour tous ses aspects négatifs, c’est tout simplement un homme du système, comme il a été dit plus haut.




    0
  • Salim Saddik
    7 octobre 2010 at 10 h 32 min - Reply

    @M.J.

    Quand notre pseudo-professeur se permet de dire: « KISAICHI Masatoshi: est un simple enseignant et WATANABE Shoko: est un simple jeune etudiant preparant un master-doctorat », mabkatch !!!

    J’espere qu’il aura l’occasion de rencontrer de vrais professeurs, il pourra apprecier la modestie d’un grand nombre d’entre eux, meme pour « les simples » prix nobel.




    0
  • kouder
    7 octobre 2010 at 11 h 33 min - Reply

    C’est invraisemblable que certains essayent, malgré tout de trouver des circonstances atténuantes à l’ex-président Chadli BENDEJEDID. Indépendamment des propos qu’il aurait tenu ou pas à des universitaires japonais, de quel bilan positif, durant son règne, peut-il se prévaloir ?
    La question n’est pas de savoir si Chadli était gentil ou méchant, agréable ou désagréable, courtois ou impoli ni même cultivé ou inculte. Par contre,dans son cas, il est plutôt question de niveau de conscience et de sens des responsabilités. Pour ce faire, il faut d’abord se connaitre soi même et connaitre ses limites. Chadli BENDJEDID était un militaire sans aucune prédisposition pour la chose politique. Ne dit-on pas que la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier aux militaires.

    Certes, individuellement, il doit assumer sa part de responsabilité pour avoir, grandement, contribué à enfoncer le pays dans le fonds des ténèbres. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que collectivement, la responsabilité incombe à tout un système de gouvernance imposé depuis, au minimum, l’indépendance.
    Chadli est, quoi qu’en dise, un maillon d’une chaîne toujours en mouvement bien que rouillée et bonne à la casse.
    Dans notre situation, exceptionnelle,on ne peut se permettre le luxe de faire effectivement le procès des uns et des autres impliqués directement ou indirectement dans la déchéance du pays. Le mal est tellement profond. Reste à espérer qu’on puisse tourner la page sans trop de dégâts.

    Sinon, l’essentiel est ailleurs et parler de Chadli n’est qu’une perte de temps. Il ne mérite pas tous ces égards.




    0
  • tacili
    7 octobre 2010 at 12 h 05 min - Reply

    Bonjour,

    Une règle aussi bizarre que stupide a été déterminante dans le choix de Chadli : Le militaire le plus âgé, le plus gradé. C’est par le truchement de cet épisode digne de figurer dans un chapitre du prince de Machiavelli que Chadli s’est trouvé, malgré lui, président.

    Ni Yahiyaoui, ni Bouteflika, Chadli est la solution.

    Ensuite, le phénomène Chadli a pris de l’ampleur car il fut le symbole d’une Algérie qui voulait en finir avec la rigidité politique de Boumedienne tout en ne sachant pas vers ou aller et ce qui représente le mieux, a mon avis, l’ère Chadli sont les anecdotes et autres blagues qui le réduisaient a un personnage comique … un Fernandel local. Il était la star d’une communication underground, du bouche a l’oreille.

    Cet humour cachait bien évidemment les vrais enjeux du pouvoir réel qui voulait démanteler le socialisme spécifique et ouvrir les portes aux réseaux maffieux qui petit a petit ont pris le contrôle de l’économie.

    L’Homme est, également, connu pour ses goûts bourgeois, même si c’était sur un plan caricatural seulement n’ayant pas de culture bourgeoise propre, il jouait au tennis mais aussi aux dominos. Il « préférait s’exprimer en français quand il était seul (en privé) », il avait un goût avère pour les « designers suits » et s’est adonné a des tournées mondiales dont l’apogée fut sa mémorable visite aux EtatsUnis pour défendre la thèse du transfert technologique et qui a vu les américains octroyer a l’Algérie 4000 bourses d’études, dilapidées ensuite par les enfants des oligarches qui confondaient technologie et disnyland ou informatique et playstation. Ses « tête a tête », des heures durant, avec Mitterand sont a ce jour des énigmes: Que ce sont-ils dits?

    Chadli a fini par apprendre la politique sur le dos des algériens. tel un apprenti-coiffeur avec des orphelins, et s’est découvert une destinée: démocratiser l’Algerie.Rien que cela.

    Comment s’est-il pris pour le faire? pas d’imagination, pas d’originalité…créer un mêlée générale et une anarchie totale, comme quoi du chaos pourrait naître l’ordre. Il a également joue l’équilibre de la peur entre islamistes et modernistes…et fini par ne faire peur a aucun d’eux.

    Jusqu’au bout il croyait pouvoir forcer la main au pouvoir grandissant des réseaux affreux mais il n’avait ni la grandeur ni le talent nécessaires pour mener a bien cette périlleuse mission.

    Merci




    0
  • radjef said
    7 octobre 2010 at 12 h 32 min - Reply

    Bonjour tout le monde.D B, Kouder, bonjour. Il y a quelques jours en guise de reponse a l’un de mes commentaires, vous avez repondu ainsi cher ami Djamel: Il n’y a pas eu de premiere republique pour qu’on puisse parler de seconde republique. Et a ce sujet vous avez fourni des arguments en accablant le systeme des pires tares…Or Chadli est le produit de ce systeme. Cela dit,cher ami, loin de moin l’idée de jouer aux flics de la pensée, je veux juste dire que Kouder est proche de la verité. De même les propos de Arezki Nait Amar ne manquent pas de sagesse. Chadli en tant que individu, ne nous interresse pas. Mais en tant que premier magistrat du pays, oui. Quel fut le bilan de son regne? Il a joué pleinement le jeu de la junte et ce jusqu’au jour ou il fut deposé de façon vulgaire par ses pairs.




    0
  • l.leila
    7 octobre 2010 at 12 h 46 min - Reply

    Bonjour,
    Cher DB, chers compatriotes,
    Assurément, je n’arrive pas à comprendre comment un Président, premier responsable d’un pays, cède la place à son épouse – laquelle confondait, d’ailleurs, l’Algérie et son foyer conjugal -, ainsi qu’à ses amis, pour s’adonner aux jouissances que ses amis lui proposaient.
    Je dirais peut être une bêtise, mais le pillage des richesses du pays, au profit de son entourage, a été légalisé sous sa gouvernance et carrément institutionnalisé après son départ.
    Je ne vois pas en quoi, il serait meilleur que les autres Présidents de notre malheureux pays.

    Mes salutations




    0
  • Zineb Azouz
    7 octobre 2010 at 13 h 19 min - Reply

    J’avoue que j’ai hésité à participer à ce forum.

    Pour fêter le 05 Octobre, Liberté n’a t’il pas trouvé autre chose pour nous « illuminer », voir nous « allumer » ?

    Ai je besoin de me mettre au Japonais pour parler de Chadli, d’amazighiyé ou de je ne sais quel autre sujet-paraît il- indétrônable ?

    Est ce pour nous rappeler que Jazaïr El Karama n’intéresse pas que Mazda et Nissan et que nous sommes aussi l’objet d’études savantes ?

    En tant que partie inhérente et indissociable du système, du pouvoir illégitime, de la dictature militaire de l’armée des planqués, Chadli devrait rester dans nos analyses « une variable muette » au sens où seuls les mécanismes et les rouages qui le l’ont géré, le gèrent ne sont utiles à comprendre, à décortiquer et évidemment à dénoncer haut et fort.

    Nous avons surtout besoin de comprendre à quel moment et pourquoi la situation est devenue incontrôlable ou du moins nous en a donné l’air.

    Je rejoins Djamal Eddine pour dire que Chadli, en tant qu’individu ne voulait plus se faire le complice des criminels, il aurait en effet pu être comme son prédécesseur président à vie ! Et quelle vie !
    Je pense sincèrement que Chadli, malgré toutes ses limites ne faisait pas partie de cette race prête à tout pour un siège de président-figurant, il ne faisait pas non plus partie de cette lignée qui jubile devant les suppliciés et qui ne rêve que de se venger de ceux qui ne sont pas encore mis à plat ventre.

    Parler du QI ou des diplômes de Chadli ne nous avance à rien en ce 05 Octobre que les milliardaires du pays doivent aussi fêter à leur manière.

    N’est ce pas à partir du 05 Octobre, et sous prétexte de pluripartisme ou plurilinguisme, que les FORTUNES se sont enfin libérées et décomplexées ?

    Le 05 Octobre marque malheureusement le « coming out » de nos milliards entre les mains de soit disant Hommes Secrets; ce fût aussi et ne l’oublions pas, le coming out des balles explosives et de tous les frustrés de médiatisation qui ont troqué le sang des jeunes et de leurs propres militants pour un agrément ou un passage à la télévision.

    @Liès Asfour,

    Cher compatriote, avec Ammi Saïd vous détenez l’art et la manière de dire les choses sans jamais irriter.
    C’est un dosage de la parole, de la sagesse et de la conviction que peu de gens savant manier.

    Je pense comme vous que Chadli avait cette humilité que nous avons toujours prise pour de l’arriération, mais je n’irai jamais jusqu’à parler de mandat positif !

    Le pouvoir n’ayant pas changé de nature, le seul positif reste l’intention sincère de Chadli de remettre le destin du pays aux mains de l’expression du peuple.

    Ce burnous dont vos parlez, ce symbole de fierté, de dignité, d’honneur, de bravoure, de respectabilité et de LÉGITIMITÉ, Chadli savait il à quel point peu de chefs avaient mérité de le porter ?

    Cordialement,
    ZA

    p.s. : Je n’achète jamais de parapluie, j’ai trop peur de blesser les passants avec leurs pointes.




    0
  • Adel
    7 octobre 2010 at 13 h 57 min - Reply

    Il est clair que dans un pays normal régi par les règles de la démocratie, Chadli ne serait jamais devenu président. Boumédiène non plus d’ailleurs, car si en 62, le peuple algérien avait vraiment eu le choix et s’il y avait eu une compétition loyale entre plusieurs candidats, il est probable que Ferhat Abbas ou Benkhedda, en tant qu’anciens présidents du GPRA, auraient eu la préférence du peuple. De plus, étant des modérés de nature, ils auraient probablement fait un meilleur travail et l’Algérie aurait connu un destin moins funeste.

    Ceci étant dit, et vu sa totale inaptitude au poste, peut-on dire que sa politique est celle qui a fait le plus de mal à l’Algérie? Les projets tape-à-l’œil de Boumédiène qui ont englouti des milliards sans résultats n’ont-ils pas contribué eux aussi à ruiner le pays? Quel était l’héritage du dictateur? Beaucoup de prestige et de discours, mais quelle était la réalité sur le terrain? On peut penser que s’il avait été vraiment honnête, Chadli aurait refusé la présidence, se sachant incapable de faire le travail. On aurait peut-être eu droit à boutef ou Yahiaoui… Mais a-t-on jamais vu un Algérien refuser un fauteuil de responsable?

    Il me semble que Chadli est le moins détesté des présidents algériens. On se moquait de lui et on le traitait de tous les noms, mais, au fond, on le trouvait humain. Avait-il agi par calcul, donnant le PAP et l’allocation touristique au peuple afin de l’endormir et permettre à ses proches et amis de piller l’économie en toute quiétude? Je ne le crois pas capable de tant de machiavélisme. Je crois qu’il a été victime de son incompétence, de sa fainéantise et de sa bonté naturelle. Les nombreux filous sans foi ni loi qui s’étaient propulsés aux premières loges durant le règne de Boumédiène (en lui disant toujours «n3âm sid errâyes» – ce qu’il aimait par-dessus tout), belkheir en étant le parfait prototype, purent agir en toute liberté et consituer leurs réseaux mafieux.

    Que pouvions-nous espérer dans un pays dirigé par des militaires, pour la plupart incultes, et dont le peuple a été réduit à l’état de figurant durant le règne de Boumédiène?

    Paradoxalement, Chadli et Zéroual, les deux officiers qui n’avaient aucune disposition pour le poste et qui s’étaient illustrés par leur totale incompétence en matière de discours, sont ceux qui ont laissé la meilleure impression. Ils étaient humains. Pour ce qui est des trois autres (Ben Bella, Boumédiène et boutef), le diagnostic est le même : une inextinguible soif de pouvoir.




    0
  • scientist-vieuxsamourai
    7 octobre 2010 at 20 h 52 min - Reply

    By scientist-vieuxsamourai

    Bonjour Chers Internautes,

    Ce post est principalement destine au LQA pour informer que j’ai re-contacte pour la 3eme fois (aujourdhui 7oct par Telephone) en direct l’administration de l’univ Sophia (Dpt of Asian Studies) afin qu’on m’envoie la version en Japonais de l’interview de Mr Chadli, l’administration m’ayant fait apprendre qu’il n’existe pas de version en Anglais.. Et jusqu’a present ce 7oct je n’ai pas encore recu cette version en japonais que je demande depuis le 4octobre!.. je ne sais si les 2 auteurs sont occupes? ou qu’ils esquivent?, la derobade? pour raison de…!?.

    Je saisis l’opportunite de mon present post pour couper court aux enfantillages?? de certains internautes parlant de langage decousu etc.. : le decousu est dans votre esprit?.. du a ..??.: Ce qui vous semble decousu est du au manque de temps, et c’est la maniere d’ecrire de certains veterans scientists-scientifiques soumis a une charge de travail et sous contrainte du temps (n’ayant pas le temps comme …! ayant tout le temps pour rester cloues!? face au computer).. un veteran scientist ne vise pas un prix en litterature.. un veteran scientist presse par le temps « et visant l’efficacite » vise le concret et l’interception rationel du message par le destinataire, et un veteran scientist immerge dans un monde scientifique evoluant infernalement n’a pas le temps pour faire le raccordement des phrases et les tournures « dans le sens qui se nourrit de grec et de latin meurt de faim »: et sans ce monde scientifique, technologique (qui mene le monde actuel juste? apres Allah) l’etre humain (les concernes, etc..) serait en train d’utiliser du papirus , sans ordinateurs, sans micro-processeur INTEL, AMD, etc.. sans Tele, sans scanner, sans MRI, sans piles, sans voitures, sans satellites, .. etc..
    , si vous avez reconnu [une decouverte scientifique?..utile? pour l’humanite?..algerie?..] un style decousu par analyse comparative made-in .. ? libre a vos imaginations ou eculubrations made-in algerianos?..(jeune ou vieil homme)..

    Pour couper court aux stupidites et insolences ou/et jalousie tribaliste? enfantine (voir insociabilite et catastrophe, resultats zero..) a l’algerienne?! des concernes internautes vous trouverez ci dessous le mail en japonais « quelques lignes comme echantillon seulement »(je ne sais si les caracteres japonais apparaitront sur le syteme windows du LQA) que j’ai adresse a l’universite de sophia (Dpt asian studies) le 4 octobre.

    Et si vous telephonez au Dpt Asian studies vous pourriez confirmer sur qui a telephone (c.a.d moi,le veteran prof-scientist de la communaute internationale des dizaines d’annees au Japon qui a forme des docteurs et post-docteurs probablement depassant? l’age des concernes insolents? conscients? inconscients? internautes ici-inclus avec commentaires a l’algerienne: avec connotations qui m’ont rappelees des souvenirs lugubres-cauchemardesques d’une quarantaine d’annees en arriere, en jonglant donc avec la langue japonaise) le 5 oct, le 6 oct et le 7 oct (aujourdhui 7oct vers 11H15 heure locale Tokyo), Ok jeune ou vieux bonhomme? algerien..: Ci-dessous une partie seulement du mail en japonais et anglais que j’avais envoye le 4oct vers ces 2 chercheurs japonais-interviewers de Mr Chadli:

    私が送った(最初の)メールに{私の電話番号}の間違いがありした: 失礼しました; 正し電話・Fax番号で、同じ内容を再送信します。
    ・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・・
    KISAICHI Masatoshi キサイチ マサトシ様、WATANABE Shoko 渡辺 ショコ様 、

    下記のアルジェリアのChadli (旧大統領)の(日本語版及び英語版の)記事・論文(オリジナル インタービュー)を頂きたいです(私に送って頂きませんか)。

     » The Journal of Sophia Asian Studies 27(2009):205-245.”
    Interviewer: KISAICHI Masatoshi, WATANABE Shoko « Interview with Chadli Bendjedid the former president of Algeria and its historical significance, » アルジェリアのChadli (旧大統領)のオリジナル インタービューと彼の歴史的な意味
    The Journal of Sophia Asian Studies 27(2009):247-28

    宜しくお願いします

    P.S.: ..Pour ce qui est du commentaire enfantin?.. a l’algerienne?: […rencontrer de vrais professeurs, il pourra apprecier la modestie d’un grand nombre d’entre eux, meme pour « les simples » prix nobel]..

    Reponse: ..Vous semblez ne rien connaitre des japonais (et ca demande des dizaines et dizaines d’annees: 1) maitriser la langue sinueuse japonaise avec ses nuances, consideree par les linguistes comme l’une des plus compliquees du monde) 2) vous semblez ne rien connaitre sur le caractere japonais apparent de modestie? ou non?..: pour connaitre cela il faut avoir pu? pouvoir? franchir les portes des societes high-tech (exp: hitachi, toshiba, mitsubishi, toray,..) ou universites top (et travailler en utilisant quotidiennement la langue japonaise parle-ecrit) payes ici par l’institution et non envoyes [universites telle que Tokyo inst of tech, tokyo elec of com etc..] et avoir pu travailler « dans un environnement competitif feroce qui fera decouvrir a la longue l’hysterie de dominer et une discrimination subtilement masquee au micrometre plus autres desagrements et des methodes a la … ! que ca deviendrait inextricables d’enumerer ici, qui demanderait des centaines de pages.. », resister avec les japonais des dizaines d’annees (et non a la sauvette un an.. 4ans, 5ans..) en arrachant chaque Yen (et seules quelques personnes dans le monde saisiront le sens de ce que j’ai note ici..).. ici ce n’est ni l’europe ni l’australie ni les usa-canada , ici c’est le die-hard chaque minute chaque seconde et seules quelques personnes sur cette planete ayant survecues dans ce monde de high-tech du 21siecle infernal japonais (maitrisant la langue, ecrite, parlee, comprise avec ses nuances sinueuses, et ayant survecues a la barriere sociale « invisible » comme l’appelle les Coreens nes ici malgre eux! de 3eme generation ayant eu leur parents expulses de force ici pour travaux forces suite a la colonisation de la Coree par le Japon debut du 19eme siecle.. au debut du siecle dernier)..

    Alors calmez-vous jeune homme, ou homme age et si vous saviez qui je suis en tant que scientist-prof alors possiblement que vous vous calmerez de suite (si vous etes sage et non une tete brulee qui mene nulle part!).. comme des centaines de milliers qui me connaissent (whole over the world owing to my scientific breakthroughs some years ago « c’est le concret et il n’y’a aucune fanfaronnade de ma part a mon age: mon fils etant lui meme docteur plus age ou moins age que vous bonhomme-internaute-algerien.. « ).. toutefois pour ne pas gener des tiers personnes je ne donne pas mon nom connu par des centaines de milliers, voir millions de personnes a travers cette planete [surtout dans certains pays et japon inclu ..]..

    Quand au commentaire..[..modestie d’un grand nombre d’entre eux, meme pour « les simples » prix nobel..]
    Sachez que les nobelises ne m’impressionnent pas: et sans fanfaronnade..: vu les breakthrough-discovery-decouverte scientifique que j’ai realise des annees en arriere (et des fois dans des environnements hostiles)..

    Et comme dit ci-dessus: un veteran scientist n’est pas expert en collage de phrases et paragraphes- le but c’est que le-mon message soit compris et l’une des raisons est l’emploi du temps et la pression du temps, le gain de temps [je ne cherche pas la chaire de Yourcenar..de l’academie de la langue francaise.. et la depense de salive..], les veterans scientists et ingenieurs-technologistes ca concoient et fabriquent les choses qui font marcher l’economie de cette planete et aussi rendre la vie ou la vie plus agreable [via medicaments, avions, computers, tele, fours a micro-onde, rayons-x, laser, scanners, telephone, reacteurs nucleaire-electricite.., malheureusement aussi les armes-bombes-A, H, missiles etc..]..

    Et renseignez vous (si vous le desirez) a sophia univ (je re-dis bien une universite de petite envergure) et je re-dis que ce Mr Kisaichi n’est q’un simple enseignant de cette universite sophia non-classee dans les 30 premieres universites ici: Ok jeune-vieux internaute, ici il y’a environ 460 universites d’etat et du prive. Le N01= Tokyo et Kyoto universites pour les sciences et high tech (non la litterature et non les arts), N02= Tohoku, Osaka, Nagoya, Hokkaido ..universites.. N03= Tokyo inst of Tech, Tsukuba universite.. N04= Tokyo science univ, Tokyo electrical-Communications…

    En plus, la preuve que je n’ai pas raconte des blagues (comme confirme dans la traduction arabe-francais de l’interview de Chadli sur le LQA) Watabane est un doctorant (comme ecrit dans mon 1er mail ci-dessus).. j’utilise un car quand j’ai recu cette info [watanabe shoko= etudiant= GAKUSEI en japonais] de l’univ sophia apres mon coup de telephone du 5 Oct (vers le Dpt Asian studies) j’ai pense que c’est un bonhomme car ici au japon le prenom Shoko est generalement utilise comme prenom de garcon…

    OK insolents? qui m’ont rappeles a mon age des souvenirs de cauchemards [origines via algerianos] de quarante ans en arriere..

    And please try to undertsand that I’m not at all interested by those kinds of comments which remembered me some (lugubre) past.. Ok jeune homme ou homme age..
    With those kinds of behavior then Algeria can’t advance-can’t get up … especially from inside the nightmare where it’s now..

    Etant toujours presse par le temps et charge.. je ne me suis pas attarde sur l’orthographe, grammaire etc.. comme explique avant et ici..

    P.S.: Concernant le commentaire de quelqu’un: un internaute qui a ecrit sur l’info arrivee d’abord vers le torchon quotidien Liberte..
    Je n’ai pas le temps de continuer ce present mail.. mais je pense savoir d’ou et comment ce quotidien Liberte a obtenu ces infos sur l’interview de Chadli.. je pense donner des details sur cela plus tard au LQA.. car ici il est tard et … demain…

    En conclusion c’est par respect au LQA que j’ai insere en plus des reponses vers les deux? internautes concernes.. Ce n’est ni de mon age ni de mon rang de jouer a ces jeux enfantins stupides-insolents qui ne ramenent rien.. Sinon la catastrophe dans laquelle se trouve empetree l’algerie depuis des dizaines d’annees.. OK jeunes?-vieux? internautes concernes..

    Cordialement,
    scientist-vieuxsamourai

    =====================
    Je suis sûr que votre commentaire plaira beaucoup à Mohamed Jabbara et Saïd Radjef, des « japonais » d’esprit.
    La Rédaction LQA.




    0
  • Salim Saddik
    7 octobre 2010 at 22 h 26 min - Reply

    « Sachez que les nobelises ne m’impressionnent pas: et sans fanfaronnade..: vu les breakthrough-discovery-decouverte scientifique que j’ai realise des annees en arriere (et des fois dans des environnements hostiles).. »

    Merci Monsieur le « scientist-vieuxsamourai » de bien vouloir eclairer ma lanterne d’ignorant en me listant vos « decouverte scientifique ». Je ne peux etre que fier de voir qu’un compatriote depasse et de loins les prix nobel.

    Ah, je viens de me rappeler la blague de Chadli qui voulait avoir le prix nobel !!! Personne ne pourra lui enlever le titre du President qui a inspire le plus de blagues, et cela bien avant l’internet.




    0
  • Rbaoui
    8 octobre 2010 at 6 h 08 min - Reply

    @scientist-vieuxsamourai

    無名の一知財政策ウォッチャーの独言




    0
  • djamel
    8 octobre 2010 at 16 h 47 min - Reply

    quelque soit les motifs ou les raisons avances par nos dirigeants ayant exerce depuis l’indépendance a nos jours nous leurs disons que l’histoire les a catalogue comme des renegats . je sais que vous ne donner de l’importance au jugement de l’histoire mais au crepuscule de vos vies .pense au jugement de DIEU




    0
  • abdelkader wahrani el-arabi
    8 octobre 2010 at 18 h 43 min - Reply

    @ touati. ceux qui sont contre l´amazighité. les traitres. et les néo-colonialistes. c´est pour créer un (harb ahli). moi je suis algerien arabe musulman.et je suis pour l´amazighité la langue amazigh pour moi c´est une langue nationale.(alakoulihal) nous les arabes nous ne sommes pas contre nos fréres kabyles.il y a que les ennemis de notre beau pays. les traitres qui divise le peuple algerien fréres. merci




    0
  • abdelkader wahrani el-arabi
    8 octobre 2010 at 21 h 00 min - Reply

    salam aleikoum. dans notre pays il toujours existé un centre de pouvoir occulte. il a agi avec un cynisme extrême pour faconner le cours des événement. il a verrouillé la société, il a liquidé les opposents, a l´interieur comme a l´exterieur du systéme. mais il n´a pas réussi a arrêter le cours de l´histoire. ici une question s´impose: qui fait l´hitoire? les historiens nous ont appris que la grande histoire est portée par les grands mouvements idéologiques, religieux,politiques et syndicaux,par l´évolution des classes sociales des sociétés et des etats, par la luttes dont ils ont a la fois les protagonistes et l´expression.elle n´est pas l´oeuvre de petits complots ou de grandes conspirations: la théorie de la conspiration universelle est une vision de l´histoire réductrice et inacceptable. pour chadli bendjedid. les generaux ils ont exiger qu´il remettre sa demission. avec les promesses d´impunité de mediene (TAOUFIK) un dossier était entre le patron des services secrets il mettait en cause le fils de chadli bendjedid, impliqué dans une importante affaire de detournement de fonds connue comme l´affaire mouhouche. le pouvoir dirigé par le clan BTS. le clan BTS de l´ANP a longtemps fonctionné se lon les critéres régionalistes voir tribaux. le triangle. batna.tebessa.souk-ahras.trois de l´est du pays d´ou sont originaires de nombreux generaux khaled nezzar.liamine zeroual.benabbes gheziel.tayeb derradji.abdelmalek guenaizia et bien d´autres son issus de ce célébre triangle. merci




    0
  • scientist-vieuxsamourai
    16 octobre 2010 at 19 h 44 min - Reply

    Chers Internautes, Bonjour

    Je viens de rentrer d’un long periple pour repartir tot demain et en consultant le LQA je viens de decouvrir quelques commentaires insolents et stupides?

    celui qui a ecrit:
    無名の一知財政策ウォッチャーの独言
    Je ne sais d’ou vous avez recolte? (et comment) cette phrase! stupide qui n’a aucun sens dans ce contexte (theme en question). Pour le 1er et dernier mots de la phrase stupide/no-sens, en faisant travailler votre cervelle ,extrapolez en faisant travailler votre cervelle/en pensant {un veteran scientist au japon} tout en consultant google , google scholar, Who’s Who in sc.&eng., Who’s Who in the World, Who’s Who in Asia, Who’s Who in America, etc.. [avec des mots cle tel que: japan, europe, algeria, energetique, radiation, heat transfer, Laser Doppler, breakthrough, decouverte scientifique/technologiste, etc.. , etc..] et consulter aussi autres journeaux/daily globaux de ces vingt dernieres annees pour les achevements et breakthroughts (possible que vous decouvrirez « Well-Known around here and beyond by the scientific communauty of the same scientific field and beyond, etc.. » vous decouvrirez alors qui je suis Mr « unknown » insolent, avec ecriture stupide genre not well nurtured?) , car comme ecrit auparavant dans mes precedents posts (pour ne pas gener des tiers personnes/question-privacy ), je ne peux donner directement mon nom, known by hundreds of thousands and more around the world [et l’opinion/non-sens ecriture stupide de l’insolent internaute n’y changera rien: c’est la communaute internationale qui en a decide ainsi … et je n’y peux rien!.. ].. egalement je ne peux donner directement les references [ou evidemment mon/les noms sont cites] de publis avec breakthroughs et scientific discovery [one scientific-discovery, not several , les scientific discoveries ca ne se recolte pas comme des cailloux..]..

    Concernant le mot au milieu de la phrase stupide [capture/recolte ou? comment?..], no-sens [there’s no item herein dealing with a « policy for intellectual property » here, even if written for a stupid irony purpose and even globally/i.e, even outside of the present context-subject/theme .. there’s no sens and no rationality concerning the stupid words « policy for intellectual property » you wrote] Mr grincheux-collecteur? de phrase stupide stimule par.. ? [from where..?]… try to learn the tedious japanese language accurately with precision and to be used accurately in compatibility with the concerned situations and not stupidly/randomly stimulated? by some syndrom ? of …..

    Et [je repete] si vous saviez qui je suis [a moins d’etre une tete brulee] et en possedant un minima de sagesse et de rationalite, vous seriez alors calme dans votre coin et vous n’oserez jamais ecrire une telle phrase stupide [genre phrase mal elevee] with no-sens in this present context/theme , phrase stupide recoltee ou? comment? .. vous comprendrez? alors que tout le monde n’est pas …… dans ce monde ou il existe des tops et des over the top pas tres loin de la ligne d’arrivee , dans le peloton pas tres loin des nobelises …. , c’est ca le sens du mot non-impressionne [ecrit dans mon precedent post], a ne pas confondre avec arrogance ou non-respect des breakthroughs des nobelises, a ne pas confondre avec surpasser de loin des nobelises [non/never ecrit dans mes precedents posts.. mais que des tetes tordus algerianos! rongees par..? ont interpretees?/extrapolees? a leurs manieres tordues..] ..

    Dans la vie, apres quarante, cinquante ans d’activite , d’abnegations , de barrieres multiples a franchir: bac, universite, master, doctorats « Dr. Eng., PhD, DSc., Docteur d’etat concerning the previous education system « … , publis locales/internationales, international-communications/congress, former des docteurs/et post-docteurs, patents/brevets et se rapprocher ainsi de la barriere ultime (cad le Nobel) et plus approche (rational point of view) plus ca se complique et plus la competition/la charge devient intense, et la plusieurs parametres rentrent en jeu pour arriver a realiser ou non des breakthroughs technologique et/ou scientifique … .. et plus il y’a lueur de probabilite de « world class » decouverte (sounding breakthrough) scientifique plus le veteran scientist se rapproche de la barriere ultime (Nobel’s barrier) et plus le veteran scientist concerne pourrait etre dans le peloton proche de la ligne d’arrivee .. (et c’est dans ce sens qu’il faudrait interpreter le mot non- impressionne dans mon precedent post) is’nt insolent individu writing une phrase sans queue ni tete without a sens in this present context (Ref: the middle of the phrase= non-sens in the global sens..).

    C.a.d tout depend dans quel peloton/groupe on se situe: par exemple si en sprint/course on arrive a faire dix secondes pour le 100metres.. on ne pensera pas (sagement rationellement) a pouvoir entrer dans le peloton de Usan (le jamaicain) avant le franchissement de la ligne d’arrivee, si un pays arrive tout juste a fabriquer des bicyclettes il ne pensera pas a aller de suite (court, moyen, proche long terme) fabriquer un TGV ou une station spatiale .., si un pays arrive tout juste a fabriquer des systemes de turbine/combustion [au Max avec des alliages etc.. pouvant resister au max a des temperatures de 650 degrees centigrades] pour avion bien au dessous du regime sonique, il ne pensera pas a [franchir de suite la barriere du son] et aller challenger les fabricants d’avions supersonique/hypersonique .. et si un sprinter est tres proche du record de Usan [le jamaicain] alors le sens commun fait qu’il n’hesitera pas a concourir dans le fields and track avec objectif d’etre dans le meme groupe que Usan juste avant la ligne d’arrivee (c’est dans ce sens qu’il faut interpreter non-impressione par les nobelises qui semble gener? les tetes de….. )..

    Enfin, Il y’a a prier le bon Dieu/Allah pour que ce comportement [ou tetes et esprits sont ronges par..] soit limite a quelques tetes d’algerianos sinon ce pays/algerie risque de ne pas sortir de la mare pour tres longtemps « apres les 50ans ».. et si ce comportement genre fleau « insociabilite, etc.. jalousie et tribalisme virulent= Ref Ferhat abbas, le guide touristique Petit Fute, etc.. » est largement etendu, ca pourrait? expliquer la colonisabilite non-stop de 2000ans de ce pays /Algerie ..

    Pour le second internaute [j’allais prepare un ecrit spec .. mais..] qui a ecrit les stupidites insolentes genre…:
    [..depasser les nobelises etc.. blague du nobel sur chadli etc..]:
    les commentaires ci-dessus [sur l’ecrit stupide plus without rationality « from the japanese language point of view concerning the present theme/subject » de l’internaute concerne who wrote la Salade ordurieuse ni queue ni tete version algerianos ronge par… ?! « reference: le guide touristique le petit Fute, ferhat-Abbas, M.-Bennabi, Ibn-Khaldoun.. et insociabilite.. la nuit des temps.. », who wrote: « unknown?, intellect property policy!!!, parle a soi-meme ?!!.. »] , les commentaires du ci-dessus donc en grande partie peuvent servir de references comme reponse a cet internaute concerne .. les blagues ca peut soulager et renforcer le systeme immunitaire et les blagues/reves sont gratuits, is’n’t …. et je ne suis pas Chadli … si vous contactez l’universite en question en parallele avec des efforts de recherche sur le Web/google /google-scholar , yahoo, who’s who, journeaux, etc.. I’m sure that you will find that I’m not Chadli [with no chance of stupid or not blagues] and you will find with the (other cited herein, the insolent internaute expert? in stupid writing) you will find who I’m and then (si vous etes sages tous les deux, non tetes brulees?) vous vous calmerez? once for all ?… souhaitons..le…

    Et comme conclusion aux deux internautes cites ci-inclus: Pour en finir avec ce genre d’enfantillage version algerianos tordus, insolents a ecrits stupides: Alors je vous propose a titre individuel pour les 2 concernes (car comme decrit ci-inclus je ne peux donner ni mon nom ni les references de mes publis/breakthroughs/scientific discovery ou evidemment mon nom et quelquefois celui d’autres avec moi sont ecrits: la raison est de ne pas gener des tiers personnes-technologistes-scientists etc.. et autres personnes ailleurs par divulgation ….).. voila ce que je propose aux 2 grincheux algerianos ecrivant des stupidites et insolences tordus de bas niveau, ni queue ni tete, ronges par la ….?:
    Contactez l’universite en question/asian studies dpt. et autres si vous voulez .. Et demandez leur/a l’admi le suivant: Qui vous a contacte le 4, 5,.. octobre et a qui vous avez remis la doc [interview de Chadli] realisee par Dr Kisaichi .. et a moins d’un phenomene « unknown .. !! » n’ait lieu?, alors l’administration (qui a quelques infos concretes sur certaines « only » de mes references/scientifique breakthroughs internationaux/et world-class scientific discovery ..) vous repondra le suivant: Nous avons ete contacte et nous avons remis la doc a…:
    (c.a.d a moi, le veteran prof-scientist de la communaute internationale des dizaines d’annees au Japon qui a forme des docteurs et post-docteurs « de differents citizenships/races-civilizations-cultures », probablement depassant l’age, etc .. des concernes insolents? conscients? inconscients? internautes ici-inclus avec commentaires stupides: avec connotations qui m’ont rappelees des souvenirs lugubres-cauchemardesques d’une quarantaine d’annees en arriere) le 5 oct, le 6 oct et le 7 oct ..

    Aux 2 jeunes? ou vieux? bonhommes/internautes concernes: Pour lever ce quiproquo, quoique emanant de commentaires stupides insolents a ni queue ni tete,.. je vous ai repondu en consacrant ce temps non-productif .. et je souhaite que ca s’arrete la/end-stop [genre sage non tetu non tetes brulees qui ne mene a rien sinon mene a….!]..
    Mon emploi du temps charge ne me permettant pas d’ecrire (et selon les weeks-end) ces posts que le week-end, en outre je ne peux me permettre d’etre cloue devant le computer comme … et demain (comme la semaine derniere) tot [il est 2h20 du matin] je dois repartir pour un long periple/obligations obligent…
    Je ne pourrai donc repondre de suite ni a un post normal ni a un post stupide/insolent (genre celui des 2 internautes concernes) ..

    P.S.: Comme cite precedemment: Presse par le temps, ce post a ete ecrit sans trop faire attention a la grammaire, syntaxe tournures.. etc.. le but etant de transmettre rationellement le message seulement vers la boite cranienne des concernes ….

    Cordialement,
    scientist-vieuxsamourai




    0
  • Chafik
    31 octobre 2010 at 4 h 11 min - Reply

    Je suis bien curieux de connaitre les conclusions vers lesquelles sont arrivés nos chers chercheurs japonais. Je pense qu’ils ont fini par publier leur rapport dans des éditions spécialisées dans les parodies.




    0
  • abou ferhat
    2 novembre 2010 at 19 h 42 min - Reply

    mr chadli est un ancien sous officier de l’armée française.
    par la grace de l’indépendance il est devenue « president » d’une république bananière pendant 12ans.cela n’a absolument rien changé à son niveau. le voilà à tenir des propos sentencieux stupides comme ses acolytes africains ,anciens sous-off des armées coloniales:bokassa,idi amine dada.




    0
  • Nacera Kherbouche
    3 novembre 2010 at 0 h 09 min - Reply

    Bonjour,
    Honnêtement, j’ai lu en diagonal. Je veux provoquer un black-out dans mes méninges pour oublier que j’ai été gouvernée par Chadli. En plus, il n’assume pas. Mon père layarhmou quand il pensait à Chadli disait: Ida asnadati l’oumour li ghairi ahliha fantadirou essaâ. Et c’est ce qui fût avec cette marionette. Je ne dépenserais pas un gramme d’energie pour analyser son fatras! Plus jeune, il radotait, maintenant que peut il raconter d’intelligent? Oublions le! Whats next?




    0
  • Laïd DOUANE
    3 novembre 2010 at 16 h 07 min - Reply

    Si Chadli a vraiment dit celà, c’est que Chadli est vraiment bête ou tout simplement trop gonflé, car il sait très bien, c’est à la portée d’un chef de gare de le comprendre, que l’équipe qu’on voit n’a pas le pouvoir de décider en Algérie. Cependant, je n’exclue pas qu’il soit capable de comprendre aujourd’hui qu’il avait tors d’accepter d’être propulsé à la présidence. Quant à l’ouverture politique, le multipartisme, le libéralisme et tout ce qui s’en suit par voie de conséquence, il ne faut pas le demander à Chadli pour savoir; il ne sait même pas ce que c’est; il faut le demander à Gorbatchev et encore, s’il en sait tout!
    Allah Ikoun Fi âwni hadha Elbled!




    0
  • nadir
    3 novembre 2010 at 19 h 44 min - Reply

    Salam alikoum
    Tout d’abord je remercie le LQA pour nous avoir donné cette occasion de s’exprimer librement sur les sujets d’actualité et je souhaite que par un dialogue serein pour tous les parties prenantes sans aucune exclusion peut mener à bien l’avenir de notre pays.
    J’ai lu tous vos commentaires et je constate que que la majorité et contre lui pour les uns peut étre qu’ils sont jeunes et n’ont vécu la période de sa présidence pour d’autres parcequ’ils déteste à cause de sa conviction envers l’amazigh et bien suil y mème des moukhabarates du régime actuel qui le détestent et qui écrivent sur ce journal pour détourner l’opinion public et tremper le peuple et surtout les jeunes Algériens.
    J’ai constaté aussi que nombreux d’Algériens tiennent un dialogue de violence, agressif, et impoli.
    Nous sommes tous concerné pour savoir la vérité sur l’histoire de notre pays et de ses qui nous ont dirigé dans le passé et le présent pour en tirer des leçons afin d’apprendre à assumer nos responsabilités dans le présent et dans le futur pour préserver un minimum joie de vivre à nos enfants et plaire à Allah dans le ciel et la terre lui appartienne à lui seul l’Algérie n’appartient ni aux arabes ni aux amazigh mais c’est à lui que nous appartenons tous et nous sommes responsables de nos actes devant lui donc il n’y a que la vérité qui triomphera dans ce bas monde et dans l’au delà.
    Parfois la vérité blesse et elle est difficile à avaler quand on c’est qu’on à tord.
    Permettez moi de vous dire tous pourquoi on entend tous ce bruit sur la vérité des révélations du président Chadli que les uns vont cherché au Japon les autres cherche la version original et la traduction, d’autres insultent le président de tous les maux, il est de notre intérêt de respecter les règles du dialogue et le respect à autrui pour bâtir notre avenir il ne fallait pas toucher à sa personnalité. Le président Chadli vie en Algérie aux yeux de tout le monde et qu’il suffit à n’importe quel journaliste de l’auditionner et il est du droit des Algériens de tout savoir sur les évènements et d’arracher la vérité car il est aussi du devoir du président Chadli de nous dire toute la vérité car il est responsable devant dieu et le peuple. Sans toucher à sa personnalité
    A mes connaissances j’ai vécu sous le règne de Chadli et j’ai suivi tous les évènements ce qu’il fait concernant sa démission est geste de sage, il n’est pour rien, la responsabilité de tous les évènements incombe aux pouvoir militairele FLN n’étais jamais responsable selon les dires de son scrétaire général Mehri, Chadli a été forcé par les militaires de quitter le pouvoir. Les militaires ont fais sortir les jeunes en octobre 88 pour changer du camp socialiste, ils ont arrété le processus démocratique et les elections en 1992 contre la volonté du peuple, ils sont responsables des massacres et des disparitions forcés des Algériens. Le président Zeroual a essayer de sauver l’Algérie en dialoguant avec le fis à Djnan el mithak mais ça n’a pas plu à certain généraux et certains athées qui détestent les musulmans ils ont fais échouer les discussions entre fis et pouvoir par crainte de retour aux urnes et que le peuple choisira le fis comme principale opposition. Zeroual en désaccord avec les militaires quittent le pouvoir et ces derniers sont responsables de tous les maux que vivent l’Algérie d’aujourd’hui.
    En juin 1991 le pouvoir militaire le gouvernement, le fils et certain partis sont arrivés à conclure un accord pour arrêter la grève du fis mais les généraux et à leurs tètes le général Nezar ont trahis l’accord et tirés sur les populations civils sur sahat chouhadas et toute à commencer en ce mois de juin 1991 par l’emprisonnement des leaders du fis du processus électoral décembre 1991, limogeage du président Chadli, janvier 1992 destitution des instances constitutionnelles création du HCE, déportations
    des militants du fis dans les camps de concentrations du sud dans des terrains à radio activité ou des rescapés du sud souffre de cancer jusqu’à nos jours, par des moyens direct ou indirect des jeunes ont été forcés de rejoindre le maquis sans savoir sous les ordres de qui.
    massacres à bout portant des détenus aux niveaux des secteurs militaires, de police et des prisons.
    A mon avis au lieu de manger le pain amer il faut à guérir la plaie et rassembler toutes les parties concernées autour d’une table pour trouver des solutions à tous ces problèmes du passé.
    Si non rien ne marchera et il n’y aura aucune confiance entre le gouvernant et le gouverné.




    0
  • zaki
    4 novembre 2010 at 13 h 20 min - Reply

    salam,
    qui a ordonné de tirer sur les manifestants d’avril 80?c’est chadli. qui a ordonné de tirer sur la foule le 05 octobre 1988? c’est chadli.
    qui a vendu l’avion présidentiel?c’est chadli.
    qui a ordonné du tuer ali mecili ?c’est chadl.
    et la liste est encore longue,tres longue.




    0
  • SAID
    16 novembre 2010 at 23 h 32 min - Reply

    M. SIDHOUM
    Si celà ne dérange pas trop la redaction, je vous prie d’enlever les deux articles, avec les photos de chadli. Chaque fois que j’ouvre LQA et je vois ces 2 photos, je me sent précipité dans un abime.
    Que de temps perdu pour l’Algerie !
    Avec mes remerciements anticipés.




    0
  • samia
    18 novembre 2010 at 0 h 24 min - Reply

    bonsoir,
    je pense que vous compliquez les choses, l’ex-président chadeli mérite du respect, un homme courageux qui affronté une phase tragique dans notre pays.
    concernant la langue Berbère, ce qu’il a dit n’a rien de méchant, il faut voir les choses en réalité qu’est ce qu’elle a rapporté cette langue à notre pays?il y’a une culture cert mais aucune civilisation comme celle du monde arabe.
    si vous regardez l’histoire,le peuple algérien est plus arabe que kabyle, la raison se résume en quelques lignes: quand les arabes musulmans ont conquis l’algérie, je dis conquérir non colonisé, ils ont apporté le savoir et le savoir-faire, regarder Andalousie actuelle Espagne elle était la porte des lumières pour l’occident qui était dans l’ignorance…
    bref, les arabes ont venu sans ramener leurs femmes, ils se sont mariés avec les femmes dans chaque pays qu’ils coquèrent.
    donc arrêter de diviser l’algérie en deux partie, c’est un peuple arabe et tout ce qui existe :ces des dialectes différents.
    en france il y’a le patois, pourquoi ils demandent d’avoir une national reconnu.?
    au lieu de vous divisez, ou d’insulter un président sachez que nul ne peux jugé quelqu’un sauf le Dieu.




    0
  • Nadir
    19 novembre 2010 at 22 h 16 min - Reply

    Merci Samia pour ton commentaire tu as bien parlé.
    Chadly est le père de la démocratie en Algérie, si la junte militaire l’avait laisser faire les choses comme il a promis après la victoire du fis au second tour il n’y aurai pas 200 milles morts; des milliers de disparus et des milliers de déportés dans les camps du sud voilà les résultats des agissements néfastes de la junte militaire qui a fait le coup d’état en 1992 sans mesurer les conséquences. De toute les façons Chadly est un grand homme et il a tous honneurs du peuple Algériens. Ce qui est étonnant pourquoi y a t’il encore des Algériens qui mettent beaucoup du temps à comprendre ce qui s’est passé réellement en Algérie faut il attendre encore 2 autres mandats sous le règne de Ouyahia qui va bientôt remplacer l’actuelle président. C’est malheureux de voire encore des Algériens méconnaitre la réalité des choses. De toutes les façons la responsabilité de ce qui s’est passé réellement en Algérie incombe au patron de la DRS qui sont connu par tout le monde.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique