Édition du
26 March 2017

BRAVO AU FILS DU COLONEL AMIROUCHE!

On est d’accord ou pas avec le RCD. On est d’accord ou pas avec le député Aït Hamouda, le fils du Colonel Amirouche, mais il faut reconnaître que ce qu’il dit, au coeur même du régime, depuis ce parlement de la compromission et de la lâcheté, mérite que nous l’écoutions, et que nous lui manifestions notre reconnaissance. Mille Bravo, yaatik essaha ya wlid Amirouche. Haw hakak…
VIDEO


Nombre de lectures : 7754
43 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • brahim
    29 octobre 2010 at 23 h 45 min - Reply

    BRAVO DB NE CENSUREZ PAS SVP!
    DEMANDEZ PLUTOT SI D.B A CEUX QUI SONT ACCUSES DE L’ASSASSINAT DE MATOUB ILS VOUT DIRONT QUI EST REELLEMENT AIT HAMOUDA FILS DE AMIROUCHE -VOICI CE QUE VOUS AVIEZ PUBLIEZ SUR LQA
    T QUI A TUE MATOUB ?
    Posté par Rédaction LQA le juin 24th, 2010 /
    oujours selon Ali(colonel anp.org), pour mobiliser la Kabylie, les généraux auraient fait appel à leur homme de confiance dans la région, Norredine Ait Hamouda, le chef des milices anti-islamistes de Kabylie.
    – COL ALI : Hamouda saute sur l’occasion… La mobilisation c’est mon affaire, je sais comment faire bouger la région. 18″00
    Selon notre officier déserteur, c’est lors d’une réunion en présence d’Hamouda, que la décision aurait été prise d’exécuter Matoub.
    Si Matoub n’était pas dispo, ils auraient tué Ferhat Mehani, sinon, ils auraient tué Menguelet ou Idir. Une personnalité kabyle.
    Ainsi, avec le RCD, il a joué un rôle déterminant pour faire revenir Matoub en Algérie quelques jours avant son assassinat.
    Fin 1997, Hamouda avait en effet proposé à Nadia, l’épouse de Matoub, de lui obtenir un visa pour la France. Mais au lieu de lancer les démarches, il avait étrangement conservé son passeport pendant plus de 7 mois. Furieux, Matoub avait du revenir en Algérie pour demander des comptes au RCD
    Bloqué en Algérie, Matoub va tomber dans l’embuscade mortelle.
    Dans les minutes qui suivent l’assassinat, c’est Hamouda, toujours lui, qui appelle Malika, la sœur de Matoub, et les médias pour mettre l’attentat sur le dos des GIA.
    25/6/98
    Tout le monde répète la version communiquée par Hamouda, député RCD de Tizi-Ouzou…
    En quelques jours, grâce aux interventions d’Hamouda, la France est convaincue que les assassins de Matoub, ce sont les islamistes. Hamouda est content, il recontacte Malika pour la féliciter d’avoir propagé la version officielle sur France 3.
    Du coup, en juin 1999, la télé d’Etat sort la grosse artillerie: un long documentaire entièrement destiné à innocenter les militaires.
    Ce film n’ayant pas convaincu grand monde, les autorités algériennes vont présenter à l’opinion un nouveau coupable: Hakim Chenoui, un jeune islamiste kabyle qui vient d’abandonner le maquisAhmed Cherbi, enlevé et torturé en 2002 pour confirmer la version officielle de l’assassinat de Lounès Matoub

    Quelques jours après sa reddition, sa famille reçoit la visite de policiers Etrangement, Hamouda les accompagne. Et c’est lui, Hamouda, qui prévient la famille que Hakim rIl y a des cellules à côté de la mienne. Et je sais qu’il y a des prisonniers. Nous ne pouvons pas communiquer mais nous nous manifestons en frappant avec nos menottes au mur, en fait pour nous réconforter les uns les autres. Un jour, tous ont été emmenés, je ne sais où. Je restais seul mais peu après ils m’ont emmené au bureau. Djebbar y est, en civil. Il y a un autre civil qui s’avèrera être un député du RCD, Nourredine Ait-Hammouda, mais à ce moment, je ne sais pas qui il est. Il me parle en kabyle. Il me demande « pourquoi tu ne dis pas ce qu’on te dit de dire, tu sais que ceux qui entrent ici n’en ressortent pas. Si tu veux sortir, tu dis ce qu’ils veulent, tu fais un témoignage, il y a des journalistes ici, tu leur parles et leur fais comprendre, ils répercuteront ce que tu as dit. Tu passeras devant la justice, tu leur dis la même chose et il n’arrivera rien. Ensuite on te donnera ce que tu veux. Tu veux un visa, on te le donnera, tu veux une maison, on te la donnera, enfin tout ce que tu veux, tu l’auras. » Je lui répond: « pourquoi tu me demandes ça? On est tous les deux Kabyles, aide moi à sortir de là. » Il me regarde: « Tu ne sortiras que si tu leur dis ce qu’ils veulent, sinon tu ne sortiras d’ici. » Il est parti.
    Ils m’ont ramené dans une cellule. Trois jours après, en pleine nuit, ils sont venus me chercher, me disant qu’il y a un concert auquel je devais assister. Ils m’emmènent dans une grande salle. Il y a des matériaux de construction, des ordinateurs, une échelle en bois. Je ne savais pas que c’était une salle de torture. Ils m’ont attaché à l’échelle et m’ont fait tomber d’un côté puis de l’autre, ils l’ont fait au moins 4 ou 5 fois. Ensuite, ils m’ont détaché et m’ont plongé la tête dans une grande bassine dans laquelle il y avait de l’eau nauséabonde et savonneuse. Cela a bien duré une heure. L’eau me rentrait dans les oreilles. Je suffoquais, je pensais ne pas tenir. Ceux qui m’ont torturé étaient appelés Babay, Mounir et Zaatout. Quand ils m’ont ramené dans la cellule, tout bruit retentissait dans mes oreilles comme des explosions. Il y avait des gouttes d’eau qui tombaient du plafond et c’était à chaque fois un choc dans mes oreilles. Je me les bouchais des deux mains mais c’était insupportable.
    Le lendemain, il m’ont ressorti de la cellule vers 21h et emmené dans la même salle. Ils étaient à trois, en tenue militaire mais pas cagoulés. Cette fois-ci ils m’ont roué de coup de rangers et de poings, sur tout le corps. Babay m’a dit: « Ma femme accouche aujourd’hui et à cause de toi je ne peux pas l’accompagner, je t’arrache la peau! ». Ils ont repris la torture de la bassine. Puis ils m’ont remis dans la cellule. Je suis tombé malade, j’étais incapable de me lever. A midi et le soir on me donnait un petit morceau de pain, pas plus.
    Cela faisait 17 jours que j’étais chez eux quand ils m’ont emmené dans une salle où il y avait des canapés. Il y avait une femme médecin qui m’a examiné et fait une piqûre. Djebbar était là.
    Le lendemain ils m’ont mis dans une cellule qui faisait deux m2. Je pouvais au moins m’allonger, marcher un peu et il y a une couverte militaire crasseuse par terre. Au mur, il y avait comme une fente qui me permettait de regarder dehors. Je voyais la forêt et j’entendais le chemin de fer.
    Quelques heures après avoir été transféré dans cette cellule, ils ont fait entré un tuyau dans la cellule par le biais d’une petite ouverture par laquelle entrait de la lumière. Il y a de la fumée qui envahit la cellule et j’ai des hallucinations mais tout en étant absolument persuadé que c’est la réalité. Je vois ma mère, mon père, je me vois à Tizi, à Alger. Je suis persuadé que ce que je vois se passe réellement. Ce n’est que des heures plus tard que je me rends compte où je suis, je n’arrive pas y croire tant je suis convaincu que ce que j’ai halluciné est vrai.
    Le lendemain quand ils m’ont sorti de ma cellule, il m’ont présenté à Djebbar, la médecin est venue, elle m’a refait une piqûre et de retour dans ma cellule, ils ont de nouveau introduit cette fumée. Je me voyais avec ma mère, mon père, mes cousins, à l’oued, je suis un peu partout. Sur le tuyau il y avait comme un petit micro. Je ne sais pas si dans cet état je parlais. Ils m’ont emmené de nouveau chez Nourredine Ait-Hammouda, Djebbar aussi était là. Dans la pièce il y avait deux journalistes et une caméra. Je leur dis que je veux partir: « cela fait 30 jours que je suis là, je ne peux pas faire de faux-témoignage, pourquoi ne me laissez-vous pas partir? » Ils répondent « il n’y a que toi qui peut faire ça, il n’y a que toi et ton père qui peuvent le faire. Et puis cela ne fait pas trente jours que tu es là, cela fait une semaine, tu comptes les jours et les nuits ou quoi? et encore tu es en forme! » Ait-Hammouda s’adresse en moi en kabyle: « Qu’est ce que je t’ai dit? Si tu avais témoigné, si tu avais fait la cassette, tu serais rentré à la maison. Tu n’as pas besoin d’avoir peur, on contacte les gens de Tizi-Ouzou, tu travailles avec eux. »
    estera quelques temps en prison




    0
  • Mouatane
    29 octobre 2010 at 23 h 54 min - Reply

    Rabi yansrek ya si Noureddine Ait HAMOUDA, tout ce que vous dites est vrai sur cette gouvernance de corruption dans le bled.




    0
  • samaritain
    30 octobre 2010 at 0 h 36 min - Reply
  • Sami
    30 octobre 2010 at 5 h 34 min - Reply

    Je suis tout a fait d’accord avec lui, mais esperant que ce n’est pas la verite pour cache les mensenges (hakon orida bihi batel), il parle d’une facons tres tres fanche comme tout algerien souhaite entendre quelqu’un de responsabilite parle, et dans sens, et j aimerais bien qu’il a un peu du courage de grand moujahid Aimirouche allah yarhemou, et si Ait Hamouda lit nos commentaire au LQA, parlez Mr s’il vous plait et demandez , si il vous plait:
    1- Une enquete sur l’assassinat de Mr Boudiaf, un grand membre du
    group 22?
    2- Une enquete sur l’assassinat de Mr kasdi Merbah allah yarhmou ?
    3- Une enquetes concernant les nombreux massacres que l’algerie a connu et on jamais qu’un responsable meme ay sein de parlemet n’a jamais pourquoi aucone enquete n’a ete ouvert malgre les allegation que les service des securite. 200 000 algeriens Mr ait hamouda algerien comme moi et vous bcp sont dens enfants et des femmes meme des famille toute entiere.
    4- Une enquete sur l’assassinat du general Touahria, General Saidi Foudil, et d’autres officres chouhada qui veulait pas que l’arme soit implique dans les massacres des civiles.
    4- La question des disparus, ce sont 18000 algeriens selon les chiffre officiel soit disant, s’il des chiffre officiels en algerie.
    6- Ceux qui detienent le pouvoir reelement, j aimerais bien qu il mentione le nom de toufik au parlement et demander pour quoi le peuple n’a jamais vu le boss de DRS, comme tous les peuple du monde , notre peuple ne leconnait meme pas? Comment une personne qui a servi l’arme francaise et ne la quite que la dernire minute peut il occupe ce poste tres sensitive???!!!
    7- La questiion, comment un agent de DRS peut avoir des prerogatives judiciares.
    8- une enquetes sur les corps des chouhada trouves dans des couffre , et ca n’a ete pas le coprs des deux chouhadas Aimirouche et si elhawass seulement , mais aussi le colonels mohammed chaabani, kerim belkacem , mohammed nouaoura, abane ramdhane, mohamed aouachria, lakhal et d’autres. Vous peuvez consulter ce site dans lequel j ai trouve : http://colonelchaabani.com/rahalia.htm
    En tant que fils de chahid , et un represantant du peuple pas comme un membre du RCD, parceque je sais que Said Saadi n’aime de parler de ces choses de cette facons.
    Si vous faite ca vous serez redu a l’algerie peut etre plus que votre pere.
    Merci en tout les cas pour toutes vos interventions qui je les deja vu, en attendant le plus just et plus essentiel parceque vous avez montre que vous manque pas de courage, donc il faut attaquer sur le noyeu du pouvoir et les vrais decideurs.




    0
  • M.J
    30 octobre 2010 at 6 h 10 min - Reply

    @ Brahim.
    Merci d’avoir rappelé l’article sur Maatoub.
    Apparemment il y a beaucoup de SAGouins ces jours-ci qui essayent de s’accrocher à la perche.




    0
  • M.J
    30 octobre 2010 at 6 h 27 min - Reply

    Je viens de voir la vidéo. Apparemment c’est pire que je pensais. La lutte des clans est à son comble. Ait Hammouda dit tout haut ce tout le monde sait et tait. Pourquoi ? Est ce que Ouyahia est pressenti pour etre « élu’ président ? Pourquoi ne le dit il pas si c’est le cas ? Nos bouliticiens n’appellent jamais un chat un chat. Ils péfèrent le nommer boule de poils, d’ou le nom de bouliticiens. Il mange dans la marmite et crache dedans comme dirait l’autre. Un salaire de 40 Millions, une retraite après 5 ans et le petit peuple trime 32 ans pour un smig de 15000 dinars pour payer un loyer de 20.000 dinars. Bah ! ils n’ont qu’a se débrouiller. Ait Hammouda est occupé à préparer sa carrière ! Il ne parle jamais de ça, ce n’est pas important pour lui.
    A quand l




    0
  • Anwar N. Haddam
    30 octobre 2010 at 6 h 57 min - Reply

    Assalamu Alaikum

    Il ne faut pas oublier qu’il est avant tout un soit disant député dans un parlement fantoche. Même en faisant de l’opposition, l’histoire et le peuple retiendront qu’il a cautionné le coup d’état contre le choix du peuple parce qu’il fait parti d’un tel parlement illégal et illégitime. S’il est vraiment sincère dans son opposition a ce régime sanguinaire, il devra démissionner et rejoindre la véritable opposition.
    Faire une soit disante « opposition légale » à un régime illégitime c’est le cautionner. Même après presque 50 ans d’existence, ce régime restera toujours illégitime, aux yeux du peuple dans sa majorité, tant qu’il ne reconnaîtra pas le droit au peuple de choisir ses représentants en toute liberté.
    Wassalam
    Anwar N. Haddam




    0
  • AchArdil
    30 octobre 2010 at 10 h 02 min - Reply

    Il n’a jamais changé de position et il a été toujours aussi virulent envers le pouvoir.Il fait de l’opposition à la manière qu’il juge la plus efficace,il se trompe peut-être,mais c’est sa façon de concevoir les choses et il faut la respecter.D’autres ont jugé utile de prendre le maquis et de terroriser leurs frères.C’est encore plus condamnable à mes yeux.
    Vous aurez remarqué que très peu de gens ont applaudi à son discours,ceci reflète le pourcentage de Khobzistes de cette assemblée qui se sont voté des salaires faramineux et une retraite dorée.Ils ont du fric mais ils n’ont pas du tout de couilles.Le pantalon ,ils l’ont baissé depuis longtemps.Le président de cette assemblée,comme une prostituée gavée,n’arrive même à faire sortir sa tête enfouie dans ses épaules et il se trompe même sur le nom du député qu’il fait hypocritement semblant de remercier .
    Comme l’a si bien dit DB: »On est d’accord ou pas avec le RCD. On est d’accord ou pas avec le député Aït Hamouda, le fils du Colonel Amirouche,.. »moi je suis toujours d’accord avec les hommes qui défendent le droit et la justice,quel que soit leur bord politique.Je suis farouchement opposé à tout destructeur de mon pays…ne serait-ce que d’une vitre d’un quelconque édifice appartenant à la communauté.




    0
  • Larbi Anti-DRS
    30 octobre 2010 at 10 h 59 min - Reply

    Ait Hamouda était un chef patriote avec arme et bagages. Il faisait avec son groupe armée le bon et le mauvais temps dans son village en Kabylie. Des documentaires de France télévision et de la BBC existent bel et bien, le montrant entrain de défendre l’utilisation des armes de guerres contre les civiles avec exhibitions des photos de ses victimes. Cela si on ne croit pas ses victimes et leurs ayant droits. Devant une justice réel, il sera condamner pour crimes contre l’humanité de la même manière que ses amis du DRS.
    Plus de 16 ans comme député, son salaire de base actuel est de plus de 30 millions. Comme un type « d’opposition », dans un parlement d’enregistrement et de couverture de la corruptions et des crimes contre l’humanité. Il justifie son salaire avec ses cris stridents d’un dictateur. Il doit avoir honte de salir le nom que son père lui a légué.




    0
  • khaled
    30 octobre 2010 at 11 h 23 min - Reply

    Il ne dit pas plus que dit Ali Benhadj chaque vendredi. A la différence près A.B nomme les véreux de ce pouvoir criminel ce qui lui vaut être arrêter chaque vendredi a l’instar de M. Hammouda qui crache dans la même marmite qui le nourrit.




    0
  • Alilou
    30 octobre 2010 at 11 h 57 min - Reply

    Je ne sais plus quoi croire,
    1- Le deputé entrain de lyncher le pouvoir ou bien
    2- @Brahim et le recit…

    Mais le futur nous le dira si en cas de victoire de la veritable opposition et le jugement de tous les criminels et surtout leurs complices…

    Mais en attendant ce virtuel souhait se realiser,…je continu de fumer mon thé…

    A QUAND NOTRE MOBILISATION AUTOUR D’UN PROJET ???? la semaine des 4 jeudis ????




    0
  • samir
    30 octobre 2010 at 12 h 07 min - Reply

    le bouffon de la cour.voyez vous,nous sommes en démocratie,on peut tout dire,mais c’est valable uniquement pour ceux qui ont l’approbation de l’état.pour les vrais opposants,ils se retrouvent derriere les barreaux en tenant de tels propos.




    0
  • Alilou
    30 octobre 2010 at 12 h 10 min - Reply

    PS: Ce qui m’a fait rire le plus c’est la tete des autres deputés en generale et ceux qui etaient derriere lui en particulier le moustachu, l’air de dire  » soit cause a mon c… ma tete est malade, ou bien, ce gars la, n’a pas eu sa part du gateau et il rale plus fort que les autres ? » AH BLED MICKEY ! separer le bon grain de l’ivraie…j’espere ne pas me tromper ni commis de fautes d’ortographe..hihihi les effet du thé sont nefastes… hic




    0
  • D B
    30 octobre 2010 at 12 h 37 min - Reply

    Une autre vidéo, où le chef du groupe parlementaire du RCD tire à boulets rouges sur Ouyahia et le régime: VIDEO

    Est-ce faire de la promotion au RCD que de montrer cette autre vidéo?

    Si c’est le cas, tant pis, ou tant mieux. Il faut reconnaître, en tout cas, aux députés de ce parti, qu’il disent publiquement ce que tout le peuple algérien chuchote. Ils disent même, haut et clair, que ce parlement depuis lequel ils s’expriment, est le fruit de la fraude électorale. Chapeau bas!




    0
  • M.J.
    30 octobre 2010 at 12 h 41 min - Reply

    Errih fechbek. La véritable opposition ne se fait pas dans un hémicycle chauffé, en bénéficiant d’un salaire royal voire plus que royal, mais elle se fait dans la rue avec le peuple de Boudouaou, de Birtouta, de Bab El Oued de Diar Echems et d’ailleurs et surtout en partageant sa douleur et ses misères.

    Je ne pense pas qu’un de ces illustres richards daignent s’occuper du pauvre peuple. Quant on a un salaire annuel de (40.000.000*12=) 480.000.000 da centimes par an pendant cinq ans, soit 4 milliards 800 millions et qu’on peut prétendre dès la fin du mandat à une retraite dorée, on ne fait plus partie du pauvre peuple et donc à quoi bon le défendre.

    Cette agitation, comme celle de SAG, celle de Chadly et d’autres ne peut se concevoir que dans un dessein de positionnement de clans. On veut encore faire prendre au peuple des vessies pour des lanternes.

    Tous les partis qui sont représentés dans l’hémycycle se valent et pour eux le peuple n’est qu’une caisse de résonnance de leurs fantasmes argentés.




    0
  • hamid
    30 octobre 2010 at 13 h 50 min - Reply

    SI MONSIEUR MEDIENE VEUT AIDER MONSIEUR ALI BENHADJ CE DERNIER DIRA BEAUCOUP PLUS QE LE FILS DE AMIROUCHE PARCE QUE MALGRE TOUT CE DERNIER A UN SALAIRE DE DEPUTE ET ILS SONT TOUT LES DEUX FILS DE CHAHID MONSIEUR BENHADJ VEND DU KOSBER POUR FAIRE VIVRE SA FAMILLE .




    0
  • Zineb Azouz
    30 octobre 2010 at 15 h 24 min - Reply

    Dans ce désert médiatique où les discours officiels et fétides dominent tous les espaces, on est certes tentés, après avoir écouté cette vidéo, d’être PRESQUE heureux ou soulagés.

    Mais lorsque je me force à ne pas laisser l’émotion et la frustration dans ce cas, m’empêcher d’analyser, je ne vois dans l’intervention de ce DÉPUTÉ RCD qu’une animation qui fait plus sourire ses collègues qu’autre chose.

    Il traite les pouvoir de tous les noms, mais sans jamais s’aventurer à citer un seul nom ni celui d’un entrepreneur voleur de sable, ni celui de n’importe quel gradé ou maire ou autres responsables normalement notoirement identifiés, rien de ce qui rappelle les dossiers sérieux que doivent présenter les députés.
    Même lorsqu’il parle du corps des corps de Si El Houas et de celui de son père Amirouche, il n’ose pas citer « Boumdienne », il dit « l’ancien président ».

    Ne nous méprenons pas, malgré cette tête sympathique et ce langage si proche de celui du peuple, il n’en demeure pas que nous sommes au siège de l’APN, cet espace interdit aux Algériens depuis l’indépendance et nous parlons d’un député qui s’exprime sous la bannière de son maître Saïd Saadi, un autre inféodé pouvoir, tributaire des bonnes grâces de nos génocidaires et leader de notre élite pseudo démocrate qui ne jure que par les chars et dont le seul ennemi reste l’URNE !

    Désolée si j’ai mis un bémol à cette vidéo, mais je n’arrive pas à « Yaatik Essaha Ya si Aït Hammouda ».

    Cordialement,
    ZA




    0
  • SAID
    30 octobre 2010 at 15 h 30 min - Reply

    M. HADDAM
    Je regrette de vous contrarier. Chaque parti a sa strategie et sa ligne politique . Le RCD a choisi de participer




    0
  • Résigné
    30 octobre 2010 at 17 h 23 min - Reply

    En lisant les commentaires qui descendent Mr Ait Hamouda, je me dis que le pouvoir a de beaux jours devant lui et il y a de quoi être résigné.
    On a rien à dire sur le message, on s’attaque au messager.
    Au passage, je salue l’honnêteté et l’impartialité de Mr DB qui a mis cette vidéo sur LQA.
    Haw hakal lik




    0
  • Salay
    30 octobre 2010 at 18 h 30 min - Reply

    Le RCD n’a pas choisi de participer. Il a sa politique et Monsieur Athmane Mazouz, chef du groupe parlementaire a conclu son intervention, un verdict contre Ouyahia, par cette sentence: Monsieur le premier Ministre, vous avez la fonction d’être le signal de notre malheur. Nous avons le devoir de réduire la durée de votre vie politique ».




    0
  • Larbi Anti-DRS
    30 octobre 2010 at 19 h 30 min - Reply

    @resigne’
    Quote : « On a rien à dire sur le message, on s’attaque au messager. »
    Le message n’a aucune valeur si il émane d’un messager menteur, voleur et/ou un assassin. Le messager pour faire passer son message, il/elle doit être crédible, donc exemplaire. Donc ce messager doit lui-même respecter le message qu’il/qu’elle véhicule. Cela est la première condition sin qua non ont est pas un vrai leader, manager, représentant de quelque chose etc.
    Votre député il veut être le seul qui hurle dans la place publique/marche’/ hémicycle/pays ou l’intelligence est assassiner, et ou il joue un rôle actif dans ses assassinats.




    0
  • Zineb Azouz
    30 octobre 2010 at 19 h 53 min - Reply

    Monsieur @Résigné,

    Un message est indissociable du messager, du lieu où il est lu et bien sûr de ceux à qui il est censé s’adresser.

    Un message en valeur absolu ne signifie rien, en l’occurrence dans notre cas, qu’on ne me dise surtout pas que le député Aït Hamouda s’adressait au peuple à partir de ce haut lieu de détournement de la voix du peuple.

    Quand on veut écourter la durée de vie du pouvoir, on ne nourrit pas ses assemblées, on ne fréquente pas ses basses cours, on ne mange pas dans ses râteliers et SURTOUT on n’applaudit pas ses putschs Barbares.

    Non Monsieur, ce beau discours reste malgré nous une épée dans l’eau.

    Le RCD est très bien dans son rôle de figurant et de lièvre et de puis peu de « fou du roy », qu’il ne s’amuse surtout pas à aller jouer du côté des URNES ! La partie risque de tourner au drame.

    Cordialement,
    ZA




    0
  • Résigné
    30 octobre 2010 at 19 h 55 min - Reply

    @Larbi Anti DRS
    Pour votre information, Ait Hamouda n’est pas mon député et son parti n’est pas le mien aussi.
    Lui, au moins, il affronte le DRS non masqué pas avec un pseudo, puisque il s’attaque à son poulin, Ouyahia, ouvertement.
    Lorsque ose défier le pouvoir au péril de sa vie, il faut le reconnaitre. Qu’il s’appelle Ait Hamouda ou Benhadj.
    On peut tous être contre le DRS ou le pouvoir avec des pseudos sur Internet.




    0
  • AchArdil
    30 octobre 2010 at 20 h 00 min - Reply

    Les assassinats,certains ont donné leur coup d’envoi en 1982 déjà.
    Souvenez-vous de l’affaire de l’étudiant Amzal à Ben-Aknoun.
    Ils n’ont pas attendu 1992 pour commencer et Ait Hamouda n’a fait que rétablir un nécessaire équilibre.Si ces hommes n’étaient pas là,on aurait rasé des régions entières d’Algérie.
    Alors les leçons de bravoure , arrêtez de les fanfaronner SVP.Certains ont encore un seul droit aujourd’hui:la décence de se taire à jamais.
    Je ne suis ni du RCD,ni du FIS.Mais comme j’ai dit plus haut je suis du coté de ceux qui défendent le droit et la justice….pour tous,sans exclusive.




    0
  • Alilou
    30 octobre 2010 at 20 h 42 min - Reply

    A mettre mon grain aussi dans la soupe ou la salade comme vous le voulez…Mais,

    Je me pose la question suivante: Avant de tirer a boulets rouges sur le message ou le messager, sommes nous, EN TOUTE HONNETETE, en possession d’une quelleconque preuve concrete et documenté, sur le messager et son appartenance a un quelconque clan influent ou qu’il a un plan dans sa manche qui suggere qu’il vise quelque chose ou autre….ou bien impliqué directement ou indirectement avec un clan qui a detruit notre nation et son economie, sa culture, sa solidarité, ses HOMMES etc…?

    Car a moins d’etre DIEU, personne ici sur LQA n’est capable de donner une quelquconque preuve concrete sur l’honneteté ou non du messager.

    Si vous etes incapable de donner ces preuves, laisser faire les denigrements, car autrement nous tombons tous dans le denigrement gratuit et ca est consideré comme injuste et DHOLME, autrement NAMIMA…

    Soit on laisse tomber ce qui nous entraine sur les sentiers battus et focuser sur l’essentiel, ou bien on continu a faire le jeu du DRS…?

    Si j’ai tord alors pardon… autrment, revenons a nos moutons CAD comment sortir notre nation de la m….

    Le silence est d’or et la parole est d’argent…h’dide kyasse…

    Salutations




    0
  • IKER
    30 octobre 2010 at 20 h 59 min - Reply

    Lire les déplacements des failles tectoniques de la polittique de la JUNTE est une chose,savoir avec certitude ce que leurs mouvements produira est une autre.
    chadli, sag, ait-hamouda , face face avec eux à hauteurs d’opposants?
    Par LEURS PENSÉES, LEURS ACTIONS ,ce sont des inférieurs, telle est est la véritable mesure de leur TAILLE POLITIQUE.




    0
  • Adel
    30 octobre 2010 at 21 h 14 min - Reply

    L’Algérie est telle une terre jadis fertile qui a subi une longue période de sécheresse. Elle attend avec impatience toute parole qui dénonce haut et fort l’injustice et l’arrogance des puissants.

    Serions-nous condamnés à ne voir que des mirages?




    0
  • IKER
    30 octobre 2010 at 21 h 53 min - Reply

    Il n’y a ni liberté formelle,ni constitutionnelle,il n’y a qu’abus de pouvoir,
    la liberté se donne immédiatement comme libération.




    0
  • Larbi Anti-DRS
    30 octobre 2010 at 22 h 46 min - Reply

    Quote : »Lui, au moins, il affronte le DRS non masqué pas avec un pseudo, puisque il s’attaque à son poulin, Ouyahia, ouvertement. »
    Lui, votre Ait Hamouda n’affronte pas le DRS, il reçoit ses armes du DRS pour assassiner des jeunes de son village et les museler. Leurs faire respectez un couvre feux dans le pays indépendant avec des millions de martyrs, il leurs imposent des souffrances quotidienne au nom de la démocratie, qu’il prétend défendre. Les armes de guerre qu’a en sa possessions votre Ait Hamouda sont des armes Américaines et des Uzi (sionistes), même pas des soviétique (Semenov, clash, etc).
    Ne t’ont fait pas, moi je ne suis pas si pseudo que tu le pense. En plus je ne suis ni arme’, ni paye’ par le DRS (El-Hamdou Li Allah).




    0
  • arezki
    30 octobre 2010 at 23 h 16 min - Reply

    Ce parlement censé nous représenter n’est qu’une arène pour des joutes oratoires à huis-clos entre clans.
    et le plus SIDÉRANT, c’est de voir les supposés ministres ou « bergers » se marrer comme des baleines d’un clown, qui lui utilise notre misère.




    0
  • still
    31 octobre 2010 at 0 h 01 min - Reply

    Je ne suis pas brillant en Maths mais je vais tenter une comparaison: Ait Hamouda équivaut a un personnage P élevé a la puissance n, multiplie par zéro. Pⁿx0.
    Comme quoi, la chakhtchoukha a besoin de sel, rien de plus.
    PS. Mes excuses, particulièrement a ZA, si j’ai mal formulé mon idée.




    0
  • still
    31 octobre 2010 at 0 h 44 min - Reply

    @ DB.

    « Ils disent même, haut et clair, que ce parlement depuis lequel ils s’expriment, est le fruit de la fraude électorale. Chapeau bas! »
    Cher DB,
    C’est vrai que ces députés et autres SAG marchent en avant ,mais dans un train qu’ils ont déclenché ou ont contribué a enclencher en MARCHE ARRIERE depuis 1992 !




    0
  • arezki
    31 octobre 2010 at 2 h 09 min - Reply

    c’est simple à définir,le fils d’AMIROUCHE a bien raison de cracher sur la phase du gouvernement et celle de l’APN,mais sachez qu’il a la bénédiction de medienne et sa clique,le puissant kgb algerien lui donne et lui ordonne de dire ce qu’il dit à ll’apn et ailleurs comme le lache assassinat de LOUNES l’immortel.
    au peuple de prendre ses destinées et débarrasser l’algerie de ce clan des oujdistes qui bossent pour les usa et le drs pour madame la france qui est décidé à ne pas nous lacher et continuera à pourrir la vie des algeriens et par conséquent l’algerie toujours dépendante des bons vouloir de la france.
    à nos martyres de la patrie .




    0
  • KIFKIF
    31 octobre 2010 at 5 h 28 min - Reply

    tout ce qui a ete dit par nordine ait hamouda a l,apn sera retenu contre lui le jour ou il parlera de dictature en algerie aux medias etrangers.




    0
  • M.J.
    31 octobre 2010 at 10 h 15 min - Reply

    @Résigné.
    Votre thèse sur le message et le messager procède d’une dichotomie saine et d’une méthodologie normale. Elle pose le préalable que l’information en Algérie procède de sources fiables et que l’information elle même est fiable. Or dans le contexte qui est le notre, nous nous sommes habitués à ce qu’on agisse ici pour obtenir un résultat ailleurs, on s’est habitué à ce que « z3it » dise quelque chose pour que « b3it » récolte les marrons et qu’ensuite ils partagent. Dans ce cas ta dichotomie ne vaut pas le temps que tu as consacré pour la mettre en forme. Car ni le message ni le messager ne valent la discussion.

    Amicalement.




    0
  • Zineb Azouz
    31 octobre 2010 at 12 h 30 min - Reply

    @still,

    Je trouve excellente votre formulation et surtout votre analogie avec la notion du « zéro » comme élément absorbant pour la multiplication.

    En effet et malheureusement, malgré des valeurs intrinsèques mêmes positives (comme votre P pris à la puissance n, là dessus nous ne jugeons personne), il suffit de se frotter au « zéro » dans le but, sans doute sincère et naïf de se voir un peu trop vite plus « grand », pour que ce dernier vous absorbe et avant même que vous n’ayez le temps de réaliser ce qui vous arrive, il vous a déjà délayé, décomposé, dissous et définitivement transformé en, « zéro » comme lui !

    Merci Monsieur @still.

    Cordialement,
    ZA




    0
  • nomade
    31 octobre 2010 at 13 h 53 min - Reply

    Cette poule mouillée bénéficie de la protection de ses mentors toufik et djebbar mhenna.il défend bien le peuple, a sa manière, en encaissant un salaire mensuel de 40 millions de cts.
    Il faut vraiment être dupe pour croire tout ce qu’il dit.
    khalida , elle aussi,défend le peuple en claquant 300 000 euros en une soirée.
    cette vidéo n’est qu’un sketch dont le bouffon principal
    a besoin d’un recyclage pour améliorer ses qualités d’acteur.
    Les bouffons coûtent les yeux de la tète au trésor public.




    0
  • algerienlibre
    31 octobre 2010 at 14 h 08 min - Reply

    ce qu il a dit est totalement vrai mais ce n est pas de son plein gré car ce mec est connu comme un agent du systeme mafieux avec said sadi, il a deja travaillé pour la DRS donc je pense qu ils l utilisent une nouvelle fois pour essayer de soulever le peuple contre l autre clan du regime celui de boutef et ses amis ca m ettonne pas ils sont en guerre pour le petrole donc chaque clan essaye de denoncer l autre et le discriditer ….salam alikom




    0
  • Alilou
    31 octobre 2010 at 15 h 42 min - Reply

    Salut,

    Je viens de lire vos commentaires,

    Si vous savez toutes ses verités, alors pourquoi donner autant d’importance a ce nieme clown,

    Passez aux choses serieuses.




    0
  • SAID
    31 octobre 2010 at 16 h 54 min - Reply

    mon precedent commentaire a été tronqué suite à un probleme de clavier.
    milles excuses.




    0
  • Anwar N. Haddam
    1 novembre 2010 at 5 h 41 min - Reply

    Assalamu Alaikum
    @AchArdil :
    Vous dites :“…D’autres ont jugé utile de prendre le maquis et de terroriser leurs frères. … »
    1- A quand il serra mis fin cette à cet amalgame entre « prendre le maquis » et terroriser la population ? Seule une enquête indépendante pourra peut etre vous convaincre que pas tous eux qui ont été poussés à prendre le maquis contre les putschistes ont terrorisé le peuple.
    2- Ne vous en faites pas, je ne prône plus la lutte armée contre ce régime …et cela depuis que nous nous sommes rendu compte de sa véritable nature sanguinaire et celle de ses DRS en premier lieu …avec leur manipulation de la violence.
    3- Pour le camp de « la participation », il est grand temps qu’ils se posent la question : après presque 20 années, qu’a –t’elle ramener à notre peuple cette participation des HMS, RCD, …et autres, sinon leur faire bénéficier de l’immunité parlementaire?
    4- Il faut noter que, pour le pouvoir en place à Alger, une telle vidéo sur l’intervention « en toute liberté et en toute démocratie » d’un opposant « virulent » au soit disant « gouvernement » vaut beaucoup, beaucoup plus que les millions de dollars que le régime dépense sur des lobby en occident afin de faire oublier la salle guerre avec les massacres, qu’il a orchestre contre le peuple, etc…
    5- Je suis de ceux qui croient en une autre voie que celle de « monter au maquis » contre un régime sanguinaire prêt a tout pour se maintenir au pouvoir, ou celle de la soit disante « participation » avec un tel régime sanguinaire.
    Encore une fois, cette voie demande un minimum d’effort de nous tous algériennes et algériens afin d’adopter une véritable culture de pluralisme et du respect du droit à la différence …et surtout du droit du peuple de choisir en toute souveraineté ses représentants.

    Wassalam
    Anwar N. Haddam




    0
  • Abdel Madjid AIT SAADI
    3 novembre 2010 at 12 h 30 min - Reply

    Écuries d’Augias

    Donc, pour le 5ème de ses travaux, le « patriote du RCD », Nourredine AIT HAMOUDA, reçut pour mission (que le DRS estimait particulièrement humiliante) de nettoyer en une journée les étables d’Augias (REBRAB), l’homme le plus riche de la terre algérienne en bétail confié en gestion par la mafia politico-militaro-financière, : ses troupeaux étaient protégés de toute maladie et très féconds, du fait d’une grâce divine. Seulement, ses étables et ses pâturages n’avaient pas été nettoyés depuis 1962, et la crasse et le fumier s’étaient accumulés à tel point que les gardiens du système, ‘Augias-Rebrab, système DAF-FLN, n’imaginaient pas un seul instant qu’il fut possible de tout nettoyer pour le soir même. Il accepta de ce fait de parier avec NAH, le patriote, député du RCD, un dixième de ses troupeaux, et un éventuel poste honorifique comme « berziden » si ce « miracle » était effectué.
    NAH perça alors deux brèches de part et d’autre des étables, grâce à des discours fleuves et insipides, et fit en sorte de détourner deux fleuves du voisinage : les fonds entreposés dans les banques nationales avec ceux des sociétés nationales, dont il subtilisera le monopole de l’IMPORT-IMPORT, et les « aides » de l’Etat, et l’Oued el Harrach.

    Les eaux, et les pétrodollars, en s’engouffrant dans les bâtiments « c’est vital pour les généraux putshistes », , nettoyèrent en profondeur la saleté incrustée, et ressortirent en passant par les pâturages, qu’ils débarrassèrent également de la bouse accumulée, pour être envoyés vers des stations de traitement, monopole du TRUST Rebrab, qui s’est substitué à l’Algérie.
    Après cet exploit, Augias-DRS refusa d’honorer son pari, ayant appris que NAH avait réalisé cette tâche dans le cadre des 12 travaux imposés par la Constitution, et prétextant que ce n’était finalement pas NAHercule, mais les dieux-fleuves, qui avaient effectué le travail. De son côté, Ouyahya et SADI refusèrent d’approuver ce travail, parce que NAHercule avait demandé, en pariant, à être payé, et à devenir Berziden, lui aussi, Chadli, l’ayant été avec moins de culture.




    0
  • El Chincho
    21 novembre 2010 at 16 h 26 min - Reply

    C’est une comédie musicale conduite par le pouvoir pour donner l’image d’une assemblée ou l’on peut dire tout. Cependant ce que dit Ait Hamouda est édifiant et devrait réveiller le peuple. Seul le peuple peut restaurer la liberté qui ne viendra jamais de cette assemblée de bouloulous. Le Retour au congres de la Soummam avec primauté du civil (reellement elu) sur le militaire. On doit avoir une enquête sur l’assassinat de Boudiaf, de Matoub et des milliers de disparus mystérieusement…. L’Algérie n’a jamais eut d’indépendance en 1962 ce fut une recolonisation en catimini par le MALG.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique