Édition du
30 March 2017

En effet, nous savons à présent…. !

Abdelkader DEHBI

On savait depuis la nuit des temps, qu’il y avait la semaine des 4 jeudis…. Grâce au  scoop de la page 2 du Soir d’Algérie, on sait désormais qu’il faut vivre 823 ans pour avoir la chance comme nous, de vivre à nouveau, un mois d’Octobre commençant un vendredi comme en cette année de grâce 2010. En effet, on pouvait lire en ce Lundi 11 Octobre 2010, ce titre racoleur : « Vous le savez maintenant »

« «  Ce mois d’octobre comprend 5 vendredis, 5 samedis et 5 dimanches. Vous allez dire et après !! Eh bien, sachez que ceci ne se produit que tous les 823 ans ! – Presque six milliards de personnes assistent à cela ; par contre, vous faites partie du peu qui le savent ! » »

Diantre ! – comme eut dit ma vieille marraine – dans sa langue à elle – comment cela se pourrait-il ?  Et d’où vient ce nombre de 823 ans, un nombre premier comme cela saute aux yeux, comme pour nous en imposer.

Juste le temps d’une petite poignée de minutes, accordons-nous une brève récréation arithmétique du niveau d’un journaliste moyen (pour peu qu’il ne fasse pas partie de l’équipe du Soir d’Algérie)… En prenant par exemple la série des 161 années allant de 2001 à 2161 on constate avec un plaisir enfantin, que nos futurs Vendredis 1er Octobre – tout autant d’ailleurs que n’importe quel autre jour de semaine considéré –  sont toujours là au nombre de 23 sur 161 ans – au rythme moyen donc de 1 fois tous les 7 ans , même s’il y a des « sauts » dans la régularité. Et cela, tout simplement en vertu du fait qu’il y a 7 jours dans la semaine et que le Vendredi fait partie de ces jours-là.

Au grand dam des méchants « Inaudi » aux neurones en polystyrène qui, non contents de déverser à longueur de journaux, des tonnes de mensonges, de désinformation et de propagande …. s’essayent à présent dans les chiffres. Les malheureux !


Nombre de lectures : 1219
10 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • bouyilès
    11 octobre 2010 at 21 h 06 min - Reply

    Il faut savoir de quel calendrier on parle.
    C’est peut-être celui de l’hégire.De quoi devenir fou,avec tous les chiffres qui sont avancés.Et ce n’est pas faire pour nous divertir,avez-vous un idée derrière la tête ,Si Abdelkader?




    0
  • AMOKRANE NOURDINE
    11 octobre 2010 at 22 h 34 min - Reply

    Fatigué j’ai pas pris le temps de bien lire le texte de ABDELKADER DEHBI mais cette information de ce mois d’octobre comprenant 5 vendredis 5 samedis et 5 dimanches je l’ai lu ce matin dans facebook sous la plume de souad une chercheuse marocaine établi au canada




    0
  • Abdelkader DEHBI
    11 octobre 2010 at 22 h 51 min - Reply

    @ — bouyilès :

    Vraiment aucune arrière pensée ; je vous avoue même qu’étant occupé par ailleurs, c’est l’une de mes petites filles (13 ans) que j’ai chargée, à titre de devoir récréatif, de calculer, en tenant compte des années bissextiles – de 2001 à 2161 inclus – les années où le 1er Octobre tombe un vendredi. Voici les résultats, tout à fait corrects, pour les curieux :
    — 2004, 2010, 2021, 2027, 2032, 2038, 2049, 2055, 2060, 2066, 2077,2083, 2088, 2094, 2105, 2111, 2116, 2122, 2133, 2139, 2144, 2150, 2161..— Ceci juste pour conseiller un peu plus d’humilité à certains journaleux en quête de sensationnalisme. A tout prix….




    0
  • still
    12 octobre 2010 at 0 h 47 min - Reply

    Bravo, Le Soir! Ca c’est de l’info inedite dont nous sommes les heureux beneficiaires,presqu’en exclusivite!
    Maintenant il faut penser a investir ce « grelo ».
    Nos amis a Le Soir ont compris que celui qui possede l’informatiom possede le Pouvoir*.
    *PS.J’espere qu’ils n’en abuseront pas.




    0
  • brahmi16
    12 octobre 2010 at 10 h 06 min - Reply

    Qu’ ils aillent se faire pendre(les mercenaires du soir) avec leurs idioties,nous avons d’ autres chats à fouetter ……et si nous l ‘envie nous prenait pour nous divertir, nous irons sur rires et chansons.




    0
  • Abdelkader DEHBI
    12 octobre 2010 at 10 h 30 min - Reply

    @ — AMOKRANE NOURDINE :

    «  »….je l’ai lue ce matin [l’information] dans facebook sous la plume de Souad une chercheuse marocaine établie au Canada » ».
    Si l’information que vous avez lue est rédigée dans les mêmes termes que celle rapportée par « Le Soir d’Algérie », alors il faudrait peut-être conseiller à cette « chercheuse » de rediriger peut-être ses recherches sur les questions de boîtes à couture ou des lessives « lavant plus blanc que blanc » pour ménagères demeurées…




    0
  • AS
    12 octobre 2010 at 14 h 09 min - Reply

    Est-ce que le journaleux quels signes du zodiaques il y aurait a chaque mois d’octobre des cinq vendredis, samdedi, dimanches, des fois qu’il se passerait des choses anormales… as above, so below ? !




    0
  • Sami
    13 octobre 2010 at 2 h 09 min - Reply

    Salam
    Merci Mr Dahbi .. bien dit, il faut liberer la presse algerienne de ce regime mafiaux qui l’utilise dont elle a contribuer bcp a son survie et fait parti de sa sale guerre contre l identite et meme l existence de ce peuple, il l’utilise comme une machine de destruction et malinformaion, la restitution d une democratie ne passer que a travers d une information sereine et avec but de defendre les interets du peuple et donne a l algerien son valeur en tant qu un humain pas un chifre ou un mot sur les page d un journal, c est un tres inteligent example comment et pour quelles fins cette presse destrutrice agir
    C est pour ca que je pense que la bataille pour liberer l otage c est une bataille de l’information,
    La presse intrenationel a souver le ‘reste peuple. dans les annees 90’s et maintenant il faut que le peuple aie sa presse fidele pour lui seulement a lui
    merci bcp Mr dahbi




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    13 octobre 2010 at 11 h 34 min - Reply

    Ce que le lecteur aurait souhaité savoir dans l’édition du 11 Octobre, c’est la situation dans laquelle se trouvent les neuf familles qui se sont retrouvées dans la rue (hommes femmes et enfants de tous ages, aprés qu’un « terroriste du batiment » ait par mégarde, ou plutot par manque de technicité à l’aide d’une pelle mécanique serieusement endommagé les fondations de ce qui était une batisse abritant les dites neuf familles, ce qui a provoqué l’éboulement et ou une personne agée y a laissé la vie, car n’ayant pas pu fuire comme le reste des résidents, en raison de son . Ce que la presse devrait nous dire est : Quelle est la situation de ces famille de la Rue Nécira Nourredine, une rue à une enjambée du Ministére des Affaires Sociales, et à proximité de la Maison de la presse Tahar Djaout, Voila l’information(professionnellement parlant)qui interesse le lecteur, quand au nombre des jours, des semaines, des mois et des années, peu importe, dés lors qu’ils se ressemblent, quand ils ne sont pas pires.
    Au Passage mes Salutations à Mr Dehbi et à toutes l’équipe




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    14 octobre 2010 at 11 h 27 min - Reply

    Je prie nos amis d’excuser mon erreur de frappe, ou’ j’ai omis de préciser que la personne agée qui est décécée suite à l’ecroulement de la batisse de la rue NECIRA Nourredene (connue sous l’appellation à tort : Nacira nounou). La personne décédée n’a pas pu fuir, car elle etait handicapée (Allah Yarhamha) Mes Salutations




    0
  • Congrès du Changement Démocratique