Édition du
22 July 2017

URGENT : De jeunes chômeurs en grève de la faim tabassés devant la maison de la presse d’Alger

27 jeunes chômeurs venus de la ville de Laghouat sont arrivés ce matin devant la maison de la presse d’Alger pour entamer une grève de la faim afin d’attirer l’attention des journalistes et de l’opinion publique sur les  conditions sociales déplorables de la jeunesse de Laghouat. Ils nous disaient qu’ils parlaient et agissaient au nom des jeunes chômeurs de cette ville. Nous exhibant les différents courriers et demandes d’emploi adressés aux autorités locales, ils nous affirmèrent que le wali avait refusé à maintes fois de les recevoir. Leur seule exigence : un emploi  pour subvenir aux besoins de leurs familles. La police arrivée sur les lieux les a dispersés en les matraquant. Un syndicaliste du SNAPAP, venu les soutenir a été interpellé, avant d’être relâché. Les jeunes chômeurs se sont alors dirigés vers la Chambre Nationale d’Enregistrement (APN) dans l’espoir d’être écoutés par les « représentants » du peuple.

A l’heure actuelle, les jeunes citoyens de Laghouat se trouvent au boulevard Zirout Youcef, devant l’édifice de l’APN.

Alger le 10 octobre 2010.  12h


Nombre de lectures : 4992
16 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • selim
    10 octobre 2010 at 17 h 17 min - Reply

    Lors de la mort de mustapha bouteflika il m’ a été rapporté que sa majesté avait bloqué plusieurs quartiers d’alger.Il savait comment agir quand il s’agissait de ses proches.Voila maintenant 27 jeune chomeurs qui n’ont pas choisi de vivre en algerie traversent des kilometres pour protester contre leur chomage forcé et on les accueille par la matraque.C’est normal puisque ce ne sont pas ces enfants, ni meme ceux de tewfik.Donc la matraque sur eux yajjouz. C’est hallal pour le premier college que nous sommes.J’appelle ca moi du harkisme. Le harkisme est une nouvelle ideologie inventé par ce regime dans les fait pour diriger le pays depuis 1962. Le harkisme qui a été initié par ben bella veut dire trahir, tout en se revendiquant d’un patriote.Le harki aprés 1962 c’est etre traitre tout en ayant pas honte.Le patriotisme du harki se legitime par la force et la terreur.Si les algeriens savait que le depart des francais aller provoquer des scene de sauvagerie comme le montre cet evenement, il faut reconnaitre qu’il y a beaucoup parmi eux qui auraient reflechi avant le passage à l’acte. L’organisation de ce genre d’evenement doit s’accompagner d’une mediatisation par l’internet pour qu’il puisse avoir l’effet escompté.DONC ALGERIENS ALGERIENNES QUI HABITENT AUX ALENTOURS, À VOS PORTABLE ET À VOS CAMERA, SERVEZ VOUS.
    La multiplication des evenement pareils dans plusieurs endroits de la capitale ,mais aussi dans d’autres regions, la kabylie, l’oranie aux aurés , à annaba, au sud accompagné d’une mediatisation pourront faire trembler le regime. Mais la chute de ce regime harki pourra etre provoqué par la concordance d’evenement pareils avec le concours des syndicats autononme en provoquant des greves illimités accompagnés de manifestations. Quand au reste Ben mhidi (allah yarahmou)l’avait bien dit envoyer la revolution dans la rue le peuple s’en chargera.Nous qui sommes malheureusement à l’etranger nous pouvons y contribuer en organisant nos propres greve de la faim et nos manifestations pour casser l’omerta qui sera tenter en vain de provoquer les harkis du commnadement du DRS. je pense qu’à ce moment il rejoindront leur frere harki dans les taudis que leur a reservé la france.




    0
  • moufdi
    10 octobre 2010 at 19 h 03 min - Reply

    les voyous ripoux ont matraque a plusieurs reprises les professeurs d’universites alors chomeurs belfarh
    les autorites devraient changer le nom DGSN en CNVA…
    c for corps
    n for national et le reste tous les algeriens le savent…




    0
  • VERITAS
    10 octobre 2010 at 19 h 33 min - Reply

    normalement on verra cela dans le journal TV de 20h00. c’est l’une des préoccupations des citoyens. non?!!!

    n’est ce pas mr. mehel?!!!




    0
  • Ammisaid
    10 octobre 2010 at 20 h 36 min - Reply

    Je vous demande du travail vous m’offrez des coups de baïonnettes, que vous mettez dans les mains de mes frères qui ont, normalement, d’autres chats a fouetter: faire des enquêtes, arrêter les voleurs et les emmener devant un juge.
    Au club du pin, il n’ y a pas de chômeurs
    Il y a des voleurs qui vivent dans le calme et le bonheur
    Des criminels qui vivent dans le luxe et la grandeur
    Et, des familles qui n’ont jamais connu la misère

    Au club du pin, il n’ y a pas de chômeurs
    Ni des enfants qui bravent les tempêtes de la mer
    Ni des jeunes filles qui vendent leurs corps
    Pour manger au moins un repas par jour

    Au club du pin, il n’ y a pas de chômeurs
    Des robinets coulent de l’eau doux et pur
    Il n’ y a pas de risque de se blesser ou de mourir
    Car la sécurité est comme l’air qu’ils respirent

    Au club du pin, il n’ y a pas de chômeurs
    Tu trouveras des ministres, des députés et des sénateurs
    Qui te préparent des lois qui vont te desservir
    Et qui vont t’obliger a les fuir ou a te taire

    Au club du pin, il n’ y a pas de chômeurs
    Mais y vivent des juges et des procureurs
    Qui se lèvent le matin avec des grands sourires
    Car, ils savent que c’est les zawalis qu’ils doivent punir

    Au club du pin, il n’ y a pas de chômeurs
    Mais y vivent des pervers et des menteurs
    Qui t’aiment quand tu acceptes de devenir un bon serviteur
    Et, qui te haïssent si tu oses faire le contraire

    Au club des pins, il n’ y a pas de chômeurs
    Il y a des entrepreneurs qui boivent ta sueur
    Des généraux qui aiment manger ta chair
    Et, des cadres qui savent comment se servir de tes dinars

    Au club des pins, il n’ y a pas de chômeurs
    Mais il y a des hommes semblables aux vampires
    Qui ne connaissent ni les regrets, ni les remords
    Et qui n’ont peur ni des lois humaines, ni de celles du seigneur

    Que protègent des juges et des procureurs




    0
  • asma
    10 octobre 2010 at 21 h 12 min - Reply

    dois je rappeler que meme les deputes ce sont fait tabasser devant LAPN en 2004 ??!!!alors que faut il faire?




    0
  • elforqan
    10 octobre 2010 at 21 h 13 min - Reply

    @ Ammisaid , pour vous au club des pin, il n’ y a pas de jeunes fille qui vendent leurs corps , hé bien cher monsieur, vous vous trompez, les filles et garçons des gens de la «  »hautes société »( avant 1962, ils étaient bergers !!) sont tous des débauchés, drogue, prostitution, alcool..etc..etc…qui mage lahram, ses enfants ne seront autres que w’lad lahram et c’est la réalité !! moralité, il vaut mieux vivre humblement et avoir son honneur et sa dignité qu’être quelqu’un , pour enfin de compte n’être rien, parce qu’ils ne sont rien !!!!
    Pour être homme, c’est pas facile, il faut affronter la vie seul en ne comptant que sur soi-mime et bien sûr sur Allah et non pas comme le font certains lâches qui, incapables d’affronter la vie, se cachent ou se protègent derrière leur grade , fonction, leurs connaissances ou leur fortune (malhonnêtement acquise) !!…mais ce genre de personne ne vivront que le temps de leur vie, les Hommes, eux, vivront au-delà de leur vie !!!




    0
  • Ammisaid
    10 octobre 2010 at 21 h 46 min - Reply

    Elles vendent leurs corps pour autre chose mais sans doute pas pour se nourrir. Ou pour se nourrir de mets exquis. Je ne suis pas entrain de louer les gars et les filles du club des pins. J’essaye, dans mes possibilités de compréhension de leur situation et de la notre, de décrire quelques conséquences néfastes qu’ils exercent sur nous. Je n’ai jamais rencontré une fille d’un général, d’un ministre, d’un sénateur, d’un entrepreneur…qui vient au club des pins. J’écris ce que je ressens et je me donne l’autorisation de le partager avec vous toutes et tous pour me sentir exister. Je ne prétends pas dire la vérité, ni comprendre
    , parfaitement, ce qui nous arrive, j’apprends avec vous toutes et tous, sans exception.
    Enfin, cher frère, il y a une différence entre celui ou celle qui a choisit et celle ou celui qui est obligé.
    Fraternellement




    0
  • Yacine Zaid
    10 octobre 2010 at 22 h 59 min - Reply
  • usui
    10 octobre 2010 at 23 h 53 min - Reply

    si on ne donne pas l’occasion à un homme ou à une femme de gagner sa vie, que peut il lui rester? tendre la main?? ceux là en tout cas sont une leçon de fierté, ce ne sont pas des footballeurs qui se tapent des millions, et qu’ont traite comme des héros, pas des politiciens véreux dont la progéniture se pavanent en suisse et en alemagne, pas des intégristes assassins vomissant leur haine sur une chaîne de télé. non ceux là sont ceux dont les cris sont assourdis par l’ignorance d’un nationalisme et d’un fanatisme religieux tout juste bon à abrutir un peuple muet et lâche face à sa propre misère.




    0
  • Sami
    10 octobre 2010 at 23 h 56 min - Reply

    Salam
    C est malheureux vraiment ,.. les gens du sahara nous donnent le gaz et le petrole et gagnent les coups de matraque en retour !!!!!!!




    0
  • liatim
    11 octobre 2010 at 11 h 14 min - Reply

    bonjour à tous quand je voit ça ç’est honteux çe qui fait çe gouvernement tabassée des jeunes chomeurs qui revendique l’eure droit soçiaux maintenant je comprend pourquoit il fuit l’eure pay prendre des risque en mer
    la survie ou la mort moi je dit ç’est grave de voire ça pour un pay riche en matière première moi je dit tous les pays arabes ç’est des dictacteures après te la de la ligue arabes il mème les problèmes soçiaux qu’elle honte




    0
  • khaled
    11 octobre 2010 at 13 h 07 min - Reply

    Temoignage:

    La ou j’habite a Alger, des gens du Sahara algérien, de Timimoun précisément jalonnent les rues en vendant du thé a longuer de journee.

    Mon père avait demandé a un jeune garçon, pourquoi il fait cela a Alger…réponse, Il n y a pas de travail fi Sahara y Hadji.

    Faire 1500 km pour vendre du thé et vivre dans le hammam, se priver de tout pour envoyer un pécule a la fin du mois…quelle triste vie….un exilé dans son propre pays…

    Ou sont nos pseudo-démocrates, ceux qui ont appelé et appellent toujours a une société modèle, moderne et laïque ou le peuple aurait son mot a dire…

    Il ne reste que nous les islamistes sur le terrain du militantisme. Ceux qu’on embarque chaque vendredi après prière pour avoir osé parler vrai et sans détour. Ceux qui ont vendu leur âme a l’Éternel et non contre des entreprises illégitimes.

    Nous sommes l’Algérie et même si toutes les forces de l’univers se réunissent, elles ne pourront changer notre destin écrit déjà sans les étoiles.

    Avec rancune….




    0
  • elforqan
    11 octobre 2010 at 16 h 35 min - Reply

    @ Ammisaid, vous étes libre de dire ce que vous avez envie de dire et je partage entiérement tes points de vue, et j’ajouterai ceci, vous dites n’avoir jamais rencontré le fils d’un général, ministre…etc….alors, il faut remercier Allah, même moi, je ne les ai jamais rencontrés et je ne souhaitai jamais les rencontrer ( que Dieu m’en préserve!), parce que j’aime rencontrer les braves gens , gens honnêtes, gens d’honneur et de dignité qui circulent nuit et jour là où ils veulent sans avoir besoin de la protection de quiconque sauf celle de Dieu !!! oui ! sauf seul de Dieu !

    Mon cher ces types là sont pareils à l’araignée comme le dit Allah dans la sourate El ankabout !!!! ne vous tracassez pas ! ils vous envient, ils aimeraient bien être comme vous ou moi, ou tout autre algérien, simple citoyen, digne et libre!!
    Ces gens là ne nous effrayent pas, nous savons ce qu’ils étaient, il y a quelques années, ne parlant pas de ce qu’ils étaient avant 1962!!!!!




    0
  • misaki
    11 octobre 2010 at 22 h 59 min - Reply

    une lueur d’espoir dans un milieu où rien ne semble arrêter l’idiotie, une société plongée dans le noir, les jeunes ne se reconnaissent nul part, soit se noyer dans la mer et servir de bouffe aux poissons, soit se faire exploser après s’être fait bouffer le crâne…chercher vainement un paradis qui n’existe nul part autre que dans la liberté de vivre et de revendiquer ses droits, dans un pays rongé par la corruption, l’islamisme, la dépolitisation et la culture de l’inculte. ces jeunes là, sont l’Algérie libre matraquée par une injustice indécente, c’est le désespoir qui tue, ou qui dans le cas de ces enfants d’une révolution avortée, font naitre et sentir le parfum enivrant, non de l’espoir mais de la volonté de se battre et de faire encore un pas vers un état de droit.




    0
  • liatim
    12 octobre 2010 at 18 h 34 min - Reply

    bonsoir à tous au lieu de dépenser des milliards de dollars et les foutre en l’air il devrait penser à ce peuple qui est en survie il doit revoir les salaires et le système social pour tous




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    31 octobre 2010 at 16 h 07 min - Reply

    Il faut, il faut, il faut, il faut quoi ? si ce n’est s’unir, soutenir l’Appel du 19 Mars et agir, en chassant la peur.il faut une fois pour toute comprendre que la politique de Djeha « Takhti Rassi » et une arme qui finit toujours par achever celui qui s’en serre, Alors il faut agir dans le bon sens et avec bon sens.
    Que Dieu guide nos pas vers le bien, pour une existence communautaire et égalitaire. Nos parents, nos grands parents furent les pionniers, soyons donc dignes d’être leurs héritiers, sinon c’est le déclin. Salutations.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique