Édition du
24 March 2017

حقائق عن "المؤامرة العلمية" ضد عبد الحميد مهري

Nous remercions notre frère Si Abdelhamid Mehri pour nous avoir adressé, à travers ces vidéos, son témoignage sur le « complot scientifique » dont il a fait l’objet en mars 1996. Pour l’Histoire.

Notre webmaster mettra ces vidéos en exergue sur le site.
La Rédaction LQA

=============================================================

السادة رؤساء التحرير

الأصدقاء الأعزاء


أرسل لكم، فيما يلي، الروابط  إلى ملف الخطاب الذي ألقيته أمام  اللجنة المركزية لجبهة التحرير الوطني في مارس سنة 1996. وهو مقسم على ثلاثة أقسام.
مع تحياتي الأخوية
عبد الحميد مهري


Partie 1


Partie 2

Partie 3 et fin


Nombre de lectures : 1513
11 Commentaires sur cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

*

*

  • Ammisaid
    5 novembre 2010 at 18 h 37 min - Reply

    Un homme au sens propre du terme. Il aime l’algérie et son peupleb et il voulait, sincèrement, empêcher notre pays de tomber dans les mains des aventuriers politiques, des courtisans des généraux dafistes, des eradicateurs sans coeur, des serviteurs des hypocrites et des menteurs et des vampires qui voulaient boire le désert et le sang des nos hommes justes, honnêtes, courageux et sincères.
    L’Algérie possède des hommes qui peuvent la construire, il suffit pour cela, l’enlever des mains ceux qui continuent à la détruire et cela ne sera possible que s’il y a l’unité de ceux qui aiment l’Algérie et son peuple d’un amour sans rémunération, ni intérêts.
    Merci Mr MEHERI pour ce moment de vérité, de générosité et de lucidité. Tu fais parti de la race des hommes bons et justes.
    Fraternellement et respectueusement à vous, à toutes et à tous




    0
  • Khaled
    5 novembre 2010 at 19 h 27 min - Reply

    J’ai du respect pour M. Mehri. Mais je veux dire ceci entre 1996 et 2010, beaucoup d’encre a coulé.

    Il fallait réagir dans les moments les plus dures….La politique a posteriori est a la porte de le monde.

    L’histoire ne retiendra que nos souffrances.




    0
  • samir64
    5 novembre 2010 at 19 h 40 min - Reply

    Mr Mehri ferait bien de rejoindre ceux qui veulent le bien de l’algérie.Il est temps,monsieur,d’assumer vos résponsabilités face à l’histoire qui s’écrit au présent.




    0
  • fadel
    5 novembre 2010 at 20 h 59 min - Reply

    FHEL WA ASSIL.




    0
  • Jeff
    5 novembre 2010 at 21 h 02 min - Reply

    « La fin des mondes coïncidera avec la disparitions des vrais hommes sur la terre» dixit la maxime de la morale musulmane. Et, tant que ces hommes existent et s’expriment avec courage et véhémence contre les injustices, ils essaiment l’espoir altérant le pessimisme et le défaitisme ambiant ; régnant en maître en ces temps dans notre société. Leur conviction octroie à ceux qui sont dans l’inquiétude et le doute une force de reprendre le souffle et espérer à un renouveau, à un sursaut d’inspiration. Leur courage s’impose, et nous impose respect et reconnaissance. Le contenu de leur discours relève d’un témoignage pour l’histoire, celle qui est dite dans le vrai loin des mensonges et des manigances. Posé, flegme, il nomme avec maestria le mal qui range le corps de l’État algérien à travers des pratiques dignes de la Pieuvre qui prolonge ses tentacules aux lointaines lisières à la recherche de l’ultime pouvoir à extirper. Ces hommes sont généreux, car leur générosité envers nous et les futures générations consiste à tous dire et donner au présent. Ils sont les témoins de leur temps. Loin de l’éphémère gloire ; proche de la dignité des autres, par leur témoignage, ils éclairent le sentier menant à la vérité et à la justice. Les vrais hommes sont ceux qui ont le courage de dire NON. Comme AIT AHMED lors du procès SOUADDIA contre NEZZAR, Monsieur MEHRI nous montre le chemin de la dignité et de la liberté. Il n’agit pas comme un homme politique mais comme un Homme d’État, car le premier ne pense qu’à la prochaine élection, comme la majorité de la classe boulitique algérienne, alors que le second pense avant aux prochaines générations.

    Cordialement

    Jeff




    0
  • fadel
    5 novembre 2010 at 21 h 05 min - Reply

    Malheureusement pour lui ,il croyait qu’il parlait à des gens qui aime l’algerie et il s’est rendu compte plus tard que c’étaient des khobzistes qui cherchaient leurs intérets ,l’algerie etait le derniers de leurs soucis.le fln ,ce fond de commerce doit etre mis au placard,il a fini ar perdre toute crédibilité en se raliant au neo-colons,voleurs et assassins de l’algerie.




    0
  • Sami
    5 novembre 2010 at 21 h 49 min - Reply

    Merci Beaucoup LQA!
    C’est un temoignage tres important sur l »histoire d’algerie d un homme nationaliste vrai, non faux nationaliste




    0
  • Djamel Eddine U
    5 novembre 2010 at 23 h 14 min - Reply

    Un parain du nationalisme algerien. Un autentique du FLN. Tout mon admiration et mes respects a vous Mr Mehri aussi bien qu’a votre cousin Maitre Mehri de Medea. Je vous salut du plus profond de mon ame ainsi que tout ceux qui sont reste fidele a la patrie. La mal des malheureux opportunistes ne serra jamais eternel




    0
  • Tijani
    6 novembre 2010 at 19 h 27 min - Reply

    salam tout le monde
    ta7iati au grand Moujahid Abd-elhamid Mehri

    Redaction LQA

    pour ceux parmi nous qui ne comprennent pas bien le contexte historique de ce discour , pourriez-vous nous donner une image plus clair sur les evenements de l’epoque et la situation de l’Algerie (celle du FLN aussi) a ce moment la.
    on comprend que l’annee est 1996, Zerouel vient d’etre elu president de la republique(chef d’eta depuis 1994), Mehri qui a particpe a la conference de st egidio n’est plus apprecie par « esolta » ….. qui prend la tete du FLN apres tout cela? et que se passe-t-il au congres? et pouquoi on qualifie l’affair de « scientifique » ???

    merci!




    0
  • Amrouche
    7 novembre 2010 at 16 h 03 min - Reply

    Mr. Mehri vient de déclarer dans une interview à EL-Watan «Le parti a été dessaisi de ses fonctions politiques les plus nobles». Sauf, que ceci n’est pas nouveau et c’était aussi le cas lorsque Mr. Mehri était le No 1 du FLN du temps de Chadli et ça n’a jamais dérangé Mr.Mehri.

    Le FLN n’est pas un parti politique. C’est le prologement du système bureaucratique et administratif mis en place par le système pour contrôler le peuple. Il fonctionne grâce à la rente dont il sert de véhicule de distribution et permet aux personnes qui se bousculent aux portes du FLN d’assurer leur promotion dans la société et d’avoir accès aux privilèges consentis par le système en contrepartie de contribuer à la paix sociale en muselant toute revendication.
    Pour comprendre le fonctionnement du FLN et comment il est utilisé par le système, iul faut lire l’interview du sociologue Nasser Djabi sur El-Watan.




    0
  • Sami
    8 novembre 2010 at 2 h 35 min - Reply

    @ Amrouche
    Le FLN malgre tout a pris une position honorable aux moments difficiles de l algerie ! Les moments ou les algériens ont ete égorgés comme des agneaux par centaines et des milliers et personne n a demande une enquête sur ce qui s est passé , l histoire a déjà marqué ca et ca grace aux hommes
    Elwatan qui qualifie le terrorisme toujours en association tout le temps avec l’islam malgré qu’il savait qui tuait à l’époque n est pas une source digne.




    0
  • Congrès du Changement Démocratique