Édition du
23 July 2017

52 harraga expulsés vers l’Algérie

Selon le ministère italien de l’intérieur

52 harraga expulsés vers l’Algérie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

El Watan.com le 28.10.10

Cinquante-deux immigrants clandestins de nationalité algérienne ont été expulsés, selon un décompte officiel du ministère italien de l’Intérieur, depuis l’Italie vers l’Algérie durant ce mois d’octobre.

En effet, durant la semaine du 14 au 22 octobre, 34 jeunes Algériens ont été rapatriés, après une procédure d’identification par les autorités consulaires algériennes, via des vols de ligne en partance de Rome. Ils ont tous été arrêtés après avoir débarqué sur les côtes de la Sardaigne à bord d’embarcations traditionnelles. Les mêmes statistiques font savoir qu’une semaine auparavant, 18 autres migrants illégaux en provenance de l’Algérie, interceptés sur le territoire italien, ont connu le même sort.

Le ministère italien de l’Intérieur a rappelé, à travers son site, non sans se féliciter, que «l’expulsion des étrangers est le fruit d’une superbe collaboration instaurée entre le ministère de l’Intérieur, à travers la direction centrale de l’immigration et de la Police aux frontières et les bureaux immigration des pays de la Méditerranée qui sont à l’origine des trafics migratoires illégaux». Lors d’un point de presse tenu le 2 octobre à Annaba, Giampaolo Cantini, l’ambassadeur d’Italie en Algérie, a mis l’accent sur la baisse du flux des harraga vers son pays. Selon lui, ils étaient 408 en 2009 pour passer à 219 depuis le début de l’année en cours.

Mohamed Fawzi Gaïdi

Nombre de lectures : 2458
PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

Congrès du Changement Démocratique