Édition du
27 July 2017

«Gare à ceux qui pensent que seule la force brute pourrait gouverner»

Ahmed Rouadjia. Politologue
«Gare à ceux qui pensent que seule la force brute pourrait gouverner»
El Watan, 2 novembre 2010

– Le Premier ministre a déclaré, avant-hier à l’APN, «pour votre malheur, le régime est uni» pour dire que les scandales de corruption n’expriment pas une lutte de clans au pouvoir. Quel est votre commentaire ?

Cette affirmation est conforme à la structure de pensée et à la logique «politique» même du Premier ministre. Elle est conforme à son rôle et à sa fonction. C’est celle de «positiver» le régime et de le présenter comme étant uni et transparent. Rien d’étonnant à ce qu’il en donne une image reluisante et le dépeigne sous une forme apaisée, dénuée de lutte, de divergences de forme et de fond.
Par ailleurs, M. Ouyahia dit vrai, absolument vrai : les scandales de corruption, financiers et économiques, n’expriment pas de lutte de clans au sein du pouvoir. Il dit vrai parce que tous les «clans» ou presque s’entendent implicitement ou explicitement sur la manière dont ils tirent des revenus de la corruption. L’unité du régime dont il parle tient non pas sur une unité politique fondée sur une conviction politique ou philosophique des clans en présence, mais sur la tolérance de la corruption envisagée comme un mode de gestion des affaires de l’Etat et de la nation. Il aurait fallu lire le Premier ministre non pas au premier degré de l’analyse politique, mais au second, voire au troisième. Telle est ma réponse à votre première question.

– Il a dressé un bilan très positif de l’action du gouvernement alors que l’opposition dénonce une régression des libertés démocratiques. Qu’en pensez-vous ?

J’ai lu et entendu répéter à qui mieux mieux ses bilans positifs sur tous les plans, y compris le bilan du LMD, le taux de chômage qui aurait été gonflé par les adversaires du gouvernement, sur les rapports internationaux dressés sur la situation économique, sur l’état de la recherche et des droits de l’homme qui auraient été tous falsifiés par les «ennemis» de l’Algérie. Je pense que ce discours «positiviste» reproduit et répète à l’identique les vieux réflexes du FLN de naguère et d’aujourd’hui, pour qui le gouvernement est infaillible et que tout ce qu’il entreprend, fait, envisage et dit relève de la vérité à l’état pur.
Quand le discours se fait péremptoire, cassant, autoritaire, comme celui de M. Ouyahia devant les députés, il est difficile de croire qu’on est vraiment dans un régime démocratique, respectueux des avis contraires et des règles délibératives qui sont des vertus essentielles d’un régime pluraliste, pour ne pas dire démocratique. Ne pas méditer les critiques de l’opposition parlementaire quand elle évoque la crise profonde de la société, tout en faisant fi des critiques de l’opinion nationale et internationale sur divers aspects de la politique du gouvernement, c’est faire preuve de cécité politique, d’autoritarisme et d’arrogance qui ne rendent service ni à ce «régime uni» ni à la nation algérienne.

– M. Ouyahia  a parlé également de «regain de confiance», alors que les scandales de corruption se multiplient. Peut-on parler dans ce cas de confiance entre Etat et société ?

Ce «regain de confiance» relève bien sûr de la science-fiction. Si le Premier ministre quittait momentanément ses vastes bureaux du Palais du gouvernement, son abri doré, et effectuait une visite dans les quartiers «lépreux» situés à la périphérie des grandes villes, s’il s’attablait quelques heures dans les cafés populaires poussiéreux et crasseux ou assistait aux audiences des tribunaux et des cours de justice pour enregistrer sur le vif les cris de détresse, les doléances de son peuple, il n’en reviendrait pas. Sa présumée confiance restaurée entre le gouvernement et le peuple avec des «problèmes» à rallonge serait ébranlée. S’il est un homme sensible – je n’en doute pas – au sens d’équité et à la misère du monde, il serait d’autant plus affecté qu’il aura un sommeil agité ou peuplé de cauchemars.

– Certains observateurs n’hésitent pas à dire que le pays est dans une «impasse historique». Partagez-vous cet avis ?

Le pays est dans l’impasse politique depuis plus de deux décennies. Tout le monde le sait et pas seulement les experts impartiaux. Seul refuse de voir cette impasse – d’ailleurs grosse de conséquences graves pour l’avenir – le gouvernement actuel qui prétend, envers et contre tous, que le présent et l’avenir se présentent sous des auspices favorables grâce à la manne pétrolière qui, il est vrai, demeure jusqu’à nouvel ordre le moyen par lequel il est possible de conjurer d’éventuelles explosions.
Mais pour combien de temps ? Car le pétrole, si abondant qu’il soit, ne saurait jamais garantir à lui seul la sécurité durable (alimentaire et publique) s’il n’était accompagné d’une bonne gestion politique fondée sur des investissements productifs et une répartition équitable entre les différents segments de la société.
L’Algérie est bien dans l’impasse et toutes les données sociologiques et politiques tendent à le prouver chaque jour. Gare à ceux qui ne sauraient pas tirer les enseignements des expériences des autres et qui pensent, à tort, que seule la force brute, en lieu et place  de l’intelligence et de l’imagination, pourrait gouverner les hommes et le monde !
Hacen Ouali


Nombre de lectures : 2168
25 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Adel
    2 novembre 2010 at 18 h 11 min - Reply

    hrâm 3lîkoum yâ lkhâoua!

    En voyant la photo, je n’ai pas pu lire l’article. C’est au-dessus de mes forces…




    0
  • Sami
    2 novembre 2010 at 18 h 55 min - Reply

    Il se prepare pour etre le prochain president de l’algerie ce voleur, homme de sales missions, il a dit ca lui meme, la hia la hechama




    0
  • brahmi16
    2 novembre 2010 at 19 h 07 min - Reply

    Bien moi ,je ne suis pas d’ accord avec ce titre .Je dis oui! la force gouverne, il n’ y a qu’ à regarder autour de soi pour constater que tous les pays du tiers monde, les pays arabes ,les pays musulmans sont dirigés par des regimes totalitaires.Faut pas nous prendre pour des attardés mentaux .A moins que l’ on ai perdu toute lucidité.QUE peut faire l’ intelligence,la competence, l’ honnéteté devant la lacheté ,la fourberie,la violence et la puissance de l’ argent…..rien , sinon se soumettre.La loi du plus fort …..la loi de la jungle, seules critères qui sont determinantes pour le controle des pouvoirs et des populations, dans les pays dits du tiers monde.Tout le reste n’ est que litterature.




    0
  • khaled
    2 novembre 2010 at 20 h 27 min - Reply

    Ceux de Novembre ont enfanté d’autres militants dont le courage et le verbe feront fléchir ces geants de clais.

    M. Ahmed Rouadjia est de cela.




    0
  • Adel
    2 novembre 2010 at 21 h 20 min - Reply

    Trouvé par hasard dans un commentaire publié sur El-Watan :

    «Il est temps de se retrousser les manches et régler deux problèmes qui nous empestent la vie depuis 1962, et qui donnent l’impression d’être nés ensemble dans ce but : Ce régime et Oued El-Harrach.»




    0
  • Nacera kherbouche
    3 novembre 2010 at 1 h 28 min - Reply

    Bonjour,

    Help!
    Je veux d’abord m’assurer d’avoir bien compris à qui s’adressait ce monsieur quand il disait: «pour votre malheur, le régime est uni»
    SVP, me me dites pas qu’il s’adressait aux algeriens!




    0
  • wahid
    3 novembre 2010 at 4 h 02 min - Reply

    Je ne pouvais formuler aucune commentaire après avoir lu ces deux articles.

    01 NOVEMBRE 2010 : Où va L’Algérie ?

    http://algerie-focus.com/2010/11/02/01-novembre-2010-ou-va-l%E2%80%99algerie/

    Docteur Abderrahmane MEBTOUL Professeur d’Université en management stratégique

    Plaidoyer pour une réforme de notre système politique

    http://algerie-focus.com/2010/11/02/plaidoyer-pour-une-reforme-de-notre-systeme-politique/
    Par Ammar Koroghli, avocat au barreau de Paris

    De plus en plus, je y crois.

    Le changement positif est possible.

    Fraternellement




    0
  • wahid
    3 novembre 2010 at 4 h 07 min - Reply

    Je ne pouvais formuler aucune commentaire après avoir lu ces deux articles.
    01 NOVEMBRE 2010 : Où va L’Algérie ?
    http://algerie-focus.com/2010/11/02/01-novembre-2010-ou-va-l%E2%80%99algerie/
    Docteur Abderrahmane MEBTOUL Professeur d’Université en management stratégique
    Plaidoyer pour une réforme de notre système politique
    http://algerie-focus.com/2010/11/02/plaidoyer-pour-une-reforme-de-notre-systeme-politique/
    Par Ammar Koroghli, avocat au barreau de Paris
    De plus en plus, j’y crois.
    Le changement positif est possible.
    Fraternellement




    0
  • Sami
    3 novembre 2010 at 10 h 32 min - Reply

    Salam cher algeriens
    la question c est quel lecture poltique on peut faire au dernier retoure de ouyahia au plais de gouvernement , et particulierement ses reponses au parlement soit disant avant hier, j ai pas vu ce qu il a dit exactement, pour dire la verite et j ai pas chercher a voir ce qu il va dire parceque je me suis habitue a son langage de bois et des chiffres vides depuis longue date mais cette foi-ci l homme a ete confronte et insulte d une facons tres ouverte, c est pour ca que j ai decider d allait lire les actualite pour aussi comprendre ce qui se passe dans la chambre noir .j ai lu les journaux pour avoir quelques indices concernat ce qui se passe reallement , parceque pour comprendre les choses en algerie il faut lire entre les lignes et surtout il faout avoir un filtre special surtout en lisant les journaux algeriens. Le retoure de Ouyahia etait un indice que le pouvoir reel (la chambre noir) a decide de prendre la commande en main, parceque l un de ses main, la plus forte surement, c est bien et son doute Ouyahia. Et on a tous constate que des le retour de ouyahia comment bouteflika a presque disparu et rarement qu’il ne parle, ce n’est pas de tout comme avant avec belkhadem. Donc le retour de Ouyahia etait le debut d un nouvelle etape de l apres bouteflika.
    Maintenant, ma lecture de ses reponse au parlement soit disant c est que la chambre noir a decide d’aller en avant, et ouyahia est decide maintenant qu il sera le prochain president de L’Algerie! Pour moi maintenant le prochain president est connu.
    Le bon cote de cette lecture de l actualite politique ou peut etre cette couchemare pour bcp de nous, c est que le DRS va pour la premire fois assigner un president du DRS. Donc mrme le DRS, il me semble n avait pas le choix maintenant comme avant!!! Le DRS est lache par les neodemocrates et les contra-actuel civils ou bien les harki du systemes!! Et dans ce sens, on peuvait comprendre pourquoi le RDC, ont lance l attaque sans pitie acontre Ouyahia, malgre que le RCD sait bien qui est Ouyahia et qui est derire Ouyahia. On peut aussi dans cette lecture, comprendre la sortie l’ex-premier minsiter S.A.G et les declarations chaudes qu’il a fait sur le quotidien d’Oran.
    C est une nouvelle etape, et la chambre noir a envoyer un tres tres fort message au real opposition et au peuple, ils on tchoisis malheureusement la continuite, et ca veut dire l’explosion de l’algerie,.
    Mais maintenant quel sera la reaction des neodemocrates, est ce qu il vont continuer a devoiler les choses ou bien et ils vont reformuler l’ancienne alliance avec le pouvoir reel? Et comment reagirer les FLN istes, est vont joindre l’opposition? Comment vont reagir les syndicats et comment va reagir le peule au prochain massive fraude en faveur du Prochain president de la republique democratique et Populaire, Mr Ahmed Ouyahia




    0
  • manassi
    3 novembre 2010 at 14 h 12 min - Reply

    MONSIEUR AHMED OUYAHIA,POUVEZ-VOUS NOUS RACONTER TES SOUFFRANCES ET CELLES DE TES PARENTS PENDANT LA REVOLUTION ALGERIENNE ?,EH ! OUI ,JE NE PENSE PAS PAS,PUISQUE VOUS ETIEZ EN FUITE DE VOTRE VILLAGE NATAL ET VOUS ETIEZ DES COMMERCANTS A L’OUEST DU PAYS.
    MONSIEUR OUYAHIA,VOUS N’AVEZ JAMAIS CONNU MEME UNE SEULE SOUFFRANCE.
    PENDANT LA DECENNIE NOIRE DU TERRORISME VOUS ETIEZ TRES LOIN DES BOMBES ARTISANALES ,DES HAB HAB,DES BALLES DES TERRORISTES QUE VOUS AVEZ INNOCENTE DE LEURS SALES BESOGNES.
    MONSIEUR OUYAHIA ,LAISSEZ LA LIBERTE D’EXPRESSION A LA TV ALGERIENNE ET VOUS VERREZ BIEN NOS VISAGES.
    MONSIEUR OUYAHIA, ON N’A PAS PEUR DE VOUS ,NI DE VOTRE CLAN.
    MONSIEUR OUYAHIA, VOUS CONNAISSEZ BIEN MES ECRITS,JE NE SUIS PAS UN DEPRESSIF ,MAIS J’AI CONNU LES SOUFFRANCES A CAUSE DE MA PATRIE MIEUX QUE VOUS .




    0
  • Guerriere de la lumière
    3 novembre 2010 at 15 h 10 min - Reply

    AIE!!!!je crois qu’il fait une paralysie faciale!

    Le reste ….ca ne confirme que ce que l’on connait déjà!
    Bien sur que pour notre malheur les loups ne se mangent pas entre eux!!! bennn voyant… tu ne nous apprends rien!
    Mais pour votre malheur…. sachez que le peuple aussi a compris!!!
    On a compris que l’union fait la force.
    Quoique vous faciez désormais, le peuple ne changera plus d’avis!
    Vous êtes ces bourreaux, ces assassins, ces traitres, les harkis de ce système pourri que vous défendez becs et ongles!
    L’histoire retiendra de vous que vous avez été le plus dévoué des serviteurs de cette mafia qui nous gouverne pour mener notre nation vers ce gouffre terrifiant au détriment du peuple!
    Honte à vous et à toutes les pasteques pourries de votre genre!




    0
  • balak
    3 novembre 2010 at 17 h 05 min - Reply

    @Pas la chambre noire ,mon ami sami, c’ est trop d’ honneur qu’ on leur octroie , mais plutot le cabinet noir, le terme plus approprié




    0
  • amel
    3 novembre 2010 at 17 h 09 min - Reply

    salam,
    Aprés GOD of algeria voici SBIRE of algeria!
    pour votre information messieurs nos bourreaux nous souffrons d’aucun syndrome et surtout pas celui de stokholm!




    0
  • Si Salah
    3 novembre 2010 at 17 h 18 min - Reply

    J’aimerais demander aux administrateurs de ce site de bien vouloir nous aviser quelques jours auparavant avant de mettre en ligne des photos de
    gens comme Ouyahia, Zerhouni, Belkhadem, etc.

    C’est une véritable epreuve que d’avoir à regarder ces types à l’improviste.
    Il faut s’y preparer psychologiquement, et je dirais meme physiquement. Il est par exemple fortement recommandé d’avoir le ventre bien creux….

    Si Salah




    0
  • Résigné
    3 novembre 2010 at 19 h 50 min - Reply

    Un vrai janissaire au service du pouvoir ni foi ni loi.
    J’en doute qu’il ait un coeur qui bat comme le nôtre ou une conscience qui le rapprocherait des êtres normaux.
    Une vraie machine sans âme ce Ouyahia. Et je ne pense même pas qu’il ait une ambition personnelle, il fait tout ça pour plaire à ses maîtres. C’est tout.




    0
  • Sami
    3 novembre 2010 at 21 h 12 min - Reply

    C’est vrai que le regime algerien a bcp évolué dans sa guerre contre le peuple, il est devenu un expert pas seulement dans la répression mais aussi et plus grave dans comment détruire la société. Ca me donne l’impression que les directives sont préparées et developées à la DST et au mossad , les caporaux de l’armee francaise ne peuvent et ne pourraient jamais développer de telles politiques diaboliques !!
    Ce processus de détruire la société a commencé au debut des annees 90s, en utilisant la terreur, massacres et la guerre mediatique de diabolisation des algeriens a travers certains journalistes et journaux.
    Apres il ont essayé de detruire l’action politique: création des faux partis (ex RND)les coups et mouvements scientifiques et correctifs au sein des partis politiques, fraude massive des elections
    Apres c est la destruction de ce qui reste de l’economie et tout ce qu »a ete realise avant de societes publiques et les vendre au gens du régime et surtout la guerre du pain contre les travailleurs .
    Apres c est detruire les valeurs et generaliser la corruption
    Et presque toutes ces politiques ont été effectuées par l »homme DES SALES MISSIONS
    donc pour comprendre qui est Ouyahia il faut aller en arrière et étudier sa carriere dès 1992 et vous serez certainement choqués.




    0
  • nadir
    4 novembre 2010 at 0 h 11 min - Reply

    Il ne faut pas attendre grand chose pour cet individu il est bien formé pour en verbe et en chiffre il a truqué les élections et il est capable de truquer l’état Algérien et tromper l’opinon public si les Algériens le laissent faire c’est la catastrophe il sera président encore une décennie de perdu malheur pour nos enfants.




    0
  • Mohamdi
    4 novembre 2010 at 4 h 41 min - Reply

    @ Nacera :
    Oui,oui, c’est aux algériens qu’il s’adresse;
     » A ceux qui,à tort ou à raison veulent avoir leur part du gateau ».
    Quand ils entendent 180 milliards de dollars, ça germe dans leur tête des idées autrement plus destructrices que celles du pouvoir en place !




    0
  • nacera
    4 novembre 2010 at 13 h 03 min - Reply

    Merci Mohamdi,
    Mais ce taré est supposé représenter nos interets non? Il aurait dû nous dire, j’ai le plaisir de vous annoncer que le régime est uni non? Là, il se positionne comme rival du peuple! C’est violent comme langage et attitude non? Je crois que ces messieurs ont soit perdu le contrôle soit ont développé le syndrome du vieillard qui leur sussure dans leurs petites têtes que le peuple est là pour les gêner dans leur vie.
    En tout cas, c’est ce que je ressens à la lecture de ses insanités.
    * syndrome du vieillard : Se dévelope quand une personne reste trop longtemps dans une position. Elle commence à penser qu’elle a droit à tous les privilèges et que l’endroit lui appartient. Elle oublie ses devoirs et focusse juste sur ses droits.




    0
  • selim hadri
    4 novembre 2010 at 19 h 37 min - Reply

    La force brute peut gouverner un certain temps, elle est toujours provisoire.Aujourdhui, les algeriens savent qu’ils ont faim, ils sont pauvre, et ils sont dans la misère. Ils le vivent au quotidien. Le constat est connu de tous.Mais ils ne savent pas comment s’en débarasser et s’en sortir. Qui suivre? qui croire? quelle est l’alternative? Surtout quant on s’est fait trompé au nom de la liberation du pays et au nom de la religion. Que reste il de mobilisable. Aprés tant de sacrifices consentis pour peu de résultats . Qu’est ce qui merite d’être sacrifié. Je crois que c’est là le coeur du probleme. Moi, je ne suis pas d’accord avec ceux qui critique l’opposition en disant qu’il sont incapable de ….Car le coeur du probleme est de se dire qu’est ce qui serait mobilisable aujourd’hui. Le regime a asséché tous les concepts et tous les idéaux. Il ne reste rien.C’est pour ca qu’aujourd’hui ahmed auyahia peut se permettre de dire: pour votre malheur le regime est uni, ce qui veut dire qu’ on est toujours unis contre vous, et on ne lachera pas le morceau. Ces declarations dans un regime normal aurait renversé le systéme et declencher une revolution. D’un coté le peuple est empeché de militer dans de vrais parti, de l’autre il est réprimé par la force brute quand il y a des revendication. C’est là où doit etre le vrai debat, quand il y aura l’occasion de se tenir. Lahouari addi a raison de dire qu’on est dans un tournant où la dynamique de novemnbre a pris fin.Il y a un veritable vide et il faut le reconnaitre. C’est là le débat. Quand les islamistes ont voulu reitérer la revolution de novembre par les armes, ils ont totalemnt echoué. Car les conditions ne sont jamais les mêmes. Il faut innover, chercher de nouveax concept et de se dire qu’est ce qui est mobilisable aujourd’hui. Car quelque soit la force d’un service de renseignement il ne pourra rien contre un elan mobilisateur qui pourrait s’en parrer d’une nation.




    0
  • Sami
    4 novembre 2010 at 20 h 11 min - Reply

    @Nacera
    Tres bien dit, une analyse psychologique tres bien dit
    @Selim Hadri
    Tres bien dit aussi, mais le problem a mon avis c’est meme si trouve quelque chose a mobiliser, mais il y’a des problemes objectives:
    1- le premeir c est que la majorite des algeriens ne savent pas c est ou le pouvoir , commencant par la marie et treminant par la presidence, Le prisident (n’a jamais pu change n ministre a titre par example), sauf peut etre au niveau de l »armee qu il connaissent ca et il y’en on a quelques officiers couracgeux qu’il avaint denoncer ca, vous peuvez voir les video de ahmed chochane , il dit que dans l’armee algerien un commandant a peur d’un adjudent de SM a l’epoque, et maintenant je pense un colonel a peur d un adjudant dans la DRS
    2 Les politiciens malheureusement , sauf une minorite, qui ont parle de cette pouvoir cache avec quelques ex-officiers qui ont deserte, en plus la presse qui malinforme le peuple.
    Donc on mobilser les algeriens contre la corromption, hogra, repression , .. etc, mais comment avant faire comprendre aux algeriens c est ou le vrai changement, et comment briser ce terruer de la police politique




    0
  • brahim
    5 novembre 2010 at 11 h 36 min - Reply

    Notre premier ministre s’adressait aux khobzistes du RCD tous y compris la taupe saadi et il a raison de le faire je le salue ! Accepteriez vous un saadi separiste president qui pretend etre democrate tout en declarant -comme porte parole officiel du DRS- en directe a la television au docteur Abassi NOUS VOUS BARRONS LA ROUTE BIEN AVANT LES ELECTIONS!!!!! saadi qui a remplace le drapeau algerien par un chiffon noir pire que ce qu’ont fait les egyptiens lors du match de foot pourquoi ne le denonces vous pas ?
    OUYAHIA AVAIT BIEN DIT AUSSI a plus de 40km de votre douar personne n’entend parler de vous IL A RAISON UNE FOIS DE PLUS et il sait de quoi il parle et a qui il fait allusion.
    le RCD est un mouvement qui finira la sale besogne du DRS avec d’autres hommes civils sous la couverture de la democratie a la saadi .
    merci ouyahia




    0
  • Khaled
    5 novembre 2010 at 16 h 14 min - Reply

    Je ne peux comprendre cette hargne contre une nation de la part de leur gouvernants.




    0
  • Nourredine BELMOUHOUB
    5 novembre 2010 at 20 h 11 min - Reply

    Une tète pas comme les autres, elles porte quatre casquettes :
    Oualatouha : celle d’un 1er Mini-stre
    Taniatouha celle d’un chef d’un parti, né avec des moustaches et des idées noires,
    talitatouha : celle d’un individu à tout faire
    Rabihatouha : une tête qui tête dans la mangeoire du Trésor publique

    Voila seul, j’ai trouvé quatre têtes, Trouvons les trois qui manquent à notre cher dragon.
    Bonne nuit les cauchemars.




    0
  • Sami
    7 novembre 2010 at 9 h 11 min - Reply

    @Khaled!
    La reponse est tres claire! Ils ne sont que harka, et maintenant ils sont harka et sionistes,.. Wallah j ai aucun doute en ca.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique